Uploaded on

 

More in: Education
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
105
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. 1 8 5 9 - J O H N S T U A R T M I L L De la liberté, Introduction
  • 2. JOHN STUART MILL John Stuart Mill (1806-1876) Philosophe, logicien, économiste britannique Dépression (1826), sortie de la tutelle paternelle et réflexion sur la liberté On liberty en collaboration avec sa femme Harriet Taylor Influences : Hume, Bentham, Smith, Ricardo, Epicure, Tocqueville
  • 3. Contexte Contexte Caractéristiques Mill Politique Monarchie parlementaire La liberté dans l’évolution démocratique Culturel Romantisme Importance de la liberté individuelle Social Syndicalisme et extension du suffrage Discussions et associations pour la liberté
  • 4. Introduction  Liberté sociale et civile  Libéralisme et utilitarisme  Quelle est la nature du pouvoir que la société peut légitimement exercer sur l’individu ?  Quelles sont les limites de ce pouvoir ?
  • 5. Plan  Introduction  Contexte  Pourquoi a-t-on besoin d’une autorité ?  I. La liberté dans les régimes du passé A. Les régimes tyranniques passés B. La liberté individuelle : un juste milieu C. Comment concilier autorité et liberté ?  II. La liberté dans les régimes contemporains de Mill A. La démocratie n’est pas la liberté B. La tyrannie de la majorité oppresse la liberté d’opinion C. La liberté en démocratie  III. L’application de la liberté prônée par Mill (entre libéralisme individuel et utilitarisme) A. Des contraintes légitimes pour garantir la liberté B. Des contraintes illégitimes qui empêchent la liberté C. Les sanctions pour garantir la liberté • Les piliers de la liberté et conclusion
  • 6. Pourquoi a-t-on besoin d’une autorité ?  L’autorité pour garantir la paix sociale Hommes +/- forts Spoliation de certains Intervention de l’autorité Sécurité
  • 7. I. La liberté dans les régimes du passé
  • 8. A. Les régimes tyranniques passés Tyrannie Pouvoir d’un individu Pouvoir d’un nombre restreint Autorité par héritage Oppressif et nécessaire
  • 9. B. La liberté individuelle : un juste milieu Autorité Liberté Gouvernant Gouverné La liberté se rencontre dans une « protection contre la tyrannie des souverains »
  • 10. C. Comment concilier autorité et liberté ? Autrefois Immunités à imposer au tyran Libertés Droits politiques Plus récemment Freins constitutionnels Accord de la société « Tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser. Il faut donc que pas la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir » Montesquieu
  • 11. II. La liberté dans les régimes plus récents
  • 12. A. La démocratie n’est pas la liberté Gens du peuple Gouvernant Gens du peuple Gouvernés « Gouvernement de chacun par tous les autres » Conflit des intérêts Pas forcément de liberté Exemple historique : la révolution française
  • 13. Lien : Tocqueville et la tyrannie de la majorité Démocratie Volonté de la majorité Oppression de la minorité « Tyrannie de la majorité » où « la société devient le tyran »
  • 14. B. La tyrannie de la majorité … Pouvoir de la classe dominante Tente d’imposer ce qu’elle juge bon Sentiments, pratiques, idées, coutumes Empêche la liberté individuelle Pouvoir de la vie civile Pouvoir de la vie privée Tyrannie de l’opinion Limite légitime du pouvoir
  • 15. … oppresse les libertés d’opinion et de conscience Intolérance « naturelle à l’espèce humaine pour tout ce qui lui tient à cœur» Pouvoir de la masse Liberté de conscience rarement effective Explique que la liberté religieuse n’ait jamais été mise en place
  • 16. C. La liberté en démocratie Indépendance individuelle Contrôle social
  • 17. ENTRE LIBÉRALISME INDIVIDUEL ET UTILITARISME III. L’application de la liberté individuelle prônée par Mill
  • 18. Moyens d’oppression de la société sur l’individu Société Contrainte ou contrôle Individu Force physique Sanctions pénales Contrainte morale Opinion publique
  • 19. A. Les contraintes illégitimes qui empêchent la liberté
  • 20. Contraindre des individus pour leur propre bien Liberté d’opinion individuelle Chacun choisit ce qui est bon pour lui La société ne peut contraindre un individu pour son bien De même, contraindre des individus par ambition personnelle est despotique et illégitime « Sur lui-même, l’homme est souverain » Sauf si la personne n’est pas autonome
  • 21. B. Les contraintes légitimes pour garantir la liberté
  • 22. Contraintes pour la liberté individuelle Favoriser la liberté individuelle Empêcher de nuire aux autres Empêcher la privation de liberté Ne pas nuire aux autres par inaction Contrainte d’actes positifs (Exceptionnel)
  • 23. Contrainte pour le bien commun Société non mature Ne peut pas se mener elle- même à son bien Utilisation possible de la contrainte Utilitarisme Forme de despotisme. Utilitarisme limité : la contrainte doit stopper dès que la société peut se guider elle-même vers le progrès -> utilisation de la persuasion/conviction : la recherche individuelle de la liberté mène-t-elle au progrès commun ? « Les âges arriérés de la société où l’espèce elle-même pouvait sembler dans son enfance »
  • 24. C. Les sanctions pour garantir la liberté
  • 25. Quand faut-il punir ? Pourquoi punir ? Pour responsabiliser Pour éviter un autre mal Par qui punir ? La société représente l’individu Elle peut punir légitimement La société a été lésée Elle peut punir légitimement Visée utilitariste
  • 26. Quand faut-il ne pas punir ?  Si cela cause un mal plus grand que la faute commise  Si l’individu a des chances de mieux se comporter livré à lui-même que s’il est puni par la société  Si l’action commise n’affecte que la personne elle- même  Si l’action commise n’affecte que des personnes y ayant librement consenti  Ce qui lèse quelqu’un d’autre par extension peut être puni
  • 27. Les piliers de la liberté Liberté dans la société Liberté de conscience Liberté d’opinion Liberté d’expression Liberté de goûts et d’occupations Liberté d’association Liberté : « travailler à son propre avancement à son gré » La liberté ne provient pas d’un régime politique en particulier
  • 28. Application de cette vision de la liberté Antiques Contexte de crise constante Loi régit toute la société Cohésion sociale très forte Modernes Moins de danger politique Permet une plus grande liberté Moins de cohésion sociale Séparation des pouvoirs temporels/spirituels La société ne régit pas la morale privée
  • 29. Conclusion Liberté d’opinion absolue Rien n’est bon ni mal par nature La société condamne ce qui lèse quelqu’un « L’utilité est le critère absolu de toutes les questions éthiques »