• Like

Livre dor brain trust13

  • 3,615 views
Uploaded on

Il ne peut y avoir de Nation sans famille. Il ne peut y avoir de familles sans femmes et enfants. …

Il ne peut y avoir de Nation sans famille. Il ne peut y avoir de familles sans femmes et enfants.
Et aucun enfant n'a d'avenir sans patrimoine, c'est à dire sans TERRE!

More in: News & Politics
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
3,615
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2

Actions

Shares
Downloads
2
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. 1 Abidjan, Immeuble Daudet Tél : +225 07 05 84 15/66 77 12 82 & 03 62 37 87/56 49 86 06 Email :btcbatisseurs@outlook.fr
  • 2. ORGANIGRAMME DU BRAIN TRUST CONSULTING Brain Trust Consulting Intelligentsia Brain Trust Consulting Le Bâtisseur & Job Center Brain Trust Consulting Ressources Humaines 2
  • 3. NOTRE HYMNE NATIONAL Paroles en Français Paroles en Sango Ô Centrafrique, ô berceau des Bantous ! Bêafrîka, mbesotîâBantu Reprends ton droit au respect, à la vie ! Kîri mo gbûgîgîtî mo-mvenî Longtemps soumis, longtemps brimé par tous, Mo bâapâsi na gbetîâzokûê Mais de ce jour brisant la tyrannie. Me fadësô, mokenakürügô Dans le travail, l'ordre et la dignité, Mo söbenda, mobûngbikûêôko Tu reconquiers ton droit, dans l’unité, Na kusârangânanëngö-terê Et pour franchir cette étape nouvelle, Tîtöndâtîfinîdutïtî ë sô De nos ancêtres la voix nous appelle. E mägbegôtî_âkötarätî ë Refrain: Refrain: Au travail dans l'ordre et la dignité, E gbûkuanzönînanëngö-terê Dans le respect du droit dans l'unité, E kpëndiänzönînamängö-terê Brisant la misère et la tyrannie, E kindawasïöbê, ë tombapâsi Brandissant l'étendard de la Patrie. E yâabandêratîködrötî ë! UNITE-DIGNITE-TRAVAIL NOTRE COULEUR Le Bleu : Symbolise le ciel ouvert de la République Centrafricaine Le Jaune : symbolise le soleil doré nouveau, un type de pensée brillante, sur le peuple centrafricain, dans cette nouvelle lancée vers la renaissance. 3
  • 4. SOMMAIRE I-PRESENTATION DU BRAIN TRUST CONSULTING…………………………………………5 le bâtisseur & Job Center II-LES MEMBRES PERCURSSEURS DU MOUVEMENT…………………………………………6 III-LES DIFFERENTS DEPARTEMENT DU B.T.C ET LEUR FONCTIONNEMENT IV-LES CIBLES DU B.T.C V-LES PARTENAIRES DU B.T.C VI-LA METHODE DE TRAVAIL DU B.T.C VII-LES DIFFERENTS SECTEURS DU DEVELOPPEMENT A REFORMER OU INITIER VIII-LES DIVERS 4
  • 5. IPREAMBULE Initiative de quelques élites centrafricaines résidents et travaillant en Côte d’ Ivoire, qui, constatant le retard de développement qui est une résultante des multiples crises socio-politiques à répétition qu’a connu la RCA ; et ayant acquis un savoir-faire pratique dans plusieurs domaines dans leur pays d’accueil, ont décidé de créer un Bureau d’Etudes Techniques dénommé : Brain Trust Consulting. Signe de sursaut national de la diaspora, car l’abcès étant remplit de pue, il serait opportun d’utiliser un forceps chirurgical afin de le crever au risque qu’il demeure indolore et inguérissable. L’objectif de cette initiative,est de mettre en place un canevas de différents projets de développement, de rechercher le financement nécessaire à la réalisation ceux-ci et d’assurer le pilotage sinon le suivi de la mise en œuvre de ces différents projets pour le bien-être de la population Centrafricaine et surtout dans le souci majeur de soutenir un réel programme de changement socio-économique et politique de la République Centrafricaine. L’organisation se veut d’être un modèle, une organisation incontournable, acteur de développement en Centrafrique, par le dynamisme et la compétence de ses membres. Elle veut également constituer une force de proposition crédible concernant les défis majeurs de la Centrafrique, surtout pour les questions de haute portée économique, sociale et de développement. Car le constat est qu’en Centrafrique, les intellectuels préfèrent créer un parti politique destructeur pour satisfaire leurs désirs véreux que de créer des entreprises constructrices et génératrices d’emploi pour le bien-être social et économique de ce pays. 5
  • 6. II-LES MEMBRES PRECURSSEURS DU BRAIN TRUST CONSULTING Les élites centrafricaines suivantes sont tous les agents du développement et travaillent dans les entreprises en Côte d’Ivoire comme enseignant, consultant, manager général, formateur… DAKONI Valdako Valentin contact 07 05 84 15 valdako@hotmail.fr MONGOMBE Rufin 05 08 95 36 mongomber@yahoo.fr DJAMBOLI SylvanusSilver 06 47 76 41 silvèresylvanus@gmail.com BAMA Raphael Ali 07 50 39 51 bama_alu2001@yahoo.fr GOMBE Francis 07 28 46 30 jfgombe@live.com BAKIROU Issaka Abba Mahamat 07 00 99 09 mbakirou@gmail.com BOKASSA Jean Charles 65 23 55 63 OLOUAMAT Gervais Symphorien03 62 37 87/56 49 86 06 olouamat002@hotmail.fr REGNIER André Léopold 06 59 41 93 89 dabealvi@gmail.com III-LES DIFFERENTS DEPARTEMENT DU B.T.C ET LEUR FONCTIONNEMENT Le Brain Trust Consulting est composé de quatre entités dénommées des départements que sont : A-Brain Trust Consulting : Management & Développement -Département de Marketing & Développement C’est le poumon du cabinet. Il est composé de personnes ayant le savoirfaire sur le plan relationnel, le management, et le contact facile. C’est l’ossature du cabinet qui a pour rôle principal de défendre l’idéologie de l’entité tout en montrant le bienfait du nouveau soleil qui s’éclairera sur la RCA. Il doit donner aux agents du développement qui seront recrutés pour le besoin de la cause des rudiments assidus pour mieux transmettre à la population, et aux entités actives le bien fondé du nouveau réveil des dignes fils de Centrafrique, qui ont acquis les expériences nécessaires sur le développement dans tous les domaines durant leur séjour dans leurs pays d’accueil. Il doit mettre en place un plan d’action efficace de la sensibilisation, tout en apportant aux entités de développement une expertise pouvant les aider à mieux gérer leurs activités afin d’obtenir un résultat cohérent. Ce département doit faire la promotion des produits agricoles de rente, ou d’autres ressources, surtout mettre l’accent sur le tourisme en RCAs. En corrélation avec le Ministère du Tourisme, le département à l’obligation de prospecter des sites touristiques tout en proposant un plan pour leur mise en valeur afin de générer des ressources supplémentaires dans la caisse de l’Etat. En gros cet épicentre 6
  • 7. servira aussi de canal par lequel les investisseurs peuvent recevoir toutes les informations nécessaires relatives à tout investissement en RCA. Il jouera le rôle de CEPICI « Centre de Promotion de l’Investissement en côte d’Ivoire ». Ce département initiera un projet d’installation des superettes dont beaucoup considère comme luxe, dans les provinces et villages de la RCA. Ces superettes seront dotées de la technologie appropriées pour permettre aux villageois de faire des achats via leurs portables ou cartes magnétiques. NB : Nous demanderons aux ministères concernés de mettre à notre disposition tous les textes et lois sur l’investissement en RCA enfin de les publier ou mettre à la disposition des investisseurs. -Département de négoce Evaluer ses chances de réussite, et les risques encourus, est un exercice compliqué, mais riche d’enseignements. Pour convaincre un bailleur de fonds à vous accorder du crédit, un client de vous faire confiance, il faudra montrer votre capacité de la maîtrise du marché. En dehors du département de marketing qui se charge de la prospection des marchés, ce département de négoce se charge du conditionnement et de la vente des produits. B-Brain Trust Consulting :Intélligentsia -Département de la formation Toute chose ne peut se faire sans la formation et l’éducation. Même au village, le chasseur ou le pêcheur traditionnel initie leurs progénitures aux techniques de chasse ou de pêche traditionnelle. Le rôle de ce département est d’inculquer un esprit nouveau de se prendre en charge sans la main tendue, aux entités du développement en RCA. Le monde rural, les PME-PMI, la population en générale, pour mieux avancer doit être au même diapason d’information que le reste monde. Un projet ne peut aboutir à un bon résultat, si et seulement si le ou les bénéficiaires aient des informations et retiennent nécessairement l’objet ou l’importance de leurs activités. Ce département est primordial par ce que le succès de tous nos projets provient de la capacité de transmission des connaissances aux sujets par les spécialistes en la matière. Nous ne privilégions que la formation pratique des métiers que sont la coiffure mixte, la menuiserie, la pâtisserie, la couture mixte, l’élevage mixte, l’horticulture, l’agriculture, et tous les autres petits métiers utiles pouvant éradiquer la pauvreté en Centrafrique. 7
  • 8. L’accent sera aussi mis sur la promotion de l’entreprenariat privé et le professionnalisme du métier du planteur. L’esprit de la mise en valeur de la richesse locale en mettant en exergue la valorisation de certains produits agricoles de rente par la cartographisation des ressources existantes et identification du potentiel des ressources agricoles, halieutique et animales idoines aux villageois sera privilégié. Aussi, la formation en esprit d’épargne crédit, de la création d’une micro finance villageoise, avec toute la commodité moderne, à savoir carte magnétique, guichet monétique en solaire, transfert d’argent via portable ou carte à carte doté d’un système de retrait inter village à moindre cout sera mise en valeur. La création de la richesse est bon mais l’entretien est meilleur et rend les initiatives durables. En cela, des formations de bénévolats dans le domaine de construction des infrastructures et équipements tel que l’électricité, eau, routes, voies d’accès, rue des villages, téléphone, le secourisme, la sécurité des villages, l’environnement, la mécanique, la plomberie, ou tous les autres formations utiles au succès du village sera inculquées aux jeunes de la localité. Une formation en comptabilité pour la gestion de la richesse sera administrée aux membres du comité de gestion locale. La formation sur l’organisation des séminaires portant sur la paix, la sécurité, la gestion du patrimoine public villageois, l’écocitoyenneté, l’embellissement ou l’aménagement des espaces villageois, la fiscalité et autre sera imposé au villageois. Aussi, le BTC se propose d’organiser des séminaires de formation à l’encontre de toutes les autorités publiques, administratives, les cadres afin de elur inculquer la culture de la bonne gouvernance, de la citoyenneté, le managering afin de mieux défendre les intérêts de la patrie à l’exemple du premier ministre Ivoirien KablanDuncan qui a tenu un brillant discours managérial devant les bailleurs de fonds à Londres au mois d’octobre 2013. En gros, les missions que s’assigne Brain Trust Consulting sont : La conception des projets, la recherche de financement, le suivi et évaluation, la Sensibilisation, la formation et l’organisation de la jeunesse à entreprendre des activités créatrices de revenue dans tous les secteurs de l’économie afin de contribuer au développement du pays. L’organisation Brain Trust Consulting se veutd’être un modèle, une organisation incontournable, acteur de développement en Centrafrique et dans la sous-région par le dynamismeet la compétence de ses membres.Elle veut également constituer une force de proposition crédible concernant les défis majeurs de la Centrafrique, surtout pour les questions de haute portée économique. 8
  • 9. Brain Trust Consulting se propose aussi d’organiser des séminaires de formations pour les membres et tous les acteurs de développement en Centrafrique en vue du renforcement des capacités en matière de management et de gestion. Les thèmes abordés sont : -->La vision managériale -->L’entreprenariat -->La responsabilisation -->La prospective… -Département des projets Les projets sont un moyen pour les financiers de juger votre capacité à coordonner des idées et des chiffres, c’est-à-dire à clarifier, à synthétiser votre pensée et votre action. Cette cellule est composée des spécialistes en rédaction des projets « centrafricains, ivoiriens, autres nationalités », dans tous les domaines, et se tiennent à, la disposition de toute la population en ce qui concerne le montage des micro-projets etc.. En dépit des spécialistes du projet, ce département a en son sein un service juridique qui a pour rôle la rédaction des statuts et règlement intérieur de tous les organes pilotés par notre cabinet. Ce service travail avec les ministères appropriés, afin de faciliter l’acquisition des documents afférents. Le service juridique mènera toutes les démarches d’obtention du registre de commerce de l’Agoa, déclaration fiscale d’existence, l’identification, la patente en gros tous les documents régissant de la fiscalité. -Département NTIC et de l’énergie Un penseur en développement élabore un projet en tenant compte des réalités scientifiques et technologiques.Ce département est très important pour aider nos cibles à moderniser leurs activités en épousant les technologies incontournables du moment. Les villages, ou tous autres sujets bénéficiant de nos programmes doivent être équipés des outils informatiques, de communication, de télécommunication, et de l’énergie solaire. Il servira aussi de conseillé en archivage électronique c’est à dire installation de domaine de sauvegarde, des autocoms auprès des administrations publiques et privées. Un programme de l’initiation aux outils informatiques sera élaboré enfin de donner une formation aux sujets fichés. Ce département présentera aux banques de Centrafrique un projet d’uni formalisation type GIM UEMOA c’est dire un retrait magnétisé à carte dans tous les guichets électronique à moindre frais chez la banque sœur. Il faut organiser un forum porte ouvert sur le 9
  • 10. système bancaire de la Cemac afin de l’encourager à se mettre au diapason des autres. C-Brain Trust Consulting :Recherche-Foundation Brain Trust Consulting a pour objectifs de: - Pourvoir au financement des projets et programme de développement local - Participer à la r éduction de la pauvreté et la précarité des peuples Centrafricain en particulier et africains en général par des réflexions et actions se situant dans un dynamisme de changement. - Promouvoir un model de management africain à travers des programme qu’elle initie ; - Etre une force de proposition et d’action concrètes sur les grandes questions de développement économique et social - Trouver des ressources financières nécessaires pour pérenniser les activités de la Fondation - Offrir une assistance aux collectivités locales et aux différentes communautés en vue de contribuer à leur bien-être social. Elle est dotée d’un département des finances et de recherche : -Département des finances Un projet ne peut aboutir que dans la mesure ou il est bien géré ou bin suivi financièrement. Ce département mettra en place un projet de création des micros finances dans les localités ou nos projets sont actifs enfin de permettre aux bénéficiaires de loger leurs fonds, d’épargner, et de bénéficier des crédits. Il formera les élites locales à la notion des finances et de la comptabilité. Un service de comptable tiendra la comptabilité de tous les sujets qui ont reçu un financement de la part des partenaires financiers du BTC. -Département de Recherche : Ce Département est spécialisé dans la recherche des capitaux nécessaires à la réalisation de ses objectifs ; à la recherche des investisseurs et financiers… D-Brain Trust Consulting : Ressources Humaines C’est une entreprise avec une équipe jeune et dynamique, qui s’inscrit dans la promotion de la formation, dans le recrutement, le placement avec la valorisation de certains métiers et la gestion du personnel, en vue d’accroître la satisfaction tant des employeurs que des employés. Elle est composée d’un Département de la Promotion de la junte féminine et d’un Département de Réinsertion des Jeunes à risques et des sans emploi. -département de la promotion féminine 10
  • 11. Le monde repose sur l’épaule d’un être cher nommé « FEMME ». Un projet ne peut être utile sans l’implication de la femme. Pendant les crises, les femmes sont souvent les plus touchées, car elles sont violées, utilisées comme bouclier de guerre, et aussi supportent la lourde responsabilité familiale en absence du chef de famille fugitif. En Centrafrique, nous assistons actuellement à la souffrance féminine ; donc il est temps de penser à redonner valeur aux femmes centrafricaines en temps de paix. C’est pourquoi, des micros projets permettant l’installation d’au moins 10.000 femmes pour la 1ère phase verront le jour. -département de la réinsertion des Jeunes à risques et des sans-emploi : L’extension de la pauvreté en Afrique a poussé certains parents à laissés pour compte beaucoup de jeunes évasifs et sans soutien parental. Conscient de cette situation, le Brain Trust Consulting tente d’apporter un grain de sel dans l’optique de trouver une solution à cette macabre situation juvénile qui est souvent tentée à se lancer pour leur survit dans le vandalisme multidimensionnel. Ainsi, ce Département est chargé de la réinsertion des jeunes à risques en assurant à ces derniers une formation de base afin de mettre à leur disposition des micro projets pouvant leur permettre de se prendre en charge. IV-LES CIBLES SENSIBLES DU B.T.C Pour réussir sa politique, le Brain Trust Consulting a procède à l’identification des sujets à booster afin d’atteindre l’objectif de sa vision. Les premiers appâts du cabinet sont d’abord les franges des populations moteur du développement comme : La famille base de tout développement, et première entreprise naturelle, touchées par le fléau de la misère liée à la mauvaise répartition de la richesse ou encore dominées par l’esprit de la pauvreté… Le secteur informel mal organisé, représentant plus de la moitié de l’économie des pays en développement, et qui souvent manque de moyen ou d’issue à faire accroitre leurs activités, Les agriculteurs et éleveurs utilisant encore la méthode archaïque de production en ce 21ème siècle, Les PME & PMI Les jeunes à risques et sans emploi Les désœuvrés Et aussi un programme de sensibilisation de retenu sur la terre natale des candidats à l’immigration vers l’Europe fera partie de notre campagne. 11
  • 12. V-LES PARTENAIRES DU B.T.C Toute organisation ne peut vivre en autarcie sans un appui financier extérieur. Ainsi pour réussir son pari, le Brain Trust Consulting se doit de rechercher les appuis financiers et des partenaires de tout bord afin de satisfaire les besoins matériels et financiers de ses cibles et l’atteinte de son objectif. A- Les partenaires financiers Les Institutions internationales (Banque Mondiale ;le FMI ;l’Agence Française de Développement ; le Club de Paris…) Les banques locales, Les micros finances, Les organes de l’état, B- Les partenaires d’accompagnements Les prestataires de services dans le NTIC Les ONG nationales ou étrangères exerçant dans le domaine du développement Les structures de productions de matériels usuels. Les consortiums internationaux de pointe En gros tous les organes pouvant participer au développement. Les grandes universités Les écoles de formation de métier… VI-LA METHODE DE TRAVAIL DU B.T.C La RCA fait partie des pays où la population faute des malheureux évènements répétitifs a subi d’énorme perte dans tous les domaines. Ce choc a touché toutes les capacités morales et intellectuelles des populations qui n’arrivent plus à percevoir les portées sensibles à saisir dans le domaine socio-économique. Ainsi, pour les boosters à prendre conscience de certains atouts, le Brain Trust Consulting a mis en place un système de travail basé sur la sensibilisation des couches vulnérables. 6-a- La sensibilisation Pour atteindre son objectif, et aboutir à un bon résultat la meilleure méthode est la sensibilisation. Des campagnes de sensibilisation portées sur le 12
  • 13. changement de mentalité vers la voie du développement seront organisées sur le territoire centrafricain. Ainsi des jeunes seront recrutés et formés en la donne. Les méthodes à utilisées pour réussir cette phase sensible de transformation des mentalités sont les suivantes : 6-a-1- le recrutement des conseillers en développement Les spécialistes en communication disent que l’arme la plus dangereuse et aussi facile à atteindre des objectifs(politiques, économiques, sociaux) est la parole. Le Brain Trust Consulting utilisera la communication indue des paroles pour détruire chez certains centrafricains l’esprit de la pauvreté, tout en leurs inculquant la mentalité positive pouvant les amener à se développer. L’initiative du Brain Trust Consulting est tirée du livre « Réfléchissez et Devenez Riche » de Napoléon Hill, qui enseigne la philosophie du succès, pouvant donner à l’homme la capacité d’avancer rapidement dans la vie, de gagner de l’argent, de multiplier des biens, d’être heureux, de posséder un grand pouvoir personnel lui permettant de résoudre ses problèmes malgré les obstacles, en le poussant sur la route qui le mène à la réalisation de ses propres rêves. Les conseillers en développement recrutés et formés par notre cabinet sillonneront d’abord les quartiers de Bangui, certaines villes sensibles et couvriront le territoire nationale. Ils seront équipés des moyens de communication et s’habilleront à la couleur de notre entité. Ils organiseront des séminaires de formation, des conférences débats, des colloques, et des projections des films dans les lieux public ou les maisons des jeunes, sur certains exemples du développent adoptés par les autres nations afin d’égailler l’esprit des sujets vulnérables. Le Brain Trust Consulting demandera l’aval des chefs d’établissement, des chefs religieux, de la radiotélévision, pour des tranches d’antenne sur le développement, et la création d’entreprise privée, source de meilleur progrès de notre pays, que l’esprit figé du fonctionnariat public. Une émission dénommée « Développement en tête » avec des questiondébats sera créée pour donner plus d’engouement à la population centrafricaine. Notre programme de sensibilisation sera aussi basé sur l’esprit négatif de certains jeunes qui pensent qu’aller en Europe est synonyme de succès. 13
  • 14. On leur montrera le côté négatif acariâtre de la vie mener par les africains dans ces pays du nord, et leur prouver que vivre sur la terre natale en privilégiant la coopération sud-sud est le meilleur esprit de création des richesses. 6-a-2 le soutien aux entreprises de la place Tous sommes d’accord, que la nouvelle donne du développement, se base sur l’entreprenariat. La RCA, étant un pays enclavé, et dont la principale source économique est la fiscalité, doit opter pour une réforme, ou une réorganisation des entreprises tout azimut déjà existante et inciter à la création de nouvelles entreprises en accordant des facilités sur code d’investissements. Le BTC se chargera en cas de besoin d’aider ces entreprises à faire une étude de faisabilité conventionnelle, pouvant leur donner l’amabilité à bénéficier d’un financement, ou les coacher manageriablement à réorganiser leur système de fonctionnement. 6-a-3 le soutien aux ministères La force d’un état réside dans la capacité administrative de ses organes que sont les ministères et les cadres qui y travaillent. En Centrafrique, les crises à répétition ont mis en déroute la capacité socio-professionnelle et administrative de certains ministères. D’où, il est urgent de mettre en place un système assidu de réforme, basant sur l’encadrement technique multifonctionnel tel que: préparation d’une mission, montage des projets, réorganisation du système archaïque par la formation et la création d’un service d’accueil, l’installation de la nouvelle technologie comme autocom, domaine de sauvegarde des données pour éviter les pertes en cas de pillage ou des casses « comme exemple : l’avènement des sélékas au pouvoir… » Certains ministères sensibles auront des réformes particulières se sont : Ministère de l’économie et des finances : il gère tout le système fiscal que sont la douane, le trésor, les impôts, la perception et autres qui représentent les industries de production financière, soutien de l’économie nationale. Pour mieux aider l’état à avoir une lisibilité nette sur les entrées, le BTC, en collaboration avec la Société EYE IPS dirigée par Mr Toti ingénieur 14
  • 15. en informatique et développeur, ont mis en place un logiciel de gestion des flux financiers qui favorisera la création à Bangui, ou à la frontière, ou encore dans tous les centres de dédouanement. Les bureaux d’installation seront dotés de la technologie appropriée comme ordinateur, internet, énergie solaire et le personnel formé. Ce logiciel enregistrera toutes les marchandises dédouanées avec leur valeur dans une base de données. Un service spécial équipé sera mis en place au sein de la présidence, du ministère des finances, au trésor à Bangui et dans les autres localités utiles, pour le contrôle de ces entrées. Ce service doit demander aux postes de douane équipé pour la cause de produire un rapport journalier des recettes recueillies afin de faire un croisement des données enregistrées dans la base. Aussi le BTC en partenariat avec la Direction Général des Impôts de Côte d’ivoire, et certains cabinets ivoiriens vont apporter une reforme aux systèmes fiscaux centrafricains qui, pour nous les experts en développement, restent caduques. Vu l’enclavement de la Centrafrique faisant reposer son économie que sur la fiscalité, une proposition est faite aux futurs gouvernants relative au projet d’identification des PME-PMI, du secteur informel et d’initier un bureau de gestion de chaque secteur en tenant leur comptabilité pour mieux maîtriser les flux à l’exemple du Centre de Gestion administré « CGA » en Côte d’Ivoire. A cela il faut ajouter que des séminaires, des journées portes ouvertes et des colloques sur l’économie ou le système fiscal centrafricain seront tenus pour réorganiser le secteur. Le secteur d’exploitation du sable fin destiné à la construction sera réorganisé avec l’installation d’une machine de dragage moderne pouvant permettre à l’état de percevoir des taxes pouvant soulager la caisse de l’état. Le BTC soumettra à l’état la proposition de l’annulation de l’impôt national. Le ministère de l’agriculture et de l’élevage : La Centrafrique est un pays regorgeant des ressources minières, forestières, et des terres fertiles. Or l’exploitation des minerais nécessite des moyens colossaux qui prennent 15
  • 16. du temps et qui ne peut profiter seulement qu’au gouvernement et aux investisseurs. Nous initiateur de BTC basant sur le bon exemple ivoirien, allons aider ce ministère à valoriser le secteur agricole en encourageant l’initiative privée qualifiée dans le domaine agricole et de l’élevage.Si Dieu a pris la terre pour fabriquer l’être humain et que celui-ci crée la technologie impensable grâce à son intelligence c’est que la terre est immensément riche. Donc la Centrafrique en choisissant comme base du développement la professionnalisation de l’agriculture pour mieux aider la population n’a pas fausser de route. Un leader en élevage comme la société Proveto en Côte d’Ivoire sera l’exemple promotionnel de la vulgarisation de l’élevage du poulet et autres animaux sur toute l’étendue du territoire. Le BTC initiera avec ce ministère un projet de création d’un champ communautaire dans chaque village ou ville, pour permettre aux localités d’avoir des ressources financières autonomes pour leur permettre de résoudre certaines urgences locales au lieu d’attendre l’état ou les investisseurs. Un projet d’autosuffisance alimentaire nommé CNC« Centro Nourrit Centro » sera mis en place sous les auspices de ce ministère dénommé « Kpoka na Maboko » qui veut dire houe à la main d’avant est de retour. Ministère du tourisme : le fer de lance de beaucoup d’économie en Afrique est le tourisme. La Centrafrique, de son histoire à l’époque de l’Empereur Bokassa détient des parcs touristiques les plus nantis et les plus visités d’Afrique. L’expertise qu’aurait proposée notre cabinet est de booster ce ministère à se focaliser sur les recherches des sites touristiques plausibles que regorgent la RCA et les réhabiliter en les rendant plus attractifs. Des sites touristiques artificiels peuvent être crées à l’ile de singe ou partout au besoin pour un bon divertissement de la nation. Des évènementiels touristiques comme le festival des grillages, du vin, de la bière, le forum alimentaire de la Cemac, seront organiser dans toutes les localités de la RCA ou dans les pays environnant afin de permettre aux populations vivants en Centrafrique de se distraire partout, et changeant ainsi de climat. Ministère des travaux publics : le développement ne peut se faire sans les routes. C’est pourquoi le cabinet et ce ministère mettront en place un 16
  • 17. projet rapide et le soumettra au programme d’urgence d’infrastructure routier le ‘PUIR’ financé par la banque mondiale, dans le but de reconstruire certaines routes de la capitale et des provinces. Nous créerons avec ce ministère, une cellule de réflexion pour la solution aux problèmes de route dans chaque localité de la Centrafrique pour une meilleure prise de conscience. Le projet de collecte de fonds des ressortissants de chaque localité sera organisé pour mieux solutionner ce fléau. Ministère de l’énergie : Nous pensons qu’en ce 21ème siècle il n’est tolérant que beaucoup des villes, villages, communes, en RCA demeurent dans l’obscurité. La lampe à pétrole est encore un luxe même à Bangui. Depuis des décennies, les dirigeants centrafricains n’ont point pensés à mettre en place une politique d’électrification du pays. Par manque d’électricité beaucoup de centrafricain à Bangui ou dans les provinces n’ont pas de télévision, ni réfrigérateur, ni des tendeuses de coiffure moderne etc…. Nous BTC, nous élaborerons de concert avec ce ministère, un projet de la vulgarisation de n’énergie solaire, des appareils électro-ménagers en solaires dans toute la RCA. A Bangui, une centrale solaire sera installer et le transport de l’énergie vers les ménages sera déployé via les voies et les câbles électriques d’Enerca. Nous demanderons à l’état de privatiser une partie de l’énergie pour mieux satisfaire le besoin national. Des guichets magnétiques en solaires ou tous autres matériels bancaires d’utilité sociale en solaire seront installer dans les localités reculées afin de faciliter les transactions. Le ministère de commerce et de l’industrie : Le BTC se penchera de concert avecce ministère dans la promotion sur toute l’étendue du territoire de l’entreprenariat privé à multiple facette. Un partenariat sinon une coopération avec le Gouvernement américain est urgent et nécessaire dans le cadre de l’obtention et de la délivrance du certificat de l’AGOA afin de faciliter les échanges entre les deux états. Nous élaborerons ensemble un projet d’identification et d’immatriculation de tous les commerçants en RCA qui sera transmis au ministère de finance et à la direction des impôts pour déterminer les taxes graduelles à payer. Un Programme du Service Civique National (PSCN) sera lancé sur toute 17
  • 18. l’étendue du territoire afin de valoriser ou professionnaliser les petits métiers (mécanique, couture, coiffure, menuisier, etc…). Ministère de la justice : Un projet de développement ne peut aboutir sans un cadre juridique cohérent. La réalisation de la majorité de nos projets, étant basée sur le financement extérieur, le crédit au sujet, et le reversement des taxes appropriées de nos sujets à l’état, nécessite la collaboration avec les organes judiciaires centrafricains afin de baliser tout le contour juridique et d’éviter tout désagrément. Notre service juridique en partenariat avec ce ministère réfléchiront sur la création d’une cour des comptes y compris une police économique. En RCA beaucoup de détournement reste impuni ce qui entraîne comme conséquence le pillage sans gêne de fonds destinés au financement des projets ou le non remboursement des fonds prêtés. Ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur : Pour mieux transformer il faut éduquer. Des projets d’élaboration de réforme des programmes d’enseignement basé sur l’entreprenariat, la démocratie, le développement communautaire, le civisme citoyenneté sera proposé à ce ministère pour les intégrer dans la formation à tous les niveaux. On encouragera la politique de la création d’une activité agricole dans toutes les écoles, les universités, et les grandes écoles. Des sorties détentes seront au programme sur toute l’étendue du territoire afin de monter aux jeunes la richesse que peut générer l’agriculture. Ministère de la santé publique : le BTC avec ce ministère organisera un forum sur les plateaux techniques des hôpitaux en RCA ; les résultats du diagnostic des ateliers permettront la mise en place d’un projet de rééquipement et de la réhabilitation des hôpitaux qui sera présenté aux institutions internationales pour une solution définitive. Nous encouragerons aussi le corps médical et pharmaceutique à s’organiser en association en vue de mieux mener des actions positives au bien être de la médecine en RCA. Aussi la mise en place d’un projet de politique d’innovation des hôpitaux villageois de premiers soins basés sur les produits génériques à moindre coût est nécessaire pour permettre aux villageois éloignés des villes de bénéficier aux soins avant d’être évacuer dans le centre approprié. Pour nous, il est séant que l’état encourage la promotion des cliniques privées 18
  • 19. villageoises afin de permettre aux villages de se doter rapidement d’un centre de santé sous le contrôle du ministère de tutelle. Ministère de la défense : le BTC et ce ministère organisera un forum de la défense pour mieux s’imprégner des problèmes qui gangrène les forces de défenses centrafricaines. Nous demanderons aux dirigeants de confier la formation de nos forces à une puissance étrangère afin de les doter de matériels adéquats et efficaces en vue d’endiguer toute forme d’insécurité et de faire face à toute attaque venant d’une armée étrangère. En dépit du rôle de la défense du territoire, le BTC proposera à ce ministère un projet de l’initiation des hommes en tenue en armée de production en les encourageant à faire l’agriculture, l’élevage, les travaux de construction des routes villageoise, au bénévolat du secourisme et de l’environnement. VIII-LES DIVERS Le BTC mettra à la disposition de toute la population centrafricaine une prise en charge médicale à moindre coût qui couvre les familles grâce à l’expérience et au partenariat du Group’ Aamaf le leader de la couverture santé en côte d’ivoire. Les activités de transformation des produits non dégradable comme les plastique verront le jour grâce à l’appui des institutions. Une centrale de communication qui fait office de la bourse de vente, de commande des produits ou encore de la recherche et d’embauche sera initiée afin de permettre à celui qui est aux confins de la RCA d’avoir accès au marché spéculatif. Le BTC sensibilisa tous les partis politiques de Centrafrique de privilégier dans leur idéologie la création des richesses comme gage de succès de leurs membres, et non un parti de fin politicien qui n’attende que des postes ministériels. Des journées portes ouvertes sur le thème « LE RÔLE DES PARTIS POLITIQUES DANS LE DEFI DU DEVELOPPEMENT D’APRES CRISE » sera organisé afin de conscientiser les dirigeants de ces organes à se ressaisir. Des systèmes de vente des produits usuels via marketing de réseau, adapté à la réalité centrafricaine, sera initié afin de permettre à tous de se focaliser sur la nouvelle donne de gain basé sur le travail personnel. Pour le succès de la vulgarisation des salons de coiffure dame sur le territoire, le BTC aura comme partenaire et parrain la société outré hair à Abidjan afin de 19
  • 20. permettre aux entités de coiffure d’acquérir les mèches à moindre coût, pour satisfaire la clientèle. Des partenariats pour l’installation des boutiques de marchandises diverses, des denrées alimentaires (sté cica), des quincailleries, d’habillement, ou toutes autres choses à usage domestique seront réalisés pour le bien-être du peuple. Le BTC proposera aux dirigeants l’exonération des taxes sur certains produits afin de faciliter l’acquisition au prorata du pouvoir d’achat des centrafricains. 20
  • 21. 21
  • 22. 22