Your SlideShare is downloading. ×
CROCIS - CCIP - Le tourisme, une filière stratégique pour le Grand Paris, aujourd'hui et demain ...
CROCIS - CCIP - Le tourisme, une filière stratégique pour le Grand Paris, aujourd'hui et demain ...
CROCIS - CCIP - Le tourisme, une filière stratégique pour le Grand Paris, aujourd'hui et demain ...
CROCIS - CCIP - Le tourisme, une filière stratégique pour le Grand Paris, aujourd'hui et demain ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

CROCIS - CCIP - Le tourisme, une filière stratégique pour le Grand Paris, aujourd'hui et demain ...

1,482

Published on

Etude sur le Tourisme Francilien par le Centre Régional d'Observation du Commerce, de l'Industrie et des Services (CROCIS) de la CCIP …

Etude sur le Tourisme Francilien par le Centre Régional d'Observation du Commerce, de l'Industrie et des Services (CROCIS) de la CCIP

Tourisme d'agrément, tourisme d'affaires… L'Ilede- France est la première destination touristique au monde. Si elle bénéficie de nombreux atouts en termes de patrimoine, d'infrastructures d'accueil, de transports et d'hébergement, les évolutions économiques, concurrentielles et sociétales imposent des adaptations permanentes pour conserver sa position privilégiée.
Comment se caractérise aujourd'hui le tourisme francilien ? Quels sont les leviers de croissance envisageables pour le futur ?
- Une offre touristique riche et diversifiée génératrice d'activité économique
- Une concurrence de plus en plus vive
- Un leadership à conforter pour le tourisme d'affaires également …
- … secteur lui aussi investi par de nouvelles destinations
- L'offre d'hébergement la plus importante au monde mais saturée lors des grands évènements
- Des infrastructures des transports de premier plan mais à adapter aux besoins des touristes …
- … Et des conditions de mobilité perfectibles
- Nouveaux marchés émetteurs, crise... : les clientèles changent
- Le cap du milliard de touristes dans le monde franchi dès 2012 ?
- Objectif pour l'Ile de France : capter cette croissance en s'adaptant aux mutations en cours

Published in: Travel
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,482
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
10
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. CENTRE REGIONAL D’OBSERVATION DU COMMERCE DE L’INDUSTRIE ET DES SERVICES ENJEUX L’économie francilienne en bref LE TOURISME, UNE FILIÈRE STRATÉGIQUE POUR LE GRAND PARIS, AUJOURDHUI ET DEMAIN… Tourisme dagrément, Le tourisme représente un atout donc dun véritable levier detourisme daffaires… LIle- majeur pour l’économie et le développement économique. rayonnement international de la de-France est la première région capitale. En effet, par sa UNE OFFRE TOURISTIQUE RICHE ETdestination touristique au dimension transversale, la filière DIVERSIFIÉE GÉNÉRATRICEmonde. Si elle bénéficie de "tourisme" concerne des milliers DACTIVITÉ ÉCONOMIQUE nombreux atouts en dacteurs économiques et les termes de patrimoine, millions de touristes qui visitent Limportance du poids économique les sites ou lieux patrimoniaux du tourisme à Paris et en Ile-de- dinfrastructures français et franciliens génèrent France est le fruit de lextrêmedaccueil, de transports et dimportantes retombées richesse et de la diversité de dhébergement, les économiques pour les secteurs de loffre touristique : la panoplie évolutions économiques, lhébergement, des transports, du proposée aux millions de touristes concurrentielles et commerce, de la restauration, de visitant lIle-de-France tout au la culture, etc. long de lannée sétend de la Tour sociétales imposent des Eiffel (7,1 millions de visiteurs en adaptations permanentes Ainsi, ce sont plus de 70 000 2011) au Domaine de Versaillespour conserver sa position entreprises franciliennes et plus (6,7 millions de visiteurs) en privilégiée. de 500 000 salariés de la région qui passant par Disneyland (15,6 sont liés au tourisme. Dans un millions de visiteurs), du Musée du contexte conjoncturel qui a vu le Louvre au Centre Pompidou en Comment se caractérise nombre de demandeurs demploi passant par le Musée dOrsay (qui aujourdhui le tourisme de catégorie A franchir le seuil des font tous les trois partie des dix francilien ? Quels sont les 3 millions en France et celui des musées les plus visités au monde leviers de croissance 550 000 en Ile-de-France, le avec respectivement 8,9, 3,6 et 3,1 envisageables pour tourisme doit être considéré plus millions de visiteurs), de Notre- que jamais comme une filière Dame (13,6 millions de visiteurs) au le futur ? davenir pour les entreprises Sacré-Cœur (10,5 millions de franciliennes et pour le marché du visiteurs) en passant par la Sainte- travail, dautant plus que la grande Chapelle (0,9 million de visiteurs), majorité de ces emplois sont non- etc. Au total, ce sont 130 musées et délocalisables. Pôle dattraction monuments, 70 parcs et bases de exceptionnel par la variété de ses loisirs, 200 salles de spectacles, 30 richesses touristiques et par le cabarets et 300 installations dynamisme de sa filière congrès et sportives que fréquentent les salons, lIle-de-France bénéficie visiteurs de la région-capitale.n°151 - novembre 2012 Retrouvez toutes nos publications sur www.crocis.ccip.fr
  • 2. ENJEUX L’économie francilienne en bref UNE CONCURRENCE de dimension mondiale, non diaire (Carrousel du Louvre, DE PLUS EN PLUS VIVE seulement sur les plans Disneyland Paris, etc.) et de petite économique et social mais taille, permettant aux organi- Néanmoins, si lIle-de-France également en termes dimage, de sateurs de disposer dune offre dispose dun potentiel touristique valorisation du savoir-faire à variée. Grâce à ces équipements, unique au monde, la concurrence linternational, de retombées l’Ile-de-France accueille chaque n’en est pas moins de plus en plus médiatiques, etc. année plus de 400 salons, environ importante. Ainsi, selon 1 000 congrès et 2 500 autres lOrganisation Mondiale du UN LEADERSHIP À CONFORTER POUR LE évènements ("incentives", réunions Tourisme (OMT), le nombre de TOURISME DAFFAIRES ÉGALEMENT… dentreprises, etc.) qui destinations touristiques majeures représentent quelques 13 millions dans le monde a été multiplié par LIle-de-France compte aussi parmi de participants (exposants, 10 passant de 60 il y a quelques les toutes premières destinations congressistes, etc.). Lensemble de décennies à plus de 600 mondiales du tourisme daffaires. la filière salons et congrès a ainsi aujourdhui ; en effet, l’Ile-de- généré environ 5 milliards deuros France est désormais en Ce positionnement privilégié sur de retombées économiques concurrence avec des destinations les deux segments du tourisme est directes et indirectes en 2011. du Sud-Est asiatique, du Moyen- dautant plus à souligner quil est Orient, de l Amérique du Sud et de relativement rare. En effet, si … SECTEUR LUI AUSSI lAfrique. Dans ce contexte, lenjeu quelques villes, comme Barcelone INVESTI PAR DE NOUVELLES DESTINATIONS pour lIle-de-France nest notamment, peuvent se prévaloir nullement daugmenter, ni même de cette spécificité, la plupart des Néanmoins, rien nest définiti- de maintenir ses parts de marché, grandes villes européennes vement acquis non plus pour le qui vont baisser pour lensemble noccupent une place de choix que secteur des congrès et salons : les des destinations matures en sur lun ou lautre des sous-secteurs années 2000 ont en effet été Europe, mais de capter la part de du tourisme : par exemple, Rome marquées, dans le monde entier, croissance que le tourisme mondial attire de nombreux touristes par le développement massif des peut offrir. dagrément mais reste en retrait surfaces pour laccueil des salons en termes de congrès et salons et par la montée en puissance de Il est donc essentiel pour lIle-de- malgré linauguration de son nouvelles destinations de congrès. France de continuer à accueillir nouveau centre dexpositions en Ainsi, outre la concurrence des expositions culturelles 2006 ; a contrario, si Hanovre et historique, celle venant des pays majeures (comme celle consacrée Francfort restent des villes offrant de lEst (Moscou notamment), du à lœuvre de Monet qui avait attiré deux des plus grands parcs dexpo- Moyen-Orient, dInde, de Singapour au Grand Palais plus de 913 000 sitions au monde, leur activité de et, surtout, de Chine (cette visiteurs fin-2010 - début-2011), tourisme de loisirs est très limitée. dernière a fait sortir de terre très les expositions universelles et rapidement 8 parcs dexpositions internationales spécialisées (la En tout état de cause, Paris et sa dau moins 100 000 m²) se fait candidature à lorganisation de région se situent en tête de également de plus en plus vive. lexposition universelle de 2025 à lensemble des classements liés au LIle-de-France nest pas en reste Paris est dailleurs à létude à secteur des salons et congrès. En puisque Paris-Nord Villepinte est lheure actuelle) ou encore les effet, dune part, lIle-de-France déjà passé de 191 000 m² à grands évènements sportifs (le PIB possède loffre la plus importante 243 000 m² entre 2007 et 2010 et britannique, dopé entre autres par en Europe avec 680 000 m² de vise 350 000 m² à terme. La région les ventes de billets pour les Jeux surfaces dexpositions. Si une très doit et devra aussi mettre en avant Olympiques, a augmenté de 1,0 % grande partie de ce total est située la qualité et la "durabilité" des au troisième trimestre 2012, soit à Paris Nord Villepinte équipements (normes HQE, par sa plus forte croissance des 5 (243 000 m²) et à la Porte de exemple) et des prestations ainsi dernières années). Attirer des Versailles (227 000 m²), lIle-de- que sa capacité à innover par grands évènements est en effet France a lavantage de posséder en rapport à ces nouveaux indispensable pour une métropole outre des sites de taille intermé- concurrents. Les salons professionnels : une vitrine importante pour les chefs dentreprise Daprès lenquête de la CCIP réalisée en septembre 2012 par Médiamétrie auprès denviron 5 400 chefs dentreprise franciliens, les salons professionnels sont des événements majeurs pour les entreprises. Il est à noter que, plus les entreprises sont de taille importante, plus leur participation en tant quexposants est fréquente. Ainsi, si seulement 15 % des TPE participent à des salons, ce taux atteint 34 % pour les PME et jusquà 67 % dans les entreprises de plus de 500 salariés. Au global, plus dun quart de lensemble des entreprises présentes en tant quexposants développent un chiffre daffaires par des ventes directes passées sur les salons.2
  • 3. ENJEUX L’économie francilienne en bref Evolution de la fréquentation hôtelière des principales clientèles étrangères en Ile- encore et toujours évoluer. Ainsi, de- France (en millions de nuitées) après les investissements réalisés La clientèle hôtelière reste essentiellement européenne mais ces dernières années à laéroport lAsie monte en puissance de Roissy, ADP va investir 450 10 millions deuros dici 2018 dans un - 31,4 % 2007 2011 programme de modernisation et 8 6,7 dextension dOrly. - 14,6 % 6 LOFFRE DHÉBERGEMENT - 24,4 % LA PLUS 4,6 4,8 4,1 4,1 - 9,1 % - 10,3 % IMPORTANTE AU MONDE MAIS SATURÉE 4 - 12,6 % 3,1 2,9 2,7 - 10,7 % + 13,1 % LORS DES GRANDS ÉVÉNEMENTS 2,6 2,4 + 38,1 % + 28,2 % 2,0 2 1,8 1,6 1,4 1,4 1,3 0,8 1,2 0,9 1,1 Au niveau de lhôtellerie, lIle-de- 0 France présente les taux doccu- pation parmi les plus élevés n s as i e t l ie e ne ue Un en ni gn po in dEurope avec Londres, Rome ou -B Ita ag iq -U Ch e- ri pa Ja ys lg m -O s um Es at Be Pa le en encore Amsterdam (ils atteignent Ét Al ya oy Ro M et voire dépassent les 80 % sur he oc lensemble de la région en juin et Pr Sources : CRT Paris Ile-de-France, DGCIS et Insee en septembre et le seuil est même La concurrence est aussi et en liaison directe et rapide avec autour des 90 % à Paris aux cours surtout vraie sur le marché des plusieurs grandes villes des deux mêmes mois) ; en termes congrès. Même si la capitale européennes (1h20 de Bruxelles, de nombre détablissements et de française a conservé une certaine 2h15 de Londres, etc.). Au niveau chambres disponibles, loffre avance par rapport à ses concur- local, les infrastructures de hôtelière francilienne est la plus rentes historiques, Londres et transports sont aussi consé- importante au monde (150 900 Bruxelles, dautres villes sont de quentes : 210 km de métro, 1 400 chambres, dont 78 400 à Paris). plus en plus compétitives : cest le km de RER et voies ferrées, etc. cas de Singapour, de Vienne, de Néanmoins, des évolutions sont Barcelone, de Berlin, etc. Ainsi, il … ET DES CONDITIONS DE MOBILITÉ également souhaitables au niveau est essentiel que les acteurs PERFECTIBLES de lhôtellerie. On constate présents en Ile-de-France se notamment que, malgré sa densité mobilisent ensemble dans le cadre Malgré tout, si le maillage de élevée dhôtels, lIle-de-France, et des appels à candidature pour transports publics est très dense à plus particulièrement Paris, peut sélectionner les villes daccueil Paris intra-muros, lIle-de-France se trouver en situation de des principaux congrès de souffre de difficultés de liaisons saturation lors des grands dimension internationale. autour de Paris ou encore entre ses évènements. En effet, le nombre aéroports et le centre dagglomé- de chambres dans les hôtels DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORTS ration. En ce sens, le réseau de franciliens classés na que très peu DE PREMIER PLAN MAIS À ADAPTER AUX transport du Grand Paris va augmenté entre 2005 et 2012 BESOINS DES TOURISTES … contribuer à compléter loffre (+ 1,9 %). En loccurrence, il actuelle en proposant des facilités manquerait de 20 à 30 000 Au-delà de son offre touristique et de liaisons entre les principaux chambres en Ile-de-France. Celles- de ses sites daccueil de congrès et pôles touristiques franciliens. ci sont indispensables et, alors que salons, lIle-de-France sappuie lhôtellerie francilienne se également sur une offre de Autre amélioration possible : le caractérise aujourdhui par un transports de premier plan. LIle- CDG Express, projet de liaison grand nombre de petits établis- de-France se trouve ainsi en ferrée directe entre laéroport de sements, cette nouvelle offre doit position de hub international. En Roissy et le centre de Paris sur le être développée sous forme effet, dune part, la région est la modèle dautres liaisons aéroport / dhôtels "gros porteurs". Par deuxième plateforme aéropor- centre-ville déjà existant dans le ailleurs, compte tenu du tuaire dEurope avec trois monde (Londres, etc.). La SNCF, la déséquilibre très important entre aéroports (dont Paris-Charles-de- RATP, RFF et ADP ont souhaité au Paris et les autres départements Gaulle, septième aéroport printemps relancer lidée de cette et du foncier extrêmement rare à mondial et deuxième européen, liaison qui serait un plus auprès Paris intra-muros, ces nouvelles Paris-Orly et Paris-Le Bourget, des touristes, notamment auprès chambres devront se faire à premier aéroport daffaires de la clientèle "affaires". proximité des sites touri- européen). Dautre part, la région stiques, centres daffaires, francilienne constitue un Par ailleurs, les infrastructures aéroports et centres dexpositions, carrefour ferroviaire et se trouve aéroportuaires doivent elles aussi etc.3
  • 4. ENJEUX NOUVEAUX MARCHÉS ÉMETTEURS, 2011 et franchir pour la première tourisme qui, autrefois était CRISE... : LES CLIENTÈLES CHANGENT fois le cap du milliard de touristes essentiellement urbain, est cette année. Dans lincertitude devenu un "tourisme métropo- Lhôtellerie francilienne doit aussi actuelle du contexte économique, litain" qui tend vers un "tourisme faire face à de nombreuses évo- le tourisme continue donc de faire du bassin parisien" (Axe Seine, lutions. En effet, conséquence preuve de robustesse : à titre de Champagne, châteaux de la Loire, combinée de la mondialisation et comparaison, le nombre de etc.). Il est ensuite indispensable de la crise économique qui perdure touristes dans le monde était de de tenir compte dun nouveau depuis 2008, le visage de la clien- 673 millions en 2000 rapport au temps et à lespace tèle dans lhôtellerie a significati- (+ 47 % entre cette date et 2011) ; pour le touriste : le dévelop- vement changé entre 2007 et le milliard de touristes nest quune pement de lignes ferroviaires à 2011. Ainsi, même si lEurope a étape puisque lOMT estime que grande vitesse et laugmentation pesé pour encore 60,4 % dans les dici à 2030 le nombre darrivées de loffre de compagnies aériennes nuitées en 2011, ce poids sest dans le monde devrait quasiment "low-cost" facilitent la venue de réduit de près de 5 points depuis doubler et atteindre alors touristes en Ile-de-France. 2007 (- 31,4 % de nuitées pour la 1,8 milliard. Parallèlement, lessor de plus en clientèle britannique, - 24,4 % plus rapide des technologies de pour la clientèle espagnole, etc.). OBJECTIF POUR LILE-DE-FRANCE : linformation est également un A contrario, laugmentation des CAPTER CETTE CROISSANCE EN phénomène à prendre en compte clientèles du Proche et du Moyen- SADAPTANT AUX MUTATIONS EN COURS pour chacun des acteurs de la Orient et de Chine (respecti- filière car de nouveaux compor- vement + 38,1 % et + 28,2 %) sur la Dans un contexte de concurrence tements en matière de recherche, période a été très élevée. accrue entre grandes métropoles, dappréciation et de consommation Lensemble des professionnels du lobjectif pour lIle-de-France est des produits touristiques ont tourisme doit donc évoluer et donc de réussir à capter cette émergé. Enfin, dautres "niches" de sadapter à ces nouvelles croissance. Mais, pour cela, au- développement ne devront pas clientèles. delà des adaptations structurelles, être négligées pour le tourisme lensemble des acteurs de la filière francilien : renommée de la LE CAP DU MILLIARD DE TOURISTES DANS devra évoluer et innover pour se gastronomie française, phénomène LE MONDE FRANCHI DÈS 2012 ? différencier. Les professionnels du de "globe-shopping", vieillissement tourisme vont devoir avant tout de la population et essor du En tout état de cause, le potentiel sadapter aux changements tourisme sénior qui en découle, de croissance pour le secteur du déchelles qui sopèrent. En effet, etc. tourisme est encore important le périmètre géographique de Mickaël LE PRIOL (Crocis) pour lIle-de-France. Ainsi, selon lactivité économique et Emmanuel RODIER lOMT, le tourisme mondial devrait touristique tend à dépasser les (Département Tourisme, Congrès croître de 3 à 4 % par rapport à limites de Paris intra-muros : le et Salons de la CCIP) Pour en savoir plus : "Le tourisme, une filière stratégique pour léconomie francilienne ", rapport de Philippe Demonchy (CCIP), novembre 2010 ; "Sept conditions pour améliorer laccueil et la mobilité des touristes en Ile-de-France", rapport de Philippe Demonchy (CCIP), décembre 2011. CROCIS de la CCIP - 27 avenue de Friedland - 75382 PARIS cedex 08 tél. : +33 (0) 1 55 65 82 00 - fax : +33 (0) 1 55 65 82 62 - e-mail : crocis@ccip.fr Retrouvez toutes nos publications sur www.crocis.ccip.fr Secrétaire général : Isabelle SAVELLI-THIAULT Industrie - Démographie d’entreprise : Yves BURFIN Commerce - Enquêtes - Développement durable : Julien TUILLIER Conjoncture - Benchmark européen : Mickaël LE PRIOL Services : Bénédicte GUALBERT Veille économique : Marielle GUERARD ; Catherine PICQ ; Carole UZAN PAO - Multimédia : Nathalie PAGNOUX Administration - Secrétariat : Jennifer KELLER Directeur de la publication : Pierre TROUILLET Directeur de la rédaction : Jean-Louis SCARINGELLA Rédacteur en chef : Isabelle SAVELLI-THIAULT Maquette et mise en page : Nathalie PAGNOUX Reproduction autorisée à la condition expresse de mentionner la source Dépot légal : novembre 2012 ISSN : 1266-32555

×