0
Les différents aspects du bois                    Les différents aspects du bois                                       Fra...
Les différents aspects du bois                  Le bois, un matériau hétérogène
Les différents aspects du bois   Origine du bois                                                              Sur cette ro...
Les différents aspects du boisOrigine du bois                                   bois                                      ...
Les différents aspects du boisLes cellules du bois sont orientées                                      La majeure partie d...
Les différents aspects du bois Aspect microscopique                                                                       ...
Les différents aspects du boisAspect macroscopiqueAspect macroscopique                                                    ...
Les différents aspects du boisLe plan ligneux                                                                     La répar...
Les différents aspects du bois                 Le bois des résineux ou gymnospermes
Les différents aspects du bois  Le bois des résineux ou gymnospermesécorce                                             boi...
Les différents aspects du boisLe bois des résineux ou gymnospermes                                       ponctuations aréo...
Les différents aspects du boisLe bois des résineux ou gymnospermes                                           bois final   ...
Les différents aspects du bois Le bois des résineux ou gymnospermes                Les rayons ligneux d’épicéa            ...
Les différents aspects du boisLe bois des résineux ou gymnospermes                                       Epicea           ...
Les différents aspects du boisLe bois des résineux ou gymnospermes  Trachéides et leur ponctuation dans le plan transversa...
Les différents aspects du bois    Le bois des résineux ou gymnospermes               Passage bois final-bois initial chez ...
Les différents aspects du bois Le bois des résineux ou gymnospermes                                                       ...
Les différents aspects du bois Le bois des résineux ou gymnospermes                                                       ...
Les différents aspects du bois Le bois des résineux ou gymnospermes  Pin maritime                                         ...
Les différents aspects du boisLe bois des résineux ou gymnospermes                         Les grands groupes de bois de r...
Les différents aspects du bois                 Le bois des feuillus ou angiospermes
Les différents aspects du bois Le bois des feuillus ou angiospermes                                                    Les...
Les différents aspects du bois Le bois des feuillus ou angiospermes                                                       ...
Les différents aspects du bois Le bois des feuillus ou angiospermes          Bois à zone initiale poreuse                 ...
Les différents aspects du bois Le bois des feuillus ou angiospermes          Bois à zone initiale poreuse                 ...
Les différents aspects du boisLe bois des feuillus ou angiospermes        Bois à zone initiale poreuse        Des essences...
Les différents aspects du boisLe bois des feuillus ou angiospermes        Bois à pores diffus                             ...
Les différents aspects du boisLe bois des feuillus ou angiospermes        Bois homogène                         Erable    ...
Les différents aspects du boisLe bois des feuillus ou angiospermes                           Les grands groupes de bois de...
Les différents aspects du bois            En résumé : les grands types de plans ligneux                 Les résineux      ...
Les différents aspects du bois                  Le bois au cours du temps
Les différents aspects du bois           L’âge du bois                                                                    ...
Les différents aspects du bois             Age du cambium et âge du boisAnnée 1900                                        ...
Les différents aspects du bois        Effet de l’âge du cambium sur l’anatomie du bois : cas du chêne  Bois adulte        ...
Les différents aspects du bois   La duraminisaton                                 Avec l’âge, il peut y avoir un changemen...
Les différents aspects du bois             La duraminisatonAnnée 1900                                                     ...
Les différents aspects du bois          La duraminisaton chez certains feuillus                         Thyllose          ...
Les différents aspects du bois   Les thylles     Vue tranversale                                       Chez le chêne indig...
Les différents aspects du bois    La duraminisaton en résumé    Essences à duraminisation visible  - cèdre                ...
Les différents aspects du bois                  Bois, sylviculture, environnement
Les différents aspects du bois Effet de la variation de croissance sur le bois                                            ...
Les différents aspects du bois Effet de la variation de croissance sur la mise en place du bois                     Chêne ...
Les différents aspects du bois Effet de la variation de croissance sur la mise en place du bois                   Plages d...
Les différents aspects du bois Effet de la variation de croissance sur la mise en place du bois                           ...
Les différents aspects du boisLe bois de réaction                                 L ’arbre peut pousser sur un terrain en ...
Les différents aspects du bois Le bois de compression (chez les résineux)                                                 ...
Les différents aspects du bois Le bois de tension (chez les feuillus)                                          Chêne      ...
Les différents aspects du bois Le bois de tension (chez les feuillus)                                          Le bois de ...
Les différents aspects du boisL’environnement et le bois                                                      Moyenne des ...
Les différents aspects du boisLes singularités du bois                Fond de violon en érable ondé                       ...
Les différents aspects du boisLes singularités du bois                                                        Le plateau d...
Les différents aspects du bois                                             Décembre 2011       Institut National de la Rec...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Aspectsdubois 19-12-da(2)

1,159

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,159
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
33
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Aspectsdubois 19-12-da(2)"

  1. 1. Les différents aspects du bois Les différents aspects du bois Françoise Huber INRA – Nancy Décembre 2011 Institut National de la Recherche Agronomique
  2. 2. Les différents aspects du bois Le bois, un matériau hétérogène
  3. 3. Les différents aspects du bois Origine du bois Sur cette rondelle : à l’extérieur, l’écorce au sens large du terme, qui a un rôle protecteur pour l’arbre, au centre, la moelle, cambium ou entre l’écorce et la moelle, le BOIS. assise libéro-ligneuse Le bois est un tissu de formation secondaire ; il est issu d’une assise génératrice située presque sous l’écorce : le CAMBIUM ou ASSISE CAMBIALE ou mieux encore ASSISE LIBÉRO-LIGNEUSE. moelle Le cambium forme une véritable gaine quiécorce enveloppe l’arbre à l’exception des extrémités des branches où se trouvent les bourgeons. Elle ne se voit pas à l’œil nu. Deux zones de bois se distinguent sur la photo : • une zone claire, l’aubier qui se trouve dans la partie externe, une zone plus foncée que l’aubier jusqu’à la moelle, le duramen, appelé aussi bois de cœur, aubier duramen ou bois parfait. bois La moelle est un tissu primaire formé par l’extrémité de la tige ; ce n’est pas du bois. rayons ligneux L’aubier et le duramen sont traversés par des rayons ligneux qui vont de la moelle vers l’écorce. Tous les arbres n’ont pas un bois avec un duramen coloré. Coupe transversale
  4. 4. Les différents aspects du boisOrigine du bois bois Le cambium est l’usine à bois ! Les cellules du cambium se multiplient et, sur sa face interne, donnent naissance aux cellules du bois. cellules du cambium
  5. 5. Les différents aspects du boisLes cellules du bois sont orientées La majeure partie de ces cellules (90% environ) ont leur plus grand axe parallèle à l’axe de la tige, les autres cellules se positionnent perpendiculairement à ce même axe.
  6. 6. Les différents aspects du bois Aspect microscopique Cellules orientées moelle-écorce = moelle cellules radiales Cellules orientées racine-cime = cellules axiales Sur une section transversale, apparaissent les différentes orientations des cellules. Le grand axe des cellules des rayons ligneux est orienté de la moelle vers l’écorce. Elles sont dites cellules radiales ou cellules couchées. Sur cette image elles montrent leur paroi. Cette orientation les fait ressortir d’une couleur différente sur les rondelles de bois. Les autre cellules sont des « tuyaux » qui auraient été coupés perpendiculairement à leur axe ne laissant voir que leur cavité et la section de la paroi de ce « tuyau » : ce sont des cellules axiales.Plan transversal montrant l’orientation des cellules (Peuplier) Rappel : La plus grande partie des cellules du bois (90% environ) ont leur plus grand axe parallèle à l’axe de la tige, les autres cellules se positionnent perpendiculairement à celui-ci.
  7. 7. Les différents aspects du boisAspect macroscopiqueAspect macroscopique Sur chaque rondelle, il y a une succession Accroissements annuels d’anneaux concentriques : ce sont les cernes (un cerne) qui représentent les accroissements annuels, c’est à dire la quantité, l’épaisseur de bois que fabrique l’arbre au cours d’une année de végétation. C’est à l ’intérieur de chacun de ces cernes que s’exprime le plan ligneux. Lorsque les conditions sont favorables, il y a reprise de l’activité cambiale. Les cellules entrent en multiplication. Sur sa face interne, les cellules se différencient en cellules du bois. Les conditions environnementales devenant défavorables, le cambium diminue son activité pour la cesser totalement en fin d’été. Pour qu’il y ait présence de cernes annuels, il faut qu’il y ait des saisons. Ce qui implique que des cernes annuels vrais n’existent pas chez les espèces des zones tropicales ou sub-tropicales. Université de Laval : A. CLOUTIER
  8. 8. Les différents aspects du boisLe plan ligneux La répartition des différents types de cellules dans l’espace, leurs proportions, leurs tailles, constituent le plan ligneux et font du bois un matériau hétérogène, dont l’aspect diffère en fonction des plans d’observation. Plan radial Cependant, le plan ligneux est sous contrôle strict de la génétique. Il est caractéristique d’une essence donnée : un hêtre ne fera jamais un bois qui ressemble à Plan transversal un bois de chêne. On distingue 2 grands types de bois : - le bois des résineux ou gymnospermes, - le bois des feuillus ou angiospermes. La constance du plan ligneux et la grande variabilité de son anatomie permettent de présager des propriétés mécaniques et physiques du matériau bois. Elle permet aussi de participer à la reconstitution des climats et de procéder à des datations en archéologie, en histoire, pour les œuvres d’art ainsi que pour authentifier des Plan tangentiel antiquités...
  9. 9. Les différents aspects du bois Le bois des résineux ou gymnospermes
  10. 10. Les différents aspects du bois Le bois des résineux ou gymnospermesécorce bois final Chaque année les résineux mettent en place, au début de la saison de végétation, le bois dit 1 année de croissance bois de printemps ou bois initial. Ce bois est formé de cellules à parois fines, la matière ligneuse y est peu abondante et le bois est de couleur plus claire que celui formé en fin de saison. moelle Ce dernier dit, bois d’été ou bois final, possède des cellules à parois épaisses. La matière ligneuse y est abondante et le bois est plus coloré que celui de début de saison. bois initial
  11. 11. Les différents aspects du boisLe bois des résineux ou gymnospermes ponctuations aréolées Chez les résineux les cellules de base sont réduites à 2 types : les trachéides et les cellules de parenchyme mais l’essentiel du bois est formé par des trachéides. Ce sont des cellules fusiformes fermées à lumen important dont la faible épaisseur des parois en début de végétation permet des échanges transmembranaires facilités par la présence de ponctuations aréolées. Au cours de la saison de végétation, la paroi s’épaissit, la taille du lumen diminue. En fin de saison de végétation, ces trachéides, par l’épaississement de leur paroi, verront cette fonction d’échange pratiquement disparaître. Elles auront un rôle de soutien pour l’arbre.Plan transversal
  12. 12. Les différents aspects du boisLe bois des résineux ou gymnospermes bois final cambium A la fin de la saison de végétation, le cambium s’arrête brutalement de fonctionner. Il attend des conditions de température et d’environnement plus favorables pour qu’à nouveau ses cellules se multiplient et fabriquent du bois de printemps puis du bois d’été.Plan transversal
  13. 13. Les différents aspects du bois Le bois des résineux ou gymnospermes Les rayons ligneux d’épicéa empilement des cellules formant les rayons ligneux Comme dans tout bois, chez les résineux il y a des rayons ligneux. La cellule fondamentale est la cellule de parenchyme dont l’orientation est radiale. ponctuations simples des cellules parenchymateuses des rayons ligneuxCoupe : plan radial
  14. 14. Les différents aspects du boisLe bois des résineux ou gymnospermes Epicea ponctuations du champ de croisement (avec les rayons ligneux) ponctuations aréolées trachéides Sur les parois radiales-longitudinales des trachéides, se trouvent les zones préférentielles d’échange, les ponctuations aréolées, nombreuses dans le bois de printemps. ainsi que les zones d’échanges entre ces mêmes trachéides et les rayons ligneux, les champs de croisement.Plan radial
  15. 15. Les différents aspects du boisLe bois des résineux ou gymnospermes Trachéides et leur ponctuation dans le plan transversal Trachéide 1 Ouverture de la La coupe transversale montre l’aréole où se font, Torus Limite de la ponctuation de façon préférentielle, les échanges membranaires ponctuation entre 2 trachéides. Ces échanges ont lieu dans la région appelée « torus ». Il n’y a pas de véritable ouverture, de véritable trou pour la circulation de la sève dans Trachéide 2 le bois des résineux. Il est à noter que le bois, quelle que soit l’essence considérée, résineux ou feuillus, conduit toujours la sève ascendante.
  16. 16. Les différents aspects du bois Le bois des résineux ou gymnospermes Passage bois final-bois initial chez un résineux La différence d’épaisseur des parois marque de façon nette la transition entre la croissance de deux années successives. bois initial (année n+1) De plus le passage entre les différentes années ne perturbe en rien l’alignement radial des cellules. C’est un grande caractéristiquebois final du bois des résineux.(année n) Arrêt brutal de l’activité cambiale = limite de cernes Photo : P. PERRE Plan transversal
  17. 17. Les différents aspects du bois Le bois des résineux ou gymnospermes Bien que le plan ligneux des résineux soit simple, les bois de sapin et d’épicéa peuvent se distinguer à l’œil nu par la présence, chez l ’épicéa, Sapin de canaux résinifères, absents chez le sapin. Epicéa Pas de canaux résinifères Présence d’un canal résinifèrePlan transversal
  18. 18. Les différents aspects du bois Le bois des résineux ou gymnospermes Les canaux résinifères axiaux Ce sont des cellules de parenchyme qui s’organisent autour d’un espace et qui délimitent ainsi un trou, un canal dit canal résinifère. Dans ce canal, les cellules déversent de la résine, substance qu’elles secrètent. Ces canaux résinifères se distinguent à l’œil nu car ils ont tendance à se trouver dans la région du bois final où ils apparaissent comme des taches blanches. canaux résinifères axiaux cellules sécrétricesPlan transversal
  19. 19. Les différents aspects du bois Le bois des résineux ou gymnospermes Pin maritime Chez le pin maritime, les nombreux canaux résinifères peuvent atteindre 450µm de diamètre. Chez cette essence, ils sont répartis dans l’ensemble du cerne. Canaux résinifères La présence ou l’absence de canaux n’est pas le seul paramètre de reconnaissance des résineux. D’autres critères existent, qui ne font pas appel à l’observation du plan ligneux mais cependant en dépendent . L’odeur résulte de la présence de cellules de parenchyme dans le bois ; s’il n’a pas d’odeur, soit il n’a pas de cellule de parenchyme, soit les oléorésines qu’elles renferment ne sont pas odorantes.Plan transversal
  20. 20. Les différents aspects du boisLe bois des résineux ou gymnospermes Les grands groupes de bois de résineux Avec canaux résinifères Sans canaux résinifères Petits canaux -if : limites de cernes flexueux -épicéa : leur taille est de 50 à 100µm -sapin : mauvaise odeur à la -pin sylvestre : les canaux ont une taille de coupe 100 à 200µm -cèdre : bois odorant -douglas : bois final bien marqué, des -genévrier : odeur de crayon canaux de 200µm Gros canaux -pin maritime : canaux de 500µm
  21. 21. Les différents aspects du bois Le bois des feuillus ou angiospermes
  22. 22. Les différents aspects du bois Le bois des feuillus ou angiospermes Les feuillus ont un plan ligneux plus complexe que celui des résineux et très varié selon les Chêne essences, ce qui permet une reconnaissance parfois plus aisée. vaisseaux La grande différence entre le bois des feuillus et le bois des résineux, c’est la présence de vaisseaux chez les feuillus. Ce sont des cellules qui ont leurs extrémités percées, accolées les unes au bout des autres et forment des « tuyaux » discontinus. Chez les feuillus existent aussi : - des cellules avec des parois épaisses, ce sont les fibres (de différents types), - des cellules de parenchyme, dont certaines constituent les rayons ligneux.Plan transversal
  23. 23. Les différents aspects du bois Le bois des feuillus ou angiospermes Exemple de 2 types de plan ligneux chez les feuillus Chêne : bois à zone initiale poreuse Les feuillus renferment différents tissus et leur répartition diffère selon les essences. Cette grande variété de tissus, de taille de cellules, d’organisation conduit à distinguer 3 grands types de bois : - des bois à zone initiale poreuse : le modèle en est le bois du chêne, -des bois à pores diffus, comme le bois du hêtre, - des bois homogènes. Hêtre : bois à pores diffusPlans transversaux
  24. 24. Les différents aspects du bois Le bois des feuillus ou angiospermes Bois à zone initiale poreuse Le type même du bois à zone initiale poreuse est le bois de chêne. Bois de printemps Bois d’été Sur la coupe, apparaissent des gros rayons ligneux caractéristiques du bois de chêne qui donneront des figurations pour les meubles d’ébénisterie. gros rayons ligneux Dès la reprise de la végétation, avant le débourrement des bourgeons pour le chêne indigène, se forme une zone de gros petit rayon ligneux vaisseaux, c’est le bois initial ou bois de printemps. Ces vaisseaux ont un diamètre moyen de 300µm. Ils ont le même rôle que les trachéïdes du bois initial des résineux : ils véhiculent la sève. Les échanges doivent se faire rapidement, d’ou leur taille. Puis il y a un arrêt brutal de la formation de ce type de bois. C’est alors le bois final ou bois d’été qui se forme. Les vaisseaux sont plus petits et ordonnés en plages dans lesquelles se trouvent aussi des cellules de Moelle Ecorce parenchyme, en alternance avec des plages de fibres. Les fibres, cellules à parenchyme et petits parois épaisses, donnent au bois sa dureté. vaisseaux du bois initial vaisseaux du bois final fibres du bois finalPlan transversal
  25. 25. Les différents aspects du bois Le bois des feuillus ou angiospermes Bois à zone initiale poreuse Deux autres exemples de bois à zone initiale poreuse : Frêne - le frêne montrant un bois initial bien distinct du bois final, ce bois final étant pauvre en vaisseaux dispersés, - l’orme : le bois final de cette essence se caractérise par des plages sinueuses de vaisseaux.Plan transversal Orme
  26. 26. Les différents aspects du boisLe bois des feuillus ou angiospermes Bois à zone initiale poreuse Des essences à zone initiale poreuse : - chêne - châtaignier - robinier ou faux-acacia - orme - frêne - tamarix - cytise Fleur de cytise - etc…
  27. 27. Les différents aspects du boisLe bois des feuillus ou angiospermes Bois à pores diffus Le bois du hêtre est l’exemple de bois à pores diffus. Moelle Hêtre Ecorce Les vaisseaux sont répartis dans tout le cerne et leur taille diminue de façon progressive entre vaisseaux le début de la reprise de l’activité cambiale au printemps et la fin de l’été. Il n’est donc pas possible de délimiter bois initial et bois final. Le bois de hêtre se caractérise par la présence de rayons ligneux abondants, visibles à l’œil nu qui se dilatent au passage entre 2 cernes. rayons ligneux Entre ces vaisseaux se trouvent des petits rayons ligneux, des cellules de fibres et de parenchyme. Début de l’activité de la Fin de l’activité de la végétation végétation Coupe : plan transversal
  28. 28. Les différents aspects du boisLe bois des feuillus ou angiospermes Bois homogène Erable Dans les essences à bois homogène, la taille et la répartition des vaisseaux sont pratiquement constantes dans l’ensemble du cerne. Les limites de cernes sont parfois difficiles à observer. Bois final Bois initial
  29. 29. Les différents aspects du boisLe bois des feuillus ou angiospermes Les grands groupes de bois de feuillus bois à zone initiale poreuse bois à pores diffus bois homogènes - chêne - hêtre - peuplier - châtaignier - platane - érable - robinier - charme - sorbier - frêne - etc… - buis - orme, - fruitiers - etc... - etc... Pour une même espèce, il est parfois difficile de classer le bois dans la catégorie des bois à pores diffus ou des bois homogènes.
  30. 30. Les différents aspects du bois En résumé : les grands types de plans ligneux Les résineux Les feuillus Bois sans vaisseaux Bois possédant des vaisseaux - bois sans canaux résinifères - bois à zone initiale poreuse - bois avec canaux résinifères - bois à pores diffus - bois homogène
  31. 31. Les différents aspects du bois Le bois au cours du temps
  32. 32. Les différents aspects du bois L’âge du bois Près de la moelle, le bois est toujours mis en place par un cambium jeune, lui-même résultant de la différenciationCoupe radiale d’un arbre schématique montrant l’empilement des cernes successifs de cellules liées à la croissance primaireau cours sa croissance. (niveau B). En revanche plus le cambium est loin de la moelle, plus il est âgé. A la base de l’arbre, il a l’âge de l’arbre lui-même Vue de la coupe au niveau B (niveau A). Niveau B Niveau B Branches 2 ans 1 an Bois juvénile Le bois formé en 2011, à la base de la souche de l’arbre est un bois adulte, il s’est développé loin des branches, formé par un cambium âgé (112 ans). Vue de la coupe au niveau A En revanche, le bois formé en 2011 à la 3 ans 2 ans 1 an 111 ans cime de l’arbre, bien que formé la même 3 ans 2 ans 1 an année, est un bois juvénile car il a été 112 ans mis en place en présence de branches vivantes et par un cambium formé lors de la mise en place de la croissance apicale de 2011. Niveau A Niveau A 2011 2010……… 1902 1901 1900 1 an 2 ans ………………..…112 ans Années de formation du bois Age de l’arbre correspondant à l’année de formation du bois 2011 2010….…1902 1901 1900
  33. 33. Les différents aspects du bois Age du cambium et âge du boisAnnée 1900 Année 2011 1 an 2 ans 3 ans 110 ans 111 ans 112 ans I I I I I I Age de l’arbre 112 ans 111 ans 110 ans 3 ans 2 ans 1 an I I I I I I Age du bois Moelle Ecorce Bois juvénile Bois adulte Cambium Le bois a été mis en place par Le bois a été mis en place par un un cambium jeune et avec des cambium âgé, sans branche vivante branches vivantes sur le tronc. sur le tronc, c’est un bois adulte. Ce bois est âgé. Ce bois est jeune. Sur ce schéma, le bois est prélevé à la base d’un arbre âgé de plusieurs décennies. Bois juvénile et bois adulte ont des caractéristiques anatomiques différentes
  34. 34. Les différents aspects du bois Effet de l’âge du cambium sur l’anatomie du bois : cas du chêne Bois adulte écorce rayon ligneuxBois juvénile La radiographie du bois de chêne montre un bois juvénile riche en fibres (plages blanches). Quant au bois adulte, il possède des vaisseaux plus fibres vaisseaux parenchyme et importants en taille, et son bois est plus riche en petits vaisseaux parenchyme.
  35. 35. Les différents aspects du bois La duraminisaton Avec l’âge, il peut y avoir un changement de teinte du bois, c’est la duraminisation visible. La duraminisation avance au fur et à mesure que se crée du bois sous l’écorce. Elle n’est cependant pas toujours visible. Elle est le résultat de réactions chimiques complexes et peut s’accompagner de modifications anatomiques.
  36. 36. Les différents aspects du bois La duraminisatonAnnée 1900 Année 2011 1 an 2 ans 3 ans 110 ans 111 ans 112 ans I I I I I I Age de l’arbre 112 ans 111 ans 110 ans 3 ans 2 ans 1 an I I I I I I Age du bois Moelle Cambium Duramen Aubier Ecorce Le bois a été mis en place il y a Le bois a été mis récemment en longtemps par un arbre jeune, place par un arbre âgé, le bois est récent le bois est vieux La duraminisation se produit dans le bois le plus vieux, le plus âgé, celui qui s’est formé il y a longtemps. Les cellules qui se trouvent à la limite de l’aubier et du duramen subissent des transformations chimique, physique et parfois anatomique. La sève ne circule plus, la quantité d’eau diminue ainsi que les réserves telles que l’amidon. En revanche il y a une augmentation de substances comme les polyphénols (tannins), de matières colorantes élaborées par les Sur ce schéma, le bois est prélevé à la base d’un arbre âgé de cellules de parenchyme (les rayons ligneux). plusieurs décennies Sur le plan anatomique, des thylles se forment dans les vaisseaux de certaines essences.
  37. 37. Les différents aspects du bois La duraminisaton chez certains feuillus Thyllose vaisseaux Les thylles sont des excroissances thylles membranaires des cellules voisines des vaisseaux. Ils ont la faculté de boucher les vaisseaux. Dans le cas des tonneaux, ce sont les thylles qui, bouchant les vaisseaux, les rendent étanches. Le duramen coloré renferme des substances qui le protègent contre l’attaque des insectes, des champignons et autres vermines.Plan transversal
  38. 38. Les différents aspects du bois Les thylles Vue tranversale Chez le chêne indigène, les thylles sont des membranes issues des petits rayons ligneux. Au départ ce sont des ballonnets. Puis leur nombre et leur taille augmentent, par manque de place dans les vaisseaux, ils vont être comprimés et déformés. Vues radiales
  39. 39. Les différents aspects du bois La duraminisaton en résumé Essences à duraminisation visible - cèdre - robinier - genévrier - chêne - séquoia - châtaignier - douglas - noyer - pin - merisier Essences à duraminisation non visible - sapin - hêtre - épicéa - charme - peuplier Cette liste n’est pas exhaustive.
  40. 40. Les différents aspects du bois Bois, sylviculture, environnement
  41. 41. Les différents aspects du bois Effet de la variation de croissance sur le bois Coupe d’épicéa De nombreux facteurs affectent la croissance du bois. Les conditions climatiques environnementales au sens large, interviennent sur sa mise en place. Radiographie de chêne Une année de sécheresse peut se traduire par une croissance moindre. Une variation de croissance se traduit différemment selon qu’elle affecte le bois d’un résineux ou celui d’un feuillu.Plans transversaux
  42. 42. Les différents aspects du bois Effet de la variation de croissance sur la mise en place du bois Chêne La forêt ne pousse pas toute seule. Les arbres doivent être sélectionnés pour Plages de fibres favoriser des caractéristiques recherchées : un arbre doit être résistant à certaines Peuplement serré, maladies, un arbre doit produire un bois d’une plages de fibres absentes qualité approchant celle souhaitée. La sylviculture est l’ensemble des méthodes et techniques de culture des arbres en forêt. La sylviculture mise en œuvre a un impact important sur la croissance du bois. Toute augmentation de la croissance des bois à zone initiale poreuse se traduit par une augmentation de la largeur du bois final. Le bois d’été augmente, il y a plus de fibres et le bois a des propriétés mécaniques plus importantes (b). En l’absence de fibres, faible croissance, le bois sera utilisé pour l’ébénisterie au sens large du terme (a). Schéma b Schéma aPlans transversaux
  43. 43. Les différents aspects du bois Effet de la variation de croissance sur la mise en place du bois Plages de fibres dans le bois final du chêne petit vaisseau petit rayon ligneux fibres, les parois sont épaisses Le bois final renferme les fibres, cellules à parois épaisses. Ce sont elles qui vont donner au bois à la fois sa densité, sa dureté, ses propriétés mécaniques et sa couleur. Photo : P. PERREPlan transversal
  44. 44. Les différents aspects du bois Effet de la variation de croissance sur la mise en place du bois Année n Année n + 1 Chez les résineux, une réduction de croissance se fait toujours au dépend du bois de printemps ou bois initial (année n+1). La largeur du bois final varie mais dans des proportions moindres que celle du bois initial. Cette modification de croissance, qui ne touche pas de façon uniforme les tissus du bois, a des conséquences sur les propriétés mécaniques et physiques du matériau.Coupe : plan transversal
  45. 45. Les différents aspects du boisLe bois de réaction L ’arbre peut pousser sur un terrain en pente, subir le vent, etc. L’arbre va fabriquer alors un bois spécifique : le bois de réaction. Il est appelé : - bois de compression chez les résineux, - bois de tension chez les feuillus.
  46. 46. Les différents aspects du bois Le bois de compression (chez les résineux) cellules de bois de compression Le bois est de teinte plus foncée car c’est un bois à parois cellulaires épaisses, les cellules sont rondes, d’où la présence de méats (vides entre les cellules), le bois est riche en lignine. Photo : P. PERRE méats cellules de bois normalPlans transversaux
  47. 47. Les différents aspects du bois Le bois de tension (chez les feuillus) Chêne Le bois de tension : ce sont des fibres à Fibres du bois de réaction parois très épaisses et à lumen extrêmement réduit. Le bois de tension est riche en cellulose. cellules à parois épaisses : peu de lumière cellulaire Chêne Fibres du bois normalPlans transversaux
  48. 48. Les différents aspects du bois Le bois de tension (chez les feuillus) Le bois de tension est ici mis en évidence par une coloration. La couche supplémentaire, appelée couche G, qui tapisse l’intérieur de la fibre est constituée de cellulose. Elle est colorée de façon spécifique, en bleu pour cet échantillon.Coupe : plans transversaux Couche G
  49. 49. Les différents aspects du boisL’environnement et le bois Moyenne des températures maximales Diamètre radial des vaisseaux (septembre, octobre, novembre, du bois initial (µm) décembre) n-1 (C) 20 La constance du plan ligneux (ensemble des 12 caractères de la structure du bois) et la grande variabilité de son anatomie permettent de présager de ses propriétés mécanique et physique, 25 10 mais aussi de participer à la reconstitution des climats et de procéder à des datations 1961 1965 1970 1975 1979 en archéologie, en histoire pour les oeuvres d’art en bois ainsi que pour authentifier les Corrélation entre le diamètre radial des vaisseaux du bois initial antiquités... et les températures maximales de l’année précédente Chêne forêt de Bride et de Saint Jean, Moselle Radiographie, plan transversal Dans la forêt de Haguenau (Haut Rhin), les années 1943,1946,1949 sont des années où la croissance du bois final des chênes est faible. Dès leur ouverture, les bourgeons sont mangés par les hannetons dont le cycle de vie est de 3 ans. Larbre doit produire de nouveaux bourgeons et la production en bois en est affectée. Des modifications de lenvironnement sont ainsi lisibles sur les cernes annuels..
  50. 50. Les différents aspects du boisLes singularités du bois Fond de violon en érable ondé Il y a des défauts très appréciés dans le bois : « ne pas être de droit fil » ! Cette singularité est très recherchée dans le cas de l’érable pour certains instruments de musique à cordes frottées. De nombreuses autres singularités sont recherchées pour l’ébénisterie : bois pommelé, moucheté, etc.
  51. 51. Les différents aspects du boisLes singularités du bois Le plateau de cette table est en placage de bouleau moucheté ; cette singularité tranche avec la monotonie habituelle du bois de bouleau et crée un figuré original donnant un effet esthétique. Création de Thierry Masson
  52. 52. Les différents aspects du bois Décembre 2011 Institut National de la Recherche Agronomique
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×