La collection d’œuvres d’art du SCFP
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

La collection d’œuvres d’art du SCFP

  • 1,072 views
Uploaded on

Jetez un coup d’œil sur la collection d’œuvres d’art du SCFP à l’édifice Stan-Little à Ottawa. Vous y apprendrez entre autres que les œuvres ont été choisies de façon à rendre hommage au mouvement......

Jetez un coup d’œil sur la collection d’œuvres d’art du SCFP à l’édifice Stan-Little à Ottawa. Vous y apprendrez entre autres que les œuvres ont été choisies de façon à rendre hommage au mouvement syndical international et à la solidarité des travailleurs.

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,072
On Slideshare
1,036
From Embeds
36
Number of Embeds
2

Actions

Shares
Downloads
5
Comments
0
Likes
0

Embeds 36

http://scfp.ca 35
http://discovery.scfp.ca 1

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. La collection dart du SCFP  La collection du SCFP comprend principalement des artistes professionnels qui commencent à se distinguer (à lexception de Farouk Kaspaules et Daniel Sharp).
  • 2. La collection du SCFP  Pour le SCFP, Don Monet a sélectionné des artistes qui sympathisent avec le mouvement syndical international et affichent leur solidarité envers les travailleurs. Ils ont tous participé au festival Mayworks ou ont montré leur soutien envers les syndicats. Il importe également quils créent des œuvres esthétiquement agréables et que les travailleurs puissent les apprécier pendant longtemps. Après tout, ce sont des éléments significatifs dans lambiance de tout milieu de travail.
  • 3. Les artistes  Les œuvres dart de cette collection ont été choisies par le conservateur dart Don Monet de Cube Gallery (CARFAC – Le Front des artistes canadiens).
  • 4. Entrée du rez-de-chaussée (grand mur du côté sud) Farouk KaspaulesFarouk Kaspaules (CARFAC) est un artiste canadien né en Irak quiexpose depuis le milieu des années 80; il sest engagé activement dansdes centres d’art autogérés pour lorganisation et la conservationd’expositions aux thèmes politiques et culturels. Son intérêt pour lesévénements qui façonnent la scène politique et sociale du Moyen-Orienta influencé les œuvres présentées à lexposition Non Sequitur de lagalerie SAW à Ottawa, qui traitaient de la guerre du Golfe. En 2001, ilparticipe à lexposition The Land Within Me – Memory of a Place (Materre intérieure – Mémoire d’un lieu), au Musée canadien descivilisations. Farouk a également participé à des expositions collectivesen Amérique latine, notamment au Brésil en 2001 et au Chili en 2002. En2003, Farouk expose State of Things (Létat des choses), qui présente lacondition des Arabes des marais du sud de l’Irak. Il a également exposéau Caire en Égypte et à Amman en Jordanie. En 2004, Farouk présenteune exposition personnelle aux États-Unis, qui traite métaphoriquementde la violence à léchelle mondiale. Plus récemment, Farouk a participé àdes expositions à London et Ottawa en Ontario, et à Bordeaux enFrance. Il a travaillé avec l’ODLC (Organizational and Learning Center) àune œuvre présentée à l’exposition Union~Art dans le cadre deMayworks 2004.
  • 5. Salon des employés Rez-de-chaussée Hawa KabaNée au Burkina Faso, Hawa a passé son enfancedans plusieurs pays dAfrique occidentale, commela Côte dIvoire et la Guinée. Elle déménage auxÉtats-Unis à 18 ans, puis au Canada, où elle estrestée près de 20 ans. Cest à Ottawa quelledéveloppe sa passion pour la peinture.« Mon art exprime mon sentiment dêtre une femmeafricaine; j’utilise des techniques mixtes et lelangage visuel de lart moderne. J’incorpore deséléments de dessin appris lorsque je pratiquais lateinture des textiles avec ma grande sœur. Jem’inspire aussi des formes observées dans lessculptures et les masques de mon village. Ceséléments entrelacent des couches de textures, uneriche variété de matériaux de collage, de la peintureacrylique, des gels à modeler et parfois dessouvenirs et des images qui ont une significationparticulière. Plusieurs de mes peintures sont desmétaphores picturales, de la poésie visuelle. Mes Série de quatre petites pièces pourœuvres proviennent dune source interne qui se la salle à manger, comme celle-cidélecte de linteraction dune mosaïque de couleurs, 35,5 cm x 25,5 cmde formes, de textures et de symboles. »
  • 6. Salle Judy-Darcy Rez-de-chaussée D. H. MonetD. H. Monet (CARFAC) est un artiste-activiste communautaire.Sa pratique inclut des dessins humoristiques, des affiches, delart, la conservation d’expositions et léducation. Les peinturesphoto-collage de Don ont été présentées aux expositions d’artsyndical The Labouring Body d’Artcite (Windsor) et au congrèsdu SCFP-Colombie-Britannique. Ses œuvres font partie deplusieurs collections au pays, incluant celles du SCFP-Ontario,du bureau des chefs gitxsan et des artistes Susan Point et BruceCockburn. Ses caricatures politiques, à teneur caustique, ontobtenu la faveur des critiques au pays comme à létranger. Sescaricatures, ses affiches et ses ateliers ont été utilisés par leSCFP, l’AFPC, l’Ottawa and District Labour Council (gagnant duprix CALM 2002), les travailleurs de lhôpital de Calgary, lesnations innue et gitxsan, CBC, NOW Magazine, l’Ottawa Citizenet le Musée des beaux-arts du Canada, pour nen nommer quequelques-uns. Son livre révolutionnaire Colonialism on Trial (Leprocès du colonialisme) est un recueil documentaire illustré surle procès sur le titre foncier des terres des Delgamuukw. Don aorganisé plusieurs événements culturels en faveur destravailleurs, comme les expositions 2003, 2004, 2005 et 2006 deMayworks. En 1999 et 2003, il organise les expositions degroupe Art Against War (Lart contre la guerre), et en 2001,Crime Seen (Crime vu/Scène du crime) au centre dart autogéréG-101 pour protester contre la guerre et la mondialisation. Il est Sisters in Solidarityléditeur du répertoire des artistes de Mayworks. (Sœurs en solidarité) acrylique, holographe et transfert photographique sur bouleau 122 cm x 122 cm
  • 7. Deuxième étage Communications, Juridique,Égalité, Développement syndical Jennifer Gibbs Jennifer Gibbs (CARFAC) est née en 1970. Elle vit en campagne dans lEst de lOntario jusquen 1990, puis déménage à Ottawa et obtient un diplôme en études classiques et en anglais. Jennifer s’inspire de la physique, des mathématiques, de la poésie, de la mythologie, de la biologie et d’autres artistes anciens et modernes. Son art traite souvent dontologie et de la nature déroutante de lexistence. À dautres moments, Jennifer cherche à créer des portraits de femmes puissantes. Certaines de ses images reflètent limportance de lamour des choses simples et un sentiment démerveillement enfantin. Elle a exposé dans de nombreux musées, en plus de participer aux expositions de Mayworks et d’Art Against War. Les œuvres proposées pour le deuxième Blue Sisters (Sœurs bleues) étage proviennent d’une série qui explore ce que l’on considère comme le travail acrylique sur toile traditionnel des femmes. 76 cm x 101 cm
  • 8. Deuxième étage Communications, Juridique, Égalité,Développement syndicalJennifer Gibbs Disquieting Muses (Muses inquiétantes) acrylique sur toile 76 cm x 101 cm
  • 9. Deuxième étage (salle de réunion)Marc Dubois Dan Rivaud Emotional Landscape #4 The Striker (Le gréviste) (Paysage émotif no. 4) acrylique, fibre de verre sur huile sur toile panneau 91 cm x 91 cm 61 cm x 76 cm
  • 10. Troisième étage Recherche, Santé et sécurité, Évaluation des emplois Kim HaydenPétales de fleurs sont gouttés sur toile, bouteilles enplastique avec applicateur remplacent les pinceaux, etgestes picturaux sont perlés. Points rouges perléscousus sur toile font référence à des gouttes de sang, àl’aiguille qui pique le doigt pendant le perlage, et aussià la lutte des Métis pour leur reconnaissance en tantque peuple Autochtone.Dans cette série, je déconstruis la pratiquetraditionnelle du perlage en motif floral des Métis etj’incorpore des couches gouttées et versées depeinture – un style de gestuel libre attribué au peintreaméricain Jackson Pollock. Construite sur unquadrillage de la feuille de cuivre, la perception visuelledes couches est brouillée par la lumière réfléchie, lesmédias en trois dimensions, et des couchesconcurrentes de couleur et de texture. Cette œuvreexamine linfluence du lieu, de la culture et de la Série de perlage floral – « Jai rêvé que Jackson Pollock étaitperception sur lidentité personnelle et nationale — un Métis et vivait au Japon. » – Sakura (Fleurs de cerisier) –paysage créé à la suite d’une année passée vivant, Château Kumamoto. 8/9. 2007.travaillant et songeant au Japon. Petites perles de verre, fils de nylon ciré, feuilles petites perles de verre, fils de nylon ciré, feuilles de cuivre, peintureKim Hayden est membre de la section locale Redboine acrylique sur toilede la Manitoba Metis Federation. Elle détient un 90 x 90 cmbaccalauréat en beaux-arts avec distinction de de cuivre, peinture acrylique sur toile 90 x 90 cmlUniversité Concordia, à Montréal (1996) et une
  • 11. Troisième étageRecherche, Santé et sécurité, Évaluation des emplois Kim Hayden Série de perlage floral – « Jai rêvé que Jackson Pollock était Métis et vivait au Japon. » – Sakura (Fleurs de cerisier) – Château Kumamoto. 9/9. 2005. petites perles de verre, fils de nylon ciré, feuilles de cuivre, peinture acrylique sur toile 102 x 102 cm
  • 12. Quatrième étage Finance et administration,Technologie, Congrès, Comptabilité Daniel Sharp Daniel Sharp (CARFAC) pratique depuis longtemps la peinture abstraite. Ses œuvres fluctuent entre structure mesurée et forme gestuelle; elles recherchent la couleur, léquilibre dordre et limprovisation. Ses peintures personnelles, sociales et sensuelles explorent le désir et aspirent à la poésie. Il a participé à plusieurs expositions Mayworks, en plus de travailler à une commande importante pour Transformer l’ACEP à Ottawa. Il a créé cinq bannières comportant Panel Blue cinq couleurs et cinq motifs qui reflètent les valeurs (Panneau de l’ACEP – elles ont été installées au siège social transformateur de ce syndicat au centre-ville dOttawa. bleu) Lartiste, père de deux enfants, vit à Ottawa et huile sur travaille aux Affaires étrangères comme gestionnaire panneau dune collection dœuvres dart. 198 cm x 61 cm
  • 13. Quatrième étage Finance et administration,Technologie, Congrès, Comptabilité Daniel Sharp Transformer Panel Yellow (Panneau transformateur jaune) huile sur panneau 198 cm x 61 cm
  • 14. Cinquième étageBureau du président national (corridor) Jean JewerJean Jewer (CARFAC) est une artiste-peintre dontlimagerie sinspire des paysages.Elle a grandi dans un petit avant-port du Nord deTerre-Neuve, une expérience qui lui a insufflé ungrand amour et un grand respect delenvironnement et de l’incessante mouvance dudrame de la terre et de la mer.Ses œuvres répondent à ce monde naturel, avectoutes ses beautés, ses diversités et ses hostilités.Les peintures émergent comme une performancede la nature elle-même. « Je ramasse, je racle,jécrase et laisse ma marque sur mes surfaces. »Chaque peinture est un « acte de mémoire ». Oppidian I huile sur papier 101 cm x 81 cm
  • 15. Cinquième étageBureau du secrétaire- trésorier national (corridor) Jean Jewer Oppidian II huile sur papier 101 cm x 81 cm
  • 16. Cinquième étage (salle de réunion) Echoes (Échos) Rebecca Mason 160 cm x 46 cmNée à Chelsea au Québec, Rebecca Mason a étudié à l’Ontario College of Art, à Toronto, où elle a développé unstyle de peinture unique. Elle travaille sur de grandes feuilles de papier japonais et s’inspire d’un environnementcomposé darbres, de canots et de montagnes, qui constituent les thèmes centraux de ses œuvres; elle les déploiedune manière très libre et expressive. Rebecca expose ses œuvres en Ontario et au Québec depuis 1988. Elle aparticipé à une vaste gamme dexpositions dans des musées, à des concours avec jury et à des événementsartistiques spéciaux. Ses œuvres se retrouvent dans des collections privées au Canada, aux États-Unis et enEurope.« Je travaille à laquarelle sur papier japonais, réponds à mon environnement en coloriste expressive et minspirede la nature. Je mouille et plie légèrement le papier fait à la main, puis laisse la peinture se déployer dans l’œil demon esprit en suivant les voies suggérées par les plis. Les résultats ressemblent quelque peu à lécriture dunpoème sur la page, mais jutilise laquarelle et les brosses pour saisir mon sens du lieu. »
  • 17. Cinquième étage (salle de réunion) Emotional Landscape 11 Marc Dubois (Paysage émotif 11) 76 cm x 152 cmMarc Dubois est un artiste autodidacte de Gatineau, Québec, inspiré par Velasquez, Nerdrum, Chardin et Morandi.Son médium est l’huile sur toile et ses sujets incluent des portraits, des natures mortes et des paysages urbains. Lethème prépondérant de ses œuvres est linterdépendance entre les extrêmes, comme la passion et la raison oulabstraction et la représentation.