Your SlideShare is downloading. ×
  • Like
RVC 2012: Réinitialiser le programme
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Now you can save presentations on your phone or tablet

Available for both IPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply
Published

par David Goldstein

par David Goldstein

Published in Travel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
350
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
3
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Réinitialiser le programme Printemps 2012
  • 2. Versunnouveaupartenariat • La Stratégie fédérale de tourisme • Uneapproche axée sur la croissance du tourisme au Canada impliquant tousles niveaux du gouvernement • Aborde les politiques ayantun impact surle marketing, l’accès et les produits • Plusieurs accomplissements depuis samise en place en octobre 2011: Ententeavec le Brésil quantà l’accès aérien Visasde dix ansàentrées multiples Tables rondes sur la SFT à Ottawa LeGlacier Discovery Walk à Jasper appuyé parParcs Canada Politiques d’admissibilité raisonnables Engagement à accroître à 150le réseau mondial de bureauxde demandes de visas d’ici 2014 Améliorations au PICVEO Programmede travailleur étranger temporaire
  • 3. Défis: les balances commercialesau Canada -20,000,000,000 -10,000,000,000 0 10,000,000,000 20,000,000,000 30,000,000,000 40,000,000,000 50,000,000,000 60,000,000,000 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 CanadianDollars Crop Production Animal Production Forestry and Logging Oil and Gas Extraction Pulp, Paper and Paperboard Mills Chemical Manufacturing Machinery manufactoring Tourism
  • 4. Défis-Arrivéesinternationales • Between 2002 and 2011, almost all countries posted gains in international arrivals — except Canada • Canada has fallen behind in a growing international travel market: • Fewer American visitors — our traditional go-to market • New middle-class from emerging economies (Brazil, Russia India, China, Mexico) eagerly spending their travel dollars elsewhere 4 International Tourist Arrivals (Top 20 Countries – in millions) Rank 2002 2011 1 France 77.0 France 77.1 2 Spain 52.3 U.S. 62.3 3 U.S. 43.6 China 57.6 4 Italy 39.8 Spain 56.7 5 China 36.8 Italy 46.1 6 U.K. 24.2 Turkey 29.3 7 Canada 20.1 U.K. 28.3 8 Mexico 19.7 Germany 28.4 9 Austria 18.6 Malaysia 24.7 10 Germany 18.0 Austria 23.0 11 Hong Kong 16.6 Russian Fed. 22.7 12 Hungary 15.9 Mexico 22.7 13 Greece 14.2 Hong Kong 22.3 14 Poland 14.0 Ukraine 21.4 15 Malaysia 13.3 Thailand 19.1 16 Turkey 12.8 Saudi Arabia 17.3 17 Portugal 11.6 Greece 16.4 18 Thailand 10.9 Canada 16.0 19 Ukraine 10.5 Poland 13.4 20 Netherlands 9.6 Macao (China) 12.9 Source: UN World Tourism Organization
  • 5. • Entre 2002 et 2011, la plupart des pays ont constaté une hausse des arrivées des touristes internationaux — sauf le Canada • Le Canada traîne de l’arrière dans un marché des voyages internationaux en plein essor : • Moins de visiteurs américains – notre principal marché • Une nouvelle classe moyenne dans des pays émergents (Brésil, Russie, Inde, Chine, Mexique) consacre son budget pour les voyages ailleurs Défis-Baissedunombred'arrivéesinternationales Les 20 meilleurs pays (arrivées touristiques internationales – en millions) Rang 2002 2011 1 France 77.0 France 77.1 2 Espagne 52.3 États-Unis 62.3 3 États-Unis 43.6 Chine 57.6 4 Italie 39.8 Espagne 56.7 5 Chine 36.8 Italie 46.1 6 Royaume-Uni 24.2 Turquie 29.3 7 Canada 20.1 Royaume-Uni 28.3 8 Mexique 19.7 Allemagne 28.4 9 Autriche 18.6 Malaisie 24.7 10 Allemagne 18.0 Autriche 23.0 11 Hong Kong 16.6 Féd. de Russie 22.7 12 Hongrie 15.9 Mexique 22.7 13 Grèce 14.2 Hong Kong 22.3 14 Pologne 14.0 Ukraine 21.4 15 Malaisie 13.3 Thaïlande 19.1 16 Turquie 12.8 Arabie saoudite 17.3 17 Portugal 11.6 Grèce 16.4 18 Thaïlande 10.9 Canada 16.0 19 Ukraine 10.5 Pologne 14.0 20 Pays-Bas 9.6 Macao (Chine) 12.9 2 Source: Organisation Mondiale du Tourisme
  • 6. Besoindechangementstructurel • Le tourisme est en plein essor à l’échelle du globe (il se chiffrait à près d’un trillion $ en 2010); toutefois, le Canadan’a pas atteint son plein potentiel • Des politiques publiques plus favorables dans trois secteurs clés (M.A.P.) viendront stimuler la croissance dans ce secteur d’activité: Marketing Accès Produit
  • 7. • Un financement compétitif et soutenu pour la Commission canadienne du tourisme • « Le géant s'est réveillé » : • La US Corporation for Travel Promotion nouvellement établie fera concurrence au Canada Fonds de base des organismes nationaux du marketing touristique (millions $ CDN) Inde 248.5 Irlande 211.3 États-Unis* 200.0 Mexique 170.0 Australie 147.1 Malaisie 128.2 Afrique du Sud 118.1 France 111.5 Corée (Sud) 94.2 Nouvelle-Zélande 88.5 Brésil 83.9 Bahamas 81.8 Suisse 80.0 Canada 72.0* Source: CCT *Budget annoncé pour la US Corporation for Travel Promotion Marketing Cemontant diminuera à58 millions $en 2013-2014
  • 8. • Des politiques fiscales davantage concurrentielles • Le Canada est considéré comme étant une destination vers laquelle il vaut la peine de s'envoler — et pourtant, notre structure de coûts devient une barrière à l'entrée. • Taxes et redevances : les loyers des aéroports, les taxes sur le carburant et les droits de sûreté ont fait en sorte que nous nous classons désormais au 125e rang mondial au niveau de la structure de coûts dans le domaine de l'aviation, selon le Forum économique mondial. Accès-Aviation
  • 9. Clubsandwichdes taxesetautresfrais: Droits pour la sécurité des passagers du transport aérien : 572 millions $ + TPS 5 % (28.6 millions $) Loyers des aéroports : 280 millions $ Taxe d’accise sur le carburant : 39 millions $ DSPTA= 600.6 millions $ TPS 5 % sur les frais d’améliorations aéroportuaires : 35.75 millions $ NAV Can: 120 millions $ Le Gouvernement reçoit annuellement environ 1 milliards $ en taxes en autres frais liés au transport aérien 5% TPS sur les frais de 1.2 millards $ à NAV Can : 58.4 millions $
  • 10. ClubSandwichofTaxesandFees 10 Airport Ground Rents: $280 million Excise tax on aviation fuel: $71 million 5% GST on AIFs: $35.75 million NAV Can: $120 million Annually, the government collects just over $1 billion in aviation taxes and fees Air Transport Security Charge Tax: $572 million + 5% GST on ATSC: $28.6 million $600.6 million 5% GST on $1.2 billion in NAV Can fees: $58.4 million
  • 11. Coûtsde l'aviationérodentl'argentdépensé surletourisme 11 0.0% 5.0% 10.0% 15.0% 20.0% 25.0% 2011 2010 Increase in Tourism Receipts Tourism expenditures Passenger air transport Les recettes touristiques ont augmenté de 3,4% en 2011, principalement attribuable aux coûts plus élevés de l'aviation
  • 12. Accès–Facilitationdesdéplacementstransfrontaliers • Faciliter le processus de déplacement transfrontalier est essentiel afin de générer davantage de voyageurs d'affaires etde loisirs. • Améliorer l’accès auxfrontières etles infrastructures • Le Canada doit miser sur des services de prédédouanement etdes programmes destinés auxvoyageurs dignes de confiance • Visas:il nous fautmettre en place un système d'obtention de visa efficace, afin defaciliter l'accès au pays parles visiteurs enprovenance de marchés émergents telsle Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et le Mexique. (BRIC+M)
  • 13. Produits • Des investissements dans divers produits etinfrastructures appartenant aux gouvernements fédéral et provinciaux (tel que les parcs, les musées et les sites patrimoniaux) et un soutien continu envers les divers festivals et attractions deviennent autant de raisons valables pour les voyageurs de favoriser le Canada. • Il faut aussi se pencher sur la pénurie de main-d’oeuvre à moyen et long terme.
  • 14. Aucunepression négative àl'encontre dutourisme ... ... Mais nous travaillons dans un domaine encombré
  • 15. Réinitialiserleprogramme–Votreindustrierequiertvotresoutien • La valeur du tourismereconnupar SFT, mais cela ne se traduit pas par le biais du processus budgétaire • Marché encombré- de nombreuxintérêts divergents à Ottawa, et le tourismedoit peser de tout son poids • Il faut « activer » nos champions du tourisme–Le succès à Ottawa dépendrade l'engagement démontré par l'industrie pour voir que les changements nécessaires sont apportés 15