• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Financement Chaine De Valueur De La Filiere Riz De Bagre Burkina Faso
 

Financement Chaine De Valueur De La Filiere Riz De Bagre Burkina Faso

on

  • 53 views

Nairobi, 15th July, 2014. Presentation by Joseph Tilado Minoungou (CORIS Bank International) on Day 1 of the Fin4Ag conference.

Nairobi, 15th July, 2014. Presentation by Joseph Tilado Minoungou (CORIS Bank International) on Day 1 of the Fin4Ag conference.

Statistics

Views

Total Views
53
Views on SlideShare
53
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike LicenseCC Attribution-NonCommercial-ShareAlike License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Financement Chaine De Valueur De La Filiere Riz De Bagre Burkina Faso Financement Chaine De Valueur De La Filiere Riz De Bagre Burkina Faso Presentation Transcript

    • CONFFERENCE INTERNATIONALE fina4ag 2014 Du 14 – 18 juillet 2014 Nairobi, Kenya Session S1: Bonnes pratiques dans le financement des chaînes de valeur agricoles Joseph Tilado MINOUNGOU, 15 juillet 2014
    • 1. Identification des acteurs : Organisation-process- hiérarchie des maillons 2. Identification des besoins de financement : CT – MT – LT 3. Evaluation potentielle d’offre de garantie, éducation financière 4. Elaboration des conditions et mécanismes de financement 5. Financement de la chaine, suivi du crédit Réflexion pour une amélioration du mécanisme Session S1: Bonnes pratiques dans le financement des chaînes de valeur agricoles Joseph Tilado MINOUNGOU, 15 juillet 2014
    • PRODUCTEURS DE RIZ (dont 50 semenciers) •Une faitière •Une Union de 16 groupements •1 675 exploitants agricoles (1ère campagne) •2 000 exploitants agricoles (2ème campagne) COLLECTEURS • Un groupement de 37 membres TRANSFORMATEURS (égreneurs et étuveuses) • Une coopérative de 16 égreneurs • Une union d’étuveuses ( 14 groupements et 460 membres) MARCHE (grossistes , demi-grossistes et consommateurs) • SONAGESS, PAM, FAO • Divers commerçants grossistes, demi-grossistes et consommateurs
    • Intrants (engrais, semences) Crédits de campagne Crédits de campagne, équipements, magasins de stockage Crédit de trésorerie (conditions standards) PRODUCTEURS COLLECTEURS EGRENEURS ETUVEUSES DISTRIBUTEURS (Privés ; Etat)
    • Elaboration de conditions particulières à chaque acteur Evaluation du potentiel de garanties et des conditions de crédit Sensibilisation sur le crédit Sensibilisation sur la concertation et la contractualisati on intra filière Concertation des acteurs pour une bonne synergie, éducation financière Tous les maillons sont pris en compte, accroissement des revenus, force de négociation.
    • Les contrats intra-filière La tierce détention ou warrantage Des contrats commerciaux sont signés entre les différents maillons pour assurer le marché -Assurer le marché de chaque maillons -Sécuriser les crédits des maillons de la chaîne Mécanisme allégée de surveillance des mouvements de stocks et des flux financiers avec une tierce personne
    • •Transformateurs (étuveuses et égreneuses): Stocks & Equipements • La distribution le Marché • Collecteurs : Stocks •Producteurs de riz : Intrants •(stock après récolte) Contrat Intra filière et tierce détention agricole Contrat intra filière et tierce détention agricole Contrat intra filière et tierce détention agricole Domiciliation des contrats commerciaux B a n q u e
    • Marché Transformateurs Collecteurs Producteurs CBI REMBOURSEMENT CREDITS CBI: ENCAISSE MENT RECETTES – TIERS DETENTEUR: DESTOCKAGE CBI CREDITS_# contrat Intra filière & Détention de stocks
    • •Transformateurs (étuveuses et égreneuses): Stocks & Equipements • La distribution le Marché • Collecteurs : Stocks •Producteurs de riz : Intrants •(stock après récolte) Contrat Intra filière et tierce détention agricole Contrat intra filière et tierce détention agricole Contrat intra filière et tierce détention agricole Domiciliation des contrats commerciaux B a n q u e Face au volume croissant du crédit, développer des partenariats : -Autres partenaires :assureurs, fonds de garanties, SFD/IMF, Etat et ONG -Motivation à l’épargne & à l’auto-prise en charge PRIVE : Partage du Risque ETAT : Partage du risque
    • ▪Disponibilité des intrants en quantité, en qualité et en temps opportun; réduction des coûts d’achat ▪Respect du calendrier cultural et des itinéraires de production; ▪Augmentation des rendements pour la première fois : de 4,5 tonnes/ha à 6 tonnes /ha; ▪Accroissement des revenus de +33,33 % ▪Economie de temps, d’eau d’irrigation et réduction des coûts ▪Augmentation du volume de collecte; ▪Payement comptant et rapide; ▪ Accroissement des marges ▪Disponibilité de la matière première sur une plus longe période; ▪Accroissement des revenus ▪Amélioration de la qualité des produits finis ▪Accroissement et amélioration de l’offre de riz local ▪Maîtrise des prévisions de vente ▪Réduction de dépendance aux produits importés CONCERTATION ET PRISE DE CONSCIENCE POUR UNE SYNERGIE D’ACTIONS PAR TOUS LES ACTEURS DE LA CHAINE DE VALEURS
    • - Sécurisation des concours - Accroissement des volumes de crédits - Concertation des acteurs pour capitaliser les acquis - Augmentation des revenus et marges des acteurs - Meilleure qualité de vie des acteurs ruraux - Prise de conscience de la nécessité de collaboration entre les maillons - Galvanisation et motivation des acteurs ruraux pour des défis plus importants; - Pouvoir de négociation des prix de vente; et coût des intrants. - Acteurs soucieux du bon dénouement des crédits, et - Auto prise en charge progressive par épargne forcée. - Amélioration de la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté.
    •  Financer la chaîne de valeur agricole, c’est financer l’ensemble de la chaîne à temps, en qualité et en quantité suffisante.  Les banques et tous les acteurs financiers doivent travailler à favoriser une attitude créative en leur sein, loin des compétitions stériles : innovation, audace, action doivent être notre leitmotive.  Le développement de partenariats divers pour le renforcement des capacités des acteurs de la chaine de valeur agricole sécurise davantage le crédit bancaire et le développe. Il reste à ce que tous les acteurs veillent à une juste répartition des risques et surtout des profits dans un esprit de partenariat, et d’éviter autant que possible la spéculation alimentaire. MERCI POUR VOTRE ATTENTION