• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Exposition Obscurantisme et illettrisme
 

Exposition Obscurantisme et illettrisme

on

  • 573 views

 

Statistics

Views

Total Views
573
Views on SlideShare
500
Embed Views
73

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 73

http://www.cddp91.ac-versailles.fr 73

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Exposition Obscurantisme et illettrisme Exposition Obscurantisme et illettrisme Document Transcript

    • LA LUTTE CONTRE L’OBSCURANTISME,UNE LONGUE HISTOIRE… Magie, superstition et irrationnel sont de vieilles compagnes. Les luttes pour s’en dégager continuent. Nous ignorons pour quelles raisons, au fond de certaines grottes comme celle de Lascaux, dans le Périgord, des artistes peignaient des animaux, tout comme pourquoi 8 000 ans avant notre ère Lascaux ’a l rt environ, certains groupes d’hommes commencèrent Les peintures de Lascaux à cultiver des blés sauvages,à domestiquer des chèvres, font partie des premières œuvres d’art créées par des moutons, des vaches… Cette mémoire archaïque l’homme, illuminant s’est perdue, mais nous en portons l’héritage. les cavernes obscures où elles sont gravées. Âgées de plus de 15 000 Depuis l’avènement de l’art et les premiers balbu- ans, elles n’ont pas vieilli. tiements de la civilisation scientifique et technique, nous nous sommes accoutumés à l’idée que, d’étape en étape, nous progressons. Cela se traduit par une qualité de vie meilleure, une plus grande Giordano Bruno espérance de vie, traduction de progrès techniques Ce moine avait imaginé que les étoiles pouvaient et scientifiques. C’est aussi la prise de conscience de être d’autres soleils, l’homme comme individu singulier, doté de raison, contredisant les dogmes de l’époque. L’Inquisition de liberté et d’autonomie, lui permettant de le condamnera à être s’extraire des carcans ethniques, tribaux ou familiaux. brûlé vif. Cette évolution ne se fait pas sans heurts. La difficulté des hommes à se dégager de la gangue des superstitions et de la magie, à ne pas se contenter des apparences est révélatrice. Certains, comme Giordano Bruno, le paieront de leur vie en 1600. Le XVIIe siècle est un moment charnière : avec Galilée s’ouvre l’ère scientifique moderne ; Galilée « E pourt n , t at en Angleterre, la mise en e l tourne » le place d’une monarchie parlementaire et la création Grâce à sa lunette, l’un L’Inquisition l t r e r a eru des premiers instruments de l’habeas corpus, garantie la liberté individuelle, de la pensée scientifiques, Galilée fondent les prémices de la démocratie moderne. Entre les XIIe et XVIIIe siècles, démontre que la Terre l’Église catholique combat « n’est pas le centre du violemment toutes monde et qu’elle se meut ». les hérésies — cathare, Pourtant à la fin de protestante, etc. — qui sa vie, il doit affirmer la menacent au moyen l’inverse, sous peine d’être de l’Inquisition (l’enquête). brûlé vif. Une brève victoire Interrogatoires, tortures, de l’obscurantisme. châtiments, expéditions militaires… cet arsenal ne fera que retarder les évolutions. Contraindre l’Homme à penser contre ses opinions est — sur la long terme — impossible.Ennedi TchadLa longue histoire del’homme a commencé enAfrique. Ces gravuresrupestres du Tchad ensont l’un des premierstémoignages. 1
    • LES LIVRES AU BÛCHERRë alo l s i n d tournée u a c e ce éPropagande ou réalité ? Les livres et la culture gênent, carLe mouvement raëlien ils autorisent la liberté de penséeaffirme avoir réussile clonage d’un être humain. pour chacun.Il utilise la recherche En mai 1933, les nazis mettent à sac l’Institutscientifique pour détruireles individualités : tous Hirschfeld de Berlin. Dix mille livres sont brûlés.les clones ne sont-ils pas C’est le coup d’envoi d’une politiquecensés se ressembler ? systématique de contrôle des esprits. D’ailleurs, la première action d’Hitler lors de son accession au pouvoir avait été de nommer un ministre de la Propagande. Pendant la guerre froide, les États-Unis et l’URSS interdiront, détruiront et censureront. Encore aujourd’hui, des auteurs comme Salman Rushdie sont menacés de mort pour leurs écrits. Les régimes autoritaires interdisent systématiquement L Ku Klux Klan e le libre accès à la culture, entravent la diffusion de Le Ku Klux Klan est ouvertement raciste. télévisions étrangères, limitent Internet… Il s’agit Cette organisation d’écraser la pensée, de brider les individualités américaine a été fondée après la guerre de Sécession, et d’obliger chacun à penser selon un même moule. en 1865, pour empêcher, par la terreur, les Noirs Les sectes ne font pas autre chose. Elles assoient de voter. Un moyen de prolonger l’esclavage. leur domination sur des personnes vulnérables. Le fanatisme peut conduire au suicide collectif, comme ce fut le cas avec les membres de l’organisation du Temple solaire en Suisse. Ray B radbury, Mandaro m le visionnaire Dans les sectes, comme Dans le film Fahrenheit 451, celle du Mandarom, de l’auteur de science- les adeptes subissent fiction Ray Bradbury, un véritable lavage de les livres sont brûlés. cerveau. Des robots traquent des hommes qui ont appris par cœur des ouvrages. Il s’agit de détruire toute forme de culture. 2
    • LA CULTURE POUR TOUS, UNE LENTE CONQUÊTE L’enseignement est l’un des moyens d’accéder à la culture, instrument d’émancipation de l’homme. An 476. À la fin de l’Empire romain, en Occident, Léducation populaire ’ pratiquement plus personne ne sait lire et écrire. Fernand Pelloutier, Les monastères deviennent les derniers refuges un des fondateurs de la Vie ouvrière, fut aussi d’une culture qui continue de se développer un des promoteurs de ailleurs, notamment en Asie et dans le monde l’éducation populaire. Le XIXe siècle a été arabe. marqué par un foisonne- ment d’initiatives dans ce domaine. L’un des Vers les XIe et XIIe siècles, l’Europe s’ouvre à la enjeux était l’accès connaissance. L’enseignement se répand ; le moine de tous — en particulier des ouvriers — à la culture, Guibert de Nogent prétend même que « le nombre clé de l’émancipation et des écoles met celles-ci à la portée des plus pauvres ». facteur d’intégration. L’enseignement se développe sur le continent. Des Les premiers pas milliers de personnes savent lire et de grandes d l ciue e ’é r t r universités, comme la Sorbonne ou Montpellier, Il y a 5 500 ans, vers Bagdad, l’écriture est sont créées. La mécanique intellectuelle s’enclenche inventée. Les premiers de nouveau même si les lettrés restent une minorité. signes sont inscrits dans l’argile tendre des tablettes. Beaucoup plus tard, En France, dès la Révolution de 1789, est émise l’idée les Phéniciens inventeront d’un enseignement primaire gratuit et obligatoire. l’alphabet, facilitant l’apprentissage de l’écriture Très rapidement — dès 1816 — chaque commune et de la lecture par tous. aura l’obligation d’ouvrir une école pour les plus pauvres. Résultat : au milieu du siècle, 3,5 millions d’élèves fréquentent l’école primaire, qui ne sera généralisée qu’après 1870, sous la IIIe République. Homère, le premier écriva n ? i Au VIIIe siècle avant Jésus-Christ, les poètes grecs improvisaient sur une trame connue de tous. L’Iliade et l’Odyssée, attribués tous deux à Homère, seront les premiers de ces poèmes figés dans l’écriture. La parole commence à céder la place à l’écrit. Une révolution. On cesse de dépendre de la mémoire, il est possible de s’appuyer Les bibliothèques sur des analyses logiques, 1338 : la bibliothèque de des preuves détaillées… la Sorbonne compte 1728 Bref, cela autorise les ouvrages. Celle d’Alexandrie, formes contemporaines dans l’antiquité, abritait de penser le monde. plus de 700 000 ouvrages, avant d’être détruite par le feu. 3
    • LE DIFFICILE COMBAT DES FEMMES Tabous, mythes, traditions, préjugés… les femmes parviennent à desserrer le carcan qui les entrave. L’histoire de l’accès des femmes à la culture est George Sand, l s u i e oc de l’indépendance celle du long combat de leur émancipation. Dans un siècle, le XIXème, Cette lutte, qui n’est pas encore achevée, exige de où le seul destin de la femme était de combattre certains mythes, comme une supposée se soumettre, « dans faiblesse physique et intellectuelle, et d’abattre la dépendance cupide Archaïsmes de l’homme », George Dans de nombreux pays, de nombreux tabous sociaux ou sexuels. Sand (1804-1876) incarna dont la France, les femmes par sa farouche volonté sont encore victimes d’indépendance la femme de l’intégrisme religieux Le poids du carcan juridique et social installé au fil émancipée moderne. et de traditions sociales des générations est tel qu’il faut attendre le début L’amoureuse romantique archaïques, voire, comme de Musset et de Chopin dans l’Afghanistan des du XIXe siècle pour qu’il commence à se desserrer démonta, dans ses taliban, sont complètement réellement. Les femmes se révolteront contre romans, les préjugés tenaces niées dans leur être. par lesquels les hommes la condition qui leur est faite : les ouvrières contre déniaient alors l’intelligence les bas salaires, le chômage, la dureté des tâches, aux femmes et leur refusaient l’instruction. et toutes contre la privation de tout droit politique et économique. Par leur engagement dans le mouvement social et dans le féminisme, grâce à l’action de quelques pionnières, la situation des femmes va progressivement s’améliorer. L d i de vote e rot L’accès à l’école en sera l’une des clés. C’est en 1861 En 1944, les femmes françaises obtiennent seulement qu’une femme, Julie-Victoire Daubié, le droit de vote. obtient le baccalauréat à la suite d’un parcours du Les Anglaises votaient déjà depuis 1918 et combattant qui dura de longs mois. Aujourd’hui, les Finlandaises depuis les filles ont su creuser l’écart. 80,9 % de celles 1906… qui présentent cet examen le réussissent, contre seulement 76 % des garçons. Jacqueline Auriol, une pionnière Marie Curie, Progressivement les femmes une femme prix Nobel vont s’approprier Scientifique d’exception, des métiers et des domaines Marie Curie, est la seule que les hommes s’étaient femme à se voir attribuer réservés. Jacqueline Auriol, à deux reprises le prix par son talent, sut entrer Nobel pour la qualité dans le cercle fermé de ses travaux, en 1903 des pilotes d’essai, ouvrant (Physique, avec son mari la voie du ciel aux femmes. Pierre) et en 1911 (Chimie). Sa fille, Irène, également prix Nobel en 1935, ne pourra jamais entrer à l’Académie des Sciences, un des derniers bastions masculins à tomber, en France. 4
    • « LE SAVOIR EST PRÉFÉRABLE À L’IGNORANCE » Pour les philosophes du siècle des Lumières,la raison et la connaissance sont essentielles. Le XVIIIe, siècle des Lumières, est celui où les philosophes, dans toute l’Europe, tournent le dos à la foi et s’appuient sur la raison pour conduire et étayer leur argumentation et leur démonstration. Ces penseurs du « concret », Kant en Allemagne, Voltaire, Rousseau, Diderot, Montesquieu en France, s’ils s’affrontent — parfois violemment — sur L ’Encyclopédie le terrain des idées, sont en revanche tous d’accord : « Tout remuer sans le savoir est préférable à l’ignorance ; les dogmes ménagement » L’entreprise de (religieux) sont un obstacle à la connaissance ; l’Encyclopédie, dirigée de la recherche et l’analyse sont préférables à la prière ; bout en bout par Diderot, pût paraître insensée à le débat et la discussion s’opposent au fanatisme. l’époque. Il fallait, écrit Bref, pour eux, la raison ouvre le chemin du progrès. d’Alembert dans son Discours préliminaire, « tout examiner, tout La plupart d’entre eux étaient des aristocrates ou remuer sans exception et de grands bourgeois qui conservaient les préjugés sans ménagement ». L’ouvrage, outre qu’il de leur classe sociale. Mais dans la société de constitue une somme de l’époque, il fallait un grand courage pour défier connaissances considérables, permit de traduire l’idée l’Église et s’attaquer aux fondements d’une société que le bonheur de l’homme où l’ignorance permettait de perpétuer les inégalités. est entre ses propres mains, à condition d’être Ils seront le levain de la future Révolution de 1789. libéré de ce qui l’entrave. Vo t i e lar le philosophe engagé Voltaire est un écrivain engagé. Défenseur pacifiste1789, l r a évolution de la liberté de pensée,ctoyenne i il s’attachera avec saEn proclamant la liberté philosophie, à « désarmeret l’égalité de tous les enfants du fanatisme,les citoyens ouvraient le Mensonge etla voie à la généralisation la Persécution». Loinde l’enseignement. de cultiver tranquillementIl s’agissait de préparer son jardin, il se mêlale « citoyen éclairé ». des affaires du monde, n’hésitant pas à descendre dans l’arène quand il le fallait. S’il n’était réellement un savant, il ne négligea ni les sciences ni les arts. 5
    • AU XIX SIÈCLE, e LE PROGRESSISME TRIOMPHANT La science accumule les succès tout Auguste Comte, au long d’un siècle qui connaît un l s i n optimiste a c e ce bouleversement économique et social. L’inventeur de la sociologie, sent encore le souffre. La fin du XIXe et le début du XXe siècle est la période Auguste Comte expliquait reine des savants.Dans le monde entier les découvertes que l’homme n’avait plus besoin de religion, se succèdent et les Français ne sont pas en reste : la science la remplaçant Poincaré fait progresser les mathématiques, et permettant d’expliquer la réalité. Les lois pouvaient Becquerel, Pierre et Marie Curie s’illustrent dans le donc être établies sur domaine de la radio-activité… le modèle scientifique. Des universités populaires Ce progrès scientifique et technique se diffuse dans Au XIXe siècle, les anarchistes, une société marquée par le scientisme. La science les socialistes et les syndicalistes travailleront semble alors pouvoir tout expliquer et être une source à l’instauration d’un inépuisable de bonheur et de progrès. L’ensemble projet social d’éducation populaire. Pour eux, de la population est appelée à partager cette vision ; le savoir permettrait les courroies de transmission sont nombreuses. l’émancipation du peuple. Plus de 200 Universités Par exemple, les idées mathématiques populaires seront créées de Poincaré sont reprises par le philoso- vers 1900. phe Bergson, vulgarisées par l’éditeur Flammarion puis par Jules Verne… Bref, il y a toujours un romancier pour exalter le progrès et ce romancier rencontrera de nombreux lecteurs, car cette période est aussi celle de la généralisation de l’enseignement primaire — c’est le temps des instituteurs, « hussards noirs » de la République — et d’un déve- loppement rapide du secondaire : 100 000 élèves L u s Pasteur, oi le modèle du savant dans les lycées en 1850, 300 000 en 1914. Louis Pasteur est l’archétype du savant du XIXe siècle par l’ampleur de ses travaux, qui touchent en particulier à l’étude des maladies infectieuses et à la vaccination. Il donne l’impression que la médecine permettra de tout soigner. Louise Michel, l p s i n d l i s r ct o a aso e ’ntu in Louise Michel (1830-1905) fut l’une des figures de la Commune de Paris qui fit beaucoup en peu de temps pour l’éducation et la promotion des femmes. Cette révolutionaire ne reniera jamais ses convictions, en dépit des condamnations. Elle s’efforcera de toujours partager son instruction que ce soit avec les Canaques, lors de son exil en Nouvelle- Calédonie, ou en ouvrant des écoles en France et à Londres. L r a évolution industrielle Le développement industriel au XIXe siècle est vertigineux. Le pays se couvre d’immenses usines comme au Creusot. Ce bouleversement économique s’accompagne d’une terrible régression sociale. Il faudra des décennies pour la rattraper. 6
    • L’IRRATIONNEL ET LE COMPLEXE La puce e la mondialisat o t in Depuis l’invention du transistor en 1948, Il faut inventer un nouveau mode de l’informatique augmente pensée pour comprendre notre monde vertigineusement ses performances. Aujourd’hui, contemporain. une « puce » rassemble des milliers de circuits Comprendre et agir dans un monde complexe, imprimés. Cette mutation tels sont les défis auxquels est confronté l’homme technologique a permis la mondialisation de contemporain. Pour ce faire, il est mal outillé : l’école l’information et de s’essouffle à suivre des savoirs qui évoluent en la communication. permanence ; la science ne parvient plus, comme elle le fit au XIXe siècle, à expliquer le monde et à entraîner une amélioration automatique de la situation de chacun. Tout cela peut provoquer des réactions irrationnelles ou conduire à s’abriter dans un immobilisme conservateur. Ce sont de nouveaux savoirs, un nouveau mode de pensée et d’appréhension du monde qu’il faut construire et utiliser dans un univers où la globalisation des échanges économiques, politiques, scientifiques devient chaque jour plus réelle.L’image s i n i i u , cetfqele mentir vra iLes images scientifiquescréent souvent, avec l’aidedes moyens d’observationmoderne (laser, rayons X,microscopes électroniques…)et de l’informatique, Abracadabraune réalité — trou noir, Dans un monde quigène, atome, surface de se veut rationnel, la magiela planète Mars (ci-dessus) a conservé son importance.— que nous pouvons Elle permettrait, croit-on,concevoir mais que nos de « révéler des secrets »yeux d’êtres humains ou de « lire l’avenir ».ne pourraient voir sans Surtout, elle entretientces instruments. l’illusion d’un avenir automatiquement meilleur. Tr p d i format o s o ’n in t e l i format o u ’n in Plus de 3 500 journaux distribués chez les kiosquiers ; plus de cent chaînes de télévision accessibles par le satellite et des millions de sites via Internet…. Dans le monde moderne, il faut savoir chercher pour trouver l’information sans se laisser submerger. 7
    • LE PAYS DES INÉGALITÉS L’accès à la culture n’est pas égalitaire en France. Cela commence à l’école. En France, alors que nous entrons de plain pied dans ce que certains appellent la « société du savoir », le combat pour que tous accèdent à la culture n’est pas achevé. Certes, 80 % d’une classe d’âge atteint désormais le niveau bac et la France compte quelque deux millions d’étudiants. Mais encore aujourd’hui, 15 % des élèves entrant en 6ème éprouvent des difficultés de lecture. C’est encore le cas pour un jeune homme sur dix, lors des Journées d’appel à la préparation à la défen- Ca i a c l u e ptl utrl Les grandes expositions se (les anciens « trois jours ») organisées par l’armée. drainent une foule considérable mais le portrait robot du Surtout, la France reste un pays profondément visiteur des musées reste inégalitaire. Un enfant d’ouvrier sur quatre a une celui d’un homme jeune, diplômé, riche et… cultivé. chance d’obtenir le bac, contre trois sur quatre pour L’accès à cette forme un enfant de cadre ! de culture est loin d’être entièrement démocratisé. Le sociologue Pierre L’école, primaire ou secondaire, ne permet pas de Bourdieu a montré que corriger ces inégalités, à quelques exceptions près. des pans entiers de l’art ont été captés par C’est ensuite à chacun de le faire à travers son parcours les classes dominantes et la construction de ses centres d’intérêts, mais et font partie de ce qu’il appelle leur « capital aussi grâce à la formation permanente ou à la mise culturel ». en place de lieux de culture ouverts à tous, comme La démocratisation de l’accès à toutes les formes l’Université de tous les savoirs, ou encore grâce aux d’art est donc un enjeu politiques menées par les Comités d’entreprise. crucial aujourd’hui.L s i n p u tous a c e ce o rE=mc2 : à l’exceptiondes physiciens, qui saitce que signifie réellementla célèbre formuled’Einstein ? Faute deconnaissances suffisantes,la plupart des recherchesscientifiques échappentaux profanes. En revanche,ils doivent en comprendreles enjeux : faut-il accepterle clonage humain ?Doit-on se nourrir avecdes aliments fabriquésà partir d’Organismesgénétiquement modifiés(OGM) ? Etc. Une aff i e d famille ar e Les gros lecteurs, c’est-à- dire lisant plus d’un livre par mois, sont originaires de familles de gros lecteurs. Un décalage que ne parvient pas à corriger l’école. 8
    • LA FRACTURE NUMÉRIQUE DU MONDE Le fossé séparant les pays industrialisés des pays en voie de développement se creuse. Aujourd’hui, dans le monde, environ 110 millions d’enfants ne vont pas à l’école primaire. Un nombre en diminution régulière. Un résultat d’autant plus satisfaisant que la popu- lation augmente et, donc, que le nombre d’enfants en âge d’être scolarisé ne cesse de croître. Mais apprendre à lire, à écrire et à compter ne suffit pas. Comme les La discriminat o p s t ve in oii enfants des pays occidentaux, ceux des Dans les années 50, aux pays en voie de développement Etats-Unis, les minorités – indienne et en particulier devraient avoir accès également à l’enseignement L s c s a x d l censure e ieu e a noire – étaient victimes de La censure est l’une des secondaire et universitaire. Sur ce plan, les distor- plus vieilles compagnes graves discriminations. Par exemple, leurs membres sions sont considérables : un adolescent chinois ou de l’Homme. Elle marque n’avaient pas accès de la différence entre ceux indien a dix fois moins de chance qu’un français de qui ont le droit de savoir « manière équitable » à des institutions culturelles suivre des études supérieures. et ceux auquel ce droit comme les universités. est refusé. En ce sens, elle Dans ce pays, la solution est profondément anti- a donc été de reconnaître Mais le savoir est aussi affaire de techniques démocratique. Parfois, la spécificité de ces comme le téléphone ou Internet. Des continents elle s’habille des oripeaux groupes, puis de créer de la morale, de la religion une discrimination positive entiers, comme l’Afrique, sont mal raccordés ou de la raison d’État, pour essayer de rétablir au « village mondial ». Leurs habitants sont donc pour masquer la réalité, l’équilibre. brider l’imagination, écartés des flux d’informations qui irriguent interdire les échanges, le globe, handicapant lourdement leur accès aux limiter et tenter de contrôler la liberté connaissances. Une fracture numérique qui va d’expression. grandissant. Avec la censure, le ridicule le dispute d’autant plus à l’odieux, que ce qui est interdit hier est autorisé demain. L c l u e e la technique a utr t Certaines civilisations sont encore majoritairement orales. Cela explique, par exemple, qu’en Afrique, L continent oublié e le téléphone mobile se L’Afrique est le continent développe avant Internet. oublié de la révolution C’est simplement le rappel Internet, avec moins de qu’un outil technique est 12 millions d’utilisateurs au service d’une culture contre plus de 450 et non l’inverse. millions dans le monde (chiffres 2002). L’écart ne cesse de se creuser. 9
    • LIRE SANS COMPRENDRE L’illettrisme est une réalité. Il peut conduire certains à s’isoler et à se dévaloriser. Vivre et travailler dans un monde que l’on ne comprend pas — ou mal — faute de posséder lesLo l ’ra, outils nécessaires (culture, maîtrise de l’écrit, etc.)un oublié bien présentNotre civilisation est encore est une situation qui peut être vécue comme handi-essentiellement orale. capante. Elle peut conduire certains à se replier surDébats télévisés,informations à la radio, eux-mêmes ; ils veulent éviter le risque d’être prispassage de consignes en défaut dans des situations qu’ils ne maîtrisentdans les entreprises,enseignement : la parole pas. Cette gêne et ce désagrément peuvent remettreest partout. D’ailleurs, en cause l’estime qu’ils ont d’eux-mêmes et entraînerquand il s’agit de demandersa direction, le plus simple une véritable souffrance.n’est-il pas de demander ? En réalité, tout dépend du parcours personnel et professionnel ainsi que de l’entourage social, familial, amical qui peut soit aider et épauler ou, au contraire, dénigrer et dévaloriser. Les premiers pas ve s l l cture r a e La multiplication des bibliothèques de prêt joue un rôle majeur pour l’accès au livre. Être familiarisé avec les ouvrages dès le plus jeune âge permet aux enfants de trouver plus facilement le chemin de la lettre à l’esprit. Savo r e s i - i e i s t avo r fa r Savoir discuter savamment de Platon ou résoudre une équation est bien peu utile lorsqu’il faut régler son magnétoscope, se connecter à Internet ouLsci rs d liltrse e h ff e e ’ l e t i m encore ouvrir un capot etÀ l’entrée en 6ème, 4,3 % changer les bougies oudes élèves sont en très faire la vidange. La culturegrande difficulté, vis-à-vis moderne est aussi affairede la lecture et 10,6 % de savoir-faire.éprouvent de sérieusesdifficultés. Le linguisteAlain Bentolila constateque 11,6% des jeunesFrançais entre 17 et 25 ans Lalphabet de l’image ’comprennent difficilement La télévision est devenueun texte court, un mode le principal moyen dedemploi ou un document distraction, d’informationadministratif et ne savent voire d’apprentissage.pas utiliser un plan et que Le monde se découvrele taux dillettrés atteint maintenant grâce au petitplus de 30% parmi les écran. Mais qui apprend àallocataires du RMI. lire les images, à comprendre leurs enchaînements, à en déchiffrer l’alphabet et à en déjouer les pièges ? 10
    • LIRE SANS LIREDes signes et d s c i s e lcPour communiquerplus vite, les utilisateursd’Internet et ceux quis’envoient des SMS par Nous vivons entourés de symboles ettéléphone mobile, utilisentun langage codé, les smileys. de signes.Ils constituent une nouvelleQuelques signes pour écriture.en dire beaucoup enquelques clics : Il y a quelques 4 000 ans, les Égyptiens inventèrent les hiéroglyphes (l’écriture des dieux). Cette écriture:-) je souris, je suis heureux complexe mais magnifique mêle plusieurs systèmes ::-( je suis malheureux des pictogrammes, des dessins stylisés (oiseaux,:-{) j’ai une moustache signes de pouvoir, etc.) et le système du rébus :*< :-( j’ai trop fait la fête des dessins représentent des sons et les lire à voix:-X n’en parlons plus haute permet de reconstituer la phrase. Ces systèmes symboliques sont abondamment utilisés aujourd’hui, dès qu’il est nécessaire d’être compris par tous, sans risques d’erreur. Dans les musées, les aéroports ou les gares, la signalétique, c’est-à-dire tous les moyens qui permettent de se diriger, est travaillée avec des couleurs différentes selon les directions (rouge pour les arrivées, jaune pour les départs, par exemple) et des symboles compréhensibles. Cette forme d’écriture, pour laquelle il n’est pas besoin de savoir lire, est utilisée partout, aujourd’hui. Les marques commerciales en utilisent d’ailleurs abondamment une forme particulière : les logos permettent d’identifier très rapidement leurs produits. Cette forme d’écriture contemporaine est pauvre : elle ne renvoie qu’à des objets précis et ne permet pas d’exprimer des idées. Mais déjà des chercheurs proposent de créer un langage idéographique qui se fondrait sur les images et non sur des lettres.Comprendrel s c rt s e l s p a s e a e t e lnLe plan posé bien à plat,les pièces du meubletout juste déballées etsoigneusement disposées… L fo ce d symbole a r uLe bricoleur du dimanche Le pictogramme est unn’a plus qu’à donner signe que nous savonsquelques coups de tourne- immédiatement interpréter.vis et en deux trois temps Silhouette d’homme outrois mouvements, de femme sur la porte desla bibliothèque sera montée toilettes, forme grossièresi… il a compris et su d’avion indiquantinterpréter le plan. Même la direction de l’aéroportproblème pour le touriste : sur l’autoroute, petites’il sait lire sa carte, pompe à essence styliséeil saura rapidement trouver sur le tableau de bordl’hôtel, la plage, ou des voitures qui clignotele musée qu’il cherche. pour indiquer qu’il faut faire le plein… nous vivons au milieu de ces symboles, qui peuvent être compris quelque soit la langue de celle ou de celui qui le voit. * Il faut développer l’école (île, faux, dé, vélo, paix, lait, col) Un rébus * Parfois l’écrit se déchiffre, c’est le rébus. Devinette dont la suite fantaisiste de signes et de dessins fait le plaisir. 11
    • LES RITUELS DE LA SUPERSTITION L’irrationnel fait encore partie de la vie quotidienne. Fabien Barthez incline la tête. Laurent Blanc s’approche et dépose un baiser sur le crâne rasé du gardien de but de l’équipe de France de football. Le même rituel se déroule avant chaque match. Il est devenu sacré, car à chaque fois qu’il est respecté, les tricolores gagnent jusqu’à ce qu’ils perdent ou que Laurent Blanc ne soit plus sélectionné.Hs i toires de lapin La superstition s’éteindra alors d’elle-même.Jamais de lapin à bordd’un bateau. Il est même Les êtres humains confrontés à l’inconnu,interdit de le nommer :le navire risquerait alors inquiets face à l’avenir, s’inventent celes pires malheurs. type de rituel, en réunissant des facteursEt pourtant, si le lapin estréduit à une de ses pattes, n’ayant rien de commun, pour calmervoilà qu’il devient symbole leur crainte. Ce faisant, ils ne fontde chance. Mieux, portéau bras gauche, la patte qu’accroître encore leur peur de l’avenir,de lapin prévient des ces fausses certitudes les enfermant dans l’ignorance.dangers. Dommage pourles marins… Elles empêchent d’expliquer et de comprendre rationnellement les événements, les causes et les raisons d’un échec. Certaines superstitions peuvent être l’héritage de croyances passées. Les sept ans de malheur du miroir brisé ne sont que la traduction contemporaine d’une crainte des populations primitives : leur âme étant absorbée par le miroir, si celui-ci se brise, l’âme aussi est brisée. Elles peuvent aussi reposer sur un fond de vérité car s’appuyant sur l’observation de phénomènes de nature. « En avril ne te découvre pas d’un fil », illustre simplement le fait que des gelées sont encore à craindre. L 1 p rte malheur e 3 o Pas de siège n°13 dans les avions, pas d’étage numéroté 13 dans de nombreux hôtels et immeubles. Le 13 porterait malheur. Cette traditionNe jamais passer vient de Babylone.sous une échelle ! Pendant les fêtes, treizePasser sous une échelle hommes tenaient le rôleporterait malheur. des dieux, mais à la finLa raison tient sans doute des festivités, l’un d’euxà une menace rationnelle était sacrifié.— la peur de recevoir un Avant la Pâques juive,objet — mais aussi au fait le Christ était attablé avecqu’une échelle posée contre douze convives, dontun mur compose un triangle, Judas, le traître.un symbole mystique positif. Il n’empêche que le Loto batMais le triangle délimite des records le vendredi 13.aussi un espace au sein Logique ?duquel on ne doit paspénétrer sous peine dese perdre. C’est le casdu triangle des Bermudes,d’où les bateaux sontcensés ne pas revenir. Lr l ie ’ave i ? nr Une boule de cristal, du marc de café, des tarots, des signes du zodiaque : tout est bon pour ceux qui prétendent savoir décrypter l’avenir et surtout la crédulité des clients. 12