• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Exposition esclavage dans le monde
 

Exposition esclavage dans le monde

on

  • 1,133 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,133
Views on SlideShare
1,043
Embed Views
90

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 90

http://www.cddp91.ac-versailles.fr 90

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Exposition esclavage dans le monde Exposition esclavage dans le monde Document Transcript

    • Le poison de la conceptioninégalitaire de l’homme Qu’est-ce qu’un esclave ? OUT être humain totalement privé de liberté,T exploité notamment pour sa force de travail et dépendant d’un maître de façon absolue.A la merci de ce dernier il peut être vendu et acheté L’une des plus anciennes représentations d’esclaves (environ 2100 av. J.-C.) : ces guerriers prisonniers en pierre du temple funéraire égyptien de Pépi I er à Saqqara. (Musée égyptien, Le Caire, Cliché G. Dagli Orti)tel du mobilier ou du bétail. Terrible image de l’Homme réduit à l’état de marchandise. Cette photo d’un esclave destiné à être vendu a été prise vers 1910 dans la région équatoriale de l’Afrique. (Musée de l’Homme, Paris) L’Histoire du monde depuis les origines et sur tous les continents a été marquée par la domination de l’Homme sur l’Homme. L’esclavage qui en est l’une des manifestations les plus visibles a pris des formes très diverses selon les époques et les sociétés. On peut distinguer deux formes opposées d’esclavage : .L’Homme est soumis mais est intégré comme dans les grandes familles antiques où, tout en restant propriété du Sous le fouet d’un garde -chiourme, ces esclaves peinent à laL’homme soumis mais intégré au service d’une famille. Sur ce maître, il incarne une sorte de construction d’un temple de l’ancienne civilisation babylonienne. (D. R.)bas-relief du IIe siècle de l’Antiquité romaine des domestiquess’apprêtent à servir le vin. domestique.(Rome : Musée de civilisation romaine, Cliché G. Dagli Orti) .L’Homme est cruellement traité, vraiment réduit à l’état de chose ou d’animal qui ferait partie d’un cheptel. L’ESCLAVAGE DANS LE MONDE 1 ©Copyright Éditions Sépia 01.43.97.22.14.
    • Le poison de la conception inégalitaire de l’homme L’Antiquité ES premières traces écrites de l’existence de L l’esclavage remontent à plus de 4000 ans. Dans le monde antique méditerranéen, l’esclavage est une donnée économique primordiale; Sur cette tablette de l’antique civilisation sumérienne il est institutionnel. Il frappe aussi bien les Blancs que (environ 2600 ans av. J.-C.) l’acte de « vente d’un esclave mâle ». (R.M.N.) les Noirs. Ici, un esclave battu par Une monnaie son maître au temps du temps de du Nouvel Empire d’Egypte Jules César avec le (env. 1550 av. J.-C.). chef gaulois vaincu Détail d’une fresque de et prisonnier.la tombe de Menna àThèbes. (D.R.) (Cliché G. Dagli Orti) Au temps des pharaons, en Egypte, les esclaves sont souvent traités durement. Ils sont parfois sacrifiés à la mort de leur maître. Les Gréco-Latins tentent d’éviter la servilité d’hommes appartenant à leur propre pays. Cependant, ils ne se gênent pas pour leurs voisins. En Grèce, certains citoyens qui ne Sur une gravure du XIX e siècle, libre interprétation de la mort de Sur le décor d’un vase grec du IVe siècle av. J.-C. des esclaves, Spartacus à la tête d’une armée d’esclaves révoltés contre Rome. prêts à servir les plats. peuvent payer leurs dettes sont (D.R.) (Musée national d’archéologie de Naples, cliché G. Dagli Orti) condamnés à l’esclavage. Le même sort est réservé aux captifs et prisonniers considérés comme barbares. A Rome, le même mot désigne l’étranger et l’esclave ! En dix ans, Jules César aurait asservi et vendu un million de Gaulois. L’ESCLAVAGE DANS LE MONDE 2 ©Copyright Éditions Sépia 01.43.97.22.14.
    • Le poison de la conceptioninégalitaire de l’homme Moyen Âge : mille ans à la peine réservoir d’esclaves URANT plus de dix siècles, après la chuteD pays importateur de l’empire romain l’esclavage a continué Carte indiquant les grands courants du commerce des esclaves noirs au Moyen Âge. A noter l’importance du trafic vers l’Asie. d’être pratiqué notamment autour de laMéditerranée au profit des nations chrétiennes etmusulmanes. Les chrétiens vendent leurs prisonniersmusulmans et inversement… L’esclavage sévit aussi enRussie, dans les Balkans et en Asie. Intendant surveillant des paysans moissonnant (miniature du « Psautier de la reine Mary »). (British Library, Ph. Bridgeman, Giraudon)On trouve dans les archives des Les marchands d’esclaves segrandes villes de Méditerranée, tournent alors de plus en plusy compris à Marseille, à vers l’Afrique où des hommesPerpignan, des textes visant à sont enlevés lors de razzias,réglementer les très anciennes ramenés et vendus.pratiques de rapts d’esclavesorganisées jusque dans les En Europe occidentale,contrées orientales de la l’esclavage finit par prendreMéditerranée, vers la mer Noire. des formes atténuées commeSelon des historiens, le mot le servage. Les droits féodauxesclave trouverait son origine évoluent. Église et seigneursdans « esclavons » ou Slaves. attribuent des lopins de terreAprès la prise de à d’anciens captifs quiConstantinople en 1453, deviennent des serfs.les Turcs contrôlent les Balkans. Illustrant la complexité des situations au Moyen Âge, cette gravure persane montre un « roi donnant une jeune fille chinoise à un esclave nègre ». (B.N.) L’ESCLAVAGE DANS LE MONDE 3 ©Copyright Éditions Sépia 01.43.97.22.14.
    • Des négriersà l’abolition De la main-d’œuvre à coups de fouet ENDANT près de quatre siècles les grandsCarte du commerce triangulaire. Europe-Afrique-Amérique etretour en Europe. Le commerce infâme : des hommes contre desmarchandises. P pays européens, dans l’espoir de profits monstrueux, ont organisé un gigantesque trafic humain entre l’Afrique et les Amériques. Hommes, femmes même avec enfants (supprimés dans bien des cas) sont capturés ou achetés en Afrique et les survivants vendus comme esclaves de l’autre côté de l’Atlantique. C’est la traite négrière. « Le débarquement à Vera Cruz ». Cette fresque de Diego Rivera au Palais national de Mexico évoque la barbarie des conquérants qui marquaient au fer leurs premiers esclaves indiens. (Cliché G. Dagli Orti) Allongés, enchaînés, entassés à trois par mètre carré sur des faux ponts, les captifs font la traversée dans d’atroces souffrances. Les conditions d’hygiène épouvantables favorisent les épidémies. (D.R.)Au XV e siècle, les populations indiennes Profitant de ce commerce où l’êtresont ravagées par les maladies venues humain n’est qu’une marchandise,d’Europe et les expéditions des navigateurs. bien des fortunes vontLe besoin de main-d’œuvre se fait sentir s’édifier dans les portsdans les plantations lointaines au climat de la façade atlantiquetropical. de l’Europe.La Couronne espagnole autorisela déportation de personnes capturéesen Afrique noire. Portugais, Hollandais, Entravés, enchaînés dès leur capture dansAnglais, Français dominent à tour de rôle les villages, commence alors pour les esclaves l’interminable etce trafic négrier. harassante marche vers l’océan du malheur. L’ESCLAVAGE DANS LE MONDE 4 © Copyright Éditions Sépia 01.43.97.22.14.
    • Des négriers à l’abolition Évolution des mentalités Simon Bolivar donnant la liberté aux esclaves de Colombie. Aquarelle de Luis Cancino Fernandez au musée du 20 juillet LA fin du XVII e siècle apparaissent de Bogota. (G. Dagli Orti) A les premières réglementations légales concernant les esclaves : des codes, documents à l’usage des esclavagistes, fixent le sort des captifs.Illustration allégoriqueà propos du « Code noir ».(D.R.) Ci-dessus, l’avis de recherche de fugitifs. A gauche un « nègre marron ». Au XVIII e siècle, ce terme désigne un esclave en fuite. (D.R.) Toussaint - Louverture : le héros de Saint-Domingue avait rallié la France révolutionnaire qui avait aboli l’esclavage. En France, en 1685, le Code noir, inspiré régner la cruauté, la brutalité et par le clergé, est promulgué dans les l’oppression à l’origine de nombreuses possessions françaises. C’est un texte évasions et révoltes d’esclaves, terrible, pour le moins très éloigné réprimées dans le sang. Sous la des conceptions actuelles des 1776 : déclaration pression, entre autres, de ces Droits de l’Homme… d’indépendance des évènements sanglants, la notion Les premiers États–Unis. En 1796 Toussaint- d’abolition finit par progresser. Aux abolitionnistes sont les Louverture, dans le sillage de la États-Unis, Nord et Sud s’opposent Quakers, des protestants Révolution française, établit à notamment sur ce sujet. Cela conduit américains. Ils déclarent, en Saint-Domingue une éphémère à la guerre de Sécession. Le Nord, 1688, l’esclavage contraire à république noire. Cependant, dans les victorieux, impose l’esprit du christianisme. plantations d’Amérique, continuent de l’abolition en 1865. L’ESCLAVAGE DANS LE MONDE 5 ©Copyright Éditions Sépia 01.43.97.22.14.
    • Des négriersà l’abolition Une affligeante volte-face, une difficile victoire LORS que la France révolutionnaire A abolit théoriquement l’esclavage en 1794 dans les colonies françaises, Bonaparte le rétablit en 1802 ! En 1833, le Parlement anglais se prononce pour l’abolition. En France un long combat s’engage. Finalement, à l’instigation du parlementaire de la II e République, Victor Schœlcher, la suppression officielle de l’esclavage est instituée dans les colonies françaises le 27 avril 1848. Cela dit, la traite négrière continue. Il faudra près de soixante ans pour que sa mise hors-la-loi entre dans les mœurs occidentales et soit à peu près effective. La principale nation maritime, l’Angleterre, devient gendarme des mers. Vente d’esclaves en Amérique du Nord à Richmond. Un certificat d’affranchissement d’un homme en 1906 au Tanganyika, à l’époque sous admnistration allemande. (Bernard Nantet) A l’approche d’un navire antiesclavagiste, des négriers jettent par-dessus bord des captifs encombrants… (D. R.) L’ESCLAVAGE DANS LE MONDE 6 © Copyright Éditions Sépia 01.43.97.22.14.
    • Des négriersà l’abolition A l’encontre des mentalités de leur époque, mais tenant compte également Trois grandes figures antiesclavagistes d’intérêts politiques et économiques, des hommes de qualité se sont élevés avec force contre l’esclavage. Détail d’une peinture de Thomas Lawrence, coll. particulière (Bridgeman-Giraudon) (D.R.) Abraham Lincoln (1809-1865) : sa vie de fils de William Wilberforce (1759-1833) : cet homme Victor Schœlcher (1804-1893) : ce bourgeois,pionnier du Kentucky fut difficile. Avocat puis député de politique anglais, riche héritier préoccupé par les questions d’origine alsacienne, né à Paris, s’intéresse très tôt à lal’Illinois, opposé à la guerre contre le Mexique, religieuses, fonde dès 1787, la Société pour l’abolition du question de l’esclavage. Dans tous ses écrits il cherche àantiesclavagiste, son élection à la présidence américaine commerce des esclaves. En 1823, il participe à la création montrer que celui-ci avilit non seulement les esclavesen 1860... déclenche la guerre de Sécession. Il tente par de la Société contre l’esclavage. Il meurt en 1833… un mais aussi leurs maîtres. Ami de Victor Hugo, Musset,tous les moyens d’éviter ce conflit entre le Nord et le Sud mois avant l’adoption par le Parlement anglais de la loi Gautier, Michelet, il consacre toute sa longue vie àmoins pour favoriser l’émancipation des Noirs que pour d’abolition. défendre, outre la cause des esclaves, les idéespréserver l’Union. Il est assassiné par un fanatique républicaines et celle de l’abolition de la peine de mort.sudiste. Explosion de liesse à la proclamation de l’abolition de l’esclavage en 1865 aux États-Unis. L’ESCLAVAGE DANS LE MONDE 7 ©Copyright Éditions Sépia 01.43.97.22.14.
    • Des négriers à l’abolition ABOLITION DÉFINITIVE DE L’ESCLAVAGE DANS LES COLONIES FRANÇAISESLIBERTÉ, ÉGALITÉ,FRATERNITÉ DÉCRET DU 27 AVRIL 1848 R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E Au nom du Peuple Français Le Gouvernement provisoire, considérant que l’esclavage est un attentat contre la dignité humaine ; qu’en détruisant le libre arbitre de l’homme, il supprime le principe naturel du droit et du devoir ; qu’il est une violation flagrante du dogme républicain : « Liberté, Égalité, Fraternité » ; considérant que, si des mesures effectives ne suivaient pas de très près la proclamation déjà faite du principe de l’abolition, il en pourrait résulter dans les colonies les plus déplorables désordres ; décrète : ARTICLE 1 . ER L’esclavage sera entièrement aboli dans toutes les colonies et possessions françaises, deux mois après la promulgation du présent décret dans chacune d’elles. À partir de la promulgation du présent décret dans les colonies, tout châtiment corporel, toute vente de personnes non libres, seront interdits. ARTICLE 2. Le système d’engagement à temps établi au Sénégal est supprimé. ARTICLE 3. Les gouverneurs ou commissaires généraux de la République sont chargés d’appliquer l’ensemble des mesures propres à assurer la liberté à la Martinique, à la Guadeloupe et dépendances, à l’île de la Réunion, à la Guyane, au Sénégal et autres établissements français de la côte occidentale d’Afrique, à l’île Mayotte et dépendances et en Algérie. ARTICLE 4. Sont amnistiés les anciens esclaves condamnés à des peines aff lictives ou correctionnelles pour des faits qui, imputés à des hommes libres, n’auraient point entraîné ce châtiment. Sont rappelés les individus déportés par mesure administrative. ARTICLE 5. L’Assemblée Nationale réglera la qualité de l’indemnité qui devra être accordée aux Colons. ARTICLE 6. Les colonies purifiées de la servitude et les possessions de l’Inde seront représentées à l’Assemblée Nationale. ARTICLE 7. Le principe que « le sol de la France affranchit l’esclave qui le touche » est applicable aux colonies et possessions de la République. ARTICLE 8. A l’avenir, même en pays étranger, il est interdit à tout Français de posséder, d’acheter ou de vendre des esclaves, et de participer, soit directement, soit indirectement, à tout Le supplice du collier à longues tiges pour trafic ou exportation de ce genre. Toute infraction à ces dispositions entraîne la perte de la empêcher l’esclave puni qualité de citoyen français. Néanmoins, les Français qui se trouveront atteints par ces de s’enfuir. Les pointes s’accrochent dans les prohibitions, au moment de la promulgation du présent décret auront un délai de trois ans branches. (D.R.) pour s’y conformer. Ceux qui deviendront possesseurs d’esclaves en pays étrangers, par héritage, don ou mariage, devront, sous la même peine, les affranchir ou les aliéner dans le même délai, à partir du jour où leur possession aura commencé. ARTICLE 9. Le ministre de la Marine et des Colonies et le ministre de la Guerre sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret. Fait à Paris, en Conseil du Gouvernement, le 27 avril 1848. Signé : les membres du Gouvernement provisoire. L’ESCLAVAGE DANS LE MONDE 8 ©Copyright Éditions Sépia 01.43.97.22.14.
    • Les nouveaux visagesde l’esclavage Bons sentiments et réalité A lutte internationale contre l’esclavageL Affiche pour le 15 e anniversaire de la Déclaration. s’officialise en 1948 par l’article IV de la Déclaration universelle des Droits de l’Hommemais, dans les opinions publiques, au-delà des « bonssentiments » convenus, bien des gens n’ont pas vraimentrompu avec le vieux préjugé de l’inégalité entre leshommes !Malgré la signature de conventionsinternationales, la réalité sur le terrainest différente. Le dernier pays quisupprime officiellement l’esclavage signeen 1980.La lutte contre l’esclavage rejoint alorscelle contre l’exploitation extrême destravailleurs. La notion d’esclavage etcelles d’exploitation, de servitudeéconomique, se rapprochent. A gauche, le commentateur de la radio de l’ONU, George Day. Au centre, M me Eleanor Roosevelt, présidente de la commission des Nations unies pour les Droits de l’Homme. A droite, le professeur René Cassin représentant français et principal artisan de l’adoption de la Déclaration universelle. M me Eleanor Roosevelt présente la version anglaise de la Déclaration. (Documents Organisation des Nations unies)Des travailleurs, en principe libres mais souvent maltraités, c’est cequ’exprime ce tableau « La chicotte » du peintre zaïrois Tshibumba.(Bernard Nantet) L’ESCLAVAGE DANS LE MONDE 9 ©Copyright Éditions Sépia 01.43.97.22.14.
    • Les nouveaux visagesde l’esclavage Traditions oppressives, économie barbare l’orée de l’an 2000 des rapportsA internationaux récents dénoncent des pratiques encore en vigueur dans certainescontrées : enlèvements, vente, servitude forcée, d’hommes, UNICEF - Baezade femmes, d’enfants. Même si la vente et l’achat d’êtreshumains n’est pas toujours explicite, nombre de situationsse rapprochent de l’esclavage. UNICEF - Noorani UNICEF - NooraniLes situations sont très différentesselon les traditions. Ici une jeune UNICEF - PirozziTargui et sa « servante ».(Bernard Nantet)La servitude pour dette, déjàpratiquée dans l’Antiquité, estrépandue dans bien des pays en voiede développement. Pour ce qui estde l’exploitation matérielle, sexuelle,psychologique des plus pauvres, lespays riches ne sont pas en reste. Par UNICEFce biais, de grandes compagnies, ouleurs sous-traitants locaux, préservent ouconfortent leurs intérêts ; de hautspersonnages abusent de leur pouvoir.Même au cœur de capitales de zonesdéveloppées, des situations de travailforcé et de servitude domestique ont étéconstatées : violences, menaces,pressions en tous genres, telles que laconfiscation par les employeurs despapiers d’identité des « employés », ont De la corvée d’eau aux ateliers clandestins en passant par la fabrication de briques, le travail épuisant reste le lot de bienremplacé les chaînes. des enfants à travers le monde. UNICEF - Horner L’ESCLAVAGE DANS LE MONDE 10 ©Copyright Éditions Sépia 01.43.97.22.14.
    • Les nouveaux visagesde l’esclavage Les sursauts difficiles contre le fléau ES organisations officielles internationales,Une m ain - d’œ rix pourà bas p ussure cette ch a uvre 1,72% L les ONG ( Organisations Non Gouver- nementales ) de défense des droits de l’Homme, la conviction de militants actifs dans des associations de sport… 16,31% influent peu à peu sur la perception de l’opinion et son5,35% attitude face aux situations d’esclavage moderne et 39,88% 8,95% d’exploitation extrême de l’être humain.4,58% 17,09% Des campagnes européennes récentes ont Les actions contre les pratiques iniques 6,12% été lancées contre la fabrication par des ne sont pas toujours relayées de façon enfants de produits de grande efficace par l’opinion publique. Main-dœuvre Publicité consommation… L’UNICEF, des comités, La conciliation est difficile entre les et promotion Détaillant Autres frais continuent de se battre contre le fléau du aspirations humanistes exprimées ici ou Profit marque travail des enfants. là dans les sociétés riches et les réalités TVA et fabricant Transport Coût fabriquant économiques, sociales, relationnelles et douanes hors main-dœuvre de bien des sociétés pauvres. Ce petit porteur de pierres s’épuise tout au long de Ces enfants d’émigrants bangladeshi fabriquent des tapis dix heures par jour au Pakistan. journées harassantes. (Steele-Perrins - Magnum) (Abbas - Magnum) L’ESCLAVAGE DANS LE MONDE 11 ©Copyright Éditions Sépia 01.43.97.22.14.
    • Séquelles et héritages : plaies,métissages et renaissances Les plaies PRÈS l’abolition de l’esclavage aux A États-Unis en 1865, le racisme reprend de plus belle. Par la suite, les Noirs font les frais de l’affrontement entre les communautés. En Afrique, la saignée humaine a provoqué un traumatisme autant dans les esprits que dans les corps. Le coût humain est considérable. Une cérémonie d’un groupe du Ku Klux Horrible scène de pendaison après Klan à l’idéologie raciste. Les membres lynchage. La foule blanche parade ici à visage découvert comme en signe après le forfait. (Collection Dany Lyon - Magnum) de provocation. (Carl de Keyzer - Magnum) Aux États-Unis, de la fin du XIX e jusqu’à nos jours, la violence raciale, même si elle a pris des formes différentes, économiques par exemple, s’est installée dans la vie quotidienne. Les ghettos noirs et pauvres de villes en sont une manifestation. Aujourd’hui encore, les difficultés sociales et économiques touchent plus les Noirs que les Blancs. Dans le monde (D.R.) développé, l’image gardée de l’Africain réduit à la servitude alimente souvent la xénophobie voire un racisme latent. L’ESCLAVAGE DANS LE MONDE 12 ©Copyright Éditions Sépia 01.43.97.22.14.
    • Séquelles et héritages : plaies,métissages et renaissances Malgré les grandes voix qui se sont élevées contre les obstacles qui empêchent Le long chemin des remises en question ou ralentissent ses progrès, la prise de es femmes qui, comme en Afrique, ous ne verrons pas cela, nous autres,L travaillaient sur la plantation et à la conscience internationale de l’iniquité N mais du moins aurons-nous la gloiremaison, accomplirent en plus de leur rôle de l’avoir pressenti. Avant longtemps de l’exploitation, de la mise en servitudeéconomique, une tâche biologique, sociale l’esclavage sera aboli à jamais et la libertéet culturelle de premier plan (…) elles furent de l’homme par l’homme, n’avance pas de la race noire proclamée hautement. Avraiment la femme et la mère communes. nous reviendra l’honneur d’avoir lesPlus attachées encore que les hommes au rapidement. premiers affirmé glorieusement les droits decontinent perdu, leurs berceuses, leurs nos frères à prendre place au milieu de lacontes, leurs danses furent durant des e ne suis pas esclave de l’esclavage qui grande famille humaine.siècles le seul fil d’araignée fragile maisinfrangible qui constituait le pont avec J déshumanisa mes pères... Moi, l’homme Delgrès qui prit en Guadeloupe la tête de la résistance aux troupes de couleur, je ne veux qu’une chose : que de Bonaparte chargées de rétablir l’esclavage en 1802.l’Afrique. jamais l’instrument ne domine l’homme. voquer Schœlcher, ce n’est pas invoquerJoseph Ki-Zerbo dans « Histoire de l’Afrique noire ».Editions Hatier. Que cesse à jamais l’asservissement de l’homme par l’homme… É un vain fantôme, c’est rappeler à sa vraie fonction un homme dont chaque mot Frantz Fanon « Peaux noires masques blancs ». Éditions du Seuil. est encore une balle explosive… ntillais, fils d’esclaves et filsA d’esclavagistes, n’ayez plus honte, C haque tasse de café sucré contient quelques gouttes de sang noir. Aimé Césaire, Introduction à « Esclavage et colonisation », 1948.levez-vous et soyez fiers !Patrick Chamoiseau - Le Nouvel Observateur, février 1998. Bernardin de Saint-Pierre, 1737-1814. L’esclavage... c’est la morter Victor Schœlch (1833) L’ESCLAVAGE DANS LE MONDE 13 ©Copyright Éditions Sépia 01.43.97.22.14.
    • Séquelles et héritages : plaies,métissages et renaissances Métissages et renaissances E temps a fait son œuvre. Les communautésL noires, les États à majorité noire dans la sphère américaine et caraïbe, ont puisé dans ce passéterrible suffisamment d’énergie pour susciter une Le Martiniquais Aimé Césaire, écrivain, poète majeur de l’univers francophone. (AFP - Guillaud)renaissance sous de nouveaux cieux. Les sociétés noireset métissées portent pour une bonnepart les chances de l’avenir de cesrégions du monde. Martin Luther King. Il pourrait bien être l’image du vrai rêve de solidarité et de lutte pour la dignité de tous les hommes. (Leonard Freed - Magnum) Le monde entier partage aujourd’hui les rythmes brésiliens, ceux des Caraïbes, du Cap-Vert, le blues, le jazz de La Nouvelle-Orléans. Ils sont les signes d’excellence, parmi La vitalité et la beauté bien d’autres, de de la renaissance à travers le geste et l’émergence et de la l’effort sportif. confirmation d’une culture métisse. L’enthousiasme soulevé par les exploits des sportifs noirs est aussi à porter au crédit de la diversité humaine, de même que l’enrichissement de la pensée par le mélange des cultures. Peut-être y verra-t-on l’espoir de solidarités nouvelles entre les hommes… L’ESCLAVAGE DANS LE MONDE 14 ©Copyright Éditions Sépia 01.43.97.22.14.