Changement climatique
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Changement climatique

on

  • 456 views

This module is part of a course elaborated in the context of the collaboration between FAO project named Communication for Sustainable Development Initiative (CSDI) and Openet S.p.A. Technologies in ...

This module is part of a course elaborated in the context of the collaboration between FAO project named Communication for Sustainable Development Initiative (CSDI) and Openet S.p.A. Technologies in the Democratic Republic of Congo. CSDI and Openet Technologies S.p.A launched (2012) the initiative ‘Rural radio’ to support sustainable agricultural development in DRC. This initiative was part of the Satellite Way for Education Project funded by Openet and the European Space Agency (ESA): the main objective is to strengthen initiatives and preparedness interventions in the field of ComDev on climate change, food security and rural livelihoods. With the support of AMARC and thanks to Openet technical assistance, a number of rural radios have taken part in the initiative. Rural radios are one of the most widespread forms of media used in Congo and therefore can facilitate a community’s dialogue as well as knowledge-sharing on adaptation to climate change. At the same time, the project supported the creation of radio networks where people were able to share knowledge and experiences about the impact of climate change and food insecurity. In order to reinforce knowledge sharing, the project provided intensive training to 57 journalists of ten different rural radios based on broadcasting capabilities, participatory methodologies and technical notions regarding climate change and food nutrition. Openet and CSDI project increased the technology capacity of rural radios involved by providing them with lap-tops, modems and satellite connection.

Statistics

Views

Total Views
456
Views on SlideShare
455
Embed Views
1

Actions

Likes
0
Downloads
19
Comments
0

1 Embed 1

http://www.csdinitiative.org 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Changement climatique Presentation Transcript

  • 1. CHANGEMENT CLIMATIQUE ET SON IMPACT SUR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE
  • 2. Nous sommes très heureux que vous vous joindre à nous pour ce cours sur le changement climatique et son impact sur la sécurité alimentaire. Nous espérons que le cours permettra d'améliorer vos connaissances et compétences sur le changement climatique.
  • 3. Le présent module vous aide à comprendre les fondements scientifiques du changement climatique et son impacts sur la sécurité alimentaire Le module est structuré en deux sous-modules: 1. le changement climatique; 2. les impacts du changement climatique sur la sécurité alimentaire.
  • 4. PREMIER SUB-MODULE
  • 5. INTRODUCTION Le changement climatique a un impact très grand sur la Terre.     La température atmosphérique moyenne de la planète est en augmentation; la fonte des neiges et des glaces est générale; les schémas des précipitations se modifient; le niveau mondial des mers s'élève; et de nombreux écosystèmes naturels sont touchés par les altérations du climat à l’échelle planétaire et à celle des régions. Qu'est-ce qui se passe sur notre planète? Quelles sont les causes de ce changement? Que pouvons-nous faire pour le réduire?
  • 6. CHANGEMENT CLIMATIQUE ET VARIABILITE DE CLIMA Définitions du changement climatique Selon le GIEC*, le changement climatique s’entend d’une variation de l’état du climat que l’on peut déceler (par exemple au moyen de tests statistiques) par des modifications de la moyenne et/ou de la variabilité de ses propriétés et qui persiste pendant une longue période, généralement pendant des décennies ou plus. Il se rapporte à tout changement du climat dans le temps, qu’il soit dû à la variabilité naturelle ou à l’activité humaine. * Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) est un organisme intergouvernemental ouvert à tous les pays membres de l’ONU.
  • 7. CHANGEMENT CLIMATIQUE ET VARIABILITE DE CLIMA Définition du variabilité du climat Selon le GIEC la variabilité du climat désigne les variations de l'état moyen et d'autres statistiques (tels que les écartstypes, les statistiques des extrêmes, etc) du climat à toutes les échelles temporelles et spatiales au-delà des événements météorologiques particuliers. La variabilité peut être due à des processus internes naturels au sein du système climatique (variabilité interne), ou à des variations des forçages externes naturels ou anthropiques (variabilité externe). Voir aussi le changement climatique (GIEC, 2007, GT II).
  • 8. QU’EST-CE QUE L’EFFET DE SERRE La Terre possède un système naturel de contrôle des températures. Les gaz atmosphériques, appelés les gaz à effet de serre, sont des éléments cruciaux de ce système. Les rayonnements solaires qui atteignant la terre sont partagé entre l'atmosphère, qui en absorbe, et la terre et l'océan qui en absorbent la majeure partie. Un tiers est renvoyé dans l'espace. La surface de la terre se réchauffe et émet un rayonnement infrarouge. Les gaz à effet de serre bloquent le rayonnement infrarouge et réchauffent l'atmosphère. Les gaz à effet de serre d'origine naturelle comprennent la vapeur d'eau, le dioxyde de carbone, l'ozone, le méthane et l'oxyde nitreux, qui créent ensemble un effet de serre naturel. Toutefois, les activités humaines font augmenter le taux de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. *Pour plus de détails, voir le lien: http://www.webgeo.de/fao-webgeo-2-intro_fr/
  • 9. CAUSES DU CHANGEMENT CLIMATIQUE La température de la Terre est altéré par les changements de la teneur de l’atmosphère en gaz à effet de serre. Le dioxyde de carbone est le plus important gaz à effet de serre d’origine anthropique. Les autres gaz sont: le méthane qui est relâché principalement par la fermentation entérique du bétail et la riziculture et l’oxyde nitreux est émis principalement par les sols du fait de l’usage d’engrais.
  • 10. CAUSES DU CHANGEMENT CLIMATIQUE La source principale de l’augmentation de la concentration du dioxyde de carbone dans l’atmosphère depuis l’époque préindustrielle provient de l’utilisation des combustibles fossiles. Les changements de l’affectation des terres (l’agriculture) constituant une autre contribution importante mais moins élevée. Les activités humaines responsables de l’augmentation de gaz serre dans l’atmosphère sont l’agriculture, la foresterie, les transports, la consommation d’énergie et toutes les autres industries. *Pour plus de détails, voir le lien: http://www.webgeo.de/fao-webgeo-2-intro_fr/
  • 11. LE CYCLE DU CARBONE Référence à: http://www.youtube.com/watch?v=gII5Y8tamHo
  • 12. TROIS PHENOMENES CLIMATIQUES 1. RECUL DE GLACIERS 2. CYCLONES TROPICAUX 3. CANICULES ET SECHERESSE
  • 13. TROIS PHENOMENES CLIMATIQUES RECUL DE GLACIERS Le recul des glaciers depuis 1850, est mondial et rapide. Il affecte : l'accès à l'eau douce pour l'irrigation et pour l'utilisation domestique, les loisirs de montagne, les animaux et les plantes qui dépendent de la fonte des glaciers, et à plus long terme, le niveau des océans.
  • 14. KILIMANJARO GLACIER 1993-2000 FEVRIER 1993 FEVRIER 2000
  • 15. TROIS PHENOMENES CLIMATIQUES CYCLONES TROPICAUX Le réchauffement des eaux océaniques est une condition de formation des cyclones tropicaux ou ouragans. Ce phénomène apparait régulièrement dans l’Atlantique nord mais en 2005 le phénomène est apparu dans l’Atlantique du sud avec l’ ouragan Katerina. Le changement climatique entraine des modifications de la circulation générale des masses atmosphériques et océaniques. Cela peut provoquer des événements météo extrêmes et inattendus, et en des lieux inédits.
  • 16. TROIS PHENOMENES CLIMATIQUES CANICULES ET SECHERESSE Les canicules sont les périodes de températures exceptionnellement élevées. Les épisodes de sécheresse peuvent être causes par des niveaux de précipitations anormalement bas, auxquels s’ajoutent de fortes températures une réduction des débits fluviaux ou un déficit hydrique des sols. Récemment la fréquence et l’intensité des ces événements ont augmenté. *Pour plus de détails, voir le lien: http://www.webgeo.de/fao-webgeo-2-intro_fr/
  • 17. TEMPERATURE MOYENNE MONDIALE La température moyenne mondiale est une variable clé du changement climatique avec la précipitation moyenne mondiale. 2005 et 1998 sont les deux années les plus chaudes depuis le début de la période de mesures instrumentalisées de la température de surface de l’air, c’est-à-dire 1850. Onze des douze dernières années, soit la période 1995 à 2006 – l’exception étant 1996 – se classent parmi les douze années les plus chaudes de la série de mesures depuis 1850. Référence: www.ipcc.ch/publications_and_data/ar4/wg1/fr/tssts-3-11.html
  • 18. PRECIPITATION MOYENNE MONDIALE La précipitation a changé significativement de 1900 mais différemment dans différentes parties du monde. A augmenté du côté Est de l’Amérique du Nord et du Sud, au nord de l’Europe et au centre de l’Asie. A diminué au Sahel, en Méditerranée, au sud de l’Afrique et dans certaines parties du sud de l’Asie. Globalement, les surfaces affectées par la sécheresse semblent avoir augmentée depuis les années 70. Référence: www.ipcc.ch/publications_and_data/ar4/wg1/fr/tssts-3-1-1.html
  • 19. CATASTROPHES LIEES AU CLIMAT Les catastrophes naturelles sont reparti en: 1. Catastrophes biologiques: épidémies et infestations par insectes; 2. Catastrophes géophysiques: séismes, tsunami; 3. Catastrophes liées au climat: inondations et crues, vagues déferlantes, tempêtes, épisodes de sécheresse, températures extrêmes, incendies, glissements de terrain et avalanches;
  • 20. CATASTROPHES LIEES AU CLIMAT Les catastrophes liées au climat ont notablement augmenté de fréquence au cours des 100 dernière années. La fréquence des catastrophes liées au climat a commence à augmenter à partir de 1960. Les catastrophes liées au climat qui se produisent plus souvent que d’autres sont: les inondations, les tempêtes, la sécheresse.
  • 21. CATASTROPHES LIEES AU CLIMAT Sécheresses et inondations en Afrique
  • 22. CATASTROPHES LIEES AU CLIMAT 98% des populations touchées par les catastrophes sont dans les pays en développement. Environ 81,6% de la population mondiale vivent dans les pays en développement. Les impacts des catastrophes sont fonction aussi des facteurs socioéconomiques comme les politiques publiques, la croissante démographique, l’urbanisation, la capacité de relèvement des populations à l’issue des catastrophes naturelles. Référence: http://hdr.undp.org/fr/rapports/mondial/rmdh20072008/fr/rapports/mondial/rdh2011/
  • 23. IMPACTS DE CHANGEMENT CLIMATIQUE EN AFRIQUE La majeure partie du continent africain est extrêmement vulnérable aux changements environnementaux. Les changements climatiques amplifieront la vulnérabilité d'un continent déjà fragile.
  • 24. VARIATION DES TEMPÉRATURES EN AFRIQUE AU COURS DU SIÈCLE DERNIER. Le continent africain s’est réchauffé, au cours du XXe siècle, à une vitesse d’environ 0,05°C par décennie. Un réchauffement légèrement plus important est noté pendant la saison juin à novembre, plutôt que décembre à mai (Hulme et al., 2001). Cette vitesse de réchauffement est similaire au taux mondial, et les périodes où le réchauffement est le plus rapide – des années 1910 aux années 1930 et après les années 1970 – sont les mêmes en Afrique et dans le reste du monde.
  • 25. TENDANCES LINÉAIRES DES JOURS CHAUDS ET FROIDS (TEMPÉRATURE) ET PRÉCIPITATIONS AU ZIMBABWE  Les écarts de températures précipitations se creusent. diurnes diminuent, alors que les écarts de  Les variations de températures diurnes au niveau du sol diminuent pendant les années 1950-2000.  Les températures minimales nocturnes augmentent deux fois plus vite que les températures maximales diurnes.  Les écarts de précipitations par rapport à la moyenne prise sur le long terme augmentent au cours du siècle dernier. Pour plus de détails, voir le site web: http://www.grida.no/publications/vg/africa-fr/page/3137.aspx [voir la diapositive suivante]
  • 26. TENDANCES LINEAIRES DES JOURS CHAUDS ET FROIDS (température) ET PRECIPITATIONS AU ZIMBABWE
  • 27. LES CATASTROPHES NATURELLES AFFECTENT LA PLUPART DU TERRITOIRE AFRICAIN Référence: http://www.grida.no/publications/vg/africa-fr/page/3143.aspx
  • 28. LES CHANGEMENTS D’AFFECTATION DES TERRES ENTRAÎNENT UNE DÉGRADATION RAPIDE DES FORÊTS ET UNE FRAGMENTATION EXCESSIVE: ÉTUDE DU CAS DE LA CÔTE D’IVOIRE  En Afrique, les forêts – selon leur définition fournie par la FAO (1999a) – couvrent 5 millions de km2, soit un sixième de la zone terrestre du continent. La forêt tropicale humide du Congo est la deuxième forêt la plus extensive du monde et constitue une réserve importante de carbone pour le monde entier.  Les changements climatiques attendus entraîneront sans doute des modifications au niveau du nombre d’espèces mais aussi de la productivité des arbres – exerçant une pression supplémentaire sur les écosystèmes forestiers. Voir le site web: www.grida.no/publications/vg/africa-fr/page/3142.aspx
  • 29. DÉFORESTATION EN AFRIQUE DE L’OUEST: CAS DE LA CÔTE-D'IVOIRE
  • 30. LE LAC TCHAD S'ASSÈCHE
  • 31. BIODIVERSITÉ EN DANGER