Les souliers rouges

499 views
415 views

Published on

A l'occasion de la fête de créativ'essence, Elisabeth a distribué un petit fascicule racontant son parcours sur le thème des souliers rouges.

Published in: Art & Photos, Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
499
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
59
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Les souliers rouges

  1. 1. Quelle belle année… Et pour la ponctuer Je vais me raconterInspiré des contes de fée 2010/2011
  2. 2. Il était une foisA l’aube d’une nouvelle année,L’arrivée d’un bébé qui a pointé son nez
  3. 3. De ses grands yeux émerveillés,Voulant être déjà la première à la maternité….Enfin c’est ce qu’on lui a dit pour tout expliquerSon coté précipité, son caractère emporté……Mais aussi son coté à apprécierToute forme de festivité.
  4. 4. Droite dans mes petits souliersContente d’être là bien éveilléeEt d’exister en l’honneur de ma famille dans leur continuité
  5. 5. Sur la pointe des pieds j’ai appris à me surpasserA allier rigueur et féminitéMais mon corps n’a pas voulu continuer, trop maltraité
  6. 6. Puis j’ai passé beaucoup d’annéesA vouloir monter sur les marches les plus élevées de lafélicitéEt pour ça, j’ai du encore et encore me maltraiterJusqu’à ce que mon corps crie « laisser moi souffler, je suistout cassé !!! »
  7. 7. Très souvent dans ma vie je suis tombée,Mais j’ai appris sous la commande bienveillante de mesétriers,Non plus d’ordonnerMais d’accepter, de donner et de guider
  8. 8. J’ai vécu de très belles années à la facultéC’était le temps de la liberté, de la fraternité et de l’amitiéAnnée après année j’ai gravi les marches du palaisPour ouvrir les portes de mon cabinet
  9. 9. Je n’ai pas beaucoup aiméCette période de représentation forcéeOù je me suis mise de coté tel un animal blesséA me regarder, très éloignée de mon identité
  10. 10. Après tous les choix que l’on m’a imposée,Celui là je l’ai vraiment adoptéEt beaucoup de dents ont grincé !!!!Mais moi je sais, que ma fonction n’a jamais été monidentitéAlors je les ai fièrement portés
  11. 11. Voilà mes premiers souliers que j’ai vraiment décidé deporterJe les ai rapidement adoptésQuelle grande fierté de pouvoir chevaucherDe magnifiques destriers
  12. 12. C’est avec elles que j’ai beaucoup trainéQue j’ai pu connaître toutes les contréesCelles de la réalité ou celles des contes de fées.
  13. 13. Dans de confortables souliers,J’ai appris à me cocoonerCar il est plus facile d’assumer, toutes les expériencesrencontréesQuand on n’a pas mal aux pieds.
  14. 14. Elles sont très souvent portées, toute l’année,Aussi bien par ma souillon que par ma fée,Je les ai toutes les deux apprivoiséesEt elles sont là pour m’accompagner
  15. 15. Celles là me font penser« A petits petons en liberté »Mais j’ai encore mieux à me proposer
  16. 16. Les voilà, ceux qui m’ont été destinés, fabriqués par tousceux qui m’ont précédée,J’ai encore quelques années, où je vais pouvoir encore lesbichonner

×