Atelier d'apprentissage de soi
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Atelier d'apprentissage de soi

on

  • 1,909 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,909
Views on SlideShare
431
Embed Views
1,478

Actions

Likes
0
Downloads
6
Comments
0

4 Embeds 1,478

http://www.creativessence.net 1168
http://plumesioux.com 216
http://www.racinesdelapresence.com 90
http://plumesioux.wordpress.com 4

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Atelier d'apprentissage de soi Presentation Transcript

  • 1. Le héros de lhistoire cest vousatelier dapprentissage de soi
  • 2. Auteurs plasticiennes dimages et de motsNotre devise!:pacifier, enrichir, embellir, transformer, innover.Notre activité!:Accompagner les souhaits de changement des personnes en proposant des outils créatifs,originaux et enracinés dans l’expérience concrète.Redonner souffle aux qualités endormies, aux talents mutuels à partager.Mettre en lumière de nouvelles trajectoires.
  • 3. Atelier dapprentissage de soi exercices créatifs exercices corporels exercices spirituels exercices décriture exercices dimprovisation exercices découteexercices dattention exercices de mise en liens exercices douverture exercices de compréhension exercices de clarificationLe maître mot des ateliers est sexercer à, sentraîner par des exercices sollicitant toutes nosfacultés et potentialités dans le but de vivre lexistence de la manière la plus pleine, la plusentière et accomplie possible.Lapprentissage de soi séprouve dans la relation à lautre.Sentraîner en relation favorise lémergence dune éthique naturelle faite de respect, deconfiance et de soutien mutuels.
  • 4. IntroductionCes stages initiés depuis 2005, sont des laboratoires de métamorphoses et d’expériencescréatives à la portée de tous.En appui sur un conte, guidé par ses étapes initiatiques, nous voyageons au cœur de soi!.En immersion bienveillante, nous descendons dans le puits qui interroge l’énigme que noussommes. Nous rentrons dans les ombres caverneuses de nos forêts intérieures. Nousdémêlons les osselets enchevêtrés de peur et de confusion. Ces tâches accomplies, nousremontons dans la clarté spacieuse, réenchantée de nouvelles vigueurs.Dans cette approche dynamique, le corps, la parole et l’esprit oeuvrent en synergie. A traversdes résonances d’images, d’indices, de synchronicité notre histoire est mise en volume. Nousrécoltons des informations précieuses sur le sens de la trajectoire.En nous entraînant à qualifier nos énergies, l’intelligence du cœur s’éveille pour dépasser noslimitations.Le fruit de ces expériences sont des métamorphoses vers de nouveaux possibles dans notre viequotidienne.
  • 5. Etape 1 : Nous lisons un conte inédit et entrons dans sonintelligence profonde. Nous lamplifions, à chaque étape et faisonsune parcelle avec notre histoire daujourdhuiLa quête!: Il était une fois un héros en quête d’accomplissement. Se regardant dans le miroird’un conte il vit différentes images de lui-même venir l’interroger sur ces désirs d’aujourdhui!:Qui es-tu!?Que veux-tu vraiment!?Peux-tu entendre ton aspiration profonde!?Extrait!: l’ p’tit bout de rêve.……Il était une fois un p’tit bout d’femme, Emma, qui avait un p’tit bout d’rêve accroché à sajupe. Mais elle l’ignorait, elle ne l’avait pas remarqué et ceux qui l’avaient vu ne lui avaient pasdit.Ce qu’elle faisait, elle le faisait, elle le faisait bien!: récurer le fond sale des casseroles, trier lesordures ménagères, arranger les bibelots pour enchanter le quotidien d’une trille de rossignol.Ses journées s’égrenaient paisiblement. Il y avait bien quelquefois de drôles d’échappées, desmanifestations inattendues et incontrôlées. Cela concernait surtout les objets de la maison.Comme ce vase qui la remercia de l’avoir rattrapé juste avant sa chute au sol ou la porte del’armoire ne cessant de rire en s’entrebâillant d’un coup sec et violent. Ces petites trouées augruyère du quotidien laissaient Emma perplexe et songeuse sur le sens à donner à tous cesévènements…..
  • 6. Une fois la clé de passage délivrée entre le conte et notre histoire,nous entrons dans le vif des expériences.Par exemple!:Travailler l’identité à partir d’une photo numérique faite dans l’instant.L’enjeu!:Entrer en résonance pour porter une nouveau regard sur soi
  • 7. Etape 2!: L’enjeu!: entrer en résonance pour lever les entravescorporelles et psychiques.Après avoir rassemblé ses atouts, le héros ose choisir une destination et se prépare auvoyage.Tout au long de son périple, des impasses, des obstacles se présentent à lui. Des souffrances,d’anciennes blessures refont surface. C’est l’occasion pour lui de se libérer de ses tendancesdestructrices et de tracer une nouvelle piste.Extrait!:…..Une nuit elle n’y tint plus. Alors que la porte de l’armoire baillait au clair de lune en agitantses portes avec frénésie, Emma s’élança à l’intérieur. Il faisait noir. Vraiment noir. Elle avaitl’impression d’être observée…..Une fois la clé de passage délivrée entre le conte et notre histoire, nous entrons dans le vif desexpériences.Par exemple!:Rassembler les ombres des blessures.Identifier ses tendances destructrices.Revisiter ses blessures du passé.
  • 8. L’enjeu!: entrer en résonance pour lever les entraves corporelles et psychiques.
  • 9. Etape 3 : Accélération et piège de la quêtePar son engagement le héros provoque l’accélération des rencontres.Il croit par cette avancée parvenir au terme de sa quête. C’est là que ses plus grandes peurssurgissent et risquent de briser son aspiration.Extrait!:…..L’horizon faisait un pont à la chorégraphie des oiseaux. L’air plein de senteurs blanchesrépandait des humeurs de printemps. Le soleil sablait d’or bois et taillis. Elle s’arrêta près d’unemare, se pencha et regarda. Elle vit non pas son visage mais d’autres visages, puis encored’autres visages, des pans entiers d’images muettes succédant à d’autres sansinterruption!…..Une fois la clé de passage délivrée entre le conte et notre histoire, nous entrons dans le vif desexpériences.Par exemple!:Cartographier des cycles de transformations vécus jusqu’ici.Lenjeu : Entrer en résonance pour réintégrer les forces vives enkystées dans les peursarchaïques.
  • 10. Etape 4 : Accomplissement dune nouvelle qualité dêtrePar cet affrontement final, il prend conscience que ses plus grandes peurs contiennent untrésor d’énergies source d’une expression de soi plus libre et authentique.Extrait!:Au petit matin Emma s’éveilla, ne sachant si elle avait rêvé ou si tout cela était bien réel. Ellechercha le p’tit bout d’rêve, dans le où es-tu elle trouva simplement l’espace de l’instant ouvertet dégagé. Elle sourit. Un nouveau jour commençait.Une fois la clé de passage délivrée entre le conte et notre histoire, nous entrons dans le vif desexpériences.Par exemple!:Mettre en volume et en partage le conte de chacun.L’enjeu!:Faire rayonner dans le quotidien les nouvelles forces.
  • 11. ConclusionLe héros repart riche d’une confiance nouvelle en ses capacités expressives.A lui de mettre en action ses découvertes et de poursuivre sa quête de retour à la maison.
  • 12. Mémoire de stage 2009
  • 13. Aparté!:Ainsi ai-je entendu, en ces temps là, une belle histoire damour entre le prisme des mots et lechant des couleurs. Ces noces initièrent un jeu de développement de lêtre!: à faire danser lesqualités, à chahuter les fixations et à faire vibrer notre présence au monde.Il était une fois une rencontre entre une magicienne hissant haut le pavillon des couleurs et unetisseuse de trouées dans les carrés du quotidien. Depuis lenfance, elles cultivaient cesqualités, en secret, en lien vital avec de belles énergies qui les ont soutenues et portées dansles turbulences de la vie. Elles ne se connaissaient pas encore, elles ne savaient pas que deleurs fertilités croisées, un jour naîtraient de singulières résonances, en offrande aux êtres.Il était une fois, bien longtemps après lenfance, deux soeurs de coeur qui se sont rencontrées.Leur messager, Gérald se définissait lui-même comme un passeur, menant les uns vers lesautres, avec bonheur. Un jour, Gérald raccompagnant Wangmo de Chambéry lui demande :«!connais-tu Marie Noëlle Guyot!? Nous allons nous arrêter chez elle!».Il était une fois, en 1998 plus précisément, la fée Marie-Noëlle qui mouvre son atelier du rondpoint alors situé près de Chambéry pour démarrer mon premier stage de «la voix des contes!».
  • 14. Il était plusieurs fois, des énergies de feu, de terre, de vent, deau et d espace qui sépousèrentet eurent beaucoup denfants!: en 2005, à Ygrande, dans lAllier, nous décidons danimerensemble, sans trop savoir où le vaisseau nous portera. Puis 2006, 2007 laventure continue...jusquà aujourdhui .Depuis les énergies nont cessé de danser, de senrichir des rencontres avec les personnes quinous ont fait confiance. Le souhait a mûri de concrétiser, dassembler, de montrer le fruit denos carnets de voyages, en hommage à tous ces instants fructueux, infiniment poétiques etprécieux.Aujourdhui nous souhaitons partager notre expérience, nos méthodes et nos outils pourtransmettre à dautres transmetteurs nos exercices et nos entrainements.
  • 15. Il est toujours une fois quelque part, nimporte où, un beau matin, de belles énergies quisouhaitent tenter laventure de séveiller à la vivacité du réel, à la texture de toutes les matières,au quotidien intimiste et poétique de lexistence humaine.Ces belles endormies sont chacun dentre nous que le baiser du vivant cherche à ranimer.Il est et il sera dautres fois où talents ; compétences, fécondités réciproques se rencontreront.Des territoires restent encore à défricher, des destinations à redécouvrir, des inédits à tenter.
  • 16. www.creativessence.net et www.mng-la-galerie.net
  • 17. Atelier dapprentissage de soi Hélène Wangmo et Marie Noëlle Guyot