Your SlideShare is downloading. ×
Le Journal du Citoyen 6
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Le Journal du Citoyen 6

1,013
views

Published on

Le Journal du Citoyen est un nouveau rendez-vous avec l’information et l’actualité politique tunisienne. Axé sur la préparation des futures élections, ses numéros d’automne seront consacrés à la …

Le Journal du Citoyen est un nouveau rendez-vous avec l’information et l’actualité politique tunisienne. Axé sur la préparation des futures élections, ses numéros d’automne seront consacrés à la Constituante.

Fleurissante après la révolution du 14 janvier dernier, la vie politique tunisienne n’en demeure pas moins complexe par ses enjeux et le foisonnement de ses formations politiques.

Qu’il s’agisse d’analyser les questions de fond comme la place des courants religieux, la question de la parité ou encore de décrypter les aspects pratiques des processus électoraux à venir, le Journal du Citoyen cherchera surtout à écouter les attentes des Tunisiens. Il essayera d’apporter un regard critique et constructif sur cette nouvelle page de l’histoire du pays.

La rédaction, riche de journalistes issus de différents médias (presse écrite, radio, télévision) bénéficie d’un encadrement spécialisé sur les questions électorales et du soutien du Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT).


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,013
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Numéro 6 Ne peut être vendu Editorial Professeur Kais Saïed La présence fictive des femmes sur la scèneHommageà la femme politique ne sert pas l’intérêt de la démocratietunisienne La feuille de route arrêtée par le président de l’Assemblée Constituante mentionne que les élus devraient terminer la rédaction de la Constitution le 23 octobre prochain ce qui nous amène à penser à l’étape suivante qui n’est autre que les élections devant être organisées par une instance indépendante et pour lesquelles un nouveau code électoral devrait être élaboré en conformité avec la Constitution et notammentCe dernier numéro du journal du avec le système qu’elle définirait :un système parlementaire ou un système parlementaire bicaméral.citoyen est consacré à la femmetunisienne. C’est une sorted’hommage à cette citoyennepour son rôle déterminant dansla réussite de la révolutionpuisqu’elle a participé, dedifférentes manières, à laconcrétisation des aspirationsd’un peuple avide de liberté et dejustice. Il est vrai que la sociétécivile avec toutes ses composantesa joué un premier rôle mais sansla femme juriste, sans la femme Alors que certains appellent à la nécessité de d’être représentée sur une base populaire et non surartiste, sans la femme médecin, réviser le code électoral pour garantir une plus la base de son genre social. grande représentation de la femme, surtout que M. Saïed considère que la participation de la femmesans la femme journaliste, sans la le code adopté pour les élections de l’Assemblée à la vie politique est étroitement liée aux mentalitésfemme bloggeuse, sans la femme Constituante n’a pas donné de bons résultats plus qu’elle ne l’est à la promulgation de textes.éducatrice et tout court sans la puisque les femmes n’ont obtenu que 30% des Il a abordé les élections précédentes et a dit quefemme citoyenne ordinaire, le sièges avec une majorité d’entre elles appartenant malgré la loi qui a consacré la parité, les mentalités au bloc parlementaire du parti Ennahda, d’autres continuaient à s’opposer à ce principe. Il a été,parcours accompli aurait été pensent que le volume de la représentation ne par exemple, impossible dans certaines régionsincomplet. Elle a été, de l’avis reflète aucunement la participation effective de la d’afficher les listes parce qu’elles contenaient lesde tous, le catalyseur de cette femme à la vie politique. photos des candidates. M. Saïed a ajouté qu’une Pour faire la lumière sur ce sujet, nous avons pris présence fictive des femmes ne sert aucunementrévolution et mérite toutes les contact avec M. Kais Saïed, professeur de droit l’intérêt du processus démocratique.éloges. constitutionnel, qui pense que le problème ne L’obtention des femmes de la moitié ou du tiersLa Tunisie a plus que jamais besoin concerne pas la femme et la façon de traiter avec des sièges au parlement a ,certes, une dimensionaujourd’hui de la conjugaison des elle en tant que femme mais concerne plutôt les symbolique mais n’est nullement nécessaire pour élus, hommes ou femmes. M. Saïed pense que la démocratie et la partité. Surtout lorsque nousefforts pour bâtir un Etat fondé l’approche qui prône un code garantissant une remarquons en suivant les débats de l’Assembléesur les principes du respect des plus grande représentativité de la femme est une Constituante que les interventions des éluesdroits de l’Homme et sur les approche erronée qui porte atteinte à la dignité femmes sont encore très limitées et se distinguent,valeurs de la citoyenneté laquelle de la femme et la rabaisse. Il a cité l’exemple des des fois, par leur superficialité à cause peut être de pays scandinaves qui enregistrent les plus grand leur manque d’expérience en matière de pratiqueoffre à chacun l’opportunité de taux de présence de la femme dans les instances politique ou au fait qu’elles aient été inséréesparticiper pleinement à l’essor de représentatives et qui refusent la notion de quota dans les listes électorales juste pour se conformerson pays. parce qu’en imposant des quotas on ne fait que aux exigences du code électoral et non pour leurs Lotfi TOUATI limiter le rôle de la femme. L’idéal, selon M. Saïed, compétences ou leur popularité. serait que la femme soit présente et en mesure Manel Mejri Coordinateurs : Mongi Aouinet, Ayari, Lotfi Touati Rédaction : Néjiba Hamrouni, Charles Secrétariat de rédaction : Manel Mejri, Ghabri Olfa, Mohamed Boughanmi, Rim Autheman et Sylvaine Petit Mohamed Drissi Raoudha Selmi, Karima Ben Frej, Marwa Sahli, Wafa Formateurs : Sabah Mahmoudi, Traduction : Ben Youssef, Melek Lakdar, Ghawari, Chokri Belhedi, Florence Al Aswad, Moncef SETRA Traductions Zahra Ben Kalma, Hattab Fezai.Mai 2012 Le Journal du citoyen est édité dans le cadre d’un programme financé par l’Union européenne http://journalducitoyen.wordpress.com/ Contact : ma.coordinateur@gmail.com Imprimerie : Imprimerie des Berges du Lac, imprimeriedulac.com
  • 2. 2 Journal du Citoyen • Numéro 6 Société Chadlia, une mère courageLa rupture du noyau familial soit par le divorce de s’installer, avec ses trois petits enfants,soit par la disparition du conjoint constitue dans ce lieu pas très confortable. Grâce àun tournant décisif qui pourrait bouleverser l’encouragement de ses voisins et de sesla famille et la vie de la femme. L’expérience clients notre « Cosette » et ses trois enfantsdouloureuse de Chadlia constitue un bel ont réussi à passer l’hiver dans de bonnesexemple de courage et de bravoure. Récit conditions, relativement, bien que son marid’une mère courage. ait refusé de leur fournir des couvertures.Mère de deux filles et d’un garçon, Chadlia ne Petit à petit, le projet a trouvé le bonregrette pas son choix d’avoir quitté son mari chemin et le nombre de clients n’a pasen demandant le divorce, il y a plus de 10 ans. cessé d’évoluer. Entre la concrétisation de« J’ai vécu 18 ans de malheur, je l’ai beaucoup son projet et l’éducation de ses enfants,supporté mais il n’a pas voulu changer. Il est Chadlia a travaillé d’arrache-pied pourd’un caractère agressif et nerveux… j’ai pris concilier les deux aspects. «  Aujourd’hui,la décision de quitter la maison avec mes ma fille a terminé ses études universitairesenfants… Aujourd’hui je suis heureuse et fière et elle a décroché son diplôme de stylistede moi ainsi que de mes enfants malgré les modéliste. Je suis fière d’elle, mon fils vaénormes problèmes et difficultés vécus », nous suivre, lui aussi, une formation dans una confié Chadlia. centre de formation en textile, franchementLa décision n’était pas facile. Chadlia et ses je suis optimiste de l’avenir de ma petiteenfants ont vécu des moments difficiles, au famille… », a confié Chadhlia.départ elle a trouvé refuge chez ses parents mais, après une courte durée, Aujourd’hui, ses affaires prospèrent à telle point qu’elle emploiles problèmes n’ont pas cessé de se multiplier. Chadlia possédait un diplôme six personnes dans son atelier. L’histoire de Chadlia est riche ende couture, alors elle a choisi de louer, grâce à l’aide financière de son frère, enseignements. C’est un exemple de courage et de persévérance quiun atelier de couture puis a commencé à confectionner des vêtements donne à réfléchir et incite à la méditation.féminins. Derrière l’atelier, il y avait un garage, elle n’avait d’autre choix que Hattab FAZAÏ La femme, élue activeElle est tunisienne, détenant un siège à l’Assemblée Nationale Constituante, membre de la commissiondes martyrs et des blessés de la révolution et de la législation générale et membre de la commissiondes droits et des libertés et des relations extérieures, elle a pris part aux premières électionsdémocratiques de la Tunisie pour élire les membres de ANC le 23 octobre 2011. Elle a été candidateet votante pour la liste d’Ennahda dans le Gouvernorat de Monastir parce qu’elle croit fermement enla présence de la femme au sein de l’ANC et en la nécessité de la contribution féminine à la rédactionet à l’élaboration de la nouvelle constitution du pays et parce qu’elle veut entamer une nouvelleexpérience politique et s’acquitter ainsi de son rôle dans la vie politique et publique.Sonia Ben Toumia est une jeune femme originaire d’écouter pour ne pas occulter les points de vuedu Sahel dans le Gouvernorat de Monastir, mère de mes collègues dans le groupe parlementairede trois enfants, diplômée de l’Institut de Presse et d’Ennahda ».des Sciences de l’Information mais ne travaille pas Sonia Ben Toumia est une femme dynamique la femme joue un rôle prépondérant dans ladans le domaine de l’information puisqu’elle est et active et est presque toujours présente dans planification de l’avenir du pays et de la sociétéadministrateur au Ministère de l’Agriculture. C’est pour les réunions des commissions, qu’elle y soit tunisienne dont la moitié est constituée par desune élue qui vit la première expérience politique membre ou pas, quittant son foyer à 7:00 du femmes ».de sa vie. matin pour n’y revenir qu’à 7:00 du soir. Elle ajoute: «  je pense que le rôle de la femme au sein de l’ANC est un rôle actif et sa contribution Volonté, participation et présence La femme et l’homme pour faire avancer avec les hommes au processus de développement constructive le processus national de développement national est primordial et la confiance qu’a laSelon Sonia, sa réussite dans les élections de Concernant la parité et l’égalité des femmes et femme dans son rôle et ses capacités prouvel’ANC reflète sa vraie volonté d’être côte à côte des hommes dans les travaux et les séances de que l’égalité homme/femme dans les postes deavec l’homme et son partenaire dans la prise de l’ANC ainsi que les réunions des commissions sus responsabilité n’est ni absente ni difficile... » elledécision. Elle ajoute que «  sa présence à l’ANC mentionnées, Sonia pense «  qu’il n’y a aucune continue avec beaucoup d’enthousiasme  «  la :va l’aider à mieux contribuer aux débats et aux ségrégation homme/femme et ce n’est pas position de la femme dans la société et dans leréunions des commissions ... et à défendre les nouveau puisque la femme tunisienne a déjà pays devrait s’améliorer et la femme devraitacquis de la femme et son développement  ». franchi des pas énormes reconnus à l’échelle obtenir encore plus d’avantages à travers laSon travail à l’ANC lui permet de jouer un rôle aussi bien locale qu’internationale ». Elle affirme modernisation de la législation et des institutionsexceptionnel de l’intérieur de l’Assemblée à même que lors des réunions des commissions « le nationales qui ont déjà accordé à la femme lestravers la participation à toutes les discussions des président de la commission maîtrise la marche de mêmes droits que l’homme ».commissions dans lesquelles elle est membre et la réunion et ne permet aucun débordement. Et Cette expérience est unique en son genre pource grâce à son style participatif. A ce propos, elle si moi ou l’une des mes collègues prend la parole, Sonia et d’autres femmes comme elle dont ladéclare  «  : mes interventions sont audacieuses tout le monde et notamment les hommes écoutent présence à l’ANC indique que la femme tunisienneet élégantes (rire), je me distingue de mes autres attentivement parce qu’il y va de l’intérêt de tous est en mesure de réussir à tous les niveaux etcollègues, membres des commissions, par ma les élus et il faut connaître les avis et les suggestions qu’elle possède les capacités nécessaires pourfaçon de présenter les idées, les alternatives et des autres pour éviter la duplication des efforts occuper des postes importants et pourquoi pas àles problématiques ... mais lors des assemblées et pour discuter et critiquer en toute honnêteté. la tête de partis politiques.générales je ne parle pas trop et je me contente En outre, les hommes croient fermement que Zohra Ben kamla
  • 3. Numéro 6 • Journal du Citoyen 3La femme, un partenaire incontournableLa démocratie en  Tunisie est en évolution depuis le 14 janvier 2011. La mise en place d’une Assemblée constituante élue démocratiquement est l’unde ses résultats palpables. Cette instance a pour objectif de garantir les droitsfondamentaux et les libertés individuelles qui étaient gravement violées àl’époque de Ben Ali. Le voile en Tunisie Un phénomène qui a envahi les marchés et les commerces Le voile a envahi les vitrines des boutiques et les marchés  ces dernières années et est devenu un phénomène vestimentaire féminin nouveau parce que son port se limitait auparavant aux femmes des islamistes traqués par le pouvoir alors qu’actuellementPour le renforcement de la démocra- place. Les résultats des élections ont il représente un facteurtie, nous avons besoin  plus que jamais été les suivants : commun à la plupart desdu soutien des partis politiques et sur- Présidente de la constitution  Ma- : tunisiennes qui n’ont,tout de la participation de la société dame Bochra Bel hadj Hmida dans leur majorité, aucunecivile . Cette société a mené une lutte  Vice présidente : Madame Salma Jbe- appartenance politique.farouche contre l’ancien régime dicta- bli (jeune participante à cette ren- Le voile n’a donc aucuntorial faisant preuve d’une résistance contre) rapport avec la politiqueremarquable. Dans ce contexte, le rôle Présidente de la Commission des prin- ou du moins il doit en êtrede la femme est prépondérant. cipes généraux  Madame  Sana ben : ainsi.Une rencontre internationale a été Achour L’engouement grandissant des tunisiennes pour le voile a continuéorganisée dernièrement au Palais Présidente de la commission des et son commerce est répandu dans les marchés populaires et mêmedes congrès dans la Capitale par Droits : Madame Najet Yakoubi que certaines boutiques de luxe en centre ville ont commencé àl’Association tunisienne des femmes Présidente de la commission des vendre ces vêtements et à les exposer dans leurs vitrines. La modedémocrates autour du thème «  la mécanismes  Madame  Monia Benj- : a atteint le vêtement religieux, le voile et le niqab (voile intégral).citoyenneté et l’égalité constitution- miaa. Trois commissions ont été mises Les stylistes ont également surfé sur la vague du port du voile quinelles  La rencontre avait pour ». en place. L’événement a donné lieu à a envahi les tunisiennes et ont crée des vêtements qui conviennentobjectif de rédiger une constitution un projet composé d’un préambule, au goût de la femme voilée ; ils ont même conçu des tenues pour lesconsacrant les droits de la femme. Il de principes généraux de droit, et mariées voilées et aujourd’hui voir une mariée en voile n’est plusy a eu des participantes de toute la surtout des garanties dans la préam- une curiosité en Tunisie.Tunisie notamment des associations bule il y a eu une déclaration claire et La tenue noire, vêtement «  intrus » et « importé  de l’Orient, ne »des régions tunisiennes (Kasserine, Le nette sur  l’attachement de toutes les fait pas partie de nos habitudes vestimentaires et pourtant elle estKef, Tela, Bizerte, Redeyef, Mahdia, militantes aux principes  l’égalité deSidi Bouzid, Kairouan, Sfax, Sousse, totale et effective entre les femmes répandue en Tunisie.Monastir, Grand Tunis, Gafsa, Nabeul, et les hommes, ainsi qu’au respect de La forte présence de la culture du voile en Tunisie s’explique parRgueb, …)ainsi que  des associations valeurs de citoyenneté, de justice et l’influence des médias religieux et notamment ceux du golfe (chaîneset réseaux de différentes régions du de liberté dont le respect de l’intégrité satellitaires, Internet...) sur la société tunisienne. Effectivement, lesmonde. On cite les pays du Maghreb corporelle, morale et sexuelle de l’être médias religieux du golfe (prédicateurs des télévisions satellitairescomme (Algérie, Maroc et Libye), les humain. et des sites électroniques...) ont joué un rôle prépondérant dans lapays du Machrek (Yémen, Bahreïn, La femme tunisienne qui a participé dissémination du voile parmi les tunisiennes qui n’ont pu résisterArabie saoudite, Palestine, Liban) et à la révolution tunisienne et qui a à la tentation du voile devant la réussite du discours les incitant àdes pays européens (Italie, France, milité pour garantir ses droits ne le porter dans les chaînes satellitaires et les sites qui utilisent lesSuède, …) compte pas reculer aujourd’hui. Au prédications et les chants religieux vantant les mérites du voile et leCette rencontre a permis la simulation contraire elle va essayer de consoli- présentant comme étant la seule solution pour trouver la paix dans lad’une assemblée constituante qui s’est der ses acquis et continuer sa lutte vie et le salut dans l’au-delà.déroulée sur deux journées. pour une égalité totale. L’expérience La culture de l’aspect vestimentaire a donc envahi les marchés,Des élections ont eu lieu pour la de cette constituante est une pre- hommes et femmes sont touchés puisqu’on a vu égalementdésignation de la présidente et la mière en Tunisie, qui va certaine- apparaitre un vêtement masculin sectaire tel que la tunique noirevice-présidente de l’ANC ainsi que les ment valoriser le militantisme de la et blanche et les couvre-chefs qui sont exposés à la devanture desprésidentes des trois commissions. femme tunisienne. petites et grandes mosquées.Un bureau de vote a été même mis en Ahlem Bousserwel Maroua Sahli
  • 4. 4©Photo : Mongi Aouinet Journal du Citoyen • Numéro 6 Notre expérience est-elle viable ? L’expérience a démarré avec une session de formation organisée par le Syndicat National des femme qui lutte au quotidien et le rendement Journalistes et l’Institut Panos (Projet subventionné par l’Union Européenne) pendant 05 jours en économique d’un voile particulier en tant que février dernier sur la couverture du débat politique et s’est étalée sur 04 mois qui ont vu la tenue de 06 tenue vestimentaire qui séduit les femmes réunions du comité de rédaction pour définir les sujets, les domaines et les rédacteurs et pour aboutir tunisiennes. au sixième et dernier numéro dans un nouveau type de journalisme : « le journalisme citoyen » qui Les apprenants ont concouru pour la production contribue à l’édification de la société démocratique alors que la Tunisie vit une étape se caractérisant d’une matière journalistique alors que certains par une liberté de presse jamais connue auparavant. parmi eux n’avait jamais écrit d’article et ne Le journalisme citoyen aborde des thèmes et des de la justice transitionnelle et de la formation maîtrisaient pas du tout la technique de réalisation problèmes propres à lui qui ne sont pas traités professionnelle des informations qu’ils regardent ou entendent par les médias conventionnels officiels et privés - le troisième numéro est varié et a couvert le dans une quelconque forme de presse par le choix parce qu’il n’oblige pas ses journalistes à suivre cinéma de l’enfant, le travail associatif et les de la manière de l’aborder, la classification des une ligne éditoriale spécifique qui répond aux différentes expressions utilisées par une tranche informations et leur valorisation. objectifs définis par ses fondateurs ou ses sponsors de la société tunisienne sur les murs et la liberté Il est donc possible de conclure que la pratique (bailleurs de fonds) ni à la conjoncture ou aux d’expression ainsi que les possibilités de son journalistique dans le contexte du journalisme tractations politiques et par conséquent ce genre bâillonnement. citoyen et de cette session de formation en de journalisme peut être à la tête du journalisme L’équipe a convenu ensuite de consacrer le 4ème particulier représente une introduction et indépendant puisqu’il est à priori exempt de toute numéro à l’intérieur du pays sous le titre « régions une école pour la pratique du journalisme « contrainte exogène et de tout intérêt endogène. » et a couvert la situation sanitaire à Mashrek professionnel » puisqu’elle a couvert tous les Il s’agit, en effet, d’un espace dans lequel le citoyen Chems dans le gouvernorat de Kasserine, le aspects de ce métier en commençant par la journaliste s’entraine à rédiger des informations volontariat chez les médecins et l’effort de déontologie et le choix de l’angle de traitement détaillées et à les publier parce qu’il ne peut développement consenti par la société civile, la en passant par le recoupement des informations le faire dans d’autres médias même les médias situation du tourisme dans une ville tunisienne et et l’insertion de photos et leurs légendes pour amateurs et volontaires. l’agriculture et le commerce à Djerba sous l’effet arriver au travail sur le terrain. Le cumul du savoir-faire et de l’expérience sur le des mutations enregistrées en Lybie. Cette production journalistique peut représenter terrain donne son sens au journalisme citoyen et Les apprenants ont abordé dans le 5ème une base à laquelle on peut recourir notamment beaucoup de crédibilité dans le cadre de la société numéro , réservé aux médias à l’occasion de la dans le contexte de la bataille que vit la Tunisie civile. journée mondiale de la liberté du journalisme, actuellement sur les médias et leurs contenus Lors de cette session, les participants ont produit l’information régionale et les nouvelles stations et ce parce que le journalisme citoyen est une 6 numéros : de radios dans la région du sud ainsi que les défis nouvelle composante pouvant égaler certains - le premier numéro a porté sur divers sujets auxquels la femme journaliste envoyée spéciale autres médias sur différents plans et en mesure de dont le débat politique, le travail syndical et dans les régions doit faire face et la conception disposer d’une crédibilité que les autres risquent l’Assemblée Nationale Constituante que se font les femmes journalistes de la justice de ne pas avoir à l’image d’une plante qui a besoin - le numéro deux s’est occupé d’un mouvement transitionnelle alors que le 6ème et dernier d’un peu d’air et d’irrigation même en goutte à politico-religieux intrus en Tunisie, de la numéro a été réservé à toutes les catégories goutte. célébration de la journée mondiale de la femme, de femmes : la femme membre de l’ANC, la Sabah Mahmoudi©Photo : Mongi Aouinet