Cookworking - présentation du concept de cuisine partagée

  • 885 views
Uploaded on

Présentation du concept de cuisine partagée, Cookworking.

Présentation du concept de cuisine partagée, Cookworking.

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
885
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
25
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Document de présentation
  • 2. Sommaire I. Résumé opérationnel ...................................................................................................................... 3 II. L’offre Cookworking ........................................................................................................................ 4 III. Marché ........................................................................................................................................ 6 A- Concurrence ................................................................................................................................ 6 B- Clientèle....................................................................................................................................... 7 C- Implantation souhaitée ............................................................................................................... 7 IV. Stratégies de l’entreprise ............................................................................................................ 8 A. B. Plan marketing............................................................................................................................. 8 C. V. Réseau et partenariats ............................................................................................................... 8 Installations et équipements ..................................................................................................... 10 Présentation de l’équipe ............................................................................................................... 11 2
  • 3. I. Résumé opérationnel Présentation de l’offre 1 Cookworking, marque déposée, est un concept de co-working culinaire. Le but est de cuisiner ensemble et de créer une émulation entre les différents acteurs : particuliers, professionnels et partenaires. Il est prévu que le concept se développe en trois temps : 1. Développement des ateliers Cookworking dans un réseau de partenaires 2. Mise en place d’un lieu dédié avec cuisine partagée et espace de dégustation 3. Développement des services complémentaires (prestation évènementielle, scénographie culinaire, etc.) Selon Gira Conseil, « le consommateur d'aujourd'hui parait insaisissable tant il est complexe. Sans cesse tiraillé entre son plaisir et des contraintes de temps ou de budget, il procède à des arbitrages qui dictent sa consommation. (Il) contraint les restaurateurs à faire preuve d'inventivité et d'adaptabilité ». Cookworking est un service à la croisée des marchés des loisirs et de la restauration - circuits alimentaires alternatifs. Le concept a pour but de proposer une nouvelle façon de penser la restauration :  Créer du lien social à travers un réseau d’amateurs.  Permettre aux consommateurs d’être acteurs de leur repas.  Eviter les contraintes en cuisine : manque de place, de matériel, etc.  Offrir aux professionnels, marques ou partenaires, un réseau de consommateurs prescripteurs actifs. Peuvent profiter de ce service : - Les particuliers souhaitant cuisiner seuls, en groupe ou via des évènements organisés - Les partenaires souhaitant faire de Cookworking leur vitrine. 1 Le co-working est un type d'organisation du travail qui regroupe deux notions : un espace de travail partagé, mais aussi un réseau de travailleurs encourageant l'échange et l'ouverture. Toute la webographie en annexe. 3
  • 4. Analyse de la concurrence Nous avons deux concurrents directs. L’appartelier est un espace entre appartement privé et laboratoire. Ouvert dans le centre de Paris, c’est l’ensemble de l’espace qui est à la location. Avec des prix annoncés autour de 300 euros, cela s’adresse plus à un public de professionnels. Cookworking souhaite offrir plus de flexibilité. Le second projet, celui des Camionneuses, est partagé entre l’Office – « le labo partagé des Sans Cuisine Fixe » et l’Atelier – « le lieu d'échanges pour les passionnés de cuisine ». Encore à l’état de projet, les Camionneuses, en débutant par l’ouverture de l’Office, privilégie un public de professionnels. A contrario, nous souhaitons ouvrir l’espace Cookworking à tous. Les inscrits pourront cuisiner seul, en groupe, librement sous la houlette d’un responsable ou en participant à des ateliers thématiques. Ces ateliers pourront être organisés par des partenaires, ou de manière spontanée par un participant. Nous souhaitons mettre en valeur la notion de travail collaboratif et créer un réseau d’amateurs de cuisine. Les gens s’entraident et les partenaires y trouvent une belle vitrine à travers un réseau de gastronomes prescripteurs. C’est aussi ce qui nous distingue de nos concurrents indirects que sont les cours de cuisine. Nous souhaitons offrir une palette de services complets, de la préparation à la dégustation. Les grandes étapes du projet II. L’offre Cookworking L’offre se divise en trois services. Nous les mettrons en place progressivement afin de limiter les coûts et de sonder les besoins et les envies des utilisateurs. L’offre se caractérise par : - Un prix accessible et des services de qualité, - Des évènements fédérateurs et la mise en place d’un réseau, - Un suivi client de proximité. 4
  • 5. Les évènements Ephémères, les évènements se déroulent dans différents espaces pour promouvoir le lieu et les partenaires. Ils changeront en fonction des opportunités, ainsi que de la demande. Nous tâcherons d’en faire a minima un par mois. Ils ont pour but de sonder les besoins utilisateurs et de les faire patienter avant la seconde étape : la mise à disposition d’un lieu dédié. Une fois la cuisine partagée mise en place, les évènements animeront le lieu, attireront de nouveaux utilisateurs et fidéliseront les expérimentés. Le lieu « Cookworking » Le but est d’ouvrir un espace dédié : une cuisine partagée et un espace dégustation où chacun pourra venir librement. Professionnels ou amateurs, de manière libre ou organisée en évènements : tout le monde est invité à partager un moment de cuisine. Les professionnels sont les bienvenus pour travailler sur leurs propres projets ou les faire partager dans des ateliers. Les marques y trouvent une vitrine pour s’exposer. Ce lieu a pour vocation de rassembler les gens et de créer un vrai réseau de gastronomes. Pour exemple, voici la cuisine partagée de Valparaiso. Des services complémentaires Du consulting, de la création de site web, de la communication, des relations presse jusqu’à la scénographie culinaire. C’est la synergie des talents rencontrés qui créera l’offre. Les services seront mis en place en fonction des besoins de nos utilisateurs. 5
  • 6. III. Marché A- Concurrence 2 En France, ce concept est inédit mais il y a environ 200 cuisines partagées aux Etats-Unis, destinées aux professionnels. Il se développe à travers des incubateurs d’entreprises spécialisés – kitchen incubators. Prenons l’exemple de La Cocina à San Francisco. Sa mission est de permettre à des entrepreneurs disposant de faibles 3 revenus de développer leurs activités et ainsi, d’en faire profiter toute leur communauté. Dans un esprit similaire, nous avons retenu l’incubateur Forage Kitchen. Cuisine et bureaux partagés, location d’équipement, consulting : l’accès n’est pas réservé aux professionnels. Les amateurs peuvent pour 99$ par mois accéder à la cuisine, aux ateliers culinaires à leur disposition ainsi qu’aux services précédemment mentionnés. Un moment de cuisine partagée à la Cocina Nous gardons de ces exemples la multiplication des services, la création du lien social, l’ouverture du concept à tous : professionnels et amateurs. Les deux derniers points nous distinguent des autres projets en cours de création. - L’Appartelier est mi-laboratoire culinaire, mi-appartement. L’offre est aux environs de 300 euros, prix conséquent pour un particulier. - Les Camionneuses souhaitent mettre en place l’Office – « le labo partagé des Sans Cuisine Fixe », 4 majoritairement à destination des chefs de food truck . Aucune des deux équipes ne ferme la porte au grand public mais nous souhaitons avoir une approche plus complète, cibler sans restriction professionnels et amateurs afin de créer l’émulation et favoriser le lien social. Cela aide au développement de notre réseau d’entraide, de partenaires ou sur le web. 2 3 4 Aussi appelés shared kitchens ou commercials kitchens. En priorité les femmes immigrés. Camion de restauration ambulante. 6
  • 7. B- Clientèle Par principe, Cookworking se veut ouvert à tous. Nous avons néanmoins défini quatre types-clés : particuliers, associations, professionnels et marques. Cible Particuliers Associations 5 Professionnels Marques Ils peuvent venir seul, Ils peuvent utiliser le Ils peuvent utiliser le en famille, entre amis des évènements lieu pour travailler concept comme une pour cuisiner dédiés. librement sur leur vitrine en proposant librement ou participer projet ou proposer des évènements, des à des ateliers dédiés. un atelier afin de dégustations mettre en avant leurs produits, des produits ou leurs Contexte Ils peuvent organiser concours, etc. compétences. Gourmandise & bienValeurs Partage & Praticité & Public prescripteur & être. convivialité. professionnalisme. réseau de communication. - Réseau d’entraide, - Réseau d’amateurs - En toute professionnel, pro actifs, par des gens éclairés, autonomie. - Possibilité de - Compétences - Convivialité, diversifier son web/communication, - Possibilité d’organiser la cible - Environnement - Conseils dispensés Intérêt pour - Solution flexible, activité avec des - Services cours. complémentaires. 6 des évènements . C- Implantation souhaitée Dans un premier temps, nous souhaitons organiser des ateliers Cookworking éphémères chez tous les partenaires sans distinction géographique. Le but est de sonder les utilisateurs, de connaitre leurs besoins et leurs envies. En fonction de cela, nous déciderons de l’emplacement du lieu dédié. L’appartelier est implanté dans le cœur de Paris, rue Cardinal Lemoine. Les Camionneuses ont pour but de s’implanter en région parisienne (petite couronne). 5 6 Dont les bureaux des étudiants (BDE), les comités d’entreprise (CE) etc. Exemples : anniversaire, enterrement de vie de jeune fille ou garçon, etc. 7
  • 8. Cependant, Paris reste notre ville de prédilection. Originaires de Paris ou la banlieue, nous avons déjà communiqué sur le projet et constitué un début de réseau. Paris reste la ville la plus dynamique pour de jeunes entrepreneurs. Nous sommes susceptibles d’y trouver de nombreux partenaires. De plus, cela nous tient à cœur de créer des liens entre les franciliens et de mettre la cuisine au cœur d’un terroir parfois oublié. Malgré tout en fonction des rencontres, nous sommes susceptibles de continuer à faire des évènements partout en France. IV. Stratégies de l’entreprise A. Réseau et partenariats La mise en place d’un réseau est une notion importante du co-working. Dans notre équipe, chacun amène ses propres compétences pour en faire profiter le groupe. C’est dans cet esprit que nous souhaitons mettre en place les partenariats nécessaires au bon développement du projet :  Des restaurants, des ateliers ou tout autre espace dans lesquels se dérouleront des évènements Cookworking –notamment pendant leurs plages de fermeture.  Des partenariats avec des spécialistes pour les animations évènementielles  Du sponsoring « marque » pour la mise en place matérielle En contrepartie, nous leur offrons une vitrine pour leur propre entreprise, une mise en avant sur le web, des contacts de qualité et surtout la possibilité d’agrandir leur réseau. Cookworking sera aussi dans cet esprit la vitrine d’initiatives solidaires ou culturelles. B. Plan marketing Les trois vecteurs de communication-clés exploitent aussi la notion de réseau. Communication Communication Communication web participative de proximité Pour - Site corporate - Evènements presse et - Favoriser le local action - Médias sociaux blogueurs - Ton employé - RP web / blogueurs - Implication par des sondages (par exemple sur le choix des ateliers…) Valeurs Echange Convivialité associées 8 Proximité
  • 9. Nous avons commencé à communiquer sur le web selon ces trois axes sur les médias suivants :  Un site web pour présenter le concept et s’inscrire aux évènements. www.cookworking.fr 2ème version en cours de développement  Un blog pour partager « nos » expériences entrepreneuriales et en cuisine où tous les contributeurs sont bienvenus. www.blog.cookworking.fr  Les médias sociaux pour relayer « nos » expériences en cuisine et dans les espaces Cookworking : o De manière centralisée sur Facebook http://facebook.com/cookworking o Réagir immédiatement sous format texte ou faire des live-tweets sur Twitter 7 http://twitter.com/cookworkingFR 8 o Partager le tout en image avec le hashtag #cookworking http://instagram.com/cookworking o Assurer le service client grâce à l’application Instaply (service client par sms) Proposer un contenu de qualité est nécessaire afin d’attirer les utilisateurs. Nous souhaitons aussi les intégrer au concept en leur demandant de contribuer, de donner leur avis. En attendant l’ouverture du lieu dédié, les évènements seront là pour dynamiser l’attente et sonder les envies des utilisateurs. A terme, l’accès au lieu sera libre mais les évènements auront plusieurs but : faire la promotion du lieu, amener de nouveaux clients et fidéliser les habitués. 7 8 Live-tweet : Utilisation de tweets pour faire vivre en direct en direct un évènement. Hashtag : Mot-clé. 9
  • 10. C. Installations et équipements Nous avons comparé différents ateliers de cuisine : il en résulte que les lieux font entre 150 et 300m². L’agencement de l’espace final déterminera la surface et l’équipement nécessaire. Il faudra aussi aménager le lieu lors de la mise en place : eau, électricité, mise en place aux normes incendies et d’accessibilité aux Personnes à Mobilité Réduite. En voici un exemple schématisé : Plan de la cuisine partagée – the Plant 10
  • 11. V. Présentation de l’équipe Notre équipe est constituée à temps plein de la fondatrice, Mathilde Viana. Lorsqu’elle était étudiante, elle a rêvé ce lieu pour se donner les moyens de cuisiner et sortir de l’isolement de son logement étudiant. Après une formation et 4 ans d’expérience en gestion de projet web, elle se lance dans ce projet entourée d’une équipe bénévole. Se basant sur la notion de réseau, elle s’appuie sur ses proches qui lui proposent leurs compétencesclés. De la création au développement web, en passant par le marketing, tous les cœurs de métiers sont représentés. La multiplicité des talents et leur motivation à travailler bénévolement sont des vrais atouts. Pour solidifier la structure humaine de Cookworking, un deuxième associé avec des compétences complémentaires (finances ou business) sera accepté. 11