Internet Strategie Internationale

1,027 views
951 views

Published on

Une fois devant l’écran,
que ce soit un PC, un portable, une tablette ou un téléphone,
on ne se branche plus à un système
mais plutôt à une communauté!

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,027
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
14
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Internet Strategie Internationale

  1. 1. P où commencer? Par ù ?INTERNET 2011 – LES CHOIX DE L’HEURE
  2. 2. « Une fois devant l’écran, l écran,que ce soit un PC, un portable, une tablette ou un téléphone, on ne se branche plus à un système y mais plutôt à une communauté comm na té »
  3. 3. INTERNET – STRATÉGIEINTERNATIONALE TIRER PROFIT DU RÉSEAUTAGE é Découvrons ensemble SOCIAL EN LIGNE jusqu’où on peut se rendre avec Internet, le site Web, les Internet Web blogues, les réseaux sociaux , LES RÉSEAUX SOCIAUX les plugins, le nuage et si cela a réellement une valeur ajoutée dans le développement d’affaires à d affaires ET L’ÉTHIQUE DANS TOUT CELA? l’international. L APPROCHE L’APPROCHE DE NOUVEAUX Premièrement, situons-nous MARCHÉS dans le contexte aujourd’hui. QUELQUES OUTILS
  4. 4. Facebook, YouTube, Twitter, LinkedIn, blogues, wikis…TIRER PROFIT DU RÉSEAUTAGESOCIAL EN LIGNE
  5. 5. NOTRE MATINÉE Tour de table – que voulez-vous? Parlons du phénomène Les outils les plus populaire Pourquoi faire? Quels sont les réels bénéfices? Que puis-je faire avec tout cela?
  6. 6. KEVIN KELLY A la conférence EG2007 Kevin EG2007, Kelly partage une statistique étonnante : Internet, tel que nous le connaissons, existe depuis , p seulement 5.000 jours. Maintenant, se demande Kelly, comment pouvons nous prédire ce qui va arriver dans les 5 000 5.000 prochains jours ? À propos de Kevin Kelly Kevin Kelly a été l’éditeur du Whole Earth Catalog, éditeur exécutif de WIRED magazine magazine, fondateur de nombreux OSBL et écrivain sur la biologie, les affaires et des outils novateurs.
  7. 7. LES RÉSEAUX SOCIAUX
  8. 8. LE PLUS POPULAIRE Facebook est un réseau social sur Internet permettant à p toute personne p possédant un compte p de publier des informations, dont elle peut contrôler la Entreprise visibilité par les autres p personnes, possédant ou non un compte. p Facebook est né à luniversité Harvard :
  9. 9. TWIT, TWIT, TWITTERTWIT TWIT Twitter est un réseau dinformations en temps réel vous connectant aux informations qui vous sont essentielles. Il vous suffit de trouver les flux publics qui vous intéressent et de suivre les conversations. Chaque Tweet mesure 140 caractères de long. Chacun contient un
  10. 10. POURQUOI YOUTUBE ? YouTube est aujourdhui le site de vidéos en ligne rassemblant la communauté la plus populaire au monde. Il permet à des millions dutilisateurs de découvrir, de regarder et de partager des vidéos originales. YouTube propose également un forum
  11. 11. LE RÉSEAU DES PROFESSIONNELS Votre réseau professionnel, constitué de relations dignes de confiance, vous donne un avantage dans votre carrière et représente votre plus grand atout. Linkedln a été créé pour vous aider à tirer un meilleur profit de votre réseau professionnel et à aider
  12. 12. TOUT EST RELIÉ
  13. 13. LE PHÉNOMÈNE DU RÉSEAUTAGE SOCIALPas de limiteRègles différentesRecords de popularitéLe changement est permanentPartager c’est gagner ! c est
  14. 14. LES OUTILS LES PLUS POPULAIRES Facebook YouTube LinkedIn Twitter
  15. 15. TROUVEZ UN EMPLOI ET UN EMPLOYÉ Nouvelle approche Nouveau CV Différents sites, différents résultats Recherche sur le candidat Et les contacts personnels ? Accepter un ami ou contact ?
  16. 16. RÉSEAUTAGE COMME FACTEUR DE RÉUSSITE Plan marketing sur mesure Socialiser en ligne peut accroître les profit ? Obtenir la confiance des décideurs Local, provincial, national, international
  17. 17. RÉSEAUX SOCIAUX POUR LE LANCEMENT D’UNPRODUIT ET D’UN SERVICE Rejoindre le public là ou il se trouve à Essentiel au succès d’une campagne d une La génération Y nécessite une nouvelle approche h
  18. 18. LES RÉSEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE D’ENTREPRISE Voici l’ère des nouveaux réseaux è é Utiliser les réseaux gratuits et de source libre
  19. 19. LES CAUSES SOCIALES Campagnes de financement Outil exceptionnel pour défendre une cause Les internautes sont aussi des électeurs
  20. 20. LES SUCCÈS DU RÉSEAUTAGE SOCIAL Le é L réseautage en ligne est du réseautage t g lig td é t g Qualité versus quantité Votre profil agit comme une carte d’affaire Six degré de séparation n’est pas seulement le n est titre d’un film Le é L réseautage social ne se fait pas en vase clos t i l f it l
  21. 21. LES CONTACTS EFFICACES Votre réseau doit être à votre service é ê Vous pouvez avoir des amis riches et célèbres Tous les messages ne requièrent pas de réponse é
  22. 22. LA SÉCURITÉ ET LA PROTECTION Votre passé vous suit é On ne sait pas qui nous lit Les petits caractères restent important
  23. 23. ET ÇA RAPPORTE QUOI? De la visibilité é De l’intérêt l intérêt Des revenus Des opportunités Des informations Des marchés De la reconnaissance
  24. 24. ET MAINTENANT? Développement exponentiel é Maintenant sur le sans-fil sans fil Le réseautage social en dehors des réseaux en ligne lig Créer son propre réseau est facile p p On n’est pas obligé de suivre les tendances
  25. 25. ET L ÉTHIQUE DANS TOUT CELA L’
  26. 26. ÊTRE PUBLIC OU NON ? Toutes les entreprises du Les sociétés web 2.0 tirent leur Web 2.0 sont là pour faire du revenu des utilisateurs… mais les commerce, pour exploiter vos utilisateurs ne sont pas dupes: ils données personnelles afin de les faire fructifier, parfois investissent du temps pour avoir même en vous faisant payer. des services en contre-partie. Google, Facebook, Linkedin se sert de votre contenu pour faire des revenus publicitaires, même si votre contenu est sous une licence d’utilisation non commerciale. i l
  27. 27. LA SÉCURITÉ ET LA PROTECTION• Votre passé vous suit Un réflexe courant est d’empêcher é ê l’accès à de tels outils à partir du lieu• On ne sait pas qui nous de travail. Maigre rempart alors que lit le télétravail se développe et que certains collaborateurs animent de• Les petits caractères tels groupes à partir de chez eux en g p p dehors de leurs heures de travail. restent importants 39% des 18-24 envisageraient de quitter l’entreprise qui interdirait l entreprise l’accès aux réseaux sociaux 21% en tireraient une mauvaise image de l’employeur* * TELINDUS
  28. 28. L APPROCHE DE NOUVEAUX MARCHÉSL’APPROCHE
  29. 29. INTRODUCTIONComment, simplement monter une stratégie de visibilité Web orienté à l’international é é 30
  30. 30. SAVEZ-VOUS?SAVEZ VOUS? Que les internautes sont de trois à quatre fois plus susceptibles de faire des achats sur un site rédigé dans leur langue; Quil est possible de savoir de quel pays, quelle région ou quelle ville provient linternaute qui visite un site W b et ce, li t t i i it it Web t sans même lui poser la question; Quune entreprise québécoise peut Q i ébé i facturer dans leur propre devise des internautes étrangers utilisant une carte de crédit.
  31. 31. TOUS DES EXPORTATEURS EN PUISSANCE! Des clients actuels ou des clients potentiels étrangers se retrouveront sans doute sur votre site Web, verront défiler vos bannières é è électroniques, noteront votre présence dans les é t i l répertoires dentreprises de places d t i d l daffaires sectorielles, chercheront à vous contacter. t t Êtes-vous prêt à faire face à leurs questions ? À répondre à l é d leurs critiques ? À remplir ii li leurs commandes ?
  32. 32. CES DIFFÉRENTES DONNÉES SIGNIFIENT TROISCHOSES POUR LES ENTREPRISES QUÉBÉCOISES : Quelles doivent avoir fréquemment le regard rivé sur létranger quelles œuvrent sur le Web ou de façon traditionnelle ; l W b d f t diti ll Que leurs clients sur les marchés extérieurs seront principalement des anglophones ; Q Quelles devraient tenir compte de ce q p que les internautes et les entreprises non anglophones sont de plus en plus branchés et se servent de plus en plus de linforoute pour réaliser des transactions commerciales.
  33. 33. CONSÉQUEMMENT Linternationalisation des sites Web québécois, cest-à-dire l ébé i t à di leur adaptation d t ti aux besoins culturels et linguistiques des clients étrangers et, éventuellement, des fournisseurs et des partenaires de lextérieur, constitue un enjeu important.
  34. 34. NOUVELLE FORME DE COMMERCIALISATION Traditionnellement, une PME voit l T diti ll t it la commercialisation sur Internet par la création et l’hébergement d’un site é é web. Aujourd hui, Aujourd’hui, la commercialisation sur Internet rempli plusieurs fonctions et regroupe plusieurs activités activités.
  35. 35. FONCTIONS D INTERNET EN COMMERCIALISATION D’INTERNET Faire connaître l’entreprise Faire connaître les produits et î services de l’entreprise Rassurer le client potentiel Se rassurer à propos d un client d’un potentiel Identifier des clients potentiels
  36. 36. VOTRE SITE RELÈVE-T-ILLE DÉFI INTERNATIONAL? Information claire, précise et aisément accessible Adapté aux marchés extérieurs : langue fuseaux horaires taux de change inscription à l’étranger p g traduction des mots-clés
  37. 37. COMMUNICATIONSD’AFFAIRES ADÉQUATES Réussir le premier contact Mentionner les nom et coordonnées, texte sur coordonnées entreprise, but de la correspondance, liste de fournisseurs ou clients actuels, références , bancaires. Nétiquette Signature électronique, pas de fichiers joints, être bref, discours simple, salutations et formules de politesse, pas d’images lourdes
  38. 38. EN CONCLUSION è Il n’y a pas de modèle, mais des stratégies plus efficaces que d’autres On peut sauver beaucoup de temps Il faut être imaginatif et curieux Il faut se servir des outils existants pour créer SA solution!
  39. 39. QUELQUES OUTILS
  40. 40. Stat st quesStatistiques
  41. 41. LES SUCCÈS DE L’APPROCHE MARCHÉ• Le é L réseautage en ligne li • Les TI doivent ê à votre service être est du réseautage • Vous pouvez avoir des amis riches et célèbres• Qualité Q li é versus quantité ié • Tous les messages ne requièrent• Votre profil agit comme pas de réponse une carte d’affaire d’ ff i • Il f faut de la stratégie et de la é planification• Six degrés de • Demandez de l’aide aux pros!p séparation n’est pas é i ’ seulement le titre d’un film• Le réseautage ne se fait pas en vase clos
  42. 42. ET Ç RAPPORTE QUOI? ÇA• De la visibilité • Développement exponentiel• De l’intérêt • Maintenant sur le sans-fil• Des D revenus • Le é L réseautage social t g i l• Des opportunités commercial en dehors des• Des informations réseaux en ligne g• Des marchés • Créer son propre réseau est facile• De la reconnaissance • On n’est pas obligé de suivre les• De la nouvelle clientèle tendances
  43. 43. POUR FINIR
  44. 44. WWW.CONTACTSMONDE.COM Karl Miville de Chêne

×