• Like
  • Save
L'Alphabet breton
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

L'Alphabet breton

on

  • 2,348 views

L'Alphabet breton

L'Alphabet breton

Statistics

Views

Total Views
2,348
Views on SlideShare
1,901
Embed Views
447

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

6 Embeds 447

http://bretagnelocations.net 391
http://www.scoop.it 28
http://amrmonfort72.blogspot.fr 20
http://amrmonfort72.blogspot.com 6
http://www.blogger.com 1
http://plus.url.google.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    L'Alphabet breton L'Alphabet breton Presentation Transcript

    • L’ALPHABET BRETONL’ALPHABET BRETON
    • Algues• preuve irréfutable de la présence decochons en Bretagne, la dinophysis vouslaisse des souvenirs impérissables de vosvacances bretonnes : du type gastro etmal de tête. De toutes les façons, lesBretons s’en foutent, seuls les Parisiensse baignent dans une eau à 15°C.
    • Ankou• scream.breton doté d’un physiqueingrat.• (L’Ankou est une représentationlégendaire de la mort)• N.B :( SCREAM = Cri perçant enanglais )
    • Artichaut• légume breton très difficile àséduire (cœur d’artichaut)
    • Bagdad• ville irakienne jumelée à LannBihoué et ayant donné le nomà un troquet célèbre : le« Bagdad café »
    • Baragouiner• une personne qui baragouine parle trèsmal une langue. De « bara » (pain) et« gwin » (vin), les Bretons étaient alorscensés être des clochards alcooliqueset ignorants, qui ne savaient quedemander du pain et du vin…• Ce mot familier est synonyme delangage incompréhensible.
    • Bars• sport national breton (les barsparallèles)
    • Bécassine• c’est ma cousine
    • Beurre (ammanen) • pâte à tartiner de 3èmegénération générantgénéralement un chiffre d’affairescolossal (l’argent du beurre).
    • Bigoudène• espèce protégée
    • Biniou• éthylotest musical (souffler dansle biniou)
    • Bistrot• religion bretonne comptant ungrand nombre de pratiquants
    • Bottes jaunes • tribu d’envahisseursparisiens en tenue decombat
    • B Z H • contraction de Breizh, ce sont desautocollants que les Parisiensmettent à l’arrière de leur voitureafin de se reconnaître quand ilssont en Bretagne(il y a 20 ans il était interdit auxBretons de coller B Z H à l’arrièrede leurs R 16)
    • BZH (2) • « Bienvenue en Zone Humide » :plaisanterie inventée par desnormands jaloux que lesBretons aient un climat doux etsec, alors que chez eux, il faitfroid et il pleut tout le temps.
    • Calvaire• balise bretonne d’une grandeingéniosité favorisant lanavigation d’un Breton entre lebistrot et son domicile.
    • Chouchen• complément alimentaireindispensable au Breton moyen.
    • Choux-fleurs • emblème breton parrainé par lefameux héros de Saint-Exupéry,fabricant de gâteaux au chocolat(le Petit Prince… de Bretagne).
    • Cidre • pièce de Corneille jouée dansles troquets bretons (« leCidre »)
    • Cidre (2) • boisson inventée par lesNormands mais qu’on n’allait passe gêner de piquer, pour une foisqu’ils ont un truc de bien.Comme le Mont Saint-Michelquoi…
    • Cochon • animal aux mœurs discutables.Elevé en Bretagne, il se nourritexclusivement d’alcool (saoulcomme un cochon).
    • Comme vache qui pisse • locution bretonne inusitée.
    • Crachin• petite pluie inconnue enBretagne mais fréquente àGrenoble (le crachindauphinois)
    • Crêpes• plat national breton fort prisé descordonniers (semelles de crêpes)et des bretonnes en colère (secrêper le chignon)
    • Curé • directeur commercial du partenaireofficiel des bistrots.
    • Diwan (le germe) • centre de formation pour autonomistesbretons, parrainé par Jack Lang. (Pourceux qui l’ignorent : Diwan est une écoleoù le breton est enseigné par« immersion »)
    • Dolmen (table de pierre) • caillou préféré des Bretons (undolmen de prédilection).
    • Droit comme un menhir • contraire de démâter.
    • Eau• impropre à la consommation
    • Eglise• partenaire officiel efficace desbistrots bretons, divertissantles femmes lorsque leshommes sont au café.
    • Erika• prénom interdit en Bretagnedepuis 2000.
    • Fest-noz (fête de nuit)• réunion festive, nocturne etmusicale des alcooliques bretonset des membres de l’associationà but nom lucratif « j’aime lesgalettes saucisses et jet’emmerde ».
    • F L B • artificiers sans qualification.L’entreprise a été rachetée parA R B.
    • Fraise• ou comment reconnaître àPlougastel le nez d’un alcooliquebreton.
    • Galettes saucisses • ce mets constitue-t-il le seulintérêt d’aller assister à unmatch de foot route deLorient ?
    • Goéland (gouelan)• volatile vorace.
    • Granit rose • caillou que le breton moyenprétend homosexuel.
    • Gwen ha du (blanc et noir) • drapeau breton blanc et noir.
    • Henaf• renard breton sentant le pâté
    • Hermine• animal breton et teigneux quipréfère crever que de payer unenote de teinturier.
    • Huître (istr) • sécrétion nasale de calibresdifférents se dégustant àNoël.
    • Islande (pêcheurs d’) • cousins éloignés des Paimpolais.
    • Kenavo (au revoir) • signifie également bon débarras( mais ça les Parisiens ne lesavent pas) …
    • Kerbreizh• websine pété de la coiffe.
    • Korrigan• nain de jardin qui vient des’échapper.
    • Kouign Aman • pâtisserie bretonne agréée SlimFast, à l’usage exclusif duParisien dans l’unique but de sefoutre de son accent quand ildemande dans une boulangerie« un coinje amande, s’il vousplaît ».
    • Maquereau• ce poisson pilote se nourrit de chairfraîche et prolifère sur les côtesbretonnes et parfois dans la rue deSiam. (synonyme de rue de Siam :bois de Boulogne)
    • Marée noire • fête de la Mer à périodicité irrégulièreattirant des milliers de Parisiens enciré jaune et bottes du même métal.En général , les organisateurs nedivulguent qu’au dernier moment lelieu de la fête. Dernier organisateur :Thierry Desmarest. Dernières starsinvitées : Torrey Canyon, AmocoCadiz, Tanio, Erika, Prestige.
    • Menhirs (pierres longues) • cailloux d’extrême droite dotésde pouvoirs surnaturels.
    • Mezy-dall • t’es ivre mort et t’entraves quedalle.
    • Morue• bretonne de la rue de Siam quisent le poisson.
    • Mouette• volatile au cri disgracieux, doté d’un matérielhyper sophistiqué et ignoré de l’arméefrançaise, d’une précision remarquable luipermettant de lâcher son missile surn’importe quel humain en mouvement avecun taux de réussite proche de 100% et cesans dommage collatéral… Son cris’apparente à une bouteille de champagneque l’on sabre (« mouette eh chantedonc ! »).
    • Nitrate • eau non potable
    • Ouest-France • leader incontesté sur le marchédu papier hygiénique breton.
    • Parapluie (disglavier) • pièce de musée bretonne
    • Pardon• défilé annuel des bretons à laseule fin de se faire pardonnerd’une fréquentation par tropassidue des bars (par purecommodité, les points de départ etd’arrivée du Pardon seront cetteannée encore, le bistrot du bourg).
    • Pen Duick • bateau Tabarly signifiant « petitetête noire ».
    • Pété de la coiffe • se dit de quelqu’un qui a fondules plombs, exemple : Cantona,un pur pété de la coiffe.
    • Pluie (glav) • hallucination collective desprésentateurs météo due aux prisesrépétées de substances illicitespendant leurs vacances sur la Côted’Azur.
    • Pointe du Raz • site touristique où l’on note cesdernières années une fortemortalité chez les photographesamateurs parisiens : « recule un peu j’ai pas la Pointe, encore, encore, voilà ! Merde Oliviiiiiiier, Olivier est tombé, au secours… ! "
    • Pont-Aven • où Gauguin peignit son fameuxtableau « les galettes de Pont-Aven ».
    • Souffler dans le biniou • souffler dans le ballon ouéthylotest, en d’autres termesvérifier que t’es légèrement plusivre que le gendarme breton quite contrôle.
    • Verse• ville subtropicale qui souffre deprécipitations diluviennes.• Très connue en Bretagne, elleest à l’origine de l’expression « ilpleut à Verse ».
    • Y’a de la houle• t’as du mal à tenir debout…
    • Yach’ mat / Yémat (à votresanté)• expression très populaire dans lesbistrots bretons signifiant santé (àla tienne),• soit bonjour en breton.
    • Zoo de Trégomeur • parc sans intérêt, … mais ilfallait un Z pour finir !
    • Fond sonore :« Eliz iza », Alan Stivell (harpe celtique)