Comment gérer la hausse de la TVA au 1er Janvier 2014 ?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Comment gérer la hausse de la TVA au 1er Janvier 2014 ?

on

  • 3,667 views

Comment gérer la hausse de la TVA au 1er Janvier 2014 ? - Cas pratique de la restauration

Comment gérer la hausse de la TVA au 1er Janvier 2014 ? - Cas pratique de la restauration

Statistics

Views

Total Views
3,667
Views on SlideShare
2,521
Embed Views
1,146

Actions

Likes
0
Downloads
5
Comments
0

4 Embeds 1,146

http://www.logiciels-de-compta.com 1097
http://www.entreprise-marketing.fr 42
https://www.google.fr 6
http://news.google.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Comment gérer la hausse de la TVA au 1er Janvier 2014 ? Comment gérer la hausse de la TVA au 1er Janvier 2014 ? Presentation Transcript

    • Christopher TERLESKI Conseil et Formation pour Hôtels et Restaurants http://www.christopherterleski.com/ Réunion d’information vendredi 20 septembre 2013 Comment se préparer à l'augmentation de la TVA au 1er janvier 2014 Centre Pierre Cointreau, Angers
    • Ce qui changera le er 1 janvier 2014: Le taux réduit de 7% passe au taux ‘intermédiaire’ de 10% Le taux ‘normal’ de 19,6% passe au taux ‘normal’ de 20% Tout le secteur est concerné Les acquis du contrat d’avenir ‘resteront’ en place
    • Les changements en chiffres : + 81,82% + 42,86% + 27,17% le 1/1/12 une augmentation de la TVA de (5,5 à 7) Le 1/1/14 une augmentation de la TVA de (7 à 10) Une augmentation entre le 1/1/12 et le 1/1/14 De la TVA de (5,5 à 10)
    • Un petit retour en arrière: En 2009 une boite de T.V.A. a été donnée aux exploitants C.H.R. (à l’exception des hôtels bureau) Elle contenait 2,5M€ (3M – 0,5m) 1% de T.V.A. = 177,3m€ (en faisant abstraction à la partie qui est restée à 19,6%) L’idée était d’affecter, 1/3 pour la baisse des prix, soit 833m€ 1/3 pour l’emploi et 1/3 pour les les salaires, soit investissements, soit 833m€ 833m€ De la théorie d’hier à la réalité d’aujourd’hui et de demain    
    • La réalité d’aujourd’hui: Le 1er juillet 2009 il y avait 2,5M€ = 100% Présumant un coût social à 33% : 833m€  Il ‘restait’ : 67%, soit 1,66M € Présumant une baisse des prix de seulement 20% : 500 m€  Il ‘restait’ 46,67%, soit 1,166M € Présumant un investissement de seulement 20% : 500m€  Il ‘restait’ 26,67%, soit 666 millions € Le 1/1/2012 a été reprise, 1,5% de TVA, soit un montant de 266million €  Il ‘reste’ 16,03%, soit 400 millions € Loin du ‘cadeau fiscal’ de 3 Milliards
    • La réalité de demain: Actuellement il ‘reste’ 16,03%, soit 400 millions € Va être reprise le 1/1/14, 3% de TVA, soit un montant de : 532 millions € Il restera ainsi : -131 millions € -5,25% du montant initialement reçu Autrement dit, si vous ne changez rien vous risquez d’être moins rentable qu’en 2009 Un troisième changement (non annoncé actuellement) sera fatal A partir du 1er janvier 2014 quel coût supplémentaire pour vos entreprises??   
    • Le coût en chiffres (de 7 à 10%) : L’augmentation de 7% à 10% impliquera pour chaque 1 000€ du C.A. H.T. une ‘perte’ de C.A. H.T. de 27,27€ (une perte de marge de 2,73% hors C.I.C.E.) La ‘perte’ sera ainsi pour 1 an 100 000€ de CA = 2727 € 500 000€ de CA = 13 636 € 1 000 000€ de CA = 27 273 € pour 5 ans 13636 € 68181 € 136366 €
    • Les coût en chiffres (de 19,6 à 20%) : L’augmentation de 19,6% à 20% impliquera une ‘perte’ de CA HT de 3,33€ pour chaque 1 000€ de CA (une perte de marge de 0,33% hors C.I.C.E.) La ‘perte’ pour 100 000€ de CA = 333,33€ 200 000€ de CA = 666,67€ Un moindre mal !!!!!!!!! Si l’entreprise a un sales mix de 80 : 20 (taux réduit : taux normal) la perte de marge, hors C.I.C.E., sera de 2,25% (arrondi)
    • Les coût en chiffres, mais plus brutal !!!: Une perte de marge impactera directement votre résultat final Si votre résultat est de 10% actuellement et vous ne réagissez pas…… ……Votre résultat à la fin de 2014 ne sera que de 7,75%, une perte de plus 20% de vos bénéfices Si votre résultat est de 5% actuellement et vous ne réagissez pas…… ……Votre résultat à la fin de 2014 ne sera que de 2,75%, une perte de 45% de votre résultat
    • Un mot sur le C.I.C.E. Crédit, impôt, compétitivité, emploi Destiné à vous permettre d’être plus compétitif Pas destiné à combler la perte due à la hausse de la T.V.A. 2014 : taux 4% sur une partie de la masse salariale (si vous avez des employés!!!!) Pour combler la perte de la TVA il faudrait que la masse salariale éligible soit de 56% de votre C.A. H.T. !!!!!!!!!
    • Pour vos achats : Les taux de TVA pratiqués sur les achats passeront de 5,5% à 5% et de 19,6% à 20% Ces changements n’occasionneront aucune incidence sur la rentabilité de l’exploitation Que faut-il faire, comment réagir?
    • Comment réagir ?? Deux objectifs, plusieurs pistes L’objectif n° 1: maintenir la rentabilité L’objectif n° 2: émettre les bons signaux envers les clients (média) Les pistes ??
    • Attention Chaque entreprise est différente
    • Plusieurs axes de réflexion  Changer les prix  Améliorer sa performance  Changer le produit Des décisions stratégiques, vos ( décisions) qui engendreront des changements tactiques  Vendre mieux Aucun axe seul n’est idéal
    • Piste n° 1 Une fausse piste : ne rien faire et absorber l’augmentation Avantage : Très bonne communication Inconvénients : Suicide financier, à moins d’être exceptionnellement rentable. Option intenable dans la durée
    • Piste n° 2 (prix) Augmenter tous les prix de façon uniforme Multiplier les prix TTC à taux réduit par : 1,02803738 Multiplier les prix TTC à taux normal par : 1,0033448
    • Piste n° 2 avantages et inconvénients Avantages Facile à faire Rapide à faire Maintien de ses marges Difficile à justifier (la profession a déjà Inconvénients mauvaise presse) Trop simpliste Dangereux commercialement
    • Piste n° 3 (prix) ‘Sur’ augmenter certains des prix Identifier les 20% des produits qui représentent 80% du C.A. Etablir le nombre de ventes de chaque produit. Calculer les nouveaux prix ‘étals’ Décider le ‘sur-augmentation’ (coeff : 1,0341) Ce coefficient appliqué sur les 20/80 donnera le même résultat qu’une augmentation généralisée
    • Piste n° 3 (avantages et inconvénients) Avantages Permet d’émettre une communication positive Atténue le risque de perdre des clients Permet de récupérer l’intégralité de la perte de CA impliquée Inconvénients Certains prix pourraient être vus comme ayant trop augmentés Difficile à mettre en place dans des entreprises à produits réduits (ouvrier, hôtel bureau)
    • Piste n° 4 (gestion) Améliorer sa gestion Pistes ouvertes à 85% des établissements Plus le coût matières est important et plus la marge brute actuelle est faible, plus il y a marge de manœuvre ??? Acheter mieux, Réceptionner mieux Transformer mieux Contrôler mieux Fixer mieux les prix
    • Piste n° 4 (avantages et inconvénients) Avantages Indolore Permet d’émettre une communication positive (nous n’avons rien augmenté!!!) Pas de risque de perte de clientèle Inconvénients Implique un gain de 2,73% de sa marge brute (si les exploitants sont déjà bons: peu de marge de manœuvre) Risque de compromettre la qualité si mal fait Pas une piste pour un hôtel bureau Implique un travail de rigueur fastidieux dés demain
    • Piste n° 5 (mix) Améliorer la gestion et augmenter le prix de certains produits (un mix) Exemple : Gain de 1,5% de marge + Augmentation de 1,30% de ces prix
    • Piste n° 5 (avantages et inconvénients) Avantages Permet d’émettre une communication positive (augmentation de seulement quelques prix) L’exploitant contrôle mieux son entreprise Inconvénients Implique un gain de marge brute (si l’exploitant est déjà bon, peu de marge de manœuvre) Risque de compromettre la qualité Pas une piste pour un hôtel bureau Implique un travail important dès demain
    • Piste n° 6 (produit) Réinventer son produit de restauration Changer les formules (déstructuration) Changer les plats (garnitures / accompagnements) Introduire la notion de périodes (midi / soir) (semaine / weekend)
    • Piste n° 6 (avantages et inconvénients) Avantages Permet d’émettre une communication positive (nos prix sont comme auparavant) Le contrôle de l’entreprise est maîtrisé Il faudrait être sûr du nouveau produit Inconvénients Un travail important en amont Inadapté pour certains créneaux
    • Piste n° 7 (Vente) Renforcer la notion du yield dans l’hôtellerie (remplir mieux, même si pas rempli plus) Affiner l’utilisation des tarifs variables Créer et promouvoir ses propres offres pour se dissocier des booking engines / boxes Augmenter sa visibilité (surtout électronique)
    • Piste n° 7 (avantages et inconvénients) Avantages Permet d’émettre une communication positive (nous avons gardé un maximum de prix comme avant) Le contrôle de l’entreprise est maîtrisé Il faut être capable de prédire ses périodes d’activité Inconvénients Nécessite pour certains un changement de ‘philosophie’ de fonctionnement
    • Trois petites suggestions Réaction dès maintenant et surtout avant le 1/1/14 pour mieux communiquer le jour J (certains l’ont déjà fait) Ne pas toucher au café, car la presse et les clients guettent Oser! (surtout ne faîtes pas l’autruche)
    • Dans tous les cas un défi!!! Si tôt ou tard une augmentation de prix est presque inévitable, le défi s’installe Le challenge est d’améliorer la perception de sa qualité. Densifier son produit Le seul produit qui est cher est le mauvais, celui qui répond pas aux attentes du client Alors, ne faîtes que plus que du bon!!!
    • Un petit rappel d’une chose qui ne changera pas mais qui n’est pas encore maîtrisée La ventilation des formules boissons comprises (19,6) 3 options Ventilation par le prix affiché Ventilation par le coût de revient Ventilation libre calquée sur le profil économique de l’entreprise
    • Le profil de l’entreprise Achats à 5,5% = 78 000€ à 19,6% = 22 000€ 78% 22% Si la ventilation est faite par la troisième option l’exploitant devrait absolument ventiler ses formules dans ces proportions Exemple :
    • NOUVEAUX TAUX DE VENTE Prix prestation TTC 12,50 INTERMED % pro rata solides / liquides pro rata ttc ventilation TVA Achats année 1,1 NORMAL 1,2 Base HT formule Montant TTC formule TVA due La ventilation VOUS actuel ACTUELLEMENT ACHATS TAUX REDUIT 78000 78,00% 85,80% 8,68984 9,5588 0,87 90% 90,00% ACHATS TAUX NORMAL 22000 22,00% 26,40% 2,45098 2,9412 0,49 10,00% 112,20% 11,14 12,50 1,36 100000 10% PROFIL 100,00% 90,00% 80,00% 70,00% 60,00% 50,00% Série1 40,00% Série2 30,00% 20,00% 10,00% 0,00% 1 2
    • Conclusions La hausse de la TVA est un passage obligé Il y a un enjeu financier crucial Il y a un enjeu commercial important Ces enjeux imposent des décisions stratégiques : Votre devenir dépend de votre capacité d’instaurer des réactions adaptées et efficaces
    • Conclusions Chacun doit réagir, selon ses propres besoins Ne copier pas le voisin Faîtes vos calculs Initier des solutions dès maintenant (surtout en gestion) Communiquer clairement et avec efficacité Quels calculs ?      voyons