Retrouvez Hélène Charrondière à la 7e rencontre de l'Officine

4,366 views
4,195 views

Published on

Présentation de l'étude : Pharmacie d'officine dimanche 9 février 2014 - Porte Maillot

Published in: Health & Medicine, Business
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
4,366
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,168
Actions
Shares
0
Downloads
88
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Retrouvez Hélène Charrondière à la 7e rencontre de l'Officine

  1. 1. Collection Executive Briefing 2013 La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Enquête qualitative auprès des représentants de la profession et de pharmaciens titulaires sur leur vision de l’officine de demain En partenariat avec www.lesechos-etudes.fr
  2. 2. Méthodologie de l’étude Cette étude qualitative a été réalisée à partir d’une quarantaine d’entretiens approfondis semidirectifs menés auprès : > De 25 pharmaciens titulaires d’officine d’ores et déjà engagés dans la transformation de leur métier et la mise en œuvre de nouveaux services auprès de leur clientèle. Cette phase de l’étude a été menée en partenariat avec l’EMBA Management et Marketing de la Pharmacie d'Officine de l’EM Strasbourg Business School. Les titulaires interviewés, qui suivent ou ont suivi cette formation, ont une approche fortement managériale de leur métier et s’inscrivent dans les dynamiques de changement à l’œuvre depuis 2009, > D’une quinzaine de représentants de la profession officinale : présidents de syndicats de pharmaciens (FSPF et USPO), responsables de sociétés de distribution pharmaceutique (OCP , Alliance Healthcare France, Phoenix Pharma, Astera), responsables de groupements de pharmacies (CNGPO, Forum Santé, Pharmactiv, Alphega), experts comptables (Fiducial et KPMG), experts et observateurs indépendants de la pharmacie d’officine. Ces entretiens ont été complétés par des recherches documentaires approfondies sur les chiffres clés de l’officine, son organisation et les réformes engagées depuis 2009 relatives aux nouvelles missions confiées aux pharmaciens, aux modalités d’exercice et aux nouveaux modes de rémunération. La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 2
  3. 3. Les tendances d’évolution du marché officinal et des médicaments remboursables Faisant l’objet d’une régulation essentiellement fondée sur les baisses de prix des médicaments remboursables, le marché officinal recule en moyenne de 1 à 2 % par an depuis 2010. Evolution du marché « ville » entre 1990 et 2013 (PFHT) TCAM 1990-2000 : + 5,7 % TCAM 2000-2010 : + 3,9 % TCAM 20102013 : - 1,8 % Source : données GERS, Rapport annuel du LEEM 2013, analyse Les Echos Etudes La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 3
  4. 4. Les tendances d’évolution du marché officinal et des médicaments remboursables Le déclin du marché remboursable entamé en 2011 s’est accéléré en 2012 et 2013 en raison d’un effet prix négatif lié à l’effet cumulé des baisses de prix et de la générification du marché. Evolution du marché remboursable entre 1990 et 2013 (PFHT) TCAM 1990-2000 : + 5,8 % TCAM 2000-2010 : + 3,8 % TCAM 20102013 : -2% Source : données GERS, Rapport annuel du LEEM 2013, analyse Les Echos Etudes La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 4
  5. 5. Les tendances d’évolution du marché officinal et des médicaments remboursables En structure, la répartition du marché officinal évolue donc progressivement en faveur du Répertoire des groupes génériques, qui représente désormais en valeur un quart du marché officinal. Evolution de la répartition en valeur du marché officinal selon le statut des produits 2008 2013 Source : analyse Les Echos Etudes d’après données GERS Part totale du Répertoire 15 % Part totale du Répertoire 25 % La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 5
  6. 6. Les tendances d’évolution du marché officinal et des médicaments remboursables La dynamique de croissance/décroissance sur le marché remboursable Décomposition de la croissance des ventes HT en ville, 2000-2012 Source : données GERS, Rapport annuel du CEPS 2013 Effet prix Effet boîtes Effet structure 11,1% 8,3% 7,8% 7,3% 6,8% 6,1% 5,5% 5,1% 4,4% 3,4% 4,1% 3,1% 2,9% 3,1% 2,5% 1,3% 1,2% 0,7% 0,6% 0,0% -0,4%-0,4% -0,9% -1,0% -1,3% -1,6% -0,4% -0,9% -1,1% -1,6% -2,1%-2,2%-2,2% -2,5%-2,3% -3,9% -4,2% -4,9% -5,6% Cumul 2000-2012 : - 22,4 % 2000 Cumul 2000-2012 : + 103,4 % Cumul 2000-2012 : - 2,9 % 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 6
  7. 7. Les tendances d’évolution du marché officinal et des médicaments remboursables La contribution du poste Médicament aux plans d’économies sur les dépenses de remboursement est de plus en plus importante, pesant ainsi lourdement sur l’activité des officines. Les économies directes (1) budgétées chaque année depuis 2005 sur le médicament remboursable (en MEUR) 1278 Moyenne : 1,06 milliard d’euros par an sur la période 2005-2012 1244 1121 1062 1070 973 907 788 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 (1) Hors impact des mesures de maîtrise médicalisée sur les prescriptions des médicaments. Source : Les Echos selon l’Assurance maladie La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 7
  8. 8. Les tendances d’évolution du marché officinal et des médicaments remboursables Le recul du marché officinal se poursuivra en 2014, en raison de l’ampleur des baisses de prix sur les médicaments remboursables (princeps et génériques). Le poste « Médicaments » contribue en 2014 à hauteur de 40 % à l’effort global d’économies 36 % 70 3% Baisses de tarifs professionnels libéraux (radiologues et biologistes) 130 5% 600 25 % Baisses de prix des médicaments en milieu hospitalier Autres postes 870 Actions de maîtrise médicalisée des dépenses Hôpital Répartition en % Baisses de prix de dispositifs médicaux « Ville » Economies budgétées en MEUR Baisses de prix des médicaments, princeps et génériques Secteur 90 4% Baisses de prix de dispositifs médicaux en milieu hospitalier 50 2% 440 18 % 70 3% 90 4% Montant total des économiques budgétées au titre des baisses de prix des médicaments 960 40 % TOTAL ECONOMIES BUDGETEES 2 410 Champs de l’ONDAM Mesures d’efficience : mutualisation des achats, optimisation des soins Abondement de l’objectif global de dépenses par prélèvement sur les réserves de Caisse Nationale de Solidarité pour l’autonomie Effet report de mesures d’économies prises en 2013 (hors baisses de prix) 100 % Source : Les Echos La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 8
  9. 9. Les tendances d’évolution du marché officinal et des médicaments remboursables Le durcissement des mesures de régulation sur les médicaments remboursables pèse sur l’activité de l’officine, imposant une adaptation de son modèle économique. Le marché pharmaceutique à l’horizon 2017 : des perspectives orientées à la baisse Effets positifs sur la croissance Lancement des nouveaux produits Délivrance en ville des médicaments prescrits en milieu hospitalier (en croissance toujours positive) Prescriptions en médecine de ville de médicaments de spécialités Développement de nouveaux services associés au médicament : < < Services d’accompagnement des patients (observance, apprentissage, information, éducation thérapeutique…) Dispositifs digitaux d’amélioration de l’observance et du suivi des pathologies chroniques (piluliers électroniques, applications mobiles, réseaux sociaux dédiés) Effets négatifs sur la croissance Baisses de prix de médicaments princeps et dans le champ du Répertoire des groupes génériques Niveau élevé de substitution générique Extension du Répertoire des groupes génériques à de nouvelles classes/molécules Développement de la prescription et de la dispensation de biosimilaires Impact des rémunérations « P4P » chez les médecins Impact de la généralisation des LAP Impact éventuellement négatif des avis d’efficience sur les prix des médicaments soumis aux études d’évaluation médicoéconomique Poursuite des efforts de maîtrise médicalisée Trend de croissance 2013-2017 : - 1,5 % à – 2 % en moyenne annuelle pour l’ensemble du marché « Ville » - 2,5 à - 3 % pour le médicament remboursable La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 9
  10. 10. L’évolution de l’exercice officinal vers de nouvelles missions rémunérées Les dispositions législatives et conventionnelles de ces dix dernières années visent à renforcer le monopole de compétences des pharmaciens. Evolution des ventes de médicaments remboursables et adaptation de l’exercice officinal Proposition du CNGPO d’autoriser les pharmacies à prescrire certains médicaments (cas d’épidémies) ou en cas de renouvellement de prescription (1) Début du déploiement du DP Proposition de l’Académie de Pharmacie de reconnaître le pharmacien comme « prescripteur complémentaire » Proposition du CNOP de reconnaître et valoriser l’opinion pharmaceutique Convention pharmaceutique 2006-2012 (2) Loi HPST Livre blanc du CNOP Convention 2012-2017 : ROSP, entretiens pharmaceutiques rémunérés Démarrage entretiens patients sous AVK (1) Rappelons qu’en 2002, les pharmaciens avaient obtenu le droit de délivrer hors prescription la contraception d’urgence remboursable. (2) Prévoit d’étudier la possibilité de renouveler les ordonnances en cas de traitements chroniques. Source : Les Echos Etudes La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 10
  11. 11. L’évolution de l’exercice officinal vers de nouvelles missions rémunérées L’origine et la construction de la marge de l’officine sur la dispensation du médicament remboursable Marge sur le médicament remboursable MDL Forfait à la boîte Marge réglementée Marge arrière sur génériques et sur ventes directes Rémunérations issues des accords de coopération commerciale Forfait à l’ordonnance (remboursable) Introduction à partir de 2015 Incitations essentiellement sur génériques, les produits de PMF remboursables et quelques princeps en VD La FSPF estime que les « prestations de services » représentaient en 2012 en moyenne 35 000 euros par officine (contre 30 000 euros en 2011). Rémunération sur Objectifs de Santé Publique (ROSP) Objectifs de substitution générique Télétransmission Numérisation FSE Entretiens protocolisés rémunérés par l’AMO (AVK, asthme) Diversification et forfaitisation de la rémunération sur le remboursable Partie variable de la rémunération dépendant du positionnement et de la stratégie du pharmacien. A ces rémunérations s’ajoutent celles qui peuvent être versées par les URPS, les ARS ou les complémentaires santé dans le cadre de programmes de dépistage et d’accompagnement patients. A titre d’exemple, la FNMF met en place à partir de mars 2014 une expérimentation pilote destinée à dépister la BPCO à l’officine. Les pharmaciens entrant dans l’expérimentation seront rémunérés pour mener ces dépistages. La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 11
  12. 12. L’évolution de l’exercice officinal vers de nouvelles missions rémunérées Enseignements des exemples étrangers Le développement des services pharmaceutiques à l’officine : des facteurs d’évolution communs dans la plupart des pays européens Trois principaux facteurs d’évolution de l’exercice officinal en faveur des services pharmaceutiques Volonté d’améliorer l’efficience des soins en ambulatoire Maintenir l’offre de soins dans les zones sous-médicalisées Meilleure coordination ville-hôpital (préparation des sorties de séjour, diminution des hospitalisations évitables grâce à l’ajustement des posologies) Meilleure observance aux traitement par un suivi régulier de proximité Coopérations inter-professionnelles et transferts de compétences Développement des dispositifs de télémédecine en ambulatoire, intégrant la pharmacie d’officine comme lieu possible d’installation de ces dispositifs (ex. : Suisse, Allemagne, Royaume-Uni) Coopérations inter-professionnelles et transferts de compétences Trouver des contreparties à la dérégulation de l’exercice officinal Diversifier les sources de revenus suite à une dérégulation totale ou partielle de l’exercice officinal (ex. : Portugal, Italie) Forfaitiser les rémunérations de l’officine en liant ces rémunérations à des actes de suivi Fidéliser la clientèle par l’offre de services à valeur ajoutée relevant du monopole pharmaceutique (services de suivi des patients) Reconnaissance du pharmacien de premier recours (« primary care pharmacist ») Source : Les Echos Etudes La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 12
  13. 13. L’évolution de l’exercice officinal vers de nouvelles missions rémunérées Les objectifs des missions « HPST » : définir la place du pharmacien dans le parcours de soins et lui donner une base légale. Représentativité au niveau régional Nouvelles missions élargissant l’exercice officinal Nouvelles activités issues de ces nouvelles missions Les objectifs de ces nouvelles activités L’enjeu Création des URPS Incarnent en région la démocratie sanitaire et garantissent une représentation des pharmaciens auprès des ARS et des autres professionnels de santé. Leur mission est de « contribuer à l’organisation et à l’évolution de l’offre de santé au niveau régional et notamment à la préparation du Projet Régional de Santé et à sa mise en œuvre » Reconnaissance du pharmacien comme acteur de 1e recours et du parcours de soins Actions de prévention et de dépistage centrées sur les pathologies chroniques Participation au suivi des pathologies chroniques Suivi de médication et d’observance de patients souffrant de pathologies chroniques Apporter une légitimité à des pratiques pour partie déjà existantes Renouvellement de prescriptions Adaptation de posologie en coordination avec le médecin traitant Participation aux démarches de coopération interprofessionnelle Participation à des programmes d’ETP validés par les ARS Affirmer l’importance des démarches de coopération entre médecins et pharmaciens Participation à la coordination des soins (réseaux de soins, MSP) Participation à des dispositifs de télémédecine dans les zones sousmédicalisées Limiter ou éviter les consultations de renouvellement de prescriptions pour les pathologies chroniques, afin d’en alléger le coût pour l’AMO Défendre et renforcer le monopole de compétences du pharmacien d’officine, dans un environnement économique contraint et marqué par la remise en cause partielle de son monopole d’activité Source : Les Echos Etudes La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 13
  14. 14. L’évolution de l’exercice officinal vers de nouvelles missions rémunérées L’essentiel de l’activité de l’officine dépendra des politiques de santé publique nationales et régionales. Les missions confiées aux pharmacien d’officine britannique à partir du milieu des années 2000 « Essentials services » ou services essentiels « Advanced services » ou services avancés pour lesquels le pharmacien et les locaux doivent être accrédités « Enhanced services » ou services spécialisés et financés en fonction des priorités de santé locales Le modèle français mis en place à partir de la loi HPST et de la Convention pharmaceutique 2012-2017 Services essentiels communs à l’ensemble des officines Financement par MDL + forfaits + ROSP Soins de 1e recours Source : Les Echos Etudes Dispensation et conseil pharmaceutique Amélioration de l’efficience de la dispensation grâce au volet générique des ROSP Mise en place et gestion du DP Télétransmission des FSE Services avancés définis dans un cadre conventionnel et déployés au niveau national ROSP Actions de prévention et de dépistage dans le cadre de priorités nationales de santé publique Entretiens pharmaceutiques rémunérés Suivi de médication personnalisé et d’observance aux traitements (patients chroniques / traitements coûteux pour l’AMO) Renouvellement de prescription (pathologies chroniques) Services optionnels développés dans le cadre des PRS et SRP au travers de partenariats entre ARS et URPS FIR + financement URPS Eventuellement financements par CPAM ou AMC Actions de prévention et de dépistage dans le cadre des PRS Gestion de la sortie de l’hôpital, coordination avec équipes pharmaceutiques hospitalières Suivi de médication personnalisé et d’observance aux traitements (patients chroniques / traitements coûteux pour les AMC) Participation à des programmes d’ETP Participation à des dispositifs de télémédecine Suivi spécifique des personnes âgées à domicile ou en institution La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 14
  15. 15. L’évolution de l’exercice officinal vers de nouvelles missions rémunérées Enseignements des exemples étrangers Les modalités de mise en place des services pharmaceutiques à l’officine Les domaines thérapeutiques privilégiés Diabète asthme, facteurs de risque et pathologies cardiovasculaires Domaines pour lesquels l’observance au traitement médicamenteux et le bon usage du médicament sont essentiels à l’efficacité de la prise en charge et à la diminution des hospitalisations évitables Certaines vaccinations (délégation de compétence) Etat (Royaume-Uni) Les sources de financement Caisse d’Assurance maladie (Allemagne, Pays-Bas, France) Patients (Italie, Espagne) Cadre conventionnel (Royaume-Uni, France) Le cadre formel des services Pas de cadre formel, absence de convention (autres pays européens) La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 15
  16. 16. L’évolution de l’exercice officinal vers de nouvelles missions rémunérées Les missions HPST et les ROSP : des revenus additionnels qui restent pour l’heure marginaux et ne modifient pas fondamentalement le modèle économique de l’officine. Ils permettent toutefois de compenser la perte de marge sur le médicament remboursable. Estimation des revenus additionnels moyens par officine grâce aux ROSP et aux revenus additionnels générés par d’éventuels actions d’accompagnement patients hors cadre conventionnel Indicateurs Marge moyenne par officine sur le médicament remboursable Perte de marge en moyenne par officine en raison des mesures de régulation économique du marché remboursable ROSP – Volet générique Montant moyen en euros par officine et par an 265 459 € - 6 000 à 7 000 € en 2012 (environ 10 000 euros pour l’année 2013) + 7 000 à + 8 000 € Télétransmission et numérisation des FSE + 1 918 € Entretiens pharmaceutiques pour les patients sous AVK (estimation) + 730 € Entretiens pharmaceutiques pour certains patients asthmatiques (est.) + 340 € TOTAL ROSP dans le cadre conventionnel Différentiel par rapport à la perte de marge 10 488 € ≈ + 4 000 € Revenus additionnel généré par la participation de l’officine à un programme d’accompagnement patient – hors cadre conventionnel, partenariat avec une complémentaire santé, dans le cadre d’un dispositif de coopération interprofessionnelle ou d’un suivi de patients financé par une ARS, une URPS… Montant moyen estimé sur la base des expérimentations relevées en 2013 : 1 800 euros TOTAL ROSP dans le cadre conventionnel + autres revenus additionnels éventuels Différentiel par rapport à la perte de marge ≈ 12 300 € ≈+ 5 800 € Source : estimations Les Echos Etudes d’après données CNAMTS La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 16
  17. 17. L’évolution de l’exercice officinal vers de nouvelles missions rémunérées Les pharmaciens d’officine adhèrent dans leur grande majorité à l’évolution de l’exercice officinal qui leur est proposée. L’adhésion des titulaires aux nouvelles missions « HPST » et au suivi des patients chroniques Entretiens qualitatifs auprès de 25 pharmaciens (réponses exprimées en nombre de répondants) Question. Etes-vous « tout à fait, assez, pas vraiment ou pas du tout d’accord » avec chacune des opinions énoncées ci-après. Les missions d’accompagnement des patients prévues dans la loi HPST valorisent le métier de pharmacien d’officine Si on ne fait pas évoluer notre métier vers plus de services et le suivi rémunéré des patients, l’économie de l’officine va continuer à se dégrader Un pharmacien est tout aussi capable qu’un médecin traitant de suivre certaines pathologies chroniques, une fois que le diagnostic a été posé et que les conditions de ce suivi font l’objet d’un protocole clair Source : enquête Les Echos Etudes auprès de pharmaciens titulaires formés par l’EM Strasbourg entre 2011 et 2013 La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 17
  18. 18. L’évolution de l’exercice officinal vers de nouvelles missions rémunérées Les pharmaciens d’officine adhèrent dans leur grande majorité à l’évolution de l’exercice officinal qui leur est proposée. L’adhésion des titulaires aux nouvelles missions « HPST » et au suivi des patients chroniques Entretiens qualitatifs auprès de 25 pharmaciens (réponses exprimées en nombre de répondants) Question. De manière générale, quelle est votre opinion à l’égard des entretiens pharmaceutiques rémunérés par l’Assurance maladie ? Source : enquête Les Echos Etudes auprès de pharmaciens titulaires formés par l’EM Strasbourg entre 2011 et 2013 Les titulaires reconnaissent la dimension « qualitative » de ces nouvelles missions. Peu reconnaissent leur dimension économique, la part des revenus tirés de ces entretiens étant actuellement trop faible. La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 18
  19. 19. L’évolution de l’exercice officinal vers de nouvelles missions rémunérées Ils adhèrent aussi majoritairement aux orientations prises dans le cadre de la LFSS 2014 pour étendre leurs activités à de nouvelles missions : télémédecine et parcours de soins. L’adhésion des titulaires aux orientations prises dans la LFSS 2014 Entretiens qualitatifs auprès de 25 pharmaciens (réponses exprimées en nombre de répondants) Extension du champ de l'expérimentation de la télémédecine aux pharmaciens d'officine Je n’ai pas d’opinion Pas du tout d’accord Pas vraiment d’accord Intégration des pharmacies d’officine aux dispositifs d’expérimentation de la tarification au parcours de soins 2 1 3 Assez d’accord Tout à fait d’accord 11 8 Source : enquête Les Echos Etudes auprès de pharmaciens titulaires formés par l’EM Strasbourg entre 2011 et 2013 La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 19
  20. 20. L’évolution de l’exercice officinal vers de nouvelles missions rémunérées L’opinion de titulaires ayant mis en place les entretiens de suivi des patients sous AVK. Le suivi des patients sous AVK : qu’en pensent les titulaires ? Entretiens qualitatifs auprès de 25 pharmaciens (réponses exprimées en nombre de répondants) Question. Proposez-vous en 2013 les entretiens rémunérés pour les patients sous AVK ? Question. Si oui, la rémunération de ces entretiens (40 euros TTC par an/patient) vous semble-t-elle : Question. Si oui, quel bilan faites-vous actuellement de ces entretiens rémunérés pour les patients sous AVK ? Question. Si oui, allez-vous poursuivre ces entretiens en 2014 et dans les années suivantes ? Source : enquête Les Echos Etudes auprès de pharmaciens titulaires formés par l’EM Strasbourg entre 2011 et 2013 La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 20
  21. 21. L’évolution de l’exercice officinal vers de nouvelles missions rémunérées Les raisons exprimées par les titulaires pour ne pas proposer en 2013 des entretiens de suivi des patients sous AVK. Le suivi des patients sous AVK : qu’en pensent les titulaires ? Entretiens qualitatifs auprès de 25 pharmaciens (plusieurs réponses possibles par répondant) Question. Pourquoi ne proposez-vous pas ces entretiens pour les patients sous AVK ? Source : enquête Les Echos Etudes auprès de pharmaciens titulaires formés par l’EM Strasbourg entre 2011 et 2013 La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 21
  22. 22. L’évolution de l’exercice officinal vers de nouvelles missions rémunérées La rémunération attendue des entretiens de suivi des patients asthmatiques : l’opinion des pharmaciens titulaires. La rémunération du suivi des patients asthmatiques : qu’en pensent les titulaires ? Entretiens qualitatifs auprès de 25 pharmaciens (réponses exprimées en nombre de répondants) Question. Pour le suivi de certains patients asthmatiques, la rémunération des entretiens pharmaceutiques n’est pas encore fixée. Quelle rémunération vous semblerait juste pour trois entretiens de 15-20 mn environ, par an et par patient ? Source : enquête Les Echos Etudes auprès de pharmaciens titulaires formés par l’EM Strasbourg entre 2011 et 2013 La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 22
  23. 23. L’évolution de l’exercice officinal vers de nouvelles missions rémunérées Les perspectives d’extension des entretiens pharmaceutiques à d’autres pathologies chroniques prises en charge en ambulatoire : les attentes des pharmaciens titulaires. L’élargissement des entretiens pharmaceutiques rémunérés à d’autres pathologies chroniques Entretiens qualitatifs auprès de 25 pharmaciens (plusieurs réponses possibles par répondant) Question. Selon vous, quels autres types de services pourraient être développés à horizon 2017, au-delà des entretiens rémunérés prévus dans la Convention pharmaceutique et rémunérés par l’Assurance maladie (AVK et asthme) ? Profils des patients suivis dans le cadre d’entretiens pharmaceutiques rémunérés Source : enquête Les Echos Etudes auprès de pharmaciens titulaires formés par l’EM Strasbourg entre 2011 et 2013 La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 23
  24. 24. Les scénarios de reconfiguration de la pharmacie d’officine à l’horizon 2017 Grâce à ces nouvelles missions, la pharmacie d’officine se réorganise progressivement autour de quatre grands pôles de compétences. Pôle Actes et suivi pharmaceutique Dispensation de médicaments et conseil associé Entretiens pharmaceutiques rémunérés Suivi des traitements chroniques (DP, carnet de liaison, applications mobiles, piluliers électroniques) Missions du pharmacien « correspondant » Actions coordonnées avec d’autres professionnels de santé Portage de médicaments à domicile Maintien à domicile (location/vente) Quatre pôles de compétences Participation à des dispositifs de téléconsultation dans les zones sous-médicalisées Consultations de paramédicaux Actions de dépistage et de prévention (ex. : diabète, suivi tensionnel, capacité respiratoire, surpoids….) Activités connexes pouvant être associées à la pharmacie : optique, podologie… Pôle diagnostic, dépistage et prévention Pôle Services « hors les murs » PDA Ventes de produits et conseils associés : produits diététiques, cosmétiques bio/produits naturels, compléments alimentaires Vente en ligne de médicaments d’automédication (logique d’une offre multicanal) Pôle Bien-être et préservation du capital santé Source : Les Echos Etudes d’après Jacques Ambonville et PHR La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 24
  25. 25. Les scénarios de reconfiguration de la pharmacie d’officine à l’horizon 2017 Les typologies d’officines à l’horizon 2017 Positionnement Pharmacie sans spécialisation Pharmacie spécialisée de proximité Pharmacie « Business » Pharmacie « drugstore » Taille de CA annuel Moyenne actuelle 1,4 à 1,5 MEUR CA > 2 MEUR CA > 2,5 MEUR CA > 3 MEUR Part relative de la dispensation du médicament remboursable Moyenne actuelle 75-80 % > 80 % Entre 50 et 60 % Environ 50 % Cible de clientèle Zone de chalandise privilégiée Population urbaine sans attentes particulières en matière de services Quartiers urbains Officines de passage Personnes atteintes de pathologies chroniques Personnes âgées Clientèle fidèle Fidélisation renforcée par les nouveaux services Quartier Zones péri-urbaines Zones rurales Adossement éventuel à une MSP Population urbaine et/ou active Fidélisation de la clientèle par une offre attractive et compétitive de produits en libre accès (automédication et hors monopole) Centres commerciaux et grandes banlieues Centres villes commerçants La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 25
  26. 26. Les scénarios de reconfiguration de la pharmacie d’officine à l’horizon 2017 Les typologies d’officines à l’horizon 2017 Part relative des nouveaux services « HPST » et conventionnels Pharmacie sans spécialisation Pharmacie spécialisée de proximité <2% ≈10 % Gammes de produits en libre accès Actions de prévention et de dépistage Actions de prévention et de dépistage Automédication Positionnement Pharmacie « Business » Pharmacie « drugstore » MAD et services à domicile MAD et services à domicile Suivi de l’observance (dossiers informatisés et applications mobiles) Entretiens pharmaceutiques Suivi de l’observance (dossiers informatisés et applications mobiles) Bilan de médication PDA Télémédecine Dispositifs digitaux de suivi de l’observance Vente en ligne de médicaments, éventuellement drive si la configuration géographique le permet Consultations de paramédicaux Vente en ligne de médicaments, éventuellement drive si la configuration géographique le permet Gamme large et compétitive de produits OTC et de produits hors monopole Point de vente facilement accessible Gamme large et compétitive de produits OTC et de produits hors monopole Point de vente facilement accessible <2% (en % du CA annuel) Activités à développer ou à renforcer Nouveaux services à développer Pharmacien clinicien Gestion des dossiers pharmaceutiques pour les patients chroniques Atouts à mettre en avant Proximité Horaires d’ouverture Travail en réseau et en coordination avec les équipes soignantes (ville-hôpital) Equipe officinale La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 spécialisée Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes Gammes de produits en libre accès Développement des marchés de niche en forte croissance (ex. : aromathérapie) 26
  27. 27. La vision du métier de pharmacien Les forces et les faiblesses du réseau : la perception des pharmaciens d’officine Les forces du réseau officinal Entretiens qualitatifs auprès de 25 pharmaciens (plusieurs réponses possibles par répondant) Question. Selon vous, quelles sont aujourd’hui les forces ou les atouts actuels de la pharmacie d’officine ? Source : enquête Les Echos Etudes auprès de pharmaciens titulaires formés par l’EM Strasbourg entre 2011 et 2013 La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 27
  28. 28. La vision du métier de pharmacien Les forces et les faiblesses du réseau : la perception des pharmaciens d’officine Les faiblesses du réseau officinal Entretiens qualitatifs auprès de 25 pharmaciens (plusieurs réponses possibles par répondant) Question. Et quelles sont ses limites ou faiblesses ? Source : enquête Les Echos Etudes auprès de pharmaciens titulaires formés par l’EM Strasbourg entre 2011 et 2013 La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 28
  29. 29. La vision du métier de pharmacien Le degré d’optimisme des pharmaciens interrogés à l’égard de leur activité Les perspectives d’avenir à l’horizon 2017 Entretiens qualitatifs auprès de 25 pharmaciens (réponses exprimées en nombre de répondants) Question. Concernant les perspectives d’avenir de votre activité, diriez-vous que vous êtes aujourd’hui… Malgré l’absence de visibilité, la majorité de titulaires interrogés est plutôt optimiste face à l’avenir Source : enquête Les Echos Etudes auprès de pharmaciens titulaires formés par l’EM Strasbourg entre 2011 et 2013 La pharmacie d’officine : nouveaux défis, nouvelles opportunités de croissance à l’horizon 2017 Décembre 2013 ― © Les Echos Etudes 29

×