Dossier de presse Etude Restauration rapide
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Dossier de presse Etude Restauration rapide

on

  • 6,132 views

 

Statistics

Views

Total Views
6,132
Views on SlideShare
6,090
Embed Views
42

Actions

Likes
0
Downloads
150
Comments
1

2 Embeds 42

http://www.scoop.it 41
https://twitter.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • Une étude de marché pour :

    Connaître la segmentation des nouveaux concepts et dresser un panorama des concepts les plus prometteurs

    Décrypter les facteurs clés de succès pour imposer un nouveau concept de restauration rapide

    Avoir un benchmark concurrentiel et connaître les stratégies et les ambitions des enseignes présentes
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Dossier de presse Etude Restauration rapide Dossier de presse Etude Restauration rapide Presentation Transcript

  • SecteurAgroalimentaireCollectionExecutive BriefingMars 2013www.lesechos-etudes.frLES NOUVEAUX CONCEPTS DERESTAURATION RAPIDE ENFRANCECartographie, best practices etmodèles économiques gagnantsDOSSIER DE PRESSE
  • QUI SOMMES-NOUS ?• Une équipe interned’analystes seniors• Un réseau d’unecentaine d’experts• Des contactsprivilégiés au sein denombreusesentreprisesNos experts réalisent lesétudes à partir :• d’entretiens avec desmanagers des secteursétudiés,• d’enquêtes qualitatives /quantitatives,• des moyensdocumentaires duGroupe Les Echos(dossiers sectoriels, basede données financières)• Agroalimentaire• Automobile• Banque - Assurance• Biens de consommation• BTP - Immobilier• Communication-Média• Défense - Aéronautique• Distribution• Energie - Environnement• Logistique - Transport• Luxe - Mode - Beauté• Management• Pharmacie - Santé• Sanitaire et médico-social• Sport - Tourisme - LoisirsNOS EXPERTS NOS MÉTHODOLOGIES NOS SECTEURSÉTUDE SUR-MESUREÉTUDE SUR CATALOGUETOUTE UNE GAMME DE SOLUTIONS CONÇUESPOUR ÉCLAIRER VOS DÉCISIONS
  • PRÉSENTATION DE L’ÉTUDE
  • UNE CARTOGRAPHIE COMPLÈTE DESDIFFÉRENTS CONCEPTS INNOVANTS DE LARESTAURATION RAPIDE Publié en mars 2013 115 pagesUne étude pour : Connaître la segmentation des nouveaux concepts et dresser un panorama desconcepts les plus prometteurs Décrypter les facteurs clés de succès pour imposer un nouveau concept derestauration rapide Avoir un benchmark concurrentiel et connaître les stratégies et les ambitions desenseignes présentesUN INSTRUMENT DE BENCHMARKING, DE RÉFLEXION ETD’AIDE À LA DÉCISIONOBJECTIFS DE L’ÉTUDE
  •  Quels sont les moteurs de croissance des nouveaux concepts de restauration rapide ? Quelle est la segmentation des concepts et leur modèle économique ? Quel est le ticket moyen acceptable par le consommateur ? Quelle mode d’exploitation retenir pour le développement des réseaux et quelles sont leszones d’implantation à privilégier ? Quelles sont les stratégies et les ambitions des enseignes présentes sur le marché ? Quel est le profil socio-démographique des consommateurs par type de concept ? Quels sont les facteurs clés de succès pour que les enseignes imposent ces concepts etles rentabilisent ? A l’inverse, quelles sont les causes des échecs ? Quelles sont les stratégies de riposte des acteurs traditionnels de la restauration rapide ? Quelles perspectives de développement par concept ? Quels sont les tendancesporteuses de demain en restauration ? Quels nouveaux services attendus par leconsommateur ? Quelles opportunités offertes par internet et les réseaux sociaux ?À QUELLES QUESTIONS RÉPONDL’ÉTUDE?
  • UNE ÉTUDE OPÉRATIONNELLE :TROIS MOIS D’ENQUÊTE, DE COLLECTED’INFORMATION ET D’ANALYSEMÉTHODOLOGIE• Desk research• Ressources Les Echos• Valorisation exclusiveLes Echos Etudes pourles différents types deconcepts• 103 enseignesanalysées• Des entretiensqualitatifs réalisésauprès desresponsablesd’enseignes• Décryptage&• Point de vue&• Vision prospective denos experts Les EchosEtudesTERRAIN DATA ANALYSETerrainDataAnalyse
  • PLUS DE 100 ENSEIGNESANALYSÉES• Amélie Crêpes• Ankkä• Feel Juice• Green is better• Hélixir• Jour• Mix Juice Bar• Soup & Juice• Wanna Juice• Zumo• Bagelstein• bb.Tea• Bretzel Love• Chickan• Crêp’Eat• Factory & Co• Goutu/ Eat andSmile• Joosbayoo• Le Petit Poucet• Le 231 Eat ST• Made in Italy• Picadilles• Roule Galette• Salad Dreams• She’s Cake• Urbun• Yog’art• Aux 2 Vaches• Chipotle• Cojean• Day’s Café• Dubble Food• Exki• Jour de PiqueNique• La Faim desharicots• Naked• Planétalis• Prêt à Manger• Qualité & Co• Bert’s• British Sandwich• Lina’s• Rose Bakery• Simply Food44 ENSEIGNES DE FAST-GOODPionniersmono-produitNouveauxconceptsMono-produitConceptsbio & écoloCantineschics
  • PLUS DE 100 ENSEIGNESANALYSÉES• Adam’s• D.O.D• Eric Kayser• Joséphine• Lucien & la CocotteCie• Pe Gast• Pick and Go• Red d’Hippo• Rutabaga• Verrine & Vapeur• Boco• Cozna Vera• Flottes and Go• Grillé• Miyou• Ouest Express• Pressing• Secrets de Table• Sens Eat Nomad• La Cantine à Pâtes• Francesca• Mezzo di Pasta• Nooï• Pasta Cosy• Pasta Go• Pasta’s• Stratto• Viagio• Al Farooj• Asia Wok• Cactus• Eat Sushi• Equi’wok• Fabrick• Mum Dim Sum• O’Sushi• Planet Sushi• Saï• Thaï Box• Wazawok• Wok AroundCuisinetraditionnelleChefs étoilés Bars à pâtes Cuisine exotique• C House-Coffee Shop• Costa Coffee• Colombus Café• McCafé• StarbucksBars à café• Alto Café• Boon• Cantine California• Deux filles uncamion• El Carrito• GlazedStreet food• Goody’s• Le Camion qui fume• Juju’s• Le Réfectoire• Manahttan’Hot Dog• Manhattan’Store• Moving Box deClass’Croûte• Monop’Street• Resto Pouss’• Vélobar
  • PLAN DÉTAILLÉPérimètre et segmentation des nouveaux concepts de la restauration rapideLes moteurs de croissance des nouveaux conceptsLes mutations structurelles et conjoncturelles influent sur les nouveaux conceptsL’augmentation des repas hors domicile constitue une tendance de fondLe snacking représente plus d’un tiers des prestations de la restaurationLes prises alimentaires se multiplient au fil de la journéeLa pause déjeuner des actifs : un marché prioritaire très bagarréLe petit-déjeuner constitue un important gisement de croissanceLa restauration de flux (gares, aéroports…) promise à un bel avenirLes chiffres clés de la restauration rapideLa structure concurrentielleLes créateurs de nouveaux concepts encore peu organisésLes poids lourds de la restauration rapide résistent à la criseLa grande distribution s’est emparée du snacking hors domicileLa distribution automatique répond au besoin de rapidité lié à la réduction de la pause repas des actifsLa restauration collective intègre de la restauration rapide pour séduire en entrepriseLes boulangerie sont toutes positionnées sur l’offre de solutions-repasSYNTHÈSE ET PERSPECTIVES
  • PLAN DÉTAILLÉLe mode d’exploitation et la politique d’implantationLes nouveaux concepts ne doivent pas tout miser sur la franchiseL’implantation des réseaux recèle un fort potentielL’Ile de France, zone d’implantation privilégiéeLes résultats et modes de développement des principaux acteurs des nouveaux conceptsFacteurs clés de succès et d’échec des nouveaux conceptsUn modèle économique fragileDéfinir le bon ticket moyenOptimiser la fréquentationDévelopper la promotion et la fidélisationRenforcer sa stratégie digitale sur une cible très réceptiveDéployer de nouveaux services pour améliorer la rentabilitéLes principales causes d’échec des nouveaux concepts : un mauvais positionnement, un développementhâtifAnalyse comparée des concepts en FranceChiffres clé, cartographie, positionnement, fondamentaux des différents conceptsSpécificités des différentes enseignes analysées Les créateurs de nouveaux concepts encore peu organisés
  • QUELQUES EXTRAITS…
  • GAIN DE PART DE MARCHÉ DE LARESTAURATION RAPIDE GRÂCE AUTRIPTYQUE PRIX-TEMPS-QUALITÉLarestaurationrapide gagnedes parts demarché sur larestaurationtraditionnellePrixTendances deconsommationQualitéUne restauration économique quirépond aux contraintes budgétairesdes ménages en période de criseTemps et nomadisme alimentaireUne montée en gamme desconcepts au travers de plusieursdimensions : traçabilité, équilibrealimentaire, plaisir (fraîcheur, goût,variété, cuisine spectacle)
  • UN CONTEXTE FAVORABLE AUX FORMULESDE PETITE RESTAURATION La population française, de plus en plus urbaine, prend davantage de repas hors domicile. La consommation alimentaire hors domicile marque le pas en 2012 après plusieurs années decroissance. Dans un contexte de crise économique, les arbitrages budgétaires des ménages sontdéfavorables à la restauration qui connaît une baisse de fréquentation. Les ménages cherchent àréduire leur budget alimentaire hors domicile qui s’alourdit. Plus accessible en prix, la restauration rapide gagne des parts de marché au détriment de larestauration traditionnelle. A côté des concepts historiques de sandwiches et burgers, l’offre s’élargit etse diversifie pour répondre aux attentes des urbains mobiles pressés. Le contexte est donc favorable aux formules de petite restauration : la fréquentation de la restaurationrapide résiste mais le ticket moyen est un critère déterminant qui peut expliquer l’échec de certainsnouveaux concepts. Le modèle de la « nouvelle » restauration rapide centré sur la cible des actifs lemidi en semaine est néanmoins impacté par l’augmentation du chômage.
  • UNE INNOVATION MULTI-FORME :LA SEGMENTATION LES ECHOS ETUDES EN 2013Nouveauxconcepts derestaurationrapideBars à pâteCuisine exotiqueCuisinetraditionnelle &chefs étoilésBars à café / à théRestaurationfast-goodStreet food
  • UN SECTEUR PROLIFIQUE EN NOUVEAUXCONCEPTS ET EN SERVICES Le secteur est très prolifique depuis plusieursannées en matière de nouveaux concepts (ils’ouvre en moyenne 3 points de vente parjour en France). La tendance est à unespécialisation thématique des conceptspermettant d’offrir aux consommateursvariété culinaire et différents niveaux de prixselon les profils socio-démographiques. Le service et la communication sont au cœurdu succès des concepts de restaurationrapide et itinérante pour développer laproximité avec le client et optimiser lafréquentation : commandes en ligne,livraison à domicile ou en entreprises, outilsde fidélisation (cartes de fidélité…), présencesur les réseaux sociaux, web-mobile…RÉPARTITION DU PARC PARSEGMENTFast GoodCuisineFrançaiseBars à PâtesCuisinesexotiquesStreet FoodBars à Café23%25%12%27%4 %9%
  • LES NOUVEAUX CONCEPTS DOMINÉSPAR LA RESTAURATION FAST-GOOD La restauration « fast-good » surfe sur le sain/l’équilibré et cible notamment une clientèle plus féminine: les bars à soupe, bars à salade, les yaourts bars, les bars à purée (Pur & caetera), le bio/la naturalité(Exki, Prêt à Manger, Cojean,…)… ; L’exotique demeure une valeur sûre : après les sushis (environ 1 600 points de vente), il se décline surla cuisine thaï (Thaï in box), la cuisine mexicaine (Cactus) les woks à emporter (Wazawok) quiséduisent par le côté théatral de la préparation,… Les cantines chics (Bert’s, Lina’s,…) misent sur un aménagement cosy ; Le renouveau de la restauration rapide à la française qui vise une clientèle plutôt masculine avec uneoffre plus roborative et concurrence la restauration traditionnelle sur place du midi (LaCriée, Hippopotamus,…) : Pe Gast (plats cuisinés à la française servis dans des sandwichs), Redd’Hippo… Le haut de gamme avec les concepts lancés par des chefs étoilés : Boco (plats enbocaux), Adam’s, Miyou de Guy Martin, Ouest Express de Paul Bocuse, Cozna Vera de Marc Veyrat,… La vente ambulante (Monop’Street, Class’Croûte, Resto’Pouss…) dispose d’un potentiel énorme. Lessolutions mobiles sont une nouvelle manière d’aller à la rencontre du consommateur le midi dans deszones où il n’y a pas d’emplacements commerciaux ou dans des zones commerciales aux loyers tropélevés pour les enseignes secondaires de restauration rapide. Les bars à café/à thé : après Starbucks et Colombus, c’est au tour de Costa Coffee de débarquer enFrance. Starbucks ambitionne de réitérer le succès du café sur le thé avec le rachat de Teavana.
  • UN CHAMP CONCURRENTIEL TRÈSOUVERT, DES TPE FRAGILISÉES C’est un secteur peu organisé et atomisé où les indépendants dominent mais les réseaux encoreminoritaires sont la clé de développement de demain. Les indépendants sont en effet dans une situation beaucoup plus vulnérable : la hausse descharges (loyer, dépenses énergétiques, coût main d’œuvre, prix matières premières) sans pouvoir denégociation et sans répercussion tarifaire possible compte tenu d’un pouvoir d’achat en berne pèse surleur rentabilité et donc leur pérennité. Le champ intra-concurrentiel est très ouvert : les pure players (Cojean, Planétalis, Bert’s, Exki, DubbleFood…) côtoient les chefs étoilés (Paul Bocuse/Ouest Express, Guy Martin/Miyou, Marc Veyrat/CoznaVera,…), les industriels de l’agroalimentaire (Danone/Les 2 Vaches). Le développement prudent en propre (2-3 points de vente) permet d’affiner les concepts des réseaux. L’étape suivante est soit de réussir le passage en franchise en maîtrisant la qualité (mais le modèle dela franchise fait moins ses preuves à l’heure actuelle) soit de faire appel à des investisseurs (àl’exemple de ce qui se fait dans la restauration de sushis : Eat Sushi, Sushi Shop, Planet Sushi). Le secteur fait aussi face à une concurrence externe très forte (boulangeries, espaces snacking desmagasins de proximité,…) qui contribue à une situation de saturation dans certaines zonesgéographiques et à la fragilisation des TPE du secteur.
  • POUR EN SAVOIR PLUS…
  • CÉCILE DESCLOSMaster 2 en marketing et stratégie Paris DauphineDIRECTRICE DU PÔLE AGROALIMENTAIRE/DISTRIBUTIONEXPERT EN CHARGE DE L’ÉTUDEFORMATIONEXPÉRIENCEDOMAINESEXPERTISEDepuis plus de 15 ans, elle suit les évolutions des secteurs agroalimentaire et distribution, àtravers la réalisation de nombreuses publications multiclients et d’études ad’hoc, menées pourle compte des industriels de l’agroalimentaire, des enseignes de la distribution alimentaire etdes investisseurs institutionnels.Tendances de consommation alimentaire (bio, snacking,…), nouveaux concepts dedistribution (proximité, restauration…)Dynamique et valorisation de marchésPerspectives d’évolution du secteur agroalimentaire et de la distribution alimentairePerformances économiques et financières des acteurs : coopératives agricoles, groupesprivés de l’agroalimentaire, enseignes indépendantes (à partir d’agrégations de comptessociaux), distributeurs intégrésObservatoire des réseaux d’enseignes indépendantes et franchiséesCécile DESCLOScdesclos@lesechos.fr01 49 53 89 16Directrice du pôleagroalimentaire-distribution
  • • Les coopératives agricoles face aux groupes privés de l’agroalimentaire : top 230• Leclerc, Intermarché, Système U face aux groupes intégrés de la grande distribution• Les formats de proximité de la grande distribution : panorama et perspectives• Le marché français du snacking et ses perspectives• Le marché de la BVP industrielle en France• Les stratégies digitales des marques et enseignes de l’alimentaire• Le marché et la distribution des produits alimentaires bios en France• La vente directe de produits agricoles et alimentaires : panorama et perspectivesLES DERNIÈRES ÉTUDES PUBLIÉES DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE-DISTRIBUTIONCaroline JAUBOURGcjaubourg@lesechos.fr01 49 53 22 25Directrice commerciale et desrelations clientèlesDirectrice du pôleagroalimentaire-distributioncdesclos@lesechos.fr01 49 53 89 16Cécile DESCLOS
  • PARTAGEZ CE DOSSIER DE PRESSEMERCIRETROUVEZ-NOUS SURlesechos-etudes.fr