Les systèmes DSQ, DMÉ, DCI, et DPÉ font-ils partie des solutions pour améliorer la communication en santé? - Jean-Paul FORTIN
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Les systèmes DSQ, DMÉ, DCI, et DPÉ font-ils partie des solutions pour améliorer la communication en santé? - Jean-Paul FORTIN

on

  • 740 views

Présentation réalisée par Jean-Paul FORTIN dans le cadre du colloque "La communication au coeur de la e-santé. Opportunités et enjeux pour les patients, les professionnels de la santé et les ...

Présentation réalisée par Jean-Paul FORTIN dans le cadre du colloque "La communication au coeur de la e-santé. Opportunités et enjeux pour les patients, les professionnels de la santé et les organisations" qui s'est déroulé le 3 octobre 2013 à l'Université du Québec à Montréal (UQAM).

Statistics

Views

Total Views
740
Views on SlideShare
740
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
6
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • Les savoirs :Connaissance qui évoluent dans le temps et distance Inventions/innovations, bottum up ++ Changements/besoins d’adaptation Société industrielle? Planifiée, standardisée, masse, bureaucratique, top down, silo… Le 21e siècle est en marche Technologies:Dossier électronique/registre, télésanté, internet, télévision… Cellulaire, sans-fil et télécommunication Info et infrastructures Normes, standards, index, BD, portail Centralisées ou distribuées Système intégré, interopérable, ouvert, évolutif et sécuritaire Le citoyen et la mobilité Le système de santé:Nouveau paradigme (maladie chronique) 85 % des consultations seront locales Orientations stratégiques Proximité, première ligne, multi-sites, RLS Corridors et organisation universitaire Défis Gestion de réseaux et d’interfaces Système d’information intégré et adapté Objectifs :Santé, services et soins de qualitéFinalités :Clinique, administrative, recherche, santé publiqueNouveau mode de prestation des soins de santé Diagnostic, prescription, traitement, suivi et conseilsinterventions complexes Participants et processus

Les systèmes DSQ, DMÉ, DCI, et DPÉ font-ils partie des solutions pour améliorer la communication en santé? - Jean-Paul FORTIN Presentation Transcript

  • 1. RECHERCHE La communication au cœur de la e-santé Les systèmes DSQ, DMÉ, DCI et DPÉ font-ils partie des solutions? Jean-Paul Fortin, MD FRCP El Kébir Ghandour, PhD (doc) CAU-CSSS-VC, DSP et INSPQ, Université Laval Montréal 3 octobre 2013
  • 2. Plan de présentation        L’informatisation en santé Le DÉ et son importance Au Canada, Québec et ailleurs Des facteurs qui influencent l’adoption Des conditions de succès Pour une synergie des mobilisations Conclusion RECHERCHE 2
  • 3. Informatisation en santé  Projets complexes, innovant, d’envergure  Finalités – Clinique, administrative, santé publique, recherche/évaluation  Trois déterminants très évolutifs et interdépendants. RECHERCHE 3
  • 4. Déterminants des TICs en santé •Savoirs •Inventions/innovations •Changements/adaptation Société du savoir Technologies • Transformation majeure, rapide et continue • Interdépendance sous estimée DÉ, registre Télésanté internet Cellulaire télécom Citoyen et mobilité TIC Système de santé • Grandes Orientations + Défis • Organisations • Professionnels En santé 4
  • 5. Société du savoir  Connaissance, temps et distance – – Inventions/innovations, bottom up ++ Changements/besoin d’adaptation rapides  Co-création avec utilisateurs « Ce qui a changé est le nombre d’individus éduqués, équipés et connectés, qui par la somme de leurs créations, ou même de leurs petites contributions, peuvent soutenir des innovations radicales comme nous en voyons sur Internet. » (Verdier, H., Étalab, Bur. P.M.) RECHERCHE 5
  • 6. Technologies  Dossier électronique/registre, télésanté, internet, télévision…  Cellulaire, sans-fil, apps  Google +, Web 3.0, carte sémantique  Télécommunication  Info et infrastructures – – Normes, standards, index, BD, portail Centralisées ou distribuées Système intégré, interopérable, ouvert, évolutif et sécuritaire Le citoyen et la mobilité RECHERCHE 6
  • 7. Système de santé  Réforme (2004) – Responsabilité populationnelle, proximité, première ligne, RLS, corridors … vers le Medical Home (?) – Prévention et gestion de maladies chroniques • Le modèle et les consultations locales (85 %)  Défis – Gestion de réseaux et d’interfaces cliniques • Collaboration interprofessionnelle – Système d’information intégré et adapté Transformations qui peinent à se réaliser (Mais assises des histoires à succès) RECHERCHE 7
  • 8. Modèle : Gestion de maladies chroniques RECHERCHE 8
  • 9. Le dossier électronique (DÉ)  Définitions très variables dans le temps et l’espace  Un dossier? Une infrastructure? Un environnement? Une plateforme? Une BD? Une Vue?  Dossier santé, médical, patient, personnel, clinique, électronique, numérique, digital ….  DSÉ, EHR, DMÉ, DCI, DMP (France), PHR, CPR, EPR, DMR, CMR, CCR, DPE … De quoi parle-t-on svp? RECHERCHE 9
  • 10. Importance du DÉ Avantages pour les usagers  Qualité des soins (Paré et al., 2011; Staroselsky et al.; Asch et al., 2004; Epstein et al., 2004; Institute of Medicine (USA), 2001)  Continuité des soins (Chaudhry et al., 2006 ; Inforoute Santé du Canada, 2005)  Sécurité des patients (Alvarez, 2010; Chaudhry et al., 2006 ; Schoen et al., 2009)   satisfaction du patient-consommateur (AMC, 2010) RECHERCHE 10
  • 11. Avantages professionnels  Information pertinente, plus complète, à jour et au moment opportun  Automatise et simplifie les flux de travail des cliniciens pour + de productivité  Amélioration – Communication entre prestataires et travail en équipe – Échange de connaissances et prise de décisions cliniques – Adhérence aux mesures préventives et guides de pratiques RECHERCHE 11
  • 12. Avantages système santé • Soutenir – Transformations dans le système – Gestion des maladies chroniques et transition des soins • • • •  Efficience du système  Coûts des soins ambulatoires  L'utilisation des soins Rationaliser les processus, réduire la charge administrative • Soutenir la continuité, l’efficacité et la qualité de soins de santé intégrés RECHERCHE 12
  • 13. Mesures d’effets RECHERCHE 13
  • 14. Effets du DMÉ en cabinet (Lau, Francis 2012)  Objets d’études, DMÉ en support à : – Prescription, gestion de la maladie, docu. clinique, travail clinique, prévention et interaction patient-médecin  51,2 % des études et 45,9 % des mesures démontrent des impacts positifs  18,6 % et 18,3 %, démontrent des impacts négatifs  Les autres, pas d’effets  48 facteurs différents sont associés au succès des DMÉ Impact positif limité et importance d’apprendre des expériences RECHERCHE 14
  • 15. Effets sur la productivité: OUPS!  Un coût de départ – Diminution de 25 % à 30 % au 1er mois récupérée …  Nécessité de considérer l’impact global des DSÉ sur la productivité hospitalière  Les études n’indiquent pas d’économie sur les coûts ou de productivité améliorée  Gain plus substantiel si complémentarité avec d’autres technologies, DÉ seul augmenterait les coûts de santé sans contribuer aux changements nécessaires du système de santé (Initiatives nationales, Bashshur, Shannon et al) RECHERCHE 15
  • 16. Sources et nature des données  Publications : rares milieux privilégiés  Méthodologies à contraintes importantes  Données fiables limitées sur les : Systèmes interopérables Systèmes développés commercialement Effets santé, pertinence  Les études qualitatives suggèrent plus d’études sur les conditions d’implantation RECHERCHE 16
  • 17. Le Québec et ailleurs RECHERCHE 17
  • 18. Adoption … de quoi? Source: 2009 and 2012 Commonwealth Fund International Health Policy Survey of Primary Care Physicians. (Schoen et al. 2012) RECHERCHE 18
  • 19. Contexte canadien  Inforoute Santé du Canada (2001…), $2,1 milliards – – – – Technologie, normes et standards… DSE, PACS, télésanté, surveillance (vaccination) DME … DPE (personnel) Gestion de changement? évaluation ? sur livraison…  Approches provinciales – Locale • Ontario : DME, bottom up, en ilots – Régionale • Alberta : Plus intégré (Edmonton) – Provinciale : • Québec: une autoroute, « top down », en silo (DSQ) RECHERCHE 19
  • 20. Expérience canadienne (Rozenblum et al, 2011)  Réalisations importantes – Financement, standards nationaux, registres patients et imagerie.  Barrières à l’adoption du plan – – – – – Absence d’une politique de É-santé Implication inadéquate des cliniciens Échec à établir un plan d’affaire pour utilisation de DSE Focus national plutôt que régional pour l’interopérabilité Rigidité de l’approche. RECHERCHE 20
  • 21. Ailleurs  NHS : – Approches centralisée et nationale ne sont plus requises – Systèmes plus locaux et approche plus modulaire requis – Permettre des petits changements plus conformes aux besoins d’affaires et des capacités RECHERCHE 21
  • 22. Au Québec jusqu’à 2010 • • • • • • • • • • RECHERCHE Des projets porteurs qui s’essouflent Des établissements motivés mais isolés et manque de ressources Approche de haut en bas Cacophonie dans MSSS et CSSS ? Des ilots et silos à tous les niveaux Leadership technologique dominant Confusion dans les messages : DSQ = DE Peu de consultation et participation d’utilisateurs Pas intégré dans plan d’action cliniques Impact du financement d’inforoute 22
  • 23. Au Québec en 2011  Quatre D (DSQ-DCI-DMÉ et Déploiement)  Interopérabilité et finalités  Gouvernance et projet collectif – Bureau de programme  Des enjeux : lois, financement…  Cette fois est la bonne? – VG, commission parlementaire, MD (FMOQ)…  Des conditions de synergie inédites… RECHERCHE 23
  • 24. Le DSQ  Finalement c’est : - « Un environnement technologique hautement sécuritaire pour collecter, conserver et communiquer certains renseignements de santé jugés essentiels aux services de première ligne et au continuum de soins »  Ce n’est pas : - Un dossier médical complet, une copie du dossier-patient tenu par les médecins, établissements, pharmacies, un dossier clinique informatisé (DCI), un dossier médical électronique (DMÉ), un dossier personnel électronique (DPÉ)… RECHERCHE 24
  • 25. DMÉ  Nécessaire complémentarité des programmes d’informatisation des données cliniques  S’inscrit dans la démarche globale d’informatisation des données cliniques et d’implantation du DSQ et des DCI  Un programme d’adoption d’envergure (PQADMÉ) – Une opportunité à ne pas rater? RECHERCHE 25
  • 26. DCI  Le grand défi des établissements – Transformation des pratiques et organisation des services centrée patient – Trajectoire des patients et les points de contact – Harmonisation et interopérabilité – Une variante du DMÉ? RECHERCHE 26
  • 27. Et le patient?  Incontournable défi d’innovation sociale  La capacité de prendre sa santé en main – Empowerment et décision partagée  Portail et accès à ses données et à son équipe d’intervenants  Autres silos ou ilots?  Besoin d’apprendre, comprendre et innover Attention à la pensée magique (Royaume-Uni) RECHERCHE 27
  • 28. Facteurs d’influence de l’adoption  Orientations stratégiques  Conditions adoption, innovation, changement clinique et organisationnel  Prise en compte globale des besoins oblige – « Négociation » continue inter professionnelle Changement co-construit localement Innovation Une délinquance qui réussit (Sériex) RECHERCHE 28
  • 29. Cadre d’adoption clinique Source :Lau, F., Price, M., Boyd, J., Partridge, C., Bell, H., & Raworth, R. Impact of electronic medical record on physician practice in office settings: a systematic review. Bmc Medical Informatics and Decision Making, 2012; 12. RECHERCHE 29
  • 30. Guide pour choisir son DMÉ  Fonction de : – Trajectoires des patients, points de contact, réseaux de services intégrés … – Travail en équipe …intra CM • Utilisation des outils par autres professionnels? – Inter organisations : • autres CM, CSSS, CH, CLSC, pharmacies … du RLS  Homologations: – Fonctionnalités des années 1,2,3 et .. à venir Jean-Paul Fortin MD-FRCP (SoQibs 13 juin 2013) RECHERCHE 30
  • 31. Guide pour choisir son DMÉ  Liens DSQ, DCI, plateformes d’intégration, DPE…  Interopérabilité, compatibilité, interfaçage… requis  Capacité de saisir, organiser, analyser les données pour – Profils, suivis de patients, clientèles, services, rôle sentinelle, relance…. (voir CSBE) – Mesure, étude, évaluation, recherche, fonction sentinelle… Jean-Paul Fortin MD-FRCP (SoQibs 13 juin 2013) RECHERCHE 31
  • 32. Guide pour choisir son DMÉ: les coûts  Achat, maintenance, développement, mise à jour, rehaussement…  Interface, intégration, compatibilité aujourd’hui et demain  Avec quels autres systèmes, logiciels (ex SAD, ADT, … ), fournisseurs …? À enrichir, rendre transparent et poursuivre Tableau comparatif RECHERCHE 32
  • 33. Conditions de succès : se rappeler les stades de l’innovation  Émerge d’initiatives terrains  Se diffuse via organisations et systèmes  Passage de la démonstration à l’intégration et la diffusion – Des changements majeurs de • Perspectives : de groupes d’intérêts locaux (utilisateurs) à centraux (administrateurs) • Enjeux : de locaux (opérations) à centraux (politiques) • Nature : de personnelle à institutionnelle • Volume d’utilisation : de faible à important • Conditions : d’idéales à la vraie vie RECHERCHE 33
  • 34. D’autres conditions de succès (Lamothe et al)  Vision de l’organisation clinique souhaitée partagée  Projet collectif et synergie inter niveaux  Accepter et supporter l’innovation  À partir des acquis et des forces du réseau  Leadership clinique fort, équipes de direction équilibrées dédiées … avec expérience terrain en santé  Processus cliniques et administratifs avec les utilisateurs  TIC matures, intégrées et évolutives  Apprendre de façon continue, partager et capitaliser sur les enseignements. RECHERCHE 34
  • 35. Des centres « early tryers » • VHA, Kayser, GHC … – Avantages réels en termes de prestation de soins basée sur lignes directrices – Développement incrémental de système • Conçu à l'interne; dirigé par champions • Collaboration avec milieux de la recherche • Importance – L’épine dorsale : le modèle de soins intégrés – Contexte d’implantation – Les utilisateurs RECHERCHE 35
  • 36. Défis • • • • • • • Lecture compréhensive et systémique « Gouvernail public » Défi collectif et synergie inter niveau Terrains phares Centres d’expertises intégrateurs Apprendre des expériences Stratégies pour l’interopérabilité … – Homologation/certification, engins d’interfaces, logiciels libres? … RECHERCHE 36
  • 37. Pour une mobilisation centrée patient, décideurs, utilisateurs, chercheurs • Le colloque e-santé à répéter • Une stratégie d’ensemble inter regroupements et colloques – SoQibs, AQIISTI, AGIRS, AMQ, CEFRIO… – Pour favoriser le dialogue, co-création et KT • Projet collectif de formation sur l’informatisation • Développement de communautés d’intérêts, de pratiques, d’accompagnements de projets… RECHERCHE 37
  • 38. Conclusion  Un défi complexe, innovant et d’envergure  Centré patient et population  Systèmes intégrés, interopérables et évolutifs  Un projet collectif, une synergie inter-niveau  Mobilisation et réseaux de leaders, expertises, décideurs et d’évaluateurs/chercheurs  Des stratégies pour innover, apprendre, partager et assurer les suites des projets RECHERCHE 38
  • 39. Questions? Merci! RECHERCHE 39