Your SlideShare is downloading. ×

Revue de presse semaine 49

435

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
435
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Semaine 49 Mathilde Meurillon – MSc Corporate Communication & Change Management
  • 2. 2
  • 3. 3
  • 4. InternetLa publicité vidéo attise les convoitisesPour accompagner la forte croissance de ce format, les acteurs de ce marché multiplient les acquisitions.« La publicité vidéo connait la croissance la éditeurs à son portefeuille. de « content management », la régie poursuitplus rapide de l’histoire du digital », Pour Tyler Moebius, PDG d’Adconion, sa stratégie de croissance externe. « La vidéos’enflamme Hervé Brunet, président de « l’intégration de l’inventaire vidéo « in est un levier important de la convergence entreStickyASSTV, qui décrit son entreprise stream » et sur TV connectée de Smartclip à Internet et la télévision, mais il y a pénurie decomme la seule régie pour la publicité « in notre plate-forme de distribution digitale est contenus. Le meilleur moyen de poursuivrestream » (pub vidéo insérée dans le flux vidéo une étape importante et nous confère une cette intégration verticale est de posséder desregardé par l’internaute). nouvelle force de frappe. C’est un avantage sites » analyse Philippe Besnard, directeurDe fait, après 30 millions d’euros nets de précieux sur un marché fragmenté, où général Europe continentale de Specificchiffre d’affaires en 2010, le Syndicat des l’inventaire in stream de qualité se fait rare. » Media.régies Internet (SRI) table sur le double en Specific Media, régie en ligne spécialisée Avantage de la publicité vidéo : elle permet2011, soit 60 à 70 millions, dans un marché dans le ciblage et la performance, s’est payé de compléter la couverture publicitaireglobal du « display » (bannières, etc.) de 540 de son côté le réseau My Space en juin télévisuelle. « La publicité TV couvre 75 à 80%millions d’euros nets. Sachant que chaque dernier pour 35 millions de dollars (contre 580 d’une cible donnée. Or, les derniers points de« pre-roll » (publicité diffusée avant la vidéo) millions dépensés en 2005 par Ruper couverture coûtent très cher. La web-vidéo lese vend de trois à dix fois plus cher qu’un spot Murdoch). Trente-cinq millions d’utilisateurs fait à moindre coût », décrypte Hervé Brunet,display classique, les acteurs multiplient les s’ajoutent ainsi aux 270 millions d’internautes de Sticky ADSTV. D’autant que de nouveauxrachats pour atteindre une taille critique. du réseau de Specific Media, composé de 250 formats permettent à l’internaute de zapperAdconion Media Group, propriétaire de Joost, sites éditeurs. la publicité (True View de Google survient ainsi d’annoncer l’acquisition de YouTube, « in roll » chez M6 Publicité Digital)l’allemand Smartclip, réseau publicitaire Nouveaux formats ou de choisir entre plusieurs filmsvidéo premium et multi-écran. Cela va lui Après avoir racheté BBE, réseau de publicités publicitaires (Ad Selector de Sticky ADSTV).permettre d’intégrer plus de 500 nouveaux vidéo en 2010, et créé Xumo, une structure Philippe CappelliSource : Stratégies n°1657 1/12/2011 p21 4
  • 5. KESAKO ? PRE ROLL MID ROLL POST ROLLIN STREAM OVERLAY IN BANNERCLICK TO PLAY AUTO STREAM EXPAND 5
  • 6.  Constat :  Vidéo sur internet  augmentation ▪ 144 millions de spectateurs = 72% des internautes européens  Magazines : -2,1%  Journaux : -1,4%  Télévision : -1,1%  Internet : +9,6% 6
  • 7.  Interactive Advertising Bureau (IAB) 10 à 30 secondes CPM, CPC « pre-roll » se vend de trois à dix fois plus cher qu’un spot display classique Annonceurs > régie > éditeurs 7
  • 8.  Ad effectiveness : mémorisation 4X supérieure Marque Message Appréciation Complémentaire TV Encombrement moindre Temps passé devant l’ordinateur > TV Clic redirection : implication 45% Eye-tracking Coût 8
  • 9.  Contraintes techniques Fuite 9
  • 10.  Des formats plus innovants  Players habillés  Expand interactif  Réseaux sociaux  Pré roll à choix (Coût par engagement) 56% des utilisateurs de streaming prêts à visionner des publicités pour regarder des vidéos gratuitement 10
  • 11. J-13 avant Noël
  • 12.  « La publicité vidéo attise les convoitises » - Stratégies n°1657 1/12/2011 p21 http://www.gestionpub.com/pre-roll-annonceur-solution-gestionpub.html http://www.definitions-webmarketing.com/Definition-Pre-roll http://www.journaldunet.com/ebusiness/publicite/julien-leroy-julien-leroy-advideum.shtml http://advertising.microsoft.com/france/pub-video-en-ligne http://www.adconion.com/fr/annonceurs/video/produits-video.html http://www.abc-netmarketing.com/Les-formats-billboard-ou-video-in.html http://www.iabfrance.com/?go=edito&eid=351 http://www.gestionpub.com/la-publicite-video-online.html#page http://www.gestionpub.com/integrer-la-publicité-pre-roll.html#page http://www.adviso.ca/la-publicite-video-sur-internet.html http://www.clubic.com/actualite-323418-video-pre-roll-represente-96-publicitaire.html 12

×