Your SlideShare is downloading. ×
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Parcours des mondes 2014 dossier de presse
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Parcours des mondes 2014 dossier de presse

1,374

Published on

Parcours des Mondes …

Parcours des Mondes
Du 9 au 14 septembre 2014

Published in: Art & Photos
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,374
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
8
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. DOSSIER DE PRESSE Relations presse Agence Colonnes Claire Galimard _ Lara Fatimi contact@colonnes.com +33 1 42 60 70 10 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS 2O14 PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS PARCOURS DES MONDES Pdm14 couv DP.indd 1 21/05/14 10:24 DU 9 AU 14 SEPTEMBRE
  • 2. Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 1 Éditorial _______________________________________________________________ p 2 Président d’honneur ______________________________________________________ p 3 Regards d’exposants : Trois questions posées à Anthony J.P. Meyer et Frédéric Rond (Indian Heritage) _______ p 4 Expositions thématiques ___________________________________________________ p 6 Visuels _ Afrique _________________________________________________________ p 13 Visuels _ Amériques ______________________________________________________ p 20 Visuels _ Asie ___________________________________________________________ P 21 Visuels _ Archéologie & Contemporain _______________________________________ p 22 Visuels _ Océanie ________________________________________________________ p 23 Liste des exposants ______________________________________________________ p 27 Informations pratiques ____________________________________________________ p 32 Partenaires _____________________________________________________________ p 33
  • 3. DOSSIER DE PRESSE ÉDITORIAL Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 2 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 13E UN SALON A CIEL OUVERT RESOLUMENT INTERNATIONAL OU LES ARTS PREMIERS SONT MIS A L’HONNEUR DANS TOUTE LEUR DIVERSITE EDITION DE PARCOURS DES MONDES _ DU 9 AU 14 SEPTEMBRE 2014 Considéré par les collectionneurs du monde entier comme l’événement le plus important dans sa spécialité, Parcours des mondes présente cette année 68 exposants dont la moitié vient de l’étranger. Véritable moment-clé pour tous les amateurs d’arts premiers, ce rendez-vous accueille notamment 9 des plus grands marchands américains dont les galeries Thomas Murray, Jacaranda, Michael Hamson et Donald Ellis. En moins de quinze ans, Parcours des mondes s’est imposé comme un rendez-vous incontournable dont la réputation dépasse largement nos frontières, dominé par trois critères essentiels : « exigence », « expertise » et « authenticité ». S’il est un domaine où Paris est leader sur le marché international, c’est bien celui des arts premiers. Dès les premières heures du vernissage, les passionnés et les conservateurs des plus grands musées du monde parcourent les rues du 6e arrondissement, de galeries en galeries, à la recherche de la pièce unique qui complètera leur collection. Paris leader mais aussi précurseur de l’engouement pour ces arts que l’on disait « primitifs », grâce aux nombreux artistes qui, dès le début du XXe Aujourd’hui, Parcours des mondes est le rendez-vous attendu de tous où se font les transactions les plus importantes pour des pièces rares précieusement conservées pour l’occasion. siècle, ont su reconnaître qu’il s’agissait bien d’un art, inépuisable source d’inspiration. Vlaminck, Breton, Eluard, Picasso, Derain ou encore Matisse ont tous été collectionneurs, d’art essentiellement africain, laissant ainsi une empreinte déterminante dans l’histoire de l’art moderne. UNE DIVERSITÉ SYNONYME D’OUVERTURE Longtemps identifié comme un événement majoritairement tourné vers l’art africain, Parcours des mondes est aujourd’hui fier de sa diversité. Ici les arts premiers sont explorés sous toutes les formes et tous les continents : les Arts d’Afrique sont bien sûr à l’honneur mais Parcours des mondes offre également une plongée notable dans les arts d’Océanie - dont l’importance est croissante dans le cœur des collectionneurs -, arts des Amériques et notamment du Nord, célébrés jusqu’au 20 juillet au musée du quai Branly avec l’exposition « Indiens des plaines », ainsi que de larges incursions dans des domaines plus confidentiels comme les arts de l’Himalaya, d’Indonésie, d’Inde ou encore les textiles. A noter également une ouverture évidente et finalement naturelle à l’Archéologie à travers les antiquités classiques, égyptiennes et du Proche-Orient, témoignages parmi les plus anciens du génie créateur de l'homme. 9 nouveaux marchands ont rallié cette 13e édition : les américains Berz Gallery of African Art (Arts africains) et Brant Mackley Gallery (Art ancien d’Amérique du Nord), l’anglais Jonathan Hope (Textiles rares, art tribal) et, venus de divers horizons, les marchands français : Martin Doustar (Archéologie, Ethnographie), Galerie L’Etoile d’Ishtar (Archéologie), David Ghezelbash Archéologie, Indian Heritage (Art de l’Inde et de l’Himalaya), Renaud Montméat Arts d’Asie (Inde, Chine, Sud-est Asiatique, Himalaya), Galerie Pablo Touchaleaume (Arts premiers, archéologie, arts d’Asie). FOCUS SUR LES EXPOSITIONS AU SEIN DE PARCOURS DES MONDES 2014 La dimension internationale, la diversité géographique, temporelle ou esthétique des œuvres ne sont pas les seuls atouts de Parcours des mondes. L’autre point fort de l’événement réside dans le programme d’expositions rigoureusement documentées présentées par les galeries. Véritables clefs de lecture, elles sont l’occasion pour le public d’établir un contact plus aisé avec les arts premiers. A découvrir cette année, trente expositions thématiques extrêmement diverses telles : Animal (Galerie Jacques Germain) interrogeant la place de la thématique animalière dans la culture matérielle de l’Afrique noire ; L’Art magique (Galerie Olivier Larroque) exposition hommage à l’ouvrage d’André Breton s’intéressant à l’art africain comme support de pouvoir magique ; Blanc et noir (Dandrieu-Giovagnoni) où vingt sculptures anciennes du Gabon, de la Côte d’Ivoire et du Mali soulignent le contraste ombre/lumière ; Golgotha, Regard vers les ancêtres (Martin Doustar) réunissant un ensemble exceptionnel de crânes et reliquaires d’Océanie, d’Afrique et d’Amérique précolombienne, véritable réflexion sur le rapport à la mort dans les sociétés tribales ; Portraits & Parures des Iles Salomon (Michael Evans Tribal Art) magnifique ensemble de photographies du XIXe Programme détaillé et complet des expositions en page 6 du dossier de presse. siècle accompagnées d’une collection de bijoux et parures ; ou encore UTARI, les Aïnous, peuple aborigènes du Japon, collection de Joseph G. Gerena (Patrick et Ondine Mestdagh). 67 galeries dont 2 librairies  36 France  10 Belgique  10 États-Unis  3 Royaume-Uni  2 Italie  1 Australie  1 Canada  1 Pays-Bas  1 Suisse
  • 4. DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENT D’HONNEUR Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 3 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS ANTOINE FREROT, PRESIDENT D’HONNEUR DE CE PARCOURS DES MONDES Antoine Frérot est président-directeur général de Veolia Environnement. J’ai commencé à collectionner à partir du moment où j’ai gagné ma vie. Je suis venu à l’art premier à partir de l’art moderne. C’est à l’âge adulte que l’art s’est imposé à moi par le biais de la peinture moderne, puis j’ai remonté le temps. Depuis quand êtes-vous collectionneur et par quel biais l’êtes-vous devenu ? Et c'est dans ce sens là que j'ai croisé l'art premier et que je l'ai découvert, en même temps et sans doute avec la même sensation que l'art Roman ou l'art classique. Les œuvres qui me donnent l'impression de sortir de moi-même, peu importe le médium ou la forme, dès lors que j'ai la sensation d'une fusion de l'esprit humain et de la réalité du monde. Quel type d’œuvres collectionnez-vous et pourquoi ? Je ne pourrai pas en citer une seule. Mais, quand je ne ressens plus rien en contemplant une œuvre, je cherche à la revendre. Quelle est votre acquisition favorite ? Je ne souhaite pas disperser ma collection pour en commencer une autre. Ma collection n'est pas une performance, je ne cherche pas à rassembler des connaissances ou à en faire un exemple. Elle rassemble des pièces qui m'ont beaucoup plu et qui me plaisent encore ; ce qui ne signifie pas qu'elle est figée, elle vit et continue de s’enrichir. Pourriez-vous céder votre collection pour en démarrer une autre radicalement différente ou, au contraire, souhaitez-vous la transmettre ? J’ai évidemment un attachement très fort à ma collection qui est très personnelle et liée à mon rapport au monde et à l’affinement permanent de celui-ci. En ce sens, je crois qu’elle n’est pas transmissible. Très certainement, cette collection permettrait de me définir au moins partiellement, et comme j'ai envie de me présenter aux autres, à ceux à qui il m’importe de me faire percevoir j'ai envie de montrer ma collection aux autres. Cette collection est-elle un plaisir strictement personnel ou partagez-vous cette passion avec vos proches ? J'ai toujours pris plaisir à prêter des œuvres pour toutes sortes d'expositions. Mais s'il m'importe de faire connaître cette collection à ceux que j'ai choisis, je ne souhaite pas la livrer, me livrer à tout un chacun. Envisagez-vous un jour de l’exposer ? Oui, bien évidemment. Certains marchands ont non seulement guidé mes choix mais ouvert l'œil, voire éduqué l'œil. Ils m'ont ouvert à des mondes qui m'étaient auparavant non perceptibles. Ceux-là, plus que des marchands, sont devenus des amis. Avez-vous eu une relation privilégiée avec un ou des marchands qui auraient guidé vos choix ? L'apport d'un passeur, c'est-à-dire d'un guide et d'un complice, parce qu'une fois la complicité établie, l'influence est réciproque. Quel est selon vous l’apport du marchand ? C'est un événement que je note dans mon agenda dès la clôture de la précédente édition. Il y a peu d'événements dans ce cas. Parcours des mondes est-il un événement important dans votre vie de collectionneur ? La prochaine que je rencontrerai qui me fera sortir de moi-même et me projettera dans une réalité que je n'avais pas encore perçue. Quelle est la pièce manquante idéale et/ou rêvée de votre collection ?
  • 5. DOSSIER DE PRESSE REGARDS D’EXPOSANTS Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 4 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS REGARDS D’EXPOSANTS : TROIS QUESTIONS POSEES A ANTHONY J.P. MEYER ET FREDERIC ROND (INDIAN HERITAGE) Peut-on parler d’un engouement pour les arts premiers ces dix dernières années ? Anthony J.P. Meyer : Oui, bien sûr ! Les marchands, depuis le début du XXe siècle, ont contribué plus que tout autre à former le goût et les connaissances des amateurs. Cent ans après, au tout début du XXIe siècle, la création du musée du Quai Branly, voulu par le Président Jacques Chirac – ce grand musée de l'Art Premier pour employer le terme "politiquement correct" en vigueur à l'époque – a renforcé l'engouement pour les arts primitifs. Pour les collectionneurs et les institutions du monde entier, le fait qu'une personnalité publique, telle que Monsieur Chirac, dévoile ses propres intérêts pour ces arts de l'Afrique, de l'Océanie, des Amériques et les autres régions "extra- européennes" a mis en marche un processus d'apprentissage, d'appréciation et d'achat. Depuis, on voit chez les collectionneurs d'art contemporain, de Haute Epoque ou du Grand Goût Français des œuvres majeures et mineures acquises auprès des marchands d'art primitif de Paris, New York, Bruxelles et ailleurs. Les expositions institutionnelles sont en constante augmentation, tandis que des musées et fondations organisent et préparent des évènements axés soit uniquement sur l'art primitif, soit en juxtaposant celui-ci aux mouvements artistiques modernes et contemporains, voire plus classiques et anciens. Les prix ont bien sûr suivi cette courbe d'intérêt croissante, et le seuil du million d'euros est aujourd'hui régulièrement franchi et parfois même largement dépassé. Par rapport à ces prix élevés, il faut savoir que le marché le plus actif et le plus attractif demeure dans une moyenne de 5.000 à 500.000 euros et que c'est là, dans cette gamme de prix très large, que l'on peut trouver chez les marchands des œuvres superbes, bien documentées et achetables, à même de satisfaire l'envie de collectionner. Frédéric Rond (Indian Heritage) : Pour ce qui est des arts premiers himalayens auxquels je m'intéresse, l'engouement est plus que certain et il n'a fait que croître au cours de ces dix dernières années. Les premières pièces rapportées en Occident au début du XXe Vinrent, à la fin des années 80, aux États-Unis et en France principalement, les premières grandes expositions consacrées aux arts premiers himalayens, expositions présentant aussi en proportion non négligeable des masques dits "classiques" (utilisés dans des contextes bouddhiques ou hindous). Aujourd'hui il semble que l'on arrive à la fin d'un cycle, le corpus d'objets primitifs himalayens anciens étant devenu, in-situ, quasi-obsolète, certains Occidentaux revendent même aux marchands de Kathmandu des objets qu'ils leur avaient achetés par le passé! Loin d'être négatif, ce tournant est au contraire une promesse de valorisation de ces objets puisque l'on sait désormais à partir de quel ensemble quantitatif et qualitatif les futures collections vont pouvoir se constituer. siècle par des explorateurs tels Jacques Bacot ou Sven Hedin ne furent pas assez nombreuses pour exister au côté des arts africains et océaniens abondamment représentés à l'époque et, de ce fait, elles n'ont pu être promues au rang de muses inspiratrices par Picasso ou Breton. Ce n'est qu'à partir de l'ouverture des frontières du Népal en 1951 et de son rattachement routier à l'Inde et au Tibet dix ans plus tard que les premières collectes substantielles d'objets primitifs (et classiques) purent voir le jour. L’exode tibétain, la naissance du mouvement Hippie, ainsi qu'une sensible modernisation du Népal dynamisèrent les échanges commerciaux entre les visiteurs occidentaux et les populations locales. La relative jeunesse de l'engouement pour cet art a pour conséquence de permettre à une frange assez large d'amateurs d'acquérir, aujourd'hui encore, des pièces majeures dont l'ancienneté atteint fréquemment 300 ans. Les récentes publications et expositions dédiées à ce sujet (donation de Marc Petit au musée du quai Branly,...) ainsi que d'autres, comprenant un ensemble non- négligeable de pièces népalaises primitives telles que celles présentées au musée du Louvre par Bob Wilson en février dernier dans le cadre de son exposition "Living Rooms", mettent en évidence un intérêt grandissant pour les arts premiers himalayens. Les arts premiers himalayens sont en devenir et restent à découvrir.
  • 6. DOSSIER DE PRESSE REGARDS D’EXPOSANTS Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 5 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS Que recherchent les collectionneurs en achetant une pièce d’art premier ? Anthony J.P. Meyer : Je vois chez mes clients une réaction principalement viscérale face à l'œuvre. Le regard tombe sur une pièce, et déclenche un impact émotionnel déterminant. A partir du moment où le prix, les moyens de l'acheteur et la discussion qui s'entame avec le marchand convergent, le collectionneur part le plus souvent avec la pièce. Le collectionneur d'antan – celui qui cherchait typiquement à compléter des ensembles – n'existe pour ainsi dire plus. Aujourd'hui, les amateurs sont à la recherche d'un choc visuel et émotionnel soutenu par la qualité absolue de la pièce. La plupart des acheteurs s'intéressent à un large éventail de styles, de régions et de genres, créant ainsi des mélanges et des assemblages d'œuvres correspondant à la singularité de leur goût. Frédéric Rond (Indian Heritage) : Je pense qu'ils recherchent une pièce qui les frappe au cœur, sans détour par l'intellect. Ces objets primitifs himalayens, allant à l'essentiel, exempts de canons et autres conditionnements ont cela de commun avec certaines démarches artistiques contemporaines, qu'ils ne sont pas liés à un contexte. Ils touchent à l'universel et peuvent donner toute leur mesure où qu'ils soient exposés. Parce qu'on en sait encore peu à leur sujet et parce qu'ils sont très peu stéréotypés, contempler chacun de ces objets primitifs himalayens constitue une rencontre avec l'inconnu, rencontre souvent bouleversante et menant au désir d'en savoir plus sur son vis-à-vis. Quel est l’objet qui a marqué votre carrière de marchand ? Anthony J.P. Meyer : Il me serait impossible de ne mentionner qu'un seul objet – il y en a des centaines, car chaque œuvre me parle à "sa façon". J'achète chaque pièce de mon stock parce que je la veux – j'en ai besoin ; même une petite spatule à chaux à 1000 euros m'émeut – j'agis comme un collectionneur avant tout. Ce n'est pas la taille, l'importance historique, la valeur marchande ou la "puissance visuelle" de la pièce qui me touche spécifiquement – il s'agit plutôt d'un effet global assez indescriptible que l'œuvre provoque en moi, qui m'interpelle, m'intrigue et me touche. Je suis encore davantage marqué ou impressionné par des œuvres que je ne peux pas atteindre car elles se trouvent dans des musées. Je rentre à l'instant d'Allemagne où j'ai vu dans un musée de missionnaires une, ou devrais-je dire "la" grande figure de la Baie de l'Astrolabe. Ca, c'est une belle rencontre – et un moment de convoitise qui dure depuis ! Frédéric Rond (Indian Heritage) : Cet objet est un masque de Panjurli (divinité à tête de cochon sauvage) en bronze, un masque Bhuta, natif du Karnataka, qui était venu s'échouer chez un ferrailleur Sikh tenant boutique dans une des venelles ondulant derrière la grande mosquée d'Old Delhi. Cette rencontre fut frappante, pour la première fois je me trouvais face à un objet résolument primitif de par la brutalité de son expression mais dont la fabrication avait été servie par un savoir-faire et une précision dignes des meilleurs horlogers helvétiques! Un peu à l'image de l'art premier de l'Himalaya, ces objets hors cadre religieux officiel ont longtemps été négligés par les universitaires mais, aujourd'hui, grâce à l'émergence économique du Sous-continent, d'importantes collections autochtones voient le jour et amènent progressivement la lumière sur le culte qui leur est associé.
  • 7. DOSSIER DE PRESSE ViSUELS_AFRIQUE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 6 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS AU PROGRAMME, PLUS DE TRENTE EXPOSITIONS THEMATIQUES Liste non exhaustive et sujette à des modifications — ADAM, Analog-Digital-Ancient –Masters — Par Arte y Ritual, Madrid, expose chez Galerie Crous _ 11 rue des Beaux-Arts Présentation du livre ADAM accompagné d’un parcours virtuel et d’une sélection de chefs- d’œuvre anciens d’Afrique, du Pacifique et d’Amérique. — Ancêtres mythiques — Par Jonathan Hope, Londres, expose au 17 rue des Beaux-Arts Des figures d’ancêtres de l’Asie du Sud et du Sud-Est dominent l'exposition, avec notamment des textiles en provenance d'Indonésie, du Cambodge et de l'Inde. Un des textiles phares fait à la main provient de Batik, le centre de Java, et a été conçu au début du XXe siècle pour le marché européen. Néanmoins, la matière, la technique et le sujet sont intrinsèquement Javanais. Le dessin est particulièrement soigné et détaillé. Les personnages des légendes de la Ramayana et la Mahabarata sont représentés dans le style des marionnettes qui figurent dans le théâtre d’ombres traditionel Wayang Kulit. La teinture organique est délicatement couronnée par la feuille d’or, Perada. — L’ancien Soudan français — Par la Galeria Guilhem Montagut, Barcelone, expose au 12 rue Guénégaud — Animal — Par la Galerie Jacques Germain, Montréal, expose au 2 rue des Beaux-Arts Dans la pensée africaine traditionnelle, les animaux entrent souvent en interaction avec le monde des esprits et celui des humains. De façon générale, leur représentation peut évoquer certaines qualités dignes d’être mises en exergue, comme la force ou la ruse, ce qui n’exclut pas la possibilité qu’elle soit appelée à attester de la présence d’un génie des eaux ou encore à être témoin de la capacité d’un souverain de se manifester à distance. Si le modelé de ces objets peut osciller entre un naturalisme rigoureux et un rendu se résumant à quelques formes épurées, l’art animalier peut également se manifester sous des aspects fantaisistes voire déroutants, singularités susceptibles d’être amplifiées lors de performances nocturnes. Dans les zones du continent ayant reçu une forte empreinte dans le domaine des arts plastiques, un défi supplémentaire pouvait être dévolu à l’artiste, et notamment celui de créer un point d’ancrage matériel à des créatures dont la nature insondable nécessitait la fusion de composantes zoomorphes diverses, parfois enrichie d’emprunts au registre humain. Dans le cadre de l’édition 2014 du Parcours des mondes, la Galerie Jacques Germain a colligé un corpus reflétant la place incontournable occupée par la thématique animalière dans la culture matérielle de l’Afrique noire. Un catalogue éponyme accompagne l’exposition. — Art de l’Inde, de l’Himalaya et de l’Asie du Sud-Est — Par Renaud Montméat Arts d’Asie, Paris, expose au 49 rue de Seine Consacrée à la sculpture et à la peinture de l'Inde, de l'Himalaya et de l'Asie du Sud-Est, l’exposition sera marquée par un intérêt particulier pour l'art bouddhique de la période Pala (Nord-Est de l'Inde entre les VIIIe et XIIe Un catalogue accompagne l’exposition. siècles) et l'influence de celle-ci sur les pays limitrophes.
  • 8. DOSSIER DE PRESSE ViSUELS_AFRIQUE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 7 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS — L’art magique — Par la Galerie Olivier Larroque, Nîmes, expose au 2 rue de l'Echaudé Hommage à l’ouvrage d’André Breton, l’exposition qui se tiendra au sous-sol de la galerie s'intéresse à l’art africain comme support de pouvoir magique : puissance d’aliénation mais aussi de divination, de protection ou de guérison. Elle fera la part belle à un rare ensemble d’objets de l’ancien Dahomey (Fon), mais également de Côte d’Ivoire, du Congo, du Mali, de Tanzanie ou du Nigeria. Matières sacrificielles, reliques, amalgames proprement surréalistes d’objets en apparence hétéroclites, minutieux symboles ésotériques ou formes pures à la limite de l’abstraction, un parcours troublant à travers cet «art magique» dont Breton disait qu’il était à même de «résoudre l’énigme du monde». — Art Sénoufo — Par la Galerie Olivier Castellano, Paris, 34 rue Mazarine Des sculptures secrètes du Poro à la statuaire liée à la divination, de la sévérité des sculptures du sud du Mali à la douceur de celles du centre de la Côte d’Ivoire, l’exposition présentera un large panorama des expressions et des différents styles de l’art Sénoufo. Un catalogue éponyme accompagne l’exposition. — Baining tapas — Par Kevin Conru, Londres / Bruxelles, expose au 10 rue des Beaux-Arts L’art de l'île Pacifique de Nouvelle-Bretagne est le plus éphémère de l’Océanie. Faits uniquement pour un moment précis, imprégnés avec le monde spirituel, les objets ne servaient qu’une fois, puis ils étaient cachés ou rituellement brûlés. Très peu d’entre eux ont survécu. Ce groupe remarquable de textile du peuple Baining a cependant survécu, il est resté intact et en parfait état. Recueillis par l’explorateur allemand Harting en 1900, ces masques et bannières étaient cachés, inconnus et invisibles. Ils représentent une des traditions les plus élégantes de l’art Océanien et seront présentés par Kevin Conru pendant le Parcours. — Batéké. « Les fétiches » — Par la Galerie Alain Lecomte, Paris, 21 rue Guénégaud Cette année Alain Lecomte a le plaisir de présenter la seconde partie de la collection de Batéké de Raoul Lehuard, (auteur prolifique d'une impressionnante collection de livres sur le groupe Bakongo et créateur de la célèbre revue « Arts d'Afrique noire »). Cette collection a été en partie collectée par Robert Lehuard (le père de Raoul Lehuard), en poste au Congo-Brazzaville dans les années 1924-1933. Ce sont des pièces importantes, non par leurs dimensions, mais par la qualité qui en émane. Importante aussi historiquement, cette collection de ''fétiches'' Batéké est toujours restée dans la maison Lehuard et n'a jamais été exposée. A noter la présence de l'artiste Cubano-Americain Jose Bedia et ses peintures inspirées par les Nkisi Bakongo, elles seront confrontées aux ''fétiches'' pour tout le mois de septembre. Un livre éponyme édité à 500 ex. numérotés sera publié à cette occasion. — Bijoux et bronzes de la collection Y. Chenoufi — Par la Galerie Noir d’Ivoire, Paris, 19 rue Mazarine La Galerie Noir d’Ivoire mettra à l’honneur les bijoux et les bronzes de la collection Yasmina Chenoufi. Toutes les matières seront représentées : or, ivoire, bronze et bien d’autres. Cet ensemble est patiemment collectionné depuis plus de 35 ans.
  • 9. DOSSIER DE PRESSE ViSUELS_AFRIQUE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 8 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS — Blanc et Noir — Par Dandrieu-Giovagnoni, Rome, expose au 15 rue des Beaux-Arts Une vingtaine de sculptures anciennes d’Afrique soulignent le contraste ombre / lumière à travers deux tonalités de couleurs dominantes : le blanc et le noir. Cette confrontation met en relief les sculptures Punu, Ambété et Galoa du Gabon au bois tendre, aux pigments blancs et aux formes élaborées, et les sculptures Senufo, Baoulé et Bambara de la Cote d’Ivoire et du Mali aux lignes pures et au bois dur d’un noir intense et luisant. Au centre de l’exposition rayonne le masque éléphant Igbo-Izi du Nigeria, puissante sculpture rehaussée à la fois de blanc et de noir. Un catalogue éponyme accompagne l’exposition. — Continuité — Par Dartevelle, Bruxelles, expose au 6 rue Jacques Callot — Ekoï. Anyang, Bokyi, Ejagham — Par la Galerie Afrique, Saint Maur, expose au 14 rue des Beaux-Arts Dans la région montagneuse et forestière de la haute Cross River, de part et d’autre de la frontière du Nigéria et du Cameroun, vivent les peuples d’origine bantou, qui, sous l’appellation Ekoï, regroupent les Ejagham, les Boki et les Anyang. L’exposition présente un ensemble représentatif de la sculpture de ces ethnies : têtes-cimier, masque faciaux et masques-heaumes, le plus souvent en bois recouvert de peau d’antilope. Un catalogue accompagne l’exposition. — En avant la musique — Par la Galerie SL, Paris, expose au 17 rue Guénégaud Après l’exposition Des cuillères et des hommes en 2012 et les Coiffes d’Afrique centrale en 2013, Serge Le Guennan propose cette année de vous faire découvrir une nouvelle exposition thématique En avant la musique, une balade dans l’univers sonore de l’Afrique. Vos cordes sensibles vibreront au son des harpes traditionnelles, des flûtes, des sifflets et au rythme des tambours. Un catalogue éponyme accompagne l’exposition. — Golgotha. Regard vers les ancêtres — Par Martin Doustar, Paris / Bruxelles, expose au 12 rue des Beaux-Arts À travers un ensemble exceptionnel réunissant une quarantaine de crânes rituels et de reliquaires d’Océanie, d’Afrique, d’Insulinde et d’Amérique précolombienne, l’exposition proposera une relecture du rapport à la mort dans les sociétés tribales et les cultures anciennes. Un catalogue éponyme accompagne l’exposition. — Idoles parées — Par la Galerie Pablo Touchaleaume, 21 rue Guénégaud Venus des quatre coins du globe sur trois mille ans d'histoire, idoles, dieux, ancêtres, revêtus de tous leurs atours, tel est le thème d'exposition choisi pour cette première participation au Parcours des Mondes. Citons pour illustrer cette diversité, la monumentale stèle en schiste gris d'un Vishnou Hoysala couvert de joyaux, la terre cuite fragmentée d'une émouvante déesse mère Bankoni aux bras chargés de bracelets, une minuscule et magistrale figurine d'ivoire Okvik aux traits scarifiés... Un catalogue éponyme accompagne l’exposition.
  • 10. DOSSIER DE PRESSE ViSUELS_AFRIQUE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 9 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS — Œuvres mystérieuses de l’Amérique précolombienne — Par la Galerie Furstenberg, Paris, 8 rue Jacob Tant par les destructions de la conquête que par le caractère récent des recherches archéologiques en Amérique (débutées seulement fin XIXe ), nombre de pièces précolombiennes posent question tant sur leur usage que leur signification. Objet cultuel, du quotidien, strictement funéraire, utilitaire, guerrier, sacrificiel, décoratif, protecteur, chamanique, cosmologique, ornemental ? Autant de questions qui se posent quotidiennement aux spécialistes et sur lesquelles, actuellement, nous ne pouvons qu’émettre les hypothèses les plus crédibles auprès des amateurs. C’est cette sélection d’objets particulièrement mystérieux qui constituera notre exposition. — King size — Par Pascassio Manfredi, Paris, 11 rue Visconti — Mickey au Bénin — Par la Galerie Vallois Sculpture Contemporaine, Paris, 35 rue de Seine De nombreux artistes, comme Andy Warhol, Bernard Rancillac, Robert Combas, Alexander Kosolapov ou Peter Saul se sont inspirés du personnage de Mickey Mouse dans leurs œuvres. Mais que représente Mickey pour des artistes africains, dont la culture a été nourrie d’autres symboles, d’autres valeurs ? Poursuivant sa collaboration entamée depuis plusieurs années avec des artistes béninois, la galerie Vallois Sculpture a demandé à une dizaine d’entre eux de travailler sur le thème de Mickey. La confrontation entre le personnage de Disney et l’histoire, l’imaginaire, la civilisation et le répertoire plastique propres à l’Afrique et plus particulièrement au Bénin a fait naître des œuvres fortes dont la puissance n’a d’égale que la créativité. — La Peinture aborigène : l’abstraction et le sacré — Par Arts d’Australie  Stéphane Jacob, Paris, expose au 51 rue de Seine L’essence de la peinture aborigène vient du lien charnel qu’elle entretient avec le Temps du Rêve, le temps de la création mythique du monde pour les Aborigènes. Depuis les années soixante-dix, les artistes aborigènes ont développé une plastique contemporaine avec une émergence de grands talents que Stéphane Jacob vous fera découvrir à l’occasion de sa nouvelle participation au Parcours des mondes. Cette exposition sera l’occasion de présenter des œuvres de Ningura Napurrula, une artiste hors du commun décédée en 2013 qui conçut un plafond peint pour le musée du quai Branly. Sera présentée également une oeuvre rare de son mari Yala Yala Gibbs qui fut l’un des fondateurs du mouvement de l’art contemporain aborigène au cœur du désert australien, à Papunya en 1971. Mais le public pourra aussi découvrir les œuvres de jeunes artistes : Abie Loy Kemarre, Alick Tipoti, Dennis Nona, les artistes de Yuendumu mais également ceux d’Yirrkala. L’exposition inclura une quinzaine d’œuvres provenant de la collection Benjamin Clark. À l’occasion de l’exposition, deux catalogues seront présentés : Ningura Napurrula : Peindre pour nourrir le Rêve / Nurturing the Dreaming et Morris Gibson Tjapaltjarri.
  • 11. DOSSIER DE PRESSE ViSUELS_AFRIQUE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 10 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS — Paires, couples et maternité : l’art de la dualité — Par Thomas Murray, Mill Valley, expose au 3 rue des Beaux-Arts L’art de la dualité rend hommage à l’ancienne croyance austronésienne selon laquelle toute forme de vie est basée sur un concept dualiste. Les plus anciens mythes de création décrivent une déité primordiale qui créa le premier Clan mère et père par des moyens magiques. Toutes les générations suivantes et toutes les connaissances proviennent de cette paire originelle. Le droit coutumier ordonne les rites et cérémonies nécessaires au cours desquels les humains demandent la bénédiction des premiers ancêtres. Leur protection assure la continuité de la communauté grâce à la fécondité du mariage et la prospérité de l’agriculture, ainsi que le passage sans danger de la naissance à la mort où nous retournons à notre point d’origine et rejoignons les ancêtres dans l’au-delà. Dans le genre de l’art animiste indigène de l'Asie insulaire, la Maternité est un archétype universel de nature binaire souvent exprimé également sous forme de sculptures aussi bien monumentales que miniatures. La Mère et l’Enfant, aussi importants dans l’art de la maison longue isolée qu’ils ne le sont dans la tradition occidentale, sont souvent représentés avec beaucoup de sensibilité. On peut également interpréter le dualisme de façon abstraite, qu’il s’agisse d’un arbre de vie géant à deux branches fourchues tel que l’on voit sur l’île de Florès ou de paires représentées sur des bijoux ou des textiles. — Portraits & parures des îles Solomon — Par Michael Evans Tribal Art, New Haven / Dijon, expose au 16 rue Guénégaud Cette exposition met à l’honneur les îles Salomon avec un bel ensemble de photographies originales du XIXe siècle expliquant la vie, les traditions et les cérémonies des peuples natifs de ces îles. Témoignages ethnographiques de premier ordre, la qualité artistique de ces clichés les transforme en véritables œuvres d’art. Ils sont accompagnés d’une collection de bijoux et parures dont la plupart provient de la collection du Cranmore Ethnographical Museum à Chislehurst au Royaume-Uni, créé par le célèbre collectionneur Geoffrey Beasley (1881-1939). — Regards premiers — Par la Galerie Dodier, Avranches, expose au 35-37 rue de Seine Après l’Amérique en 2011 avec une exposition remarquée sur les cuillères de la Colombie Britannique, puis l’Afrique en 2012 avec la présentation d’un chef-d’œuvre, la fameuse Maternité-Porteuse de coupe du Nigéria, en 2013, la Galerie Dodier a bouclé sa trilogie sur les arts tribaux avec une exposition sur l’Océanie. 2014 sera l’année de la transversalité : la galerie présentera une sélection d’une quarantaine d’objets d’Amérique, d’Afrique et d’Océanie. Le dénominateur commun en sera la qualité, le prestige et l’originalité. En marge de cette exposition, la galerie présentera une collection de lances mélanésiennes de grande qualité. Un catalogue éponyme accompagne l’exposition.
  • 12. DOSSIER DE PRESSE ViSUELS_AFRIQUE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 11 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS — Sacrés Baoulé — Par la Galerie Maine Durieu, Paris, 7 rue Visconti Maine Durieu nous invite à découvrir ou redécouvrir la statuaire baoulé, un des arts majeurs de la Côte d’Ivoire, qui dès le début du XXe Cette exposition tend à démontrer l’intensité et la diversité de ces sculptures qui mettent en lumière, avec autant de force que de douceur, la complexité de la spiritualité baoulé peuplée d’ancêtres, d’époux de l’au-delà et d’esprits de la brousse. Trop souvent jugées pour leurs seules qualités esthétiques, ces œuvres expriment pourtant, dans un langage sacré, l’univers mystique et profond de l’âme humaine. siècle avait déjà conquis artistes et collectionneurs. Un catalogue éponyme accompagne l’exposition. — Sages et Féroces — Par la Galerie Renaud Vanuxem, Paris, 52 rue Mazarine L’exposition confronte des objets d'une part très expressionnistes où le rictus, le cri ou la transe expriment d'une manière récurrente le questionnement de l'âme humaine par rapport au surnaturel, la mort et la sphère du sacré ; d'autre part des objets très sereins, méditatifs, dévoilent à travers une plastique apaisée et classique la quête d’une beauté silencieuse et intérieure. — Trajectoire VI — Par la Galerie Frédéric Moisan _ Galerie Hervé Perdriolle, Paris, 72 rue Mazarine "L'art tribal indien émerge sur la scène internationale. En Inde, la place des aborigènes n'est plus au Musée de l'homme, dans ces reconstitutions où les mannequins en cire, vêtus de costumes traditionnels, sont assis autour du feu devant leurs maisons traditionnelles. Les voici désormais au-devant de la scène artistique contemporaine indienne, avec des œuvres qui se vendent dans les galeries d'art et les musées du monde entier. La voix des populations tribales indiennes, longtemps étouffée, renaît grâce à la peinture." Le Monde, 17 février 2011 — Trilogie africaine — Par la Galerie Alain Bovis, Paris, 9 rue des Beaux-Arts Dans les arts anciens d’Afrique, la référence aux ancêtres est partout présente. Elle revêt des formes qui sont devenues de « grands classiques » et qui pourtant varient d’un peuple à l’autre. Nous avons choisi trois modes d’expressions très différents à la fois par les styles, les matières utilisées et les cultures concernées. Reliquaires Kota, pierres de Sierra Leone et de Guinée, art Lega, constituent cette « Trilogie Africaine ». Un catalogue éponyme accompagne l’exposition. — Eskimo archaïque: Arts anciens d’Alaska (Okvik, Punuk, Thule et Yup’ik Eskimo) — Par la Galerie Flak, Paris, 8 rue des Beaux-Arts Depuis plus de 2000 ans, autour du Détroit de Béring en Alaska, une succession de civilisations brillantes se sont développées dans le climat hostile du Grand Nord. Les cultures archaïques eskimo, en particulier à l’ère Okvik (-100 avant J.-C. à +200 après J.-C.) ont laissé d’exceptionnels témoignages de leurs pratiques chamaniques au travers de têtes et figures sculptées en ivoire marin dont se dégage une puissance, un mystère et une sacralité intenses. La Galerie Flak est fière et heureuse de montrer à l’occasion du Parcours des mondes 2014 plusieurs exemples de qualité muséale de ces « géants miniatures » (dont la taille dépasse rarement 10 cm) dans un panorama englobant les cultures Old Bering Sea, Punuk, Thule et Inuit (Yup’ik Eskimo).
  • 13. DOSSIER DE PRESSE ViSUELS_AFRIQUE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 12 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS — Utari : les Aïnous, peuple aborigènes du Japon - la collection Joseph G. Gerena — Par Patrick & Ondine Mestdagh, Bruxelles, expose au 4 rue Visconti Les Aïnous sont un peuple autochtone paléo-mongoloïde de Hokkaido, l'île la plus septentrionale du Japon. Partageant un lien génétique avec les Amérindiens, les Tibétains et les peuples d'Okinawa, les Aïnous sont probablement liés au Jomon (14.000 - 300 av.J.-C.), qui furent les premiers habitants de l’archipel. Le mot Ainu se traduit par le peuple. Les hommes sont connus pour leurs barbes épaisses et les femmes pour leurs tatouages d'un bleu profond autour de la bouche, un processus entamé dans l'enfance et complété quand une fille atteint la majorité. Les Aïnous vivent très proches de la nature et survivent grâce à la chasse, la pêche et une agriculture limitée. Dans leur système de croyance profondément animiste, les forces de l'esprit, Kamui, imprègnent toutes les choses naturelles – le feu, la terre, les plantes, les montagnes, les animaux terrestres et les poissons. Les ours sont particulièrement estimés - idolâtrés mais également sacrifiés. Les esprits malveillants sont tenus à distance par des rituels, comme l'utilisation de ikupasuy, bâtons de prière finement sculptés avec des motifs en spirale de protection, morew. Ces motifs sont également gravés sur des objets en bois tels des plats rituels et brodés sur des costumes, dont les robes Aïnous sont renommées, certaines faites à partir d'écorce d'orme mâchée connu comme attush. À partir de la fin du XIXe La collection Gerena présente des exemples de ces deux types. Le morew de chaque type, avec ces motifs curvilinéaires, correspond à des éléments décoratifs trouvés sur l'ancienne poterie Jomon figurative. Des similitudes dans les motifs suggèrent une tradition culturelle de dix mille ans, ce qui est souligné par les recherches ADN récentes. Les motifs Ainu font également écho aux éléments décoratifs en ivoires provenant des eskimos de l’Old Bering Sea (circa 100 - 400 av.J.-C.) et peuvent être liés à des compositions héraldiques des Amérindiens de la côte Nord-Ouest. siècle, les Aïnous avaient accès au coton et soie d’échange, ce qui a développé de nouvelles possibilités d'expression, résultant notablement dans le ruunpe. (…) — Vers l’au-delà — Par Berz Gallery of African Art, Sausalito, expose au 19 rue Guénégaud Depuis le fondement des communautés, la majorité des cultures a eu recours à des objets pour appeler les esprits de « l'au-delà » (divinités, ancêtres) en suivant des principes d'un autre monde, quasi mystiques. La puissance de ces esprits et celle de l’au-delà permettaient de supporter l'existence humaine, soutenir les hommes dans les efforts de la vie quotidienne. Aussi belles et expressives que les autres, les cultures africaines faisaient appel à des masques et des objets desquels découlait la prospérité entière des sociétés. De la promesse d’une récolte fertile au bon déroulement d’une cérémonie religieuse, ces objets constituent de véritables clefs de lecture que l’exposition Vers l’Au-delà vous propose de découvrir. Et aussi : Quoi, ma gueule ? Par Jo De Buck Tribal Arts, Bruxelles, expose au 41 rue de Seine War Par Indigènes, Bruxelles, expose au 27 rue de Seine Masques de l’ancienne Haute-Volta Par Joaquin Pecci, Bruxelles, expose au 50 rue Mazarine Art de l’Est du Nigéria Par Dimondstein Tribal Arts, Los Angeles, expose chez Délire en Formation, 15 rue Guénégaud
  • 14. DOSSIER DE PRESSE ViSUELS_AFRIQUE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 13 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 01 AF _ Galerie Afrique Tête féminine. Ejagham, Haute Cross River, région frontalière Nigéria - Cameroun Bois et peau d’antilope. H. : 95 cm Photo : Hughes Dubois © Galerie Afrique 02 AF _ Galerie Bacquart Statue. Kéaka, Nigéria. XIXe Bois et patine croûteuse. H. : 49 cm siècle Photo © Galerie Bacquart Cette statue Kéaka est un exemple puissant du corpus artistique de cette tribu. (…) 03 AF _ Berz Gallery of African Art Masque Gbetu. Gola, Sierra Leone. Début du XIXe Bois et peinture. H. : 62 cm siècle Photo : Scott Mccue © Berz Gallery of African Art Ce masque-heaume Gbetu expressif incarne les idéaux et les leçons transmises aux peuples Gola de l'au-delà. (…) 04 AF _ Galerie Alain Bovis Reliquaire mbumba-bwete. Sango, Kota, Gabon central Deuxième partie du XIXe H. : 25 cm siècle Photo : Mathieu Ferrier © Galerie Alain Bovis Âme en bois recouverte de plaques, lamelles et fils de cuivre, rondelles en os pour les yeux, réceptacle constitué en matières végétales ligaturées par un cordage d’écorce (…) 05 AF _ Galerie Olivier Castellano Casque. Sénoufo, sud du Mali, nord de la Côte d’Ivoire XIXe Bois. H. : 53 cm siècle Photo : Hughes Dubois © Galerie Olivier Castellano
  • 15. DOSSIER DE PRESSE VISUELS _ AFRIQUE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 14 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 06 AF _ Classic Primitives Singe. Baoulé, Côte d’Ivoire. Fin du XIXe H. : 16,5 cm siècle Photo © Classic Primitives 07 AF _ Jean-Yves Coué Masque de danse Ngon-Ntang. Fang, Gabon. Fin du XIXe - début du XXe Bois, raphia et clous de tapissier. H. du masque : 29 cm ; H. totale : 62 cm. siècle Photo : Jean-Pierre Guyonneau © Jean-Yves Coué 08 AF _ Dalton-Somaré Masque. Dan, région Toura, Côte d’Ivoire Bois, patine noire et fer. H. : 53 cm Photo © Dalton-Somaré 09 AF _ Dandrieu-Giovagnoni MASQUE ÉLÉPHANT OGBODO ENYE. Igbo Izi, Nigéria. Début du XXe siècle Bois, pigments, métal, fibres et plumes. H. : 32 cm Photo © Hughes Dubois 10 AF _ Dartevelle Masque Nwantantay. Bwa, Burkina Faso. XIXe Bois et polychromie. H. : 187 cm siècle Photo Philippe de Formanoir © Dartevelle
  • 16. DOSSIER DE PRESSE VISUELS _ AFRIQUE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 15 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 12 AF _ Joshua Dimondstein Masque d’initiation. Yaka, R.D. Congo. XXe Bois, fibres, tissu, pigments et raphia. H. : 57,2 cm siècle Photo : Scott McCue © Joshua Dimondstein 13 AF _ Galerie Dodier Masque Okuyi. Punu, Gabon. Fin du XIXe - début du XXe Bois léger peint de pigments blancs (kaolin), rouges (ngula) et noirs (noirci au feu). H. : 27 cm siècle Photo : Michel Gurfinkel © Galerie Dodier 14 AF _ Galerie Maine Durieu Statue de roi. Baoulé, Côte d’Ivoire. XIXe Bois. H. : 42 cm siècle Photo : Frank Verdier © Galerie Maine Durieu Cette statue baoulé est le portrait d’un roi assis sur un tabouret traditionnel, dans une attitude hiératique et majestueuse (…) 15 AF _ Entwistle Masque. Baoulé, Côte d’Ivoire. Fin du XIXe Bois, métal et kaolin. H. : 33 cm siècle Photo © Entwistle, France 11 AF _ Jo De Buck Tribal Arts Masque d’initiation. Pende, R.D. Congo. Début du XXe Photo © Robbie Boleyn siècle Bois et raphia. H. : 35 cm
  • 17. DOSSIER DE PRESSE VISUELS _ AFRIQUE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 16 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 16 AF _ Yann Ferrandin Sculpture féminine. Baoulé, Côte d’Ivoire Vers le tournant du XIXe et XXe Bois à patine d'usage brune brillante et nuancée. H. : 40,5 cm siècles Photo : Hughes Dubois © Yann Ferrandin 17 AF _ Galerie Jacques Germain Masque-planche duho. Bwa, Burkina Faso, région nord-ouest Début du XXe Bois, pigments et ancienne patine d’usage. L. : 121 cm siècle Photo : Hughes Dubois © Galerie Jacques Germain Bien que les accessoires de danse du Burkina Faso accusent une certaine homogénéité au plan formel, certains masques-planches à dominante horizontale sont clairement attribuables à la société Bwa (…) 19 AF _ Jacaranda Tribal Sifflet anthropomorphe. Mangbetu, R.D. Congo. Fin du XIXe Bois. H. : 12 cm siècle Photo : James Worrell © Jacaranda Tribal Cette pipe Mangbetu représente un personnage assis, le torse de la figure constitue le bol et ses bras sont sculptés avec les mains posées sur ses cuisses (…) 20 AF _ Philippe Laeremans Tribal Art Figure de reliquaire. Mahongwé, Gabon. XIXe Bois et cuivre. H. : 36 cm siècle Photo : A. Speldoorm © Philippe Laeremans Tribal Art Magnifique reliquaire Mahongwé tant par son équilibre que par sa qualité esthétique. Patine d’usage. 21 AF _ Galerie Olivier Larroque Statuette de fécondité Akwaba. Fanti (Akan), Ghana. Fin du XIXe - début du XXe Bois, kaolin, perles de traite, cornaline, os et pièces de monnaie. H. : 39 cm siècle Photo : David Huguenin © Galerie Olivier Larroque Cette rare poupée au corps sculpté était portée sur le dos par une jeune fille Fanti afin de favoriser sa fertilité mais également dans le but de transmettre à l’enfant ses qualités esthétiques (…)
  • 18. DOSSIER DE PRESSE VISUELS _ AFRIQUE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 17 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 22 AF _ Galerie Alain Lecomte Fétiche. Batéké, Gamboma, pool Maleba, R.D. Congo. Milieu du XIXe Bois et matières composites. H. : 43,5 cm siècle Photo : Paul Louis, Bruxelles © Galerie Alain Lecomte 23 AF _ Galerie Monbrison Fétiche. Songyé, R.D. Congo. Fin du XIXe Bois, corne d’antilope et laiton. H. : 45 cm (avec la corne) siècle Photo : Michel Gurfinkel © Galerie Monbrison 24 AF _ Galeria Guilhem Montagut Statue. Djennenké, plateau de Bandiagara, Mali Bois dur, patine grise et huileuse. H. : 54 cm Photo : Carlos Insenser © Galeria Guilhem Montagut 25 AF _ Galerie Noir d’Ivoire Collection de bijoux. Différentes régions représentées, Afrique Noire Fin du XIXe – début du XXe Ivoire, or, bronze et autres matériaux siècle, certaines pièces antérieures Photo : Brigitte Cavanagh © Galerie Noir d’ivoire 26 AF _ Joaquin Pecci Tribal Art Sculpture. Dogon, Mali Bois. H. : 37 cm Photo : Frédéric Dehaen © Joaquin Pecci Tribal Art
  • 19. DOSSIER DE PRESSE VISUELS _ AFRIQUE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 18 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 27 AF _ Lucas Ratton Charme. Punu, Gabon. Début du XXe Bois. H. : 19 cm siècle Photo © Hughes Dubois 28 AF _ Galerie Philippe Ratton Cimier Tyiwara. Bambara, cercle de Kinian, Mali. XIXe Bois. H. : 53 cm siècle Photo : Sylvia Bataille © Galerie Philippe Ratton 29 AF _ Galerie SAO Fétiche. Songyé, Côte d’Ivoire Bois. H. : 28 cm Photo : Pascal Barrier © Galerie SAO 30 AF _ David Serra - Art Tribal Statuette féminine. Bambara, Mali. XIXe Bois. H. : 42,5 cm siècle Photo : Guillem F-H © David Serra - Art Tribal 31 AF _ Galerie Sigui Masque de la société Ekpo. Ibibio, Cross-River, Nigeria. Début du XXe Bois mi-dur à patine noire croûteuse. H. : 32 cm siècle Photo : J.P. Guyonneau © Galerie Sigui Superbe masque à mâchoire articulée de la société masculine « EKPO » liée aux pouvoirs politique, religieux, judiciaire, établissement des lois et cultes des ancêtres (…)
  • 20. DOSSIER DE PRESSE VISUELS _ AFRIQUE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 19 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 32 AF _ Galerie SL Harpe Nzoe Ngoma. Mitsogho, Gabon. XIXe Bois léger, peau de gazelle, fibres végétales et traces de kaolin. H. : 60 cm siècle Photo : Franck Verdier © Galerie SL La grande harpe, dont le nom vernaculaire est Nzoe Ngoma, se caractérise par une sculpture céphalomorphe située à l’arrière de l’arc du manche (…) 33 AF _Galerie Pablo Touchaleaume Statue féminine assise. Bankoni, Mali. XIIe - XVe Terre cuite. H. : 69 cm siècle Photo : Christian Baraja © Galerie Pablo Touchaleaume Cette représentation féminine pleine d'humanisme échappe au caractère souvent stéréotypé des terres cuites Bankoni. Les cicatrices laissées par le temps renforcent la charge poétique de cette œuvre (...) 34 AF _ Galerie Schoffel de Fabry Masque-heaume Kuyu R.D. Congo. H. : 42 cm Photo © Galerie Schoffel de Fabry 35 AF _ Galerie Frank Van Craen Masque. Lega, R.D. Congo Bois et raphia. H. : 33 cm (sans barbe) Photo © Studio R. Asselberghs – Frédéric Dehaen 36 AF _ Galerie Renaud Vanuxem Personnage. Région lagunaire (Ébrié/Aladian), Côte d’Ivoire. XIXe Ivoire. H. : 11 cm siècle Photo : Hughes Dubois © Galerie Renaud Vanuxem
  • 21. DOSSIER DE PRESSE VISUELS _ AMÉRIQUES Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 20 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 01 AM _ Galerie Bernard Dulon Une tête réduite Tsantsa. Jivaros - Shuars / Achuars, Pérou, Équateur. Fin du XIXe siècle - début du XXe Élytres d’insectes, cheveux, plumes, peau, etc. H. : 56 cm siècle Photo : Vincent Girier Dufournier © Galerie Bernard Dulon Cette très belle tête réduite provient du nord ouest de la forêt amazonienne, sur le territoire actuel de l’Équateur et du Pérou (…) 02 AM _ Donald Ellis Gallery Masque de huard. Yup'ik, Alaska du sud-ouest Fin du XIXe Bois et pigments. H. : 25,5 cm siècle (1880) Photo © Donald Ellis Gallery 03 AM _ Galerie Flak Grande figure. Okvik, Eskimo archaïque, Alaska. 200 avant J.-C. - 100 après J.-C. Dent de morse sculptée. H. : 9,9 cm Photo : David O. Marlow © Galerie Flak Cette figure humaine, de 2000 ans d’ancienneté, sculptée dans une dent de morse partiellement fossilisée me touche particulièrement par son expressivité, son raffinement et l’intensité de sa présence (…) 04 AM _ Galerie Furstenberg Coupe aux chamans et créature fantastique. Jama Coaque, Équateur, Amérique du Sud. 100–600 après J.-C. Terre cuite gris orangé avec restes de pigments turquoise H. : 33,5 cm Photo : Michel Gurfinkel © Galerie Furstenberg Assez justement titrée « Surréalisme » dans l’ouvrage référent sur l’Équateur, ce rare type d’œuvre peut prêter à de multiples interprétations (…) 05 AM _ Brant Mackley Gallery Figure de mariage Kwakwaka’wakw, village Gwatsinukw, côte nord-ouest d’Amérique du Nord. Circa 1780-1840 Cèdre rouge et pigments. H. : 78,75 cm Photo © Brant Mackley Gallery
  • 22. DOSSIER DE PRESSE VISUELS _ ASIE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 21 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 01 AS _ Jonathan Hope Figure d’ancêtre. Hampatong, Benna, Kalimantan. XIXe Bois. H. : 148 cm siècle Photo : P.J. Gates © Jonathan Hope 02 AS _ Indian Heritage Masque de Rakshasa. Ouest Népal. XIXe Bois à patine croûteuse. H. : 25 cm siècle Photo : F. Rond © Indian Heritage Ce masque primitif népalais au profil simiesque et aux crocs proéminents n’est pas sans rappeler un portrait de Rakshasa, créature mythique de l’Hindouisme (…) 03 AS _ Renaud Montméat Arts d’Asie Dague rituelle Phurbu. Tibet. XVe Bois. H. : 20 cm siècle Photo : Studio Sébert © Renaud Montméat Arts d’Asie 04 AS _ Thomas Murray Couple d’ancêtres. Babar, sud-est des Moluques, Indonésie XIXe - début XXe Bois. H. homme : 137 cm ; H. femme : 124,5 cm siècle Photo © Thomas Murray 05 AS _ Bruce Frank Primitive Art Figure de gardien Hampatong. Iban Dayak, ouest de Bornéo, Indonésie. XIXe H. : 85 cm siècle Photo © Oren E.
  • 23. DOSSIER DE PRESSE VISUELS ARCHÉOLOGIE & CONTEMPORAIN Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 22 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 01 ARCH _ Galerie L’Étoile d’Ishtar Stèle cintrée de la musicienne "Djed-Hathor-Es-ânkh" Art de l'Égypte antique et pharaonique, période Ptolémaïque (305-30 av. J.-C.) Calcaire dur gravé et sculpté en creux. H. : 34,3 cm ; L. : 24,5 cm Photo : Didier Wormser © Galerie L’Etoile d’Ishtar Traduction des inscriptions de droite à gauche : "L'Osiris Djed-Hathor-es-ânkh" "Osiris qui préside à l'Occident" " Harsiésis" "Isis" "Anubis" (…) 02 ARCH _ David Ghezelbash Archéologie Plaque ex-voto représentant un visage humain stylisé Art Sudarabique, fin du Ier millénaire avant J.-C. Bronze. 29,8 x 20,5 cm Photo © David Ghezelbash Archéologie 01 CONT _ Galerie Frédéric Moisan _ Galerie Hervé Perdriolle Chano Devi Sans titre, 1999 Bouse de vache sur papier, 168 x 151 cm Photo © Galerie Hervé Perdriolle 02 CONT _ Galerie Vallois Sculpture Contemporaine Dominique Zinkpé Mickey-Valise, 2014 Bois, 45 x 60 x 20 cm Photo © Louise Delbaere
  • 24. DOSSIER DE PRESSE VISUELS _ OCÉANIE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 23 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 01 OC _ Arte y Ritual Femme assise. Iatmul, Papouasie-Nouvelle-Guinée. XIXe Bois et pigments. H. : 15,2 cm siècle ou antérieur Photo : Carlos Ochoa © Arte y Ritual 02 OC _ Art d’Australie  Stéphane Jacob Ningura Napurrula. Sans titre, 2010 Acrylique sur toile. H. : 153 cm Photo : Carlie Roach © Art d’Australie  Stéphane Jacob Cette œuvre rare de Ningura Napurrula retranscrit la topographie d’un site sacré qu’elle a peu évoqué durant sa carrière : Ngaminya. Bien que cette toile soit abstraite aux yeux profanes, elle regorge en fait de symboles (…) 03 OC _ Galerie Boylan - Oceanic Art Bouclier de guerre Elyaborr. Mendi, région montagneuse du sud, Papouasie-Nouvelle-Guinée. Début du XXe Bois, pierre pré-contact sculptée. H. : 69 cm siècle Photo : Lucio Nigro © Galerie Boylan - Oceanic Art Ce bouclier sculpté à la pierre est porté par une élingue sur l'épaule et est positionné sous le bras, de sorte à protéger le torse d'un archer. (…) 04 OC _ Kevin Conru Sculpture féminine. Yuat, province est du fleuve Sepik, Papouasie- Nouvelle-Guinée. XIXe Bois et pigments. H. : 91 cm siècle Photo : Studio Asselberghs - Frédéric Dehaen © Kevin Conru 05 OC _ Martin Doustar Crochet porte-crâne. Kaningara, Blackwater river, région du moyen Sepik, Papouasie-Nouvelle-Guinée. XIXe Bois, crânes humains, cheveux, argile, pigments naturels, cauris et nacre. H. : 55 cm siècle Photo © Martin Doustar Cet exceptionnel crochet cérémoniel porte deux crânes (…)
  • 25. DOSSIER DE PRESSE VISUELS _ OCÉANIE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 24 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 06 OC _ Michael Evans Tribal Art Tablier ornemental Kia. Îles Shortland, province de l’ouest, îles Salomon, Mélanésie. Circa 1870-80. Perles de traite en verre, coquillage et fibres naturelles. H. : 108 Photo © Michael Evans Tribal Art Un long tablier multicolore en perles de traite en verre (…) 07 OC _ Galerie Patrik Fröhlich Masque d’esprit. Frontière entre Singarin et la région costale, région du bas Sepik, Papouasie-Nouvelle-Guinée. XIXe Bois et pigments. H. : 33 cm siècle Photo © Galerie Fröhlich Ce beau masque intense combine le visage d'un ancêtre avec son animal totem sculpté sur le front. L’abondante peinture couvrant le masque, composée de pigments naturels, est intacte. 08 OC _ Indigènes Proue de canoë de guerre. Lagon Roviana, île New Georgia, province de l’ouest, îles Salomon, Mélanésie. XIXe - XXe Bois, coquilles et pigments naturels. H. : 220 cm siècle Photo : Studio R. Asselberghs - Frédéric Dehaen, Brussels © Indigènes Les canoës de guerre (Tomako) avaient des proues décorées pour afficher l'importance des chefs de clan et pouvaient transporter confortablement vingt guerriers ou plus (…) 09 OC _ Michael Hamson Oceanic Art Figure de proue. Nouvelle-Irlande. Milieu du XIXe Bois et pigments. H. : 42 cm siècle Photo © Michael Hamson Oceanic Art 10 OC _ Wayne Heathcote Masque au nez long et pointu, entouré de rotin tissé. Région du lac Murik, région du bas Sepik, Papouasie-Nouvelle-Guinée. XIXe Bois, pigments, raphia et bord en rotin tissé. H. : 28 cm siècle Photo : Rogelio Lopez © Wayne Heathcote
  • 26. DOSSIER DE PRESSE VISUELS _ OCÉANIE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 25 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 11 OC _ Ben Hunter Kinikini. Fidji, Polynésie. XIXe Bois. H. : 106 siècle Photo © Ben Hunter 12 OC _ Patrick & Ondine Mestdagh Hache de type tigo. Île Matty, Para-Micronésie. XIXe H. : 28 cm siècle Photo : Paul Louis © Patrick & Ondine Mestdagh La lame est en os de tortue et le manche en bois. 13 OC _ Galerie Meyer Bol. Iles Australes. XIXe siècle Bois (dit Tamanu). H. : 38 cm Photo : Michel Gurfinkel © Galerie Meyer 14 OC _ Pascassio Manfredi Lit. Timor 203 x 66 x 33 cm Photo © Franck Verdier 15 OC _ Serge Schoffel Art Premier Uli. Nouvelle Irlande. XVIIIe - XIXe H. : 126 cm siècle Photo : Studio Asselberghs-Frederic Dehaen © Serge Schoffel Art Premier Présent uniquement dans la région centrale de la Nouvelle Irlande, le Uli était conçu, puis repeint et réutilisé aux funérailles des grands chefs guerriers.
  • 27. DOSSIER DE PRESSE VISUELS _ OCÉANIE Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 26 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS 16 OC _ Michel Thieme Charme de tempête. Îles Carolines, Micronésie XIXe - début du XXe Bois, chaux, épine dorsale de raie, fibre et suie/pigments H. : 43 cm Photo : Jan van Esch © Michel Thieme La magie liée à la météo était essentielle pour contrôler et maîtriser ces dangers. Son instrument le plus puissant était le Charme de tempête (…) siècle 17 OC _ Galerie Visser Masque. Région du fleuve Sepik, Papouasie-Nouvelle-Guinée Bois, cheveux humains et coquilles. H. : 58 cm Photo © Nicolas Clobert 18 OC _ Voyageurs & Curieux Figure de proue Nguzunguzu. Îles Salomon, Mélanésie. XIXe Bois, résine de Parinarium, peinture et nacres de nautile. H. : 16 cm siècle Photo : Hughes Dubois © Voyageurs & Curieux
  • 28. DOSSIER DE PRESSE LISTE DES EXPOSANTS Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 27 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS AUSTRALIE Chris Boylan - Oceanic Art, Sydney _ Art océanien Contact : cboylan@tpg.com.au, T : +61 405 09 35 77 Expose chez Galerie Lee _ 9, rue Visconti BELGIQUE Classic Primitives, Bruxelles _ Arts ancien d’Afrique noire Contact : Renaud Riley, renaud.riley@gmail.com, Mob : +32 479 50 43 90 Expose chez Galerie Mazarine _ 19, rue Mazarine Dartevelle, Bruxelles _ Arts premiers Contact :Pierre & Valérie Dartevelle, dartevelle.p@skynet.be, T : +32 2 513 01 75 Expose chez Galerie Loevenbruck _ 6, rue Jacques Callot Jo De Buck Tribal Arts, Bruxelles _ Arts premiers Contact : jdbtribalarts@gmail.com, T :+32 2 512 55 16 Expose chez Galerie Sparts _ 41, rue de Seine Indigènes, Bruxelles _ Art tribal d’Afrique, d’Océanie et des Amériques Contact : Rita Fryer, indigenessprl@gmail.com, Mob : +32 474 333 972 Expose chez Les Yeux Fertiles _ 27, rue de Seine Philippe Laeremans Tribal Art, Bruxelles _ Afrique Contact : philippelaeremans@yahoo.fr, T : +32 2 503 00 13 Expose chez Bailly Contemporain _ 38, rue de Seine Patrick & Ondine Mestdagh, Bruxelles _ Art et antiquités Contact : patrick.mestdagh@marine.be, T : +32 2 511 10 27 Expose chez Atelier Visconti _ 4, rue Visconti Joaquin Pecci Tribal Art, Bruxelles _ Arts anciens de l’Afrique Noire et de l’Himalaya Contact : joaquin.pecci@skynet.be, T : +32 2 513 44 20 Expose chez Lélia Mordoch _ 50, rue Mazarine Serge Schoffel Art Premier, Bruxelles _ Arts premiers anciens de tous les continents Contact : contact@sergeschoffel.com, Mob : +32 473 56 32 33 Expose chez Galerie Rive Gauche _ 23, rue de Seine Galerie Frank Van Craen, Bruxelles _ Arts africains, meubles anciens japonais Contact : frank.van.craen@skynet.be, Mob : +32 475 66 81 87 Expose chez Galerie Daniel Besseiche _ 33, rue Guénégaud Galerie J. Visser, Bruxelles _ Art tribal Contact : jorisvisser@hotmail.com, T : +32 2 503 49 42 Expose chez Cat Berro _ 25, rue Guénégaud CANADA Galerie Jacques Germain, Montréal _ Art d’Afrique noire Contact : info@jacquesgermain.com, T : +1 514 278 6575 Expose chez Galerie Aittouarès _ 2, rue des Beaux-Arts
  • 29. DOSSIER DE PRESSE LISTE DES EXPOSANTS Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 28 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS ESPAGNE Arte y Ritual, Madrid _ Arts premiers d’Afrique, d’Océanie et de la côte nord-ouest d’Amérique Contact : Ana & Antonio Casanovas, galeria@arteyritual.com, T : +34 91 522 75 52 Expose chez Galerie Crous _ 11, rue des Beaux-Arts Galeria Guilhem Montagut, Barcelone _ Art premier d’Afrique Noire Contact : guilhem@galeriamontagut.com, T : +34 93 215 90 24 Expose chez Gimpel & Muller _ 12, rue Guénégaud David Serra - Art Tribal, Barcelone _ Arts premiers Contact : galleria@davidserra.es, Mob : +34 667 52 55 97 Expose chez Galerie Marie-Laure de l’Écotais _ 49, rue de Seine ÉTATS-UNIS Berz Gallery of African Art, Sausalito _ Arts africains Contact : Andrew Berz, andrew@berzgallery.com, T : +415 362 6601 Expose chez Galerie Fôret Verte _ 19, rue Guénégaud Joshua Dimondstein, Los Angeles _ Art tribal Contact : africanart@compuserve.com, Mob : +1 415 613 2021 Expose chez Délire en Formation _ 12, rue Guénégaud Donald Ellis Gallery, New York _ Art ancien d’Amérique du Nord Contact : dellis@donaldellisgallery.com, T : +1 212 581 3090 Expose chez Galerie Samantha Sellem _ 5, rue Jacques Callot Michael Evans Tribal Art, New Haven/ Dijon _ Arts et photographies d’Océanie et des Amériques du Nord Contact : info@michaelevansfineart.com, T : +33 3 80 28 97 73 Expose chez Galerie Couteron _ 16, rue Guénégaud Bruce Frank Primitive Art, New York_ Art océanien et indonésien Contact : info@brucefrankprimitiveart.com, T : +1 917 733 9589 Expose chez Artefact Design_40, rue Mazarine Michael Hamson Oceanic Art, Palos Verdes Estates _ Art océanien de Nouvelle-Guinée Contact : mhamson@michaelhamson.com, T : + 1 310 373 1392 Expose chez Galerie Landrot _ 5, rue Jacques Callot Wayne Heathcote, Miami _ Art océanien Contact : wh100@aol.com, T : +44 1865 300 990 Expose chez Galerie Nicolas Deman _ 12, rue Jacques Callot Jacaranda Tribal, New York _ Art traditionnel d’Afrique et d’Océanie Contact : Dori Rootenberg, dori@jacarandatribal.com, T : +1 212 713 0465 Expose chez Galerie Espaces 54 _ 54, rue Mazarine Brant Mackley Gallery, Hershey _ Art ancien d’Amérique du Nord Contact : brant@bmgart.com, T : +1 717 554 2176 Expose chez Galerie Couteron _ 16, rue Guénégaud Thomas Murray, Mill Valley _ Asiatica - Ethnographica Contact : thomas@tmurrayarts.com, T : +1 415 332 3445 Expose chez JSC Gallery _ 3, rue des Beaux-Arts FRANCE Galerie Afrique, Saint Maur _ Arts africains Contact : Alain Dufour, alain.dufour@aa-galeries.com, T : +33 1 43 97 29 49 Expose chez Galerie Louis Cane _ 14, rue des Beaux-Arts Arts d'Australie  Stéphane Jacob, Paris _ Art aborigène australien
  • 30. DOSSIER DE PRESSE LISTE DES EXPOSANTS Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 29 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS Contact : sj@artsdaustralie.com, T : +33 1 46 22 23 20 Expose chez Galerie Seine 51 _ 51, rue de Seine Galerie Bacquart, Paris - Arts premiers Contact : Jean-Baptiste Bacquart, contact@jbbacquart.com, T : +33 9 81 24 16 18 Résident _ 27, rue de Seine Galerie Alain Bovis, Paris _ Arts premiers d’Afrique, d’Asie et d’Océanie Contact : Alain Bovis & Véronique du Lac, galerie.alainbovis@wanadoo.fr, T : +33 1 56 24 09 25 Résident _ 9, rue des Beaux-Arts Galerie Olivier Castellano, Paris _ Art tribal Contact : info@oliviercastellano.com, T : +33 1 73 75 19 24 Résident _ 34, rue Mazarine Jean-Yves Coué, Nantes _ Afrique, Océanie, Asie du sud-est Contact : arttribal.coue@free.fr, Mob : +33 6 08 88 43 20 Expose chez Galerie Routes _ 53, rue de Seine Galerie Dodier, Avranches _ Afrique, Amérique, Océanie Contact : laurentdodier@wanadoo.fr, T : +33 2 33 48 75 91 Expose chez Galerie Michel Giraud _ 35-37, rue de Seine Martin Doustar, Paris / Bruxelles _ Archéologie, ethnographie Contact : doustar79@aol.com, Mob : +33 6 87 29 30 74 Expose chez Galerie Martin Loeb _ 12, rue des Beaux-Arts Galerie Bernard Dulon, Paris _ Arts primitifs Contact : info@dulonbernard.fr, T : +33 1 43 25 25 00 Résident _ 10, rue Jacques Callot Galerie Maine Durieu, Paris _ Arts d’Afrique Contact : mainedurieu@wanadoo.fr, T : +33 1 43 26 82 52 Résident _ 7, rue Visconti Entwistle, Paris / Londres _ Afrique, Océanie, Amérique Contact : Lance Entwistle & Roberta Entwistle, info@entwistle.fr, T : +33 1 53 10 02 02 Résident _ 5, rue des Beaux-Arts Galerie l’Étoile d’Ishtar, Paris _ Archéologie Contact : Didier Wormser, letoil@club-internet.fr, T : +33 1 46 33 83 55 Résident _ 11, rue des Beaux-Arts Yann Ferrandin, Paris _ Arts anciens d’Afrique, d’Océanie, d’Amérique du Nord et d’Indonésie Contact : yann.ferrandin@gmail.com, T : +33 1 43 26 08 37 Résident _ 33, rue de Seine Galerie Flak, Paris _ Arts anciens d’Amérique du Nord, d’Afrique et d’Océanie Contact : Edith et Julien Flak, contact@galerieflak.com, T : +33 1 46 33 77 77 Résident – 8, rue des Beaux-Arts Galerie Furstenberg, Paris _ Arts précolombiens Contact : Jean-Christophe Argillet, furstenb@club.fr, T : +33 1 43 25 89 58 Résident _ 8, rue Jacob David Ghezelbash Archéologie, Paris _ Archéologie Contact : david.ghezelbash@orange.fr, T : +33 1 46 33 64 81 Résident _ 12, rue Jacob
  • 31. DOSSIER DE PRESSE LISTE DES EXPOSANTS Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 30 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS Indian Heritage, Paris _ Art de l’Inde et de l’Himalaya Contact : Frédéric Rond, indian.heritage@yahoo.fr, T : +33 1 42 77 58 48 Expose chez Olivier Vanuxem _ 54, rue Mazarine Galerie Olivier Larroque, Nîmes _ Art ancien d’Afrique Noire Contact : o.larroque@infonie.fr, Mob : +33 6 80 08 00 93 Expose chez Galerie Hug _ 2, rue de l'Echaudé Galerie Alain Lecomte, Paris _ Arts anciens d’Afrique noire Contact : lecomte.afrique@wanadoo.fr, T : +33 1 43 54 13 83 Résident _ 21, rue Guénégaud Galerie Meyer, Paris _ Art océanien et art eskimo ancien Contact : ajpmeyer@gmail.com, T : +33 1 43 54 85 74 Résident _ 17, rue des Beaux-Arts Galerie Monbrison, Paris _ Art primitif - Antiquités Contact : courrier@monbrison.com, T : +33 1 46 34 05 20 Résident _ 2, rue des Beaux-Arts Renaud Montméat Arts d’Asie, Paris _ Art de l’Inde, de l’Himalaya et de l’Asie du Sud-Est Contact : renaudmontmeat@gmail.com, Mob : +33 6 17 61 21 60 Expose chez Galerie Claudine Legrand _ 49, rue de Seine Galerie Noir d’Ivoire, Paris _ Art africain Contact : yas.chenoufi@gmail.com, T. : + 33 1 43 54 97 66 Résidente _ 19, rue Mazarine Pascassio Manfredi, Paris _ Art tribal d’Indonésie et des Philippines Contact : pascassiomanfredi@orange.fr, T. : + 33 1 43 26 34 16 Résident _ 11, rue Visconti Galerie Philippe Ratton, Paris _ Arts primitifs Contact : contact@galerieratton.com, T. : +33 1 46 33 34 02 Résident _ 11, rue Bonaparte Lucas Ratton, Paris _ Arts primitifs Contact : primitivart@gmail.com, T. : +33 1 46 33 06 24 Résident _ 33, rue de Seine Galerie SAO, Paris _ Art tribal Contact : France Rivière, galeriesao@live.fr, T : +33 1 42 96 32 60 Résident _ 1, rue Saint-Benoît Galerie de Fabry, Paris _ Afrique, Océanie, Amérique du Nord et Asie du Sud-Est Contact : Judith Schoffel _ schoffelvalluet@gmail.com, T : +33 1 43 26 83 38
 Résident _ 14, rue Guénégaud Galerie Sigui, Angers _ Arts premiers et civilisations anciennes Contact : Jean-François Blondeau, galerie.sigui@gmail.com, T : +33 2 41 20 05 75 Expose chez Galerie de l'Europe _ 55, rue de Seine Galerie SL, Paris _ Arts d’Afrique et d’Asie du Sud-Est Contact : Serge Le Guennan, galeriesl@free.fr, T : +33 1 43 25 35 25 Expose chez Galerie Da End _ 17, rue Guénégaud Galerie Pablo Touchaleaume, Paris _ Arts premiers, Archéologie, Arts d’Asie Contact : pablo.touchaleaume@hotmail.fr, T : +33 1 43 54 70 03 Résident _ 21, rue Guénégaud
  • 32. DOSSIER DE PRESSE LISTE DES EXPOSANTS Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 31 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS Galerie Vallois Sculpture Contemporaine, Paris _ Sculpture Contemporaine Contact : Cédric Rabeyrolles Destailleur, sculpture.contemporaine@vallois.com, T : +33 1 43 29 50 84 Résident _ 41, rue de Seine Galerie Renaud Vanuxem, Paris _ Art africain, océanien et himalayen Contact : rvanuxem@yahoo.fr, T : +33 1 43 26 03 04 Résident _ 52, rue Mazarine Voyageurs & Curieux, Paris - Arts d’Océanie Contact : Jean-Edouard Carlier, contact@voyageursetcurieux.com, T : +33 1 43 26 14 58 Résident _ 2, rue Visconti ITALIE Dalton Somaré, Milan _ Art africain et art ancien d'Asie Contact : info@daltonsomare.com, T : +39 02 890 961 73 Expose chez Rauchfeld Gallery _ 22, rue de Seine Dandrieu - Giovagnoni, Rome _ Art ancien africain Contact : Chantal Dandrieu, info@dandrieuafricanart.com, T : +39 06 69 90 264 Expose chez Galerie Michel Vidal _ 15, rue des Beaux-Arts PAYS-BAS Michel Thieme, Amsterdam _ Art tribal Contact : atart@planet.nl, T : +31 20 330 5335 Expose chez Art is you _ 10, rue des Beaux-Arts ROYAUME-UNI Kevin Conru, Londres / Bruxelles _ Art africain et océanien Contact : kevinconru@yahoo.com, T : +32 478 566 459 Expose chez Galerie Arnaud Lefebvre _ 10, rue des Beaux-Arts Jonathan Hope, Londres _ Textiles rares, art tribal Contact : jonathan.hope@btinternet.com, T : +44 207 581 5023 Expose chez Galerie Bayart _ 17, rue des Beaux-Arts Ben Hunter, Londres _ Art d’Océanie et d’Afrique Contact : ben@tribalhunter.com, T : +44 79 31 747 428 Expose chez Galerie de Casson _ 21, rue de Seine SUISSE Galerie Patrik Fröhlich, Zürich _ Art africain et océanien Contact : patrikfroehlich@swissonline.ch, T : + 41 44 242 89 00 Expose chez Galerie GNG _ 3, rue Visconti LIBRAIRIES Librairie Fischbacher, Paris _ Livres d’art neufs et anciens Contact : Marianne Thonon, libfisch@wanadoo.fr - T. : +33 1 43 26 84 87 Résident _ 33, rue de Seine Librairie Mazarine, Paris - Ouvrages d’art rares et épuisés Contact : Pierre Durieu, librairie@lamazarine.com - T. : +33 1 46 33 48 37 Résident _ 78, rue Mazarine ET AUSSI, NOTRE POINT INFO Galerie Frédéric Moisan & Galerie Hervé Perdriolle, Paris _ Art contemporain Contact : Solenn Laurent, contact@galerie-fmoisan.fr, T : +33 1 49 26 95 44 Résident _ 72, rue Mazarine
  • 33. DOSSIER DE PRESSE INFORMATIONS PRATQIUES Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 32 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS LE LIEU Quartier des Beaux-Arts à Saint-Germain-des-Prés, Paris, VIe Occupation des galeries situées le long des rues des Beaux- Arts, Bonaparte, de Seine, Jacques Callot, Mazarine, Guénégaud, Visconti, Jacob, de l’Echaudé et St-Benoît. . LES HORAIRES Du mardi 9 au dimanche 14 septembre 2014 Le mardi 9, vernissage à partir de 15h jusqu’à 21h Du mercredi au samedi, de 11h à 19h, le dimanche jusqu’à 17h Nocturne le vendredi 12 septembre jusqu’à 21h LE CONCEPT À ce jour Parcours des mondes est le plus important salon international d’arts premiers par le nombre, la qualité et la diversité de ses participants. Depuis 2002, il rassemble chaque année à Paris une soixantaine de galeristes spécialisés dans les arts d’Afrique, d’Océanie et des Amériques. Signe du succès de l’événement, 50% des participants seront étrangers cette année : des galeries belges, américaines, anglaises, australiennes, canadiennes, espagnoles, italiennes, néerlandaises, suisses ou de province rejoignent leurs confrères parisiens installés à demeure dans le quartier des Beaux-Arts de Saint-Germain- des-Prés. Cette concentration exceptionnelle d’œuvres et d’experts prend la forme d’un salon ouvert en accès libre où les visiteurs peuvent parcourir les rues pittoresques de ce quartier historique, devenu l’écrin des arts premiers. Chaque galerie offre dans une présentation personnalisée et intime des chefs-d’œuvre inconnus d’Afrique ou d’Océanie, des pièces ethnographiques plus abordables et des œuvres recherchées des collectionneurs. Le succès de ce salon hors-les-murs, salué par une presse enthousiaste en 2013 et une fréquentation en hausse et toujours plus internationale, tient à la conjonction d’éléments complémentaires : la bonne santé du marché des arts premiers, l’engouement croissant des amateurs pour ces arts dits lointains, les efforts engagés par les marchands pour proposer des expositions thématiques de qualité et la vigilance des organisateurs en matière de qualité des pièces exposées. Parcours des mondes est un salon rigoureux dans sa sélection de marchands et dans sa sélection d’œuvres. L’EQUIPE ORGANISATRICE Directeur artistique : Alexander Arthur Tribal Art Management alex@primedia.be BP 18 - 7181 Arquennes - Belgique Organisatrice : Liesbeth Vanmol Directeur : Pierre Moos liesbeth@parcours-des-mondes.com +33 6 09 17 21 09 RELATIONS PRESSE Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ contact@colonnes.com _ T : +33 1 42 60 70 10
  • 34. DOSSIER DE PRESSE PARTENAIRES Relations presse: Agence Colonnes _ Claire Galimard _ Lara Fatimi _ +33 1 42 60 70 10 _ contact@colonnes.com www.parcours-des-mondes.com 33 SALON INTERNATIONAL DES ARTS PREMIERS PARCOURS DES MONDES 9-14 SEPTEMBRE. PARIS, SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS PARTENAIRES PRESSE Tribal Art Magazine BP 18, 7181 Arquennes, BE T : +32 67 877 277 info@tribalmagazine.com www.tribalmagazine.com L’Alcazar 62, rue Mazarine, 75006 Paris T : +33 1 53 10 19 99 Ouvert 7/7j, 12h - 15h, 19h - 2h www.alcazar.fr www.blogalcazar.fr IESA Institut d’Etudes Supérieures des Arts 5, avenue de l’Opéra, 75001 Paris T : +33 1 42 86 57 01 iesa@iesa.fr www.iesa.info

×