20110401 - Colin Lalouette - Apports du KM à l'IE (Mastère IESE- ESC toulouse)
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

20110401 - Colin Lalouette - Apports du KM à l'IE (Mastère IESE- ESC toulouse)

on

  • 916 views

 

Statistics

Views

Total Views
916
Views on SlideShare
914
Embed Views
2

Actions

Likes
0
Downloads
7
Comments
0

2 Embeds 2

http://www.linkedin.com 1
https://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial-NoDerivs LicenseCC Attribution-NonCommercial-NoDerivs LicenseCC Attribution-NonCommercial-NoDerivs License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

20110401 - Colin Lalouette - Apports du KM à l'IE (Mastère IESE- ESC toulouse) Presentation Transcript

  • 1. Colin Lalouette Chargé de Recherche (IRIT - Mines de Paris) Airbus Knowledge Management Team Colin.Lalouette@irit.frDéfinitionsInteractionsOutilsManagement LES APPORTS DU KNOWLEDGE MANAGEMENT À L’INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE 11/04/2013
  • 2. Plan du coursCours 1 : Découverte et sensibilisation 3hCours 2 : Savoirs actionnables 3hCours 3 : Démarche managériale + Application « Veille » 4hCours 4 : Conclusion + Présentations 4h Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 2
  • 3. Présentation Thèse CIFRE sur la coopération Collaboration avec Airbus  Département de KM Partenaires académiques  IRIT / Equipe IC3  Mines de Paris / CRC  Université de Namur / ReCCCoM Parcours et enseignements donnés  INSA, Mines de Paris, ENSIACET…  PM, KM, Risques, Sociologie des organisations… Doctorat  « KM, fiabilité organisationnelle et couplages faibles » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 3
  • 4. 1 : DECOUVERTE ET SENSIBILISATIONPrésentationLe KM… c’est quoi au fait ?!?Le KM à AirbusStory-tellingConclusion et 3 idées clés Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 4
  • 5. Le KM… c’est quoi au fait ?!? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 5
  • 6. Le KM… c’est quoi au fait ?!? • Quels types d’entreprises ? Où ? • Quels types d’organisations ? • Pour le passé ? Quand ? • Pour le futur ? • A quoi ca sert ?Pourquoi ? • Dans quel but ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 6
  • 7. Le KM… c’est quoi au fait ?!? ? ? ? So what Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 7
  • 8. Définitions du KM Pas de consensus !Multidimensionnelle OrientéeEconomie Organisation Informatique Opérationnelle Tactique Stratégique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 8
  • 9. (Ma) Définition du KM Ce qu’est le KM Ce que n’est pas le KM Gestion opérationnelle  Les outils de base (MES/LES)  Optimisation processus  Amélioration prise de décision  Le SI (ERP)  Gestion des hommes  Le SID (APS)  Innovation Domaine multidisciplinaire  Sciences cognitives aux NTIC  Management à l’IA Stratégie d’entreprise  Capitalisation et diffusion  Savoirs et savoir-faire  Amélioration de la productivité  Pérennisation de l’activité Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 9
  • 10. Le KM en pratique Optimiser les processus Les Améliorer Innover objectifs l’aide à la décision du KM Identifier les compétences internes Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 10
  • 11. Le KM en pratique Getting the right knowledge to the right people at the right time in the right format without being asked Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 11
  • 12. Le KM en pratique Acquisition des connaissances La Ingénierie Capitalisation des des connaissances composition connaissances du KM Modélisation des connaissances Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 12
  • 13. Le KM simplement Process Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 13
  • 14. Le KM simplement Outil Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 14
  • 15. Le KM Outils simplementOutils Outils Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 15
  • 16. Le KM simplement Hommes Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 16
  • 17. Le KM simplement Transd- isciplinarité Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 17
  • 18. Le KM simplement Transd- isciplinarité Process KM Outils Hommes Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 18
  • 19. Définitions du KMGestion de la Connaissance Gestion des Connaissances Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 19
  • 20. Définitions du KMGestion des Connaissances Knowledge Management (KM) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 20
  • 21. KM et IE… c’est quoi le lien?!? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 21
  • 22. KM et IE… c’est quoi le lien?!? • Quels apports à l’IE ? KM • Quels apports à la veille ? • Quels apports au KM ? IE • Quels apports à la veille ? • Quels apports au KM ?Veille • Quels apports à l’IE ? Knowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 22
  • 23. KM et IE… c’est quoi le lien?!? ? ? ? So what Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 23
  • 24. L’IE simplementKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 24
  • 25. L’IE simplement Protection du patrimoine informationnel Influence IE Veille et renseignement Aide à la décisionKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 25
  • 26. La Veille simplementKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 26
  • 27. La Veille simplement Eviter les erreurs de décision Veille Détecter Voir ce qui opportunités est déjà fait et menaces Faciliter le processus de décisionKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 27
  • 28. La Veille simplement Finalité Inter- Nombre de réactivité destinataires Veille Etendue des Présentation thèmes des données Natures des sources Mise à Niveau de disposition valeur des données ajoutée Qualification et analyse de linformationKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 28
  • 29. La Veille simplement Commerciale Technologique Concurrentielle Réglementaire Sectorielle Veille Juridique Stratégique Financière HorizontaleKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 29
  • 30. KM et IE… c’est quoi le lien?!? IE Aide à la décision KM Veille Information Identification Capitalisation Collaboration Innovation Système d’Information Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 30
  • 31. La gestion de l’IE en 10 points 1 - Définir les besoins en information 2 - Collecter l’information ouverte 3 - Ne pas négliger l’information « informelle » 4 - Hiérarchiser et traiter l’information recueillie 5 - Diffuser l’information à point nommé 6 - Influer sur l’environnement 7 - Obtenir l’adhésion de tous 8 - Bannir définitivement la naïveté 9 - Protéger les données sensibles et le savoir-faire 10 - Mesurer la satisfaction des destinatairesKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 31
  • 32. Remarques ?(sur le triptyque KM – IE – Veille) Knowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 32
  • 33. Le KM à Airbus Le KM intra-organisationnel  Contexte et politique interne  Présentation sommaire des outils Le KM inter-organisationnel  Contexte et politique externe  Pratiques actuelles et applications innovantesKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 33
  • 34. Le KM intra-organisationnel Contexte et politique interne Head of Departement EMEK • Transnational • Pas de pouvoir hiérarchique Responsable Promotion & Qualité Networking - Approche Bottom-Up - Approche Top-Down France Team Germany Team UK Team Leader Leader Leader IT Support IT Support IT Support French Team German Team BritishTeam Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 34
  • 35. Le KM intra-organisationnel • KM Portfolio • Autres outils Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 35
  • 36. Le KM intra-organisationnel Où ? • BS - Business Search Quoi ? • KMOD – Knowledge Management Overall Diagnosis • ExTra – Expertise Transfert Qui ? • YP –Yellow Pages • ASDM – Airbus Structure Design Material Comment ? • • Innovation Management RISE – Reuse, Improve and Share Experience • Profession Guides Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 36
  • 37. Le KM intra-organisationnel Où ?  BS - Business Search  Moteur de recherche interne Quoi ?  KMOD – Knowledge Management Overall Diagnosis  Outil d’audit pour l’implémentation d’actions de KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 37
  • 38. Le KM intra-organisationnel Qui ?  ExTra – Expertise Transfert  Méthodologie de transfert d’expertise  YP – Yellow Pages  Pages jaunes de l’ingénierie Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 38
  • 39. Le KM intra-organisationnel Comment ?  RISE – Reuse, Improve and Share Experience  Mémoire à base de cas  Innovation Management  Méthodologies pour l’innovation (Ex. : TRIZ) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 39
  • 40. Le KM intra-organisationnel Comment ?  ASDM – Airbus Structure Design Material  Mémoire de modélisation « Produit »  Profession Guides  Mémoire de capitalisation « Métier » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 40
  • 41. Le KM intra-organisationnel Comment ? (extras)  E-room  Espace de stockage et de travail collaboratif  Wikis (expérimentation)  Espace de travail collaboratif Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 41
  • 42. Le KM inter-organisationnel Contexte  La sous-traitance  Appel croissant  50 % de l’A350 XWB (et 80% pour Dreamliner de Boeing)  Evolution socio-juridique comme la STG  Sous-Traitance Globale (STG)  Risk Sharing Partner (RSP)  Partenariat sur le long terme pour un programme  Logique de ROI et non pas de prestation classique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 42
  • 43. Le KM inter-organisationnel  Contexte S/C category? DESIGN & BUILD Risk Sharing Partner (RSP) Definition A/C System Y Manufacturing Design and Industrial Partners (IP) dossier component N Equipment/Engine/Systems (EQS) Jigs & Tools (J&T) Authorized Engineering Service (AES) Authorized Engineering Service (ES) Build to Print/Manufacturing (B2P) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 43
  • 44. Le KM inter-organisationnel  Contexte Strategic aspects, Deliverables, Knowledge level of Knowledge relevance for Process involvment, … supplier performance Airbus’ enterprise memory Risk Sharing Partner (RSP) and Industrial Partners (IP) HIGH HIGH Equipment/Engine/Systems (EQS) HIGH MEDIUM Jigs & Tools (J&T) MEDIUM MODERATE Authorized Engineering Service (AES) HIGH HIGH Engineering Service (ES) MEDIUM MEDIUM Build to Print/Manufacturing (B2P) MEDIUM MODERATE Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 44
  • 45. Le KM inter-organisationnel Contexte (par cartographie heuristique !) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 45
  • 46. Le KM inter-organisationnel Pratiques actuelles  Ingénierie concourante  Conception transdiplinaire  Localisation en « plateau »  Co-conception participative  Conception inter-organisationnelle  Emergence du produit par interactions successives Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 46
  • 47. Le KM inter-organisationnel Applications innovantes  Nécessité de favoriser l’apprentissage organisationnel Airbus Germany Airbus UK Airbus France Airbus Spain  La solution : l’ « Organisation Apprenante » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 47
  • 48. Le KM inter-organisationnel l’A35O XWB’s « Learning Organization » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 48
  • 49. Le KM inter-organisationnel Organisation Apprenante pour l’A35O XWB  Solution intégrée de KM  Divers applications  Compétences individuelles  Formations (STG+Airbus)  Compétences collectives  Cas d’études  Cas d’utilisation  Communautés de pratiques Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 49
  • 50. Le KM inter-organisationnel Technical Needs Pre-requisite Test K-acquisition Test before each training Basic TrainingsLearning by Training Structure Design Stress System Installation Design Process Stress Metal Electrical SI Individual skills Functional Analysis Stress Composite SEE-XP for funct. Def. CATIA V5 / PRIMES F & DT Equipment Installation Metal / Composite Design FEM Specialists Fixed Brackets Selection A350 Specific Trainings Profession Awareness / Golden Rules / Key Messages K-acquisition Test after each training Case Studies / Use Cases (connecting multi-skills) Knowledge Services Learning by doing based on Typical Professional Situations relative to Collective skills Experience feedback from plateau working and deliverables Products Technologies Communities of Practice Processes (Engineering, Manufacturing ) Reference Documents Knowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? Improvements proposals against key issues Continuous K support 11/04/2013 50
  • 51. Questions ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 51
  • 52. Story-telling (Début…) La Mondialisation  Concurrence  Compétitivité  Recentrage sur les cœurs de métier  Appel croissant à la sous-traitance  Supply chain  Entreprise étendue  Partenariats  Coopétition Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 52
  • 53. Story-telling (Début…) La Mondialisation  Fin de l’économie de production dans les pays riches Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 53
  • 54. Story-telling (Début…) La Mondialisation  Economie basée sur la connaissance  Ex. : Rapport Attali / Rapport de la CE de Lisbonne  Intelligence économique et veille  Evaluation et gestion du capital immatériel Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 54
  • 55. Story-telling (…milieu…) Nouveau défis  Garantir la maîtrise de lexpertise technique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 55
  • 56. Story-telling (…milieu…) Eviter l’«amnésie d’entreprise» Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 56
  • 57. Story-telling (…milieu…) ?? ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 57
  • 58. Story-telling (…milieu…) ! ! ! Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 58
  • 59. Story-telling (…milieu…) Rationalisation  Du transfert de compétence à la perte de la maîtrise technique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 59
  • 60. Story-telling (…milieu…) Rationalisation  Du transfert de compétence à la montée mutuelle en compétence  Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 60
  • 61. Story-telling (…milieu…) Approche occidentale Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 61
  • 62. Story-telling (…milieu…) Shukko Tensekki Keiretsu Approche orientale Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 62
  • 63. Story-telling (…milieu…) Des solutions épistémologiquement différentes pour le partage de connaissances Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 63
  • 64. Story-telling (…milieu…) Un peu d’histoire… Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 64
  • 65. Story-telling (…milieu…) Platon Aristote VS Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 65
  • 66. Story-telling (…milieu…) René Descartes Giambattista Vico VS Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 66
  • 67. Story-telling (…milieu…)Positivisme et constructivisme(dans les centrales nucléaires) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 67
  • 68. Story-telling (…milieu…) Positivisme Constructivisme Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 68
  • 69. Story-telling (…milieu…) Positivisme Constructivisme Anticipitation / Planification  Résilience / Robustesse Redondance technique  Human-centred approche  Homme est le maillon faible  Homme est la clé Couplages forts  Couplages faibles Sécurité imposée  Culture de sureté Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 69
  • 70. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 70
  • 71. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 71
  • 72. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KMKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 72
  • 73. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM  Le process et l’outil RISE  Les fiches de LL (Lessons Learnt) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 73
  • 74. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM  4 process : 2 process internes  Capitalisation de REx en interne concernant la STG  Issue des écueils / bonnes pratiques des programmes n–x  Issue des dossiers de Risk Management  Partage des REx par divers moyens avec la STG  Simples recommandations  Exigences techniques ou fonctionnelles Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 74
  • 75. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM  4 process : 2 process contractualisés  Vérification de la réutilisation des REx  Addition de commentaires  Recontextualisation de l’information  Capitalisation de REx provenant de la STG  Issue des écueils / bonnes pratiques du programme n  Issue des plans d’action des dossiers de Risk Management Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 75
  • 76. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM  Vers une logique intégrée et à dynamique itérative d’une base de cas inter-organisationnelleKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 76
  • 77. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM Agenda d’utilisation des processus dans la planification d’un programmeKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 77
  • 78. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM  Phase d’évaluation de la STG  Notation qualitative  Motivation, transparence et communication sur les LL  Notation semi-quantitative  Calcul du capital intellectuel transmis à travers les Rex  Vérification de la réutilisation et remarques associées Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 78
  • 79. Story-telling (…et fin) Une solution positiviste de KM  Phase d’évaluation de la STG  Mesure du niveau de collaboration  Comparaison de la collaboration Airbus  STG en fonction d’objectifs prédéfinis à l’avance  Calcul d’une note prenant en compte les précédentes  Favorise la durabilité des échanges dans la notation  Intégration de la note au processus des achats  Participe à l’obtention d’une « labellisation »11/04/2013 Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 79
  • 80. Story-telling (…et fin)Une solutionconstructivistede KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 80
  • 81. Story-telling (…et fin) La facilitation des couplages faibles entre acteursUne solutionconstructivistede KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 81
  • 82. Story-telling (…et fin) Une solution constructiviste de KM  La facilitation des couplages faibles entre acteurs  Diverses téléologies pour les couplages  Socialisation  Coordination  Collaboration  Divers niveaux d’apprentissage organisationnel Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 82
  • 83. Story-telling (…et fin)La socialisation Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 83
  • 84. Story-telling (…et fin)La coordination Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 84
  • 85. Story-telling (…et fin)La coopération Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 85
  • 86. Story-telling (…et fin)L’apprentissage organisationnel Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 86
  • 87. Story-telling (…et fin) Une solution constructiviste de KM  Etudier ces couplages sur les plateaux Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 87
  • 88. Story-telling (…et fin) Une solution constructiviste de KM  Méthodologie  Observation participante  Entretiens  Suivi d’un artefact  Analyse des réseaux sociaux  … Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 88
  • 89. Story-telling (…et fin) Une solution constructiviste de KM  Affecter à chaque couplage une téléologie  Lier à un niveau d’apprentissage  Encyclopédique  Épisodique Simple boucle  Procédural  Augmenté  Deutéro Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 89
  • 90. Story-telling (…et fin) Une solution constructiviste de KM  Réaliser un modèle systémique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 90
  • 91. Story-telling (…et fin) Une solution constructiviste de KM  Concevoir et tester un outil méthodologique à l’aide d’artefacts processuels et matériels Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 91
  • 92. Questions ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 92
  • 93. Conclusion en 3 idées clés KM, IE et veille sont interdépendants Le KM est incontournable dans la société post-capitaliste mondialisée d’aujourd’hui Le KM utilise des outils pour coder et des outils pour collaborer : 2 philosophies différentes Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 93
  • 94. Vos story-telling Exemples de KM intra-organisationnels ? Exemples de KM inter-organisationnels ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 94
  • 95. 2 : SAVOIRS ACTIONNABLESEntre théorie et pratique Primo définitions La société de la connaissance La dynamique de l’entreprise apprenante Les bases du KMPanel des solutionsConclusion (…et un petit peu plus) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 95
  • 96. Entre théorie et pratique Primo définitions  Signe  Donnée  Information  Connaissance  Savoir / Savoir-faire  Compétence  Expertise  Sagesse Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 96
  • 97. Entre théorie et pratique Primo définitions Procédurale Déclarative Tacite Explicite Individuelle Collective Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 97
  • 98. Primo définitions Signe Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 98
  • 99. Primo définitions Donnée Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 99
  • 100. Primo définitions Information Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 100
  • 101. Primo définitions Connaissance Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 101
  • 102. Primo définitions Savoir Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 102
  • 103. Primo définitions Savoir-faire Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 103
  • 104. Primo définitions Compétence Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 104
  • 105. Primo définitions Expertise Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 105
  • 106. Primo définitions SagesseSigne Donnée Information Connaissance Savoir Compétence Expertise Sagesse Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 106
  • 107. Primo définitions Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 107
  • 108. Primo définitions Déclarative Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 108
  • 109. Primo définitions Procédurale Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 109
  • 110. Primo définitions Tacite Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 110
  • 111. Primo définitions Explicite Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 111
  • 112. Primo définitions Individuelle Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 112
  • 113. Primo définitions Collective Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 113
  • 114. La société de l’information The « Information Highway » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 114
  • 115. La société de l’information (N)TIC Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 115
  • 116. La société de la connaissance ( Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 116
  • 117. La dynamique de l’entrepriseapprenante L’entreprise créatrice de connaissances L’organisation apprenante Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 117
  • 118. La dynamique de l’entrepriseapprenante L’entreprise créatrice de connaissances Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 118
  • 119. La dynamique de l’entrepriseapprenante Le cycle de conversion des connaissances Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 119
  • 120. La dynamique de l’entrepriseapprenante G CHI Sagesse Connaissance BA Information Donnée Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 120
  • 121. La dynamique de l’entrepriseapprenante L’organisation apprenante Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 121
  • 122. Les bases du KM Ingénierie & Acquisition des connaissances Capitalisation & Modélisation des connaissances KM Management des Knowledge Workers Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 122
  • 123. Ingénierie des connaissances Concepts, méthodes et techniques pour modéliser et acquérir les connaissances  Tacites et explicites Intérêts  Explicitation et structuration de concepts  Méthodes de résolution de problèmes Moyens  Formalismes de représentation (tags, ontologies, etc.)  Structures informatiques adaptées Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 123
  • 124. Acquisition des connaissances Acquisition humaine  Elicitation  Entretiens semi-directifs  Observation  Etc. Acquisition numérique  Recherche documentaire automatisée  Data Mining  Etc. Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 124
  • 125. Capitalisation des connaissances  Sauvegarde des connaissances  Capitalisé dans des mémoire « vivantes »  Livre de connaissance  Base de connaissance  Intérêts  Capitalisation des expertises  Rationalisation des projets Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 125
  • 126. Capitalisation des connaissances Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 126
  • 127. Modélisation des connaissances Modélisation informatique Représentation et réutilisation Intérêts  Approfondissement des problèmes  Renforcement des compétences  Clarification de la compréhension de la complexité  Adaptation et meilleures solutions  Accroissement de la capacité dinnovation Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 127
  • 128. Panel des solution Présentation selon 7 des 10 points du HRIE  1 - Définir les besoins en information  2 - Collecter l’information ouverte  3 - Ne pas négliger l’information « informelle »  4 - Hiérarchiser et traiter l’information recueillie  5 - Diffuser l’information à point nommé  6 - Influer sur l’environnement  7 - Obtenir l’adhésion de tous Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 128
  • 129. Panel des solution (1) Définir les besoins en information  L’audit des connaissances et des compétences  La cartographie heuristique  L’évaluation du capital immatériel Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 129
  • 130. Audit des connaissances Identification  Propriétaires  Utilisateurs des actifs immatériels dans l’entreprise  Besoins  Attributs clés Raisons  Surcharge dinformations  Turnover élevé ou départ à la retraite  Difficulté de trouver rapidement des informations  Duplications deffort Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 130
  • 131. Audit des connaissances Déroulement  Entretiens et workshops  Cartographie heuristique des connaissances  Décisions et consensus collectifs Résultats  Evaluation des criticités  Prises de décisions stratégiques  Plan d’action Exemple Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 131
  • 132. Cartographie heuristique Carte heuristique = mind map Représentation entre concept, idées, etc. des liens  Sémantiques  Hiérarchiques  Logiques Applications  Cartographie des connaissances  Structuration de la prise de notes ou dun projet  Brainstorming  Révision et clarification  Accès par hyperliens Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 132
  • 133. Cartographie heuristique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 133
  • 134. Capital immatériel Valeur de la compagnie 80% Capital financier Capital Immatériel Capital Humain Capital Structurel Capital Relationnel (Individus) (Organisation) (Environnement) Capital Compétence Capital Processus Capital Client(Experience, Formation…) (Procédures...) (Réseaux, Loyauté…) Capital Attitude Capital IT Capital Fournisseur (Loyauté, Qualité …) (Logiciels, NTIC…) (Performance, Confiance) Capital Agilité Capital Innovation Capital Image (Inventivité, Mobilité…) (Brevets, Prop.intel…) (Marques…) … … … Knowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 134
  • 135. Capital immatériel Développement durable et capital immatériel  Instrument financier à l’instar du KM Capital immatériel permet  Activité économique respectueuse  Donner satisfaction à toutes les parties prenantes  Actionnaires  Clients  Salariés  Fournisseurs  Société civile  Milieu naturel Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 135
  • 136. Panel des solution (2) Collecter l’information ouverte  Les mémoires d’entreprise  Les collecticiels  L’apprentissage en ligne  Le moteur de recherche et le robot d’indexation  Le benchmarking Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 136
  • 137. Mémoires d’entreprise Mémoires  Savoirs et savoir-faire en action  Par les employés dune entreprise  Pour permettre datteindre des objectifs Types de mémoires  « Mémoire métier », composée des référentiels, documents, outils, et méthodes employés dans un métier donné  Ex. : TD plus tard Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 137
  • 138. Mémoires d’entreprise Types de mémoires  « Mémoire société » liée à lorganisation, à ses activités, à ses produits, aux participants  Ex. : RISE  « Mémoire individuelle » caractérisée par le statut, les compétences, le savoir-faire, les activités dun membre donné de lentreprise  « Mémoire de projet » comportant la définition du projet, ses activités, son historique et ses résultats Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 138
  • 139. Collecticiels Collecticiel = Logiciel collectif = Groupware 3 catégories d’outils selon la coopération :  Communication  Coopération (conférence)  Collaboration Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 139
  • 140. Collecticiels Outils de communication  Courriel  Courriel vocal  Publication via site web  Forum  Messagerie instantanée  Technologies "push"  Flux RSS  Blog  Wiki Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 140
  • 141. Collecticiels Outils de coopération (conférence)  Vidéoconférence  Partage d’application  Conférence de données  Système de rencontre électronique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 141
  • 142. Collecticiels Outils collaboratifs  Calendrier électronique  Système de gestion de projet  Moteur de workflow Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 142
  • 143. Apprentissage en ligne Méthode éducative de formation Affranchissement de la présence physique Disparition du tuteur au profit d’un médiateur Définition par l’UE :« Utilisation des nouvelles technologies multimédias de l’Internet pour améliorer la qualité de l’apprentissage en facilitant d’une part l’accès à des ressources et à des services, d’autre part les échanges et la collaboration à distance » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 143
  • 144. Moteurs de recherche Exploration  Web systématiquement exploré par robot dindexation  Déplacement d’hyperliens vers URLs, etc. Indexation  Extraction / Enregistrement des index dans une BDD Recherche  Requêtes de l’utilisateur  Algorithme d’application prenant en compte  Contexte du mot clé  URL / Ressource  Restitution des résultats par ordre deLes Apports du Knowledgesupposée pertinence Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 144
  • 145. Benchmarking Technique de marketing  Etudier et analyser les autres entreprises  Sen inspirer et en retirer le meilleur Processus continu  Recherche / Analyse comparative  Adaptation / Implantation des meilleures pratiques Benchmark  Indicateur chiffré de performance  Sert à définir les objectifs par rapport au leader Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 145
  • 146. Benchmarking 4 différents types de benchmarking :  Interne  Compétitif  Fonctionnel  Horizontal Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 146
  • 147. Panel des solution (3) Ne pas négliger l’information « informelle »  La localisation et le transfert d’expertise  Les communautés de pratique  Le réseautage social (ou social networking) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 147
  • 148. Transfert d’expertise Méthodes classiques  Tutorat  Compagnonnage  Coaching pédagogique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 148
  • 149. Transfert d’expertise Méthodes classiques  Story-telling  Raconter des histoires porteuses de sens  Divers modalités associées  Langage est la clé  Vecteur de création et diffusion des significations  Compréhension spontanée  Approche de ce qui est complexe  Compétences sociales ou comportementales  Délicates à décrire Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 149
  • 150. Transfert d’expertise Méthode récente  Système de localisation d’expertise Couplage  Collecticiel Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 150
  • 151. Transfert d’expertise Localisation dexpertise (ELS)  Type « Pages jaunes » de l’entreprise  Création des profils  Manuelle et volontaire  Principe de Quid Pro Quo parfois  Statistique sur l’utilisation  Type « modèle » de l’entreprise  Création des profils  Automatique (data mining) puis manuelle  Utilisation de « brokers » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 151
  • 152. Communautés de pratique Perspective sociale de l’apprentissage Existence physique ou virtuelle, officielle ou non Souvent informelle, sans règles Pour la faciliter :  Mettre les acteurs en relation  Libérer du temps  Eliminer les entraves  Libérer du temps  Donner des moyens matériels Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 152
  • 153. Réseautage social Applications Web  Mise en relation  Variété doutils  MàJ automatiques de carnet dadresses  Visualisation de profils  Création de nouveaux liens par des services dintroductio  Autres formes de raccordements sociaux (Hubs, etc.) Invitation pour crée réseau personnel  Réitération du processus Fondé sur la théorie des six degrés Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 153
  • 154. Réseautage social 3 catégories  Réseaux ouverts (ex. : MySpace)  Réseaux sur invitation  Garantie quau moins chaque membre a une relation (ex. : Orkut)  Services en ligne de réseautage professionnels  Favorisent rencontres professionnelles  Offres de poste  Recherche de profils (ex. : Viadéo / LinkedIn) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 154
  • 155. Panel des solution (4) Hiérarchiser et traiter l’information recueillie  La gestion électronique des documents  La gestion de contenu  Les systèmes experts  Les systèmes de raisonnement par cas  L’information mining  Les réseaux sémantiques  Le traitement automatique du langage naturel  Les agents intelligents  L’informatique décisionnelle Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 155
  • 156. GED (Gestion Electronique de Document) GED = EDMS (Electronic Document Management System) Gestion du contenu = CMS (Content Management System) EDMS + CMS = ECM (Enterprise Content Management) Méthodologie de travail collaborative Acquisition Traitement Classement Distribution Indexation Archivage Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 156
  • 157. Systèmes de Gestion de Contenu SGC = CMS (Content Management Systems) Logiciels de conception / mise à jour dynamique  Documents  Sites Web Travail collaboratif  Séparation fond / forme  Workflow de publication  Versioning Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 157
  • 158. Systèmes de Gestion de Contenu Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 158
  • 159. Systèmes experts Reproduction des mécanismes cognitifs  Réponse à partir de faits et de règles connus  Process  Question?  Moteur dinférence« Base de faits Base de règles »  Réitération par moteur dinférence Mécanisme de logique formelle  Raisonnement déductif  Ex. du syllogisme :  « si P est vrai (fait ou prémisse) et si on sait que P implique Q (règle) alors, Q est vrai (nouveau fait ou conclusion) » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 159
  • 160. Raisonnement par cas Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 160
  • 161. Information mining Information mining = (Data + Text) mining Extraction de connaissances par data mining  Valides et exploitables  A partir de grands volumes de donnée  Utilisation croisée :  Statistiques  IA  BDD  Corrélation entre données hétérogènes  BDD, datawarehouse, Web Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 161
  • 162. Information mining Information mining = (Data + Text) mining Extraction de connaissances par text mining  Spécialisation data mining avec textes  Systèmes informatiques dapprentissage et de statistiques  Mise en algorithme  Modèle simplifié des théories linguistiques  2 étapes  Reconnaissance (mots, phrases, rôles grammaticaux, relations et sens)  Interprétation et application de requêtes Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 162
  • 163. Réseaux sémantiques Graphe qui encode les connaissances dobjets ainsi que leurs propriétés dans certains cas  Thésaurus  Ontologie  Folksonomie  Réseau bayésien Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 163
  • 164. Réseaux sémantiques Thésaurus  Ensemble structuré de termes  Harmoniser la communication  Traiter linformation  Normalisation du vocabulaire d’un domaine  Termes génériques  Termes spécifiques à un domaine  Ne fournit pas les définitions  Outil documentaire dindexation  Optimisation des requêtes Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 164
  • 165. Réseaux sémantiques Ontologie  Modèle de données représentatif dans un domaine  Ensemble de concepts  Relations entre ces concepts  Description  Individus (objets de base)  Classes (ensembles, collections, types dobjets)  Attributs (propriétés, fonctionnalités)  Relations (liens entre objets)  Événements (changements subis par des attributs ou des relations)  Corpus du Knowledge Management à l’Intelligence Economique Les Apports utilisable numériquement 11/04/2013 165
  • 166. Réseaux sémantiques Folksonomie  = Folk (peuple) + taxinomie (catégorisation)  Système de classification  Collaborative / Décentralisée / Spontanée  Pas de terminologie prédéfinie  Adoption de termes pour classifier  Mots-clés / Etiquettes (tags)  Effet communautaire  Classification est lunion des descriptions  Possibilité dexploration  Partie intégrante du Web 2.0 Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 166
  • 167. Réseaux sémantiques Réseau bayésien  Modèles de représentation des connaissances  Dispositifs pour calculer des probabilités conditionnelles  Description relations causales entre variables  Relations stochastique  Observation dune cause modifie probabilité  Utilisation  Diagnostic industriel et lanalyse de risques  Détection des spams et data mining  Ex.: Diagnostic de maladie  Recherche symptômes dun malade  Calcul les probabilités des différentes pathologies  Calcul probabilité de symptômes non observés  Déduction examens complémentaires Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 167
  • 168. TANL (traitement automatique du langage naturel) Discipline linguistique et informatique Programmes et techniques informatiques pour traiter tous les aspects du langage humain  Traduction automatique  Résumé automatique  Génération automatique de textes  Synthèse de la parole  Reconnaissance  Vocale  Ecriture manuscrite Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 168
  • 169. Agents intelligents Equivalent dun robot logiciel.  Programme qui accomplit des tâches à la manière dun automate  Certaine autonomie  Dialoguent entre eux Outils de l’IA  Base de connaissance prédéfinie  Moteur dinférence  Système dacquisition de connaissances  Mécanisme dapprentissage Plusieurs types d’agents  Agents pour messageries  Agents acheteurs  Agents vendeurs Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 169
  • 170. Informatique décisionnelle Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 170
  • 171. Panel des solution (5) Diffuser l’information à point nommé  Les technologies de « Push » d’information  Le Knowledge Customer Relationship Management Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 171
  • 172. Technologies de « Push » Fondées sur larchitecture client-serveur  Internaute sabonne à chaînes thématiques  Affichage automatique régulièrement  Opposées au Pull La newsletter Le fil RSS  Really Simple Syndication  Pour MàJ d’informations dynamiques  Lus grâce à des lecteurs  En ligne  Lecteurs de flux nommés aggrégateurs Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 172
  • 173. KCRM KCRM = Knowledge Customer Relationship Management Evolution du CRM  Automatisation de processus d’entreprise horizontalement intégrés  A travers plusieurs points de contacts avec le client  Recours à des canaux de communication multiples et interconnectés  marketing, ventes, après-vente, SAV, etc.  Intégration des NTIC et des outils du KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 173
  • 174. KCRM Logiciels suivant à la trace puis analysant les achats des clients Intégration dans des modèles dinteraction  Amélioration de la satisfaction client  Opportunités  Up-selling  Cross-selling Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 174
  • 175. KCRM Personnalisation est la clé du KCRM  Appropriation des données personnelles  Création automatique de pages Web adaptées 3 grandes familles de personnalisation  Active  Passive  Interactive Utilisation de données  Implicites  Explicites Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 175
  • 176. KCRM Intégration de données dans base Personnalisation par filtrage collaboratif  Algorithme mathématiques ouméthode de corrélation Création de profils  Clickstream  Logfiles  Cookie  Beacons Utilisation du profils Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 176
  • 177. KCRM Clickstream  Représente l’analyse des chemins empruntés Logfile Cookie  Suite dinformations mémorisées Beacon  Logiciels invisibles sur un site Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 177
  • 178. KCRM Techniques de Etapes de vie Identification Données collectées personnalisationVisiteur Identification impossible Données des logfiles Règles(1er accès)Visiteur Cookie Données des logfiles Filtrage collaboratif(1ere session) Addresse IP Données de clickstream Données des logfiles Cookie Données de clickstreamClient potentiel Login Revue des visites Filtrage collaboratif Mot de passe Données fournies par l’utilisateur Données des logfiles Données de clickstream Cookie Revue des visitesClient Login Filtrage collaboratif Données fournies par Mot de passe l’utilisateur Historique des ventes Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 178
  • 179. Panel des solution (6) Influer sur l’environnement  La désinformation et le buzz sur le Web  L’influence due à une bonne gestion des connaissances  L’innovation Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 179
  • 180. Désinformation et buzz Désinformation = Méthode de manipulation de lopinion qui consiste à présenter une information fausse comme vraie ou l’inverse Désinformation « planifiée » parfois exercé par industriels  A des fins marketing  Sur-estimation des produits  Critiques négatives non-fondées  Désinformation sur les concurrents  Etc. Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 180
  • 181. Désinformation et buzz Buzz = technique marketing consistant à faire du bruit autour dun nouveau produit ou dune offre Bases de données sur Web (Forums)  Rumeur est une vérité rétablit par consommateur  Ré-équilibrage des pouvoirs.  Industriels rebrouillent les pistes Intérêts  Coûts plus faibles que marketing direct  Intensité et rapidité de diffusion  Connotation positive Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 181
  • 182. Désinformation et buzz Marketing viral = Buzz avec contenu maitrisé car seule sa diffusion est laissée à l’utilisateur Appel agences spécialisées  Viser relais d’information : leaders dopinions / fans  Appropriation faisant disparaître la volonté marketing Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 182
  • 183. Influence par le KM Guérilla marketing / Web lobbying = Intégration du Web au cœur de la communication  Communication interactive  Centrales on-line de réservations événementielles  Web design  Publicité en ligne  Cybermarketing Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 183
  • 184. Innovation  Processus d’innovation classique Observ Mise en Observ Amélior Veille Idée Tests Idée ation œuvre ation ationAppels à : Appels à tous les outils de KM- Veille interne- Veille externe- Benchmarking- etc. Veill Idée e Processus de Processus veille d’innovation Amélioratio n Tests Observatio Mise en n œuvre Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 184
  • 185. Panel des solution (7) Obtenir l’adhésion de tous  Explication lors de la 3ème partie sur l’approche managériale d’un projet de KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 185
  • 186. Conclusion en 3 idées clés L’entreprise doit apprendre pour survivre Les connaissances sont multiples d’où le nombre d’outils de KM Possibilités de combinaisons infinies Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 186
  • 187. Questions?Exemples d’outils rencontrés en entreprise ???Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 187
  • 188. 3 : DEMARCHE MANAGERIALEKnowledge officer et knowledge workersDifférentes approches managérialesLa démarche du projet de KMFreins et facteurs de succès Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 188
  • 189. K officer et K workers 3 types de knowledge officer selon l’école de pensée de l’entreprise  Director of Intellectual Capital  Tenants des aspects économiques et financiers  Chief Learning Officer  Tenants des aspects organisationnels et socioculturels  Chief Knowledge Officer  Tenants des aspects technologiques Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 189
  • 190. Management des Knowledge Workers “... works primarily with information or... develops and uses knowledge in the workplace.” Peter Drucker, Landmarks of Tomorrow, 1959 Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 190
  • 191. Management des Knowledge Workers  Le « knowledge worker » (KWs) actuel :  66% de la force de travail des petites entreprises nord-américaines  15 à 35 % de leur temps à la recherche d’informations  Management classique pourtant Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 191
  • 192. Différentes approches Approche top-down Approche combinée Approche bottom-up Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 192
  • 193. Approche top-down Caractéristiques  Toute l’entreprise est concernée  Vision stratégique de la DG  La culture d’entreprise joue un rôle important Engagements à tous les niveaux Ne peut s’effectuer que  Forte culture en réseau  Intérêt du Knowledge Management à l’Intelligence Economique Les Apports fort 11/04/2013 193
  • 194. Approche top-down Chantier de Formation et conduite dusensibilisation changement au KM culturel Déploiement du programme de Test de la Charte KM maturité de d’engagement l’organisation de la direction générale Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 194
  • 195. Approche bottom-up Caractéristiques  Projet pilote détecté  Sponsor et un chef de projet désignés  Résultats suivis par la DG  Projet déployé à l’ensemble de l’organisation S’effectue lorsque  Scepticisme général  Besoin de créer une « success story » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 195
  • 196. Approche bottom-up Reporting mensuelIdentification auprès de la du projet direction pilote générale Diffusion du programme de KM Choix du Rédaction du sponsor et du document de chef de projet bilan du projet de KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 196
  • 197. Approche combinée Caractéristiques  Sensibilisation effectuée auprès de la DG et de l’organisation  Culture de l’organisation mise en adéquation par chantier  Projet pilote identifié  Sponsor et un chef de projet désignés  Projet suivi par la DG  Publication régulière des avancement / résultats par la DG  Déploiement global lancé après fin de la sensibilisation S’effectue lorsque  Attente de résultats financiers  Ou besoins de KM identifiés Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 197
  • 198. Approche combinée Formation etsensibilisation au KM Chantier de Reporting mensuel conduite du auprès de la changement direction générale Diffusion culturel du programme de Rédaction du KMIdentification du document de bilan projet pilote du projet de KM Choix du sponsor et du chef de projet Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 198
  • 199. Différentes approches Choix de l’approche Attente de résultats financiers Culture en réseau et intérêt fort Approche Combinée Approche Top-down Scepticisme général Besoins KM identifiés Approche Bottom-up Approche combinée Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 199
  • 200. Différentes approches Portefeuille de projets de KM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 200
  • 201. Démarche du projet de KM 3 Questions fondamentales à se poser 1 Déroulement de programme 7 Chantiers à gérer Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 201
  • 202. 3 Questions fondamentales Quelles sont les connaissances stratégiques ? Quel sera l’impact d’une meilleure gestion des connaissances sur les résultats opérationnels ? Quel poids lui donner dans l’organisation ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 202
  • 203. Déroulement du programme 2 Etapes essentielles  Phase de vision  Projeter responsables et utilisateurs à trois ans  Imaginer la solution idéale sans aucune contrainte  Balayer tous les chantiers  Rédaction d’un document synthétique (situations / scénario)  Phase d’adéquation  Cerner les freins  Identifier la trajectoire de projet,  Réaliser matrice forces-faiblesses / opportunités-menaces  Caractériser l’adéquation du programme à l’organisation Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 203
  • 204. 7 Chantiers à gérer Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 204
  • 205. Chantier 1 : ROI ROI = Return On Investment Business case pour objectiver les coûts / gains  Justifie l’introduction d’un programme de KM  Le plus difficile à mettre en œuvre (avec le chantier de conduite du changement) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 205
  • 206. Chantier 1 : ROI COMPOSANT CONTENU Objectifs stratégiques, ROI global, budget, freins, « Executive summary » engagement nécessaire Analyse des dysfonctionnements, analyse des opportunités, Situation actuelle matrice forces-faiblesses, opportunités-menaces Vision du projet à trois ans, description des objectifsMission du projet et objectif poursuivis, justification des choix Description des bénéfices tangibles/intangibles et Analyse des bénéfices mesurables/non mesurables Description des coûts d’investissement et d’exploitation de Analyse des coûts la future solution Budget à trois ans lié aux coûts et aux gains attendus, Budget planning d’engagement Alternatives possibles suite aux résultats mesurés, scénario Solutions alternatives de replis Mesure des risques associés au projet et moyens de gérer Analyse des risques ces risques Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 206
  • 207. Chantier 2 : Organisation Comment intégrer le KM à l’organisation ? Quelle organisation de KM choisir ? Quels rôles et responsabilités dans l’organisation ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 207
  • 208. Chantier 2 : Organisation Comment intégrer le KM à l’organisation ?  En captant les connaissances  Mode centralisé : un point focal  Mode décentralisé : moyens techniques distribués  Mode intermédiaire : le knowledge editor Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 208
  • 209. Chantier 2 : Organisation Comment intégrer le KM à l’organisation ?  En structurant les connaissances  Trier et à organiser en un tout cohérent  Utilisation d’Intranets et de moteurs de recherche  En diffusant les connaissances  Décentralisé : sans intervention du dépositaire  Centralisé ou knowledge editor : tâches du documentaliste  En mettant à jour les connaissances  Face cachée de l’iceberg  Souvent oubliée ou n’est pas intégrée Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 209
  • 210. Chantier 2 : Organisation Quelle organisation de KM choisir ? Attente de résultats financiers Culture en réseau et intérêt fort Approche combinée Approche Top-Down Mode centralisé Mode décentralisé Scepticisme général Besoins KM identifiés Approche Bottom-Up Approche combinée Mode décentralisé Mode knowledge editors Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 210
  • 211. Chantier 2 : Organisation Quels rôles et responsabilités dans l’organisation ?  Mode centralisé  Homogénéité et faible déploiement  Goulots d’étranglement  Mode décentralisé  Pas de goulots d’étranglement et coûts constants  Responsabilisation mais dérive et hétérogénéité  Mode knowledge editor  Pas de goulots d’étranglement  Souple, informel, adaptable Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 211
  • 212. Chantier 3 : Processus Vise à définir l’impact du programme de KM  Basé sur la chaîne de valeur de Porter  Sur les processus de l’organisation  Fonctions de base  Fonctions transverses1) Dans quel processus intégrer le KM ?2) Comment vont être modifiés les processus ?3) Comment mettre en œuvre ces processus ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 212
  • 213. Chantier 3 : Processus  Dans quel processus intégrer le KM ?  Priorisation par grille d’analyse de la pertinenceNombred’acteurs Production Vente Maintenance Avant-vente Recherche et développement Logistique Marketing Système d’informations Support client Ressources humaines Communication Finance Nombre de connaissance échangées Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 213
  • 214. Chantier 3 : Processus Comment vont être modifiés les processus ?  Relier les capacités stratégiques aux processus  Transversalité (connexion de processus)  Collaboration (groupware)  Accélération (workflow)  Capitalisation (historique des informations)  Créativité et innovation (best practices)  Souplesse et réactivité (redéfinition rapides)  Formation et information (apprentissage continu) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 214
  • 215. Chantier 3 : Processus Comment mettre en œuvre ces processus ?  2 modes  Mode Push  Mode descendant de la chaîne de valeur  R&D jusqu’à support client  Mode Pull  Mode remontant de la chaîne de valeur  Support client jusqu’à R&D Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 215
  • 216. Chantier 4 : Gestion du contenu  Vise à définir le contenu du référentiel  Vise à intégrer le workflow  Dynamique d’échange entre acteurs 1) Comment modéliser les connaissances et les relier aux processus ? 2)Comment codifier ces connaissances ? 3) Comment exploiter ces connaissances ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 216
  • 217. Chantier 4 : Gestion du contenu  Comment modéliser les connaissances et les relier aux processus ?  Revenir au modèle des connaissances et l’intégrer  Processus, modèles cognitifs et documents  Le traduire en éléments manipulables par un SI  Modèle vers 3domaines de traduction  Domaine des documents ou informations  Documents au sens bureautique  Domaine des connaissances statiques  Modèle relationnel ou le modèle avec hyperliens  Domaine de la création de connaissances  Etapes de workflow Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 217
  • 218. Chantier 4 : Gestion du contenu  Concrétisation pour introduction dans le SI  Modélisation  Théorique  Pratique  Cartographie des connaissances  Relier à la chaîne de valeur de l’organisation  Décliner  Arborescences  Hyperliens  Workflow Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 218
  • 219. Chantier 4 : Gestion du contenu  Comment codifier ces connaissances ?  Aucun outil global  Développement spécifique ou intégration d’outils  Codification et le format doivent être uniques  Comment exploiter ces connaissances ?  Personnalisation des connaissances pour les acteurs  Définir une matrice rôle/fonctions  Par fonctions du système  Par mode de modélisation des connaissances (workflow, arborescence et hyperlien) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 219
  • 220. Chantier 5 : Conduite du changement Reprend sous l’angle des RH les autres chantiers  Former et faire adhérer l’organisation au programme  Inciter les acteurs à coopérer1) Comment former au KM ?2) Comment aller vers une culture de partage ?3) Comment intégrer le KM à l’organisation ?4) Comment faire vivre le programme de KM ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 220
  • 221. Chantier 5 : Conduite du changement  Comment former au KM ?  Formation style action-learning1 2 3 4 •Formation •Séance •Synthèse et •Debriefing classique bloquée engagement •1 jour •1 jour •5 jours •1 jour Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 221
  • 222. Chantier 5 : Conduite du changement Comment intégrer le KM à la vie de l’organisation ?  2 modes  Mode de rupture  Rejoint l’approche top-down  Introduction du KM de façon officielle  Mode progressif  Issu de l’approche bottom-up  Pas d’annonce fracassante  Acceptation des programmes / Stimulation des initiatives Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 222
  • 223. Chantier 5 : Conduite du changement Comment changer pour aller vers une culture de partage ?  Analyser les moyens de faire évoluer les mentalités  Guider vers un nouveau mode de travail  2 moyens  Incitation en aucun cas coercitive  Reconnaissance  Directe (primes, récompenses…)  Indirecte (voyage d’étude sur un thème de KM…)  Coupler les deux modes d’actions Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 223
  • 224. Chantier 5 : Conduite du changement Comment faire vivre le programme de KM ?  Pas de recette miracle en matière de continuité  Ré-exécution de la démarche de KM en accéléré  Constamment faire jaillir de nouvelles idées Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 224
  • 225. Chantier 6 : Mesure de performances  Utilisation de la balanced scorecard  Outil de pilotage et tableau de bord  Résultats financiers et questions humaines  Equilibre la perspective financière avec les autres  Carte stratégique se compose de 4 axes  Bénéfices financiers  Impact client  Processus internes  Apprentissage organisationnel Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 225
  • 226. Chantier 6 : Mesure de performances  Adapter la balanced scorecard au KM  Résultats financiers = Partie gain du chantier ROI  Impacts clients = A définir  Processus clés = Ceux du chantier processus  Capacités stratégiques = Chantier processus Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 226
  • 227. Chantier 7 : Technologies Vise la définition des outils S’appuie sur les 6 chantiers pour les traduire en solutions opérationnelles1) Quelles sont les technologies disponibles ?2) Quelles sont les capacités stratégiques propres à chacune de ces technologies ?3) Comment relier technologies et chantiers ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 227
  • 228. Chantier 7 : Technologies Quelles sont les technologies disponibles ?  Regroupées par usage :  Infrastructure de base et outils de diffusion minimum  Outils de capitalisation  Outils de travail  Outils de diffusion Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 228
  • 229. Chantier 7 : Technologies  Quelles sont les capacités stratégiques à chacune de ces technologies ? TECHNOLOGIES CAPACITES STRATEGIQUES Transversalité, collaboration, accélération, information Serveur de messagerie Transversalité, localisation, accélération, capitalisation, innovation, information, formation Serveur de connaissances Transversalité, collaboration, accélération, capitalisation GED Transversalité, localisation, accélération, capitalisation, information Système de datawarehouse Transversalité, collaboration, accélération, capitalisation, réactivité, information Annuaire de messagerie Transversalité, collaboration, accélération, créativité et innovation, souplesse et réactivité Système de groupware Localisation, créativité et innovation, formation Système de datamining Localisation, accélération, capitalisation, formationSystème experts ou systèmes CBR Localisation, accélération, souplesse et réactivité, formation Mode push Transversalité, collaboration, localisation, accélération, capitalisation, formation, Système de worflow information Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 229
  • 230. Chantier 7 : Technologies  Comment relier technologies et chantiers ? CHANTIERS IMPACTS TECHNOLOGIQUES Calcul des coûts d’investissement et des coûts d’exploitationRetour sur investissement Mode de gestion des serveurs de connaissances, de l’annuaire d’entreprise, du mode push, des forums Nouvelle organisation et news, du workflow Mode d’intégration dans chacun des processus Processus Mode de structuration des serveurs de connaissances, de l’annuaire d’entreprise, de la gestion de Contenu documents électroniques bureautiques, des systèmes de datawarehouse Capacité de prototypage, vitesse de déploiementConduite du changement Coûts d’exploitation, fourniture des indicateurs d’usage du système de KMMesure de performances Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 230
  • 231. 7 Chantiers à gérer : Synthèse Choix de l’approche Identification du portefeuille de projets candidats Mise en place de la phase de vision Mise en place de la phase d’adéquation Déroulement des sept chantiers Déploiement de la solution Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 231
  • 232. 7 Chantiers à gérer : Synthèse L’ensemble intègre les différentes composantes de tout projet Mais il faut…  … Miser sur les hommes  … Avoir une première réflexion globale avant de se lancer  … Choisir le premier sujet avec soin  … Valider la capacité du projet à avoir des résultats visibles sous 6 mois  … Déployer à l’issue de ce premier succès 3 clés du KMKnowledge Management à l’Intelligence Economique Les Apports du : hommes, démarche et choix du projet 11/04/2013 232
  • 233. Freins et facteurs de succès Freins à l’information  Manque de traçabilité  Trop ou trop peu dinformations  Canaux de réception hétérogènes  Cloisonnement des services  Outils techniques inadaptés  Suprématie du discours technologique  Rôle trop important de la technique  Rétention dinformation  Difficulté dappréhension du résultat Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 233
  • 234. Freins et facteurs de succès Freins à la décision  Multiplicité des solutions  Objections soulevées par les collaborateurs  Prix exorbitant des solutions logicielles  Lenteur et complexité de mise en œuvre  Importance primordiale de la maîtrise de loutil  Evolution constante des offres techniques Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 234
  • 235. Freins et facteurs de succès Freins à la démarche (Conduite projet classique)  1 seul responsable de projet (disponibilité et pouvoirs)  Objectif clairement défini (formalisé et validé)  Organisation projet (communication et concertation)  Besoins utilisateurs étudiés  Disponibilité des moyens humains, matériels et financiers Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 235
  • 236. Freins et facteurs de succès Freins à la démarche (Conduite projet classique)  Planification (activités et responsabilité)  Respect de la démarche (phases et points de contrôle)  Gestion rigoureuse (Suivi et modifications)  Reporting efficace (avec système d’alerte)  Processus de recette rigoureux  Discipline et solidarité (entre MoA et MOE) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 236
  • 237. Freins et facteurs de succès Freins à la démarche (Conduite projet de KM)  Faible compréhension des concepts et des bénéfices  Manque de temps  Manque de leadership  Pas d’intégrations dans les pratiques usuelles  Difficulté à changer la culture d’entreprise  Trop de projets en concourance  Incapacité à mesurer le ROI  Problèmes techniques Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 237
  • 238. Freins et facteurs de succès Facteurs de succès à la démarche  Implication de la direction générale  Implication des utilisateurs  Choix techniques pérennes  Déploiement échelonné  Suivi des risques  Un accompagnement au changement  Obtenir l’adhésion  Avoir une approche « psychologue »  Communiquer Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 238
  • 239. 4 : SUJETS DE PRESENTATIONRecommandationsSujets Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 239
  • 240. Recommandations Pour le 13 / 03 Présentation non évaluées 6 Sujets proposés  Thématiques ouvertes  Proposition de sujet possible 2 personne / groupe et 25 mn / groupe  20 mn max. de présentation  5 mn de questions Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 240
  • 241. Sujets S.1 : Les annuaires, moteurs et métamoteurs de recherche  Avantages et inconvénients  Présentation de 4 solutions (ex. : Yahoo!, Google, Flock, Clusty) S.2 : La guerre de l’information via le Web  Propagation de rumeurs, buzz et désinformation  Présentation de fait divers, précédents juridiques, etc. S.3 : La veille et le Web sémantique  Quid du web sémantique et du Web 3.0  Illustrations pour la veille deEconomique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence demain 11/04/2013 241
  • 242. Sujets S.4 : Les outils pour le Web invisible  Présentation du Web invisible  Solutions proposées, fournisseurs de service, etc. S.6 : Benchmarking de solutions de localisation d’expertise  Aide à la décision et appréciation  Ex. : Agilience (Agimail) & IBM (Lotus Discovery Server) S.6 : Benchmarking de solutions de veille professionnelles  Aide à la décision et appréciation  Ex. : Digimind & Knowings Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 242
  • 243. 5 : APPLICATION VEILLE SUR INTERNET Objectif Mieux comprendre La veille sur Internet La genèse d’Internet La recherche sur Internet Les moteurs Google Mieux chercher Les outils Google Internet Usenet Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 243
  • 244. Objectifs Apprendre l’art de veiller gratuitement  Internet  World Wide Web  Usenet Veille « Manuelle » et avec freewares Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 244
  • 245. Mieux comprendre : La veille Eviter les erreurs de décision Veille Détecter Voir ce qui opportunités est déjà fait et menaces Faciliter le processus de décision Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 245
  • 246. Mieux comprendre : La veille sur Internet  Définition  Ensemble d’activités orientées vers l’ obtention d’informations à caractère stratégique ou opérationnel sur l’évolution de l’environnement pour viser la pertinence des processus de décision à court terme ou moyen terme en utilisant les NTIC sur Internet Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 246
  • 247. Mieux comprendre : La genèse d’Internet Internet Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 247
  • 248. Mieux comprendre : La genèse d’Internet  Arpanet (1972)  Courriel  Internet (1974)  TCP/IP  Protocoles de communication et d’uniformisation  Usenet (1979)  Système en réseau de forums de discussions  Internet devient public (1980)  WWW (1992)  Système hypertexte public permettant de consulter des pages mises en ligne dans des sites avec un navigateur Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 248
  • 249. Mieux comprendre : La recherche  Vocabulaire et rappels  Corpus  Recherche  Mot clé  Indexation libre  Indexation structurée  Forums et liste de diffusion Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 249
  • 250. Mieux comprendre : La recherche  Indexation  Du texte plein au thésaurus  Par groupes nominaux  Index très importants  Associations de mots, ex : mad cow et ESB  Analyse linguistique et sémantique Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 250
  • 251. Mieux comprendre : La recherche  Indexation  Par groupes nominaux  Lemmatisation  Opération danalyse de contenu opérant par réduction des mots en une entité première (lemme / forme canonique)  Infinitif pour les verbes  Forme masculine singulière pour les noms  Stemming  Méthode utilisée dans la plupart des moteurs de recherche pour élargir le champ de la requête, en ramenant chaque terme à une racine privée de ses suffixes (ou « stem »  « mobilité » sera réduit en « mobil » pour chercher aussi bien « mobile » que « mobilisation ». Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 251
  • 252. Mieux comprendre : La recherche  Le Web  Web « visible »  Accessible et indexé  Web « invisible »  Web opaque  Pages disponibles mais non indexées  Web privé  Pages disponibles et non indexés volontairement  Web propriétaire  Pages disponibles après identification  Web réellement invisible  Pages non indexables Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 252
  • 253. Mieux comprendre : La recherche  2 approches  Je sais ce que je cherche  Hiérarchie descendante  Top-down  Je ne sais pas ce que je cherche  Hiérarchie ascendante par découverte du signal  Bottom -up  Vraie détection car non filtrée Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 253
  • 254. Mieux comprendre : La recherche  Bruit et silence (approche statique)  En fonction de la formulation de la requête  Bruit : corpus trouvé sans rapport avec la recherche  Silence : corpus pertinent existant mais non présenté  Ex : Recherche « IBM » sur moteur Bruit Résultats Silence Microsoft IBM ibm Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 254
  • 255. Mieux comprendre : La recherche  Analyse du Δ (approche dynamique)  Corpus à t Δ1  Corpus à t+1 -Δ3 Δ2  Corpus à t+2  Apparition et disparition (suppression, archivage, etc.) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 255
  • 256. Mieux chercher : Les outils  Logiciels de veille  Annuaires de recherche  Moteurs de recherche  Métamoteurs de recherche  WWW & Internet  Usenet Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 256
  • 257. Mieux chercher : Les outils  Logiciels de veille  Freeware / Utilisation gratuite on-line / Software  Agent de surveillance  Prévient quand une page web surveillée est modifiée  Agent de recherche  Prévient lors de nouvelles réponses à une requête  Optionalités  Classification automatique  Résumé automatique  Cartographie heuristique, information mining, etc. Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 257
  • 258. Mieux chercher : Les outils  Les annuaires de recherche  Réalisé par indexeurs humains / documentalistes  Classement des site dans une rubrique  Ajout d’un résumé du contenu  Recherche faite sur ces classements / résumés  Inconvénients  Site trouvé mais pas la page  Pertinence est dépendante des indexeurs Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 258
  • 259. Mieux chercher : Les outils  Les annuaires de recherche  Des annuaires mondiaux  ODP www.dmoz.org  Yahoo! www.yahoo.com  Virtual Library http://vlib.orf  Lycos www.lycos.com  Des annuaires francophones  Nomade www.nomade.fr  Yahoo www.yahoo.fr Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 259
  • 260. Mieux chercher : Les outils  ODP : Open Directory Project Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 260
  • 261. Mieux chercher : Les outils  Les moteurs de recherche  Réalisé par 3 logiciels  « Fouineur » (spider) répertorie pages sur un site central  « Indexeur » construit sur le site central un index  « Chercheur » interroge l’index  Exhaustivité et indépendance du facteur humain  Inconvénients  Trop de réponses  Manque de pertinence Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 261
  • 262. Mieux chercher : Les outils  Les moteurs de recherche  Algorithmes différents  Sélection des sites  Présentation des résultats  Exemples  Altavista occurrence des mots de pondération  Google popularité du site  Indispensable  D’en maîtriser plusieurs  D’en utiliser plusieurs pour une même recherche Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 262
  • 263. Mieux chercher : Les outils  Les moteurs de recherche  Comparaison sur 4 moteurs majeurs  Google, Yahoo, Windows Live et Ask.  Sur 19 332 requêtes  88,3 % de résultats propres à 1 moteur  8.9 % de résultats communs à 2 moteurs  2.2 % de résultats communs à 3 moteurs  0.6 % de résultats communs à 4 moteurs Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 263
  • 264. Mieux chercher : Les outils  Les moteurs de recherche  Interfaces enrichies  Dérive vers portail  Possibilités de recherche multiples et simplifiées  Moteur de recherche 2.0 (sociaux)  Réseautage social  Bookmarking  Moteurs de recherche 3.0 (sémantique) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 264
  • 265. Mieux chercher : Les outils  Les moteurs de recherche  Des moteurs mondiaux  Google www.google.com  Fast www.alltheweb.com  Altavista www.altavista.com  Hotbot www.teoma.com  Un moteur francophone  Voilà www.voila.fr Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 265
  • 266. Mieux chercher : Les outils Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 266
  • 267. Mieux chercher : Les outils Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 267
  • 268. Mieux chercher : Les outils  Les métamoteurs de recherche  Race hybride de logiciel qui lance simultanément plusieurs recherches sur des moteurs ou/et annuaires  Utiles pour gagner du temps et éclaircir un sujet  Rapatriement en local  Traitement statistique  Inconvénients  Moins riches que les moteurs  Incompréhension des opérateurs Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 268
  • 269. Mieux chercher : Les outils  Les métamoteurs de recherche  Les plus pratiques  VIivissimo http://vivisimo.com  Utilisation de la « clusterisation »  Kartoo http://www.kartoo.com/  Cartographie  Liste des principaux métamoteurs  http://www.searchenginewatch.com/links/article.php/2156241 Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 269
  • 270. Mieux chercher : Les outils  Vivissimo Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 270
  • 271. Mieux chercher : Les outils  Quel outil utiliser?  Annuaires de recherche  Approche bottom-up  Quand on doit effectuer une requête vague…  Quand on n’est pas sûr de ses mots clés…  Quand on veut être guidé par documentaliste… 1) Procéder par mots clés... (déconseillé) 2) Descendre intuitivement dans l’arborescence Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 271
  • 272. Mieux chercher : Les outils  Quel outil utiliser?  Moteurs de recherche  Approche top-down  Quand la requête est précise…  Quand les mots clés sont clairement définis… 1) Procéder par mots clés 2) Partir de catégories (catégories généralement sous-traitées par des annuaires) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 272
  • 273. Mieux chercher : Les outils  Quel outil utiliser?  L’un quand on n’utilise pas l’autre  « Lintelligence cest le détour » Henri Bergson  Pour rechercher une information il existe plusieurs voies  Ne pas sarrêter sur une difficulté ou un obstacle  Chercher à le contourner Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 273
  • 274. Mieux comprendre : Les moteurs Comment utiliser les outils?  Comprendre la syntaxe d’un outil  Toujours aller dans la rubrique aide/help/tips/hint  Réflexion sur les mots clés  Résultats dépendent de leur qualité  Utiliser la synonymie mais attention à l’homonymie  3 modes de recherche  Simple  Avancée  Spéciale Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 274
  • 275. Mieux comprendre : Les moteurs  Comment utiliser les outils?  Recherche simple  Rappels syntaxique  Et (+)  Sauf (-)  " phrase exacte "  Commencer « serré » en phrase exacte puis élargir  Ex : " La Belle et la Bête " puis " la belle et la bete " puis +Belle +Bête puis +belle +bete ...  Plus on ajoute de paramètres  Et plus on ajoute de contraintes : accents, majuscules, etc. Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 275
  • 276. Mieux comprendre : Les moteurs  Comment utiliser les outils?  Méthode de recherche avancée  Opérateurs booléens  AND (= et)  NOT (= sauf)  OR (= ou)  Exemples  moteur AND recherche  moteur NOT recherche  Couplage de requêtes  (moteur NEAR automobile) AND NOT (moteur AND recherche) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 276
  • 277. Mieux comprendre : Les moteurs  Comment utiliser les outils?  Méthode de recherche avancée  Troncature : *  Ex. : electr* trouve electrique, électrique, electricity, etc.  Cache : #,%  Ex. : canadi#n trouve canadien, canadian. etc.  Ex. : micro%finance trouve micro-finance, microfinance. etc. Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 277
  • 278. Mieux comprendre : Les moteurs  Comment utiliser les outils?  Méthode de recherche spéciale  Recherche dans le titre : title  Ex. : title:copernic  Ex. : title:((chocolat OR praline) AND (francais OR belge))  Recherche par domaine : edu, fr, com, gov, etc.  Ex. : +moteur +domain:edu Renvoie les .edu du serveur qui parle de moteur  Recherche par hôte : host  Ex. : moteur +host:honda Renvoie infos de serveurs honda (www.honda.com, www.honda.jp...) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 278
  • 279. Mieux comprendre : Les moteurs  Comment utiliser les outils?  Méthode de recherche spéciale  Recherche de liens  Recherche dans le lien sans être nécessairement dans lURL  Ex. : link:copernic.com Renvoie pages qui contiennent un lien vers une page du site dont ladresse contient lexpression copernic.com  Ex. : link:yahoo.com AND NOT url:yahoo.com Renvoie pages ayant un lien vers yahoo.com mais nayant pas dans leur URL yahoo.com Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 279
  • 280. Mieux comprendre : Google  Le cas Google… 9 ans après  250 millions de requêtes/jour faites en 88 langues  2300 employés  63% de l’utilisation en France  54 000 serveurs répartis sur 8 data-centers  Février 2005  Google vient dannoncer quil avait réalisé  1,032 milliard US $ de CA (hausse de 101%)  204 millions US $ de bénéfices net (hausse de 649%) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 280
  • 281. Mieux comprendre : Google  Délai de rafraîchissement de lindex : 4 semaines  PageRank  Tout lien pointant de la page A à la page B est considéré comme un vote de de A vers B  Google ne limite pas son évaluation au nombre de « votes »  Analyse de la page qui contient le lien  Google revendique 8.1 milliards de pages  MSN : 5 milliards  Yahoo : 4.5 milliards  Google Dance = ré-éxecution du PageRanking  Après la ré-indexation  Calcul récursif et possible de voir une variation Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 281
  • 282. Mieux utiliser : Google  Syntaxe  32 mots clés maximum par requête  AND = (espace) opérateur par défaut = (+)  NOT = Sauf = (-)  OR = Ou  Google ne tient pas compte  Casse des lettres  Par défaut des accentuations  Ex. : électricité renvoie électricité, electricité, electricite  Forçage possible avec AND Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 282
  • 283. Mieux utiliser : Google  Syntaxe  " phrase exacte "  (~) = Synonymes  Ex. : powerpoint ~help Renvoie pages avec powerpoint et help ou tips, faq, etc.  (*) à droite = Troncature impossible  Moteur recherche toujours exactement le mot demandé  (*) mot entier = Troncature possible  Ex : " le * de Seville "  Judicieux d’utiliser troncature sur mots les plus courants  Ex. : " do as * say, not as * do " Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 283
  • 284. Mieux utiliser : Google  Syntaxe  Ordre des mots + ou - important  Plus grande importance donnée au premier mot  Ex. : paris dakar renvoie différemment que dakar paris  link: = Recherche sur les adresses des liens  Exemple : link:www.honda.com Renvoie pages contenant lien dont ladresse contient lexpression www.honda.com Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 284
  • 285. Mieux utiliser : Google  Syntaxe  Related: = Recherche de sites similaires :  Ex. : related:www.honda.com Renvoie des pages similaires à Honda  Recherche avancée  Possibilités précédentes  Choix du format de fichiers (.pdf, .rtf, .doc, .xls, .ppt … )  Date de mise à jour  Pays d’origine  Langue  Etc. Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 285
  • 286. Mieux utiliser : Google  Syntaxe  startdate-enddate = Date range = Recherche entre 2 dates  Date de l’indexation de Google  Date au format du calendrier Julien  http://aa.usno.navy.mil/data/docs/JulianDate.html Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 286
  • 287. Mieux utiliser : Google  Syntaxe  Approche à la limite du Web sémantique  .. = Number range = Recherche entre 2 valeurs  Mettre unité de mesure : €, $,kg, m, m2, km  Ex. : digital camera 3..5 megapixels $800..1000  Ex. : $800.. Renvoie pages dont un produit vaut au moins 800$  Ex. : .. $800 Renvoie pages avec dont un produit ne vaut pas + de 800$ Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 287
  • 288. Mieux utiliser : Google  Syntaxe  Recherche sur le nom de domaine du site  Ex. : +moteur +site:www.honda.com Renvoie les pages contenant le mot moteur disponibles sur le site www.honda.com  Ex. : site:edu moteur Renvoie pages avec le mot moteur dans tous les sites de domaine en .edu (contrairement à AltaVista qui a 2 commandes séparées host: et domain:)  Vérification de la présence de pages dans lindex  site:www.monsite.com Renvoie la liste des pages présentes dans lindex Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 288
  • 289. Mieux utiliser : Google  Syntaxe  allintitle: = Recherche de tous les mots dans le titre  intitle: = Recherche dans le titre  allinurl: = Recherche de tous les mots dans l‘URL  inurl: = Recherche dans l‘URL  allinanchor: = Recherche de tous les mots dans le descriptif du lien  inanchor: = Recherche dans le descriptif du lien  Ex. : inanchor:honda moteur Renvoie pages contenant honda dans le descriptif de la structure html du lien et le mot moteur dans la page Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 289
  • 290. Mieux utiliser : Google  Syntaxe  allintext: = Recherche de tous les mots dans le texte  intext: = Recherche dans le texte de la page  cache: = Recherche dans le cache de Google  Utile pour comparer des pages qui changent souvent  Ex. : cache:www.honda.com Renvoie page qui trouvera la version du site Honda dans le cache du moteur Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 290
  • 291. Mieux utiliser : Google  Syntaxe  filetype: = Recherche sur un format de fichier  stocks: = Recherche informations boursières  Ex. : stocks:msft Renvoie informations boursières de Microsoft  define: Recherche de définition  Ex. : define:engine Renvoie définitions du mot engine sur une page Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 291
  • 292. Mieux utiliser : Google  Syntaxe  Recherche par date de création difficile  Peu de gens datent leurs pages  Ex. : "may * 2003" OR "may 2003" OR 05/03 OR 05/*/03 Renvoie pages créent en mai 2003 (ou en parlant sic!) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 292
  • 293. Mieux utiliser : Internet  Web et annuaires / moteurs  Fils RSS et aggrégateurs  Google Reader, FeedGator, Mon Yahoo!  Forums Web spécialisés  Newsletter Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 293
  • 294. Mieux utiliser : Internet  Liste de discussion  Principal annuaire francophone avec listes étrangères  http://www.francopholistes.com  Autres annuaires  http://tile.net/lists  http://fr.groups.yahoo.com/  Ex. : veille@yahoogroupes.fr sur la veille technologique  http://www.lsoft.com/lists/listref.html  Choix par centre d’intérêt, par pays, etc. Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 294
  • 295. Mieux utiliser : Usenet  Réelle intelligence collective  Forum / Espace de discussion  Réception des messages sur un lecteur  Ouverture facile chez un hébergeur  Majodormo, Egroup…  Consultation de centaines/milliers d’experts en 1 clic  Un moteur de forum en interface http  http://groups.google.com/  Permet une recherche sur le Usenet depuis 1981, soit environ 900 millions de posts Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 295
  • 296. Mieux utiliser : Usenet  Hiérarchique et thématique de l’adresse  Mainstream : bionet, biz, comp, eunet, sci, talk, soc…  Garantit un certain sérieux et largement distribué par les FAI  Classification par pays : fr, de, ca...  Pouvoir poser une question sans abonnement  Permet de détecter des tendances à venir  Analyse de la rumeur  Toujours aller voir dans les archives  Inconvénient  Absence fréquente de l’activité du modérateur  Désinformation possible Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 296
  • 297. Mieux utiliser : Usenet  Syntaxe  Idem recherche http  (espace)  OR  groupe: = Recherche dans un groupe donné  Ex . : group:google.public.support.general  author: = Recherche par auteur  Ex . : author:martin  Insubject: ou intitle: = Recherche sur titres des posts Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 297
  • 298. Mieux utiliser : Mozilla Firefox Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 298
  • 299. Mieux utiliser : Mozilla Firefox  Firefox  Navigateur web « vedette » de la fondation Mozilla  Logiciel « libre » sous licence Mozilla Public License  http://www.mozillaeurope.org/fr/products/firefox/  Télécharger et installer le logiciel  Télécharger et installer les modules suivants Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 299
  • 300. Mieux utiliser : Mozilla Firefox  Plugins / Modules pour la veille avec Firefox  Les modules pour 1) Rechercher 2) Collecter 3) Surveiller 4) Diffuser 5) Naviguer 6) S’informer http://www.itligentia.com/wp-content/fichiers/firefox-pour-la%20veille-2.pdf Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 300
  • 301. Questions ?Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 301
  • 302. 6 : CONCLUSIONHistoriques du KM et de l’IEConclusion sur le KMConclusion entre le KM et l’IE Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 302
  • 303. Historiques du KM et de l’IE Points communs :  Apparition vers 1950-1960  Histoire similaire  Objectifs complémentaires  Pas de définition consensuelle Recherche de leurs évolutions probables Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 303
  • 304. Historiques du KM et de l’IE Histoire récente du KM  Apparition fin 1950 3 phases  1 - Amorçage de la notion de KM  2 - De la gestion de l’information à celle de la connaissance  3 - L’ère des définitions et des débats Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 304
  • 305. Historiques du KM et de l’IE 1 - Amorçage de la notion de KM  Fin 1950  Nouvelles théories organisationnelles  Dimension tacite de la connaissance  Fin 1960  « Knowledge workers » [Drucker, 1958]  Société centrée sur la connaissance  Milieu 1970  « KM » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 305
  • 306. Historiques du KM et de l’IE 2 - De la gestion de l’information au KM  Fin 1970  Gestion de l’information  Actifs immatériels de l’entreprise  Années 1980  Passage réel de l’information à la connaissance  Expression « KM » acceptée par communauté anglophone  Savoir-faire de l’entreprise  Mémoire (et apprentissage) organisationnelle  Intégration de l’innovation [Nonaka, 1989] Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 306
  • 307. Historiques du KM et de l’IE 2 - De la gestion de l’information au KM  Début 1990  L’entreprise créatrice de connaissances [Nonaka, 1991]  Premières définitions Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 307
  • 308. Historiques du KM et de l’IE 3 - L’ère des définitions et des débats  Milieu 1990  Véritable essor du concept de KM  Définitions multiples  Fin 1990  Systèmes de KM  Elargissement du KM vers l’extérieur  Premières influence de l’IE  Début 2000  Fin des débats Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 308
  • 309. Historiques du KM et de l’IE Histoire récente de l’IE  Apparition fin 1950 3 phases  1 - Emergence de la notion de veille  2 - Des systèmes de veille à la veille stratégique  3 - L’avènement de l’IE Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 309
  • 310. Historiques du KM et de l’IE 1 - Emergence de la notion de veille  Fin 1950  Apparition de l’expression « Business intelligence system »  Apparition de l’expression « Competitive intelligence »  Pour rendre compte des pratiques informationnelles du suivi de l’environnement concurrentiel  Début 1960  Surveillance des marché et « Marketing intelligence »  Milieu 1960  Fondations de la veille sont posées  Gestion du cycle deà l’Intelligence Economiquede l’information Les Apports du Knowledge Management production 11/04/2013 310
  • 311. Historiques du KM et de l’IE 2 - Des systèmes de veille à la veille stratégique  Fin 1960  1ers systèmes de veille  Réflexions sur la dimension stratégique des systèmes  Début 1980  5forces concurrentielles de l’entreprise [Porter, 1980]  Différenciation veille et analyse concurrentiel  Veille = « Environmental scanning »  Analyse des concurrents « Competitor intelligence » Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 311
  • 312. Historiques du KM et de l’IE 2 - Des systèmes de veille à la veille stratégique  Milieu 1980  Business Intelligence  Environmental scanning  Competitor intelligence  Marketing intelligence  Fin 1980  Intégration de la veille plus largement Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 312
  • 313. Historiques du KM et de l’IE 3 - L’avènement de l’IE  Début 1990  Apparition de l’expression « Intelligence économique »  1ères définitions françaises  Surveillance de l’environnement concurrentiel  Veille, protection et manipulation de l’information  Fin 1990  Apparition de l’expression « Strategic intelligence »  Début 2000  Apparition de l’expression« Intelligence économique territoriale » Management à l’Intelligence Economique Les Apports du Knowledge 11/04/2013 313
  • 314. Historiques du KM et de l’IE Conclusion sur le présent du KM et de l’IE  Pas de définitions consensuelles  Utilisation de l’ensemble des définitions en termes  Qualification  Portée  Objectifs  Relations  Grand nombre de points communs  Evolutions proches Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 314
  • 315. Historiques du KM et de l’IE 11/04/2013 315
  • 316. Historiques du KM et de l’IE Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 316
  • 317. Historiques du KM et de l’IE Conclusion sur le futur probable du KM et de l’IE  Etude du vocabulaire des définitions  Notions tendent à se recouvrir et se compléter  KM et IE ne vont faire plus qu’un  KM tendrait plus vers une considération stratégique  IE tendrait plus vers l’intelligence collective Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 317
  • 318. Historiques du KM et de l’IEKnowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 318
  • 319. Historiques du KM et de l’IE Définition logique du KM Un ensemble de moyens et de méthodes destinés à mieux utiliser les savoirs et les connaissances potentiellement accessibles à une organisation dans l’objectif d’améliorer ses capacités de mémorisation, d’apprentissage, de collaboration et d’innovation à travers une meilleure gestion de ses actifs intellectuels et informationnels Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 319
  • 320. Historiques du KM et de l’IE Définition logique de l’IE Un ensemble de moyens et de méthodes informationnels visant à améliorer l’identification, la collecte, la circulation, la communication, la protection et l’utilisation des informations qui sont associées aux processus décisionnels des organisations Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 320
  • 321. Conclusion sur le KM KM est un oxymore  Impossibilité de gérer les connaissances  Juste créer de bonnes conditions Le Knowledge Enabling  Changement de mentalité des managers  Mettre l’accent sur l’humain  Comprendre le fonctionnement des communautés  Privilégier approche systémique  Tendre vers un KM 2.0 Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 321
  • 322. Vers un KM 2.0 Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 322
  • 323. Vers un KM 2.0 Le « knowledge worker » (KWs) actuel :  66% de la force de travail des petites entreprises nord-américaines  15 à 35 % de leur temps à la recherche d’informations Mais aussi :  Management classique  Utilise des voies rigides d’organisation  Localisation limitée  Roles limités  Reste à son bureau Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 323
  • 324. Les bases du KM Capitalisation & Modélisation des connaissances Ingénierie & Acquisition des connaissances KM Management des Knowledge Workers Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 324
  • 325. Vers un KM 2.0 KM 2.0 + KWs - Process- MéthodesKM Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 325
  • 326. Vers un KM 2.0 Le KW est trop vu ici… Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 326
  • 327. Vers un KM 2.0 …où trop là… Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 327
  • 328. Vers un KM 2.0 … Alors qu’il devrait être partout ! Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 328
  • 329. Vers un KM 2.0 Trop enfermé… Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 329
  • 330. Vers un KM 2.0 … et l’information l’est aussi dans des tours d’ivoire Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 330
  • 331. Vers un KM 2.0 Le KM worker rencontre des chemins difficiles… Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 331
  • 332. Vers un KM 2.0 …se démotive… Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 332
  • 333. Vers un KM 2.0 …et abandonne Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 333
  • 334. Vers un KM 2.0 Il doit s’engager… Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 334
  • 335. Vers un KM 2.0 …dans une communauté… Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 335
  • 336. Vers un KM 2.0 …de co-travailleurs Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 336
  • 337. Vers un KM 2.0Il tag les informations… Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 337
  • 338. Vers un KM 2.0 et il discute… Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 338
  • 339. Vers un KM 2.0 …de sa culture Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 339
  • 340. Vers un KM 2.0 Il devient alerte… Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 340
  • 341. Vers un KM 2.0 …prend des risque Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 341
  • 342. Vers un KM 2.0 Il se décloisonne Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 342
  • 343. Vers un KM 2.0 Il est mobile Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 343
  • 344. Vers un KM 2.0 KW (hier) Vs. KW (aujourd’hui) Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 344
  • 345. Vers un KM 2.0 Il apprend… Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 345
  • 346. Vers un KM 2.0 …et l’autorité de la connaissance prend le dessus sur le pouvoir ! Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 346
  • 347. Conclusion entre le KM et l’IE KM et IE  Démarches similaires mais interventions à des phases différentes avec des acteurs différents IE  Passage de la connaissance à l’action  Top et Middle managers  Sans KM pas de support KM  Phase de création de la connaissance  Niveau plus opérationnel  Sans IE pas de gouvernail Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 347
  • 348. Vos Feedbacks Commentaires ? Ressentis ? Impressions ? Voies d’amélioration ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 348
  • 349. Slides de fin Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 349
  • 350. Le capital intellectuel Valeur de la compagnie 80% Capital financier Capital Immatériel Capital Humain Capital Structurel Capital Relationnel (Individus) (Organisation) (Environnement) Capital Compétence Capital Processus Capital Client(Experience, Formation…) (Procédures...) (Réseaux, Loyauté…) Capital Attitude Capital IT Capital Fournisseur (Loyauté, Qualité …) (Logiciels, NTIC…) (Performance, Confiance) Capital Agilité Capital Innovation Capital Image (Inventivité, Mobilité…) (Brevets, Prop.intel…) (Marques…) … … … Knowledge management, sécurité et risques : Quelles interactions pour la coopération en entreprise ? 11/04/2013 350
  • 351. Les fiches de LL1. Titre • Pertinent, concis, identifiable2. Descripteurs • Origine, date, etc.3. Sujet et Contexte • Description de la situation et des circonstance liées4. Solution appliquée • Comment la situation a été réglée ?5. Recommandation et jalons • Comment (et quand) et éviter une telle situation dans le futur ? Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 351
  • 352. Evaluation du capitalintellectuel Les Apports du Knowledge Management à l’Intelligence Economique 11/04/2013 352
  • 353. La conceptualisation du couplage