Your SlideShare is downloading. ×
Anr Codesign
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Anr Codesign

521
views

Published on

Published in: Technology, Business

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
521
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Objectifs du projet, principes Jeu de piste   Objectif : concevoir et développer un intergiciel (middleware) •  pour applications collaboratives Applications (Chat, jeux, …) •  établies de façon spontanée •  sur réseau mobile ad hoc API •  une 20aine de “terminaux Intergiciel légers” (Nokia 770) SE, Routage (OLSR)   Principes clés = une solution : •  entièrement distribuée sans recours à des serveurs •  résistante aux déconnexions et à la mobilité   Parallèlement à la plate-forme : conception et développement d’un démonstrateur => un jeu de piste 2 2
  • 2. Plate-forme : état de l'art   Pas de solution commerciale existante   Une dizaine de solutions issues de la recherche : •  PROEM, JMobiPeer, SELMA, XMIDDLE, STEAM, Infoware   Aucune ne propose une solution intégrée avec l’ensemble des fonctionnalités proposées par Transhumance. Fonctionnalités reconduites Points forts et étendues Gestion de groupes Gestion d’énergie Système d’événements (“publish Sécurité adaptée aux MANETs -suscribe”) Solution sans serveurs Découverte de ressources (présence, services, données) Tolérance aux déconnexions (service d’événements, partage Partage de données de données) 4 4 4
  • 3. Plate-forme : architecture fonctionnelle Applications G Services Partage des Gestion d' E additionnels données applications S S Chat, Vote ... U T Annonce/découverte Transfert de P I services des services fichiers S E O E R N C V R Gestion Service d'événements U I E des R groupes Transport I S S I S Routage augmenté T O O communications Routage E N U R Gestion identité, C Présence, voisinage présence, matériel ... Identification E Gestion du terminal Gestion utilisateur S Profils logiciel Données, Politiques Préférences Profils de et matériel politiques locales utilisateur sécurité globales 5 5
  • 4. Architecture fonctionnelle : communications Service d’événements Applications - mode publish-suscribe (mot-clé, groupe, ...) G - mode point-à-point et diffusion Services Partage des Gestion d' E - service de persistance (résistance aux déconnexions)
 additionnels données applications S S Chat, Vote ... U T Annonce/découverte Transfert de P I services des services fichiers S E O E R N C V R Gestion Service d'événements U I E des R groupes Transport I S S I S Routage augmenté T O O communications Routage E N U R Gestion identité, Transport Présence, voisinage C Identification présence, matériel ... - UDP +fragmentation + acquittement + cryptage
 E Routage Gestion du terminal Gestion utilisateur S OLSR car logiciel stable avec plug-ins (UniK) disponible Routage augmenté : ajout - authentification messages de routage, PolitiquesinfosPréférences Profils logiciel Données, accès de topologieProfils de de groupes politiques Gestion matériel et globales locales utilisateur sécurité 6 Offrant des services et de la sécurité 6
  • 5. Architecture fonctionnelle : gestion identité, présence, matériel Identification Applications -  un identifiant de l’équipement / un de communication G (ex : l'adresse IP) / un pour l'utilisateur du des Services Partage matériel Gestion d' E Gestion utilisateuradditionnels données applications S S Chat, Vote ... - définir T consulter des profils utilisateurs et U Annonce/découverte Transfert de Gestion P I du terminal services des services fichiers S E O E - offrir des interfaces uniformes aux fonctions du SE R N C Présence, voisinage Gestion Service d'événements U -V R indique les voisins àdes sauts N I E R groupes Transport -Transmet des informations sur l'état local du système I S S I S Routage augmenté T O O communications Routage E N U R Gestion identité, C Présence, voisinage présence, matériel ... Identification E Gestion du terminal Gestion utilisateur S Profils logiciel Données, Politiques Préférences Profils de et matériel politiques locales utilisateur sécurité globales 7 7
  • 6. Architecture fonctionnelle : sécurité, gestion de ressources Supervision Applications - collecte des informations sur l'état des G Services ressources du pair local : niveau Partage des Gestion d' E d'énergie, consommation mémoire additionnels données applications S S Chat, Vote Gestion des ressources ... T U - gère l’adaptation au niveauTransfert de Annonce/découverte d’énergie P I services des services fichiers S grâce aux données du bloc de E O E supervision et de "présence, voisinage R N C - basée sur des politiques V R Gestion Service d'événements U I E des R groupes Transport I S S I S Routage augmenté T O Sécurité E O communications Routage N - gérée au niveau des groupes (co-optation) U R - clé de groupe générée à la création du Gestion identité, C groupe Présence, voisinage présence, matériel ... Identification E - authentification Gestion du terminal Gestion utilisateur - intégrité confidentialité des données S stockées ou transmises - non-répudiation des données échangées Profils logiciel Données, Politiques Préférences Profils de et matériel politiques locales utilisateur sécurité globales 8 8
  • 7. Architecture fonctionnelle : services et applications Applications G Services Partage des Gestion d' E additionnels données applications S S Chat, Vote ... U T Annonce/découverte Transfert de P I services des services fichiers S E O E R N C V R Gestion Service d'événements U I E des R Partage de groupes Transport I S S données Chat, vote I T S Routage augmenté -partager des Transfert de fichier O E O communications Routage données sur un - au N sein d’une partition U AnnonceR découverte de servicesGestion identité, et espace commun C Présence, voisinage connaître - réplication - permet aux applications de se faire présence, matériel ... Identification E en envoyant des annonces terminal collaborative Gestion du Gestion utilisateur S Gestion d’applications -résistance aux - gère le déploiement, l’annonce, la déconnexions suppression, le déplacement d’une appli Profils logiciel Données, Politiques Préférences Profils de et matériel politiques locales utilisateur sécurité globales 9 9
  • 8. Applications (Chat, jeux, …) API Intergiciel SE, Routage (OLSR)
  • 9. Le démonstrateur : un compromis   Un objet de démonstration et de communication sur la technique   Un jeu : intérêt, attractivité, jouabilité   Un travail de maturation de la technique // son intégration dans des pratiques et une esthétique   Un objet qui doit faire réagir des utilisateurs et des chercheurs   …surtout pas un produit fini 11 11
  • 10. 12 12
  • 11. L’interface Représentation des Suivant la formule classique des jeux PDA et des sauts de piste : (métaphore de la table •  La recherche d’indices qui de routage) demande des déplacements sur le terrain •  Mène à la résolution d’une énigme. Joueurs connectés à 1, Le game play repose sur 2, x sauts   des communications nombreuses pour valider les indices   La visualisation du caractère Joueur spontané du réseau pour gérer d’une la dispersion des équipes équipe adverse   Les stratégies de gestion de Joueurs non connectés (leur l’espace réel et de l’espace trace perdure virtuel sur le réseau) 13 13
  • 12. Idée du jeu de piste ... pour démontrer Pour démontrer les ... dans le jeu fonctionnalités de la plate -forme ... La mobilité, le mode ad hoc Les joueurs sont à la recherche d’indices géographiquement dispersés ... Les groupes, contrôle d’accès, Les joueurs sont organisés en communication de groupe équipes ... Lieu de confiance de communication, de partage de données Les communications (routage, Les joueurs doivent communiquer transport, événements, com de groupe, (échange d’indices, d’infos) chat) Le partage de données Le « questionnaire » de jeux, les réponses Vote Gestion des conflits 15 ... ... 15
  • 13. Théorie de l’objet communicant et méthodologie   L’objet technique : des buts, un fonctionnement intrinsèque, un environnement •  Poursuivre la cohérence interne de l’objet technique (Simondon, Du mode d’existence des objets techniques) •  Développer les fonctions de l’objet et sa cohérence externe (Simon, The Sciences of the Artificial)   Travailler l’intégration de l’objet communicant •  La technique comme potentiel pratique, social et esthétique •  « L’invention » intégrée dans un système des objets •  Une reformulation des caractéristiques techniques •  À partir de connaissance des formes et des pratiques des autres médias notamment en mobilité et en réseau. 16 16
  • 14. Les tests : partie prenante du co-design   Plutôt qu’une évaluation - bilan, une nouvelle étape de la création   Un recrutement exigeant de profils créatifs issus de différentes disciplines   Des tests et des entretiens organisés pour solliciter les idées : L’évaluation créative 17 17
  • 15. Transhumance c’est :   Une plate-forme pour MANet •  intégration de technologies pour réseau sans infrastructure •  et contributions spécifiques (sécurité, gestion de l’énergie, partage de données)   Une méthodologie de co-design •  Intégration des disciplines concernées par l’objet technique communicant : •  Objet -> design •  Communicant -> media •  Technique -> STIC 18 18
  • 16. Méthodologie   Le jeu « Team exploration » est une proposition issue d’une confrontation entre les représentations des différents acteurs et d’une analyse techno sémiotique du dispositif technique   travail exploratoire sur les jeux en particulier les jeux pervasifs   conception et analyse des différentes interfaces d’entrée dans la plate-forme   « brainstormings » tenus dans l’équipe du projet de recherche   entretiens approfondis avec des membres de l’équipe   redéfinition du cahier des charges en termes de game play   travail de design conceptuel sur le cahier des charges « Transhumance »(pour des jeux autres que le jeu de piste) avec un game designer, Emmanuel Guardiola, CNAM Cedric, ENJMIN   travail de design du jeu de piste prévu pour le démonstrateur avec Godefroy Beauvallet, ENST, département SES 20 20
  • 17. Démonstrateur vs Jeu   Un compromis qui anticipe l’appropriation par les utilisateurs •  Visualiser le fait que malgré l’absence d’infrastructure les gens se connectent ou se sont connectés : arbre des connections •  Gérer la tension entre éparpillement et regroupement : cartographie •  Des outils scénarisés qui font sens dans le scénario du jeu ... En phase de rédaction de la proposition du projet •  Recherche d’une application qui amène un ensemble d’utilisateurs à se déplacer, à communiquer, à se partager des données •  => Idée du jeu de piste 21 21
  • 18. Des outils scénarisés   Les interfaces de communication doivent être re-scénarisées en fonction de l’activité proposée. L’hypothèse est que chaque outil peut prendre des significations très différentes en fonction des activités. Le design de services innovants implique une recontextualisation des outils.   Le vote •  Peut servir à se répartir les zones de recherche •  Peut servir à lancer la phase de décryptage qui nécessite l’ensemble (ou une bonne partie) de l’équipe   Le chat •  Peut servir à renseigner sur les déplacements •  Peut servir à prévenir si un ennemi a été aperçu   Une visualisation des présences •  Nous permet de créer un journal défilant des derniers « messages » de chat   Gestion de l’énergie et course contre la montre 22 22
  • 19. potentiels techniques Transhumance / potentiels de jeu   Mettre l’accent sur les groupes et la fiabilité des groupes   Deux canaux // deux groupes •  un canal sécurisé : celui intra équipes •  le canal « ouvert » inter équipes •  Créer un canal spécialisé par cooptation : notion d’équipe forte parce qu’à la fois technique et dans le jeu   Partager de l’information et des ressources •  Identifier, créer, modifier cette information •  Partager cette information, ces ressources •  Identifier deux temps pour ménager des stratégies variées de recherche et de partage de l’information   Deux répartitions •  sur le terrain en fonction des indices à trouver •  Dans le réseau en fonction des nœuds •  Donner à voir le lien entre les deux réalités   Deux types de distance : deux horizons de visualisation •  Une distance physique •  Une distance « radio » (portée de transmission) •  Co-gérer l’espace virtuel et réel : risques de coupures intermittentes voire de partition 23 23
  • 20. Prolongements anticipés   La plate-forme transhumance travaille sur une logique du ad hoc sans apport autre que celui des terminaux connectés entre eux en dehors de tout serveur central. Le jeu a cependant été conçu pour permettre des développements qui incluent d’autres types de réseau.   Une fonction géolocalisation   Utiliser la bande audio   Appareil photo 24 24