• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Traitement comme prevention / STT  / TNT / TLC
 

Traitement comme prevention / STT / TNT / TLC

on

  • 1,155 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,155
Views on SlideShare
1,138
Embed Views
17

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

2 Embeds 17

http://www.cocqsida.com 9
http://cocqsida.com 8

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial-NoDerivs LicenseCC Attribution-NonCommercial-NoDerivs LicenseCC Attribution-NonCommercial-NoDerivs License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Traitement comme prevention / STT  / TNT / TLC Traitement comme prevention / STT / TNT / TLC Presentation Transcript

    • Traitement comme prévention / STT / TNT / TLC Outillons-Nous – Seconde journée Éthique et Droits Réponse communautaire
    • Mettre fin à l’épidémie dans 10 / 15 / 20 ansLa fin justifie les moyens?
    • Les ARV: incontournables…
    • Les ARV: incontournables…
    • Les ARV: incontournables…… mais l’approche préconisée actuellementn’est pas nécessairement nouvelle.
    • Retour sur les grands principes “Seek Test and Treat” “Test and Treat” “Test and Link to Care” “TasP”Les grands principes du dépistage universelLes grands principes du traitement universel
    • Dépistage « universel »• Rejoindre les 20/30% de personnes séropositives qui ignorent leur statut sérologique.• Offre mieux adaptée à des groupes «plus marginalisés».• Offre mieux adaptée aux populations identifiées comme «ayant des comportements à risque» ou «prenant des risques plus fréquemment»• «Prise en charge» médicale plus précoce pouvant réduire les impacts négatifs de l’infection.
    • Traitement « universel »• Plus la proportion de personnes séropositives (bien) traitées et atteignant une charge virale indétectable est importante, plus les risques de transmission tendront à baisser dans les communautés spécifiquement rejointes.• L’objectif d’offrir un traitement au plus grand nombre de personnes possible est pertinent, puisque les risques associés au sida et le nombre de décès seront nécessairement à la baisse.• Thèse de la réduction de l’inflammation organique reliée au VIH.• Mettre fin à l’épidémie en 5/10/15 ans. (non ; plutôt 10/15/20 ans !)
    • Traitement « universel »
    • Traitement « universel »
    • Le nouveau paradigme… et ses premières questions cliniques• Les balises cliniques de traitement...?• Quand commencer les traitements...?• La lutte à l’inflammation : théories et risques?
    • L’inflammation…
    • Le nouveau paradigme : les affirmations-chocs• L’échec de la prévention, particulièrement dans la communauté gaie• La facilité des nouveaux traitements• La fin des effets secondaires• Charge virale indétectable et non-transmission• Prévention comportementale ou biomédicale ?• Avant – Après (PPrE / PPE) : exit les autres approches préventives ?
    • Le nouveau paradigme : lieux communs et zones d’ombre• Les principes de base du « TasP » sont intéressants et louables.• C’est dans le cadre de leur application que plusieurs questions se posent…
    • Prévention comportementale ou bio-médicale?
    • Dépistage « universel »: zones d’ombre (1)• Consentement libre et éclairé?• Fin de la discrimination reliée au dépistage? (questionnaires à l’embauche, assurances, etc.).• Capacités réelles de « prise en charge » médicale subséquente? (surtout au niveau de la volonté politique et administrative de le faire…).
    • Dépistage « universel »: zones d’ombre (2)• Respect de la confidentialité / vie privée?• Autotests... en milieu de travail ?• Mise en place de « dépistage obligatoire » auprès de certains membres de notre société?• Remise en question des pratiques obligatoires actuelles? (Réfugié-e-s et personnes immigrantes, femmes enceintes)
    • Traitement « universel »: zones d’ombre (1)• Consentement libre et éclairé?• Disparition des références cliniques et des lignes directrices déterminant l’initiation du traitement?• Connaissance des effets secondaires / à long terme des traitements actuels?• Fin de la discrimination reliée à la prise des traitements? (employeurs, assurances, voyages…);
    • Traitement « universel »: zones d’ombre (2)• Pro-activité politique et administrative afin d’interdire / condamner les pratiques discriminatoires?• Capacités réelles de « prise en charge (TLC) » médicale subséquente? (surtout au niveau de la volonté politique et administrative de le faire…).• Respect de la confidentialité / vie privée?
    • Traitement « universel »: zones d’ombre (3)• «Prise en charge» automatique et rapide des effets secondaires et indésirables?• (À propos, où en est-on aujourd’hui dans le remboursement de soins reliés aux lipoaffections?)• Fin du paradoxe d’une portion des porte-paroles de la Santé publique? «Oui au traitement pour réduire les risques de transmission / Non au positionnement public que les traitements réduisent les risques de transmission» ?
    • Les risques de dérapage du nouveau paradigme…«On a identifié le problème, réglons-le !»
    • Les risques de dérapage du nouveau paradigme…• Les PVVIH sont «le problème»?• Les «non-compliants» sont «le problème»?• C’est quoi le problème ? –OU– C’est qui le problème ?• On se soigne «pour les autres»?• Séropositif = 100% responsable ?• Toute la responsabilité sans les bénéfices (TasP précoce, mais discrimination continue) ?• Les autres ITSS ?• L’avenir est… pharmaceutique ?
    • Les risques de dérapage du nouveau paradigme…• En passant… – Décision éclairée ? – Respects des droits? – Injonction thérapeutique? – Obligation de soins? – Refus de traitement = crime? Nouvelle criminalisation?
    • Bref, peut-être que…
    • • Conselling et test sur une base volontaire (VCT)• Accès aux soins de santé• Éducation et formation• Engagements politiques et financiers• Cohésion / solidarité sociale• Défense des droits humains• Accès aux ARV
    • Défis et rôles pour notremouvement communautaire
    • Notre mission…?
    • « Chouette, on ferme ! »… ?
    • Fin de la prévention non biomédicale ?
    • Tous égaux et toutes égales ;la fin de toute discrimination ?
    • Ici et ailleurs…Qui aura accès aux médicaments ? Équité mondiale ?
    • La défense des droits :Accompagnement et « advocacy »
    • Vers une plus grandeconnaissance des traitements ?
    • Avec qui / pour qui travaillera-t-on ?
    • Relations à venir avec les Pharmas? La publicité s’adressantdirectement aux consommateurs ?
    • Développer de nouvelles relations avec nos partenaires du milieu médical?
    • Défis / Outils / Travail en commun /Les groupes membres et leur Coalition De quels outils avons-nous besoin ?