Contrer la stigmatisation par Blits
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Contrer la stigmatisation par Blits

on

  • 685 views

 

Statistics

Views

Total Views
685
Views on SlideShare
627
Embed Views
58

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

2 Embeds 58

http://www.cocqsida.com 50
http://cocqsida.com 8

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Contrer la stigmatisation par Blits Contrer la stigmatisation par Blits Presentation Transcript

    • Outillons‐nous janvier 2011 – COCQ‐SIDA Présenté par :  Sylvie Buteau Chargée de projet  Jacques Gélinas Bénévole  Maryse Laroche Directrice généraleBureau local dintervention traitant du  1
    • “Campagne de compassion à l’égard des personnes vivant avec le vih‐sida en région” L’évaluation des besoins  Cas vécus de stigmatisation par des PVVIH de notre  région  La stigmatisation se manifeste de quelle façon ? 1‐ Au quotidien 2‐ Dans les relations affectives ou sociales 3‐ Au travail 4‐ Dans les soins de santé Bureau local dintervention traitant du  2
    • Quels sont les impacts de la stigmatisation  pour les PVVIH ?1‐ le stress, le secret et l’isolement social des PVVIH;2‐ des refus de logement, de la part des locateurs, en raison de la séropositivité, de l’orientation sexuelle ou de la source de revenu;3‐ la réticence à faire appel à des sevices de santé, en raison d’attitudes et remarques stigmatisantes;4‐ un retard dans le diagnostic et une qualité inférieure aux normes, dans le traitement de l’infection au vih, maladies connexes et infections opportunistes; Bureau local dintervention traitant du  3
    • L’évaluation des besoins (suite)5‐ l’exclusion ou la sous‐représentation dans la recherche sur le vih‐sida, conduisant à une insuffisance de renseignements sur la prévention, les soins et le traitement du vih dans certaines populations;6‐ des restrictions aux personnes qui voyagent Bureau local dintervention traitant du  4
    • La diminution du stigmate : ses effets bénéfiques 1‐ Une plus grande compassion et solidarité envers les PVVIH 2‐ Une diminution des peurs,  des craintes, etc.Bureau local dintervention traitant du  5
    •  Réseau de soutien social ‐ Une plus grande compréhension et compassion parmi la  population par rapport aux besoins des PVVIH et de celles  qui  prennent  soin de ces personnes  ‐ Une mobilisation efficace et continue de la communauté pour  soutenir les PVVIH ‐ Des discussions plus aisées et plus ouvertes au sein des familles  et petits groupesBureau local dintervention traitant du  6
    •  Environnement social ‐ Un mouvement de solidarité de la population envers les PVVIH  et leurs proches ‐ Une sensibilisation de la population sur la manière dont le VIH  se propage et affecte la santé ‐ Des organisations locales travaillant et collaborant plus  efficacement à tous les niveaux, pour soutenir les réponses  positives à l’impact du VIH et du sidaBureau local dintervention traitant du  7
    •  Services de santé ‐ Freiner la propagation de l’infection du VIH ‐ Faire en sorte  que les personnes affectées aient un meilleur  accès aux services de santéBureau local dintervention traitant du  8
    •  1. Développer des outils durables visant à promouvoir la  compassion envers les personnes vivant avec le vih‐sida  2. Lutter contre le stigmate et la discrimination envers les  personnes vivant avec le vih‐sida par la sensibilisation et  l’information auprès de la population du Centre‐du‐Québec et  plus particulièrement nos groupes ciblés  3. Inciter les divers organismes de notre communauté à démontrer de façon concrète leur solidarité envers les  personnes vivant avec le vihBureau local dintervention traitant du  9
    •  Les personnes dans le groupe d’âge 50 et plus  Les personnes ayant moins de 14 années de scolarité  Professionnels de la santé  Municipalités  Personnel du réseau de la santéBureau local dintervention traitant du  10
    •  Être sensibilisés à la réalité des personnes vivant avec le vih‐sida  Acquérir les connaissances permettant de diminuer la peur de  l’infection au vih  Développer la tolérance et l’acceptation des personnes vivant  avec le vih‐sida parmi leurs proches et/ou dans leur  communautéBureau local dintervention traitant du  11
    •  Centre d’action bénévole Drummond  Corporation de développement communautaire des Bois‐Francs  FADOQ Centre‐du‐Québec  Ressource Aide alimentaire de Nicolet  PVVIH  Membres du BlitsBureau local dintervention traitant du  12
    •  Amener chez la population un changement positif d’attitudes et  de comportements en vue de freiner la propagation de  l’infection au vih  Faire en sorte que les personnes vivant avec le vih puissent  recevoir de la communauté l’ouverture et le soutien dont ils ont  besoinBureau local dintervention traitant du  13
    • Bureau local dintervention traitant du  14
    • Bureau local dintervention traitant du  15
    • Fiche d’engagement Pictogramme de solidarité En affichant ce pictogramme dans nos espaces de travail, nous voulons contribuer à promouvoir la compassion  envers les personnes vivant avec le VIH/sida. Par ce geste nous démontrons visuellement notre ouverture et notre soutien aux personnes séropositives. Le VIH  se transmettant uniquement par contact sexuel ou par le sang, nous avons la certitude quil ny a aucun risque de  contracter le virus par : •Une accolade ou un baiser •Parler, manger, serrer la  main,  travailler avec une personne infectée •Une toux ou un éternuement •Les sièges de toilette ou les fontaines •Les ordinateurs, téléphones, photocopieurs •Les fourchettes, les cuillères, les tasses ou la nourriture •Les draps de lit ou les serviettes •Les insectes ou les animaux Par ce geste nous déclarons que nos services sont offerts sans jugement ni discrimination envers les personnes  séropositives et elles peuvent ainsi avoir droit à ces services avec le même respect que nous portons à lensemble de notre clientèle. Nous acceptons dafficher fièrement ce pictogramme de solidarité pour faire en sorte que notre société soit plus  ouverte et respectueuse envers les personnes vivant avec le VIH/sida. «Un jour, les gens comprendront que lennemi cest le virus et non lindividu.» Marcel‐AndréBureau local dintervention traitant du  16
    • Bureau local dintervention traitant du  17
    • Bureau local dintervention traitant du  18
    • Bureau local dintervention traitant du  19
    • Diffusion du DVD  Groupes communautaires  Réseau de la santé  Milieu de l’enseignement  Forum PVVIH   Partenaires  PVVIH  et famille (Blits)  Groupes VIH‐SidaBureau local dintervention traitant du  20
    • Promotion et distribution du pictogramme de solidarité  Groupes communautaires  Professionnels de la santé  Réseau de la santé  Députés du Centre‐du‐Québec  MunicipalitésBureau local dintervention traitant du  21
    • Diffusion des capsules de compassion  Fréquence des parutions  Nombre d’ hebdos régionaux  Les retombéesBureau local dintervention traitant du  22
    • Nos résultats en chiffres Depuis le début du projet,  soit en 2006•Nombre de personnes rencontrées et sensibilisées par  les activités du projet : 1 776• Nombre de pictogrammes distribués  : 846• Nombre de signets distribués : 7 664• Nombre de diffusion différentes des capsules de compassion  : 59 Bureau local dintervention traitant du  23
    • Nos résultats en chiffres (la suite) •Nombre de pochettes d’information distribuées : 701 • Nombre d’heures allouées  aux activités du projet sur une période de 5 ans  :  plus de 11 000 hres (Chargée de projet, D.G., agente de soutien, bénévoles, etc.) • Nombre de kilomètres parcourus  : plus de 5000 km Bureau local dintervention traitant du  24
    •  Ressources humaines  Outils de sensibilisation $ Pictogramme – 130$ pour une quantité de 100 $ Signets – 1,330$ pour une quantité de 1000 $ DVD (incluant le guide ) – 25$ par copie $ Diffusion des capsules ‐ 80$ par parution  Frais de déplacements – 2,000$ par annéeBureau local dintervention traitant du  25
    •  Centres d’hébergement pour personnes autonomes Milieu de travailBureau local dintervention traitant du  26
    • Des actions concrètes qui nous ont permis d’agir  ensemble et de changer  la perception des gens face au VIH/sidaBureau local dintervention traitant du  27
    • Les Associés de recherche Ekos inc. 2003. VIH/sida – Une enquête attitudinale. Rapport final  présenté à Santé Canada, POR‐02‐89  H1011‐02‐0107. Institut national de santé publique. 2003. Sondage « Attitudes envers les personnes vivant avec le  VIH dans la population générale du Québec ». Auteurs : Viviane Leaune, Alix Adrien et Clément  Dassa. Réseau juridique canadien VIH/sida. 2004. Un plan pour le Canada afin de réduire le stigmate et la  discrimination liés au VIH/sida. Préparé par Theodore De Bruyn, dans le cadre de la Stratégie  canadienne sur le VIH/sida. Résultats sommaires de l’Étude visant à mieux comprendre la qualité de vie et le quotidien des  personnes vivant avec le vih en régions, recherche réalisée par Godin, Otis, Alary, Gélinas,  Fréchette, Pelletier, Flores‐Aranda (mai 2006)Bureau local dintervention traitant du  28