Mag16 - mars 2011

  • 739 views
Uploaded on

Mag16, le magazine de la Communauté de Communes du Pays de Quimperlé (Cocopaq)

Mag16, le magazine de la Communauté de Communes du Pays de Quimperlé (Cocopaq)

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
739
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. MAGI6 BIBLIOTHÈQUES R E P O R TA G E RENCONTRE 4 250 élèves pour Une journée avec le David Pasquio Dis-moi ton livre Po i n t i n f o r m a t i o n c o u r e u r d e l ’e x t r ê m e p.4-5 jeunesse p. 12-13 p. 14-15 Arzano Bannalec Baye i 2011 Clohars-Carnoët Guilligomarc’hN° 9 - Mars - avril - ma Le Trévoux Locunolé Mellac Moëlan-sur-Mer Querrien Quimperlé Rédéné Riec-sur-Bélon Saint-Thurien Scaër TrémévenLe Magazine d’information de la Communauté de Communes du Pays de QuimperléDÉVELOPPEMENT DURABLEL’agenda 21 :ça pousse à grandir Entre terre et mer, un territoire solidaire www.cocopaq.com Bro Kemperle COCOPAQ
  • 2. sommaire Photo de couverture : Franck Betermin DOSSIER Agenda 21 p.9 REPORTAGE Une journée avec le Point information jeunesse p.12©F.Betermin ©F.Betermin Actualité p. 4 Reportage p. 12 Non au désherbage chimique p.4 Une journée avec le Point information jeunesse Gens du voyage : les grands passages p.4 Ils font le territoire p.14 Plongée littéraire pour 4 250 élèves p.4-5 La déchèterie de Quimperlé se relooke p.5 Rencontre avec David Pasquio, Eco-construction : visite chez Jourdain p.6 champion de trail et de raid nature Petite enfance : nouveau fonctionnement p.6-7 Le breton dès le plus jeune âge p.6-7 À la découverte de la Cocopaq p.16 Caroline, nouvelle animatrice du Ram p.7 Querrien Inscriptions pour les séjours jeunes p.7 A l’ombre de la clarté, une fontaine... Un budget 2011 engagé et responsable p.8 Pour 100 e, la Cocopaq dépense... p.8 Rendez-vous p.18 Dossier p.9 Détente p.22 L’agenda 21 : ça pousse à grandir p.9 La recette de Chez Louise p. 22 41 actions pour 9 enjeux d’avenir p.10-11 Jeux p. 23 2 MAG 16
  • 3. édito ger sturNotre monde est fragile, ses ressources ne sont pas Bresk eo hor bed, fin a vo d’an danvezioù ennañ ha silwink infinies et les équilibres sur lesquels repose notre dévelop- eo kempouez hon diorroadur. War an traoù anat-se eo dia-pement sont précaires. Ces évidences ont fondé la déclara- zezet an disklêriadur bet degemeret e 1992 e Kuzuliadegtion adoptée en 1992 au Sommet de la Terre de Rio. Les États an Douar e Rio. Evel-se e oa bet lakaet gant ar Stadoù dia-fixaient ainsi les bases du développement zezoù an diorren padus ha kengret, ha termenet un hen-durable et solidaire, tout en définissant une tenn ober, an Agendaoù 21.méthode d’action, les Agendas 21. 20 vloaz diwezhatoc’h e weler20 ans plus tard, l’actualité nous montre, gant an nevezentioù pegen reizhmalheureusement, la pertinence de ce e oad d’ar c’houlz-se. Gant an tsu- nami en deus gwastet Japan e vezconstat. Le tsunami qui a dévasté le Japon degaset da soñj dimp eus bres-nous rappelle la fragilité de la condition kadurezh stad mab-den hag eushumaine et la puissance de la Nature. galloud an Natur. Ar gwall reuz-seCette catastrophe nous interroge aussi a laka ac’hanomp d’ober goulen-sur nos politiques énergétiques, dans un noù a-fet hor politikerezhioù en-contexte de fortes tensions sur les mar- ergiezh, pa vez start ar jeu gantchés pétroliers et de lutte contre les gaz marc’had an eoul-maen ha paà effet de serre. Enfin, la crise financière stourmer ouzh ar gazoù o efed ti-provoquée, par l’avidité de quelques-uns gwer. Erfin, an enkadenn arc’hanten 2008, n’a pas fini de produire ses effets, diwar c’hoantegezh un nebeudplongeant de nombreuses familles dans tud e 2008 n’he deus ket echuet d’ober he reuz, o lakaat familhoùla détresse. Tout semble concourir à nous a-leizh en estrenvan. Pep tra aalerter sur la nécessité de changer de seblant mont a-du evit kemenn modèle. dimp e rankomp cheñch patrom.Conscients de ces enjeux, les élus de la Communauté de Dilennidi Kumuniezh-kumunioù Bro Kemperle a oar matCommunes du Pays de Quimperlé ont souhaité la mise en an traoù-se, ha c’hoant o deus bet da lakaat un Agendaœuvre d’un Agenda 21 local. Lancée par un débat public 21 da dalvezout er vro. Lañset e oa bet ar preder gant unen 2009, la réflexion s’est voulue participative au cours diviz foran e 2009, ha lakaet e oa bet an dud da gemerd’ateliers ouverts. Après un long travail d’analyse et perzh ennañ e-pad atalieroù digor. Goude un hir a labourd’écoute, notre premier Agenda 21 voit donc le jour. dielfennañ ha selaou eo deuet hon Agenda 21 kentañ da wir enta.Économies d’énergies, mobilisation des énergiesrenouvelables, gestion des espaces naturels sensibles, Espern an energiezh, ober gant energiezhioù nevezus,transports en commun, attention plus forte aux équilibres merañ an takadoù naturel kizidik, ober gant an treuzdou-sociaux… Notre souhait est de préserver nos potentiels, gen a-stroll, teurel muioc’h a evezh ouzh ar c’hempouezd’inscrire notre action dans des équilibres plus vastes et de sokial... C’hoant hon eus da wareziñ hor barregezhioù, damaîtriser notre impact sur les générations futures. lakaat hon obererezh war un dachenn ledanoc’h ha da vestroniañ an efed hor bo war ar remziadoù da zont. Nicolas Morvan, Président de la Cocopaq MAG16 - N°9 - mars-avril-mai 2011 - Édité par la Communauté de Communes du Pays de Quimperlé (Cocopaq) - 3 rue Eric Tabarly - Kervidanou 4 - 29394 Quimperlé cedex - tél. 02 98 35 09 40 Directeur de publication : Nicolas Morvan, Président de la Cocopaq - Rédacteur en chef : Nicolas Morvan Maquette et rédaction : Sébastien Parot - Crédits Photos : Franck Betermin et service communication Illustrations : Gwen Le Rest - Imprimé à 26 000 exemplaires par Les Presses de Bretagne sur papier PEFC - Distribution : Mediapost - Dépôt légal : à parution - ISSN 2100-1669 MAG 16 3
  • 4. ENvIRoNNEMENT CuLTuRE Stop au désherbage chimique ! Plongée littéraire pour 4 250©F.Betermin E n 2011, prenez l’engagement de ne pas achet- er d’herbicides. De multiples solutions existent pour désherber. 1 - La binette élimine efficacement les plantes jeunes ©F.Betermin et améliore aussi la perméabilité du sol. 2 - L’eau chaude est très efficace et parfaitement adap- tée aux petites surfaces (terrasse, entrée du garage…). Intervenez dès la fin de l’hiver. L’eau chaude détruit très bien les mousses. Depuis trois ans le réseau des bibliothèques de la Cocopaq 3 - Le paillis permet de réduire le développement des organise un voyage-lecture pour les élèves du pays de herbes indésirables. Il en existe dans les jardineries Quimperlé. “Dis-moi ton livre” offre une plongée littéraire à mais vous pouvez en récupérer dans votre jardin. 4 250 élèves pour élire leur livre coup de coeur. 4 - Les plantes couvre-sols sont également une so- “ lution car elles ne laissent pas de place aux plantes J’ai bien aimé l’histoire de ce 4 000 élèves, de la maternelle à la indésirables. livre“; “Moi, j’ai pas du tout aimé sixième, à lire plus ou moins pas- RAPPEL ce livre, il n’y a pas d’action”;“Je sionnément les 6 livres de la sélec- Il est interdit d’utiliser un désherbant chimique n’aimais pas au début, mais, après tion 2011 les concernant, avant de dans les fossés et à proximité des regards pluvi- l’histoire elle devient bien”. Le débat rendre leur verdict en mai prochain. aux (descente de gouttière, avaloirs, caniveaux). est animé chez les CM1-CM2 de Madame Prima à Arzano. Il faut dire DIS- MoI ToN LIvRE : kézACo ? Plus de conseils et d’information sur : www.jardinerau- que la troisième édition du voyage- L’idée de ce voyage-lecture est naturel.org, ou http://educatif.eau-et-rivieres.asso.fr lecture Dis-moi ton livre, organisé née en 2008 lors d’une réunion or- par le réseau des bibliothèques ganisée dans le cadre du Festival GENS Du voyAGE de la Cocopaq bat son plein. Sur le Rêves d’océans. Il n’aura fallu que Pays de Quimperlé, ils sont plus de 6 mois pour que la première édi- Un dispositif tournant pour les grands passages ce qu’elles en pensent L Armelle Le Meur - bibliothécaire - Arzano Sophie Prima a Cocopaq gère depuis 2008 l’accueil des gens du voyage lors des grands passages d’été. Les grands passages, qui sont généralement constitués de 50 L’opération Dis-moi ton livre à 200 caravanes, ont un caractère temporaire. Ce sont le est l’occasion pour moi de tra- plus souvent des missions évangéliques conduites par vailler avec les enfants. C’est des pasteurs et annoncées dès le printemps. Pour orga- très enrichissant d’échanger niser cet accueil, la Cocopaq a mis en place un disposi- avec eux sur les livres de la ©F.Betermin tif tournant entre les 9 communes les plus accessibles sélection. Ils sont pleins de depuis la RN165. Ainsi, chaque année, une commune spontanéité et se prennent différente reçoit le rassemblement des caravanes. Le vraiment au jeu. Ils sont stim- représentant de la mission des gens du voyage et la ulés par le fait de savoir que tous les élèves de la Co- Cocopaq s’engagent mutuellement à respecter un cer- copaq lisent la même chose au même moment. Pour tain nombre d’engagements liés notamment à l’équi- la bibliothèque c’est un plus, car depuis le début pement du terrain, à la propreté et à la perception des de l’opération en 2008, on note une hausse de la redevances qui sont dues. l fréquentation des enfants à la bibliothèque. l 4 MAG 16
  • 5. ACTuALITé TRAvAux50 élèves La déchèterie de Quimperlé se relooke tion voit le jour. L’objectif de cette Trop vieille, trop petite,... la déchèterie de Quimperlé va être totalement opération est de faire lire les enfants, modernisée à partir du mois de mai. Depuis le 14 mars, le fonctionnement et leur faire découvrir la littérature jeu- les horaires sont modifiés. nesse. Pour cela, un comité de sélec- tion, composé de bibliothécaires, d’une conseillère pédagogique de l’Inspection d’Académie et une libraire, se réunit afin de retenir seulement 6 livres par sélection parmi toutes les nouveautés de l’année. La thémathique du livre, son originalité, sa forme, son illustra- tion sont autant de critères de dis- tinction. La finalité est d’amener les enfants à débattre et à s’interroger sur les thèmes des livres. Les élèves ont cinq mois pour lire les livres et échanger leurs opinions. Puis, après les débats collectifs en classe ou à la bibliothèque, vient le temps du vote individuel où chacun peut faire en- tendre sa voix. ©F.Betermin Enfin, certaines classes ont le privilège de rencontrer des auteurs de la sélection dans le cadre du Fes- A tival Rêves d’océans. voir 20 ans, n’est pas forcément sy- et se poursuivront jusqu’en avril 2012. La Le succès de l’opération ne se dé- nonyme de bel âge, surtout lorsque décheterie restera ouverte pendant une ment pas. Chaque année, le nombre cela concerne une déchèterie. C’est partie des travaux mais le fonctionnement d’inscrits est en augmentation. justement l’âge que vient d’avoir celle de et les horaires sont aménagés depuis la Et mieux encore, lorsque l’on Quimperlé. Les utilisateurs s’en sont bien mi-mars. Ainsi, un plan strict de circulation regarde les sorties des livres dans rendu compte et le site ne correspond plus est mis en place et la plateforme d’accueil les bibliothèques, on remarque à leurs attentes. Il faut dire que les déchè- des déchets verts est réduite, ce qui peut que les ouvrages des anciennes teries, qui n’avaient au début que l’objec- allonger le temps d’attente. Pour tout dé- éditions de Dis-moi ton livre tif modeste de proposer aux habitants un pôt de déchets verts de plus de 2 m3, il faut continuent à sortir beaucoup plus lieu de dépôt des déchets encombrants, prendre rendez-vous avec le Valcor au que les autres. l sont devenues aujourd’hui des équipe- 02 98 50 50 14. ments très élaborés permettant le tri et la valorisation de nombreux déchets. DES hoRAIRES AMéNAGéS Valcor, le syndicat intercommunautaire Par ailleurs, les horaires d’ouverture des pour le traitement et la valorisation des déchèteries de Quimperlé et de Locunolé - institutrice - Arzano déchets ménagers et assimilés en Cor- nouaille, qui gère, entre autres, les dé- sont modifiés pour permettre aux usagers de bénéficier d’une plage horaire plus im- Nous travaillons deux fois par se- chets ménagers de la Cocopaq a donc portante à Locunolé et de réduire la fréquen- maine autour de la sélection Dis- décidé de réhabiliter la déchèterie et le tation sur le site de Quimperlé. moi ton livre. Une fois en classe centre de transfert des ordures ména- et une fois à la bibliothèque. ça gères de Quimperlé. Quimperlé : du lundi au samedi permet aux enfants d’apprendre Cette réhabilitation a pour objectif d’amé- 9 h-11h30/13h30-17h ©F.Betermin à travailler en groupe, à lire et à liorer les conditions d’accueil sur le site de Locunolé : du lundi au samedi découvrir de nouveaux auteurs. Kervidanou et d’offrir plus de place et de 9h-12h et 13h30-18h (horaires d’été) Les enfants sont très enthousias- fonctionnalité aux usagers tout en s’inscri- 9h-12h et 13h30-17h30 (horaires d’hiver) tes sur ce projet car cela les sort du vant dans une démarche environnemen- contexte scolaire. Nous sommes tale et de développement durable. Pendnt les travaux,pensez également à vraiment dans la lecture plaisir. Le utiliser les autres déchèteries à votre dis- fait de pouvoir rencontrer des au- TRAvAux juSQu’EN 2012 position : Locunolé, Scaër, Trégunc.l teurs, comme ce fût le cas l’année Les travaux commenceront au mois de mai 5 dernière, est un plus. l MAG 16
  • 6. ACTuALITééCoNoMIE PETITE ENFANCEEco-construction : Un nouveau foncJourdain accueille les élus Associés depuis plusieurs années autour de l’éco- La Cocopaq a décidé de contruction, les élus de la Cocopaq et de la 4C ont visité développer son relais assistantes en mars dernier, les bâtiments de kaïros, l’entreprise maternelles et Petit à peton, le dirigée par le navigateur Roland jourdain, pour Lieu accueil enfant-parent. découvrir une rénovation écologique exemplaire.L L es Communautés de maintenance bateaux à Concarneau, e nombre d’assistantes maternelles Communes de Concarneau au cœur de la zone de construction et ne cesse d’augmenter dans le Pays Cornouaille et du Pays de de réparation navale. Ces locaux ont de Quimperlé. Ainsi de 186, enQuimperlé ont décidé de faire de l’éco- nécessité une importante rénovation 2003, elles sont passées à plus de 300construction, une véritable source de et une adaptation aux nouveaux aujourd’hui ! Une croissance qui, s’ildéveloppement économique pour les usages. «Quand on fait le tour du permet de répondre mieux au besoinannées à venir. Cet engagement s’est monde en solitaire, on se rend compte des familles du Pays de Quimperlé, a untraduit depuis 2008 par l’organisation combien la mer est polluée. On retrouvedes journées de l’éco-construction, des déchets même dans les parties lesdont la 4e édition a lieu les 9 et 10 avril plus reculées de la planète. Et 80% deà Trégunc. Cette coopération entre la pollution des mers vient de la terre !» LANGuE BREToNNEles deux collectivités s’est intensifiéedepuis la signature, le 19 novembre explique le skipper. Le breton dès le plus jeun E2010, d’une convention associant les uNE APPRoChE BIoCLIMATIQuE n septembre 2002, Pascal Planche,deux communautés de communes Le navigateur a donc mis un point professeure en psychologie duautour d’un même plan d’actions. d’honneur à ce que cette rénovation développement et chercheuse, ait le plus faible impact possible sur écrivait dans le bulletin de Psycholgie «… LesuNE RéNovATIoN ExEMPLAIRE l’environnement et les personnes, tant résultats recueillis, en comparant des enfantsC’est donc naturellement qu’une dans la phase de réalisation que dans bilingues et monolingues du même âge,délégation d’élus des deux l’utilisation des locaux. Pour cela, il a montrent que l’apprentissage précoce d’unecommunautés de communes s’est eu une approche bioclimatique de langue seconde dans un contexte immersifrendue à Concarneau pour une visite la rénovation qui consiste d’abord à influence la dynamique du fonctionnementdes locaux de l’entreprise Kaïros créée analyser l’existant et ensuite à bien cognitif et, plus particulièrement, les modesen janvier 2007, à l’initiative de Roland définir le programme en fonction des de saisie et de traitement de l’information…»Jourdain. Le vainqueur de la dernière usages prévus. Une fois ce travail de Ainsi, parler deux langues dès le plus jeuneRoute du Rhum a décidé d’installer réflexion réalisé, il est temps de choisir âge serait une richesse. Forte de ce constatson entreprise dans les anciens des solutions techniques ainsi que les la Cocopaq a organisé, dans le cadre delocaux d’une entreprise de négoce et matériaux. l son réseau des professionnels de la petite6 MAG 16
  • 7. ctionnement pour la petite enfance Ce recrutement au sein du Ram bénéficie jours. Les personnes qui le fréquentent également au Lieu d’accueil enfant- apprécieront cette nouvelle régularité parent Petit à peton. Une des animatrices des accueils l du Ram peut désormais consacrer la moitié de son temps à la coordination Accueils Petit à peton du lieu, ce qui se traduit notamment par > Scaër : accueil 1 lundi sur 2 le doublement des matinées d’accueil > Moëlan-sur-Mer : accueil 1 mardi sur 2 sur les communes de Scaër et Moëlan- > Tréméven : accueil 1 jeudi sur 2 sur-Mer avec une ouverture tous les 15 Renseignements : www.cocopaq.com Caroline, nouvelle animatrice du Ram Caroline Kobylarz est la nouvelle animatrice du Relais assistantes maternelles (Ram) de ©F.Betermin la Cocopaq. Cette jeune femme de 27 ans arrive tout droit de Nancy où elle était adjointe dans une crèche et halte garderie. Diplômée de l’école des éducateurs de jeunes enfants, impact direct sur les services du Relais Caroline a longtemps hésité à se diriger vers assistantes maternelles qui sont toujours le métier de professeur des écoles. Elle a plus sollicités. C’est pourquoi les élus finalement choisi d’être éducatrice de jeunes ont souhaité renforcer humainement enfants : “j’ai trouvé le métier plus proche de ce le service, en recrutant une troisième que je voulais faire. Le côté éducatif, le respect éducatrice : Caroline Kobylarz (voir ci- du rythme de l’enfant, de ses besoins collaient contre). Ces moyens accrus permettent mieux à ma vision”. d’améliorer l’accueil des familles et des Son arrivée en Bretagne ne doit rien au assistantes maternelles notamment en hasard non plus puisqu’elle souhaitait proposant un accueil physique distinct s’installer dans le Finistère Sud depuis 2 ans, de l’accueil téléphonique et permettent après avoir eu un vrai coup de cœur pour également d’augmenter le nombre des la région lors de ses vacances. Depuis le 1er ©F.Betermin animations qui passent de 3 à 4 par février, elle découvre son nouveau territoire semaine. et ses professionnels de la petite enfance l jEuNESSEne âge, c’est une chance Inscriptions pour les séjours-jeunes L enfance, une réunion publique sur ce e planning des séjours jeunes proposés par la thème le 17 février en partenariat avec le Cocopaq pour l’été 2011 est disponible sur le Conseil Général et l’association Divskouarn. site internet www.cocopaq.com Une quarantaine de personnes ont assisté Les inscriptions se dérouleront à la salle du Coat-kaër à cette réunion visant à sensibiliser à à Quimperlé : l’utilisation du breton avant la scolarisation, dans les lieux d’accueil de la petite enfance Le samedi 14 mai de 9h30 à 12h30 (Ram, crèches). La Cocopaq doit mettre en ©F.Betermin Le lundi 16 mai de 16h30 à 19h place Le bilinguisme pour les petits, une première expérience en mai, à l’occasion de la Fête atout pour la vie. un grand de la Bretagne l Après ces dates les familles pourront s’inscrire, selon les places disponibles, à la Maison de l’Enfance et des Loisirs de Kermec à Tréméven. Pour en savoir plus : service enfance-jeunesse, tél. 02 98 71 77 37 7 ©Cg29 MAG 16
  • 8. ACTuALITéBuDGETUn budget engagé et responsableLe 30 mars, les élus de la Communauté de communes ont voté un budget de 53 729 672 € pourl’année 2011 dont 15 743 695 € en investissement. Présentation des axes forts.un aménagement du territoire Accueil de loisirs au Nord-Ouest du Pays des contributions au VALCOR (incinérationambitieux de Quimperlé, à Bannalec et à Scaër. Et un des déchets et gestion des déchetteries) autre est à l’étude à l’Est du territoire. sont des éléments importants du budget.2011 sera marquée par la mise en œuvredu réseau de transport. Celui-ci sera Les engagements pris en 2010 sur solidarité et cohésion socialela concrétisation la plus évidente des le nautisme, qui n’ont pas pu être La culture verra en 2011 la mise en réseauefforts de la communauté en matière concrétisés, sont reconduits : 1,54 Millions effective des écoles de musique dud’aménagement du territoire. d€uros (dont 352 000 € de fonds de territoire (240 000 € dont 120 000 € d’aides concours aux communes) sont prévus directes aux écoles) et le renforcement duPlus de 2 Millions d’€uros sont inscrits pour les projets de base de canoë-kayakau budget dont 90 000 € dédiés au pôle soutien aux cinémas du territoire avec une à Quimperlé, d’école de Surf au Kérou aide exceptionnelle pour leur passage aud’échange multimodal des gares de et d’école de voile au Pouldu, à Clohars-Quimperlé et Bannalec. numérique. Carnoët, et d’embarcadère de Beg Porz àParallèlement, la Cocopaq poursuit le Moëlan-sur-Mer. S’agissant de la cohésion sociale, ladéveloppement de ses actions en faveur Cocopaq va participer à la mise en place Le service de collecte des déchets est d’un centre local d’information et dede l’habitat à hauteur de 550 000 € encore amélioré en 2011 avec l’achatdont 326 000 € pour le logement social coordination (Clic) pour les personnes d’un terrain pour la construction d’une âgées à hauteur de 45 000 €.et 60 000 € pour le foyer des jeunes déchèterie sur le secteur côtier, et letravailleurs. réaménagement de la déchèterie de Le domaine de la petite enfance ne sera2011 sera également l’année du Quimperlé. pas non plus oublié avec la montée enlancement du projet de l’hôtel de puissance du Ram et du Lieu d’accueil Par ailleurs, l’achat d’une petite benne enfants parents. lcommunauté et du bâtiment des services pour les dessertes des rues les plustechniques. difficiles d’accès du territoire et la hausseEn matière d’économie, la Cocopaq Pour 100 €, la Cocopaq dépense ...va mettre en œuvre la stratégie dedéveloppement économique définieen 2010. D’importants moyensvont être affectés à l’attractivité deszones d’activités, qu’elles soientcommunautaires (1,5 M€ sur Kervidanou,300 000 € sur Loge Begoarem et Kerfleury,60 000 € sur la Villeneuve-Braouïc) oucommunales puisque la réhabilitation etl’aménagement des zones communaleset notamment des friches industrielles 1,50 € 3,31 € 2,41 € 26,69 € 19,44 € 10,41 € 9,47 € 8,79 € 8,51 € 5,51 € 3,95 €est au cœur des préoccupations de lacommunauté (500 000 € de fonds deconcours aux communes).Les politiques environnementales vontégalement être renforcées en 2011au travers de l’agenda 21 et du PlanClimat Energie Territorial. 500 000 €sont ainsi prévus pour la réductiondes consommations énergétiques desbâtiments publics du territoire. 0 ts 20 40 ts - Ij-60 80 s 100 rts rt et e sme rale cialeelleltureettedes services publics renforcés en es he ues c q - P ion Spo o oir uri éné so uv Cu D m n Dé ni e p rse u ss nt ns it to g n noLe budget 2011 marque le renforcement ve mm ch ne éve u r ra terr et ion ctioies T u iedes services à la population. Ainsi, en Re co te je p at A rg x es t d om istr nematière de jeunesse, 2 Millions d€uros au r vic m en con i n -é se m usont destinés à créer deux nouveaux ge E Ad Ea é na08 am MAG 16
  • 9. DoSSIER ©F.BeterminDÉVELOPPEMENT DURABLEL’agenda 21 :ça pousse à grandirC hangements climatiques, pollution, plus étendus,» explique le président de respectant les 5 finalités du cadre de ré- augmentation des déchets, inéga- la Cocopaq, Nicolas Morvan. un constat férence du Ministère du développement lités entre les continents et à l’in- qui, fin 2008, a poussé la Communauté durable : la lutte contre les changementstérieur de nos sociétés, surexploitation de communes à s’engager dans une dé- climatiques, la préservation de la biodi-des ressources naturelles… Nos modes marche d’agenda 21 local. versité, des milieux et des ressources, lade vie moderne entraînent des dérègle- Issu du sommet de la Terre organisé à cohésion sociale et la solidarité entre lesments qui ne sont pas sans effet pour la Rio de janeiro en 1992, l’agenda 21 est territoires, l’épanouissement de tous lesplanète. un programme d’actions concrètes pour êtres humains, la dynamique de dévelop-Il est de la responsabilité de chacun de la mise en œuvre d’un développement pement suivant des modes de produc-tenter de préserver l’environnement au durable et solidaire. Il peut être engagé tion et de consommation responsables.quotidien et au travers d’actions éco- à l’échelle d’une commune, d’une in- Ce premier programme d’actions s’éta-citoyennes. La Cocopaq se devait donc tercommunalité, d’un département ou lera sur 5 ans de 2011 à 2016. un tempsd’agir et de s’impliquer à son niveau, pour d’une région. nécessaire pour réaliser ces vertueuxmieux protéger l’environnement, lutter L’agenda 21 de la Cocopaq a été lancé objectifs.contre les inégalités sociales et favori- le 4 mars 2009. S’en est suivie une pé- La Cocopaq fait donc le choix de culti-ser une économie durable et partagée. riode de travail organisée en ateliers ver son avenir dans le terreau d’actions«Si nous équipons notre territoire, tout en ouverts à tous les habitants du Pays de communes, produit d’un territoire réso-construisant son avenir, nous devons tou- Quimperlé. Des propositions d’actionsjours nous souvenir que ce territoire est en sont ressorties puis étudiées par le lument responsable. Il faut semer dès au-fragile, que ses équilibres sont précaires Comité de pilotage. Au final, l’agenda 21 jourd’hui les graines de l’avenir, pour queet surtout, que notre action s’inscrit dans de la Communauté de communes prévoit les jeunes pousses puissent grandir et seun cadre plus global dont les impacts sont 41 actions qui répondent à 9 enjeux en développer durablement... l MAG 16 9
  • 10. DoSSIER Agenda 21 : 41 actions po Enjeu 1 : Viser l’autonomie énergétique de Enjeu 4 : Mettre en œuvre un urbanisme la Cocopaq durable 1. Réaliser un plan climat territorial 14. Réaliser des sessions de formation et de 2. Développer un service de conseil en sensibilisation pour les élus et les services économie d’énergie pour les communes 15. Étudier la création d’une cellule d’appui 3. Développer le conseil en énergie pour les technique pour aider les communes à mettre habitants et acteurs du territoire ©F.Betermin en œuvre un urbanisme durable 4. Recenser et développer les différentes 16. Réaliser un hôtel de communauté et des ser- filières énergie du Pays de Quimperlé vices techniques exemplaires pour la Cocopaq 6. Sensibiliser et éduquer à l’environnement 17. Mettre en place des critères d’éco condi- 7. Étendre la compétence de la Cocopaq sur tionnalité les sentiers et les Espaces Naturels Sensibles Enjeu 5 : Favoriser les déplacements 8. Placer le SPANC au niveau communautaire alternatifs à la voiture 9. Sensibiliser élus, agents, population et 18. Transformer les gares en pôles d’échanges professionnels au zéro pesticide Enjeu 3 : Réduire et recycler nos déchets©F.Betermin 10. Étudier une fiscalité incitative pour la collecte des déchets 11. Poursuivre la sensibilisation au tri et à la Enjeu 2 : Préserver nos ressources et réduction des déchets valoriser nos paysages 12. Développer le compostage 13. Étudier un système de recyclage local ©F.Betermin 5. Protéger les zones humides et les systèmes d’écoulement, les talus et valoriser le bocage type recyclerie CoMPRENDRE L’AGENDA 21 Les trois piliers du Une démarche participative développpement durable Les enjeux du développement durable nous concerne tous, il est donc impossible de concevoir un agenda 21 local sans qu’il soit élaboré en concertation avec les habitants du territoire. de participer au Comité de pilotage Ecologique en choisissant leurs représentants. La démarche participative s’est achevée début avril par une présentation publique vivable viable de l’agenda 21 finalisé. DURABLE 5 ATELIERS PARTICIPATIFS PuBLICS ©F.Betermin Social équitable Economique ouvERTS à TouS Plus d’une centaine d’habitants du territoire a participé aux cinq ateliers DES RéuNIoNS PuBLIQuES participatifs de la Cocopaq. Les échanges Tout a commencé par une conférence- et débats lors de ces réunions ont permis débat qui a lancé publiquement la de faire ressortir des propositions d’actions démarche d’agenda 21. Elle a permis Rien de mieux qu’un schéma pour à tous de mieux saisir ce qui se cache concrètes pour le Pays de Quimperlé. Au bien comprendre les 3 piliers sur derrière la notion, parfois abstaite, total, ce sont 400 propositions d’actions lesquels repose le développement de développement durable et ainsi qui ont été faites au cours des ateliers. durable. de partager une culture commune. 41 ont été retenues pour constituer le Cette réunion a aussi été l’occasion de premier agenda 21 de la Cocopaq qui 10 proposer aux associations du territoire s’étend sur la période 2011-2016. l MAG 16
  • 11. ur 9 enjeux d’avenir Qmultimodaux et de services 24. Réaliser un schéma d’urbanisme communication19. Créer et améliorer les services de commercial (ou Document d’Aménagement de la Cocopaq.transports collectifs (bus, trains, bateaux) Commercial) 34. Organiser des20. Créer un schéma de déplacements doux 25. Promouvoir les circuits courts et une filière actions de sensibilisa-Enjeu 6 : Mettre en place une stratégie de agricole « bio et durable » tion au développement durable et solidaire.développement économique durable 26. Proposer des produits bio et locaux dans les 35. Créer une instance communautaire portages de repas citoyenne21. Insérer des clauses sociales et environne- 27. Sensibiliser les plaisanciers aux pratiques Enjeu 9 : Améliorer les pratiques internes de mentales dans les appels d’offre respectueuses la collectivité 28. Promouvoir un tourisme durable en créant 36. Référencer et communiquer les bonnes une identité territoriale pratiques économes d’énergies, d’eau et la Enjeu 7 : Renforcer l’approche sociale des réduction des déchets services à la personne 37. Acheter des produits éco labellisés 29. Appliquer une tarification selon le quotient 38. Créer un groupe de travail mixte (salariés et familial pour chaque service public rendu élus) par projet 30. S’engager sur l’égalité des chances à 39. Se doter d’indicateurs DD : un tableau de ©F.Betermin l’horizon 2015 bord pour évaluer actions et projets 31. Favoriser la mise en réseau des associations 40. Respecter le taux de 6 % de travailleurs en sociales et d’insertion situation de handicap à la Cocopaq22. Étudier les conditions de la création 32. Développer l’insertion dans l’économie locale 41. Proposer des formations aud’un pôle de formation sur de nouveaux Enjeu 8 : Renforcer la citoyenneté sur le Pays management lgisements économiques de Quimperlé23. Proposer un schéma de développement 33. Créer une rubrique spécifique déve-des zones d’activités loppement durable dans les supports de 3 QuESTIoNS à ... Gilda Le Gall, Vice-présidente de la Cocopaq en charge de l’Habitat Gilda Le Gall pilote Mag16 : Quand cette idée est-elle née ? en va ainsi pour le logement social qui de- l’agenda 21 de la GLG : Nous étions déjà engagés dans des vra être économe en énergie, voilà un do- Communauté de actions de développement durable, tels maine où Département et Communauté communes du Pays que le chauffage bois dans nos piscines se doivent d’être cohérents dans leurs de Quimperlé ou le tri sélectif. L’agenda 21 apporte incitations financières. Bien sûr, l’agenda©F.Betermin une nécessaire vision d’ensemble et de 21 de la Communauté de communes ne transversalité sur 3 axes : l’économie, l’en- s’impose pas aux communes, il peut être vironnement et le social. A l’initiative du le moteur, le mobilisateur pour la mise en Mag16 : Pourquoi un Agenda 21 au place d’actions intercommunales. Cela niveau du Pays de Quimperlé ? Président dès 2008, ce projet d’agenda 21 voit le jour. Il correspond à la préoccupa- doit se faire en cohérence avec les actions GLG : Cela nous a paru un échelon perti- tion de nombreux élus, à leur souhait et communales. Un exemple, la réduction nent. Il vient conforter les politiques struc- à leur volonté politique. En parallèle, des des consommations énergétiques est une turantes du Pays de Quimperlé issues du actions sont déjà en cours ou sur le point action de notre agenda 21. à ce titre les SCOT, du PLH  ainsi que celles du SAGE, il d’aboutir, comme le transport, la filière communes peuvent être amenées à réali- complète également les politiques sociales, bois, l’éolien. ser des travaux dans leurs bâtiments com- culturelles et de service à la population déjà munaux. Afin de les y encourager, nous mises en œuvre sur notre territoire. Nous Mag16 : Comment vont s’articuler les mettrons en place une aide financière, par avons recensé les atouts et les faiblesses de différents agendas 21 du Département, le biais des fonds de concours, pour sou- notre pays pour chercher quels étaient nos de la Cocopaq et des communes ? tenir celles qui s’y engageront. Tout est af- leviers d’action. 9 enjeux pour une quaran- GLG : Les compétences ne sont pas les faire de cohérence, les politiques durables taine d’actions ont été identifiés. Un des mêmes, et donc les niveaux d’interven- et solidaires ne peuvent se limiter à la enjeux forts est de viser l’autonomie éner- tion non plus. Avec le Département, les commune ni même au Pays de Quimperlé, gétique de notre territoire. actions peuvent être complémentaires. Il c’est le devoir de tous. l MAG 16 11
  • 12. REPoRTAGE une journée avec ... le point Le Point information jeunesse (PIj) accompagne les il couvre l’ensemble des 16 communes de la Commu avons passsé une journée avec Cécile Bazile, animats Cécile Bazile prépare les futures animations du Point InformationJeunesse de la Cocopaq.s Réunion de l’équipe, Cécile présente un nouveau jeu de société qui s Echanges avec les lycéens. Cécile s’intéresse à leurs objectifs etpermettra aux jeunes de se questionner sur les relations garçon-fille. pistes pour y parvenir. Cette première prise de contact sera sans d t Le Point information jeunesse de la Cocopaq est itinérant.t Rencontre avec une classe de 1ère du lycée de Kerbertrand. Cécile Cécile se déplace sur tout le territoire lors des animations. Lesprésente le Point Information jeunesse et ses nombreuses activités. permanences ont lieu à Quimperlé, Scaër et Moëlan-sur-Mer. 12 MAG 16
  • 13. t information jeunesse Photos : Franck Betermin 16-30 ans du territoire dans la vie active. Itinérant,unauté de Communes du Pays de Quimperlé. Noustrice du PIj. s De retour dans les locaux du PIJ à Quimperlé, Cécile apporte son soutien et conseil dans la réalisation d’un CV et d’une lettre de motivation. 2 ordinateurs sont en accès libre pour faciliter l’accès à l’emploi.t projets. Elle les écoute, les aide à formuler et leur propose des s Le Point information jeunesse est également un centredoute l’occasion pour les jeunes de revenir plus tard. d’information et de documentation pour les 12-25 ans. L’endroit idéal pour trouver des bons plans. t Cécile profite du début d’après-midi pour faire une tournée t Fin de journée pour l’animatrice du Point information jeunesse. d’affichage. Elle annonce le prochain atelier qu’elle animera Demain, au programme : réunion avec des partenaires du PIJ et sur le thème “découverte des métiers”. animation dans un lycée. MAG 16 13
  • 14. ILS FoNT LE TERRIToIREMag16 : Pourquoi avoir choisi le métier de pompier ? David Pasquio : Depuis l’âge de 12 ans, je veux être pom-pier ou footballeur professionnel. Je n’ai pas réussi à êtrefootballeur mais je suis devenu pompier. C’est un métierqui me faisait rêver. Je m’imaginais secourir des gens en lessortant du feu, ça me motivait. C’était également un métierqui me permettait de pratiquer le sport au quotidien.Mag16 : Comment s’est passé votre baptême du feu ?DP : Juste à la fin de ma formation, je suis intervenu sur unfeu d’appartement à Lorient. J’étais très excité. Je n’avaispas peur, je fonçais, j’étais dans l’action. Aujourd’hui, je seraibeaucoup plus mesuré, j’irai toujours sans peur mais je feraibeaucoup plus attention. Quand on commence à prendrede l’âge dans ce métier, on devient plus vigilant. Quandj’interviens sur un feu maintenant, je pense d’abord à mesenfants.Mag16 : Et le rêve de gamin de devenir footballeur, vous l’avez touché du bout des doigts ?DP : Oui, j’ai été repéré par le Football Club Lorient assezrapidement. J’ai passé de bonnes années chez les Merlus David Pasquioen jeunes. J’ai joué jusqu’en cadet France et en équipe deBretagne avec des gens comme Tony Heurtebis. Mais jepense que je n’étais pas capable de devenir pro et puis il y aaussi le facteur chance. J’ai eu des blessures à répétition quim’ont fait lâcher prise.Mag16 : Comment passe-t-on du foot au trail ?DP : En fait, quand j’étais encore dans le foot, j’ai découvertà la télévision un reportage sur la diagonale des fous* et leMarathon des sables** . J’ai été séduit par ces courses et jeme suis dit que j’y participerai un jour. Mes parents m’ontpris pour un fou. Je me suis mis à courir, sur route au dé- le haut nivebut et puis très vite je suis parti sur les sentiers. En courant,j’avais une sensation de bien-être, surtout après les séancesdifficiles. Je n’avais pas l’habitude de me faire mal commeça et j’étais satisfait de moi. J’ai commencé le trail en 2003et en 2004, Salomon m’a sponsorisé.Mag16 : Le team Salomon, qu’est-ce que c’est ?DP : C’est la plus grosse équipe de trail en France. Salomon la têteest le premier sponsor à avoir créé un team en 2004. Depuisil y en a une bonne quinzaine. Nous sommes 5 coureursfrançais à être sponsorisé par Salomon et à avoir un mana-ger qui s’occupe de nous.Mag16 : Le challenge Salomon est le championnat le plus relevé en France. Il vous réussit bien, pourquoi?DP : Oui je l’ai gagné 4 fois et notamment les 3 dernièressaisons. Les courses du challenge me conviennent bien. LeChallenge Salomon se dispute sur 8 courses nature sur desterrains variés (neige, urbain, ...) à l’issue desquelles il y a un Le Moëlanais David Pasquio a failliclassement. Les 4 meilleurs résultats sont pris en compte. connaître le haut niveau avec le football,Mag16 : Quelle type de préparation est nécessaire ? DP : Si je prépare un trail de 70 km, je vais aller m’entraîner mais il l’a finalement découvert avecentre 15h et 20h dans la semaine, soit 200 à 250 km d’en- la course à pied. Il est aujourd’hui untraînement. Je cours entre 7 000 et 8 000 km par an. des meilleurs coureurs français dans leMag16 : Il faut également faire attention à son hygiène de vie, non ? monde du trail nature.DP : Pour courir longtemps et pour durer, oui. Je pense ©F.Beterminque j’en fais un peu plus que les autres sur ce point. Aubout de 2 ans de course à pied, je me suis rendu compte * La Diagonale des fous est un raid nature organisé sur l’île de La Réunion. Elle a lieu au 14 mois d’octobre et est l’une des compétitions plus difficiles du monde dans son genre. L’épreuve consiste à traverser l’île, soit environ 150 km et 9 000 m de dénivelé positif. MAG 16
  • 15. que je ne pouvais pas faire plus au niveau entraînement pour progresser. Je me suis alors intéressé à la nutrition. J’ai commencé à manger bio, complet, et à bannir certains produits de mon alimentation. J’ai lu des livres sur le sujet et j’ai commencé à comprendre la nutrition. Pour récupé- rer au plus vite de mes entraînements, je fais donc atten- tion à ce que je mange sans que ce soit une contrainte. J’aime ce que je mange. Je suis passionné par la nutrition, j’ai même failli arrêter mon métier pour ouvrir un magasin bio et nutrition. Je le ferai peut-être un jour. Mag16 : Et les courses d’ultra-fond, vous aimez ? DP : Oui, je n’en n’ai pas fait depuis un moment mais je vais repartir. J’ai fait la Diagonale des fous deux fois. C’est épuisant mais l’ambiance dans la course est géniale. Pour ma 1ere participation, j’ai terminé 4éme à la surprise géné- rale. La seconde fois, j’ai abandonné sur blessure. C’est dur à encaisser quand on sait les efforts qu’il a fallu faire pendant des mois pour se préparer à ce type de course. Mais j’y retournerai, ça c’est sûr, comme sur le Marathon des sables d’ailleurs. L’ambiance est là aussi extraordi- naire. Nous sommes 800 au départ, totalement coupé du monde ou presque. Les émotions sont exacerbées, nous passons par tous les états. Je pense que c’est là-bas que j’ai le plus souffert dans ma vie de sportif mais c’est aussi là-bas que j’ai mes meilleurs souvenirs. Lors de la dernière étape, j’avais le dos en sang et un pied blessé, je compensais avec l’autre. Mais j’ai marché sur une branche épineuse. Les épines ont traversé ma chaussure. J’ai fini la course avec 4 épines dans le pied en pleurant de douleur. Mag16 : Ces courses semblent plus marquantes que les autres, non ? DP : Oui, elles sont plus extrêmes, c’est du haut niveau.eau c’est dans Il y a une trentaine de nations représentées. Et puis moi j’aime bien la souffrance ! Je ne conçois pas mon sport sans souffrir, c’est un peu maso, mais si je n’ai pas souffert dans une course, c’est que je n’ai pas donné mon maxi- mum. Dans ces courses-là, j’ai souffert et j’ai eu des bons résultats. Mag16 : Combien de temps pensez-vous vous mainte- nir au plus au niveau encore ? DP : Jusqu’à 40 ans, je pense. Je pourrai rivaliser mais c’est dur, il ne faut pas s’endormir. Mag16 : Que peut-on vous souhaiter dans les 4 ans à venir ? DP : Il me manque une victoire dans une grosse course comme la Diagonale des fous mais ce sera difficile, le ni- veau est de plus en plus relevé et je ne rajeunis pas. Mag16 : Ou les championnats du monde cet été ? DP : Oui, cette année ils se déroulent en Irlande, mais ce sera dur aussi. Il y a deux ou trois coureurs qui sont favoris et nous sommes une dizaine à avoir à peu près le même niveau derrière eux. Il faudra être au top le jour J . ça m’est arrivé sur 2 ou 3 courses. Ce sont des moments extraordi- naires, mais ça arrive plus souvent à l’entraînement. Et c’est mieux de «péter la baraque» en course qu’à l’entraînement. Mag16 : Quel est le lieu que vous aimez particulière- ment sur le territoire ? DP : Le GR34 en partant de Saint -Thamec. En fait tout le lit- toral du Pouldu à Kerfany. C’est mon terrain d’entraînement ** Le Marathon des sables est une course à pied par étapes de 250 km. Elle se déroule 15 dans le désert sud-marocain en autosuffisance alimentaire (chaque concurrent porte et je me régale. l sur son dos sa nourriture pour une semaine ; seule l’eau portée est fournie). MAG 16
  • 16. à LA DéCouvERTE Du TERRIToIRE Querrien À l’ombre de la clart une fontaine ...©F.Betermin 16 MAG 16
  • 17. A u premier coup d’œil, la fontaine de la Clarté, à Querrien, ressemble à tant d’autres. Pourtant lorsqu’on s’en approche un peu, certains détails surprennent et poussent à s’y inté- resser d’un peu plus près. Située en bas d’un vallon, la fontaine date du 16è siècle tout comme la chapelle érigée à quelques centaines de mètres. Pendant long- temps, ce fût un lieu très fréquenté par les habitants du centre de la Bretagne qui y venaient en procession lors du pardon de la mi- aôut. on prêtait alors à la fontaine, la vertu de guérir les troubles oculaires. Certains aujourd’hui encore reste fidèles à la tradition. Pour autant, l’originalité de la source querriennoise se situeté, ailleurs. C’est le mur d’enclos qui recèle la véritable curiosité. Le visiteur un peu observateur découvre, sur le côté droit, un bloc de granit qui se détache du reste du mur. Sculptée en rond de bosse, la silhouette d’un personnage apparaît en relief sur une pierre bien plus ancienne que le reste de la fontaine aux dires des spécialistes. vraisemblablement, celle-ci devait faire partie d’un édifice antérieur avant d’être réutilisée ici. Derrière la fontaine, le mur d’enclos laisse encore apparaître quelques pierres de granit sculptées (voir encart ci-contre). Celles- ci sont ornées de représentations animalière et humaine parmi lesquelles se distinguent une poule, un renard, un ostensoir et deux têtes de personnages. une autre pierre révèle une tête de mort et la silhouette de ce qui semble être un cheval ou un cerf. Ce sont autant de représentations qui restent pour le moment énig- matiques mais qui font la particularité de ce lieu à découvrir. l MAG 16 17
  • 18. RENDEz-vouS spectaclesLes caprices Rhapsodie planète Festival franco- Non nobile des écoles de musiqued’Eugénie Cie Acta Fabula russe, 5è édition dominis de Bannalec et Moëlan. Entrée libre.Cie Le Linottes, Derniers assistants du Théâtre musical de Cie m03 : arts du 21 mai - 20h30. Sallethéâtre amateur Mime Marceau, trois Moëlan cirque et danse du Coat-kaër, artistes présentent une Concerts de musique, contemporaine Quimperlé suite de tableaux faits lectures, expositions… de gestes éblouissants, 16/23 avril - Salle de Gala de danse d’images projetées ! l’Ellipse, Moëlan/Mer Spectacle jeune public. Club Equilibre 8 avril - 20h30. Salle .com1 27/28 mai - 20h30.« Les gens honnêtes sont de l’Ellipse, Salle polyvalente de Cie Moral soul Trémévenennuyeux à mourir » : Moëlan/Mer Spectacle ludique ettelle est la devise d’Eugé- Dans le cadre de la décalé sur le thème de semaine du Gala de dansenie, dynamique et sep- développement durable la tentation.tuagénaire au caractère 13 mai - 14h30 et Arabesque et Echo-bien trempé... «Légendes de 20h30. Salle de L’Ellipse, Danse2 avril - 20h45. Salle mer... Les gens de Deux danseurs hip hop, Moëlan/Mer 27 et 28 mai - 20h30.multifonctions, mer» Erwann Asseh et Mike Salle du Coat-kaër,Arzano Hayford, croisent leurs Fête de la Bretagne Quimperlé Manou Martinet, co- 3 et 4 juin -  20h30. pratiques. Théâtre musical etChal ha Dichal médienne, chanson pour la Gouel Salle de l’Ellipse, conteuse, 22 avril - 20h30. Salle Breizh 2011, et clin d’œilBretagnes du du Coat-kaër, à Youenn Gwernig ! Moëlan/Mermonde pour un Quimperlé Petits Contes Coquins des voyage Bretons Des mots, desAssociations Musique le long Mômestraditionnelle et Gaff’aux loups Cie l’Art Déraille des côtes Théâtre musical autourChant libre-Kan Digor, de l’imaginaire. Tout Cie La Rigole d’un apéro dinatoire.un spectacle vers des public. La rencontre des êtres 14 mai - 18h30. EspaceBretagnes imaginaires... 9 avril. Espace Mélanie, que tout semble oppo- y. Gwernig, Scaër2 avril - 20h45. Salle Riec/Bélon ser, perdus au milieu demunicipale, nulle part. Dès 5 ans.Clohars-Carnoët Rencontres 27 avril - 14h30. Espace musicales y. Gwernig, ScaërLa semaineafricaine Duo Bardedette, Hoëla Ce soir, le spectacle à la harpe et Delphine11 ans de jume- est chez vous ! Conte et musique Quenderff à la contre- Tout le monde le sait : àlage Quimperlé- basse. Pour recevoir chez vous àNara  (Mali) Kernault, on ne raconte 16 avril -15h. Média- Quimperlé l’un des deux spectacles,contactez la que des histoires… thèque, Quimperlé Nolwenn Korbell et 2 juin - 14h. Manoir de Ville au 02 98 96 37 37. Jean-François Michaud et Cristine kernault, Mellac Formica Forever Quand chanson Yann Fanch Perroches Cie à l’envers Un ex-danseur accom- française et harpe Mandibules Spectacle vocal le pagné d’un accordéo- celtique se mettent en Cie m03 plus kitsch et le plus niste se met à raconter ménage… Comment la chenille décalé du trio ! des histoires. 14 mai - 20h30. EspaceStages de danses et devient-elle papillon ? 29 avril - 20h30. Chez y. Gwernig, Scaërpercussions les 9 et 10 De 6 mois à 4 ans.avril avec le danseur vous à Quimperlé ! Spectacle/bal 9 juin - 10h30. Espace Duo Evoa y. Gwernig, Scaërchorégraphe Doudou RenaissanceN’Diaye Rose Junior, Duo de guitaresconférence-débat le classiques dans un L’aboutissement du Apéro-opéra répertoire qui va de travail effectué durant7, film Afrika United le Apéro dans le parc, puis la Renaissance à la l’année scolaire avec la12, exposition sur la vie spectacle avec Corinne période Cie Maître Guillaumequotidienne à Nara. Guérin, soprane, et contemporaine. auprès des élèves et5 /16 avril. Coat-kaër, Olivier Dauriat, pianiste. 16 avril - 20h30. 30 avril - en journée professeurs de danseLa Bobine, Le Présidial, 11 juin - 19h. Chapelle Salle des fêtes, Chez vous à et musique du Conser-Quimperlé Saint-jacques, Clohars-Carnoët 18 Quimperlé ! vatoire de Quimperlé, Clohars-Carnoët MAG 16
  • 19. concerts semaine du hip hopConcert de Concert de musique Tribute to Pink hip-hop Dance-hall Sessionmusique vocale ancienne Floyd L’association RDNSoirée Cabaret par les Des élèves du réseau Jeunes organise enélèves des classes de des écoles de musique partenariat avec lachant du réseau des avec le groupe lorien- Mairie de Rédéné etécoles de musique de tais Point d’orgue. l’association Unvstila Cocopaq. Concep- Gratuit. de Saint-Brieuc sontion : Corinne Didé. 17 avril - 17h. premier événement1er avril - 20h30. Salle Chapelle Saint-jacques, Hip-hop. Battlejean Moulin, Bannalec Clohars-Carnoët régional avec aux platines DJ One Up. Dans la semaine, initiations aux mix et aux graffLAMA : Lior Shoov Tremplin Raok avec Lez du Moker Crew. Rens : 02 98 96 75 40. l’hand Gratuit. 7 mai - 20h30. Salle j-Louis Rolland, Rédéné Association Raok événements Empty Spaces, groupe festou-noz Ouvert aux groupes de la région lorien- locaux et régionaux. taise, fait le pari de 7 mai - 18h. Salle des rejouer les morceaux fêtes, Clohars-Carnoët du groupe mythique. Fest-noz 14 mai - 20h30. SalleUne artiste inclassable, Musique en Cercle Les Fleurs d’ajonc des fêtes,entre musique de rue liberté Animé par Ampouhail et Dremwell Clohars-Carnoëtet cirque, qui promène 23 avril - 20h30. Salle polyvalente, Riec/ Pique-nique musical :un drôle de bazar Bélonmusical ! venez avec vos instru- Spirit Land ments ! Fest-noz de l’Amicale laïque3 avril - 17h. Lieu sur- Blues rock par des 13 mai - 18h30. Placeprise, Clohars-Carnoët musiciens ayant joué 7 mai - dès 19h. Salle polyvalente, Mellac de la Mairie, dans le groupe Le Gros Tréméven Fest-noz de l’Amicale laïqueRed Cardell Respect et la chan- teuse Line. Avec le groupe Deus’ta et d’autres compères LAMA : De kift 14 mai - 21h. Salle 21 mai - 21h. Entre blues flamand et municipale, Salle j-Louis Rolland, Rédéné Noisy-jazz, 8 musi- Le Trévoux ciens touche- à-tout Fest-noz proposent leur fanfare Tous en scène ! Pregomp Asambles familiale, bancale et Concert des élèves des 21 mai - 21h. Salle de l’Ellipse, Moëlan/MerConcert organisé par poétique. ateliers de musiquesBannalec-Sénégal 13 mai - 20h30. actuelles du réseauSolidarité Lieu surprise, des écoles de musique9 avril - 20h30. Salle Clohars-Carnoët de la Cocopaq.jean Moulin, Bannalec Entrée libre. CoverQueen 28 mai - 20h30.Concert Rétina Espace y. Gwernig,Chœur féminin et Scaërchœur d’enfants del’école F. Bosser Musica Moëlan10 avril - 17h. Eglise en concertde Riec/Bélon Fest-leur Concert de fin d’année En extérieur : sonneurs, chanteurs et musiciensSoirée cabaret de des élèves de l’école de Concert de l’associa- 11 juin - 20h30. Ferme de hellès,viva la musica musique. tion Méta’Blues Saint-Thurien 11 juin - 20h30.Par les élèves de chant The show must go on ! Salle de L’Ellipse, Fest-noz de Trémeurde l’école de musique L’esprit «Queen» en Moëlan/Mer16 avril. scène... 12 juin - 20h30. Trémeur, BannalecSalle multifonctions, 14 mai - 21h. SalleQuerrien jean Moulin, Bannalec MAG 16 19
  • 20. RENDEz-vouS expositionsyves Picquet : peintre pastelliste Dominique Com CiréPage-hors page Annick Pezennec : Bois sculpté peinture acryliqueLivres d’artiste d’Yves Morgane Kleinlogel : 1er/8 mai. ChapellePicquet. bijoux en pate fimo Sainte Anne, Doëlan,Conception et mise Barbara Larhant : Clohars-Carnoëten espace de Marie vitraux Sur les traces deRocher. 1er /15 avril. Gauguin Digorn’Nor30 mars/11 juin. Centre Auguste A l’automne 1889, 15 mai. Salle polyva-Médiathèque, Brizeux, Scaër Gauguin, De Haan, lente, Saint-ThurienBannalec  Sérusier puis Filiger2 avril/13 juin. Cristian Esculier : s’installent au Pouldu, Bonnefond et sonMédiathèque, En marge à la Buvette de la ami LebrunQuimperlé Entre peinture et plage. sculpture, un univers Sculpture et peinture Avril/octobre. MaisonElisabeth Poirier où les volumes et les Musée du Pouldu, 6/19 juin. Chapelle reliefs vont de pair Sainte Anne, Doëlan,Pastels paysages, por- Clohars-Carnoët avec un éclabousse- Clohars-Carnoëttraits, marines à l’huile ment de couleurs....Avril. Salle communale, Site abbatial de St 23 avril/26 juin. Galerie Maurice Association leTréméven du Présidial, Quimperlé Traityves Picquet : Cequi reste d’un tas 18ème salon desde pierre minéraux 23/25 avril - Espace y. Le photographe vous Gwernig, Scaër emmènera sur le pourtour du littoral fi- Les couleurs du son : Histoire de l’abbaye Huiles et aquarelles nistérien. Il s’interroge yann Paranthoën cistercienne, ses jar- juin. Salle communale, sur la relation homme/ et la Bretagne dins et terrasses, l’ob- Tréméven environnement. servatoire à chauve- 2 avril/8 mai. souris, les sites boisés Marguerite Paulet« Une chorégraphie La Longère, du Conservatoire duimmobile de corps Clohars-Carnoët littoral.immenses et pleins Avril/octobre. Saint-dont la plénitude Marie Thérèse Maurice,et la splendeur sont Lourgan Clohars-Carnoëtdessinées comme Peintureon dessine le vol des 16 /29 avril. Centre Dominique hervéoisieux dans le ciel Auguste Brizeux, Scaëravec un bâton... » O.Delavallade. Monik Murat et2 avril/13 juin. son amie julie Parole à Yann Paran-Chapelle des thoën, un Breton né àursulines, l’Ile Grande et ingé-Quimperlé nieur du son célèbre de Une large sélection la Maison de la radio… d’œuvres de l’aquarel-Les arts « monistes » L’occasion de se laisser liste née à Quimperlé bercer par la cou- en 1900 : la ville et sesArtzaïc : Didier et leur d’une Bretagne environs…Pascaline Kleinlogel, inattendue et pleine 11 juin/18 septembre.mosaïque  de poésie et de faire Maison des Archers,Pousse de carton : Acrylique et pastel, fi- l’expérience du son… QuimperléNathalie Gloanec, guration narrative avec Sculpture et vitrail 30 avril/6 novembre.meubles en cartons une touche abstraite. 18/29 avril. Chapelle Manoir de kernault,Jacqueline Joron : Mai. Salle communale, Sainte Anne, Doëlan, Mellac Tréméven Clohars-Carnoët 20 MAG 16
  • 21. fêtes traditionnelles, bals...Repas dansant Bal du Printemps Repas dansant défilés et costumesClub des supporters de du Club de de l’Amicale des chamarrés !l’USM l’amitié aînés 12/13 juin - dès 14h.2 avril - 20h30. Centre ville, Scaër 25 avril - 14h30. 20 mai - 12h. Espace y.Salle L’Ellipse, Salle j-Louis Rolland, Gwernig, ScaërMoëlan/Mer RédénéBal country Fête de Ty Groës Fêtes du Trévoux 4 juin. Ty Groës,Avec les Peps sun 29 avril/1er mai. Bourg, Mellaccountry-line Le Trévoux2 avril - 20h30.Salle jean Moulin, Fêtes de TrémévenBannalec Fête de Loc yvi 11/13 juin. Bourg, Pempic TrémévenFête de Penlann 7/8 mai. TrémévenComité de Penlann Fêtes de Trémor3/4 avril. Fêtes de Mellac 13 juin. Chapelle de gauche puis repas mu-La Pépinière, Mellac sical. Goûter-conte à Animations, Trémor, Riec/Bélon l’espace Mélanie à Riec expositionsGoûters dansants et concert à Clohars. 6/8 mai. Mellac La Cavalcade deClub du Nouvel âge Rens : 06 23 78 71 48 Scaër7 avril, 5 mai, 2 juin. 9 avril - 10h/18h30. Fête du printemps Comité de la cavalcadeSalle multifonctions, Clohars-Carnoët, 63ème édition, plus deQuerrien Riec/Bélon 2 000 participants : chars et groupes deFête du Rigolo Fête de judicarré carnavaliers, troupes 23/25 avril - Locunolé 15 mai. jardin public, de rue et fanfares, mu-Mise à l’eau en mu- Moëlan /Mer siques enflammées,sique à Doëlan rive semaines de la petite enfance En partenariat avec La CAF du Sud-Finistère et Très tôt théâtre Atelier musical  Sur le bout de la langue Atelier parents-enfants autour de la Cie La Casa Incierta musique avec Gwen le Doaré. Rens : Un opéra pour bébé ! 02.98.39.83.82 (mairie) Chants lyriques 1er avril - matinée. Salle jean Moulin, Bannalec et poésie évoquent la Rawuns découverte du langage. Cie Florschütz & Döhnert Tout public Dans cet univers clownesque, dès 6 mois. on regarde le monde de haut 7 avril - 11h. en bas. Ou de bas en haut ! Dès Espace youenn 2 ans. Gwernig, Scaër 6 avril - 9h30 (séance assis- 8 avril - 15h tantes maternelles, multi accueil (séance crèche et scolaire) et 17h (séance tout public). et Alsh) et 11h (séance tout Salle des fêtes, Clohars-Carnoët public). Salle jean Moulin, Bannalec MAG 16 21
  • 22. DéTENTE DéTENTECuISINELa recette de ... chez Louise Croustillant de Pont-L’évêque aux pommes et caramel de cidreRetrouvez dans chaque numéro de Mag16 la recette PRéPARATION DES RAVIOLESd’un restaurateur du territoire. C’est l’occasion de INGRéDIENTS 1 - Faire chauffer à feu moyen dans une petitedécouvrir le talent des chefs du Pays de Quimperlé et casserole le sucre et le vinaigre. PouR 4 PERSoNNESd’épater ses amis à chaque dîner. Pour ce numéro de Quand le caramel devient brun, ajouter le cidre.printemps, nous avons demandé au restaurant Chez Retirer du feu et ajouter le miel et le poivre mignonnette. Pour le caramel deLouise à Tréméven de vous offrir une recette. voici cidre : Laisser refroidir dans un petit saladier.donc son croustillant de Pont-l’évêque aux pommes et caramel de cidre. 2 - Eplucher et vider (au vide-pomme) une - 150 g de sucre pomme de votre choix. Couper 4 tranches de 3 à 4 millimètres. - 2 c-à-soupe de Disposer une tranche de pomme au milieu de vinaigre d’alcool chaque feuille de brick, puis une tranche de - 15cl de cidre brut Pont l’Evêque d’environ 6 millimètres sur chaque Chez Louise - 30 g de miel rondelle de pomme. 38 rue du Faouët Plier en deux le fromage afin qu’il s’adapte à la - Poivre mignonnette 29300 Tréméven forme de la pomme. tél. 02 98 35 08 73 Poivrer au poivre blanc. 3 - Plier la feuille de brick en 5 ou 6 plis autour du Pour le croustillant : fromage en prenant soin de fermer le croustillant - 4 feuilles de brick sur le dernier pli. - 1pomme 4 - Passer les croustillants au beurre dans une - 1 Pont l’Evêque poêle chaude (1 minute de chaque côté). Puis dans un four à 220°C pendant 2 à 3 minutes - 1 salade (frisée ou (surveiller la cuisson). scarole) 5 - Dresser sur un lit de salade assaisonnée, et ©F.Betermin arroser les croustillants de caramel de cidre. 6 - Servir chaud. PESNNS 22 MAG 16
  • 23. jEuxjEuxMots fléchésLe but du jeu est de remplir ces cases avec des chiffres allant de 1 à 9 en veillant toujours à ce qu’un même chiffrene figure qu’une seule fois par colonne, une seule fois par ligne, et une seule fois par carré de neuf cases. Solutions de la grille précédente s 3 7 P D G K L N 2 4 T H E O D O R E A D O 6 4 2 3 I M P E R R E V A I E L U E S T A L I N E 3 2 5 4 O S E E N U L N I L S O D A S L O T 5 1 6 O N P D K I E V E G O U T P E R M I S 2 7 4 1 U N I G E R I A N E D E C I M A S S R M 1 9 7 5 O U N E S Q U E V I C O M T E C U I R 7 8 T O T E S C H E I D A T E U R A E R E 8 9 B A R Z A Z B R E I Z • SUDOKU • grille N°201 • DiffiCile • fleCHeS 12x15 SOlUTiON • N°540 •Retrouvez les solutions de cette grille dans le prochain numéro de Mag16. © fOrTiSSiMOTS 2010 BANDE DESSINéELes aventures de Monsieur Tri FLECHES 12x15 SOLUTION • N°540 • © FORTISSIMOTS 2010 http://www.fortissimots.com MAG 16 23