Your SlideShare is downloading. ×
Useo ETUDE RSE février 2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Useo ETUDE RSE février 2011

6,130

Published on

1 Comment
12 Likes
Statistics
Notes
  • Impressionnant et professionnel .
    YES!
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total Views
6,130
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
1
Likes
12
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Réseaux sociaux d’entreprise (tome 3): une disparité propice à une bulle de la valeur 2.0 Etude du potentiel social de loffre du marché et de son adhérence au sein de lentreprise 2 février 2011 Conseil et assistance USEO SARLopérationnelle à la conduite 149 rue Saint Honoré de projets NTIC 75001 Paris
  • 2. La notion de potentiel socialLentreprise 2.0 est une évolution structurante des modes dorganisation du travail. Le marchédu social software en découle et en dépend.Une évolution sous la pression économique : Les réticulaire vise à favoriser lintelligence collective, cest àentreprises doivent se renouveler et sadapter de plus en dire la capacité à mobiliser les bonnes personnes et leurplus rapidement. Les évolutions technologiques et la permettre déchanger pour apporter une solution.compétition mondialisée peuvent remettre en question uneposition dominante. Loutil industriel disparu au profit des Les promesses de lentreprise 2.0 se situent dans unetravailleurs de linformation, la structure des entreprises meilleure gestion des compétences, de nouvellesest désormais moins matérielle et plus humaine. Libérées interactions favorisant la collaboration et linnovation, unede ces contraintes physiques, les organisations sont en nouvelle proximité avec son écosystème (notamment sesapparence plus polymorphes. Cette nouvelle agilité clients), loptimisation des processus et louverture dedemandée entraine louverture despaces dautonomie plus nouveaux gisements de valeurs. Des bénéfices dépendantimportants au niveau des travailleurs de linformation. Des dune appropriation collective, à tous les niveaux demodes dorganisation centrés sur les processus ont lentreprise (stratégique, managérial et opérationnel) et laémanés les modes dorganisation projet, ajoutant une valeur est progressive dans le temps.composante transversale et aujourdhui émerge un modedorganisation réticulaire (en réseau) ouvrant la possibilitédassocier des réseaux de collaborateurs autour desprocessus et des savoirs formels de lentreprise. Leréseau social de lentreprise devenant linterconnexion desréseaux individuels des collaborateurs, lorganisation 2
  • 3. La notion de potentiel socialDes bénéfices intermédiaires (et plus rapides à obtenir) solutions dentreprise : le simple fait de permettre laexistent également dans les domaines de : la participation ne suffit pas pour généraliser de nouveauxcollaboration, le partage dinformation, la veille, la gestion modes de management dans lentreprise.des alertes, la connaissance de son environnement. Le choix dune solution doit tenir compte de cet objectif deLenjeu pour lentreprise est de développer le capital social développement dusages et moins des enjeux SI. Cesde ses collaborateurs (et les pratiques conversationnelles nouvelles briques sociales sont difficiles à interfacer avecinduites) et de créer ce réseau interne entre ses le SI et pendant encore quelques temps, elles vontcollaborateurs et externe avec son environnement. Des constituer une source dincohérence dans le SI. Uneréseaux qui vont fluidifier et faciliter les processus et les contrainte à accepter pour ne pas bloquer lévolutionprojets, mais également les influencer. organisationnelle de lentreprise. Si différentes stratégies SI sont possibles, toutes doivent tenir compte de la rapideUn marché crédibilisé par quelques entreprises obsolescence de ces outils ; la récente histoire de cechampionnes et le succès des médias sociaux (dont marché en est le témoin.Facebook est au cœur).Si le phénomène communautaire existe depuis les débutsde linternet (Mygale.org en 1996 (devenu Multimaniaensuite) avait créer une plateforme permettant à chacunde créer des pages persos et déchanger au sein deforums), donc le principe de permettre à chacun desexprimer, de découvrir dautres personnes ayant desaffinités, se mettre en relation par le biais de plateformesnumériques, cest lagencement fonctionnel et laproposition dusage de Facebook qui a convaincu 1/2milliard dinternautes. Cette réalité est valable pour les 3
  • 4. La notion de potentiel socialLe potentiel social est un indicateur de la capacité dune plateforme à supporter ledéveloppement de lentreprise 2.0Les solutions sont inégales en termes dapport au trouver la solution. Pour cela, il faut constituer un réseau,développement de pratiques 2.0. Même sil ne faut pas être en mesure didentifier les thématiques traitées parréduire lintérêt dune solution à cet indicateur, la matrice chacun, évaluer leur expertise relative, calculer lesdes potentiels sociaux permet de comparer simplement proximités entre les membres. Lexpertise et les centresdes solutions par rapport à une attente organisationnelle : dintérêt ne sévaluent plus sur les contributions formellesdévelopper de lintelligence collective et mettre en (documents, notes, etc) mais sur les conversationsapplication les modes de management décrit par informelles et sur les interactions quelles génèrent. Leslentreprise 2.0. Cette matrice vise finalement à apporter conversations sont plus spontanées et sinscrivent dansun regard critique sur la proposition de valeur des les échanges quotidiens. Elles sont beaucoup plusvendeurs de solutions. Il y a "solution 2.0" et "solution nombreuses que les contributions dans les bases de2.0". connaissances.Lintelligence collective peut se résumer à la capacitédune organisation à mobiliser facilement les bonnespersonnes face à une nouvelle situation à gérer. Jusquàprésent le SI nest en mesure que de faire remonter desdonnées (structurées ou non). Pour espérer avoir deséléments de réponse à son problème, il faut espérer quequelquun ait pris le temps de formaliser une telleinformation avant. Or il est vain de formaliser tous lessavoirs et collecter les informations circulant dans notreenvironnement daujourdhui. Il est plus efficace demobiliser quelquun qui sait, ou qui peut contribuer à 4
  • 5. La notion de potentiel socialA partir de ce capital, le système est en mesure Nous verrons plus loin dans létude quil ne faut pas fairedidentifier des personnes ayant une expertise lerreur dinterprétation consistant à associer les outils àcorrespondante au besoin et de trier les propositions à faible potentiel social à ceux qui débutent dans leexpertise équivalente par proximité sociale. Une prise de domaine. Garder en tête, quil est plus facile dapprendrecontact étant plus simple si les personnes sont sur le le ski avec du matériel récent, même si un skieurmême site ou ont une connaissance commune, par expérimenté sera sen sortir avec sa pair des années 80.exemple. Il est également capable maximiser lesopportunités de mise en relation en émettant dessuggestions sur la base de différents critères daffinité.Pour ces raisons, les plateformes doivent développer desfonctions relationnelles et conversationnelles pourpermettre lémergence de lintelligence collective.Si le levier organisationnel décrit précédemment est unepromesse alléchante, les pratiques sociales(conversationnelles et relationnelles) sont au cœur denouvelles tactiques et stratégies dentreprise en matièrede collaboration, communication, gestion de la relationclient, créativité et innovation, etc. Ces familles depratiques ont été décrites dans le tome 2 publié parUSEO en janvier 2010. 5
  • 6. La notion de potentiel socialLa méthodologie d’évaluationLe potentiel social d’une solution s’évalue selon 2 grands axes. Le potentiel relationnel et le potentiel conversationnel, 2domaines complémentaires permettant d’optimiser l’intelligence collective. Le potentiel social d’une solution est calculéselon 16 usages, pondérés selon le potentiel social qu’ils apportent. 8 concernent le relationnel, 8 le conversationnel.Sur l’axe relationnel, 4 usages de base (pondération 1) permettent de donner un premier niveau de visibilité de l’activité surla plateforme. Les contributeurs sont donc affichés, et la mise en relation commence à être possible. Les 4 usages plusavancés (pondération 2 et 6), permettent la constitution fine d’un réseau, et de pousser les opportunités de mise en relationà l’utilisateur. Sur l’axe conversationnel, 4 usages de base (pondération 1), permettent de créer de premières entrées à laconversation, pour des outils centrés sur le document. Les 4 usages plus avancés (pondération 2 et 6) vont favoriser plusnettement la diffusion de l’information et la participation, et témoignent d’outils centrés sur la conversation.Une note sur 10 est attribuée à chaque axe et permet de visualiser à quel segment l’outil appartient : L’outil communautaire est un outil proposant un premier niveau de fonction sociales. Il est centré sur le document, et met bien en valeur l’activité et les membres. Il ne va cependant pas favoriser suffisamment la conversation ou la mise en relation, du fait de son architecture native, ou d’une couverture fonctionnelle encore légère. L’outil de networking sera plus centré sur la mise en relation que la conversation. En général centré sur le document, il favorise cependant la constitution d’un réseau fin par des systèmes allant proposer des profils à suivre à l’utilisateur. L’outil de dialogue est très centré sur la conversation, mais reste sur les basiques des fonctions de mise en relation. Les outils sont souvent plutôt ouverts à l’externe, où la mise en relation a moins de sens ou d’utilité pour favoriser la conversation L’outil permettant l’intelligence collective doit avoir un fort potentiel relationnel et conversationnel. Les membres doivent entrer en contact avec les bonnes personnes et avoir les bons outils pour échanger afin de favoriser la collaboration. 6
  • 7. La notion de potentiel social Méthode d’évaluation, axe relationnel Pondération 1Identité numérique Un outil social doit pouvoir encourager, voire forcer le renseignement de donnéesconditionnant l’accès de profil minimales pour se présenter à la communauté : photo, expertises, expériences, … Pondération 1Affichage des Toute contribution est associée à un auteur. Afficher clairement les auteurs met aucontributeurs même plan la ressource et son auteur. Pondération 1 Afficher la présence en ligne des membres, accentue l’aspect social et humain,Affichage de la présence rend l’outil plus vivant, créé un premier niveau d’opportunité de mise en relation. Pondération 1 Proposer de s’abonner (par flux RSS, email, voire par suivi d’activité ou mise enS’abonner à l’activité relation) permet un premier niveau d’interactions.d’un membre Pondération 2 Le suivi d’activité permet la constitution du réseau. Plusieurs modes de mise enSuivre l’activité et relation peuvent cohabiter afin d’affiner le réseau : suivi d’activité, hiérarchie, équipe deafficher qui suit qui travail, connexion réciproque, etc.). Pondération 2Affichage d’un graph Complémentaire au graph social des connexions effectives, celui-ci permet desocial de fait cartographier l’activité et les personnes en se basant sur le contenu Pondération 6 Ce moteur, basé sur l’activité et les interactions entre les membres, proposeMoteur de suggestions directement à l’utilisateur des idées de mise en relation. La constitution du réseau estde mises en relation nettement favorisée Pondération 6 En se basant sur les thèmes traités le plus par l’utilisateur, sa quantité deRecherche d’experts contribution, leurs évaluations par les autres, les experts peuvent être mis en avant, et deviennent des ressources à consulter. 7
  • 8. La notion de potentiel social Méthode d’évaluation, axe relationnel Pondération 1 La capacité à créer des espaces thématique est un premier pas la possibilitéGestion despaces privatifs d’échanger sur des sujets particuliers Pondération 1Partage de documents, La conversation peut partir de ressources partagées. Multiplier les types de partagewiki, blogs, etc. va la favoriser. Pondération 1Partage de questions, Une ressource n’appelle pas toujours à la conversation, une question ou une idéeidées, sondages, … aura plus de chances d’engager un dialogue Pondération 1Agrégation de Un mécanisme permettant d’agréger les dernières nouveautés sur une page d’accueilmouvements, flux d’activité permet de donner une vraie visibilité à la conversation afin de l’alimenter davantage Pondération 2 Le flux d’information pouvant être important, l’outil peut proposer des options deFiltrage, organisation filtrage du flux afin de faciliter l’accès à l’information vraiment intéressante pour l’utilisateur,du flux d’activité et ne pas le noyer dans l’information, ce qui peut freiner la participation. Pondération 2Alimentation de la Démarrer ou alimenter une conversation très rapidement directement depuis le fluxconversation par le flux d’activité en page d’accueil est un atout pour la conversationdactivité Pondération 6 Ces mécanismes de mise en relief des contributions pour chaque utilisateurRelayer, permettent le tri automatique de l’information qui compte pour l’utilisateur. L’informationrecommander, voter pertinente pour l’utilisateur circule mieux, la conversation est par conséquent favorisée Pondération 6Collaborer dans le Permettre le partage de pièces jointes en commentaires à une ressource initialeflux de conversation favorise cela. C’est aussi la logique générale de l’outil qui rentre en compte 8
  • 9. Analyse de l’offre du marchéMatrice des potentiels sociaux 2011 9
  • 10. Analyse de l’offre du marché Positionnement de l’offre libre ou open sourcePositionnement de l’offre Masse de l’offre 10
  • 11. Analyse de l’offre du marché Positionnement de l’offre d’outils d’infrastructurePositionnement de l’offre Masse de l’offre 11
  • 12. Analyse de l’offre du marchéPositionnement de l’offre locative (SaaS) Positionnement de l’offre Masse de l’offre 12
  • 13. Analyse de l’offre du marché Position selon le type d’offreNous distinguons ici 3 types d’offre : Les outils sur le modèle locatif (Saas), les outils à installer dans son infrastructure, etl’open source. Nous pouvons constater plusieurs tendances.Les outils en Saas ont de manière générale une architecture plus à même d’encourager la conversation. Ce sont des outilsayant souvent une forte proposition d’usage, justement centrée sur la conversation. Les fonctions sont moins nombreuses que dans les outils plus généralistes, les solutions d’infrastructure, mais possèdent un potentiel social plus grand. Les outils d’infrastructure sont eux, plus polyvalents, plus centrés sur la ressource que sur la conversation. C’est un positionnement souvent inévitable du fait d’une mise en scène historique très Infra- arborescente. Il est ainsi plus facile pour un outil tel que SaaS Sharepoint d’évoluer sur le plan relationnel que sur le plan structure conversationnel, celui-ci remettant trop en cause la logique générale de l’outil. D’ailleurs, on constate que les meilleures innovations sur l’aspect relationnel sont faites par des éditeurs de l’offre d’infrastructure : IBM Lotus Connections, Sharepoint, Jalios, etc. A l’inverse, ce sont les éditeurs SaaS qui innovent sur le plan conversationnel : BlueKiwi, SeeMy, YoolinkPro, … open L’offre open source, elle, est encore en retrait en termes de source maturité fonctionnelle. Cela se ressent nettement sur le potentiel social qui est encore faible. On reste souvent sur des fonctions standard, mais cette offre possède l’avantage non négligeable de la souplesse. 13
  • 14. Analyse de l’offre du marché Les fonctions démocratisées en 2010Une évolution qualitative et quantitative En 2010, l’offre atteint la maturité, notamment chez les éditeurs spécialisés. On le constate facilement sur le graph du potentiel social où de plus nombreux outils « atteignent » la zone de l’intelligence collective qui requière des fonctions relationnelles et conversationnelles plus élevées. On constate donc bien une évolution qualitative et quantitative des solutions, du fait de nouveaux arrivants sur le marché comme Novell Vibe Cloud, ou des outils ayant fait un bond fonctionnel innovant comme Socialtext qui parvient à nettement favoriser la conversation de manière cohérente avec sa logique historique qu’est le wiki. Ainsi, c’est presque la moitié des solutions étudiées (46% contre 20% l’an passé) qui se trouvent dans le quadrant de l’intelligence collective. Les éditeurs ont donc dans lensemble progressés sur les deux axes. Certains, avaient déjà une position forte sur lun, et ont donc investi sur l’autre (Par exemple, Jalios investit en 2010 sur la conversation, après l’avoir fait sur la mise en relation en 2009), ou ont renforcé leur statut de leader fonctionnel dans le domaine (Lotus Connections). L’étendue des fonctions augmentant, l’offre fonctionnelle converge indéniablement. L’importance de la mise en scène des applications augmente alors, pour différencier les propositions d’usage. 14
  • 15. Analyse de l’offre du marché Les fonctions démocratisées en 2010La ruée sur lopen-innovation La promesse de lentreprise 2.0 tient a la réussite de leurEn 2010, c’est la famille de modules de questions-réponses mise en œuvre. La technologie des moteurs de rechercheet de boite à idées qui se généralise dans l’offre RSE. C’est est aujourdhui centrée sur les données (structurée ou non),en effet une fonction simple à déployer, et un moyen sur lanalyse sémantique des contenus pour les plusefficace d’engager une conversation sans avoir à avancés. De nouveaux critères sont à prendre en comptedévelopper une idée dans un article construit. Ainsi, pour analyser une conversation : laudience quelle suscite,Bluekiwi, Jive, Jalios, Dimelo, Talkspirit, Yammer, et ses recommandations, ses notations notamment. CesNewsgator proposent des modules fonctionnels riches et nouveaux moteurs doivent également prendre en compte lecentrés sur l’usage de la co-innovation grâce à la gestion graph social et le profil dexpertise des acteurs du réseau.d’idées, ou de l’entraide par les De beaux sujets de R&D pour les années à venir. Cesquestions/réponses.D’autres comme Lotus Connections, moteurs deviendront particulièrement nécessaires le jour oùTelligent, ou Drupal (avec des modules), tendent ont le nombre doccurrences conversationnelles sera trèsenrichit leur fonction de Forum pour se rapprocher . Les important. Ce nest pas encore le cas sur la majorité desfonctions associées à la gestion des idées ou des question plateformes, mais l’offre tend à mieux favoriser lesrestent basiques mais la première étape qui est de générer opportunités de mise en relation.de lengagement de la part des utilisateur est atteinte.Développer de nouveaux moteurs de recherche2010 voit également le système de suggestions de mise enrelation se démocratiser également, sous forme devéritable moteur (Lotus Connections) calculant lesproximités en fonction de l’activité, ou de mise en relief desexpertises. Lobjectif de ces moteurs est de permettre demobiliser les bonnes personnes face à une problématique. 15
  • 16. Analyse de l’offre du marché Mode de lecture des analyses de solution Fonction évaluée Réponse de l’outil Note /10 pondéréeLes notes sont données d’une manière la plus objective possible, en fonction de l’existence ou non de la fonctionrecherchée, sa facilité d’utilisation, et la cohérence de son implémentation avec le reste de l’application. 16
  • 17. Analyse de l’offre du marché Affinitiz Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Sabonner Suivre Identité Affichage des Graph social: Moteur de à lactivité lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de la affichage du suggestions Recherche dun membre etconditionnant des présence réseau de fait de mises en dexperts membre afficher qui l’accès commentateurs dun membre relation (mail, RSS) suit qui Pas de Uniquement moteur, mais Les membres par l’affichagePas Oui, chaque À travers le C’est le on peut voir peuvent du fluxobligatoire en contribution est tchat principe du facilement les devenir amis. d’activité deslecture, associée uniquement. Il suivi membres de La fiche profil membres : Nonobligatoire clairement à faut se mettre d’activité chaque indique les dernierspour une personne en ligne qui est espace, amis du commentairescontribuer affichée manuellement utilisé lactivité et les membre , dernières espaces du publications membre 8 /10 10 /10 2 /10 10 /10 14 /20 6 /20 12 /60 0 /60 31 /100 17
  • 18. Analyse de l’offre du marché Affinitiz Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, Fonctions de statut, questions, organisation Gestion partage de Agrégation de alimentation Relayer, Collaborer idées, des flux despaces documents, mouvements, de la recommander, dans le flux de sondages, (contacts, privatifs wiki, blogs, flux d’activité conversation voter conversation discussions, communauté, etc. avec le flux … tags, …) dactivité Collaboration Système de Simplement uniquement vote selon le Oui, de Affichage des un filtrage sur pas le mode Oui : type de nombreux dernières les actualités wiki basique,Oui, espaces sondage, publication. types de publications les plus lesprivés ou suggestion, Non Fait remonter publications peu importe la récentes ou commentairespublics avis, les meilleurs sont date de sur les en texte discussion, … contributions. proposés publication. publications simple, ou les Recommanda- les plus lues typologies de tion par étoiles contenu 10 /10 10 /10 10 /10 6 /10 4 /20 0 /20 48 /60 12 /60 50 /100 18
  • 19. Analyse de l’offre du marché AffinitizAffinitiz est en effet plutôt un outil de type Le positionnement de l’outil sur le graph est à comparer« communautaire », plus tourné vers l’externe comme avec ses plus proches concurrents que sont Dimelo etl’animation de plateformes de partage et de dialogue. Affinitiz TalkSpirit, également très tournés vers l’externe. Les outilspropose de déploiement de sites internet participatifs open sources comme Elgg ou Buddypress, sont souventempruntant des fonctions aux réseaux sociaux d’entreprise. utilisés en externe également. Affinitiz se différenciera deCelles-ci restent standard et ne favorisent par exemple pas ces outils par son côté plus packagé et plus polyvalent,la recherche d’experts, ou la collaboration dans le flux des notamment grâce aux nombreuses typologies de contenusconversations (les commentaires sont possibles, mais pas le qu’il est possible de partager. Affintiz trouvera donc pluspartage de nouvelles ressources dans la même facilement sa place en interne que les spécialistes Dimelo etconversation), mais l’ensemble fonctionnel est cohérent Talkspirit, l’étendue de ses fonctions étant plus large, mêmeavec l’usage visé. si elles restent standard. Fiche détaillée du Référentiel USEO 19
  • 20. Analyse de l’offre du marché BlueKiwi Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à Graph social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de fait de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) dun membre relation suit qui Oui.Il est possible Indicateur de Oui, via les En se basant Remontéede forcer la Oui, chaque présence sur portlets dans sur le graph dexperts danssaisie de contribution est la photo de le tableau de Petit graph social la recherche. Non. Pas dechamps de la associée profil. bord social de fait uniquement + Se base sur notion de suivifiche profil. clairement à Affichage des personnel. affiché sur la liste des les tags d’activité.Authentifica- une personne dernières Fonction peu fiche profil. membres associés aution affichée personnes mise en dans les membre au filobligatoire connectées avant communautés de ses contributions 10 /10 10 /10 10 /10 6 /10 0 /10 14 /20 18 /60 48 /60 58 /100 20
  • 21. Analyse de l’offre du marché BlueKiwi Conversationnel Transparence de l’activité Mise en relation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Gestion alimentation Relayer, Collaborer partage de idées, de des flux despaces de la recommande dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, privatifs conversation r, voter conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, avec le flux … tags, …) dactivité Messages courts directifs Organisé par vers une Notation par communauté communauté étoiles, Idées, ou groupe. Le ou des republicationGroupes ou questions et Oui, pour filtrage du flux Une même personnes. d’uncommunautés Wiki, articles, sondages, chaque se fait conversation Lien direct contenu,externes, fichiers, liens, avec gestion espace uniquement peut contenir vers la système depublic, privé … spécifique auquel on dans l’espace différentes fonction vote pour lesou secret (vote, appartient lui-même, par ressources commentaire idées, workflow, …) thématique, dans le flux, questions et contributeur mais nécessite sondages ou mot clé autant de clics. 10 /10 10 /10 10 /10 10 /10 10 /20 8 /20 42 /60 54 /60 77 /100 21
  • 22. Analyse de l’offre du marché BlueKiwiBluekiwi reste bien positionné dans le graph. Pourtant, sur les aspects conversationnels. Déjà, BlueKiwi garde saBluekiwi est toujours le seul outil de cette sélection à ne pas logique très conversationnelle. Toute la collaboration se faitproposer de mise en relation ou de suivi d’activités de dans les conversations, notamment grâce au fait de pouvoircollaborateurs. Bluekiwi préfère la logique de suivi d’activité publier différentes ressources dans un même flux dedans les groupes auxquels appartient l’utilisateur. Les commentaires. Les nouveautés 2010 qui font évoluer l’outilutilisateurs sont cependant bien mis en valeur : affichage sur cet aspect se situent au niveau des nombreux types dedes membres connectés, affichage des membres ayant lu publications. des moyens encore plus simples que leune publication, etc. De plus, chaque fiche profil propose un commentaire sont introduits plus largement : s’associer àpetit graph social des personnes proche du profil visité en une idée, voter pour une proposition de réponse à unefonction des contributions dans le système. question, faire une enquête, etc. Ces moyens simples de contribuer, favorisent la conversation, mettent en valeur lesL’évolution de Bluekiwi par rapport à 2010 se situe surtout contributions de chacun en rendant les débats plus lisibles. Fiche détaillée du Référentiel USEO 22
  • 23. Analyse de l’offre du marché BuddyPress Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à Graph social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de fait de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) dun membre relation suit qui Suivi Non, Oui, chaque d’activité de Non. Il faut uniquement contribution est personnes, Suivi Nativement naviguer dans via les Non. Pas deOui, cela est associée puis d’activité. On non. Il existe les flux membres des notionconfigurable clairement à remontée peut voir qui un plug in d’activité des espaces, et d’expertise une personne dans un suit qui personnes les flux affichée tableau de d’activité bord 10 /10 10 /10 2 /10 10 /10 14 /20 2 /20 18 /60 0 /60 33 /100 23
  • 24. Analyse de l’offre du marché BuddyPress Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Collaborer Gestion alimentation Relayer, partage de idées, de des flux dans le flux despaces de la recommander, documents, sondages, mouvements, (contacts, de privatifs conversation voter wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, conversation avec le flux … tags, …) dactivité Microblogging possible, et le flux d’activité Principalement Ajout aux Filtrage fin du peut être la notion favoris flux : tous, commenté. d’articles. uniquement. Non. Com-Groupes, Uniquement personnes Attention : un D’autres Des plugins mentaires enpublics ou un forum Flux d’activité suivies, commentaire possibilités par viennent texte simpleprivés nativement notifications mis depuis le des modules apporter des uniquement personnelles, flux n’alimente complé- fonctionnalités etc. pas la mentaires comme le vote. conversation liée à une publication 10 /10 4 /10 4 /10 10 /10 16 /20 12 /20 18 /60 0 /60 37 /100 24
  • 25. Analyse de l’offre du marché BuddyPressBuddypress est un outil open source, basé sur la solution de le forum sont présents. C’est le microblogging associé au fluxblog Wordpress. Cette solution reste sur des fonctions d’activité qui sera au centre des apports de buddypress parstandard, fondamentales à l’usage du réseau social. Suivi rapport à wordpress. Mais celui-ci possède und’activité, flux d’activité de ses contacts, possibilité de publier fonctionnement particulier qui fait qu’un commentaire à unedes ressources et de les commenter, création de publication fait dans le flux n’existera qu’à cet endroit, etcommunauté : c’est globalement ce que va proposer l’outil inversement, un commentaire fait à la suite d’une publicationnativement. Il manquera à tout cela ces petites fonctions ne remontera pas dans le flux d’activité.innovantes qui vont pourtant permettre de favoriser la miseen relation et la conversation. Il n’est alors pas question Buddypress propose donc la création d’un réseau social àd’exploiter l’expertise développée par les membres au fil de moindre cout. Le prix à payer sera celui de son faibleleurs contributions. Aussi, Buddypress manque de moyens potentiel social par rapport à des outils ayant une réellede participer, même si des plug ins ou des développement proposition d’usage, grâce à des fonctions plus innovantespeuvent venir enrichir la solution. Nativement, seul le blog ,et qui vont plus favoriser le fonctionnement. Fiche détaillée bientôt disponible dans le Référentiel USEO 25
  • 26. Analyse de l’offre du marché Clearvale (BroadVision) Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à Graph social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de fait de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) dun membre relation suit qui Uniquement Les membres Non. L’outil via les peuvent montre membres des Oui, la suivre simplement le espaces Oui, les profils présence en C’est le l’activité flux d’activité auquel onOui, une fiche sont bien mis ligne est principe du d’autres des membres appartient, leprofil peut en avant dans indiquée, suivi Non. membres. et leurs flux dactivitéêtre imposée toute l’interface mais peu d’activité qui Cela est interactions de chacun. de l’application mise en prédomine affiché dans avec les Pas de nuage avant. les fiches autres via le de tags sur profil flux d’activité les pages profil 10 /10 10 /10 6 /10 10 /10 14 /20 4 /20 12 /60 0 /60 33 /100 26
  • 27. Analyse de l’offre du marché Clearvale (BroadVision) Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Gestion alimentation Relayer, Collaborer partage de idées, de des flux despaces de la recommander, dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, privatifs conversation voter conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communaut avec le flux … é, tags, …) dactivité IL est Non. LesOui. Et possible de Oui. Partage Oui, le flux commentairescréation de paramétrer d’articles, de d’activité sert Ajouter en peuvent être dudifférents ce qui documents, etc. Uniquement également de favoris revient texte richeréseaux Oui, flux remonte La cinématique la notion de microblog, la à republier, ou (mise en formeentier. Le tout d’activité bien dans le flux de partage forum ou de conversation relayer. Pas de + images…),sur le même mis en avant d’activé, native n’est pas sondage peut être notion de vote mais neespace dédié mais ce immédiatement alimentée ou de notation permettent pasà n’est pas évidente depuis celui ci de recevoir desl’organisation vraiment du pièces jointes filtrage 10 /10 8 /10 4 /10 10 /10 10 /20 16 /20 42 /60 12 /60 56 /100 27
  • 28. Analyse de l’offre du marché Clearvale (BroadVision)Clearvale se base sur Elgg et en garde la logique générale groupes et leur flux d’activité. C’est ainsi que la mise enmême si des améliorations sont apportées notamment au relation sera assurée.niveau des possibilités de gestion des pages, ou la capacitéd’avoir plusieurs réseaux distincts accessibles sur le même Sur le plan conversationnel, Clearvale possède un largeespace dédié à l’organisation. En revanche, son « potentiel panel de fonctions comme le microblogging ou le systèmesocial » varie peu par rapport à Elgg puisque les fonctions de relais, qui permettent de nettement favoriser lafondamentales sont similaires. conversation.Sur le plan relationnel, Clearvale n’exploite pas encore Clearvale reste donc assez « faible » sur le relationnel, enl’activité des membres pour en définir leurs expertises dans comparaison de son bon potentiel conversationnel.la plateforme. Mais Clearvale permet le suivi d’activitéclassique et rend visible l’appartenance des membres à des Fiche détaillée du Référentiel USEO 28
  • 29. Analyse de l’offre du marché Confluence (Atlassian) Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à Graph social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de fait de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) dun membre relation suit qui Non. Oui, les profils C’est le Suivi Non. Via les UniquementOui, une fiche sont bien mis principe du d’activité, et flux d’activité via lesprofil peut en avant dans Non suivi Non. affichage du et les tags découvertesêtre imposée toute l’interface d’activité qui réseau uniquement dans la de l’application prédomine navigation 10 /10 10 /10 0 /10 10 /10 14 /20 4 /20 6 /60 0 /60 27 /100 29
  • 30. Analyse de l’offre du marché Confluence (Atlassian) Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Relayer, Gestion alimentation Collaborer dans partage de idées, de des flux recom- despaces de la le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, mander, privatifs conversation conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communaut voter avec le flux … é, tags, …) dactivité Possible via un wysiwyg intégré au champs Le partage Le relais à commentaire qui d’un statut est Oui, mais son réseau permet Pas de possible, pas Wiki, blog, c’est à placer est possible. lassociation de filtrage d’alimentationOui. forum, Non dans une Manque pièces jointes ou possible de la documents. page. Ce dergonomie même de nativement. conversation n’est pas natif pour faciliter macros. depuis le flux l’usage Ergonomie et d’activité logique générale peu adaptée à cet usage 10 /10 10 /10 0 /10 5 /10 0 /20 6 /20 18 /60 30 /60 39,5 /100 30
  • 31. Analyse de l’offre du marché Confluence (Atlassian)Confluence est une plateforme collaborative possédant De plus, les capacités offertes par les fonctions nativesune grande souplesse, du fait qu’elle soit basée sur la restent limitées, d’où un potentiel social relativementlogique du wiki. L’outil est donc à construire page à page, faible.les fonctions sociales étant des macros à positionner surles pages pour apporter la fonction recherchée. Par La force de confluence est sa modularité dans laexemple, afficher un flux d’activité n’est pas natif sur une construction des pages, sans développement, grâce à unpage d’accueil. large choix de « macros » à positionner. Ces macros permettent entre autres de donner une certaine dimensionAinsi, Confluence n’est une solution sociale que si elle est sociale à la plateforme collaborative.dessinée pour cet usage par l’administrateur. Ceciconstitue donc un frein non négligeable. Fiche détaillée du Référentiel USEO 31
  • 32. Analyse de l’offre du marché Cubetree (Socialfactors) Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Graph Suivre Identité Affichage des Sabonner à social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) fait dun relation suit qui membre Simplement On peut voir affichage facilement les des Suivi puis membres de La recherche suiveurs etNom, prénom Systématiquem remontée Principe de chaque affiche lauteur des suiviset email ent dans tout dans un suivi d’activité. espace, des résultats Non de laobligatoires type de tableau de Visualisation lactivité et les remontés. Pas personne +uniquement contenu . bord en de qui suit qui espaces de de remontée activité et temps réel chaque dexperts interactions membre avec les également. autres 3 /10 10 /10 0 /10 10 /10 14 /20 6 /20 18 /60 0 /60 30,5 /100 32
  • 33. Analyse de l’offre du marché Cubetree (Socialfactors) Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Relayer, Gestion alimentation Collaborer partage de idées, de des flux recom- despaces de la dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, mander, privatifs conversation conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, voter avec le flux … tags, …) dactivité La recom- mandation à Flux de mes tous ces contacts, et Tout est très suiveurs est messages tourné vers le Oui. Statut et possible, Simplement dans lequels microblog, Microblog, blog, commentaires mais à discussion Oui, flux je suis mais cela n’estOui documents, dans le effectuer en génériques, d’activité mentionné, pas suffisant wiki, … microblog tant que ou sondage l’accès aux pour général nouvelle flux de réellement publication groupes nest collaborer. dans le flux. pas immédiat Pas de bouton direct 10 /10 10 /10 4 /10 10 /10 6 /20 18 /20 18 /60 6 /60 40,5 /100 33
  • 34. Analyse de l’offre du marché Cubetree (Socialfactors)Cubetree, racheté par SuccessFactors cette année, n’évolue document…), et le système de recommandation à sonpas de manière significative dans les fonctions à fort réseau n’est pas suffisamment intuitif pour être utilisé par lespotentiel social. Si l’outil gagne en ergonomie, les fonctions plus novices.restent standard, contrairement aux concurrents de plus enplus nombreux. Le recul de l’outil dans le quadrant le prouve. Sur le plan relationnel, Cubetree tarde à innover également, mais propose l’essentiel pour fonctionner. On retrouve alorsSur le plan conversationnel, Le microbloag est la principale principalement le principe du suivi de membres, La personneentrée à la conversation, mais le flux n’est pas suffisamment est bien valorisée dans l’outil et c’est la navigation dans lesfiltrable pour que l’information ne se noie pas, la interfaces qui permettra de trouver des opportunités de misecollaboration par les commentaires n’est pas possible du fait en relationde l’impossibilité d’ajouter rune pièce jointe (lien, Fiche détaillée du Référentiel USEO 34
  • 35. Analyse de l’offre du marché Dimelo Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Graph Suivre Identité Affichage des Sabonner à social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions de Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) fait dun relation suit qui membre Les personnes deviennent Dune certaine Les membres expertes sur manière en peuvent un espace en Oui, les profils C’est le faisant remonterSeuls Nom, suivre répondant aux sont bien mis principe du les membres lesPrénom et l’activité contributions en avant dans Non suivi Non plus actifs, lesemail sont d’autres. Cela et en ayant toute l’interface d’activité qui mieux notés.imposés est affiché reçu des de l’application prédomine Mais pas de dans les votes positifs. propositions fiches profil Pas de personnalisées. remontée dans la recherche 2 /10 10 /10 0 /10 10 /10 14 /20 0 /20 18 /60 36 /60 45 /100 35
  • 36. Analyse de l’offre du marché Dimelo Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Gestion alimentation Relayer, Collaborer partage de idées, de des flux despaces de la recommander, dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, privatifs conversation voter conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communaut avec le flux … é, tags, …) dactivité Partage de Le membre Ce n’est pas La Système de questions, n’a pas Oui. C’est le une approche participation vote finement suggestions, d’option deOui, cœur de flux d’activité, depuis la paramétrable. Légèrement idées, etc. Pas filtrage,déploiement métier : mais plus un page d’accueil Mise en relief favorisé grâce de notion de maisrapide questions/ « stock » de est possible des au votes, et à wiki, et partage l’animateurd’espaces réponses, nouveautés, pour le vote contributions la finesse du de documents configureparticipatifs idées, par des ou l’évaluation évaluées sur la paramétrage uniquement en finement lesprivatifs suggestions, widgets de rapide. Pas page d’accueil, des espaces. pièce jointe remontées etc. remontées à de notion de relais vers les d’une de la page définir statut. sites externes contribution d’accueil 10 /10 7 /10 10 /10 8 /10 10 /20 6 /20 60 /60 30 /60 75 /100 36
  • 37. Analyse de l’offre du marché DimeloDimelo (anciennement Feedback2.0), outil participatif, se de plus en plus souvent des fonctions de vote oupositionne logiquement dans le carré « dialogue ». d’évaluation des contributions. Dimelo reste exemplaire dans le domaine puisque centré sur la mise en relief desPrincipalement destiné au déploiement de plateformes contribution selon leur popularité, mais l’outil ne fait plusparticipatives tournées vers l’externe, Dimelo concentre ses partie des seuls à proposer ce type de fonctions. Il gardefonctions sur l’usage visé. Il n’est alors pas question de néanmoins sa logique de calcul d’expertise des membrescollaborer dans un flux de commentaires, et le moteur de en fonction des évaluations de leurs contributions, unesuggestion de mises en relation n’aura pas forcément de méthode qui n’est pas nouvelle sur les outils externes (iesens en externe. C’est ce qui explique sa migration dans le Yahoo Answers), mais encore balbutiante dans les outilsquadrant depuis l’an dernier. La concurrence se propose destinés à des usages internes. Fiche détaillée du Référentiel USEO 37
  • 38. Analyse de l’offre du marché Drupal + modules sociaux Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Graph Suivre Identité Affichage des Sabonner à social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions de Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) fait dun relation suit qui membre Non. Il n’existe pas Un plug in de de plug in Non. C’est unOui, c’est Oui, à Nativement suivi d’activité répondant Non. C’est un Non dévelop-configurable configurer par RSS de membres directement développement pement est disponible à cela. C’est un dévelop- pement 10 /10 10 /10 0 /10 10 /10 12 /20 2 /20 6 /60 6 /60 28 /100 38
  • 39. Analyse de l’offre du marché Drupal + modules sociaux Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Gestion alimentation Relayer, Collaborer partage de idées, de des flux despaces de la recommander, dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, privatifs conversation voter conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communaut avec le flux … é, tags, …) dactivité La gestion A minima des d’un statut est paramétrages Il existe de possible via pour permettre nombreux De nombreux Non natif. un module. les pièces Natif, ou via modules Le flux modulesOui, par Cela relève Alimenter la jointes à un des modules proposant de d’activité peut permettent deparamétrage du dévelop- conversation commentaire. existants nouveaux être configuré répondre à ces pement depuis le flux Attention aux types de usages. est un risques de contributions dévelop- manque pement d’ergonomie 9 /10 8 /10 7 /10 9 /10 2 /20 6 /20 42 /60 30 /60 56,5 /100 39
  • 40. Analyse de l’offre du marché Drupal + modules sociauxDrupal est initialement un outil de publication de contenus notamment sur le volet relationnel, il faudra vite passer parstandard voire basique, qu’il faudra vite augmenter de du développement.modules additionnels pour obtenir la plateforme souhaitée. Les différentes offres RSE sur Drupal (Drupal Commons,Son potentiel social va donc dépendre des modules TeamShaker, …) utilisent finalement les mêmes modulesdisponibles. Et on voit que celui-ci reste assez limité. Il sociaux qui sortent du lot, et ont de ce fait un potentielsera possible avec Drupal de déployer les fonctions social « natif » qui reste limité, mais qui peut évoluerfondamentales au réseau social, comme la mise en facilement grâce à des développements peu complexes.relation, le flux d’activité, le rating, les commentaires, etc.Ce sont des choses en fait « faciles ». Plus aller plus loin, Fiche détaillée du Référentiel USEO 40
  • 41. Analyse de l’offre du marché Elgg Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Graph Suivre Identité Affichage des Sabonner à social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions de Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) fait dun relation suit qui membre Non. Uniquement Non. un flux Uniquement via Classique, la d’activité qui la liste des Oui, Le suivi mise enOui, c’est agrège les membres dans Oui fonctionnalité d’activité est relation par Nonconfigurable interactions une à activer possible suivi d’activité entre communauté, est proposée membres, les contacts de leurs ses contacts… activités 10 /10 10 /10 10 /10 10 /10 14 /20 4 /20 12 /60 0 /60 35 /100 41
  • 42. Analyse de l’offre du marché Elgg Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Gestion alimentation Relayer, Collaborer partage de idées, de des flux despaces de la recommander, dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, privatifs conversation voter conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communaut avec le flux … é, tags, …) dactivité Il est possible Statut Filtrage par de relayer par Nativement, possible, mais Oui. Blogs, Oui. « stock » type de le biais du Oui. Pièces seulement la pas Documents, des dernières contenu et "Signet". Il n’y jointes auxNatif notion de dalimentation Pages, Vidéos, activités plus par émetteur a pas commentaires discussion depuis le flux. … qu’un flux ( tous; amis; nativement de possible (forum) Peu moi ) système ergonomique d’évaluation 10 /10 10 /10 4 /10 8 /10 16 /20 6 /20 30 /60 54 /60 67,5 /100 42
  • 43. Analyse de l’offre du marché ElggElgg a sensiblement chuté dance ce quadrant depuis l’an des conversations, grâce au fait de mettre en avant unepassé sur les aspects relationnels, puisque rattrapé par la fonctions simple de partage de nouvelles ressources dansconcurrence depuis, notamment sur ce qui est moteur de un commentaire. On emmétra cependant quelquessuggestions et la recherche d’experts qui constituent de réserves pour la conversation dans le flux d’activité quivrais leviers pour favoriser la mise en relation. En effet, reste trop peu ergonomique pour vraiment favoriser l’usageElgg ne prend pas en compte l’activité des membres pour du microblogging.qu’ils deviennent experts dans les domaines dans lesquelsils contribuent Malgré son potentiel social finalement en retrait par rapport à la forte concurrence des outils propriétaires, ElggElgg garde cependant un bon potentiel conversationnel bénéficie de la souplesse de son modèle open source et deprincipalement grâce à sa capacité à collaborer dans le flux sa bibliothèque de modules complémentaires Fiche détaillée du Référentiel USEO 43
  • 44. Analyse de l’offre du marché eXoPlatform Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Graph Suivre Identité Affichage des Sabonner à social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions de Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) fait dun relation suit qui membre Non. Mis en contact Uniquement Non. Pas systéma- Mise en mutuel, avec un flux Uniquement viafiche profil à Oui dans le tiquement sur relation acceptation d’activité qui la liste desparamétrer module de tous les mutuelle de la agrège les membres dans(champs tchat. Pas Non contenus. Sur possible pour demande. On interactions uneobligatoires immédia- le flux de suivre peut voir les entre communauté,ou non) tement visible microblog oui. l’activité contacts de membres, les contacts de chacun leurs ses contacts… activités 10 /10 5 /10 5 /10 10 /10 14 /20 4 /20 12 /60 0 /60 30 /100 44
  • 45. Analyse de l’offre du marché eXoPlatform Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Gestion alimentation Relayer, Collaborer partage de idées, de des flux despaces de la recommander, dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, privatifs conversation voter conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communaut avec le flux … é, tags, …) dactivité Filtrage sur NativementOui, espaces ses contri- Oui, mais Documents, Seule la notion non. Ce n’estcollaboratifs Forum Oui. Flux butions, ses uniquement articles, blog, de « like » est pastrès paramé- uniquement d’activité espaces, pour le statut, etc. possible. l’architecturetrables ses microblogging de l’outil contacts. 10 /10 10 /10 4 /10 10 /10 12 /20 12 /20 12 /60 12 /60 40 /100 45
  • 46. Analyse de l’offre du marché eXoPlatformeXoPlatform est historiquement un outil de portail de rendre les pages plus « vivantes », les personnes étantd’entreprise, de gestion de contenu, et de travail plus mis en avant dans les interfaces également.collaboratif. L’approche de l’outil reste donc traditionnelle,et les fonctions sociales sorties récemment viennent La force d’eXoPlatform est sa souplesse et sa richesseenrichir un existant déjà très complet. L’objectif est donc fonctionnelle qui va bien au-delà du réseau social. Ainsi,plus l’intranet social que le réseau social d’entreprise. Les cette brique aura plus vocation à venir socialiser un intranetespace collaboratifs, créés sur mesure, peuvent être ou des espaces collaboratifs centrés sur le document, queenrichis d’un microblog qui va permettre la circulation de de créer une plateforme d’échanges et de développementl’information, le partage de quelques ressources, et en fait de synergies. Fiche détaillée du Référentiel USEO 46
  • 47. Analyse de l’offre du marché Jalios ESN Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à Graph social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de fait de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) dun membre relation suit qui Grah de fait, mais Mis en contact La recherche uniquement Mise en mutuel, avec Moteur de remonte des Oui sur la sur les Pas systéma- relation acceptation suggestion profils, mais photo dans le relationsOui, tiquement sur mutuelle de la basé sur les cela est basé flux d’activité effectives,configurable tous les possible pour demande. On catégories de sur les et la fiche sous forme de contenus. suivre peut voir les contributions expertises profil nuage de tags l’activité contacts de communes déclarées généré en chacun uniquement fonction des interactions 10 /10 5 /10 5 /10 10 /10 14 /20 14 /20 48 /60 12 /60 61,5 /100 47
  • 48. Analyse de l’offre du marché Jalios ESN Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Collaborer Gestion alimentation Relayer, partage de idées, de des flux dans le flux despaces de la recommander, documents, sondages, mouvements, (contacts, de privatifs conversation voter wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, conversation avec le flux … tags, …) dactivité Il faut aller Via les dans un modules FAQ espace pour Gestion d’un et idées qui Non. Cela Questions/ Oui,Oui, espaces voir lactivité statut. La permettent la est confiné réponses, agrégation decollaboratifs liée à celui-ci, conversation mise en relief aux usages Oui gestion mouvements.très paramé- par exemple. n’est pas des de la FAQ et d’idées, forum Pas unetrables Le widget de alimentée contributions de la boite à classique. approche flux remontée depuis le flux via systèmes idée d’activité n’est de vote par pas filtrable exemple. 10 /10 10 /10 8 /10 8 /10 4 /20 4 /20 48 /60 6 /60 46 /100 48
  • 49. Analyse de l’offre du marché Jalios ESNJalios mise sur l’exhaustivité de sa couverture manuelle ou automatique, il s’est enrichi en 2010 pourfonctionnelle et parvient à bien se positionner sur la combler son faible potentiel conversationnel.quadrant malgré une architecture allant a priori à L’architecture reste classique et plutôt en silosl’encontre de la conversation, car n’oublions pas que fonctionnels, mais les tableaux de bord visent à agrégerJCMS est un outil de gestion de contenu s’étant enrichi de l’activité et à connecter tous les outils, et les modules defonctions collaboratives. Depuis 2009, Jalios possède une question / réponse et de boite à idée viennent augmenteroffre RSE. Si l’outil avait son potentiel social surtout dans le nombre de moyens de créer de la conversation. Ainsi,le domaine du relationnel, notamment grâce à des Jalios JCMS 7 opère une translation vers la droite dusystèmes de recommandation de mise en relation quadrant 2011 Fiche détaillée du Référentiel USEO 49
  • 50. Analyse de l’offre du marché Jamespot.pro Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à Graph social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de fait de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) dun membre relation suit qui Non, mais Oui, la mécanisme recherche de remonte les Oui, suivi Indirectement visualisation "serial Pas systéma- Contacts en Oui, c’est le d’activité par le biais des affinités spoteurs".Oui, tiquement sur ligne affichés suivi classique. On des thèmes entre 2 Basé sur lesconfigurable tous les en haut de d’activité qui a accès favoris (les personnes, tags et contenus. page est proposé facilement à plus traités par basé sur les communautés qui suit qui l’utilisateur). contacts, auxquels thèmes et appartient la communautés personne communs 10 /10 10 /10 10 /10 10 /10 14 /20 8 /20 18 /60 48 /60 64 /100 50
  • 51. Analyse de l’offre du marché Jamespot.pro Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Collaborer Gestion alimentation Relayer, partage de idées, de des flux dans le flux despaces de la recommander, documents, sondages, mouvements, (contacts, de privatifs conversation voter wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, conversation avec le flux … tags, …) dactivité statut Les pièces possible, jointes ne commentaires Il est possible sont pas aux contenus de mettre un possiblesOui, les spots Pas de filtrage, Oui, partage visibles dans article en Une dans lessont des Notion de Oui, flux des mais accès d’articles, le flux d’un spot. La com-groupes question / dernières direct à tous documents, dactivité, fonction de mentaires.privatifs ou réponses. actualités les spots liens… mais il n’est notation des L’ergonomienon rapidement. pas possible contenus est générale dalimenter la proposée seulement, conversation favorise depuis le flux l’usage 10 /10 10 /10 8 /10 10 /10 14 /20 12 /20 24 /60 12 /60 50 /100 51
  • 52. Analyse de l’offre du marché Jamespot.proJamespot augmenter son potentiel relationnel depuis 2010, conversations. Il manquerait simplement quelquesnotamment grâce à des fonctions comme la visualisation mécanismes allant proposer encore d’autres moyensd’affinités entre 2 personnes qui constitue un moyen de d’engager la conversation comme la recommandation, ou lafavoriser les mises en relations. L’architecture générale, capacité à plus collaborer dans une flux de commentaires.met bien en valeur l’individu et son appartenance à desspots thématiques, et va également favoriser la mise en Ainsi, dans Jamespot, c’est la mise en scène qui luirelation. donnera sa vraie approche conversationnelle, et non l’étendu des fonctions.Sur le plan conversationnel, Jamespot permet le partagerapide de divers types de ressources, et d’engager des Fiche détaillée du Référentiel USEO 52
  • 53. Analyse de l’offre du marché Jive SBS Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à Graph social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de fait de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) dun membre relation suit qui Oui, les profils à paramétrer remontent par Jive. Les Oui. Suivi dans la Pas systéma- tags associés Possible par d’activité de recherche surOui, tiquement sur Par le suivi au profil un Non membres, et base de leurconfigurable tous les d’activité, oui permettent de paramétrage notion de expertise contenus. découvrir par Jive. hiérarchie. calculée grâce dautres aux tags membres utilisés 10 /10 10 /10 0 /10 10 /10 18 /20 10 /20 30 /60 48 /60 68 /100 53
  • 54. Analyse de l’offre du marché Jive SBS Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Relayer, Gestion alimentation Collaborer partage de idées, de des flux recom- despaces de la dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, mander, privatifs conversation conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, voter avec le flux … tags, …) dactivité Uniquement grâce à la Notion possibilité de Par le principe d’évaluation lier un contenu des widgets Statut par étoiles Oui. interne via sur la page possible, mais (non Questions, l’éditeur de Oui. Blog, wiki, Oui, personnelle, et pas de exploitées),Oui sondages, texte, ou un documents, etc. fluxd’activité filtrage commentaires vote pour gestion module pour possible par possible une d’idées Office qui amis ou depuis le flux question, permet de collègues gestion des commenter un idées. document dans le client lourd 10 /10 10 /10 10 /10 10 /10 12 /20 4 /20 30 /60 30 /60 58 /100 54
  • 55. Analyse de l’offre du marché Jive SBSClassé parmi les leader du marché, Jive se positionne ressources ne sont pas faits facilement. C’est donc laégalement parmi les outils favorisant l’intelligence richesse fonctionnelle qui prime. Sur l’aspet relationnel,collective. Jive est cependant plus complet, en proposant différents modes de relation (suivi ou collègues), et en mettant bienEn 2010, Jive évolue dans le sens conversationnel de ce en avant les experts s’exprimant sur la plateforme.quadrant, notamment grâce à l’ajout du module« ideation » qui ouvre une nouvelle porte au dialogue. Jive reste donc un outil ayant une architecturePourtant l’architecture de Jive n’est pas totalement traditionnelle, moins conversationnelle mais égalementtournée vers la conversation puisque celui-ci garde une moins en rupture avec les pratiques, une interface claireapproche classique et plutôt en silos de ses fonctions. Le et ergonomique, et une vraie exhaustivité dans lesflux d’activité rassemble le tout, mais les liens entre fonctions collaboratives et sociales Fiche détaillée du Référentiel USEO 55
  • 56. Analyse de l’offre du marché Knowledge Plaza Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à Graph social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de fait de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) dun membre relation suit qui Les experts remontent Uniquement dans la via les tags recherche Pas systéma- Oui. Suivi associés aux grâce à leurs Non. Cela est tiquement sur Par le suivi d’activité de profils. Un clic contributions :Oui Non dilué dans la tous les d’activité, oui membres sur un tag en fonction du navigation contenus. classique. permet de classement voir d’autres par tags/ profils catégories et notation des contributions 10 /10 10 /10 0 /10 10 /10 14 /20 4 /20 30 /60 60 /60 69 /100 56
  • 57. Analyse de l’offre du marché Knowledge Plaza Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Relayer, Gestion alimentation Collaborer partage de idées, de des flux recom- despaces de la dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, mander, privatifs conversation conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, voter avec le flux … tags, …) dactivité Evaluation Statut par étoiles Filtrage fin du possible et qui permet flux dactivité. lien direct de mettre les Dans une Actualité pour contenus en mosaique document, livre, visuelle, mes Discussion Oui, flux commenter, relief. Relais uniquementOui personne, wiki, membres, uniquement d’activité visualisation par le (wiki). Pas lien… espaces, des bookmark, dans le flux de status, commentaires lier les commentaires. commentaires, dans le flux contenus ... uniquement entre eux, etc. 10 /10 10 /10 3 /10 10 /10 16 /20 10 /20 60 /60 6 /60 62,5 /100 57
  • 58. Analyse de l’offre du marché Knowledge PlazaKnowledge Plaza possède un bon équilibre entre potentiel pas que le savoir est d’abord détenu par des personnes.relationnel et conversationnel, cohérent avec les usagesvisés par la solution. Sur le plan conversationnel, ce n’est pas tant la collaboration qui est visée, mais la diffusion deCentré sur la gestion du savoir, Knowledge Plaza propose l’information, et les facilités pour la retrouver, la valoriser.de nombreuses fonctions liées à cela, comme la notion Ceci favorise les échanges et l’enrichissement du savoir.d’expertise qui se base non seulement sur l’activité maiségalement sur la popularité des contributions des Knowledge Plaza se positionne logiquement dans lemembres. L’outil met donc les utilisateurs au même quadrant de l’intelligence collective.niveau que les contributions, de manière à ce qu’on oublie Fiche détaillée du Référentiel USEO 58
  • 59. Analyse de l’offre du marché Liferay Social Office Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à Graph social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de fait de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) dun membre relation suit qui Non, uniquement Non. Les par l’affichage suggestion C’est Widget de Mise en du réseau sont faites de uniquement Oui, mais pas personnes en RSS pour relation "Ami" damis ainsi manière déclaratif. NeOui sur la remontée ligne existant suivi dactivité / Requête et que les indirecte en remonte pas dactivité . - Filtrable par possible validation communautés naviguant dans la espace. nécessaire . du membre, et dans les recherche le flux interfaces d’activité 10 /10 7 /10 10 /10 10 /10 14 /20 4 /20 12 /60 0 /60 33,5 /100 59
  • 60. Analyse de l’offre du marché Liferay Social Office Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Relayer, Gestion alimentation Collaborer partage de idées, de des flux recom- despaces de la dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, mander, privatifs conversation conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, voter avec le flux … tags, …) dactivité Relayer sur C’est une Filtre simple des RS agrégation pour afficher externes Oui. Blog, wiki, d’activité, les activités de possible - Forum, poolOui évènements, sans mes Non Vote Non de questions documents, etc. prévisualisati communautés, possible sur on du de mes certains contenu. contacts. types de contenus 10 /10 10 /10 7 /10 6 /10 12 /20 0 /20 30 /60 0 /60 38 /100 60
  • 61. Analyse de l’offre du marché Liferay Social OfficeLiferay se positionne maintenant sur les réseaux sociaux absentes.d’entreprise, avec ce module « Social Office ».Clairement, la couverture fonctionnelle est limitée et reste Le potentiel social natif est relativement faible ensur les basiques. On retrouvera donc un flux d’activité, la comparaison d’offres plus innovantes, et Liferay Socialpossibilité de se connecter à d’autres pour se constituer Office n’a pas une vrai proposition d’usage en restant surun réseau, la possibilité de partager divers types de des basiques, mais possède une souplesse en matièrecontenus, comme le blog, les questions, le wiki, la d’intégration avec un existant et en évolutioncapacité à commenter les ressources. Les fonctions allant fonctionnelle.plus appeler à la conversation et à la mise en relation sont Fiche détaillée du Référentiel USEO 61
  • 62. Analyse de l’offre du marché Lotus Connections (IBM) Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à Graph social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de fait de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) dun membre relation suit qui Les tags dexpertise sont Puissant manuels et Suivi moteur de collaboratifs, d’activité, ou suggestions Au passage Pas de graph avec un poids. Oui, systéma- mise en de mise en de la souris Oui, par la social. Mais Un tags peut tiquement sur relation relation,Oui dans laperçu mise en affichage de être fait par tous les mutuelle. basé sur de la fiche relation flux d’activités plusieurs contenus. Egalement environ 30 profil liés à des tags personnes et notion de indicateurs cela augmente hiérarchie de sa pertinence proximité pour le calcul de l’expertise 10 /10 10 /10 7 /10 10 /10 20 /20 6 /20 60 /60 54 /60 88,5 /100 62
  • 63. Analyse de l’offre du marché Lotus Connections (IBM) Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Relayer, Gestion alimentation Collaborer partage de idées, de des flux recom- despaces de la dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, mander, privatifs conversation conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, voter avec le flux … tags, …) dactivité Oui, mais Recomman- forum très Filtrage très fin commentaires dation / fonctionnel. en fonction de possible relais à ses Possible dans Une ses listes de depuis le flux contacts, par le forum discussion suiviscommunautés wiki, blog, uniquement une étoile. uniquement. La peut être une Oui, flux (personneset sous documents, pour les Sélection de logique de question d’activité que lon suit,communautés forum, … statuts. Pas la meilleure l’outil ne met (mise en contacts, tags, pour un réponse à pas en avant forme contenus, message de une question cet usage légèrement communautés, forum par dans le différente) typologie, ...). exemple forum 10 /10 10 /10 5 /10 10 /10 20 /20 10 /20 30 /60 18 /60 56,5 /100 63
  • 64. Analyse de l’offre du marché Lotus Connections (IBM)Lotus Connections évolue sur les 2 volets du quadrant des augmenter sa pertinence dans la recherche puisque lespotentiels sociaux avec la version 3. profils sont proposés dans les résultats. LC se positionne donc en leader des outils de networkingSur le plan relationnel, Lotus Connections introduit sonnouveau moteur de suggestion de mise en relation, basé Sur le plan conversationnel, LC garde une architecturesur de nombreux indicateurs de proximité qui permettent modules fonctionnels, mais améliore la cohérence desd’augmenter considérablement la pertinence des interfaces. La conversation aura lieu surtout dans le forumpropositions. LC se démarque également en ce qui qui permet de transformer un sujet on question/réponses.concerne le calcul de l’expertise, basée sur des étiquettes Celle-ci sera aussi favorisée grâce à un flux d’activité trèsmises sur le profil du membre par les autres. Le nombre de ergonomique et finement filtrable qui saura mettre enfois qu’une personne est étiquetée par tel mot fait valeur tous les contenus Fiche détaillée du Référentiel USEO 64
  • 65. Analyse de l’offre du marché Newsgator + Sharepoint 2010 Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à Graph social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de fait de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) dun membre relation suit qui Social Sharepoint Insights remonte les vise Social insight experts sur un Oui, Oui, par la Suivi également Oui, systéma- est un graph mot clé dans la indicateur de mise en d’activité, et à être un tiquement sur social de fait recherche.Oui présence relation gérée hiérarchie, moteur de tous les qui se base Social insight le dans dans Géré dans suggestions contenus. sur les thèmes permet Sharepoint Sharepoint Sharepoint , mais les communs. également, avec suggestions une meilleure ne sont pas lisibilité poussées 10 /10 10 /10 10 /10 10 /10 18 /20 20 /20 36 /60 54 /60 84 /100 65
  • 66. Analyse de l’offre du marché Newsgator + Sharepoint 2010 Conversationnel Centré document Centré conversation Partage de Filtrage, Gestion dun Fonctions de questions, Agrégation organisation statut, Relayer, Gestion Collaborer partage de idées, de des flux alimentation de recom- despaces dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, la conversation mander, privatifs conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communaut avec le flux voter … é, tags, …) dactivité Le flux d’activité est sert Recomman- également de dation par le microblog. Il biais du Organisatio Dans permet hashtag Non. n par type Sharepoint : Questions d’alimenter la (groupe, Uniquement Oui, flux de relationOui documents, réponses, conversation personne). pour les d’activité (collègue, wiki, blog, idées, forum autour d’un Le vote est questions et hiérarchie, forum … contenu. possible idées. contacts). Possible pour également questions et depuis une idées notification mail 10 /10 10 /10 8 /10 10 /10 10 /20 20 /20 42 /60 6 /60 58 /100 66
  • 67. Analyse de l’offre du marché Newsgator + Sharepoint 2010Newsgator est un outil destiné à se connecter avec Sur le plan relationnel, Newsgator propose d’améliorer leSharepoint pour lui donner une vraie dimension système de suggestions de mise en relation avec Socialconversationnelle, chose qui manque encore à Sharepoint insight qui permet de cartographier le réseau en fonctionnativement. des connexions effectives, mais également sur l’activité. Il est alors facile de visualiser les plus gros contributeursAinsi, Newsgator apporte notamment la notion de (donc les experts) sur telle ou telle thématique.microblogging associée au flux d’activité, et les modulesde gestion d’idées et de question réponses. La Newsgator constitue une offre très complète à brancherconversation est donc mieux favorisée. sur Sharepoint pour augmenter son potentiel social Fiche détaillée bientôt disponible dans le Référentiel USEO 67
  • 68. Analyse de l’offre du marché PersonAll Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Graph Suivre Identité Affichage des Sabonner à social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) fait dun relation suit qui membre Non, mais on Le contributeur Non. Le découvre des Seulement en n’est pas Oui, via les profil liste utilisateurs en fonction de ceOui, systématiquem portlets et le Suivi d’activité cependant allant dans les Non natif qui est déclaréconfigurable ent mis en suivi classique. les tags com- sur les fiches avant dans les d’activité utilisés par munautés, en profil. remontées l’utilisateur accédant aux amis des amis 10 /10 7 /10 0 /10 10 /10 14 /20 4 /20 12 /60 6 /60 31,5 /100 68
  • 69. Analyse de l’offre du marché PersonAll Conversationnel Centré document Centré conversation Partage de Filtrage, Gestion dun Fonctions de questions, Agrégation organisation statut, Relayer, Gestion Collaborer partage de idées, de des flux alimentation de recom- despaces dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, la conversation mander, privatifs conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communaut avec le flux voter … é, tags, …) dactivité Peu de typologies de Organi- Evaluation Le partage d’un ressources à sation en par étoiles, statut est partager. L’outil widgets. et relais de Fil de possible, mais a plus vocation Oui, flux Filtrage contenusOui discussion pas Non à se connecter d’activité basique : bien mis en uniquement lalimentation de à un existant. groupe avant dans la conversation Publication ouson toutes les depuis le flux . d’articles réseau remontées possible. 10 /10 5 /10 2 /10 10 /10 10 /20 10 /20 48 /60 0 /60 47,5 /100 69
  • 70. Analyse de l’offre du marché PersonAllPersonAll est une solution de portail proposant dagréger d’être notifié viendra encore favoriser cela. Cet usagele contenu de lentreprise, présent dans des applications permet d’augmenter le potentiel social d’un outil n’ayanttierces. L’objectif est de mieux faire circuler l’information, pas une logique de base très propice à la conversation oudéjà par le biais de cette couche portail qui centralise tout, à la mise en relation. Mais n’oublions pas que PersonAllmais aussi grâce à des fonctions sociales. va bien au-delà du réseau social puisqu’il possède une cette dimension de portail qui le caractérise.Ainsi, la capacité de republier ou relayer une remontée duportail vers son réseau est une fonction phare de l’outil qui Les fonctions sociales restent standard, mais sont là pourva assurer une bonne circulation de l’information dans enrichir les capacités de l’outil à promouvoir le contenu del’entreprise. Le client pour le poste de travial qui permet l’entreprise en gardant sa logique. Fiche détaillée du Référentiel USEO 70
  • 71. Analyse de l’offre du marché Portaneo Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Graph Suivre Identité Affichage des Sabonner à social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage suggestions de Recherche membre etconditionnant des la présence membre du réseau mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) de fait dun relation suit qui membre Pas Non. Le Seulement en systématiquem profil liste Uniquement en fonction de ce ent. Les Possible, pour Oui, principeOui, Oui, via des cependant naviguant dans qui est déclaré remontées ne les membres de suivi nonconfigurable portlets les tags les tags et sur les fiches montrent pas de son réseau réciproque. utilisés par espaces profil. Résultats nativement les l’utilisateur non filtrés photos 10 /10 7 /10 5 /10 10 /10 14 /20 4 /20 12 /60 6 /60 34 /100 71
  • 72. Analyse de l’offre du marché Portaneo Conversationnel Centré document Centré conversation Partage de Filtrage, Gestion dun Fonctions de questions, Agrégation organisation statut, Relayer, Gestion Collaborer partage de idées, de des flux alimentation de recom- despaces dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, la conversation mander, privatifs conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communaut avec le flux voter … é, tags, …) dactivité Organi- Le partage d’un Nativement peu sation en Relais de statut est de fonction de widgets. contenus Fil de possible, mais partage. Oui, flux Filtrage bien mis enOui discussion pas Non Dépend des d’activité basique : avant dans uniquement lalimentation de outils tiers groupe toutes les la conversation connectés ouson remontées depuis le flux . réseau 10 /10 5 /10 8 /10 10 /10 10 /20 10 /20 42 /60 0 /60 44,5 /100 72
  • 73. Analyse de l’offre du marché PortaneoPortaneo est avant tout un outil de portail qui aura donc systématiquement positionné sur une remontée depour rôle d’agréger le contenu de l’entreprise, mieux le contenu, de republier pour recommander la lecture à sonpromouvoir, mieux faire circuler l’information qui compte. réseau. L’ergonomie et la simplicité d’utilisation va permettre une circulation de l’information efficace.Pour cela, Portaneo se dote de fonction sociales standardcomme la notion de profil, de suivi d’activité de membres, Si les fonctions sociales restent standard, elles sontflux d’activité, etc. Une fonction phare de l’outil est le cohérentes avec le positionnement de l’outil, et suffisentrelais de contenus vers son réseau. Fidèle à la logique de pour donner une dimension de réseau social au portail dePortaneo, cette fonction permet, grâce à un bouton l’entreprise. Fiche détaillée du Référentiel USEO 73
  • 74. Analyse de l’offre du marché SeeMy Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à Graph social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de fait de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) dun membre relation suit qui Uniquement Via les La recherche l’affichage du profils remonte les Oui, systéma- Oui, le réseau des similaires experts en cours Oui, par le tiquement sur module de Suivi d’activité connexions, et disponibles de frappe.Oui suivi tous les tchat est mis classique propositions sur chaque Expertise d’activité contenus. en avant de profils fiche profil. calculée en similaires à Basé sur fonction des celui visité les tags tags 10 /10 10 /10 10 /10 10 /10 18 /20 10 /20 42 /60 48 /60 77 /100 74
  • 75. Analyse de l’offre du marché SeeMy Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Relayer, Gestion alimentation Collaborer partage de idées, de des flux recom- despaces de la dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, mander, privatifs conversation conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, voter avec le flux … tags, …) dactivité Il est Tout est fil de Partage d’un Filtrage du flux simplement Outil très discussion. statut, mais : tout le possible de centré sur les L’usage est pas blogs, monde, mes noter une conversations donc favorisé, dalimentation documents, Oui, flux abonnements, contribution. faites pour yOui mais pas de depuis le flux. liens, videos, d’activité par Un membre collaborer. fonction L’accès à la photo, wiki… département, peut taguer Aidé par une spécifique à la conversation situation une bonne gestion d’idée est cependant géographique contribution ergonomie ou questions très rapide d’un autre. 10 /10 10 /10 8 /10 10 /10 14 /20 10 /20 30 /60 60 /60 74,5 /100 75
  • 76. Analyse de l’offre du marché SeeMySeeMy a une offre fonctionnelle très simple, allant àl’essentiel mais qui n’oublie pas ce qui favorisera le plus la Enfin, SeeMy va largement favoriser la conversationmise en relation et la conversation. En effet, SeeMy principalement grâce au fait de pouvoir partager différentespossède tout d’abord une interface très simple, très intuitive ressources dans la même conversation, très simplementet en temps réel, qui assure une adoption immédiate. grâce à des chams de publication bien valorisés.Sur le plan relationnel, SeeMy met en avant les profils SeeMy constitue donc un outil très simple, mais trèsexpert sur un sujet recherché et propose des profils mature, centré sur les fonctions qui assurent un potentielsimilaires à celui visité. Cela n’est basé que sur les tags social élevéassociés aux contenus par les utilisateurs, mais cela suffit àun calcul pertinent des suggestions. Fiche détaillée du Référentiel USEO 76
  • 77. Analyse de l’offre du marché Sharepoint (Microsoft) Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à Graph social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de fait de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) dun membre relation suit qui Pas La recherche systématique- Simplement D’une certaine remonte les ment. Par Oui, Suivi d’activité en fonction manière grâce experts. exemple pas indicateur de classique et desOui, à Oui, via des au nuage de Génération dans la base présence sur notion de personnesconfigurer webparts tags associé à automatique de documentaire les photos de collègues et avec qui on chaque lexpertise en où l’auteur n’est profil hiérarchie échange membre fonction des pas affiché par mail tags clairement 10 /10 5 /10 10 /10 10 /10 18 /20 6 /20 12 /60 48 /60 59,5 /100 77
  • 78. Analyse de l’offre du marché Sharepoint (Microsoft) Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Relayer, Gestion alimentation Collaborer partage de idées, de des flux recom- despaces de la dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, mander, privatifs conversation conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, voter avec le flux … tags, …) dactivité « ask meOui, sites Organisation Notion de about [exper- Partage d’uncollaboratifs Bibliothèque de par type de "like", tises statut, maissur mesure, documents, Oui, flux relation applicable à déclarées]» pas Non.modèles de wiki, blog, d’activité (collègue, une page. sur les fiches dalimentationsites forum hiérarchie, Permet le profil , forum depuis le flux.proposés contacts). relais. basique 10 /10 10 /10 4 /10 10 /10 14 /20 10 /20 18 /60 0 /60 36 /100 78
  • 79. Analyse de l’offre du marché Sharepoint (Microsoft)Sharepoint propose depuis sa version 2010 son lot de la notion d’expertise, d’une part déclarative et calculée aufonctions sociales, apposées sur l’architecture historique de fil des contributions (grâce aux tags) d’autre part. Celal’outil, c’est-à-dire une organisation en site collaboratifs ou permet une bonne découverte d’autre profils à suivre.personnels, divisés en silos fonctionnels. Une architecturea priori difficilement conversationnelle, même si le flux En revanche, la conversation sera trop confinée dans und’activité permet d’agréger l’activité et de favoriser l’ajout forum trop basique, peu engageant, ou à la suite d’unde commentaires. article de blog, mais un article n’appelle pas toujours au dialogue. Sharepoint manque d’entrées à la conversation.Pourtant, on vérifie que Sharepoint concentre son potentielsocial principalement sur le relationnel, notamment grâce à Fiche détaillée du Référentiel USEO 79
  • 80. Analyse de l’offre du marché SocialFactor (Calinda Software) + Sharepoint 2010 Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à Graph social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de fait de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) dun membre relation suit qui Pas de graph Non, La recherche Oui, dans social de fait Sharepoint Oui, dans la remonte les Sharepoint, dans propose justeOui, cela est cartographie Oui, cela experts. ou par mail, Sharepoint. de suivre lesconfigurable d’une Oui, dans s’effectue Génération de fait Indirectement personnesdans conversation et Sharepoint. dans automatique puisque l’outil grâce aux avec qui onSharepoint les interfaces Sharepoint de lexpertise s’intègre à la nuages de échange Sharepoint en fonction messagerie tags associés souvent par des tags aux membres email. 10 /10 10 /10 10 /10 10 /10 18 /20 6 /20 12 /60 48 /60 62 /100 80
  • 81. Analyse de l’offre du marché SocialFactor (Calinda Software) + Sharepoint 2010 Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Gestion alimentation Relayer, Collaborer partage de idées, de des flux despaces de la recommander, dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, privatifs conversation voter conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communaut avec le flux … é, tags, …) dactivité Calinda permet Oui. Le Calinda Oui, dans d’évaluer une principe est de améliore sharepoint, contribution par collaborer dans l’usage grâce Filtrage en Statut dans mais une une système une « map » de au mail, Oui, flux fonction du sharepoint. La conversation d’étoiles (non conversations,Oui, via même s’il n’y d’activité type de conversation peut être initiée exploité pour la via le mail ouSharepoint a pas de dans relation, peut être par Calinda mise en relief). l’interface typologies de Sharepoint dans alimentée dans le client Sharepoint Calinda. Très contributions Sharepoint depuis le mail mail, avec la permet de ergonomique définies ressource jointe recommander et facile comme tel. une page d’usage 10 /10 10 /10 4 /10 10 /10 5 /20 16 /20 30 /60 60 /60 75 /100 81
  • 82. Analyse de l’offre du marché SocialFactor (Calinda Software) + Sharepoint 2010Calinda Software se positionne clairement comme une brique l’email, cartographiée (voir capture) donc visualisableconversationnelle à associer à Sharepoint, même si son facilement, et capitalisée grâce aux capacités de classementusage est possible sans Sharepoint afin de rendre plus de Sharepoint.lisibles et exploitables les conversations qui on lieu dans lemail. Enfin, SocialFactor propose en plus de s’intégrer à l’interface de Sharepoint et de faire une entrée à une nouvelleSur le plan relationnel, Calinda ne va pas apporter de conversation avec un collaborateur depuis le mur de celui-ci.fonctions en plus de Sharepoint qui est déjà performent surcet aspect. La lacune de Sharepoint que Calinda exploite, Calinda fait donc le lien entre le client mail et l’outilc’est la conversation. L’outil fait le lien entre l’email et les collaboratif. L’outil parvient à combler une lacune debibliothèques Sharepoint qui auront le rôle de classer les Sharepoint et à pallier la sur-utilisation du mail pour le travailressources partagées dans les conversations. L’innovation collaboratif.de calinda et son offre Mind Up est la conversation par Fiche détaillée bientôt disponible dans le Référentiel USEO 82
  • 83. Analyse de l’offre du marché Socialtext Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Graph Suivre Identité Affichage des Sabonner à social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) fait dun relation suit qui membre Oui, grâce aux Lannuaire tags manuels montre toutes collaboratifs. IL Non. les personnes n’y a cependant Pas toujours Uniquement sans mise en pas de poids sur mis en avant, naviguant relief. On les tags.Oui, à notamment sur Oui, suivi Suivi d’activité Non dans les trouve de Plusieursconfigurer les pages wiki. d’activité classique tags et les nouveaux personnes ne Surtout dans le flux profils dans la peuvent taguer flux d’activité d’activité navigation avec le même dans les mot clé pou r lui interfaces donner plus de pertinence 10 /10 7 /10 0 /10 10 /10 14 /20 6 /20 12 /60 48 /60 53,5 /100 83
  • 84. Analyse de l’offre du marché Socialtext Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Relayer, Gestion alimentation Collaborer partage de idées, de des flux recom- despaces de la dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, mander, privatifs conversation conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, voter avec le flux … tags, …) dactivité La logique est Il est Microblog qui de collaborer possible permet dans une page denvoyer un Filtrage par également de wiki. Mais le contenu groupes, relayer, microblog dans le Wiki, réseau, dannoncer permet de Non. fil de microblog, spreadsheet, Oui, flux typologie des contenus. pousser uneOui discussion en taguant et blogs, d’activité dactivité : Mais mise à jour uniquement mentionnant documents… commentaire, commenter dans le flux quelquun ou tag, édition lactivité ne puisque celui-ci un groupe. dun wiki, … revient pas à ne prend pas Pas de commenter la systématique- système page wiki. ment tout en d’évaluation compte 10 /10 10 /10 2 /10 10 /10 14 /20 10 /20 42 /60 30 /60 64 /100 84
  • 85. Analyse de l’offre du marché SocialtextSocialtext opère un bon vers le quadrant de l’intelligence alerte sur un contenu dans le flux d’activité. En effet, celui-cicollective en 2010, grâce à sa dernière évolution qui donne ne prend pas en compte la moindre modification sur uneplus de cohérence à l’ensemble, le microblog (socialtext page wiki, les alertes sont envoyées manuellement par lessignals) étant auparavant trop déconnecté du reste de utilisateurs pour leur donner plus d’importance. L’alerte peutl’application. ensuite être commentée dans le flux.Malgré une logique historiquement très centrée sur le wiki, a Sur le plan relationnel, Socialtext se démarque égalementpriori peu compatible avec la conversation, Socialtext par son système d’identification des experts, ici désignés deparvient à proposer quelque chose favorisant les échanges manière collaborative grâce aux tags proposés par leset la conversation. C’est la fonction de relais, bien mis en membres sur les fiches profils.évidence en haut de toute page, qui permet d’envoyer une Fiche détaillée du Référentiel USEO 85
  • 86. Analyse de l’offre du marché TalkSpirit (Blogspirit) Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Graph Suivre Identité Affichage des Sabonner à social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) fait dun relation suit qui membre Les personnes peuvent devenir expert en Non natif, fonction de leurs Non natif. Systématique- Oui, c’est le Oui, et il est mais peut bonnes Fonction àOui, ment dans tout principe du possible être défini et réponses suite Non paramétrer etconfigurable type de suivi d’afficher qui réalisé par aux votes. à intégrer par contenu. d’activité suit qui. l’éditeur L’expertise par l’éditeur (BlogSpirit) thématique en fonction des tags est à paramétrer 10 /10 10 /10 0 /10 10 /10 14 /20 6 /20 18 /60 42 /60 55 /100 86
  • 87. Analyse de l’offre du marché TalkSpirit (Blogspirit) Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Relayer, Gestion alimentation Collaborer partage de idées, de des flux recom- despaces de la dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, mander, privatifs conversation conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, voter avec le flux … tags, …) dactivité Paramétrage Système de fin de la page Le partage vote daccueil par Oui. On reste d’un statut est paramétrable Oui, outil de l’adminis- principalement possible, et le . Mise en Non natif.Oui, mais partage trateur. sur des Oui, stock vote sur une relief des Usage à définircela est à didées, Configuration contenus web. des dernières contribution contributions avec l’éditeurprévoir en questions, avancée par Les documents nouveautés est possible les mieux avant leamont problèmes, l’éditeur pour sont en pièce depuis la notées, choix déploiement. etc… avoir un jointe page de la filtrage de la daccueil. meilleure part de réponse, etc. lutilisateur 8 /10 10 /10 10 /10 8 /10 12 /20 8 /20 60 /60 18 /60 67 /100 87
  • 88. Analyse de l’offre du marché TalkSpirit (Blogspirit)TalkSpirit est un outil participatif et se retrouve logiquement conversation, ou plutôt la participation de manière plusavec un potentiel social plus conversationnel que relationnel. générale, puisque l’outil propose non seulement de publier une nouvelle entrée au dialogue (idée, question, problème,Plus tourné vers l’externe, les fonctions visant à multiplier …) et de commenter toute contribution, mais également deles opportunités de mise en relation sont moins voter pour une proposition de réponse à une question, deprépondérantes que dans un outil plus collaboratif en noter une idée, etc.interne. Ce sera plus la notion d’expertise qui serapertinente, calculée en fonction du nombre du nombre de Ce fonctionnement de base de l’outil peut évoluer facilementcontributions du membre et de leurs évaluations. en définissant ses besoins avec l’éditeur. Le potentiel social s’en retrouve alors augmenté, même si tout n’est pas natif.Par ailleurs, TalkSpirit est naturellement très tourné vers la Fiche détaillée du Référentiel USEO 88
  • 89. Analyse de l’offre du marché Telligent Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à lactivité Graph social: Moteur de numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun dun affichage du suggestions Rechercheconditionnant des la présence membre membre et réseau de fait de mises en dexperts l’accès commentateurs (mail, RSS) afficher qui dun membre relation suit qui Oui. Affiche les profils les plus contributeurs sur Les Interface les tags, ou membres silverlight qui selon ce qui est deviennent montrant les Non, mais on déclaré. De Systématique- Oui, c’est le amis ou personnes accède plus, lesOui, ment dans tout principe du utilisent le associées à rapidement à Non membresconfigurable type de suivi principe de un tag, un des profils acquièrent des contenu. d’activité suivi département, grâce aux points en d’activité etc. Fonction tags fonction de leur non en cours de activité et de réciproque. test l’évaluation de leurs contributions 10 /10 10 /10 0 /10 10 /10 10 /20 6 /20 24 /60 60 /60 70 /100 89
  • 90. Analyse de l’offre du marché Telligent Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Collaborer Gestion alimentation Relayer, partage de idées, de des flux dans le flux despaces de la recommander, documents, sondages, mouvements, (contacts, de privatifs conversation voter wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, conversation avec le flux … tags, …) dactivité Statut Relais dans le possible, seul Filtrage en microblog, contenu fonction des notation sur 5 Non. Com- commentable gens que je prise en mentaires en Un forum peut dans le flux.Oui, avec le suis, ce qui me compte dans le texte simple. contenir des Oui, stock La fonctionchoix parmi 5 Blog, Wikis, concerne. tri des résultats La questions, des dernières quickpostniveaux de Documents, … Après, il faut de recherche, conversation avec gestion nouveautés permet deconfidentialité accéder au sélection de la reste surtout spécifique poster depuis groupe meilleure dans le le flux un directement, réponse à une forum. article de par exemple question par le blog, un sujet demandeur. de forum, .. 10 /10 10 /10 8 /10 8 /10 6 /20 12 /20 54 /60 6 /60 57 /100 90
  • 91. Analyse de l’offre du marché TelligentTelligent est un outil collaboratif et social très complet qui ses contributions. Ceci permet de mettre en relief lesjustifie son positionnement dans le carré de l’intelligence contributeurs. Ceci clarifie le réseau et favorise la mise encollective grâce à des fonctions innovantes sur les deux relation.volets évalués. Sur le plan conversationnel, Telligent garde une architectureTout d’abord, l’expertise des membres est calculée de deux en silos, mais la fonction de relais dans le flux et la quickmanières complémentaires : de manière assez classique en post depuis la page d’accueil « affaiblie » les cloisons etse basant sur les tags des contenus partagés par favorise la conversation, même si naturellement, celle-cil’utilisateur, et en mesurant son niveau d’activité (nombre aura surtout lieu dans le type de ressource explicitécontributions, réactions, etc.) et l’évaluation par les autres de « discussion ». Fiche détaillée du Référentiel USEO 91
  • 92. Analyse de l’offre du marché Vive Cloud (Novell) Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à Graph social: Moteur de lactivité dun numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun affichage du suggestions Recherche membre etconditionnant des la présence membre réseau de fait de mises en dexperts afficher qui l’accès commentateurs (mail, RSS) dun membre relation suit qui L’annuaire présente Non. les La rechercheRien n’est Oui, Simplement Oui, systéma- Suivi d’activité personnes remonte desimposé, mais indicateur de Oui, suivi un flux tiquement sur classique, on à suivre profils, mais celala logique de présence sur d’activité de d’activité tous les voit facilement classées en est basé surl’outil en les photos de membres affichant les contenus. qui suit qui. fonction de l’expertisecourage profil tags et les leur nombre déclarative contributeurs de suiveurs… 5 /10 10 /10 10 /10 10 /10 14 /20 4 /20 18 /60 30 /60 50,5 /100 92
  • 93. Analyse de l’offre du marché Vive Cloud (Novell) Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Relayer, Gestion alimentation Collaborer partage de idées, de des flux recom- despaces de la dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, mander, privatifs conversation conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, voter avec le flux … tags, …) dactivité Pas de typologies de conversation, Oui. Le point de Le filtrage du mais l’usage départ est le flux se fait Non. est possible même pour rapidement et Outil centré Uniquement Oui. L’outil est grâce à la Oui, flux de tout ce qu’on facilement, sur sur cet usage. en proposant totalementOui logique très conver- veut partager. un groupe ou Tout se fait de nouveaux centré là- conversationn sations La ressource une personne dans le flux tags à une dessus. elle de l’outil, est un objet particulière conversation en créant associé que l’on suit simplement un espace dédié 10 /10 10 /10 5 /10 10 /10 12 /20 20 /20 12 /60 60 /60 69,5 /100 93
  • 94. Analyse de l’offre du marché Vive Cloud (Novell)Novell Vibe Cloud, anciennement Novell Pulse, sera en temps réel. C’est le microblogging appliqué à labientôt une offre en ligne, et constitue une sorte de vitrine collaboration, en plus du simple partage.technologique de ce que sera l’offre collaborative deNovell. Novell Vibe OnPrem (anciennement Teaming) est Sur le plan relationnel, Vibe Cloud reste classique avec leencore un outil différent. suivi d’activité de membres et la création de groupes. On pourra alors regretter la notion d’expertise des membresBasé sur la technologie Google Wave, Novelle Vibe brille pas encore bien valorisée.par conséquent par son fort potentiel conversationnel.Tout est organisé autour de conversations en temps réel L’outil est encore bêta et possède déjà un potentiel socialdans lesquelles on pourra partager différentes ressources, élevé, ceci constituant une feuille de route pour l’offretravailler sur un document entre collaborateurs, toujours « On Premise » Fiche détaillée du Référentiel USEO 94
  • 95. Analyse de l’offre du marché Yammer Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à lactivité Graph social: Moteur de numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun dun affichage du suggestions Rechercheconditionnant des la présence membre membre et réseau de fait de mises en dexperts l’accès commentateurs (mail, RSS) afficher qui dun membre relation suit qui Chaque affichage de Non, mais Pas de lactivité sur un Affichage sur Suivi grâce aux moteur, cela tag montre les Systématique- une colonne Oui, c’est le d’activité tags, on peutCela n’est se fait via la personnes qui y ment dans tout des principe du classique. voir lespas navigation contribuent le type de personnes suivi On affiche personnesobligatoire dans les plus. Mais les contenu. présentes en d’activité bien qui suit contribuant le groupes ou profils ne ligne qui plus sur un les tags remontent pas thème… dans la recherche 2 /10 10 /10 10 /10 10 /10 14 /20 10 /20 18 /60 30 /60 52 /100 95
  • 96. Analyse de l’offre du marché Yammer Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Filtrage, statut, Fonctions de questions, Agrégation organisation Relayer, Gestion alimentation Collaborer partage de idées, de des flux recom- despaces de la dans le flux de documents, sondages, mouvements, (contacts, mander, privatifs conversation conversation wiki, blogs, etc. discussions, flux d’activité communauté, voter avec le flux … tags, …) dactivité Filtrage Oui, fonction- uniquement nement de selon les C’est le Il est possible base de loutil. Uniquement Oui, dans laGroupes et personnes que principe du de publier un Tout se fait la notion mesure où uncommunautés je suis, les microblog avec contenu de dans le de« Like », commentairepour messages pièce jointe : type question, Oui, flux partage de et ajout de peut contenirlinteraction directs. document, lien, idée, d’activité messages nouveaux un fichier joint.avec des Navigation évènement,… sondage. courts, et la tags aux Pas de lienspersonnes simple vers les Pas de notion Fonctions réponse se contributions internes ouexternes groupes, d’article. limitées fait des autres. externes. communautés directement et thèmes dans le flux. traités. 10 /10 5 /10 7 /10 10 /10 12 /20 20 /20 18 /60 36 /60 59 /100 96
  • 97. Analyse de l’offre du marché YammerYammer se présente comme le « facebook » de l’entreprise, groupes et les « topics » aident ensuite à filtrer ses flux pourgrâce à des fonctions très simples, mais efficaces pour ne pas se retrouver noyés d’information non pertinente pourlancer le dialogue et diffuser l’information dans soi.l’organisation. Sur le plan relationnel, Yammer propose le suivi d’activité, laYammer se contente donc d’un flux d’activité depuis lequel création de groupes internes et de communautés externes eton va pouvoir publier messages, documents, questions, permet de mettre en avant les plus gros contributeurs sur lesliens, etc. Les nombreux moyens d’accès au flux (appli sujets traités, ce qui constitue un premier niveau de mise enmobile, client lourd, ou plug in du navigateur) vont aider à la relief des experts.diffusion et appeler à la conversation. La création de Fiche détaillée du Référentiel USEO 97
  • 98. Analyse de l’offre du marché YoolinkPro Relationnel Transparence de l’activité Mise en relation Suivre Identité Affichage des Sabonner à lactivité Graph social: Moteur de numérique contributeurs et Affichage de lactivité dun dun affichage du suggestions Rechercheconditionnant des la présence membre membre et réseau de fait de mises en dexperts l’accès commentateurs (mail, RSS) afficher qui dun membre relation suit qui Oui. La Suivi Pas Non, via tags recherche Systématique- Oui, c’est le d’activité directement, et visite des remonte les plus ment dans tout principe du classique.Oui Non mais lisible membres des gros type de suivi ON affiche grâce aux communautés contributeurs sur contenu. d’activité bien qui suit tags uniquement les mots clés qui recherchés 10 /10 10 /10 0 /10 10 /10 14 /20 6 /20 12 /60 48 /60 55 /100 98
  • 99. Analyse de l’offre du marché YoolinkPro Conversationnel Centré document Centré conversation Gestion dun Partage de Agrégation Filtrage, statut, Fonctions de questions, Relayer, Gestion de organisation des alimentation Collaborer partage de idées, recom- despaces mouveme flux (contacts, de la dans le flux de documents, sondages, mander, privatifs nts, flux communauté, conversation conversation wiki, blogs, etc. discussions, voter d’activité tags, …) avec le flux … dactivité Republicatio Permet d’obtenir n dans le flux un flux très possible, et personnalisé : Outil trèsGrâce aux la popularité Par moyen Il est fonction des Oui. Tout se centré sur lasupertags. dune Partage dans le détourné en personnes (ou passe dans le conversationCes espaces publication flux de ajoutant un équipes) et des flux d’activité. mais dans lesont publics est définie microblog, de hashtag #idée Oui, flux thématiques Les fluxou sur en fonction wiki, ou #question. d’activité suivies et il est commentaires (microblog).invitation. Ne du nombre documents, Cela permet aussi possible de sont donc Collaborationpermet pas la de fois où liens, etc. de typer les suivre une possibles limitée augestion des elle a été partage… personne depuis partage et aurôles enregistrée, uniquement sur relais et tagguée telles par les thématiques. membres. 8 /10 10 /10 4 /10 10 /10 18 /20 12 /20 48 /60 12 /60 65 /100 99
  • 100. Analyse de l’offre du marché YoolinkProYoolinkPro se positionne dans le carré de l’intelligence thématiques. L’outil est donc de fait un outil conversationnel.collective, grâce à une architecture très conversationnelle, Sur le plan relationnel, l’outil parvient à mettre la personnecentrée sur un flux d’activité commentable, et des fonctions bien en avant puisque les profils développent une expertiserelationnelles standard, mais suffisantes pour développer les en fonction des tags associés aux partages. Les profils fontsynergies. donc partie des résultats d’une recherche.YoolinkPro ne multiplie pas les fonctionnalités et reste centré Yoolink se concentre sur des fonctions simples mais à fortsur sa proposition d’usage qui est la diffusion de ressources potentiel social.et de messages à l’organisation, son réseau ou les groupes Fiche détaillée du Référentiel USEO 100
  • 101. Analyse de l’offre du marché Les tendances de 2011De nouveaux usages émergent parmi les solutions du marché actuel, et vont continuer à sedévelopper en 2011.Créer une émulation par des mécanismes dereconnaissanceLa notion d’expertise sous forme de gallons ou de badges devraitfaire son apparition plus largement dans les plateformes internes.Déjà présente dans les outils à usage externes, à des usagesd’entraide par exemple, cette fonction trouve sa place en interne pour« récompenser » les plus gros contributeurs, et ceux dont lespublications sont les mieux évaluées par les autres. Le but est plusd’inciter à la participation pour encore améliorer l’intelligencecollective, que de rendre plus performant le calcul de la réelleexpertise de la personne. Cette notion de « grade » ou de badge sepopularise sur les plateformes grand public (Yahoo! Answers,Foursquare, …) et reste une sorte de récompense dans un espritludique. Une pratique qui reste à éprouver dans le contexte delentreprise. Si cela peut représenter un levier de motivation, le jeu nedoit pas prendre le dessus sur lusage métier et la signification desbadges doit être relativisée. Source : BadgeVille 101
  • 102. Analyse de l’offre du marché Les tendances de 2011Sinterfacer avec les applications métiers du SI Créer des connecteurs avec des solutionsL’objectif est de ne plus laisser le réseau vivre seul, mais de Le développement d’interfaçages forts avec certainesle connecter tout d’abord avec d’autres autres applications solutions dinfrastructure de référence comme Sharepoint etdu système d’information. Par exemple, un document n’est Office continuera en 2011. Lobjectif est d’une part d’amenerplus stocké dans l’outil, mais dans une base de classement la conversation là où elle peut apporter de la valeur, etdocumentaire dédiée à cet usage. La conversation a lieu d’autre part lier des fonctions collaboratives plus avancées àdans le réseau, mais la ressource est toujours rangée et des conversations.plus facilement accessible que dans un flux deconversations qui noie l’information plus rapidement.Inversement, depuis la navigation dans la base de Se transformer en plateforme declassement, l’utilisateur peut accéder la conversation développement dapplications socialesassociée au document, aux experts qui ont réagi, etc. Nous Jive (avec Jive Apps) et Telligent (avec marketplace) sonttendons donc vers plus d’interfaçage avec les applications pour l’instant parmi les seuls à initier une stratégie prochemétier pour mettre la conversation là où l’entreprise produit de celle de Salesforce visant à inciter des partenaire àde la valeur, c’est-à-dire autour des processus. développer des plug-in pour enrichir leur plateforme. Cela peut être de nouvelles fonctionnalités annexes (ie boite à idées), ou une sorte de client pour une application métierUne autre orientation peut aussi être l’agrégation de flux des tierce permettant le rapprochement des données métiersapplications du SI dans une plateforme de portail qui avec les communautés de pratiques. Les développementscontiendra les fonctions sociales. PersonAll ou Portaneo sont cadrés par l’éditeur afin de garder une cohérence avecproposent la création d’un portail fédérant les applications l’outil natif, d’éviter les trop grosses ruptures de mise endu SI, et apportant des fonctions sociales : conversation, scène entre les modules complémentaires, et d’assurer larelais d’informations à son réseau, etc. Le réseau social de stabilité du tout. L’objectif est de rendre l’outil adaptable àl’entreprise remonte les activités de ses collaborateurs, mais des besoins spécifiques, et d’enrichir la solutionaussi de ses applications. fonctionnellement sans imposer systématiquement les évolutions pouvant ne pas être désirées. 102
  • 103. Analyse de l’offre du marché Les tendances de 2011Vers de nouveaux clients sociaux sur le poste de travail ?La gestion des multiples flux dactivités sur les réseaux sociaux nécessite des applications permettant la gestion de lapublication aisée sur plusieurs comptes. Jusquà présent dédiées aux médias sociaux, elles sinterfacentprogressivement avec les RSE. Bluekiwi est le premier à, par exemple, avoir développé un connecteur avec Seesmic.Les collaborateurs peuvent ainsi agréger leur flux internes et externes. C’est un client qui va trouver sa place aux cotésde la messagerie. Les conversations et la gestion des flux dactivité prennent une part croissance dans les pratiques decommunication. Certains éditeurs comme Socialtext ou YoolinkPro proposaient déjà des clients installés sur le poste detravail, mais aujourdhui un espace est ouvert à des applications spécialisées dans cette gestion des nouvelles formes decommunication sociales dans un contexte interne à lentreprise. Intégration du plugin Bluekiwi dans Seesmic Desktop 2 103
  • 104. Analyse de l’offre du marché Les tendances de 2011Interfaçage des plateformes RSE avec les MédiasociauxEn 2010, les plateformes participatives plus utilisées versl’externe, et les RSE historiquement dédiées à des usagesinternes, se démarquaient lun de lautre, mais tendent àconverger puisque ces derniers visent à également exploiter lesconversations externes. L’interfaçage se fera donc de plus enplus avec les réseaux sociaux publics tels facebook ou twitter.Pour le premier, certains proposent une intégration avec une fanpage à travers une application, de manière à augmenter lenombre canaux conversationnels, gérés dans une plateformeinterne (Dimelo, Jeemeo, …). Ici, l’organisation garde un contrôletotal de la conversation, mais sur les applications déployéesuniquement. Les conversations autour de sa marque et de sondomaine d’activité ont aussi lieu ailleurs, sur des espaces nonmaitrisés par l’organisation. Ainsi, certains proposent l’écoute desconversations publiques (blueKiwi, Jive, …). Principalement viatwitter qui permet le suivi d’une thématique grâce au hashtag (#),ou une simple recherche sur des mots clés, l’outil interne permetde récupérer une publication externe, d’en effectuer le traitementpar une conversation interne, et d’envoyer une réponse. Cesmodules permettent notamment de propager les Source : Dimelorecommandations également à l’externe, d’élargir laconversation. 104
  • 105. Le développement des pratiques sociales dans lentrepriseUne avancée culturelle significative à mettre au crédit des acteurs de lentreprise 2.0Tout le monde ressent dans lentreprise un nouvel état desprit Ce résultat est le fruit dactions initiées il y a plusieurs années,et un nouveau regard vis-à-vis de lidée à permettre aux dabord aux états-unis avec Andrew McAfee, Dion Hinchcliffecollaborateurs de produire de linformation publique au sein de et dautres, puis en France Bertrand Duperrin, Anthonylorganisation. Il y a encore peu, cela était considéré comme la Poncier, Fred Cavazza, et des entreprises précurseurs qui ontmontée en puissance dun contre-pouvoir face à la direction ouvert la voie : Dell, Starbucks. La démocratisation desde lentreprise. Aujourdhui, le management est lui-même médias sociaux auprès du grand public, donc le matraquageporteur de ce discours, le participatif sest crédibilisé en médiatique autour de Facebook ont également contribué àdevenant le mode de management en devenir. Cette nouvelle contraindre les entreprises à revoir leurs premiers jugements.reconnaissance au sein de lentreprise se traduit par une McKinsey vient de publier une étude sur les apports constatésnouvelle légitimité pour ceux qui prônent des pratiques de lentreprise 2.0 (The rise of the networked enterprise: Webtournées vers lintelligence collective, et inversement, rend 2.0 finds its payday).illégitime les pratiques de cloisonnement déplacées delinformation, par exemple.Volonté affichée daller vers le 2.0Il ny a pas eu une semaine en 2010 sans annonce de Journaldunet.com). Pour Gartner en 2014, 20% deslancement de nouveaux réseaux sociaux ; une dynamique qui collaborateurs utiliseront principalement les médias sociauxrappelle celle avec les portails. Les grandes entreprises, les pour communiquer (source : Gartner).administrations ou les PME, toutes annoncent des stratégies2.0. En matière de marketing, de gestion des connaissances, Si en 2010, les entreprises ont planché sur leur projet, faitde relation clients, de collaboration, la vague 2.0 est valider leur stratégie et obtenu les ressources auprès de leurincontestablement le nouveau levier de progression. Les Comité de direction, lannée 2011 sera pour beaucoup dentreannonces des analystes en ce début dannée confirment cette elles le temps du déploiement et de la confrontation auxtendance : Gartner, IDC (IDC prévoit un taux de croissance réalités de leur entreprise. Le développement des usages vaannuel de ces outils de 38% jusquen 2014 (source : être un thème très présent. 105
  • 106. Le développement des pratiques sociales dans lentrepriseLa conduite des projetsDe nouveaux modes de gouvernance Un nouveau mode de gouvernance qui convient bien auxConséquence du cumul de la démocratisation de loffre nouveaux éditeurs Saas. Les éditeurs traditionnelssaas et du fort impact organisationnel des RSE, les résistent en apportant des brisques dinfrastructure clé endémarches projet traditionnelles plaçant au cœur de la main, à déployer dans une logique "doffre de servicedémarche le projet informatique trouvent leurs limites. interne". Les briques technologique de type "framework"Lentreprise nest pas en mesure de définir ses attentes sont quasi-absentes du marché dans ces conditions. Unprécisément puisquelle avance en partie vers linconnu ; contexte défavorable à lopen source qui traditionnellementelle est en mesure dévaluer les propositions dusages des propose des produits moins finis, à façonner par le client.offreurs au regard de ses attentes, mais pas de spécifier Lopen source se repositionne à travers des sociétés deun besoin tenant compte des particularités de son service qui montent des offres Saas en sappuyant sur lescontexte et de son métier. Si les entreprises étaient en solutions (Teamshaker par Wodooo sur Drupal, Drupalmesure de modéliser leurs processus avant de les outiller, Commons par acquia, et elgg.com par Curverider surelles ont beaucoup plus de mal à expliciter leurs pratiques Elgg).de travail cibles. Face à cette difficulté, les offres clé enmains, bien packagée, bénéficiant du fruit de lexpérience En déplaçant lenjeu du projet du développementde lensemble des clients de léditeur, surmontent plus technique vers le développement des usages, le marchéfacilement lindécision de lentreprise. Ajoutant à ce déséquilibre les gouvernances projet dans lentreprise etcontexte la volonté de maitriser le risque et d’adopter une tend logiquement à revoir les modes de gestion projet etdémarche progressive, les entreprises trouvent un intérêt les expertises des équipes projet.à un mode de distribution Saas, sous forme de service à lademande sans investissement financier ou technique. 106
  • 107. Le développement des pratiques sociales dans lentrepriseDes approches très empiriques Face à cette situation lentreprise est un peu démunie. SiLe savoir-faire des entreprises en matière de conduite du jusquà présent cela concernait le collaboratif, à ce stade unchangement est issu des projets de transformation facteur doptimisation plus quune question centrale dans le(reengineering, fusion, réorg, etc) et notamment dans la mise fonctionnement de lentreprise, il sagit aujourdhui deen place dapplications métier. Or la gestion du changement transformer profondément lentreprise. Les approchesde ces projets consiste à donner les moyens aux équipes nécessaires reposent sur la ré-implication des collaborateursdévoluer dans leurs compétences, mais ceux, toujours vers dans le projet dentreprise : donner envie, générer de laun objectif défini par lentreprise sur un domaine pour lequel motivation, etc. Cela se limite trop souvent à des opérationselle a toute la légitimité nécessaire. En matière de de communication qui, menées seules, arrivent à créer decollaboration, de gestion de linformation de communication il lattention durant une courte période mais pas toujours desnen est rien. Dune part on touche la sphère personnelle du changements comportementaux durables. Alors quecollaborateur et dautre part lentreprise a laissé en friche le lentreprise a su gérer ses transformations passées suivantterrain de la collaboration et de la communication des démarches (a peu près) méthodiques, elle aborde lainterpersonnelles depuis des années. Il lui est impossible séquence de lentreprise 2.0 avec des approches encore tropdimposer à ses collaborateurs la manière dont ils gèrent empiriques.leurs documents ou communiquent entre eux comme elleconduit lévolution de son processus achat. Une situation Si la nouvelle légitimité évoquée précédemment venaient àtellement vraie, que lentreprise peine depuis 15 ans à se confirmer et se renforcer rapidement, elle pourraitdévelopper ses pratiques collaboratives. Développer de permettre à lentreprise dimposer un modèle cible à atteindrenouveaux usages nécessite plus defforts quune conduite du et ainsi revenir à un contexte traditionnel de gestion duchangement traditionnelle. changement. 107
  • 108. Le développement des pratiques sociales dans lentrepriseAbsences dindicateurs de performance requis aux mécanismes générateurs de valeur ne soient pasSi les entreprises sengagent vers ladoption de pratiques 2.0, bien appréhendés. Mais quelque soit les arguments initiauxelles définissent très mal les jalons et les objectifs quelles et les choix dorientation, lentreprise sera en droit dattendrevisent suivant un calendrier. Sa préoccupation est avant tout ce qui lui a été promis.davancer. Cest nécessaire et même essentiel maisprobablement pas suffisant si on travaille sur des projets à Or on a tendance à mettre beaucoup de chose dans "projetléchelle de lentreprise qui, plus est, de grandes entreprises. 2.0", souvent ce sont des projets reposant sur la présenceEn dehors de phases expérimentales visant à confirmer la dun blog, dun wiki ou dun forum. Il est bon de rappeler quepertinence de certains usages et dapprendre justement sur ces fonctions existent depuis 10 ans ou que Facebook nales mécanismes entrant en jeu dans le développement des pas fédéré 1/2 milliards dutilisateurs en créant desusages, il est nécessaire de pouvoir mesurer lavancement communautés de pages persos comme Multimania ou Lycosau regard dobjectifs fixés ne serait-ce pour pouvoir piloter le en 1998. La notion de potentiel social sert justement àprojet. Ces projets sont engagés pour faire progresser discriminer les différentes natures de projets 2.0 et la valeurlentreprise et générer de la valeur dans un temps à en attendre.raisonnable. Les acteurs de lentreprise 2.0 ont réussi à faire évoluer laRisque de bulle spéculative sur la promesse perception des organisations vis-à-vis du rôle de lindividuEntreprise 2.0 dans un collectif, donc des modes de management, deLes entreprises sont actuellement fortement incitées à gestion des compétences, des connaissances, de lainvestir dans lentreprise 2.0. Lensemble des acteurs du communication, de la collaboration, pour ne pas tous lesmarché ly pousse : experts, éditeurs, intégrateurs et citer. Cest une belle première étape quil faut mettre à leursponsors internes. Et chacun est convaincu car les autres le crédit.sont. Parfois la simple présentation du caractère général delévolution suffit à emporter la décision, au risque que les pré- 108
  • 109. Le développement des pratiques sociales dans lentrepriseSi chacun (éditeur, intégrateur, consultant, entreprise) a à les ailes de ces projets. Il est important que le secteur dugagner à parler de projets 2.0, tous ont à perdre le crédit Social software gagne en maturité, soit responsable dansacquis qui représente aujourdhui un levier de transformation ses discours et ses actes pour agir avec plus dede lentreprise. Les projets peu engagés dans le 2.0, vont discernement et propose un contexte stable et serein auxdans le bon sens, mais généreront des bénéfices dans plus entreprises qui misent gros dans ces opérations delongtemps et nécessiteront que dautres projets les transformation.succèdent pour parfaire ce qui a été engagé. Pour cela lesporteurs de cette transformation doivent rester crédibles.Une désillusion liée à des promesses non tenues couperaitIntégration dans le SI (interfaçage, appréhension du cloisonnement, léthique)Comme déjà développé dans les précédentes études, les suggestion de mise en relation serait différente duneRSE ne sont plus des briques venant sajouter dans le SI application à une autre et sappuierait sur moinsmais une nouvelle couche se développant de toute part dans dinformation. Or, lefficacité dune RSE est directement liéeles applications. On parle de "socialisation du SI", chaque aux nombres de relations établies entre les membres et auxapplication intègre de plus en plus nativement des fonctions nombres doccurrences conversationnelles. Les entreprisesconversationnelles et relationnelles. Tout ceci engendre une ne disposent pas à ce jour de normes ou de standardnouvelle incohérence à gérer au niveau du SI. permettant détablir cette consolidation de lactivité sociale. Pire, certains éditeurs laissent entendre que leur solutionLe cloisonnement des activités sociales est très préjudiciable sera LA plateforme sociale de lentreprise, masquant uneà lentreprise 2.0. Dune part les collaborateurs doivent se difficulté à venir et compliquant le développement descréer autant didentités numériques quil y aura usages dans lentreprise.dapplications. Dautre part, les enseignements sur les Comme déjà développé dans les précédentes études, lescentres dintérêt, les expertises, les relations entre les RSE ne sont plus des briques venant sajouter dans le SIindividus ne seront pas partagées. La capacité de mais une nouvelle couche se développant de toute part dansmobilisation des bonnes expertises face à une situation ou la les applications. On parle de "socialisation du SI", 109
  • 110. Le développement des pratiques sociales dans lentreprisechaque application intègre de plus en plus nativement desfonctions conversationnelles et relationnelles. Tout ceciengendre une nouvelle incohérence à gérer au niveau du SI.Le cloisonnement des activités sociales est très préjudiciableà lentreprise 2.0. Dune part les collaborateurs doivent secréer autant didentités numériques quil y auradapplications. Dautre part, les enseignements sur lescentres dintérêt, les expertises, les relations entre lesindividus ne seront pas partagées. La capacité demobilisation des bonnes expertises face à une situation ou lasuggestion de mise en relation serait différente duneapplication à une autre et sappuierait sur moinsdinformation. Or, lefficacité dune RSE est directement liéeaux nombres de relations établies entre les membres et auxnombres doccurrences conversationnelles. Les entreprisesne disposent pas à ce jour de normes ou de standardpermettant détablir cette consolidation de lactivité sociale.Pire, certains éditeurs laissent entendre que leur solutionsera LA plateforme sociale de lentreprise, masquant unedifficulté à venir et compliquant le développement desusages dans lentreprise. 110
  • 111. Le développement des pratiques sociales dans lentrepriseDes stratégies qui devraient se porter sur la recherche de bénéfices rapides dans la collaborationet la communicationDans ce contexte, les entreprises se doivent de bâtir des Ces bénéfices sont rapides et moins dépendants dunestratégies clairvoyantes et pragmatiques : masse critique dutilisateurs. Ils correspondent à des usages donner le temps à lorganisation dévoluer en fonction des transversaux. changements de pratiques ciblées, de la culture existante et de leffort engagé choisir des outils adaptés aux intentions dusages et moduler les bénéfices attendus en conséquence mettre en place une gouvernance pour la transformation de lentreprise qui surpasse la dimension SI et sinscrivent dans la duréeFace à lensemble de ces difficultés, lentreprise à toutintérêt à rechercher des points détapes rapides permettantde mesurer des premiers bénéfices. Nous avions déjàdéveloppé lors de la précédente étude la progressivité desbénéfices. Si développer de lintelligence collective est celuiqui justifie un changement profond des modes demanagement, cela prendra du temps et plusieurs projets. Ausein de lentreprise, les RSE sont en mesure de catalyserde nouvelles formes de collaboration et de communication. Prime aux usages conversationnels 111
  • 112. Le développement des pratiques sociales dans lentrepriseLa collaboration « douce »Une collaboration dont on a aplani les contraintes de structuration,privilégiant le partage des échangesLa coordination dune activité seffectue alors autour dune conversationdans laquelle on associe des documents si nécessaire ; uneconversation qui peut être publique au sein de lentreprise, semi-publique ou réservée aux protagonistes.Dans ces contextes, les plateformes conversationnelles remplacentlusage de la messagerie et les espaces de partage documentaireréservés au classement des documents de référence produit.La communication pour répondre aux limites de la messagerie et àla mauvaise circulation interneAu sein dun environnement de plus en plus connecté dans lequelcircule de plus en plus dinformation, le seul outil de communicationquest la messagerie, est saturé. La logique de stock contraint à dépilertous les messages et à sorganiser pour trier linformation. Lamessagerie focalise aujourdhui l’inefficacité dans le traitement delinformation et le partage. Dautres modes de communicationconversationnels, adoptant une logique de flux, constituent desalternatives complémentaires permettant de recentrer lusage de lamessagerie sur sa raison dêtre et de regagner de lefficacité. Dautres Illustration de la collaboration douceusages métiers peuvent aussi être générateurs de bénéfices à courtterme. 112
  • 113. Le développement des pratiques sociales dans lentrepriseMais des usages qui sont plus faciles à développer sur des plateformes à fort pouvoirconversationnel.Ladoption de ces nouvelles pratiques signifie labandon delusage systématique de la messagerie. Ce changementdhabitude est difficile : il nécessite une certaine disciplineindividuelle mais également dentrainer ses interlocuteursdans la démarche. Il apporte une transparence nouvellemodifiant notre rapport aux autres. Ce changement nécessiteun accompagnement mais également de limiter les freinsdadhésion.Simplifier laction, valoriser les conversations et leur auteurssont dautant de stimulants qui faciliteront ladoption. Lesplateformes conversationnelles ont également développé desmises en scènes rassurantes pour les contributeurs. 113
  • 114. A propos d’USEOAuteurs de létude Arnaud Rayrole (@arayrole) • Directeur général d’USEO • A dirigé et co-rédigé létude Thomas Poinsot (@thomaspoinsot) • Responsable du pôle étude • A réalisé l’analyse des solutions • A co-rédigé l’étude Kévin Dublanche • A contribué à l’étude des solutions 114
  • 115. A propos d’USEO EtudesAfin de constamment renouveler l’expertise offerte à ses clients, USEO a choisi de s’investir dans une démarche de veillepermanente. Ainsi, tous les consultants USEO participent au sein du Pôle Études à la rédaction d’études et livres blancssur l’état de l’art des nouvelles technologies et les usages associés. Ces ouvrages sont disponibles en téléchargementlibre sur le site www.useo.fr CMS 2.0 – Évoluer vers de nouvelles Aligner son site Internet sur sa pratiques de management de stratégie de communication: l’exemple l’information des Conseils Généraux Un état de lart des CMS 2.0 et les modes 18 leviers recensés sur les 100 sites de de management de l’information Conseils Généraux de France… associés. Les applications web 2.0 composites Espaces participatifs 2.0 – Une en entreprise : quels changements en nouvelle dynamique pour les perspective ? collectivités Un livre blanc sur lutilisation Une étude sur les espaces participatifs dapplications web composites (mashups) 2.0 et lopportunité quils représentent en entreprise et les changements qui en pour les collectivités. découlent. Dialogue citoyen : la voie/x légitime Etude des stratégies de des collectivités sur Internet communication en ligne des Une étude comprenant un état des lieux collectivités des dispositifs participatifs des 100 plus Une étude s’appuyant sur l’exemple des grandes villes de France.. conseils généraux et l’analyse des sites des 100 départements francais. 115
  • 116. A propos d’USEO Le référentiel USEO Une place d’échange pour développer les usages TIC : http://referentiel.useo.netIdentifier ou découvrir des solutions Structurer une démarche de recueil desBientôt plus dune cinquantaine de solutions figureront dans le besoinsréférentiel ; elles offrent déjà une vue densemble de loffre du La démarche DOTU permet détudier en partantmarché. Les analyses de létat de lart publiées régulièrement par dusages cibles, le niveau dexigence fonctionnelUSEO complètent également ce panorama. Cette information nécessaire pour répondre aux attentes utilisateurs.permet à chacun de se maintenir au fait de loffre du marché etdy puiser des idées dusages à développer dans sonorganisation. Mieux comprendre les apports des TICValider la faisabilité de votre projet d’usage Cette place déchange propose des contenusEn utilisant les radars DOTU, il est possible de comparer son pédagogiques et synthétiques illustrant les usagesbesoin avec la couverture fonctionnelle de différentes solutions issus du développement des TIC. Des animations dedu marché et didentifier les domaines dadéquation et 2 minutes présentant un usage, comme celle dedinadéquation. Ces informations permettent de bâtir une Pierre racontant comment il sappuie sur son Réseauévaluation de la faisabilité dont on peut extrapoler une évaluation social dentreprise au quotidien, complètent desfinancière. études sur les grandes thématiques du moment. 116
  • 117. A propos d’USEO Le référentiel USEODécouvrez le Référentiel sur : http://referentiel.useo.net 117
  • 118. Copyright Cette création est mise à disposition selon le Contrat Paternité-Pas dUtilisation Commerciale 2.0 France disponible en ligne http://creativecommons.org/licenses/by-nc/2.0/fr/ ou par courrier postal à Creative Commons, 171 Second Street, Suite 300, San Francisco, California 94105, USA. 118

×