Mgso4 jorop2-2013+
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Mgso4 jorop2-2013+

  • 502 views
Uploaded on

Presentation pour les deuxiémes journées réunionnaises d'obstetrique et de pédiatrie JOROP 2 19 avril 2013 - CA

Presentation pour les deuxiémes journées réunionnaises d'obstetrique et de pédiatrie JOROP 2 19 avril 2013 - CA

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
502
On Slideshare
502
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
30
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. SULFATE DE MAGNESIUM ET CRISE DECLAMPSIESULFATE DE MAGNESIUM ET CRISE DECLAMPSIELE POINT DE VUELE POINT DE VUE 20132013 DE LANESTHESISTE REANIMATEURDE LANESTHESISTE REANIMATEUR« Utilisé dès 1906 pour prévenir la récidive des convulsions éclamptiques, le MgSO4 n’ajamais fait l’unanimité car, jusque dans les années 1990, aucun essai thérapeutiquecollaboratif n’avait été mis en place pour prouver son efficacité, sa supériorité et son innocuité. »Congres 1997 CNGOF SFARDepuis une quinzaine dannées le sulfate de magnésium (MgSO4)est donc le traitement de référence de cette crise aiguë (GRADE 1)-1 : Il permet de réduire la survenue et les récidives des convulsions -et ainsi, la mortalité et de la morbidité de cet accident de grossesse. Sup > 50%-2 : Ce traitement efficace doit être prescrit tôt , si possible en prévention 1°:mais il nest pas sans risques et doit être surveillé ...intensivement.JOROP2
  • 2. 1995 SULFATE DE MAGNESIUM1995 SULFATE DE MAGNESIUM VERSUSVERSUSDIAZEPAMDIAZEPAM OUOU PHENYTOINEPHENYTOINEDIAZEPAMDIAZEPAM677677 VSVS 699699PHENYTOINEPHENYTOINE450450 VSVS 450450JOROP2
  • 3. SULFATE DE MAGNESIUMSULFATE DE MAGNESIUM VERSUSVERSUS GROUPE CONTROLEGROUPE CONTROLEMAGPIE TRIALMAGPIE TRIAL 1999 – 20021999 – 2002 ( 11 000 Par - 175 Hop - 35 Pays)( 11 000 Par - 175 Hop - 35 Pays)N PATIENTES5400 VS 5395DECESMATERNELS11 VS 21ECLAMPSIE43 VS 107AVC3 VS 6JOROP2DECESNOUVEAUX NES636 VS 611
  • 4. SULFATE DE MAGNESIUM ET ECLAMPSIESULFATE DE MAGNESIUM ET ECLAMPSIELETAT DES LIEUX enLETAT DES LIEUX en 20132013Évaluation de l’utilisation du sulfate de magnésium dans la préventionsecondaire de l’éclampsie : étude rétrospective sur 39 casMagnesium sulfate in the prophylaxis of eclampsia: A retrospective studyDoi : 10.1016/ j. annales françaises anesthesie-réanimation. 2012 .09.004B. Bourret a, V. Compère a , S. Torre b, K. Azhougagh a, D. Provost a, B. Rachet a, R. Gillet a, M. Rieu a, L. Marpeau c, B. Dureuil aRETROPECTIVE , DESCRIPTIVE , MULTICENTRIQUE , REALISEE DANS LES HOPITAUX DE SEINE MARITIMEENTRE 2002 ET 2008 POUR ETUDIER LE TAUX DOBSERVANCE / TRAITEMENT DE REFERENCE =92%39 CAS RECENSES/ 6 ANS, SOIT UNE INCIDENCE DE 32 sur 100 000 NAISSANCESAGE MOYEN = 28,5 ANS (17-39) AGE GESTATIONNEL= 34,5 SA (25-41)PREPARTUM =48% , PERPARTUM=8% , POSTPARTUM = 44%7/39 CRISES A DOMICILE , 7/39 AUX URGENCES , 1 DECES SUR 39 PATIENTES SOIT 2,5% JOROP2
  • 5. SULFATE DE MAGNESIUM : MODE DACTIONSULFATE DE MAGNESIUM : MODE DACTION 1- Le MgSO4 induit une vasodilatation avec abaissement des résistances vasculairessystémiques mais également cérébrales , par augmentation de la production desprostacyclines vasodilatatrices.2- le MgSO4 agirait en bloquant certains récepteurs impliqués dans l’excitotoxicité, enparticulier le N–Méthyl-D-Aspartate (NMDA) .3- le MgSO4 augmente le débit des artères utérines de même que celui des vaisseauxfoeto-placentaires > la nifédipine et à la clonidine .4- le MgSO4 est l’antagoniste fonctionnel du calcium : il limite son entréedans la cellule, puis par activation de l’adényl-cyclase, augmente le taux d’AMPcyclique qui inactive la kinase des chaînes légères de myosine par phosphorylation.5- le MgSO4 agit également au niveau de la jonction neuromusculaire en inhibant lalibération d’acétylcholine....Et 300 interactions enzymatiques ! Et le chlorure de magnésium ?JOROP2
  • 6. SULFATE DE MAGSULFATE DE MAG versusversus CHLORURE DE MAGCHLORURE DE MAGun nouveau challenge obstétrical pour les prochaines décennies  ?un nouveau challenge obstétrical pour les prochaines décennies  ?« Le MgSO4 serait un peu moins efficace que le MgCl2et présenterait plus deffets toxiques du fait dinteractionschimiques plus complexes »Dr. Jean Durlach et al, Université P. et M. Curie, ParisMagnesium Research. Volume 18, Number 3, 187-92, September 2005JOROP2Planisphère 140 M nnés/anDensité de PopulationMortalité Maternelle
  • 7. SULFATESULFATE DE MAGNESIUM ET ECLAMPSIEDE MAGNESIUM ET ECLAMPSIELELE « CLASSIC PROTOCOL »« CLASSIC PROTOCOL » DE LANESTHESISTE REANIMATEURDE LANESTHESISTE REANIMATEURMgSO4 : 1 ampoule = 10 ml à 15 % soit 1,5 g/ampoulePROTOCOLE SE = Dose de charge de 4 g sur 30 min et entretien de 1g par heure sur 24h à 48hIndication : Pré-éclampsie sévère avec signes fonctionnels : céphalées, troubles visuels, ROTvifs associés, en prévention primaire et secondaireContre-indications : troubles de la conduction cardiaque, maladie neuro musculaireInsuffisance rénale sévère créatininémie > 130µmol/lPrécautions d’utilisation : Insuffisance rénale : diurèse < 0,5 ml/kg/hIntérêt du dosage du Ngal , biomarqueur de la souffrance tubulaire rénale ?Association aux inhibiteurs calciques (potentialisation= surveillance rapprochée +++)JOROP2
  • 8. CHLORURECHLORURE DE MAGNESIUM ET ECLAMPSIEDE MAGNESIUM ET ECLAMPSIELELE « NEXT PROTOCOL »« NEXT PROTOCOL » DE LANESTHESISTE REANIMATEURDE LANESTHESISTE REANIMATEURMgCl2: 1 ampoule = 10 ml à 10% soit 1g/ampoulePROTOCOLE SE =indexé au poids de la parturiente pour optimiser cette neuroprotection foeto-maternelle1-Dose de charge sur 20 à 30 minutesVolume en ml = Poids en kg divisé par 22-Vitesse dentretien horaire en ml/h = Poids en kg divisé par 10 sur 24h à 48hJOROP2321MMOLES/LheuresVolus bolus = P/2 Vit/h = P /10 (ajustable par dosage)ZoneThérapeutique
  • 9. SELS DE MAGNESIUM ET ECLAMPSIESELS DE MAGNESIUM ET ECLAMPSIESurveillance du Traitement et AntidoteSurveillance du Traitement et Antidote 1- EVALUATION REPETEE DE LA CONSCIENCE : GLASGOW =152- PRESENCE DE ROT / RECHERCHE HORAIRE PUIS TRI-HORAIRE3- FREQUENCE RESPIRATOIRE : MINIMUM > 12/MIN4- SURVEILLANCE DE LA DIURESE :  MINIMUM > 30 ML/H5- EC SCOPE + TENSIOMETRE+ SAO2 = SERVICE DE SOINS CONTINUS +++CAR LE TAUX DE MgSO4 > 6 à 8 mmoles/ L = RISQUE DARRÊT CARDIAQUE IMMINENT2 4 6 8 10 mmoles/LANTIDOTE= GLUCONATE DE CALCIUM + FUROSEMIDE+  DIALYSEANTIDOTE= GLUCONATE DE CALCIUM + FUROSEMIDE+  DIALYSEROT > FR > COMA >ARRET CARDIAQUEJOROP2
  • 10. SELS DE MAGNESIUM ET ECLAMPSIESELS DE MAGNESIUM ET ECLAMPSIECONCLUSIONS DE LANESTHESISTE REANIMATEURCONCLUSIONS DE LANESTHESISTE REANIMATEUR Le MgSO4 a prouvé une supériorité thérapeutique de lordre de 50 à 60% pourprévenir et/ou juguler les crises et assurer une neuroprotection foeto-maternelleMais la co-morbidité maternelle reste encore malheureusement importante :(HELLP SYNDROME 33% - COAGULOPATHIES 23% - HDD 16% )La mortalité périnatale reste aussi préoccupante, de lordre de 6 à 10%...Cela souligne limportance des recommandations émanant des sociétés savantes danslhomogénéisation de la prise en charge des pathologies rares, mais graves, comme léclampsieEt aussi tout l’intérêt des études collaboratives inter-spécialités... TWIN MAG TRIAL ?JOROP2