Atelier d'innovation @ Le Cube "Smart City & Open Data"

  • 1,142 views
Uploaded on

La Smart City (ville intelligente) fait converger de nombreux concepts pour tenter d’intégrer de façon harmonieuse l’homme à son environnement : design, architecture, écologie, transport, commerce... …

La Smart City (ville intelligente) fait converger de nombreux concepts pour tenter d’intégrer de façon harmonieuse l’homme à son environnement : design, architecture, écologie, transport, commerce... Ajoutez à cela le facteur humain, et vous obtenez une montagne de données qui détiennent en leur sein, pour qui sait les interpréter, la clé d’une nouvelle relation, quasi symbiotique avec notre ville, lieu hybride et connecté. Faites le tour de ces promesses technologiques, pour qu’infosphère et inforganismes n’aient plus de secret pour vous.

More in: Education
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
1,142
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3

Actions

Shares
Downloads
36
Comments
0
Likes
2

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. SMART CITY & OPEN DATA L’innovation dans les villes Atelier d’innovation - Mars 2014 #ATinnov
  • 2. QU’EST-CE-QUE 
 LA SMART CITY ? A QUOI RESSEMBLE-T-ELLE ? QUI EN SONT 
 LES ACTEURS ?
  • 3. EXEMPLE DE RÉVOLUTION DES VILLES (EUROPE) Travaux Haussmanniens - Paris entre 1852 et 1870 • réseau routier : grands boulevards • réseau de distribution de l’eau et des égouts • réseau de distribution d’énergie (gaz) • création d’espaces verts Avenue de l'Opéra, soleil, matinée d’hiver Camille Pissaro, 1968
  • 4. EXEMPLE DE RÉVOLUTION DES VILLES (AMÉRIQUE DU NORD) Plan Burnham - Chicago 
 dans les années 1900 • Elargissement et rénovation des grands axes (boulevards) • Création et agrandissement des espaces verts • Amélioration des réseaux de transports 
 (ferroviaire, routier et fluviale) • Amélioration du réseau d’égouts et traitement des eaux usées Plan de Chicago, 1909
  • 5. Au XXème siècle les villes sont donc pensées en terme de flux et réseaux : • Eau • Energie (électricité, gaz) • Télécommunication • Transport • Humain RÉVOLUTION DES VILLES 
 AU XXÈME SIÈCLE
  • 6. Exemples de résultats « Smart City » Google Images
  • 7. L’APPARITION DE 
 LA SMART CITY Interconnecter les réseaux en croisant les données émises par chacun d’entre eux. Le but : rendre ces réseaux intelligents pour prévoir les situations du quotidien.
  • 8. LE XXIÈME SIÈCLE : L’AVÈNEMENT 
 DU SMART ET DE LA DATA Les données data sont récupérées. (capteurs, compteurs, puces NFC, GPS, vidéosurveillance…) Elles sont ensuite traitées, croisées, analysées : datamining Elles sont ensuite restituées de manière visible et compréhensible 1 2 3
  • 9. LE CHEMINEMENT DES DATAS : 1. RÉCUPÉRATION DES DONNÉES BRUTES « Constitue une donnée à caractère personnel toute information relative à une personne physique identifiée ou qui peut être identifiée, directement ou indirectement, par référence à un numéro d’identification ou à un ou plusieurs éléments qui lui sont propres.» Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, version consolidée au 24 janvier 2006,Modifié par Loi n°2004-801 du 6 août 2004 Données personnelles Données anonymisées Suppression de tout lien qui permettrait l’identification de la personne • Anonymisation des données
  • 10. LE CHEMINEMENT DES DATAS : 1. RÉCUPÉRATION DES DONNÉES BRUTES • Ouverture des données publiques : l’open-data http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/90/L%27Open_Data_%C3%A0_la_Loupe.webm
  • 11. LE CHEMINEMENT DES DATAS : 2. TRAITEMENT DES DONNÉES • Le Datamining ou Exploration de données « L’extraction de savoir ou d’une connaissance à partir du croisement d’une grande quantité de données. » L’enjeu pour la smart-city : prévenir des événements.
  • 12. LE CHEMINEMENT DES DATAS : 3. RESTITUTION DES DONNÉES • Représentation des données interprétations 
 (carte, graphique, animation, article…)
 > dataparis.io applications (smatphone, web, logiciel pro…)
 > appli RATP
  • 13. LES ENJEUX DE LA SMART CITY
 ET SES LIMITES… Quels sont les buts que l’on souhaite atteindre avec la Smart City 
 et quelles conséquences pour le citoyen…
  • 14. • Pour rendre les réseaux plus performants et plus fonctionnels, les rendre intelligents…
 (smart-grid, développement durable) ENJEU #1
  • 15. LES LIMITES… Peut-on être anonyme ? Si je le suis, suis-je un mauvais citoyen ? Suis-je un citoyen-objet que l’on trace ? « Si vous faites quelque chose et que vous ne voulez que personne ne le sache, peut-être devriez-vous déjà commencer par ne pas le faire » 
 Eric Schmidt - président de Google
  • 16. « L’information c’est du pouvoir, la capacité de l’exploiter aussi » 
 Daniel Kaplan - président de la FING L’accès aux données publique est une bonne chose mais si je n’ai pas les outils nécessaires pour les traiter, à quoi sert l’open data ? LES LIMITES…
  • 17. Pour améliorer le quotidien des citoyens, produire des services publics via de nouvelles interfaces numériques. ENJEU #2
  • 18. Tous les citoyens ne sont pas égaux face à la technologie. 
 60% des français ont un smartphone… que faire des 40% qui restent ? LES LIMITES…
  • 19. Pour créer des dispositifs de participation citoyenne numérique. 
 (Dialogue avec les élus, vote par SMS, participer à sa vie de quartier..) ENJEU #3
  • 20. Si c’est toujours les mêmes qui participent et les mêmes qui profitent, les participants vont-ils se lasser ? Comment mobiliser les autres citoyens ? LES LIMITES…
  • 21. La technologie peut-elle vraiment resserrer le tissus social ? Renforcer le sentiment d’appartenance ? Faire participer activement TOUS les citoyens ? LES LIMITES…
  • 22. LA SMART CITY,
 MODÈLE SÉDUISANT MAIS INSUFFISANT • L’exploitation de la technologie et du numérique rend la ville capable d’optimiser ses flux et donc de les rendre plus efficients et productifs. • Modèle top-down, gouvernance urbaine centralisée. • Solution très technique qui ne traite pas les enjeux sociaux-culturels de la ville. 
 Le citoyen est un consommateur.
  • 23. LA VILLE AGILE La ville agile propose 
 un modèle bottom-up qui repose sur 
 des innovations décentralisées et ascendante 
 pour impliquer les citoyens 
 dans la co-construction de leur ville.
  • 24. LES 3 AXES DE LA VILLE AGILE Une ville « Lego » Une ville « Locale » Une ville 
 « Labo »
  • 25. LA VILLE « LEGO » Le principe : 
 Co-construire des systèmes urbains ouverts et améliorables par les citoyens. !
  • 26. LA VILLE « LEGO » Dans la pratique : 
 Hacker la ville 
 ! Projet de Florian Rivière - 2012 San Francisco Better Streets
  • 27. LA VILLE « LEGO » Dans la pratique : 
 Projets open-source L’open-source expliqué en Lego : 
 http://youtu.be/a8fHgx9mE5U !
  • 28. LA VILLE « LOCALE » Le principe : 
 Développer les projets à petite échelle et initiative locale et favoriser l’effet de pollinisation. !
  • 29. LA VILLE « LOCALE » Dans la pratique :
 La Ruche qui dit Oui ! ! !
  • 30. LA VILLE « LOCALE » Dans la pratique :
 Le réseau des Cantines ! !
  • 31. LA VILLE « LOCALE » Dans la pratique :
 Cartographier les initiatives et les ressources pour créer un réseau à plus grande échelle. ! ! Réseau des Ruches
  • 32. LA VILLE « LOCALE » Dans la pratique :
 Cartographier les initiatives et les ressources pour créer un réseau à plus grande échelle. ! ! OpenStreetMap
  • 33. LA VILLE « LABO » Le principe :
 S’appuyer sur l’agilité (la créativité, la personnalité, les savoirs, les ressources) des citoyens pour produire de l’innovation. 
 !
  • 34. LA VILLE « LABO » Dans la pratique : 
 Création de nouveaux lieux publics 
 ! Maker’s Lab Fablab (en haut)
 Repairs Café (en bas)
  • 35. LA VILLE « LABO » Dans la pratique : 
 Le crowdfunding urbain 
 !
  • 36. –Carlo Ratti « La vision Bottom-up de la ville du futur vise à intégrer le citoyen en tant qu’acteur dans sa ville. Le citoyen de demain doit pouvoir façonner une nouvelle ville »
  • 37. Daniel Kaplan 
 Président de la FING @kaplandaniel
 fing.org Le premier réseau 
 de quartier intelligent :
 issygrid.com Anonymisation des données 
 Données personnelles : 
 cnil.fr Open-Data :
 data.gouv.fr Dataviz de Paris : 
 dataparis.io Data politique : 
 voxe.org San Francisco Better Streets :
 sfbetterstreets.org La Ruche qui dit Oui ! laruchequiditoui.fr Le réseau des cantines : leseaudescantines.org OpenStreetMap :
 openstreetmap.fr Repair Café :
 repaircafe.org/fr Bulb in Town :
 bulbintown.com @laingisland Carlo Ratti 
 Directeur du Senseable City Lab
 @SenseableCity
  • 38. Claire Bresson
 claire.bresson@lecube.com @cryoclaire www.lecube.com Le Cube
 Centre de Création Numérique