1
L’équipe         de création         du GUIDE «  Le secret estda ns l’action  »         Recherches, rédaction et développe...
Tabledes matière sL’équipe de création du guide                        2Présentation de la démarche                       ...
D ’ o ù v i e nt    Remue-méninges                                      L’IDÉe           106    L’Incubateur              ...
PR ÉSENTATIOND E LA DÉMARCHEQui sommes-nous ?Ce guide a été rédigé par des agents dynamiques du Défi del’entrepreneuriat j...
« Entreprendre, c’est partir d’un besoin, d’uneidée ou d’un rêve et tout mettre en œuvrepour le réaliser. Entreprendre col...
M O DE DEF O NCTIONNEMENTD U GUIDELe guide est constitué d’activités classées selon les étapes deréalisation d’un projet. ...
FICHE           théorique    1  = Fiche théorique    Cela signifie que la fiche descriptive de l’activité sert uniquement ...
CONSEILSGÉNÉRAUXQuelques conseils généraux concernant l’animation des activitésproposées dans le guide.Selon une multitude...
Le clé     en main     Lors de la création du Clé en main, une attention particulière a été portée sur le jumelage     d’a...
At e l i e r 4I d édeat i on de projet1. CV   groupe p.452. Remue-méninges pour trouver l’idée du projet p.106At e l i e r...
At e l i e r 8     LLe financementap.149        e f in ncement     1.     At e l i e r 9     M Faisrtake t ing        a pu...
DÉFINITIONSDES CARACTÉRISTIQUESE NTREPRENEURIALESTout projet commence par une passion et nécessite une séried’aptitudes en...
TABLEAU D E S C A RAC T É R I S T IQ U E S                                            ENTREPR E N EU R I AL E S           ...
Caractéristiques                                                                                                          ...
Moi et     les autres16
Au bout      Caractéristiques     entrepreneuriales                       Créativité,                                     ...
note p o ur     NOTE POUR     L’ANIMATEUR   l’anim at e ur                   CONTEXTE                   DE L’ACTIVITÉ     ...
FICHE                   théorique                                 Gestion                                 du stress     Ca...
note p o ur     NOTE POUR     L’ANIMATEUR                   l’anim at e ur                   CONTEXTE                   Il...
ATELIER                      COMPLET                                      La             C aractéristiques            entr...
NOTE POUR     L’ANIMATEUR                   note p o ur                   l’anim at e ur                   • Vous pouvez d...
EXE M P L E                                            DE C O M M U N IC AT I O N                                         ...
Les i m pacts     du« T U » da n s     la c o m m un ic at i on      L’Huître qui exprime la fermeture.     Les gants de b...
EXE M P L E                                            DE C O M M U N IC AT I O N                                         ...
Le f e e db ac k     con str uct i f     COMMENCER PAR LE POSITIF     Permet à l’autre personne de mieux recevoir la criti...
E xercices prati q u e s :F euille du part icipa ntMISE EN SITUATION 1Ton frère n’a pas rangé sa vaisselle sur le comptoir...
Exercic e s p rat i q u e s :     Feuille r é p on s e     MISE EN SITUATION 1     Ton frère n’a pas rangé sa vaisselle su...
Improv isat i on          THÈME: Ça me tente pas!			            				                    Durée: 2 minutes          CATÉGORI...
Les crayons      Caractéristiques     entrepreneuriales     Sens de la communication,     confiance en soi, créativité,   ...
NOTE POUR                           note p o ur      L’ANIMATEUR                           l’anim at e ur                 ...
FICHE DE DESSIN_1                                                 	                           « Moi et les autres »       ...
FICHE DE DESSIN_2                                             	  « Moi et les autres »« La communication »                ...
FICHE DE DESSIN_3                                                 	                           « Moi et les autres »       ...
FICHE DE DESSIN_4                                            	  « Moi et les autres »« La communication »                 ...
FICHE DE DESSIN_3                                                 	                           « Moi et les autres »       ...
Survie en                                      subarctique       Caractéristiques               OBJECTIFS      entrepreneu...
NOTE POUR     L’ANIMATEUR                   note p o ur                   l’anim at e ur                   CONTEXTE       ...
M ISE EN SITUATI O ND E SURVIE DANSL E SUBARCTIQUELa situation décrite dans ce problème est basée sur des cas réelsdans le...
FICHE D ’ I N F O R M AT I O N S          SCIENT I F IQ U E S          Tableau des températures pour la région de l’écrase...
List e                                                      de s a rt ic le s                                             ...
C HOIX DES EXPE RTS1. Allumettes dans un contenant hermétique                            8. Chambre à airEssentiel et prim...
PRI S E D E D ÉC I S I O N                           SYN E R GIQ U E                           Le tableau précédent illust...
le carré          Caractéristiques         entrepreneuriales     Leadership, initiative, entraide,                        ...
Le CV        Caractéristiques       entrepreneuriales   Coopération, confiance en soi,sens de la communication, esprit    ...
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Le secret est dans l'action
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Le secret est dans l'action

5,876

Published on

Le guide est constitué d’activités classées selon les étapes de réalisation d’un projet. À partir de ce dernier, les animateurs auront la possibilité de choisir une activité qu’ils animeront de façon ponctuelle ou d’en combiner plusieurs pour en faire un atelier. À noter que tous les documents sont placés à la suite de chacune des fiches descriptives de l’activité pour permettre leur réalisation. De plus, vous retrouverez à la fin du guide des cartons de rôles qui peuvent servir dans plusieurs activités.

Published in: Business
0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
5,876
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
619
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Le secret est dans l'action

  1. 1. 1
  2. 2. L’équipe de création du GUIDE «  Le secret estda ns l’action  » Recherches, rédaction et développement / Charlie Lamothe-Bélanger Agente de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse Carrefour jeunesse-emploi Bourassa-Sauvé defi@cjebourassasauve.com 514-327-5555 poste 311 Catherine Hébert Agente de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse Carrefour jeunesse-emploi Centre-Sud/ Plateau Mont-Royal/ Mile-End catherine@cjeplateau.org 514-528-6838 poste 226 Révision / Thomas Campbell Graphisme et Illustration/ Éléonore Josset2
  3. 3. Tabledes matière sL’équipe de création du guide 2Présentation de la démarche 5Qu’est ce que l’entrepreneuriat et la coopération? 6Mode de fonctionnement du guide 7Significations des pictogrammes 8Conseils généraux 9Le clé en main 10-12Définitions des caractéristiques entrepreneuriales 13Tableau des caractéristiques entrepreneuriales 14-15 M oi e t le s autr e s Au bout du rouleau 17La gestion du stress 19La communication 21Les crayons aveugles 30Survie en subarctique 37Le carré d’équipe 44CV de groupe 45Le rêve 49Le territoire 52Cartes postales 54Connais-tu ton collègue ? 57Le pont 59Encan des valeurs 62Le jeu des X et Y 66 I ntr oduct i on à l ’ e ntr e p r e n e uriatLe défi de l’œuf extrême 68Pyramide 73La tour sucrée-salée 78Opération sauvetage 80Le fonctionnement démocratique d’une coopérative 84Des exemples d’entrepreneurs 85Les funambules 97Les idées fermentées 99Sous les projecteurs 101J’entreprends avec Marc Dechantilly 103 3
  4. 4. D ’ o ù v i e nt Remue-méninges L’IDÉe 106 L’Incubateur 107 Divers-cités 108 La bonne idée 111 P l a n i f ic at i on Tableau des étapes de réalisation d’un projet 113 L’échéancier 116 Dynamique de groupe 118 Planifions notre projet 123 Description des tâches 127 Passons au vote 129 Connais-tu tes logos 131 L’image de marque 134 É l a b o rat i on Service à la clientèle 140 Financement 149 Fais ta pub 157 É valuat i on Un dernier secret 163 A N N EX E S Cartons de rôles R E M E R C I E M E N TS R é f é r e nc e s4
  5. 5. PR ÉSENTATIOND E LA DÉMARCHEQui sommes-nous ?Ce guide a été rédigé par des agents dynamiques du Défi del’entrepreneuriat jeunesse qui ont constaté le manque dedocumentations permettant de faire des projets avec des jeunesâgés de 13 à 24 ans éloignés du marché du travail. Par conséquent,ils ont uni leurs forces et leur créativité afin de vous offrir desactivités pouvant être non seulement utilisées dans les carrefoursjeunesse-emploi, les maisons des jeunes, mais aussi dans toutautre contexte pour ajouter du dynamisme à leur parcoursd’insertion socioprofessionnelle.Qu’est-ce que le Défi Les agents de sensibilisationde l’entrepreneuriat jeunesse ? à l’entrepreneuriat jeunesse (ASEJ)Le Défi de l’entrepreneuriat jeunesse (www.defi.gouv.qc.ca), Ils travaillent au sein des carrefours jeunesse-emploi (CJE) decoordonné par le Secrétariat à la jeunesse, est une stratégie du la province afin de promouvoir, de stimuler et de soutenir lesgouvernement provincial mis en place en 2004. Son objectif est de activités entrepreneuriales s’adressant aux jeunes. Ils participentfavoriser le développement d’une véritable culture entrepreneuriale donc à l’émergence d’une culture entrepreneuriale qui permettraet de promouvoir les valeurs qui y sont attachées, auprès des de développer, chez les jeunes, des attitudes, des compétencesjeunes de toutes les régions du Québec. et des habiletés qui leur seront utiles pour entreprendre leurs projets, et ce, à titre d’entrepreneur, d’employé et de citoyen.DES RESSOURCES GRATUITES À VOTRE DISPOSITION! Les agents de promotion à l’entrepreneuriat collectif jeunesse (APECJ) Présents dans les 17 régions du Québec, les agents de promotion à l’entrepreneuriat collectif jeunesse travaillent au sein des coopératives de développement régional (CDR) ou de la fédération québécoise des coopératives en milieu scolaire (coopératives regroupées sous la bannière COOPSCO) afin de stimuler une culture entrepreneuriale coopérative auprès des jeunes. Ils ont pour mandat de promouvoir les différentes initiatives et programmes d’éducation à la coopération et à l’entrepreneuriat collectif, d’accompagner la réalisation de vos projets d’entrepreneuriat collectif et d’établir des liens entre l’école et la communauté. 5
  6. 6. « Entreprendre, c’est partir d’un besoin, d’uneidée ou d’un rêve et tout mettre en œuvrepour le réaliser. Entreprendre collectivement,c’est mettre en commun nos habiletés et nosénergies pour y arriver [1]. »L’entrepreneuriat consiste à mobiliser et à gérer des ressources Objectifs générauxhumaines et matérielles dans le but de créer, développer et pour la création du guideimplanter un projet ou une entreprise. • Sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat et développer leur potentiel entrepreneurial;L’entrepreneuriat est une attitude qui pousse un individu, seul • Découvrir le plaisir d’entreprendre et mettre en pratique les ou en groupe, à démarrer un projet et à trouver les ressources qualités entrepreneuriales;nécessaires pour combler un besoin ou réaliser un rêve tout en • Sensibiliser les jeunes aux valeurs de coopération;assumant les risques de l’aventure. • Fournir aux intervenants jeunesse des outils concrets pour le démarrage de différents projets.On peut définir aussi l’entrepreneuriat comme un ensemble dequalités et de comportements qu’on associe habituellement àl’esprit d’entreprise. Ainsi, le fait de développer notre sens des La clientèle cibleresponsabilités, notre esprit d’équipe, notre créativité et notre • La clientèle cible est constituée des agents de sensibilisation leadership, en menant à terme un projet, développe l’esprit à l’entrepreneuriat jeunesse du Québec, des intervenants qui d’entreprendre. travaillent avec des jeunes âgés entre 13 et 24 ans plus éloignés du marché du travail (IDEO 16-17, Jeunes en action et autres).De plus, « travailler en coopération crée une situation où ce n’estplus uniquement pour soi-même qu’on doit réussir, mais pourtout le groupe [2] ». Par conséquent, utiliser la coopération dansun projet signifie que les jeunes apprennent à travailler ensembleet en harmonie, deviennent responsables, s’entraident, favorisentl’égalité et la solidarité, etc. [1] Jeune Coop, outil pédagogique d’entrepreneuriat collectif. Conseil québécois de la coopération et de la mutualité. 2004, page 5. [2] Inspiré de Monique Doyon. Activité de formation en coopération : les effets de l’apprentissage coopératif. 19946
  7. 7. M O DE DEF O NCTIONNEMENTD U GUIDELe guide est constitué d’activités classées selon les étapes deréalisation d’un projet. À partir de ce dernier, les animateursauront la possibilité de choisir une activité qu’ils animeront defaçon ponctuelle ou d’en combiner plusieurs pour en faire unatelier. À noter que tous les documents sont placés à la suitede chacune des fiches descriptives de l’activité pour permettreleur réalisation. De plus, vous retrouverez à la fin du guide descartons de rôles qui peuvent servir dans plusieurs activités.Sa particularité… Tableau des caractéristiquesUn accent sur les activités de connaissance de soi et des autres entrepreneurialesa été mis lors de la création du guide. Notre expérience dans Le tableau des caractéristiques entrepreneuriales permetl’accompagnement de projet avec cette clientèle nous a permis d’identifier les qualités entrepreneuriales développées dansde prendre conscience de l’importance d’accorder du temps dans chacune des activités du guide.cette étape, car elle permet de raffermir les liens de confianceentre les participants et les intervenants. Aussi, cela permet decréer un sentiment d’appartenance nécessaire au groupe durantl’élaboration du projet.Son contenu Le clé en mainLes sections • Une série d’activités ont été regroupées afin de créer plusieurs• Définition des caractéristiques entrepreneuriales ateliers dans la réalisation d’un projet.• Tableau des caractéristiques entrepreneuriales• Le Clé en main• Moi et les autres• Introduction à l’entrepreneuriat• Trouver une idée de projet et les notionspour répondre à un besoin• Planification• Élaboration• Évaluation du projetVous retrouverez toutes les références des différentesactivités à la fin du guide. 7
  8. 8. FICHE théorique 1 = Fiche théorique Cela signifie que la fiche descriptive de l’activité sert uniquement à donner de l’information théorique. Elle peut être utilisée comme complément d’information à une autre activité qui aborde par exemple des concepts tels que : l’idéation de projet, le remue- méninges ou autres. La fiche théorique peut parfois servir seulement de sujet de discussion ou l’animateur peut l’utiliser comme il le souhaite. ATELIERS COMPLET 2 = Atelier complet Cela signifie que la fiche descriptive de l’activité propose un atelier complet regroupant divers exercices. Il est toujours possible d’utiliser une seule activité de l’atelier, selon vos besoins ou selon le temps disponible pour la réaliser. NOTE POUR L’ANIMATEUR 3 = Note pour l’animateur Il se retrouve dans chacune des fiches descriptives d’activité. Il pourra vous aider à situer le contexte dans lequel l’activité peut être réalisée, à formuler les rétroactions et aussi à obtenir différentes options d’animation.8
  9. 9. CONSEILSGÉNÉRAUXQuelques conseils généraux concernant l’animation des activitésproposées dans le guide.Selon une multitude de facteurs, certaines activités peuvent êtrechargées en émotions. Il est important que l’animateur soitprêt à intervenir auprès des participants à favoriser des échanges,voire à essuyer quelques larmes au cours de certaines activités.N’hésitez pas à nous contacter afin d’obtenir des éclaircissementsou toute autre information concernant l’animation des activitéset des ateliers. Vous trouverez nos coordonnées à la deuxièmepage du guide.Dans le guide, nous suggérons à divers moments des activitéscoopératives. Nous vous encourageons à contacter l’agent depromotion à l’entrepreneuriat collectif jeunesse (APECJ) devotre région afin d’obtenir du soutien dans l’animation d’activitésponctuelles ou encore pour de l’aide dans l’accompagnement devos projets coopératifs. Pour trouver votre APECJ, veuillezvous diriger sur le lien suivant : http://www.coopquebec.coop/fr/agents-de-promotion-de-lentrepreneuriat.aspx. Ce sont cesacteurs qui possèdent et distribuent les outils Ensemble versla réussite (EVR) et Jeune Coop qui sont mentionnés àquelques reprises dans ce guide d’activités. 9
  10. 10. Le clé en main Lors de la création du Clé en main, une attention particulière a été portée sur le jumelage d’activités qui poussent les participants à échanger entre eux avec d’autres activités portant sur l’élaboration du projet. Ce mélange d’exercices se retrouve plutôt au début du Clé en main, mais il est toujours possible d’ajouter des activités pour travailler la cohésion de groupe, et ce, tout au long du projet. At e l i e r 1 D Aun a m irouleau P.17 de groupe y bout du q ue 1. 2. Le carré d’équipe. P.44 3. Le territoire p.52 At e l i e r 2 L ’ e ntr e preneuriat? 1. Connais-tu ton collègue? p.57 2. Le défi de l’œuf extrême p.68 At e l i e r 3 L e s c a ractéristiques entrepreneuriales e t le s valeurs en coopération 1. Pyramide p.73 2. Divers-Cités P.108 3. Sous les projecteurs p.101 4. Les Funambules p.9710
  11. 11. At e l i e r 4I d édeat i on de projet1. CV groupe p.452. Remue-méninges pour trouver l’idée du projet p.106At e l i e r 5 - om tés,C Cartesipostales p.54 rôles1.2. Dynamique de groupe p.1183. Description de tâches p.127At e l i e r 6QLes crayons aveugles p.30 ui fai t quoi?1.2. Passons au vote p.1293. L’Échéancier p.1164. Connais-tu tes logos p.131At e l i e r 7VE R S o ù s’en vanUne idéee p rojet otr fermentée p.991.2. Planifions notre projet p.1233. L’image de marque p.134 11
  12. 12. At e l i e r 8 LLe financementap.149 e f in ncement 1. At e l i e r 9 M Faisrtake t ing a pub p.157 1. At e l i e r 10 S Service àicclientèleàp.140la clientèle e rv la e 1. À noter : Entre les ateliers 10 et 11, les participants pourront réaliser les tâches des différents comités reliées à leur projet. At e l i e r 11 Bi ldernier secret p.163 an 2. Un12
  13. 13. DÉFINITIONSDES CARACTÉRISTIQUESE NTREPRENEURIALESTout projet commence par une passion et nécessite une séried’aptitudes entrepreneuriales pour franchir les diverses étapesde sa réalisation :Créativité PersévéranceCapacité de concevoir une idée et de proposer des solutions Faire preuve de constance et de ténacité dans ce que l’onpour la concrétiser. entreprend. Ne pas lâcher, accomplir la tâche malgré les obstacles. Inscrire son action dans la durée, la mener à terme.SolidaritéAccepter de se sentir responsable des choix et des décisions Initiativedu groupe. Action d’une personne qui agit, qui entreprend spontanément quelque chose.AutonomieFonctionner sans avoir besoin d’une supervision immédiate, faire Entraidedes choix, prendre des initiatives et des décisions dans le cadre Action qui consiste à s’aider mutuellement.de ses responsabilités. CommunicationConfiance en soi Être en mesure de bien transmettre son opinion ou ses idéesSe percevoir positivement, miser sur ses aptitudes, ses habiletés lors d’un dialogue avec une autre personne.et ses compétences, être sûr de ses capacités. ÉcouteEsprit d’équipe Capacité à être attentif et réceptif aux propos d’autrui.Travailler en collaboration avec d’autres personnes en tenantcompte des aptitudes et des initiatives de chacun. Sens de l’organisation Capacité de réaliser des tâches avec méthode et structure.LeadershipEntraîner et convaincre les autres dans la réalisation de ses Coopérationidées et de ses projets. Avoir une influence sur les autres, en Capacité de collaborer à une action commune avec un ou desraison de ses qualités personnelles, de ses connaissances et de objectifs communs au groupe.ses compétences.Sens des responsabilitésAssumer et réaliser ce qui a été convenu par l’équipe etrespecter ses engagements. 13
  14. 14. TABLEAU D E S C A RAC T É R I S T IQ U E S ENTREPR E N EU R I AL E S Caractéristiques Sens de l’organisation Des activités Confiance en soi Communication Responsabilités Esprit d’équipe Persévérance Coopération Leadership Autonomie Sens de la Créativité Solidarité Initiative Sens des Activités Entraide Écoute Coop Noms Au bout du rouleau X X x X X Gestion du stress X X X La communication X X X X X X X X Les crayons aveugles X X X X Survie en subartique X X X X X X X Le carré d’équipe X X X X X X X Le CV de groupe X X X X X X Le rêve X X X X Le territoire X X x X X X X X Les cartes postales X X X X X Connais-tu ton collègue? X X X Le pont X X X X X X X X X X X X L’encan des valeurs x X X X X Le jeu des X et des Y X X X X X X X X X Le défi de l’œuf extrême X X X X X X X X Pyramide X X X X X La tour sucrée/salée X X X X X X X X X X Opération sauvetage X X X X X Fonctionnement démocratique d’une coop X X X14
  15. 15. Caractéristiques Sens de l’organisation Des activités Confiance en soi Communication Responsabilités Esprit d’équipe Persévérance Coopération Autonomie Leadership Sens de la Créativité Solidarité Initiative Sens des Activités Entraide Écoute CoopNomsDes exemplesd’entrepreneurs XLes funambules X X X X X X X X X XLes idées fermentées X X X X X XSous les projecteurs X XJ’entreprends avec MarcDeChantilly X X X X X X X XRemue-Méninges X XL’incubateur X X X X XDivers-cités X X X XUne bonne idée doitcorrespondre à... XTableau des étapes deréalisation d’un projet X X X XL’échéancier X X X XDynamique de groupe X X X X XPlanifions notre projet X X X XDescription des tâches X X X X X X XPassons au vote X X X X X X X X XConnais-tu tes logos ? XL’image de marque X X X X XLe service à la clientèle X X X X XFinancement X X X X X XFais ta pub ! X X X X X X XUn dernier secret X X X X X X X 15
  16. 16. Moi et les autres16
  17. 17. Au bout Caractéristiques entrepreneuriales Créativité, du rouleau sens de la communication, OBJECTIF esprit d’équipe, DE L’ACTIVITÉ écoute, Permettre aux participants de confiance en soi. mieux se connaître. Matériel DÉROULEMENT DE requis L’ACTIVITÉ Balle de laine 1. 3. 4. et ciseaux Les participants se placent Une fois que chacun à son La prochaine personne doit en cercle. bout de laine, ils doivent commencer la première phrase commencer à parler d’eux- de sa présentation par 2. mêmes les uns à la suite le dernier mot de celle qui À tour de rôle, ils se coupent des autres. La personne doit la précède. Durée un bout de laine de la parler pendant qu’elle enroule 10 à 15 minutes longueur de leur choix. son bout de laine autour de son doigt, et ce, tant qu’il lui en reste. Nombre de participants 3 participants et plus« Moi et les autres »« Au bout du rouleau » 17
  18. 18. note p o ur NOTE POUR L’ANIMATEUR l’anim at e ur CONTEXTE DE L’ACTIVITÉ Cette activité peut être réalisée en début de projet, dans le but de permettre aux participants d’apprendre à se connaître. Pour approfondir l’activité, demandez aux participants de nommer au moins une qualité entrepreneuriale qu’ils possèdent lorsqu’ils exercent une activité/passe-temps. Pour ce faire, vous pouvez débuter par l’activité Pyramide (p.73) Exemples • Je suis autonome quand je planifie mon horaire d’entraînement. • J’utilise mon leadership afin de convaincre mes collègues sur certaines idées. • Je suis capable de gérer mon temps en jumelant mon travail et mes études, et ce, grâce à mon sens de l’organisation. À NOTER Vous pouvez afficher des cartons avec les qualités entrepreneuriales dans le local afin de faciliter l’animation. « Moi et les autres » « Au bout du rouleau »18
  19. 19. FICHE théorique Gestion du stress Caractéristiques UN PEU DE THÉORIE entrepreneuriales • Permettre aux participants de connaître différentes techniques L’écoute, de relaxation pouvant être utilisées au besoin confiance en soi et autonomie • Apprendre à mieux se connaître et à détecter les signaux physiques dus au stress • Favoriser la détente au sein du groupe • Être à l’écoute de soi« Moi et les autres »« Gestion du stress » 19
  20. 20. note p o ur NOTE POUR L’ANIMATEUR l’anim at e ur CONTEXTE Il est conseillé de réaliser ces techniques de relaxation lors des étapes du projet qui peuvent être plus stressantes pour les participants ou à la fin d’une activité qui a demandé beaucoup d’énergie et d’attention. • Ces techniques peuvent être utilisées par les participants en cas de stress, comme lors d’examens, avant une entrevue ou dans toutes autres situations. • Voici quelques techniques de relaxation que nous vous suggérons : (Vous trouverez facilement plus d’information sur Internet) Technique Jacobson La technique consiste à tendre et à relâcher 16 groupes de muscles. Il suffit de tendre assez fermement (sans se faire mal) un groupe de muscles pendant environ 10 secondes et de le relâcher subitement. Ex : tendre les mains et relâcher, ensuite les pieds, ensuite les bras, etc. La visualisation La technique consiste à s’imaginer dans un lieu qui nous procure un sentiment de réconfort et de bien-être, afin de lâcher prise sur la situation stressante. On observe alors les différents détails qui sont dans cet endroit afin de concentrer notre attention sur autre chose que nos sources de stress ou de contrariétés. On remplace le négatif par du positif ! L’automassage Consiste à faire des points de pressions et des massages sur certaines parties du corps, tout en respirant profondément. Technique de respiration profonde Exercer une respiration provenant de l’abdomen, et non du thorax, permettra à l’oxygène de bien parcourir la poitrine et les poumons afin de détendre les muscles. On tente, en même temps de diriger notre attention uniquement sur votre respiration, sur le bruit et la circulation de l’air en chassant les idées stressantes. « Moi et les autres » « Gestion du stress »20
  21. 21. ATELIER COMPLET La C aractéristiques entrepreneuriales Confiance en soi, créativité, sens de la communication, persévérance, autonomie, sens des responsabilités, communication initiative, écoute. OBJECTIFS DE L’ATELIER • Découvrir les impacts d’une communication déficiente • Découvrir les outils pour une communication saine et équitable : M atériel les phrases en « Je » et le feedback constructif requis • Mettre en pratique les outils de communication efficace dans Documents nécessaires des mises en situation issues du quotidien •Exemple de communication en TU •Les impacts du TU dans la communication DÉROULEMENT •Exemple de DE L’ATELIER communication en JE 1. 2. 4. •Le Feedback constructif À l’aide des schémas des Pour introduire l’activité Vous pouvez également •Exercices pratiques étapes de la communication, « Exercices pratiques : demander aux participants montrez aux participants La communication en JE d’improviser à propos la dynamique d’un dialogue et les besoins », de différents sujets de déficient en comparaison demander aux participants conflits à l’aide du document D urée avec un échange sain. s’ils ont déjà vécu des « Improvisation » (p.29), afin 2h30-3 heures Documents situations de conflits où de mettre en pratique les • Exemple de communication ils auraient pu utiliser méthodes de communication en TU (p.23) la stratégie du « JE ». apprises durant l’atelier. • Les impacts du TU dans la Il est conseillé de faire communication (p.24) 3. une rétroaction avec les N ombre • Exemple de communication Demander aux participants participants pour connaître de participants en JE (p.25) de reformuler les phrases leurs observations après 3 participants • Feedback constructif (p.26) accusatrices en phrases « Je », chaque improvisation. et plus à l’aide du document « Exercices pratiques » (p.27-28).« Moi et les autres »« La communication » 21
  22. 22. NOTE POUR L’ANIMATEUR note p o ur l’anim at e ur • Vous pouvez décider de simuler une réaction de colère et d’attendre de voir les réactions des participants avant de leur dévoiler que vous jouiez un rôle. Vous pouvez alors demander aux participants comment ils se sont sentis face à la colère. Quelle a été leur première réaction, huître ou gants de boxe? (Voir « Les impacts du TU dans la communication ») (p.24). • En complément des « Exercices pratiques La communication en JE et les besoins », il peut être intéressant de faire une rétroaction à propos de l’utilisation des mots « toujours » et « jamais », qui constituent une généralisation et mènent souvent à une attaque de l’autre. « Moi et les autres » « La communication »22
  23. 23. EXE M P L E DE C O M M U N IC AT I O N EN « T U » M I S E E N S I T U AT I O N  Lili attendait son chum pour midi mais il arrive à 14h comme si de rien n’était. FRUSTATION Ex: J’étais supposée voir mon amoureux mais il est arrivé deux heures en retard sans avoir téléphoné ACCUSATION, ATTAQUE, BESOIN INSATISFAIT AGRESSION, ISOLEMENT Ex: J’ai besoin de me sentir importante Ex: Tu ne penses rien qu’à toi pendant que pour toi. je t’attends comme une dinde CONFLIT Exemple de réponse du chum de Lili: Ok ben salut. Tu m’appelleras quand tu seras parlable.« Moi et les autres »« La communication » 23
  24. 24. Les i m pacts du« T U » da n s la c o m m un ic at i on L’Huître qui exprime la fermeture. Les gants de boxe qui expriment la contre-attaque. Quand on exprime un message en «TU», il arrive très rarement que la personne s’ouvre à un échange profitable qui permet de trouver une solution à notre insatisfaction. « Moi et les autres » « La communication »24
  25. 25. EXE M P L E DE C O M M U N IC AT I O N EN« J E » Pour la même mise en situation que l’exemple 1 F R U S T R AT I O N Ex: J’étais supposée voir mon amoureux mais il est arrivé deux heures en retard. C O M M U N I C AT I O N EN «JE» P O U R N O M M E R N OTREBESOIN INSATIS FA I T BESOINEx: J’ai besoin de me sentir importante Ex: Je suis déçue de ne pas avoir reçu tonpour toi. appel pour me prévenir de ton retard. Ça me donne l’impression que je ne suis pas importante pour toi.L’autre a plus de chance de répondre aubesoin et cherchera à ce que la situationne se répète pas. *schéma du feedback BESOIN ENTENDU Exemple de réponse du chum de Lili: Je suis désolé, je ne voulais pas que tu m’attendes. Aimerais-tu souper avec moi ce soir. Moi aussi j’aime ça passer du temps avec toi.« Moi et les autres »« La communication » 25
  26. 26. Le f e e db ac k con str uct i f COMMENCER PAR LE POSITIF Permet à l’autre personne de mieux recevoir la critique qui suivra Ex: Je constate que tu as de la facilité à t’exprimer en groupe ÊTRE SPÉCIFIQUE/ S’APPUYER SUR DES FAITS La critique doit porter sur des éléments observables Ex: Par contre, tout à l’heure j’ai été fâchée lorsque tu as affirmé que l’atelier de demain sera plate, car tu n’y as pas assisté encore... FOURNIR UNE PISTE DE SOLUTION Permet à la personne de voir de quelle façon elle pourrait améliorer la situation Ex: Je serais plus ouverte à tes remarques si tu utilisais cette méthode pour les formuler « Moi et les autres » « La communication »26
  27. 27. E xercices prati q u e s :F euille du part icipa ntMISE EN SITUATION 1Ton frère n’a pas rangé sa vaisselle sur le comptoir avant de partir travailler.« Tu laisses toujours toutes tes affaires traîner partout!C’est toujours moi qui range la cuisine derrière toi! »Ton besoin insatisfait ____________________________________________________________________Phrase en «Je» ____________________________________________________________________________________________________________________________________________________MISE EN SITUATION 2Ton chum t’annonce qu’il part pour la fin de semaine avec ses amis dans un chalet.« C’est ça, tu penses juste à toi tout le temps! Tu ne te préoccupes pas de moi! »Ton besoin insatisfait _____________________________________________________________________Phrase en «Je» _____________________________________________________________________________________________________________________________________________________MISE EN SITUATION 3Ton collègue du CJS est en train de parler avec ta nouvelle blonde qui travailleavec vous à la même épicerie.« Ouais, on passe du bon temps pendant le travail. Tu as l’air de le trouver fin Étienne? »Ton besoin insatisfait _____________________________________________________________________Phrase en «Je» _____________________________________________________________________________________________________________________________________________________MISE EN SITUATION 4Tu es au téléphone avec ta mère et tu lui annonces que tu ne resteras pas à souper avec elledimanche soir comme elle te l’avait demandé. Elle te fait sentir coupable et te reproche de ne pasprendre assez de temps pour elle.« Ben là, arrête de capoter, t’es toujours sur mon dos, je fais jamais rien de correct! Il faut toujoursque tout marche comme TU le décides!»Ton besoin insatisfait _____________________________________________________________________Phrase en «Je» _____________________________________________________________________________________________________________________________________________________ « Moi et les autres » « La communication » 27
  28. 28. Exercic e s p rat i q u e s : Feuille r é p on s e MISE EN SITUATION 1 Ton frère n’a pas rangé sa vaisselle sur le comptoir avant de partir travailler. « Tu laisses toujours toutes tes affaires traîner partout! C’est toujours moi qui ramasse la cuisine derrière toi! » Ton besoin insatisfait : besoin d’aide, de travailler en équipe… Phrase en « Je » : J’aimerais que tu m’aides pour les travaux de la maison. (autres bonnes réponses) MISE EN SITUATION 2 Ton chum t’annonce qu’il part pour la fin de semaine avec ses amis dans un chalet. « La communication » « C’est ça, tu penses juste à toi tout le temps! Tu ne te préoccupes pas de moi! » Ton besoin insatisfait: besoin de me sentir importante, de passer du temps avec toi. Phrase en « Je »: J’aimerais ça passer plus de temps avec toi. MISE EN SITUATION 3 Ton collègue du CJS est en train de parler avec ta nouvelle blonde qui travaille avec vous à la même épicerie. « Ouais, on passe du bon temps pendant le travail. Tu as l’air de le trouver fin Étienne??? » Ton besoin insatisfait : besoin de me sentir respecté, besoin de me sentir en confiance. Phrase en « Je » : Ça m’inquiète quand tu parles à d’autres gars au travail. J’ai besoin de sentir que je peux te faire confiance et que tu m’aimes. MISE EN SITUATION 4 Tu es au téléphone avec ta mère et tu lui annonces que tu ne resteras pas à souper avec elle dimanche soir comme elle te l’avait demandé. Elle te fait sentir coupable et te reproche de ne pas prendre assez de temps pour elle. « Ben là, arrête de capoter, t’es toujours sur mon dos, je fais jamais rien de correct! Il faut toujours que tout marche comme TU le décides!» Ton besoin insatisfait: besoin de me sentir compris (e) Phrase en « Je » : Je suis désolé (e). J’aimerais que tu acceptes que j’ai des obligations ce soir. « Moi et les autres » « La communication »28
  29. 29. Improv isat i on THÈME: Ça me tente pas! Durée: 2 minutes CATÉGORIE: En utilisant le « JE » THÈME: Je ne suis pas d’accord avec la décision du groupe. Durée: 1 minute 30 CATÉGORIE: En utilisant le feedback constructif THÈME: J’ai fait une gaffe Durée: 1 minute CATÉGORIE: En utilisant le « JE » THÈME: Un client difficile. Durée: 1h30 minutes CATÉGORIE: Chanté ou avec des gestes exagérés THÈME: Je pense juste à moi Durée: 30 secondes CATÉGORIE: En utilisant les mots « toujours » et « jamais » au moins cinq fois« Moi et les autres »« La communication » 29
  30. 30. Les crayons Caractéristiques entrepreneuriales Sens de la communication, confiance en soi, créativité, aveugles écoute. OBJECTIF DE L’ACTIVITÉ Permetttre de découvrir l’importance du non verbal et de l’influence des différentes perceptions dans la communication Matériel requis • Les fiches de dessins (p.32 à p.36) • Des crayons à mine DÉROULEMENT • Feuilles blanches pour DE L’ACTIVITÉ la reproduction du dessin 1. 3. 5. • Gomme à effacer Former des équipes de deux Expliquer au groupe que la Le participant doit donner et demander aux participants personne assise à proximité des indications claires et de s’asseoir dos à dos. Un des de la table devra reproduire le précises au dessinateur et ne deux participants doit être plus fidèlement possible les peut, à aucun moment, aider assis à proximité d’une table formes géométriques et les visuellement celui qui dessine. Durée pour être en mesure d’écrire. dessins que l’autre personne 30 minutes lui dictera. 6. 2. Donner le temps aux Remettre au participant assis 4. participants de terminer près de la table une feuille Distribuer les dessins à l’activité. Lorsqu’ils ont blanche, une gomme à effacer reproduire en s’assurant que terminé, demandez-leur de Nombre et un crayon à mine. ceux qui vont dessiner ne les comparer les dessins, de participants voient pas. puis à l’aide de la note 4 participants minimum pour l’animateur entamer une discussion. « Moi et les autres » « Les crayons aveugles »30
  31. 31. NOTE POUR note p o ur L’ANIMATEUR l’anim at e ur RÉTROACTION • Comment vous sentiez-vous lorsque vous deviez dessiner sans aucun indice visuel ? • Comment vous sentiez-vous lorsque vous aviez à indiquer à votre coéquipier le dessin à reproduire sans pouvoir fournir d’indices visuels ? • Selon vous, à quoi cette activité a-t-elle servi ? • Pensez-vous qu’une bonne communication peut vous permettre de mieux vendre votre idée ou même votre produit ? • Lorsque vous deviez décrire les images, avez-vous remarqué comment vos perceptions étaient différentes des autres participants ? • Comment nos perceptions peuvent avoir un impact sur nos communications ? • Quels liens faites-vous entre les perceptions et le travail d’équipe dans le projet ? • Cela démontre que, lorsque l’on discute avec quelqu’un, il est important de se regarder pour s’assurer de bien se faire comprendre et de comprendre l’autre. • Selon Julio Fernandez (tiré de Camirand et Bournival, 1990, p. C16), « Une personne apprend mieux si elle est activement engagée dans la formation » Selon lui on retient : 10 % de ce qu’on lit 20 % de ce qu’on entend 30 % de ce que l’on voit 50 % de ce que l’on voit et entend« Moi et les autres »« Les crayons aveugles » 31
  32. 32. FICHE DE DESSIN_1   « Moi et les autres » « La communication »32
  33. 33. FICHE DE DESSIN_2  « Moi et les autres »« La communication » 33
  34. 34. FICHE DE DESSIN_3   « Moi et les autres » « La communication »34
  35. 35. FICHE DE DESSIN_4  « Moi et les autres »« La communication » 35
  36. 36. FICHE DE DESSIN_3   « Moi et les autres » « La communication »36
  37. 37. Survie en subarctique Caractéristiques OBJECTIFS entrepreneuriales DE L’ACTIVITÉ Créativité, leadership, • Développer et mettre en pratique l’esprit d’équipe confiance en soi, • Permettre aux participants de mieux se connaître sens de la communication, • Développer leur sens de la communication solidarité, autonomie. DÉROULEMENT DE L’ACTIVITÉ Matériel 1. 5. 8. requis Demander aux participants En équipe, les participants Expliquer l’interprétation •Calculatrice et crayons quels sont les avantages classent les objets de la « Liste des résultats aux participants : •Fiches à travailler individuellement ? des articles » (p.41) selon le « Mise en situation En équipe ? degré d’utilité pour assurer • Lorsque le nombre dans de survie dans le subarctique » Quelles qualités sont la survie des rescapés, dans la la colonne 4 est plus petit « Fiche d’informations nécessaires pour travailler colonne « Le classement que celui de la colonne 5, scientifiques » efficacement en groupe ? de l’équipe ». le participant a obtenu un « Liste des articles » Que préfèrent-ils? meilleur rendement lors du « Le choix des experts » 6. travail individuel. (p.39 à 42) 2. Dévoiler maintenant le Les participants devront lire classement des experts, en • Si le nombre est plus petit individuellement la « Mise en expliquant chacun des choix, dans la colonne 5 que dans situation » (p.39-40). grâce au corrigé. Inviter les la 4, le participant a été participants à inscrire les plus efficace lors du travail Durée 3. résultats dans la colonne d’équipe. 1h30 Individuellement, les « Le classement des experts participants classent les objets en survie » de leur tableau. • Si un participant obtient de la « Liste des articles » de meilleurs résultats lors (p.41) selon leur degré d’utilité 7. du travail individuel, c’est pour assurer la survie des Demander aux participants qu’il n’exploite pas assez son Nombre rescapés, dans la colonne de calculer la différence entre leadership et qu’il aurait tout de participants « Le classement individuel ». le classement des experts et à gagner à s’affirmer au sein 4 participants et plus leur classement individuel, d’un groupe. 4. puis d’équipe, en remplissant Former maintenant les quatrième et cinquième • Si un participant obtient des équipes de travail colonnes du tableau. Lorsqu’ils un meilleur résultat lors du d’environ 4 personnes. ont fait ces soustractions, travail de groupe, c’est tout faites-leur additionner les à fait normal, à cause de la résultats de la quatrième, théorie de la prise de décision puis de la cinquième colonne synergique : quatre têtes séparément. valent mieux qu’une!« Moi et les autres »« Survie en subartique » 37
  38. 38. NOTE POUR L’ANIMATEUR note p o ur l’anim at e ur CONTEXTE Cette activité peut être réalisée en début de projet, afin d’établir des liens avec le processus de décision en groupe. Vous pourrez les faire en leur disant qu’il n’est pas toujours facile de prendre des décisions à plusieurs, surtout en situation de stress. • Il est important de prendre au préalable connaissance du choix des experts (p.42), ainsi que de la théorie sur la prise de décision synergique (p.43) qui affirme que les décisions prises en groupe devraient être meilleures que celles prises individuellement, à cause de la force du nombre. • Il est possible de lire la mise en situation et la problématique en groupe ou de demander aux participants de le faire de façon individuelle, en fonction de l’aisance en lecture des participants. • Tout au long de l’activité, annoncer régulièrement le temps restant à chacune des étapes afin d’augmenter le niveau de stress des participants. Cela les contraindra à prendre des décisions rapides, comme en situation de survie. « Moi et les autres » « Survie en subartique »38
  39. 39. M ISE EN SITUATI O ND E SURVIE DANSL E SUBARCTIQUELa situation décrite dans ce problème est basée sur des cas réelsdans lesquels hommes et femmes vivent ou meurent selon lesdécisions de survie qu’ils prennent. Votre «vie» ou votre «mort»dépendra de l’habileté de votre groupe à partager sa connaissanceactuelle d’un problème relativement peu familier, dans le but quele groupe puisse prendre des décisions qui vont les conduire àvotre survie.MISE EN SITUATIONIl est approximativement 14h30, le 5 octobre et l’hydravion dans La région immédiate est couverte de conifères. Ici et là, il y alequel vous aviez pris place vient de s’écraser sur la rive est du quelques montagnes avec des pierres et des arbustes.Lac Laura, dans la région subarctique, au nord de la frontièreQuébec / Terre-Neuve. Le pilote a été tué dans l’écrasement mais La toundra (marais arctiques constitués de petits arbustes)les autres occupants ne sont pas blessés. Chacun de vous est recouvre les vallées entre les montagnes. Environ 25% de lamouillé jusqu’à la taille et a transpiré abondamment. Peu après superficie de la région est couverte par des lacs longs qui lesl’écrasement, l’avion a dérivé en eau profonde et a sombré avec relient ensemble.le corps du pilote pris à l’intérieur. La température durant le mois d’octobre varie entre 4°C et 2°C,Le pilote a été incapable de contacter quiconque avant l’écrasement. quoiqu’elle peut atteindre occasionnellement à son plus haut 37°CToutefois, les signaux au sol indiquaient que vous étiez à 78 km et descende à son plus bas 82°C De lourds nuages couvrent le cielau sud de la direction projetée et approximativement à 57 km par la plupart du temps, puisqu’on y retrouve qu’une journée de beauair à l’est de Shefferville. On accède à la ville seulement par air ou temps sur dix. 13 à 18 centimètres de neige recouvrent le sol,par chemin de fer, toutes les routes se terminant à quelques km quoique l’épaisseur actuelle varie énormément à cause du ventdes limites de la ville. Votre groupe était sensé revenir du nord- qui balaie les régions exposées et construit des amoncellementsouest du Labrador à Shefferville, au plus tard le 19 octobre et un de 1 à 1,5 mètre à certains endroits. Le vent souffle en moyenneformulaire de notification de vol avait été rempli à cet effet au de 34 km à 39 km à l’heure.département du transport, via la radio de Shefferville. Vous êtes vêtus de sous-vêtements isolants, de bas, de chemises en laine, de pantalons, de mitaines tricotées, de vestes en peaux de mouton, de bonnets tricotés en laine et de chaudes bottes de chasse en cuir. Ensemble, vos possessions personnelles incluent 5 153 $ en billets, 4 vingt-cinq sous, 2 dix sous, 1 cinq sous et 3 sous noirs, un couteau de poche (2 lames et un poinçon qui ressemble à un pic à neige), un bout de crayon de plomb ainsi qu’une carte aérienne.« Moi et les autres »« Survie en subartique » 39
  40. 40. FICHE D ’ I N F O R M AT I O N S SCIENT I F IQ U E S Tableau des températures pour la région de l’écrasement Température Moyenne de Moyenne de Température moyenne la température la température minimum escomptée journalière supérieure journalière inférieure journalière -0,9 °C 2,1 °C -4 °C -17,8 °C Température -9,1 °C -5,3 °C -12,6 °C -36,1 °C minimum -17,4 °C -13,6 °C -22,3 °C -41,1 °C escomptée -23,2 °C -18,6 °C -27,8 °C -47,2 °C Moyenne des précipitations de neige Octobre (moyenne de 11 jours de précipitations de neige) : 19,1 cm Novembre (moyenne de 16 jours de précipitations de neige) : 36,8 cm Indice de refroidissement des vents LES PARTIES DE PEAU EXPOSÉES GÈLERONT À Vélocité des vents (km/h) Température (°C) 69,2 -6,7 41,8 -9,4 29 -12,2 22,5 -15 20,9 -17,8 14,5 -20,6 11,3 -23,3 9,7 -26,1 8,1 -28,9 6,4 -31,7 4,8 -34,4 3,2 -40 ➢ Lever du soleil à 6 h 15 ➢ Coucher du soleil à 17 h 45 « Moi et les autres » « Survie en subartique »40
  41. 41. List e de s a rt ic le s Étape 1 Étape 2 Étape 3 Étape 4 Étape 5 Le classement Le classement Le classement Différence Différence entre ARTICLES individuel individuel des experts entre les les étapes 2 et 3 en survie étapes 1 et 3 Boussole Un gallon de sirop d’érable Un sac de couchage par personne (de type arctique, rempli avec de l’isolant) Une bouteille de pilules pour la purification de l’eau Une grosse toile de 6,1 mètres X 6,1 mètres 13 allumettes en bois dans une boîte de métal à l’épreuve de l’eau et à couvercle vissé 76,2 mètres de corde de nylon tressée de 3,8 cm, test de 50 livres. Une lampe de poche qui fonctionne avec 4 piles 3 paires de raquettes 1/5 de bouteille de rhum Bacardi Ensemble de rasoir à main avec miroir Un réveil-matin que l’on remonte à la main Une hache Une chambre à air pour roue d’avion de 35,6 cm (percée) Un livre intitulé : Navigation par l’Étoile du Nord Totaux * Lorsque vous calculez la différence, le chiffre est toujours positif. Exemple : Si dans la colonne 1 vous avez écrit 5 et que dans la colonne 3, le chiffre est 9, dans la colonne 4, vous écrirez une différence de 4.« Moi et les autres »« Survie en subartique » 41
  42. 42. C HOIX DES EXPE RTS1. Allumettes dans un contenant hermétique 8. Chambre à airEssentiel et primordial. Permet d’allumer un feu pour se protéger Permet de fabriquer une fronde pour tuer des oiseaux. Peutdu froid. Seuls des experts sont en mesure d’allumer un feu également être brûlée: la fumée épaisse peut être visible d’und’une autre façon. La nuit, le feu peut s’avérer un signal. avion.2. Hache 9. Rasoir à lame et miroirPermet de couper du bois pour le feu. Utile pour bâtir un abri, Permet d’envoyer des signaux miroir quand il y a du soleil. Ladécouper un animal. lame peut être utile pour découper.3. Toile de canevas 10. Lampe de pocheSert d’abri pour se protéger des vents, de la pluie et de la neige. Source de lumière additionnelle. Bon pour des signaux lumineuxIl est alors possible de bâtir une tente, la toile peut être vue de nuit.d’un avion qui survole le campement. 11. 26 onces de rhum4. Sac de couchage Peut être employé à des fins médicales comme désinfectant ouEssentiel si vous voulez survivre pendant 14 nuits dans le climat anesthésiant. Peut aussi être utilisé pour allumer un feu.arctique. 12. Réveil-matin remontable5. Gallon de sirop d’érable S’il fonctionne, peut indiquer le temps. Les ressorts peuventExcellente source de calories et d’énergie. Le contenant peut servir d’hameçons.également être employé pour ramasser de l’eau, faire bouillirdes plantes. 13. Boussole magnétique Inutile là où il y a du minerai de fer. Aiguille peut être utile pour6. Corde couper, coudre, etc.Aide à attacher des branches pour construire un abri. Vouspouvez la défaire pour fabriquer une ligne à pêche, un arc ou 14. Livre d’astronomie polaireune trappe pour capturer de petits animaux. Peut servir à allumer le feu, peut être utilisé comme papier hygiénique, etc. Pourrait servir seulement la nuit.7. RaquettesPermet de pouvoir se déplacer pour aller à la chasse, chercher 15. Flacon de purificateur d’eaudu bois, etc. La pollution est inexistante à cet endroit. L’eau des lacs et des rivières est claire comme du cristal. Le flacon peut être employé comme gobelet. « Moi et les autres » « Survie en subartique »42
  43. 43. PRI S E D E D ÉC I S I O N SYN E R GIQ U E Le tableau précédent illustre les habiletés et les ressources impliquées dans une prise de décision synergétique qui consiste en une méthode d’utilisation des ressources humaines disponibles dans un groupe. L’efficacité d’une décision donnée est déterminée par les résultats de cette décision. Les résultats sont un produit des ressources disponibles et du processus par lequel ces ressources sont utilisées. Les ressources comportent tout le matériel, aussi bien naturel que fabriqué par l’homme, ainsi que toutes les connaissances et les habilités des individus. Le processus par lequel les ressources humaines et matérielles sont utilisées est basé sur l’habileté utilisée par les gens pour obtenir des résultats. Ces habiletés sont principalement de trois ordres : les habiletés interpersonnelles (habiletés à travailler avec les autres ou à coopérer), les habiletés rationnelles (habilités à faire face à une situation en utilisant toute sa créativité), les habiletés à effectuer une tâche (habiletés nécessaires afin d’exécuter une décision). Dans des situations de crise comme celles de la survie, les habiletés à effectuer une tâche sont souvent déficientes. Étant donné que la crise est un ensemble de circonstances à la fois nouvelles, soudaines et inattendues, les gens impliqués n’ont habituellement pas le temps de développer les habiletés nécessaires pour effectuer efficacement une tâche afin de faire face à la crise. En conséquence, dans une telle situation, il est très important que les gens soient capables d’utiliser totalement leurs habiletés interpersonnelles et relationnelles. Lorsqu’ils réussissent à le faire, ils produisent des résultats qui sont supérieurs à la somme de leurs efforts individuels. Les résultats de la performance de l’équipe subarctique sont des indications de l’effet synergétique. Le résultat individuel moyen (47.7) et la moyenne des meilleurs résultats individuels des équipes perdantes (35.9), résultats qui sont moins bons que le résultat moyen des équipes (30.1), laissant entendre que le manque d’information soit une première raison de leur pauvre performance. Toutefois, le résultat individuel moyen (47.7) et la moyenne des résultats individuels des équipes gagnantes (31.7) ne sont pas significativement différents de la moyenne des 430 équipes qui ont fait face à la situation (30.1). Par conséquent, les équipes gagnantes font mieux, non pas parce qu’elles ont plus d’informations sur le sujet, mais à cause de la façon plus efficace avec laquelle elles prennent leurs décisions.« Moi et les autres »« Survie en subartique » 43
  44. 44. le carré Caractéristiques entrepreneuriales Leadership, initiative, entraide, d’équipe sens de la communication, OBJECTIFS esprit d’équipe, écoute. DE L’ACTIVITÉ • Favoriser la cohésion de groupe • Développer des habiletés de travail d’équipe Matériel DÉROULEMENT requis DE L’ACTIVITÉ Une longue corde dont les bouts 1. 3. sont séparés (environ L’animateur explique que L’animateur doit s’assurer 10 m ou plus selon le nombre de les joueurs devront former un que les bouts de corde sont joueurs), des bandeaux pour les carré en travaillant en équipe. donnés aléatoirement, et que yeux (pour chaque joueur) la corde est entremêlée. Les 2. joueurs peuvent faire glisser Tous les joueurs ont les yeux leurs mains le long de la corde bandés, ils forment un cercle sans jamais la lâcher. et prennent un bout de corde qu’ils doivent tenir fermement Durée sans jamais le lâcher. Environ 10 minutes La corde étant entremêlée, les joueurs sont ensuite appelés à former un carré sans jamais lâcher la corde, et ce, le plus efficacement et Nombre rapidement possible. n ot e p o ur de participants Ils devront communiquer entre 5 à 8 participants eux afin d’atteindre le but ultime. l ’ a n i m at e ur • Pour réussir le défi, les participants devront se déplacer sous la corde, ou par-dessus, selon les stratégies choisies. NOTE POUR VARIANTES DE L’ACTIVITÉ L’ANIMATEUR • Plusieurs équipes peuvent être formées simultanément et celles-ci devront réussir à former un carré parfait le plus rapidement possible. • S’il y a beaucoup de participants, formez deux équipes et les faire jouer à tour de rôle. La première équipe réalisera l’activité en ayant les yeux ouverts et la deuxième en ayant les yeux « Moi et les autres » fermés. L’équipe qui attend son tour joue le rôle d’observateur. «Le carré d’équipe »44
  45. 45. Le CV Caractéristiques entrepreneuriales Coopération, confiance en soi,sens de la communication, esprit d’équipe, écoute. de groupe OBJECTIFS DE L’ACTIVITÉ • Valoriser les acquis des participants du groupe • Favoriser la cohésion de groupe Matériel • Créer un portrait du groupe requis •Graffiti collectif : (voir modèle p.47) grand carton. DÉROULEMENT Tracer des lignes pour séparer DE L’ACTIVITÉ la feuille (ou grand carton) en sections selon 1. 2. 4. le nombre de participants. Exercice du graffiti collectif Une fois le temps écoulé, Retour en grand groupe :(Ex : équipe de trois = 3 sections) (voir Note pour l’animateur les participants changent Chacune des équipes ressort On donne aux sections p.46) de section. les éléments qui concernent les titres suivant : le plus grand nombre MES INTÉRÊTS ET MES Les participants remplissent À chaque fois qu’un de personnes. PASSIONS, MES EXPÉRIENCES le graffiti collectif en équipe participant obtient une DE TRAVAIL, MES COURS et MES de 3 ou 4. Dans chacune nouvelle section, il doit lire On les notes au fur et à FORMATIONS, SOMMAIRE DE MES des sections, des thèmes les énoncés que les autres mesure au tableau en classant COMPÉTENCES. sont identifiés. participants ont inscrits. les éléments par thème. Ex : intérêts, passions, S’il possède les mêmes On a alors un inventaire • Crayons feutre ou à l’encre expériences de travail compétences et intérêts du potentiel du groupe, un CV pour chaque participant. et formations, valeurs, que les autres, il ajoute ses de groupe. (voir modèle p.48) compétences générales… initiales à côté de ces derniers •Tableau pour l’animateur. et ajoute ses propres réponses Chaque participant a une en lien avec le thème. • Accès à internet, ordinateur et pointe devant lui, il possèdeles documents utiles au jeu dans donc 4 minutes pour inscrire 3. le guide Jeune Coop en ligne. le plus grand nombre On poursuit ainsi jusqu’à d’informations le concernant ce que toutes les sections • Modèle de CV de groupe en lien avec le thème du graffiti aient été remplies (p.48) de la section. par les participants. Durée Environ 2 heures« Moi et les autres »« Le CV de groupe » 45

×