1 13/12/11Conf«DéveloppemeLeviers de CroiAlger 13 Dérencent Durable et RSE:ssance pour les PME »écembre 2011Le CJD* Algéri...
2 13/12/11INTERVENANTSCJD International+PartenairesPROFILS DES INTERVENANTSNassim LounesPrésident du CJD AlgérieRachid Mou...
3 13/12/11Djenidi BendaoudExpert Consultant et Formateur ISO 26000Ali HarbiExpert Consultant et Formateur ISO 26000Yacine ...
4 13/12/11CONTENU DE LA CONFERENCEIntervention de M. Rachid Moussaoui, directeur général de l’ANDPME*Après une allocution ...
5 13/12/11Intervention de Mme Marita Riedel, directrice du programme DEVEDLe développement des TPE-PME et la création d’em...
6 13/12/11Zakaria Fahim a présenté dans son allocution le CJD International, dont il est leprésident. Cette organisation, ...
7 13/12/11pour l’application de la norme ISO 26000, et quatre autres organisations serontaccompagnées de 2012 à 2014.Concr...
8 13/12/11L’avantage de l’ISO 26000, selon le consultant Ali Harbi, est qu’il permet de prendreen compte les attentes de t...
9 13/12/11• Démarche éthique et moraleA retenirL’ISO 26000 entre dans le cadre du développement durable.Trois piliers dans...
10 13/12/11grande quantité d’eau, menace les réserves dont dispose le pays pour les années àvenir. Il lui faut donc réfléc...
11 13/12/11Table ronde : La place de l’ISO 26000 dans le programme de mise à niveau desentreprisesCette table ronde a été ...
12 13/12/11Cas de BKL Industries, par Samy BOUKAILABKL est une entreprise familiale fondée en 1972, spécialisée dans le bâ...
13 13/12/11Nicolas Schmitt, membre du CJD France, a animé l’atelier GPS en début d’après-midi. Le GPS, ou système de perfo...
14 13/12/11l’application de la GRI, A, B et C, le niveau A correspondant à l’application totale dela norme ISO 26000.A ret...
15 13/12/11DONNEES STATISTIQUES SUR L’EVENEMENTNombre de participants : 90Participants par secteur d’activité :Privé60%Ass...
16 13/12/11EVALUATION DE LA CONFERENCE PAR LES PARTICIPANTS	-Est-ce que le concept de la RSE vous a été clairement expliqu...
17 13/12/11- Une des recommandations de la conférence est la création dun "Club dEntrepreneurs Responsables",seriez-vous i...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Conference Développement Durable & RSE - 13 Décembre 2011

799 views

Published on

Développement Durable & RSE: leviers de croissance pour les PME.
Le CJD* Algérie a organisé une conférence sur le thème de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), qui entre dans le cadre du développement durable. La RSE est un « concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes sur une base volontaire », selon la définition du livret vert sur la RSE édité par la Commission Européenne.
Pour accompagner les entreprises à intégrer la RSE, une norme ISO*, l’ISO 26000, a été mise en place en novembre 2010.

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
799
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
18
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Conference Développement Durable & RSE - 13 Décembre 2011

  1. 1. 1 13/12/11Conf«DéveloppemeLeviers de CroiAlger 13 Dérencent Durable et RSE:ssance pour les PME »écembre 2011Le CJD* Algérie a organisé une conférence sur le thème de la responsabilitésociétale des entreprises (RSE), qui entre dans le cadre du développement durable.La RSE est un « concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupationssociales, environnementales, et économiques dans leurs activités et dans leursinteractions avec leurs parties prenantes sur une base volontaire », selon la définitiondu livret vert sur la RSE édité par la Commission Européenne.Pour accompagner les entreprises à intégrer la RSE, une norme ISO*, l’ISO 26000, aété mise en place en novembre 2010.CJD : Centre des jeunes dirigeants d’entrepriseISO : Organisation internationale de normalisation (International Organization for Standardization)ANDPME : Agence nationale de développement des petites et moyennes entreprisesDEVED : Développement économique durable
  2. 2. 2 13/12/11INTERVENANTSCJD International+PartenairesPROFILS DES INTERVENANTSNassim LounesPrésident du CJD AlgérieRachid MoussaouiDirecteur Général de l’ANDPMEMarita RiedelDirectrice du Programme Deved (Développement Economique Durable) de la GIZMourad SadouModérateur et Responsable Programme Sequa de la GIZZakaria FahimPrésident du CJD International et past président du CJD Maroc
  3. 3. 3 13/12/11Djenidi BendaoudExpert Consultant et Formateur ISO 26000Ali HarbiExpert Consultant et Formateur ISO 26000Yacine FoudadExpert Consultant et Auditeur SocialMichel MeunierPrésident CJD FranceDy Ould ZainPrésident CJD MauritanieWafa Sayadi MakhloufPrésidente CJD TunisieDaouda SyllaMembre CJD SénégalKahina TounsiResponsable management qualité et environnement à NCASamy BoukailaPrésident Directeur Général de BKL IndustriesNicolas SchmitMembre du CJD France
  4. 4. 4 13/12/11CONTENU DE LA CONFERENCEIntervention de M. Rachid Moussaoui, directeur général de l’ANDPME*Après une allocution de bienvenue du président du CJD, Nassim Lounes, la parole aété donnée à Rachid Moussaoui, directeur général de l’ANDPME. Ce dernier aprésenté le travail de cet organisme étatique, chargé de promouvoir la créationd’entreprise en Algérie, et ses objectifs :• La mise à niveau de 20 000 PME : le but du programme MAN estd’accompagner les PME dans leur développement, et d’améliorer leurcompétitivité. Les entreprises éligibles sont celles appartenant aux secteurs delindustrie, du BTPH, de la pêche, du tourisme et hôtellerie, des services, destransports et des services TIC. Elles doivent avoir au moins deux ansd’existence, et avoir une structure financière stable.• La création de 200 000 nouvelles entreprises (actuellement 321 000 PME)• La création de 3 000 000 d’emplois• La création de centres de facilitations : actuellement au nombre de 14 àtravers l’Algérie, ces centres ont pour objectif d’accompagner les jeunescréateurs d’entreprise.L’accompagnement des PME se fait par de la formation et du conseil avec un« coach » pour chacune d’entre elles, la sensibilisation aux TIC, et l’incitation àdévelopper les partenariats entre le public et le privé.
  5. 5. 5 13/12/11Intervention de Mme Marita Riedel, directrice du programme DEVEDLe développement des TPE-PME et la création d’emploi sont également les axes surlesquels se déploie le programme DEVED, mis en place par le Ministère Algérien dela PME et le Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Economique et duDéveloppement (BMZ). Les objectifs présentés par Marita Riedel, sont l’incitation àl’entrepreneuriat, la promotion des PME, le développement régional, ledéveloppement des compétences pour l’innovation et les ressources humaines, letout dans une perspective de développement durable. La création d’un club desdirigeants responsables en Algérie figure également dans les plans du DEVED.Intervention de M. Zakaria Fahim, président du CJD international
  6. 6. 6 13/12/11Zakaria Fahim a présenté dans son allocution le CJD International, dont il est leprésident. Cette organisation, créée en 1938, rassemble plus de 3 500 jeunes chefsd’entreprise à travers le monde. Elle existe depuis 2008 en Algérie, où elle estprésidée par Nassim Lounes. La promotion de la RSE se fait dans la droite ligne desvaleurs défendues par le CJD, dont la devise est « une économie au service del’homme ».Le CJD a pour projet de se développer en Afrique, afin de partager son expérienceavec de jeunes dirigeants africains, et de créer un réseau de business angels. Unsalon Afrique-entrepreneurs est prévu pour mars 2012 à Casablanca (Maroc) dansce sens.Panel n°1 «Des origines du concept de RSE à ses applications récentes – Etatdes lieux»Intervention de M. Djenidi Bendaoud, consultant et formateur ISO 26000 « LaRSE et les ressources humaines – quelles lignes directrices ? »Djenidi Bendaoud a tout d’abord présenté une introduction à l’ISO 26000. Cettenorme, édictée en novembre 2010, porte sur la RSE. Elle a nécessité 10 ans dedébat avant d’être promulguée, mais n’est pas certifiable pour le moment. Ceconsultant accompagne en Algérie deux entreprises pilotes, NCA Rouiba et CETIM,
  7. 7. 7 13/12/11pour l’application de la norme ISO 26000, et quatre autres organisations serontaccompagnées de 2012 à 2014.Concrètement, l’application de la RSE nécessite de se poser les questions suivantes,a affirmé Bendaoud : envers qui suis-je responsable, et envers quoi suis-jeresponsable. La norme ISO 26000 propose un cadre pratique plus précis pour yrépondre.Le déploiement de la RSE dans les ressources humaines se fait dans 5 domainesd’actions :• L’emploi et la relation employeur/employé (promouvoir la stabilité de l’emploiau détriment du travail temporaire, l’égalité des chances et du traitement,bannir la discrimination)• Les conditions de travail et la protection social (conditions de travail décentes,salaires conformes à la législation)• Le dialogue social• La santé et la sécurité du travail• Le développement du capital humainA retenir :L’ISO 26000 est un guide pour développer la RSE.L’ISO 26000 n’est pas encore une norme certifiable.Elle incite à respecter la loi, et même à aller plus loin pour développersa propre éthique.Intervention de M. Ali Harbi, consultant et formateur ISO 26000 : « Comprendreet évaluer les implications concrètes pour l’organisation de l’entreprise»
  8. 8. 8 13/12/11L’avantage de l’ISO 26000, selon le consultant Ali Harbi, est qu’il permet de prendreen compte les attentes de toutes les parties prenantes de l’entreprise : lesactionnaires, les employés, consommateurs, et la nature. L’ISO 26000 répond auxexigences du développement durable, dont il a donné une définition : c’est un «développement qui répond aux besoins du présent, tout en gardant la capacité àmaintenir les besoins des sociétés futures ».Le développement durable est à la croisée de trois piliers: la société, l’économique etlenvironnement.EnvironnementSociétal/social EconomiqueDéveloppement durableM. Harbi a également insisté sur le fait que la RSE est devenu un concept degouvernance utilisé par les plus grandes entreprises, et qu’il allait se généraliser.Grâce à l’ISO 26000, toutes les initiatives pour répondre au développement durablesont unifiées dans une seule norme, dont il a défini les 7 questions centrales :• La gouvernance• Les droits de l’homme• Relations, conditions de travail• Questions relatives aux consommateurs• Environnement• Loyauté des pratiques• Collectivités / Développement localEn conclusion, M. Harbi a indiqué l’intérêt de la RSE via l’ISO 26000 :• Attractivité financière• Image et crédibilité• Anticipation réglementaire
  9. 9. 9 13/12/11• Démarche éthique et moraleA retenirL’ISO 26000 entre dans le cadre du développement durable.Trois piliers dans le développement durable : l’environnement, lasociété et l’économique. L’ISO 26000 permet de répondre aux besoinsdes trois.La RSE augmente l’attractivité financière, améliore l’image et lacrédibilité de l’entreprise, permet d’anticiper la réglementation, et estune démarche éthique et morale.Panel n°2 «La RSE, levier pour la performance global de l’entreprise»Le président du CJD France, Michel Meunier, a insisté à nouveau sur la nécessité,pour une entreprise, de ne pas avoir qu’une finalité financière, mais aussi uneresponsabilité sociale, sociétale et environnementale. Pour aider à l’instauration de laRSE, il faut reconsidérer l’économie et la place de l’Homme dans celle-ci. Les outilsqui permettent de mesurer la performance de l’entreprise doivent donc être revus,afin de pouvoir mesurer aussi le capital immatériel d’une entreprise.M. Meunier a ensuite rappelé la charte de l’entreprise citoyenne, établie dès 1992par le CJD, et dont la RSE est le prolongement. Le feedback plutôt positif venant desentreprises consultées sur les questions de RSE, incite à l’optimisme selon lui.Trois représentants du CJD en Afrique ont ensuite pris la parole. Le premier d’entreeux, Dy Ould Zain, représentant de l’organisation en Mauritanie, a insisté sur laperspective à long terme de la responsabilité sociétale, en donnant l’exemple del’exploitation des minerais en Mauritanie : cette exploitation, qui nécessite une
  10. 10. 10 13/12/11grande quantité d’eau, menace les réserves dont dispose le pays pour les années àvenir. Il lui faut donc réfléchir à l’équilibre entre ce que rapporte une activité, et lesressources qu’elle demande.Wafa-Sayadi Makhlouf, présidente du CJD Tunisie, a mis en exergue la situationpolitique et sociale en Tunisie après la révolution, qui doit, selon elle, amener lesentreprises à réfléchir sur leurs rôles social et sociétal.Enfin, Daouda Sylla, a évoqué l’immense chantier qui attend le CJD Sénégal, fondé ily a seulement quelques mois, pour mener des actions en faveur de la RSE dans sonpays, où le concept reste méconnu.Le président du CJD International, Zakaria Fahim, a repris ensuite la parole pourévoquer l’implication sociale d’une entreprise, par le biais de deux exemples issus duMaroc. Le premier concerne une entreprise qui offre à ses employés la possibilité dese rendre chez leurs familles pour l’Aïd el Kebir, en prenant à sa charge les frais duvoyage, avec un retour fixe. Ce service permet d’éviter les retards des ouvriers, etainsi de retrouver son rythme de croisière rapidement. L’autre exemple est celuid’une entreprise qui propose une couverture médicale à ses employés depuis denombreuses années, alors que la loi ne l’y obligeait pas. Ce faisant, les ouvriers sesentent plus impliqués dans la vie de l’entreprise, et se montrent plus vigilants autravail. Ainsi, les machines qu’ils contrôlent ne sont jamais tombées en panne, car lesouvriers sont plus attentifs, et au moindre problème constaté, préviennent leurssupérieurs.
  11. 11. 11 13/12/11Table ronde : La place de l’ISO 26000 dans le programme de mise à niveau desentreprisesCette table ronde a été l’occasion d’observer plus précisément l’application de l’ISO26000 dans l’entreprise, à travers les exemples de la NCA Rouiba entreprise pilotepour l’application de la norme ISO 26000 et de BKL Industries entreprise ayantbénéficié du programme de mise à niveau.Cas de NCA Rouiba, par Kahina Tounsi, responsable management qualité &environnement :NCA Rouiba est une entreprise algérienne spécialisée dans les jus de fruits. Afin derépondre à sa vision, qui est de « devenir l’entreprise citoyenne leader des boissonset breuvages sans alcool dans le Maghreb », Rouiba a mis en place une stratégie quiintègre les normes de l’ISO 26000.L’ISO 26000 a permis de mettre en lumière certaines insuffisances et domaines àaméliorer, comme le système de rémunération après un audit interne. Rouibacompte également intensifier ses actions en faveur de l’environnement, comme pourle tri des déchets et l’utilisation de l’eau, et ses actions en faveur de ses employés(évènements, fêtes pour les enfants, team building). Pour les consommateurs, ils’agira de les sensibiliser sur les risques d’une consommation trop importante desucre, avec l’objectif de réduire la teneur de ses produits en sucre. En conclusion,Kahina Tounsi a indiqué qu’il y avait eu un retour sur investissement avec l’ISO26000, puisqu’il a permis de structurer les actions à mener.
  12. 12. 12 13/12/11Cas de BKL Industries, par Samy BOUKAILABKL est une entreprise familiale fondée en 1972, spécialisée dans le bâtiment, baieset vitrages. Le développement durable pour BKL passe par exemple par la réductionde l’utilisation du bois, pour lutter contre la déforestation (environnement), ou la luttecontre le chômage, en aidant de jeunes diplômés dans le bâtiment à monter desprojets. L’intégration de l’ISO 26000 dans l’entreprise a été facilitée par le fait queBKL partage les valeurs promues par l’ISO.1erAtelier : GPS (Global Performance System)
  13. 13. 13 13/12/11Nicolas Schmitt, membre du CJD France, a animé l’atelier GPS en début d’après-midi. Le GPS, ou système de performance globale, est un concept développé par leCJD qui permet de faire un diagnostic de l’entreprise, et de piloter ses plans d’actionsen matière de RSE. Une entreprise avec une bonne performance globale, estperformante sur le plan économique, sociale, sociétale et environnementale. L’intérêtpour une entreprise d’avoir une bonne performance globale, est d’améliorer sacompétitivité sur la durée, et de valoriser son image.Trois outils de GPS ont été pensés et réalisés par le CJD :• Pour sensibiliser : Un jeu pédagogique, I Nove You, crée en 2008. Ce jeu detable sert à sensibiliser les dirigeants à la performance globale, à partager lesbonnes pratiques, et à faire un état des lieux simple et rapide, pour repartiravec des idées concrètes et innovantes.• Pour s’évaluer et piloter son plan, un outil en ligne de diagnostic a étédéveloppé par le CJD. L’outil est un questionnaire comportant 100 questions,avec 10 thématiques de la performance globale. Les entreprises peuventl’utiliser en ligne, et comparer leurs résultats avec ceux de plus de 200entreprises qui ont mis en ligne leurs résultats, parmi les 2 000 qui se sontdéjà évalués.• Pour favoriser les échanges et le partage d’expériences entre dirigeants : lescommissions Start – Jump – Progress sont proposées aux adhérents du CJD.Ce programme s’étale sur 3 années : la 1eannée (Start) consiste en unautodiagnostic et la formalisation de la stratégie en lien avec la performanceglobale, la seconde (Jump) consiste à définir des plans d’actions, et enfin la 3eannée (Progress) est une phase d’approfondissement de l’un des quatre axes(économique, sociale, sociétale et environnementale).A retenirLe GPS (Système de Performance Globale) est un concept développépar le CJD pour améliorer la performance économique, sociale,sociétale et environnementale dune entrepriseTrois outils proposés par le CJD: le jeu I Nove You, loutil en ligne dediagnostic, les commissions Start - Jump - Progress.2eatelier : Approfondir l’ISO 26000Ali Harbi a repris la parole en fin de journée pour animer l’atelier destiné àapprofondir la norme ISO 26000. Le préalable avant d’aborder les 7 questions de laRSE selon M. Harbi, est de faire son autodiagnostic. Il permet d’établir un pland’action avec des priorités, et aborder les 7 questions graduellement.Pour pallier à l’absence de certification de l’ISO 26000, un autre outil existe, la GRI(Global Reporting Initiative), qui, elle, est certifiable. La GRI consiste en un systèmed’indicateurs dans tous les domaines de la RSE. Il existe trois niveaux dans
  14. 14. 14 13/12/11l’application de la GRI, A, B et C, le niveau A correspondant à l’application totale dela norme ISO 26000.A retenirIl faut faire un autodiagnostic avant d’appliquer l’ISO 26000.L’ISO 26000 peut être abordé graduellement.La GRI est un outil complémentaire de l’ISO 26000.ClôtureLes discours de clôture, ont été l’occasion de rappeler les engagements et lesperspectives de chacun des acteurs de la conférence. M. Moussaoui a fait savoirnotamment que l’ANDPME allait faciliter les médiations entre les porteurs de projetset les banques, M. Fahim a rappelé que la RSE était une posture, un engagement.Enfin, M. Lounes a fait connaître les projets du CJD Algérie :• Un concours de business plan, en partenariat avec Napeo, pour promouvoirles startups innovantes, avec à partir de janvier 2012, une présélectioneffectué dans les principales universités algériennes. La seconde étapeconsistera à coacher les projets choisis.• L’édition d’un guide RH en janvier 2012. Une commission a travaillé pendantsix mois sur ce guide, qui regroupera les bonnes pratiques pour bien recruteren PME.
  15. 15. 15 13/12/11DONNEES STATISTIQUES SUR L’EVENEMENTNombre de participants : 90Participants par secteur d’activité :Privé60%Association24%Représentationétrangère7%Publique6%Univesité 3%
  16. 16. 16 13/12/11EVALUATION DE LA CONFERENCE PAR LES PARTICIPANTS -Est-ce que le concept de la RSE vous a été clairement expliqué?-En voyez-vous lintérêt en général? -En voyez-vous lintérêt pour votre entreprise/organisme?- Lapplication de la RSE dans votre entreprise/organisme vous semble?
  17. 17. 17 13/12/11- Une des recommandations de la conférence est la création dun "Club dEntrepreneurs Responsables",seriez-vous intéressé(e) à adhérer à ce club?- Comment avez-vous trouvé ?

×