Your SlideShare is downloading. ×
0
"Mobility" project – Finance
"Mobility" project – Finance
"Mobility" project – Finance
"Mobility" project – Finance
"Mobility" project – Finance
"Mobility" project – Finance
"Mobility" project – Finance
"Mobility" project – Finance
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

"Mobility" project – Finance

280

Published on

Published in: Technology
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
280
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. La finance sans fil Satisfaction à chaque opération. Le secteur des services financiers, autrement dit les TM assurances, la Bourse et la banque, a toujours été un pionnier de linformatisation et des systèmes de pointe qui constituent la pierre angulaire de son activité. Or, dans le difficile contexte économique et réglementaire actuel, cette stratégie revêt une importance plus cruciale intel.com que jamais. Les entreprises concernées tablent en effet sur linformatique pour maîtriser leurs charges, rationaliser leur processus de gestion, fidéliser leurs clients et se créer de nouvelles sources de revenus. Dans cette branche presque totalement dépendante du temps-réel, le sans-fil trouve une justification économique irréfutable.Guide du sans-fil pour le secteurfinancier
  • 2. Bilan de situationAnimé par une concurrence acharnée, le secteur des services financiers vit à un rythme effréné, car des millions deuros sont continuellement en jeu. Les opportunités manquées et les erreurs risquent donc davoir des répercussions dramatiques sur la rentabilité… Est-ce que votre informatique vous ralentit ? Face à lérosion des marges, à la convergence des services financiers ainsi quà lintensification de la mondialisation et des regroupements, les banques, maisons de courtage et compagnies dassurances ne sauraient se permettre de voir leur dynamisme entravé par des équipements informatiques pesants, anarchiques ou obsolètes. Les réseaux filaires classiques et les ordinateurs de bureau nassurent ni la mobilité ni la liberté de mouvement indispensables à de nombreux intervenants de ce secteur pour survivre et prospérer. Les agents dassurances, les chargés de clientèle bancaire et les courtiers en Bourse sont des professionnels désormais mobiles, qui se déplacent chez leurs clients, particuliers et entreprises, sur les lieux dun sinistre ou à la Bourse. Des données immobilisées à leur bureau limitent ainsi la qualité des services quils proposent et entravent la prise de décisions. Outre quelle les freine, la micro- informatique classique leur fait perdre de largent. Au contraire, linformatique nomade, surtout si elle est sans fil, leur donne une longueur davance. Votre réseau filaire encombre-t-il votre salle de cotation ? Outre leurs répercussions sur la productivité des salariés, les technologies filaires sont souvent onéreuses. Les salles de cotation à la Bourse de Paris, Londres, New York et Tokyo et les divers marchés affichent en effet des prix au mètre carré qui atteignent des sommets. De plus, saturer lespace de câblage, déquipement volumineux et de rangées entières de stations de travail rend toute administration et modernisation difficile et coûteuse. À linverse, une infrastructure sans fil est susceptible de rationaliser la connectivité. Vos procédures de traitement des sinistres sont-elles rationalisées ? Le terrain dintervention des compagnies dassurances est immense puisquelles mandatent leurs experts sur les lieux des cambriolages, accidents automobiles ou catastrophes naturelles. Souvent, la différence entre la résolution rapide dune difficulté et un désagrément encore plus grand pour le client repose sur leur capacité à traiter rapidement un dossier, sans commettre derreurs. Or de nombreux experts en sont encore à prendre des notes manuscrites quils retranscrivent ensuite sur informatique, ce qui ralentit la procédure de liquidation. Même sils effectuent leur rapport sur place avec un ordinateur portable sans connectivité réseau, il leur faut néanmoins les ressaisir ultérieurement ou, dans le meilleur des cas, reformater les données avant de les verser au dossier. Par ailleurs, la gestion fonctionnelle des sinistres, cest-à-dire dans les locaux de lassureur, requiert fréquemment un travail déquipe. À cet égard également, des terminaux à connectivité RLAN associés à des logiciels " mobilisés " peuvent raccourcir les délais de traitement et de réponse concrète aux assurés.
  • 3. Vous cherchez à être plus performant partout où vousconduit votre mission ?Aujourdhui, les courtiers en valeurs mobilières peuvent difficilement se permettre de quitterleur salle de marché au risque de manquer des informations importantes ou urgentes. Desurcroît, pour prendre rapidement des décisions rapides et bien circonstanciées, ils fontappel à des données souvent disséminées entre plusieurs terminaux. Ils perdent donc untemps précieux à les regrouper au lieu de le consacrer à les interpréter. Le sans-fil depoche leur permet au contraire de rester au cœur de lactivité tout en vaquant à leurstâches, même si elles se déroulent ailleurs quà leur bureau.1La valeur ajoutée de vos services bancaires est-elleoptimale ?À une époque où les banques se disputent âprement les clients en relevant sans cesse labarre de la qualité de service, un nombre croissant dentre elles cherche la rentabilitédans des services personnalisés et plus pratiques pour leurs souscripteurs. Quil sagissede banque en ligne, de DAB accessibles en voiture, de guichets automatiques dans lesagences ou de services de billetterie, de téléconseillers joignables sur numéro vert ou deconsultation des soldes par messagerie vocale, les clients souhaitent en effet pouvoirgérer toutes leurs opérations bancaires - consultations, dépôts, retraits et virements - endivers endroits, par différents biais et de manière sécurisée.2 Cette multiplication desguichets, réels ou virtuels, suppose cependant un regroupement des données surlensemble des circuits de service, aussi bien au profit de la banque - qui doit en disposer Une intégration informatique totale estdans ses locaux comme en clientèle - que pour les clients, de crainte de les mécontenter. indispensable au bon fonctionnementCest pourquoi une intégration informatique totale est indispensable au bon dune banque.fonctionnement dune banque.Connectés par intermittence ou en permanence à un réseau local radioélectrique (RLAN),les collaborateurs ont, au sens propre, les informations entre les mains.3 Le sans-filsimplifie en outre lenvironnement de travail, tout en autorisant de nouvelles opportunitésde services. Explorez les possibilités décrites dans les pages suivantes pour mieuxapprécier les améliorations quelles pourraient favoriser dans votre propre structure.
  • 4. Vivez les avantages de la mobilité. Aux compagnies dassurances, aux banques et aux maisons de courtage, les nouveaux terminaux informatiques sans fil apportent flexibilité, réactivité et instantanéité pour la consultation de linformation et la prise de décisions. La possibilité pour les agents et les clients daccéder aux serveurs de bases de données de lentreprise à partir de hotspots* Wi-Fi et par lintermédiaire de réseaux étendus (WAN) hertziens sur tous types de terminaux à connectivité RLAN4 renforce en effet leur liberté de mouvement tout en leur permettant de disposer de renseignements actualisés, sans les ralentir ni les entraver.La diffusion des données sur ordinateurs portables, tablettes ou de poche, dotés dapplications et de la puissance nécessaire pour les analyser, autorise ainsiles intervenants mobiles à prendre des décisions plus rapides et plus avisées.Accès aux informations vitales même lorsquon bougeAssociée aux logiciels mobilisés, aux hotspots et aux services RLAN, la micro-informatique sans fil procure auxintervenants mobiles les moyens dune plus grande diligence.5 Les agents dassurances équipés dun ordinateurportable sont en effet en mesure de proposer, en clientèle, des tarifs personnalisés après analyse précise du risque.Munis eux aussi de PC portables sans fil, les experts vérificateurs peuvent également y prendre des notes etdéclencher le remboursement sur place, en épargnant à lassuré une perte de temps et bien des tracas. La mobilitéautorise aussi les commerciaux des banques à emporter toute la panoplie de leurs services au domicile ou àlentreprise du client, pour lui proposer, par exemple, une simulation de prêt sans avoir à lui redemander lesrenseignements qui figurent déjà dans son dossier. Avec un assistant numérique (PDA) ou un ordinateur portable, lescourtiers en valeurs mobilières peuvent quitter la salle des marchés sans perdre le fil des transactions ni descotations et consulter lactualité boursière, des bilans et études de marché ainsi que toute donnée utile à leursdécisions.6 Les cadres, eux aussi, restent productifs quand ils bougent, à lautre bout du pays ou des locaux.7
  • 5. Un mode de fonctionnement plus flexible, efficace etproductifLe sans-fil permet de profiter au maximum des atouts de la mobilité pourrationaliser les modes de travail. En débarrassant lentreprise de la connectique, lesréseaux RLAN libèrent de lespace tout en réduisant les charges dinstallation etdadministration informatiques. Les succursales bancaires, en particulier, y gagnentla possibilité de réagencer leurs locaux pour renforcer la qualité de service et leconfort de leur clientèle en regroupant en un même lieu les différents circuits dedistribution de leurs services, du guichet aux automates bancaires. Lorsque clients,fournisseurs et partenaires sont interconnectés, les règlements, les ordres, lesconsignes, le partage dinformation, la facturation et autres fonctions essentiellessont parfaitement coordonnées et donc bien plus performantes.Un mode dinteraction avec les clients qui multiplie lesouvertures commercialesLes exigences croissantes des clients et le déclin de la fidélité indéfectible auxenseignes imposent lapport dune valeur ajoutée à chaque interaction. Dans lesecteur bancaire, les technologies mobiles les autorisent donc à consulter en tempsréel et par de multiples biais - DAB extérieurs, automates intérieurs, Internet,téléphonie mobile, etc. - des informations consolidées sur lensemble de leurs comptesbancaires et de titres. Le regroupement de ces données permet par ailleurs depousser encore plus loin le service lorsquil sagit de proposer au client des produitset prestations personnalisés afin de le convaincre et de le fidéliser. Des agenceséquipées de micro-ordinateurs ultraperformants et dun réseau RLAN peuventtransmettre au siège un dossier complet et en recevoir une offre de service àprésenter sur place au client qui naura plus quà la signer.La protection permanente des informationsconfidentiellesActeurs dun secteur où les échanges dinformations sensibles sont constants, lesentreprises du secteur financier doivent impérativement les sécuriser enpermanence. À cet égard, diverses associations de techniques de chiffrement à clélongue, de gestion automatisée des clés cryptographiques, didentification-authentification réciproque et de réseaux privés virtuels (VPN) sont dores et déjàen mesure dassurer une sécurisation RLAN performante, et dautres solutions, pluspuissantes encore, font leur apparition. Les PC portables de technologie mobileIntel® Centrino™ gèrent ainsi les solutions de sécurisation standards et cellesproposées par les grands noms de ce créneau.8
  • 6. Qui opte pour la mobilité ? Les courtiers, les banques et les assurances mettent à profit linformatique nomade pour développer efficacement leurs activités les plus rentables. TMÀ la corbeille de la Bourse de New York (NYSE), le réseau RLAN quemploient les courtiers équipés de micro-ordinateurs de poche et dardoisesélectroniques assure léchange quotidien de plus dun milliard et demi de titres (contre trente millions de titres seulement négociés au début des annéesquatre-vingt).9 " Privés de nos PC de poche, il nous serait impossible de traiter les volumes actuels ", déclare Roger Burkhardt, directeur informatique duNew York Stock Exchange. Lou Pastina,10 vice-président du NYSE chargé des technologies des postes de trading ajoute : " Cest désormais en temps réelque les spécialistes comparent les cours et les transmettent au dépositaire des titres pour accord et non plus globalement après la clôture. Si les courtiersveulent que ces informations leur parviennent le plus vite possible, il leur faut absolument se rendre au point de vente électronique du poste de trading. Cestlà quils utilisent lun de ces e-terminaux sans fil. "11Compagnie dassurance récente du New Jersey, le Selective Insurance Group a instauré en 2001 une gestion mobile des sinistres et équipé dun ordinateurportable ses cent cinquante experts. Deb Wilber, vice-président de cette entreprise, chargé de le-Business : " En supprimant les opérations en double, nousavons a priori raccourci de deux à trois heures la durée de traitement de chaque dossier confié à nos experts. "12La Rabobank Nederland est lune des plus grandes banques néerlandaises. Ses dirigeants ont compris que les cadres commerciaux devaient pouvoiraccéder à linformation rapidement et où quils se trouvent. Peter Tegelaar, responsable informatique de la succursale dAalsmeer, au sud-ouestdAmsterdam,13 sen explique : " Lorsque lun de nos conseillers en prêts personnels immobiliers se rend chez un client, il emporte son ordinateur portable etson imprimante. La proposition quil présente et quil imprime sur place pour la remettre au client repose ainsi sur des données financières parfaitement àjour. Cette rapidité nous procure un avantage certain sur nos concurrents. "14
  • 7. Vous qui dirigez une activité financière ou dassurance, que peut faire le sans-fil pour vous ? Faites le premier pas en vous renseignant dès aujourdhui. Dans quelle mesure votre infrastructure informatique actuelle entrave-t-elle votre gestion, le service client ou la saisie dopportunités commerciale ? Notez vos difficultés ci-dessous et discutez-en avec votre interlocuteur Intel. Pour en savoir plus, rendez-vous sur intel.fr/ebusiness/notebook1,3-7 Le bénéfice dune connectivité sans fil et de certaines autres fonctionnalités peut impliquer lachat de logiciels ou déquipements externes ou encore la souscription à certains services. Le nombre de zones daccès aux réseaux locaux sans fil (RLAN) est limité. Les performances globales ont été mesurées sous MobileMark* 2002. Ces performances, lautonomie sur batterie et les fonctionnalités varient selon le matériel et les logiciels utilisés. Consultez http://www.intel.fr/products/centrino/more_info/ à ce sujet.2,8 Certaines solutions de sécurisation sont susceptibles de ne pas être prises en charge par tels ou tels ordinateurs. Pour plus de détails, contactez leur fabricant.9,10 Business World Going Unwired, Detroit Free Press (édition en ligne sur www.freep.com), 14 mai 2001.11 The Lap(top) of Necessity, Insurance Networking News (www.insurancenetworking.com), octobre 2002.12 NYSE Revs up Wireless Options, Wall Street & Technology Magazine (édition en ligne), 18 septembre 2001.(www.wallstreetandtech.com/story/mag/WST20010918S0015).13,14 Rabobank Gains Return on Investment With Citrix, étude de cas de Citrix Systems (www.citrix.com/site/aboutCitrix/caseStudies/caseStudy.asp?storyID=3232).
  • 8. © 2003, Intel Corporation. Tous droits réservés. Intel, le logo Intel, Intel Inside, le logo Intel Inside, Intel Centrinoet le logo Intel Centrino sont des marques déposées ou enregistrées dIntel Corporation ou de ses filiales, auxÉtats-Unis et dans dautres pays.Le bénéfice dune connectivité sans fil et de certaines autres fonctionnalités peut impliquer lachat de logicielsou déquipements externes ou encore la souscription à certains services. Le nombre de zones daccès auxréseaux locaux sans fil (RLAN) est limité. Les performances globales ont été mesurées sous MobileMark*2002. Ces performances, lautonomie sur batterie et les fonctionnalités varient selon le matériel et les logicielsutilisés. Consultez http://www.intel.fr/products/centrino/more_info/ à ce sujet.*Les autres noms et désignations peuvent être revendiqués comme marques par des tiers. Pensez à recycler le papier

×