Cs scenario-de-developpement-web
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Cs scenario-de-developpement-web

on

  • 570 views

 

Statistics

Views

Total Views
570
Views on SlideShare
222
Embed Views
348

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

2 Embeds 348

http://64.86.220.161 196
http://www.chemindesaintelie.com 152

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Cs scenario-de-developpement-web Cs scenario-de-developpement-web Document Transcript

  • 1 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 LE SCÉNARIO DE DÉVELOPPEMENT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 LA PLACE DU SCÉNARIO DE DÉVELOPPEMENT DANS LE PROCESSUS. . . . . . . . 5 LES CONSULTATIONS PUBLIQUES. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 BILAN DES ACTIONS À COURT TERME. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 LES CARACTÉRISTIQUES SOCIO-ÉCONOMIQUES. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 LES RÉSULTATS DES SONDAGES. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 SONDAGE AUX CONSOMMATEURS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 SONDAGE AUX GENS D’AFFAIRES. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 DIVERSITÉ COMMERCIALE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 VOCATION ET IMAGE CONVOITÉE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 LE PLAN D’ACTION DU SCÉNARIO DE DÉVELOPPEMENT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 SYNTHÈSE DU PLAN D’ACTION : LES AXES DE DÉVELOPPEMENT. . . . . . . . . . . 26 VOLET ORGANISATION. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28 VOLET DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 VOLET ANIMATION-PROMOTION. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 VOLET AMÉLIORATION PHYSIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
  • 2 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) INTRODUCTION Le Scénario de développement, un document de référence pour le secteur de Saint-Élie À ce stade du processus, ce scénario de développement a pour objectif de servir de réfé- rence et de permettre de situer plusieurs dossiers importants qui sont en cours de mise en œuvre, dans le cadre d’une démarche de concertation qui en est à la fin de sa deuxième année. Ce document fait état de l’aboutissement des réflexions, des analyses et des démarches réa- lisées à la suite de consultations publiques et de rencontres de travail, tenues entre juin 2009 et mai 2011, qui ont réuni les principaux acteurs de ce processus. Par ailleurs, une contri- bution importante a été apportée par la Fondation Rues principales, l’Arrondissement Rock Forest – Saint-Élie – Deauville, Commerce Sherbrooke et les membres du Comité de gestion qui ont travaillé autour d’une même table afin d’élaborer une stratégie de développement durable pour le Chemin de Saint-Élie. En suggérant aux intervenants d’utiliser ce document de planification comme point de repère, Commerce Sherbrooke propose à la fois une vision commune des objectifs et des actions à réaliser et suggère dans un plan d’action concret une répartition des responsabi- lités quant aux tâches à accomplir et aux actions à prioriser. Ce document permet, en effet, de guider les différents acteurs concernés dans la mise en œuvre graduelle des différentes actions suggérées. L’expérience démontre qu’une telle planification, même provisoire, favorise la mobilisation autour d’objectifs communs réalistes et réalisables dont chaque partenaire peut tenir comp- te pour mieux intervenir selon les responsabilités et la mission qui lui sont propres, tout en respectant les préoccupations exprimées par le milieu. Il conviendra, le moment venu, de mettre à jour et de valider ce document pour qu’il devien- ne un outil de développement qui traduit bien les consensus élaborés depuis le début de la démarche de développement du Secteur Saint-Élie.
  • 3 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) LE SCÉNARIO DE DÉVELOPPEMENT PRÉSENTATION Un outil pour agir Le présent document a comme objectif de traduire en actions concrètes la vision commune de développement et les objectifs adoptés par les intervenants lors des sessions de travail tenues dans les deux dernières années. En se basant sur la synthèse des perceptions exprimées lors de l’Opération-Constats et de la Session-image, les participants réunis autour d’un comité de travail formé par des organismes locaux, des gens d’affaires, des citoyens et des représentants politique ont élaboré un plan d’action stratégique à court, moyen et long termes qui s’appuie sur des données vérifiables et un processus de réflexion de deux ans. Un outil opérationnel Le plan d’action stratégique présenté à la fin du document, sous la forme de tableau, précise la vision commune adoptée par consensus et l’image retenue comme cadre des interventions physiques ainsi que les objectifs et les moyens à court, moyen et long termes comprenant les priorités d’action, les acteurs impliqués ainsi que les échéanciers. Ce document pourra donc être enrichi et modifié au fil du temps selon les nouvelles préoccupations et priorités en fonction des résultats obtenus et de l’évolution du contexte socio-économique. Un outil évolutif Développer le Chemin Saint-Élie est un processus qui évolue. Il importe donc de tenir compte du rythme de mise en œuvre que le milieu insuffle à chacun des volets et de procéder aux ajustements requis dès que cela s’avèrera nécessaire. Grâce à ce scénario, les différents responsables et comités concernés pourront approfondir certains éléments et s’appuyer sur les différentes ressources disponibles (citoyens, municipalités, organismes) pour sa mise en œuvre.
  • 4 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Le suivi du plan d’action : le rôle du comité de gestion et du chargé de projet dédié au projet de développement Tout au long de la démarche, le comité de gestion, formé d’intervenants représentatifs des différents groupes d’intérêts, assurera le suivi du plan d’action. Il aura aussi pour mandat : • De coordonner les différentes interventions et les groupes de travail; • De s’assurer que ces interventions seront faites en respectant les décisions prises par l’ensemble des gens; • De maintenir la concertation de tous les intervenants concernés par le développement et de faire les représentations nécessaires; • De faire continuellement la promotion et la diffusion du plan d’action, de l’avancement du projet de développement, et des résultats obtenus. Pour la mise en œuvre du plan d’action, le chargé de projet, dédié à la coordination de la démarche de développement, a pour tâches : • De coordonner les activités du comité de gestion et de tous les groupes de travail; • De fournir le soutien nécessaire au bon déroulement de leurs activités; • De réaliser lui-même certaines actions qui ne peuvent être faites autrement; • De maintenir l’échange et une bonne communication entre les différents intervenants, le conseil municipal, les groupes de travail, le comité de gestion, les médias et la population.
  • 5 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) LA PLACE DU SCÉNARIO DE DÉVELOPPEMENT DANS LE PROCESSUS Le processus de développement proposé : une démarche par étapes qui donne des résultats Présente étape Étapes du processus Rues principales Résultats concrets 1 Formation du comité de gestion Implication et concertation de tous les groupes d’intérêts du milieu (5 rencontres de comité) 2 L’opération-constats Diagnostic préliminaire : forces, faiblesses, perceptions, attentes (novembre 2009) 3 La session-image Diagnostic : constats physiques (janvier 2010) 4 La cueillette de données Diagnostic socio-économique : sondage aux gens d’affaires et sondage aux consommateurs; diversité commerciale; inventaire des places d’affaires sur les artères principales. 5 Le scénario de développement Vision d’avenir et plan d’action à court, moyen et long terme. 6 Formation de comités - développement; - animation-promotion; - interventions physiques; Mise en œuvre des actions concrètes prioritaires; De nouveaux commerces, un achalandage en croissance, des activités culturelles et touristiques… 7 Stratégies d’interventions - développement économique; - marketing; - interventions physiques; De l’animation, de la promotion, de la communication et de l’accueil efficaces. La mise en valeur du patrimoine bâti, des aménagements paysagers, l’embellissement des rues, l’amélioration de l’affichage et des bâtiments, etc.
  • 6 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) LES CONSULTATIONS PUBLIQUES Deux consultations publiques ont permis de recueillir la perception du milieu face au Secteur Saint-Élie : L’Opération-constats et la Session image. Les rapports détaillés de ces deux consultations sont disponibles pour consultation. Les informations recueillies lors de ces consultations ainsi que les résultats des différentes cueillettes de données, dont certains ont été présentés auparavant dans ce document, ont contribué à déterminer les grandes orientations du plan d’action du Scénario de développement. 1. L’Opération-constats Une bonne connaissance du milieu, de sa situation économique, sociale, culturelle, physique et organisationnelle constitue la base essentielle à une prise de décision éclairée favorisant le développement équilibrée et durable d’un secteur. Dans ce contexte, la tenue de l’événement de consultation, appuyée par une équipe de personnes-ressources du milieu, avait pour but principal de dresser un portrait de la situation actuelle en faisant appel à la collaboration et à la participation du plus grand nombre possible d’intervenants du milieu. Au total, 26 personnes ont exprimé leur point de vue sur le développement futur du Chemin Saint-Élie lors de la consultation publique, le 24 novembre 2009. Le mandat des consultations portait sur la réalisation des objectifs suivants : • Recueillir les données de type qualitatif, c’est-à-dire les préoccupations et les attentes des citoyens quant à l’aménagement et la mise en valeur du secteur Saint-Élie à l’occasiond’unesessiondetravailengroupe(groupe-cible)etd’entrevuesindividuelles; • Établir, avec la collaboration des tous les participants, une partie du diagnostic de la situation actuelle (les perceptions du milieu); • Définir les préoccupations communes et les enjeux sur lesquels devrait se pencher le milieu en vue d’élaborer un Scénario de développement. Lors de ces sessions de travail, les participants étaient alors appelés à prendre des décisions collectives sur la vocation qu’ils devraient privilégier pour l’amélioration des artères commerciales de chacun des trois secteurs de l’arrondissement et sur l’image à promouvoir en conséquence. 2. La Session image Quels sont les éléments qui caractérisent l’image du secteur de Saint-Élie de la Ville de Sherbrooke? C’est la grande question qui a animé une vingtaine de personnes présentes à la Session- image qui s’est déroulée en janvier 2010 dans une salle publique du Secteur Saint-Élie. Cette rencontre publique d’échanges visait à se questionner sur les éléments qui définissent l’image du Chemin Saint-Élie et sur les principes à suivre pour bien développer et gérer cette image. Plus particulièrement, il s’agissait, de concert avec les gens du milieu, de prendre conscience et d’identifier les éléments qui font la beauté du secteur et qui lui confèrent sa distinction par rapport aux autres municipalités environnantes. Ainsi, il a été possible de déterminer les éléments que le milieu souhaiterait conserver et mettre en valeur et sur lesquels devraient s’appuyer le processus de développement – volet améliorations physiques.
  • 7 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) BILAN DES ACTIONS À COURT TERME Deux consultations publiques ont permis de recueillir la perception du milieu face au Secteur Saint-Élie : L’Opération-constats et la Session image. Les rapports détaillés de ces deux consultations sont disponibles pour consultation. Les informations recueillies lors de ces consultations ainsi que les résultats des différentes cueillettes de données, dont certains ont été présentés auparavant dans ce document, ont contribué à déterminer les grandes orientations du plan d’action du Scénario de développement. 1. Phrase de positionnement (slogan) et image de marque (logo) L’agence de publicité sept24 a été engagée pour aider le comité animation/promotion à trouver un slogan et une image pour le développement du Chemin de Saint-Élie. À l’aide de plusieurs thèmes dont la famille, le sentiment d’appartenance, la nature et plusieurs autres, l’équipe de sept24 et les membres du comité animation/promotion ont trouvé deux slogans potentiels. Le comité de gestion ainsi que les commerçants du Chemin de Saint-Élie ont été interrogés sur les possibilités de phrase de positionnement. Le slogan «Un bien-être à partager» fut désigné comme étant le plus représentatif du milieu. Le logo a été travaillé par les membres du comité animation/promotion et il a été approuvé par le comité de gestion. 2. Répertoire des commerçants du Chemin de Saint-Élie À l’aide d’un outil qui existe déjà depuis plusieurs années dans le secteur de Saint- Élie, le bottin téléphonique, nous avons distribué sur l’ensemble du territoire les axes de développement du plan d’action, le site Internet, une carte routière avec les commerces existant sur le Chemin de Saint-Élie et leurs coordonnées. 3. Réalisation d’un site Internet et du Web 2.0 Afin de communiquer les réussites et l’ensemble de l’information à propos du projet aux citoyens du secteur, on retrouve aujourd’hui le développement du Chemin de Saint-Élie sur la page www.chemindesaintelie.com ainsi que sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.
  • 8 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) 4. Un Noël à partager – Concours honorifique de Noël Puisque l’atmosphère du temps des Fêtes se reflète sur les rues commerciales par l’ambiance et les décorations des commerces qui y prennent place, le comité animation/ promotion du développement du Chemin de Saint-Élie lance le concours honorifique de décoration de Noël pour les commerçants situés sur le Chemin de Saint-Élie entre l’autoroute 10 et le Chemin Hamel. Ce nouveau concours offre une belle occasion aux gens d’affaires de participer à l’embellissement du secteur en créant une ambiance féérique à l’extérieur de leur commerce. 5. Un autocollant «ce commerce est opéré par le propriétaire» Un des objectifs de notre plan d’action est de valoriser et promouvoir le métier de commerçant sur le Chemin de Saint-Élie. En se promenant un peu sur le chemin, vous pouvez vous apercevoir qu’une majorité de commerces est opérée directement par le propriétaire, comparativement à de grandes chaînes où le service est parfois moins personnalisé. Nous avons alors décidé, en collaboration avec des commerçants du secteur, de valoriser cette proximité avec le commerçant. À compter du mois d’octobre, vous retrouverez un peu partout sur le Chemin de Saint-Élie un autocollant qui mentionne «ce commerce est opéré par le propriétaire». Lorsque vous allez voir cet autocollant, vous allez automatiquement savoir qu’il est possible d’être servi par le propriétaire du commerce.
  • 9 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) LES CARACTÉRISTIQUES SOCIO-ÉCONOMIQUES Dans cette partie, nous procèderons à l’analyse des données provenant des recensements de 1996, 2011 et 2006 effectués par Statistique Canada et des compilations effectuées par la Fondation Rues principales. Certains pourcentages ne sont pas indiqués dans ce présent document par souci de synthèse. Il se peut aussi que des totaux ne donnent pas 100%, car certaines données ont été arrondies ou ne sont présentées que partiellement. Les données complètes sont disponibles sur le site Internet de Statistique Canada. Quelques définitions Famille : Une famille est composée d’un couple marié (avec ou sans enfants des deux conjoints ou de l’un d’eux), couple vivant en union libre (avec ou sans enfants des deux partenaires ou l’un d’eux) ou parent seul (peu importe son état matrimonial) demeurant avec au moins un enfant dans le même logement. Un couple peut être de sexe opposé ou même de sexe. Ménage : Un ménage est généralement défini comme une personne ou un groupe de personnes qui habitent ensemble ou qui occupent le même logement et n’ayant pas de domicile habituel ailleurs au Canada ou à l’étranger. Un ménage privé peut être composé de groupes de familles avec ou sans autres personnes, de deux familles ou plus partageant le logement, d’un groupe de personnes non apparentées, ou d’une personne vivant seule. Revenu médian : La médiane entre 2 points est son milieu. Le salaire médian désigne ainsi le palier divisant la société en deux parties égales : 50% de la population gagne moins que le salaire médian et l’autre moitié de la population gagne plus. C’est-à-dire que les revenus de la première moitié sont en-dessous de la médiane, tandis que la deuxième moitié est au-dessus de la médiane. Revenu moyen : Le revenu moyen est la somme de tous les revenus divisée par le nombre total de revenus.
  • 10 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Aperçu démogra- phique du secteur de Saint-Élie Une enquête menée auprès de commerçants du secteur de Saint-Élie a permis de déterminer la zone de marché primaire et secondaire des commerces du secteur. Cette enquête nous a permis d’apprendre que 55% de la clientèle serait locale, soit habitant dans le secteur de Saint-Élie. C’est pourquoi nous avons identifié notre zone primaire pour le secteur en question comme étant locale (incluant les axes routiers avoisinants). L’autre partie de la clientèle fréquentant les commerces du secteur de Saint-Élie proviendrait des autres secteurs de l’arrondissement Rock Forest – Saint-Élie – Deauville, de la Ville de Sherbrooke et des petites municipalitésenvironnantes.Lazonesecondaireinclutlesautressecteursdel’arrondissement, des municipalités limitrophes et la Ville de Sherbrooke. Finalement, environ 11% de la clientèle serait de passage ou en dehors de la région. Le profil de la clientèle de la zone primaire est présenté plus loin. Provenance de la clientèle – Automne 2009 Données issues du sondage réalisé auprès des commerçants Secteur de Saint-Élie Local : 55% Régional : 37% (incluant les autres secteurs de l’arrondissement) Provincial : 5% International : 3% De passage : 3% (autoroute) L’étude du profil socio-économique des résidents du secteur de Saint-Élie a fait ressortir les aspects qui suivent. Tableau 1 : L’évolution démographique 1996-2006 L’évolution de la population, 1996-2006 Secteurs/Province Population (nombre de personnes) Évolution de la population 1996 2001 2006 1996-2006 2001-2006 Rock Forest 16 604 18 667 20 693 24,6 % 10,9% Deauville 2 599 2 895 3 384 30,2 % 16,9 % Saint-Élie 6 148 8 200 9 755 58,7 % 19,0 % Québec 7 138 795 7 237 479 7 546 131 5,7 % 4,3 % Sources : Statistique Canada, Fondation Rues principales Une croissance démographique supérieure à la province Entre les années 1996 et 2006, la démographie du secteur de Saint-Élie a connu une croissance nettement supérieure à celle de la Province de Québec et même aux autres secteurs de l’arrondissement Rock Forest – Saint-Élie – Deauville.
  • 11 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Tableau 2 : La répartition de la population du secteur de Saint-Élie selon le groupe d’âge, 2006 Une population jeune Pour le secteur de Saint-Élie (tableau 2), nous pouvons observer que les groupes de 0 à 14 ans ainsi que ceux compris entre les 30 à 44 ans sont particulièrement bien représentés, comparativement à la moyenne québécoise. Aussi, selon le site Internet de la Ville de Sherbrooke, c’est dans l’arrondissement de Rock Forest-Saint-Élie-Deauville que nous retrouvons le plus grand nombre de jeunes familles. Malgré cette présence marquée de jeunes, en observant le tableau 2, on constate qu’il existe une exception pour les 20 à 24 ans dont la proportion par rapport à la population totale est plus faible que ce que l’on observe à l’échelle de la province. Cette tranche d’âge correspond à la période habituelle des études postsecondaires ou du début sur le marché du travail. Il est possible qu’une partie des jeunes adultes ait quitté le secteur de Saint-Élie pour le cégep, l’université, une école professionnelle ou bien un emploi à l’extérieur du secteur. En poursuivant notre analyse du tableau 2, nous observons une part plus faible de la proportion d’aînés dans ce secteur par rapport à la province. Tout comme pour les autres secteurs de l’arrondissement Rock Forest – Saint-Élie – Deauville, dans secteur de Saint-Élie, les 44 ans et moins sont majoritairement représentés, comparativement au Québec. Les écarts sont particulièrement marqués pour les 0 à 14 ans et les 30 à 39 ans. Il est donc plausible de penser que nous retrouvons un nombre important de jeunes familles. Sources : Statistique Canada, Fondation Rues principales
  • 12 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Tableau 3 : L’évolution de la valeur des logements, 2001-2006 Tableau 4 : La répartition des logements occupés selon qu’ils sont possédés ou loués, 2006 Secteurs/Province Valeur moyenne des logements 2001 2006 Évolution 2001-2006 Saint-Élie 97 417 163 912 68,3 % Québec 110 668 182 399 64,8 % Sources : Statistique Canada, Fondation Rues principales Secteurs/Province Valeur moyenne des logements 2001 2006 Évolution 2001-2006 Saint-Élie 97 417 163 912 68,3 % Québec 110 668 182 399 64,8 % Sources : Statistique Canada, Fondation Rues principales En 2006, la proportion de logements possédés par le propriétaire était plus forte dans le secteur de Saint-Élie qu’au Québec (tableau 4). Dans le cas du pourcentage des logements loués, il est beaucoup plus faible à Saint-Élie que pour l’ensemble de la province. Dans un secteur résidentiel et familial comme à Saint-Élie, il est normal d’avoir un fort pourcentage de logements possédés et un faible pourcentage de logements loués. Les familles s’installent dans le secteur à long terme. Dans des grandes villes comme Québec et Montréal, on observe le phénomène contraire.
  • 13 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Famille monoparentale Dans cette partie, nous procèderons à l’analyse des données provenant des recensements de 1996, 2011 et 2006 effectués par Statistique Canada et des compilations effectuées par la Fondation Rues principales. Certains pourcentages ne sont pas indiqués dans ce présent document par souci de synthèse. Il se peut aussi que des totaux ne donnent pas 100%, car certaines données ont été arrondies ou ne sont présentées que partiellement. Les données complètes sont disponibles sur le site Internet de Statistique Canada. Plus de ménages et une taille des ménages plus grande que la moyenne provinciale La taille moyenne des ménages en 2006 (tableau 6) était plus élevée dans l’arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville que dans le reste de la province. C’est dans le secteur de Saint-Élie que les ménages contenaient en moyenne plus d’individus. Tableau 5 : L’évolution du nombre et de la proportion de familles monoparentales, 2001-2006 Tableau 6 : La taille moyenne des ménages, 2006 Secteur / province 2001 2006 Évolution du nb de fam. Monop. 2001-2006 Évolution du % des fam. Monop. 2001-2006 Nb de familles monop. % familles monop. Nb familles monop. % familles monop. Saint-Élie 225 9,5 % 310 10,5 % 38,8 % 10,7 % Québec 335 595 16,6 % 352 825 16,6 % 5,1 % 0,1 % Sources : Statistique Canada, Fondation Rues principales Secteur de Saint-Élie 2,7 Arrondissement Rock Forest – Saint-Élie - Deauville 2,6 Province de Québec 2,3 Sources : Statistique Canada, Fondation Rues principales
  • 14 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) En parcourant le tableau 7, nous observons que le nombre de ménages formés d’un seul individu était en hausse entre 2001 et 2006. La proportion des ménages formés d’une seule personne était plus élevée dans la province que dans le secteur de Saint-Élie, tant en 2001 qu’en 2006. L’analyse du tableau 8 nous permet de poursuivre notre réflexion à ce sujet. Le nombre de ménages a suivi l’évolution de la démographie entre 2011 et 2006. Par contre, l’arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville a bénéficié d’une hausse importante des ménages en comparaison avec la province. C’est dans le secteur de Saint-Élie que l’évolution du nombre de ménages fut dominante. Tableau 7 : L’évolution relative (%) du nombre de ménages formés d’une seule personne par rapport au nombre de ménages total, 2001-2006 Tableau 8 : L’évolution du nombre de ménages, 2001-2006 Secteur / province 2001 % ménages d’une personne 2006 % ménages d’une personne Évolution entre 2001 et 2006 du % ménage d’une personne Saint-Élie 14,9 % 16,9 % 13,7 % Québec 29,6 % 30,7 % 3,9 % Sources : Statistique Canada, Fondation Rues principales Secteur / province 2001 2006 Évolution 2001-2006 Saint-Élie 2 825 3 610 27,8 % Rock Forest – Saint-Élie – Deauville 10 920 12 905 18,2 % Québec 2 978 115 3 189 345 7,1 % Sources : Statistique Canada, Fondation Rues principales
  • 15 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Profil professionnel Enconsultantletableau9,nouspouvonsobserverquelesdomainesd’activitésprofessionnelles de la population active des trois secteurs de l’arrondissement sont représentatifs du portrait économique des milieux. Nous pouvons apprendre que les secteurs d’activités concentrant la plus grande part de travailleurs sont ceux des affaires, finances et administration, des ventes et services, et du commerce de détail, ce qui a du sens par rapport aux vocations commerciales des artères. Le secteur de fabrication est aussi bien représenté, plus particulièrement dans le secteur de Saint-Élie. Ce profil correspond aux milieux avec les nombreuses industries installées dans cet arrondissement. Nous pouvons aussi constater que la proportion du secteur de la construction est plus importante dans le secteur de Saint-Élie. Tableau 9 : La répartition de la population active expérimentée totale de 15 ans et plus selon l’industrie, 2006 Sources : Statistique Canada, Fondation Rues principales Sources : Statistique Canada, Fondation Rues principales
  • 16 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Revenu des ménages Encore une fois, nous pouvons constater dans le tableau qui suit que l’évolution du revenu médian des ménages de l’arrondissement et du secteur de Saint-Élie a dépassé celle de la Province de Québec. Conclusion En mettant en perspective les données des derniers recensements, nous observons quelques grandes caractéristiques démographiques : la présence massive de jeunes familles, moins d’aînés et un secteur en croissance démographique et économique. Ces données inspirent confiance en ce qui concerne les perspectives de développement. Tableau 10 : L’évolution du revenu médian des ménages, 2000-2005 Secteur / arrondissement / province 2000 2005 Évolution 2000-2005 Saint-Élie 52 167 $ 62 936 $ 20,6 % Rock Forest – Saint-Élie - Deauville 49 363 $ 58 416 $ 18,3 % Québec 40 468 $ 46 419 $ 14,7 % Sources : Statistique Canada, Fondation Rues principales
  • 17 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) LES RÉSULTATS DES SONDAGES Afin de permettre aux participants de bien identifier les secteurs de la municipalité et du village, le secteur de développement visé fut défini dans les sondages comme étant une portion du chemin Saint-Élie, délimitée par le chemin Dion (près de l’autoroute) et le chemin Hamel. Carte : Google map
  • 18 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) LES SONDAGES AUX CONSOMMATEURS Le sondage a été réalisé entre le mois de mars et mai 2010 par téléphone auprès d’un échantillon représentatif de la population locale. Au regard de l’échantillon présenté plus loin, le profil des répondants du sondage aux consommateurs reflète, en grande partie, le profil global de la population du secteur de Saint-Élie. L’échantillon 370 répondants; 73% des répondants étaient des femmes; Le groupe d’âge le plus important (27%) est celui situé entre 55 et 64 ans, suivi du groupe des 45 et 54 ans (22%), 14% des répondants avaient entre 25 et 34 ans, 19% entre 35 et 44 ans et 15% plus de 65 ans; 30% avaient un niveau de scolarité collégial et 18% universitaire; 30% travaillent à Sherbrooke, 13% dans le secteur de Saint-Élie et 30% étaient à la retraite; 22% des répondants avaient un revenu familial entre 35 000$ et 55 000$, 14% entre 55 000$ et 75 000$, 22% plus de 75 000$ (dont près de 10% au dessus de 95 000$). Les résultats L’aspect général de l’artère commerciale du secteur de Saint Élie De façon générale, les répondants ont une opinion plutôt positive de leur secteur commercial, notamment en ce qui concerne l’apparence physique, la signalisation et la facilité de circuler, qui sont considérées comme bonnes ou excellentes par plus de 50% des répondants. Il faut toutefois considérer que la part d’opinions négatives avoisine les 50% pour plusieurs des éléments. C’est particulièrement le cas pour la sécurité des piétons (mauvaise pour 46%, bonne pour 42%). Les éléments qui obtiennent le meilleur classement sont la propreté de l’artère principale (89%), le nombre de stationnements (84%) et l’ambiance (53% contre 43%). L’image des commerces du secteur de Saint-Élie Là aussi, les opinions exprimées sont partiellement satisfaites de l’image du secteur commercial. Alors qu’une personne sur trois trouve que les bâtiments manquent de cachet, la qualité des vitrines et des enseignes recueille plus de 60% de satisfaction. Les facteurs et les médias qui influencent le plus le choix des commerces fréquentés Si 53% des répondants disent que La Tribune est le journal le plus consulté dans le secteur de Saint-Élie, la publicité dans les journaux n’aurait aucune influence sur 60% d’entre eux, alors que la localisation (81%) et l’apparence du commerce (62%) ont une influence forte ou moyenne sur les répondants. Le Publi-sac et le bouche-à-oreille exercent également une influence allant de moyenne à forte (75%) sur les consommateurs de ce secteur.
  • 19 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Les habitudes de consommation Pour la plupart des biens de consommation fréquents, les répondants trouvent ce qu’ils recherchentdanslesecteurdeSaint-Élie.Celaconcernelesdépanneursetlesstations-services pour 93% des répondants, la pharmacie pour 83%, l’épicerie pour 73%, la boulangerie, clubs vidéo et les fleuristes. Notons également que le secteur de Saint-Élie répond en partie aux besoins de la majorité des consommateurs en matière de nettoyeur, de produits biologiques et de produits du terroir. Par contre, nous observons un manque important dans la restauration puisque 64% des répondants vont au restaurant en dehors du secteur de Saint-Élie et 38% pour les cafés-bistro. D’autre part, la plupart des biens semi-courants et réfléchis sont achetés en dehors du secteur de Saint-Élie, sauf pour le centre-jardin (61%). Ainsi, on se procure plus de 96% des meubles, vêtements et chaussures ailleurs dans Sherbrooke, 80% des produits de quincaillerie, et même 45% des services de coiffure et d’esthétisme. Enfin, 67% des répondants trouvent une offre de spectacle ailleurs dans Sherbrooke, le secteur de Saint-Élie n’attirant aucun répondant. Lesrépondantsontuntauxdefréquentationdeleurscommercesassezélevé.35%ymagasinent 2 à 4 fois par semaine, 17%, cinq fois et plus. Ils le fond d’abord pour utiliser un service, plutôt le vendredi et parce qu’ils résident près des commerces. Les types de commerces ou services qui seraient à recruter pour améliorer l’offre existante seraient, par ordre d’importance, des restaurants (pour 17% des répondants), une SAQ (11%), une fruiterie et une boutique de vêtements. Les services de conditionnement physique, une piste cyclable, un aréna et une piscine sont les activités les plus réclamées. Il est étonnant de constater que 60% des gens trouvent l’ambiance plutôt passable ou mauvaise, 70% des répondants ne souhaitent pas de nouvelles activités, trouvant la situation satisfaisante! Finalement, pour améliorer l’image de l’artère commerciale, il faudrait d’abord miser sur l’amélioration de la variété de l’offre commerciale (68%), ainsi que sur les prix des produits. Ce qui est le plus apprécié dans le secteur de Saint-Élie La proximité des commerces et la tranquillité du secteur sont les points les plus appréciés des répondants. Ce qui est le moins apprécié dans le secteur de Saint-Élie Si nous regroupons les problèmes de congestion sur le Chemin de Saint-Élie et le boulevard Industriel, la mauvaise synchronisation des feux de circulation et le manque de trottoirs, l’organisation de la circulation des automobiles et des piétons seraient les éléments qui sont les moins appréciés des répondants.
  • 20 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) LES SONDAGES AUX GENS D’AFFAIRES L’échantillonage 13 personnes ont répondu au sondage complet et plus ou moins 50 personnes supplémentaires à l’inventaire. Compte tenu du faible échantillonage, nous résumons brièvement les données obtenues en mentionnant les ordres de grandeur. Les résultats Les personnes interrogées mentionnent que le potentiel de ce quartier résidentiel en plein développement représente un atout qui les a amené à s’y implanter. Ils ont une opinion plutôt positive du secteur qu’ils trouvent chaleureux (62%), charmant (69%) et de qualité (62%). Plus de la moitié d’entre eux ont vu leur chiffre d’affaires augmenter depuis 3 ans. Leurs commerces sont tous munis de stationnements à capacité suffisante. La facilité d’accès grâce au réseau routier représente un des atouts importants, tout comme la qualité de vie du secteur de Saint-Élie. Par contre, les points qui devraient être améliorés sont : • La congestion routière; • La vitesse des automobiles; • Les améliorations physiques; Les types de commerces souhaités sont : • des restaurants avec un menu santé; • des boutiques de vêtements et de chaussures; • une succursale de la Société des alcools (SAQ); • une librairie; • un complexe multisports. Si la mise en valeur du secteur est jugée très importante pour 54% des répondants, 3 personnes sur 4 ne souhaitent pas s’y impliquer. Pourtant, elles indiquent que la priorité d’une revitalisation serait de soutenir la promotion du secteur commercial. Les orientations souhaitées pour le secteur de Saint-Élie sont : • Améliorer l’aspect physique du secteur; • Appliquer la réglementation commerciale; • Valoriser les commerces existants et indépendants; • Développer la vocation commerciale plus familiale. Les priorités d’action pour revitaliser le secteur de Saint-Élie sont : • Aider et promouvoir le développement commercial du secteur; • Améliorer l’aspect physique du centre-ville; • Animer le centre-ville.
  • 21 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) DIVERSITÉ COMMERCIALE DU SECTEUR DE SAINT-ÉLIE La diversité des commerces et services de chaque secteur commercial va avoir un impact direct sur sa capacité d’attraction et sa vitalité. La Fondation Rues principales a réalisé, avec le soutien du Ministère du Développement Économique, de l’Innovation et de l’Exportation, une analyse de plusieurs centres-villes et artères commerciales dynamiques qui lui ont permis de constater que ces milieux partagent une mixité commerciale sensiblement identique, qu’il qualifie de mixité ou diversité «idéale». La portion du secteur Saint-Élie qui a été évaluée dans le cadre de la diversité commerciale est la suivante : le chemin Saint-Élie, comprenant les commerces implantés dans le vieux village jusqu’à l’autoroute 10 et les commerces situés sur les rues perpendiculaires du chemin Saint-Élie, situés à proximité de cette artère et dans cette section du chemin Saint-Élie. Un certain équilibre caractérise la mixité commerciale du secteur de Saint-Élie si nous la comparons à l’indice de référence de la Fondation Rues principales. En effet, nous pouvons observer que la proportion de commerces et services correspond au seuil d’une artère commerciale dynamique avec 42% des places d’affaires qui sont des commerces (biens) et 48% des places d’affaires de service (alors que la «fourchette idéale» des services est comprise entre 34 et 44%) L’existence de seulement (7) restaurants indique qu’ils y a une certaine déficience dans ces catégories. Les restaurants et les divertissements sont présents à 10%, comparativement à 16 à 21% dans une situation «idéale». Dans la catégorie commerce, ce sont surtout les commerces de biens réfléchis, suivis par les commerces courants qui sont les plus représentés, alors que dans les services, ce sont les services semi-courants qui dominent, suivis par les services réfléchis.
  • 22 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Diversité commerciale par catégorie Chemin de Saint-Élie, secteur de Saint-Élie - 2010 *Quelques définitions des typologies Achat courant : achats fréquents faits avec un minimum d’efforts et situés à courte distance. Ex. : épicerie, pharmacie, banque, etc. Achat semi-courant : achats fréquents, mais moins impulsifs ; ils favorisent la visite des commerces de même nature et invitent le consommateur à comparer les prix. Ex. : quincaillerie, vêtements, coiffure, etc. Achat réfléchi : achats peu fréquents qui souvent nécessitent un investissement d’argent plus important, plus coûteux ; il y a comparaison de la marchandise, de sa qualité, du prix, du style; la distance à parcourir importe moins. Ex. : animalerie, bijouterie, automobile, informatique et électronique, etc. Restauration et divertissement : la consommation sur place crée de l’achalandage sur la rue ; elle nécessite du stationnement de longues durées. Ex. : restaurant, bar, salle de spectacle, cinéma, galerie d’art, etc. Catégorie Les catégories distinguent les biens vendus des services rendus et des activités reliées à la restauration et au divertissement. Commerce : où principalement desbienssontvendus,excluantla restauration et le divertissement. Service : où principalement des services sont rendus, excluant la restauration et le divertissement. Diversité commerciale par typologie «courant, semi-courant, réfléchi, restauration-divertissement» Chemin Saint-Élie et à proximité – Secteur de Saint-Élie Catégorie Nombre de places d’affaires par typologie Proportion (%) Diversité «idéale» par typologie, étude de la Fondation Rues principales COURANT 11 16 % Entre 10 % et 15 % Commerces 9 82 % 66 % Services 2 18 % 66 % SEMI-COURANT 22 33 % 34 % Commerces 2 9 % 65 % Services 20 91 % 35 % RÉFLÉCHIS 27 40 % Entre 33 % et 42 % Commerces 17 63 % 35 % Services 10 37 % 65 % Restauration- divertissement 7 10 % Entre 16 % et 21 % Total 67 100 % 100 % Sources : Fondation Rues principales
  • 23 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) VOCATION ET IMAGE DU SECTEUR DE SAINT-ÉLIE À la lumière de l’analyse des données recueillies afin de faire ressortir les idées maîtresses qui s’en dégagent, le Comité de gestion du projet de développement propose que le développement futur de la municipalité s’oriente autour d’une vision commune qui peut être exprimée autour d’une vocation et d’une image telle qu’énoncée ci-après : VOCATION Situé au carrefour d’axes routiers et de sentiers récréatifs, ce secteur paisible de la Ville de Sherbrooke offre aux résidents et aux familles un environnement champêtre et sécuritaire propice à la détente. Son offre commerciale distinctive répond également aux besoins des gens de passage dans un souci de développement durable. IMAGE Porte d’entrée de la Ville de Sherbrooke, le secteur familial et champêtre de Saint-Élie offre une qualité de vie urbaine dans un cadre sécuritaire. Sa route historique relie harmonieusement les secteurs de Saint-Élie dans le respect de l’environnement naturel et des vues panoramiques sur les monts environnants. Ses bâtiments et son affichage y confèrent un caractère unique et illustrent l’ambiance conviviale qui y règne.
  • LE PLAN D’ACTION DU SCÉNARIO DE DÉVELOPPEMENT DU CHEMIN DE SAINT-ÉLIE
  • 26 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) SYNTHÈSE DU PLAN D’ACTION LES AXES DE DÉVELOPPEMENT ORGANISATION BUT : SUSCITER L’IMPLICATION ET LA PARTICIPATION DES PARTENAIRES LOCAUX DANS LE DÉVELOPPEMENT D’UNE VISION COMMUNE EN ADOPTANT LA THÉORIE DES PETITS PAS ET EN S’INVESTISSANT DANS DES PROJETS RÉALISTES ET RÉALISABLES AFIN DE CRÉÉR UN EFFET D’ENTRAÎNEMENT DANS LE MILIEU. OBJECTIFS : 1. Définir les orientations qui tiennent compte des différentes facettes du développement du territoire pour équilibrer les fonctions commerciales et résidentielles. 2. Améliorer et maintenir une bonne coordination entre les différents partenaires et intervenants qui participent au développement du secteur. 3. Rassembler les citoyens autour de valeurs communes. 4. Appuyer le processus de développement sur une large implication de la population et des partenaires. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE BUT : CONFIRMER UNE STRATÉGIE COMMERCIALE DU CHEMIN DE SAINT-ÉLIE ET DÉVELOPPER SON ATTRACTIVITÉ AFIN DE RÉPONDRE AUX BESOINS DIVERS DES RÉSIDENTS ET VISITEURS. OBJECTIFS : 1. Développer une vision stratégique de développement commercial. 2. Développer des commerces et services de proximité attrayants (ex: SAQ, gym, etc.) qui contribuent à équilibrer l’offre existante en la complétant. 3. Répondre aux besoins de la clientèle de passage, particulièrement en termes d’hébergement et de restauration. 4. Favoriser le développement et l’offre commerciale. 5. Augmenter la qualité de l’affichage commercial. 6. Améliorer la connaissance des consommateurs par rapport aux commerces et entreprises du secteur.
  • 27 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) ANIMATION / PROMOTION BUT : RENFORCER LE SENTIMENT D’APPARTENANCE PAR LA TENUE D’ACTIVITÉS D’ANIMATION VISANT À CONFÉRER UNE AMBIANCE CHALEUREUSE ET DYNAMIQUE AU SECTEUR. OBJECTIFS : 1. Appuyer et diffuser les activités d’animation qui se déroulent dans le secteur Saint-Élie au cœur de la zone en développement. 2. Favoriser le déroulement d’activités d’animation au cœur du secteur tout au long de l’année. 3. Renforcer le sentiment de fierté et d’appartenance des résidents et gens d’affaires en véhiculant une image positive de leur quartier. 4. Valoriser et promouvoir le métier de commerçant sur le Chemin de Saint-Élie. 5. Marquer le secteur commercial du Chemin de Saint-Élie de façon distinctive. INTERVENTION PHYSIQUE BUT : DÉVELOPPER POUR LE CHEMIN DE SAINT-ÉLIE UNE IMAGE DE MARQUE AFIN DE LE RENDRE ATTRAYANT, CONVIVIAL ET SÉCURITAIRE ET AINSI DONNER LE GOÛT AUX RÉSIDENTS ET AUX VISITEURS DE S’Y ATTARDER. OBJECTIFS : 1. Élaborer un concept et un plan d’aménagement qui favorise un aménagement harmonieux. 2. Réduire les dangers et les nuisances liés à l’intensité de la circulation automobile sur la route 220. 3. Créer des liens physiques entre l’ancien cœur villageois et le développement en cours près de l’intersection avec l’autoroute 10. 4. Favoriser la présence de façades commerciales qui reflètent la qualité des biens et des services offerts. 5. Réduire la pollution lumineuse pour s’harmoniser avec la politique en vigueur dans la Ville de Sherbrooke.
  • 28 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) A : Organisation Susciter l’implication et la participation des partenaires locaux dans le développement d’une vision commune en adoptant la théorie des petits pas et en s’investissant dans des projets réalistes et réalisables afin de créer un effet d’entraînement dans le milieu. Objectifs Moyens Partenaires Échéancier Indicateurs de succès 1. Définir les orientations qui tiennent compte des différentes facettes du développement du territoire pour équilibrer les fonctions commerciales et résidentielles. a) Annuellement, réviser le plan d’action à court, moyen et long termes qui précise les objectifs, les moyens et les partenariats à développer. • Commerce Sherbrooke • Comité de gestion • Arrondissement a) Continu et moyen terme a) Un document de planification à chaque année, approuvé par le Comité de gestion 2. Améliorer et maintenir une bonne coordination entre les différents partenaires et intervenants qui participent au développement du secteur. a) Mettre en place les différents comités (gestion, animation- promotion, développement économique et intervention physique). b) Organiser des réunions régulièrement avec les différents comités. c) Envoyer un bulletin d’information mensuellement aux commerçants. d) Faire une tournée des commerçants du Chemin de Saint-Élie. e) Organiser une rencontre publique annuelle. f) Diffuser l’ensemble des informations sur un site Internet et sur les réseaux sociaux. g) Maintenir une bonne représentativité du milieu au sein du comité de gestion. Solliciter les gens des différents milieux pour participer au comité. Maintenir une représentation entre 10 et 15 personnes sur le comité. Assurer une représentation égale de chacun des groupes d’appartenance (commerçant, citoyen, organisme). • Commerce Sherbrooke • Info de Saint-Élie • Communication de la Ville de Sherbrooke • Arrondissement a) Court terme b) Continu et court terme c) Court terme d) Continu et court terme e) Court terme f) Continu et court terme g) Continu et court terme a) Un comité de gestion et 3 sous-comités. b) Comité de gestion : 6 rencontres Sous-comités : 8 rencontres c) 12 par année d) 3 fois par année e) 1 par année f) Statistiques du Web 2.0 et du site Internet g) Comité de gestion : 10-15 personnes Représentation égale entre commerçants, citoyens et organismes.
  • 29 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Objectifs Moyens Partenaires Échéancier Indicateurs de succès 3. Rassembler les citoyens autour de valeurs communes. a) Déterminer les valeurs communes. b) Diffuser les valeurs communes (site Internet, Journal l’Info de Saint-Élie, etc.). • Commerce Sherbrooke • Comité de gestion a) Court termes b) Court et moyen termes a) 3 valeurs communes b) 5 outils de diffusion 4. Appuyer le processus de développement sur une large implication de la population et des partenaires. a) Élaborer une stratégie de financement afin d’assurer la pérennité du développement du Chemin de Saint-Élie. b) Développer des maillages avec les partenaires potentiels (Chambre de commerce de Sherbrooke, gens d’affaires, citoyens, camps de jour, école, etc.) c) Créer une association de gens d’affaires afin d’assurer la coordination du milieu économique du secteur Saint-Élie. • Commerce Sherbrooke • Comité de gestion • Écoles primaires Alfred- Desrochers et Laporte • Association de gens d’affaires • Chambre de commerce de Sherbrooke • Associations de citoyens • Les organismes du milieu • Ville de Sherbrooke • Arrondissement • Caisse Desjardins du Nord de Sherbrooke a) Court termes b) Court et moyen termes c) Moyen et long termes d) Moyen et long termes a) Une stratégie de financement b) 10 maillages c) Une association de gens d’affaires d) Une association de résidents
  • 30 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) B : Développement économique Confirmer une stratégie commerciale du Chemin de Saint-Élie et développer son attractivité afin de répondre aux besoins divers des résidents et visiteurs. Objectifs Moyens Partenaires Échéancier Indicateurs de succès 5. Développer une vision stratégique de développement commercial a) Intégrer les préoccupations du milieu dans la vision de développement commercial de Sherbrooke (États généraux du commerce). b) Créer un plan de développement commercial qui favorise une implantation équilibrée des différents types de commerces. • Commerce Sherbrooke • Comité économique • Ville de Sherbrooke • Arrondissement • Association descommerçants a) Moyen terme b) Moyen et long termes a) Intégration despréoccupations du milieu dans les États généraux du commerce b) Un plan de développement commercial 6. Développer des commerces et services de proximité attrayants (ex: SAQ, gym, etc.) qui contribuent à équilibrer l’offre existante en la complétant. a) Valider les besoins du secteur Saint-Élie en lien avec l’offre et la demande commerciale globale. b) Créer des fiches d’opportunités pour chacun des créneaux identifiés. c) Monter un document promotionnel pour les investisseurs potentiels. d) Rencontrer des investisseurs potentiels pour leur présenter les opportunités. e) Accompagner et soutenir les promoteurs dans leurs projets de développement et/ou implantation. f) Communiquer les projets de développement et/ou d’implantation (ex : site Internet) • Chambre de commerce de Sherbrooke • Propriétaires immobiliers • Association de gens d’affaires • Ville de Sherbrooke •Arrondissement d) Moyen terme e) Long terme f) Long terme chacun des besoins c) Un document promotionnel d) et e) Nombre de rencontres et d’accompa- gnements d’investisseurs f) Nombre de communications dedéveloppement et/ou d’implantation
  • 31 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Objectifs Moyens Partenaires Échéancier Indicateurs de succès 7. Répondre aux besoins de la clientèle de passage, particulièrement en termes d’hébergement et de restauration. a) Valider les besoins de la clientèle de passage (ex: sondage). b) Créer des fiches d’opportunités pour chacun des créneaux identifiés. c) Monter un document promotionnel pour les investisseurs potentiels. d) Rencontrer des investisseurs potentiels pour leur présenter les opportunités. e) Accompagner et soutenir les promoteurs dans leurs projets de développement et/ou implantation. f) Communiquer les projets de développement et/ou d’implantation (ex : site Internet) • Commerce Sherbrooke • Comité économique • Chambre de commerce de Sherbrooke • Propriétaires immobiliers • Association de gens d’affaires • Ville de Sherbrooke a) Court terme b) Moyen terme c) Moyen terme d) Moyen terme e) Long terme f) Long terme a) Les besoins du secteur validés b) Une fiche d’opportunités pour chacun des besoins c) Un document promotionnel d) et e) Nombre de rencontres et d’accompa- gnements d’investisseurs f) Nombre de communications de développement et/ou d’implantation 8. Favoriser le développement et l’offre commerciale a) Faire le point sur le développement résidentiel du secteur Saint-Élie. b) Sensibiliser les décideurs sur la capacité de l’usine de filtration des eaux usées pour permettre le développement du secteur. • Commerce Sherbrooke • Comité économique • Ville de Sherbrooke • Arrondissement • Association de gens d’affaires a) Moyen et long termes b) Long terme a) Un portrait de la situation b) Une communication à ce sujet avec les décideurs
  • 32 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Objectifs Moyens Partenaires Échéancier Indicateurs de succès 9. Augmenter la qualité de l’affichage commercial a) Développer un thème distinctif au quartier, une image qui le distingue par son histoire et son dynamisme. b) Développer un guide d’affichage commercial pour le secteur. c) Promouvoir ce guide d’affichage auprès des gens d’affaires. d) Soutenir financièrement la réfection et/ou la réalisation des enseignes. e) Accompagner les promoteurs (demande de permis, conception d’affiches, financement, etc.) • Commerce Sherbrooke • Ville de Sherbrooke • Arrondissement • Comité économique • Association de gens d’affaires commercial c) Nombre de guides d’affichage distribués d) Un financement pour les enseignes Nombre de permis d’affichage Valeur totale des permis d’affichage Valeur totale des subventions e) Nombre de promoteurs accompagnés commercial c) Nombre de guides d’affichage distribués d) Un financement pour les enseignes Nombre de permis d’affichage Valeur totale des permis d’affichage Valeur totale des subventions e) Nombre de promoteurs accompagnés 10. Améliorer la connaissance des consommateurs par rapport aux commerces et entreprises du secteur a) Réaliser un répertoire des commerces et des entreprises de service du secteur Saint-Élie b) Diffuser le répertoire (Site Internet, brochure, etc.) • Commerce Sherbrooke • Comité économique •Association de gens d’affaires a) Court terme b) Court terme a) Un répertoire des commerces b) Nombre de diffusions du répertoire
  • 33 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) C : Animation promotion Renforcer le sentiment d’appartenance par la tenue d’activités d’animation visant à conférer au secteur une ambiance chaleureuse et dynamique. Objectifs Moyens Partenaires Échéancier Indicateurs de succès Animation 11. Appuyer et diffuser les activités d’animation qui se déroulent dans le secteur Saint-Élie au cœur de la zone en développement. a) Présenter des activités offertes par le centre communautaire Richard-Gingras dans des endroits achalandés du secteur. Faire une présentation physique des activités disponibles. Distribuer le recueil des activités du centre communautaire. • Commerce Sherbrooke • Comité animation/ promotion • Centre communautaire Richard Gingras • Association de gens d’affaires a) Court terme a) 3 présentations par année Nombre d’outils promotionnels distribués 12. Favoriser le déroulement d’activités d’animation au cœur du secteur tout au long de l’année a) Créer un évènement convivial pour les résidents du secteur. b) Intégrer la créativité des jeunes dans l’animation du secteur. c) Organiser des concours de décoration (Noël, façades fleuries, etc.) • Commerce Sherbrooke • Comité animation/ promotion • Écoles primaires Alfred- Desrochers et Laporte • Organisme du milieu • Association de gens d’affaires a) Moyen terme b) Moyen terme c) Court terme a) Un événement b) 2 maillages avec les jeunes c) 2 concours par année
  • 34 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Objectifs Moyens Partenaires Échéancier Indicateurs de succès Promotion 13. Renforcer le sentiment de fierté et d’appartenance des résidents et gens d’affaires en véhiculant une image positive de leur quartier. a) Adopter un slogan et une image dynamiques qui traduisent l’esprit de la rue et l’ambiance qu’on veut lui donner, et en faire la diffusion. b) Promouvoir la nouvelle image en affichant le slogan sur différents outils médiatiques (bannières, auto-collants, drapeaux, papeterie, panneaux d’entrée du secteur, etc.) c) Faire connaître aux citoyens et aux nouveaux arrivants l’histoire, la nature et la diversité des commerces. Réaliser une chronique fierté mensuellement dans l’info de Saint-Élie. Produire un calendrier annuel qui met à l’avant-plan les commerces du secteur. Réaliser un publi-reportage annuellement et le diffuser dans l’un des journaux de la Ville de Sherbrooke. Utiliser différents moyens de communication (site Internet, web 2.0, etc.) pour faire connaître le «commerçant du mois» d) Faire valoir les bons coups des promoteurs, des jeunes et des gens d’affaires : Chronique fierté dans l’info de Saint- Élie Souligner les anniversaires, les ouvertures de commerces, soirée reconnaissance, etc. • Commerce Sherbrooke • Comité animation/ promotion • Ville de Sherbrooke • Info de Saint- Élie • Association de gens d’affaires a) Court terme b) Court et moyen termes c) Court et moyen termes d) Moyen terme a) Un slogan et une image de marque b) Nombre d’outils médiatiques marqués par l’image et le slogan c) Fréquence d’utilisation du slogan et de l’image Une chronique fierté par mois Un calendrier annuel des commerces du secteur c) et d) Nombre de diffusions par année avec différents outils de communication Statistiques du site Internet et du Web 2.0
  • 35 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Objectifs Moyens Partenaires Échéancier Indicateurs de succès 14. Valoriser et promouvoir le métier de commerçant sur le Chemin de Saint-Élie. a) Concevoir un auto-collant. Par exemple « Ce commerce est opéré par le propriétaire! ». b) Faire la promotion du service personnalisé et du lien de confiance qui se développe entre les clients et le commerçant (par ex. Affiche «Ici, on peut parler au boucher!»). • Commerce Sherbrooke • Comité animation/ promotion • Association de gens d’affaires a) Court terme b) Court et moyen termes c) Court et moyen termes d) Moyen terme a) Un auto- collant Nombre de places d’affaires qui utilisent l’auto-collant b) Nombre d’outils promotionnels utilisés 15. Marquer le secteur commercial du Chemin de Saint-Élie de façon distinctive. a) Développer un concept cohérent et attrayant de signalisation d’accueil, de signalisation directionnelle et des attraits. Par exemple : installer des oriflammes qui font la promotion du Chemin de Saint-Élie. • Commerce Sherbrooke • Comité animation/ promotion • Ville de Sherbrooke • Arrondissement a) Moyen terme a) Nombre de concepts développés
  • 36 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) D : Interventions physiques Développer pour le Chemin de Saint-Élie une image de marque afin de le rendre attrayant, convivial et sécuritaire et ainsi donner le goût aux résidents et aux visiteurs de s’y attarder. Objectifs Moyens Partenaires Échéancier Indicateurs de succès 16. Élaborer un concept et un plan d’aménagement qui favorise un aménagement harmonieux a) Se doter d’un Plan particulier d’urbanisme (PPU); Concevoir un document d’appel de service; Inviter les firmes en urbanisme à soumissionner pour la conception du PPU; Analyser les soumissions proposées par les firmes et octroyer le mandat à l’entreprise sélectionnée; Revoir le diagnostic, les enjeux et les objectifs d’aménagement; Concevoir et réaliser l’intervention d’aménagement; Réaliser un plan d’action et un programme de mise en œuvre. • Commerce Sherbrooke • Comité intervention/ physique • Comité de gestion • Service technique • Ville de Sherbrooke • Arrondissement • Association des gens d’affaires • Association de citoyens • Propriétaires immobiliers • Organisme du milieu a) Moyen terme a) Un PPU
  • 37 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Objectifs Moyens Partenaires Échéancier Indicateurs de succès 17. Réduire les dangers et les nuisances liés à l’intensité de la circulation automobile sur la route 220. a) Améliorer la sécurité sur la route 220, de l’école jusqu’à l’autoroute en : réduisant la vitesse à 50 km/heure sur l’ensemble du Chemin de Saint-Élie (PT); améliorant la qualité de la signalisation (PT); aménageant de nouveaux liens piétonniers et cyclables (PT); améliorant le transport en commun et les modes de circulation alternatifs (PT). • Commerce Sherbrooke • Comité intervention physique • Ville de Sherbrooke • Gouvernement provincial • Arrondissement • Centre de mobilité durable a) Moyen et long termes a) Vitesse à 50 km/heure Nombre de nouvelles signalisations Nombre de kilomètres de nouveaux liens piétonniers et cyclables Nombre de nouveaux arrêts d’autobus Nombre de circuits d’autobus Nombre d’utilisateurs du service de transport en commun 18. Créer des liens physiques entre l’ancien cœur villageois et le développement en cours près de l’intersection avec l’autoroute 10. a) Favoriser l’aménagement de liens physiques entre le secteur de l’école et le secteur commercial et résidentiel situé près de l’autoroute en se donnant une vision globale qui favorise, par exemple : l’aménagement d’un lien piétonnier et cyclable entre le secteur de l’école et le secteur commercial et résidentiel près de l’autoroute (PPU); l’aménagement d’un lien piétonnier et cyclable entre le secteur de l’école et le centre communautaire (PPU); l’installation de traverses piétonnes surélevées sécuritaires soulignées par un pavage de couleur (PPU); le développement d’une trame bâtie qui respecte le caractère rural et les espaces verts tout en densifiant l’occupation du sol (PPU). • Commerce Sherbrooke • Comité intervention physique • Ville de Sherbrooke • Commission scolaire • Arrondissement • Service technique • Centre de mobilité durable a) Long terme a) Un PPU Nombre de kilomètres de nouveaux liens piétonniers et cyclables Nombre de nouvelles traverses piétonnes Nombre de permis de développement résidentiel Valeur totale des permis de développement résidentiel Valeurs totales des subventions
  • 38 Scénario de développement - Septembre 2011 (Secteur Saint-Élie Arrondissement de Rock Forest – Saint-Élie – Deauville) Objectifs Moyens Partenaires Échéancier Indicateurs de succès 19. Favoriser la présence de façades commerciales qui reflètent la qualité des biens et des services offerts. a) Se doter d’un plan d’implantation et d’intégration architecturale qui précise les objectifs et les critères de qualité à développer (PIIA); b) Favoriser la rénovation des façades des commerces par la mise en place d’incitatifs ; c) Encourager les commerçants à améliorer et embellir leurs espaces : arbres, fleurs, terrassement, tonte de pelouse, etc. (par ex. concours façade fleurie) • Commerce Sherbrooke • Comité intervention physique • Ville de Sherbrooke • Arrondissement • Association de gens d’affaires a) Long terme b) Long terme c) Court à moyen termes a) Un PIIA b) Un incitatif financier c) Nombre d’initiatives développées 20. Réduire la pollution lumineuse pour s’harmoniser avec la politique en vigueur dans la ville de Sherbrooke a) Entreprendre des démarches auprès des citoyens et des entreprises du secteur. Sensibilisation sur la pollution lumineuse (guide, dépliant, conférence, etc.) Formation sur la pollution lumineuse • Commerce Sherbrooke • Comité intervention physique • Chambre de commerce de Sherbrooke • Ville de Sherbrooke • Arrondissement • Association de gens d’affaires a) Court et moyen termes a) Nombre d’outils créés Nombre d’initiatives développées