• Save
Coordination d'activités coopératives
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Coordination d'activités coopératives

on

  • 2,277 views

Soutenance de HDR

Soutenance de HDR

Statistics

Views

Total Views
2,277
Views on SlideShare
2,267
Embed Views
10

Actions

Likes
1
Downloads
0
Comments
0

3 Embeds 10

http://www.slideshare.net 8
http://www.plaxo.com 1
http://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • Bonjour, Tout d’abord, je voudrais vous remercier de m’avoir fait l’honneur de bien vouloir participer à ce jury. Je vais vous présenter les travaux que j’ai mené depuis un certain temps et qui tournent autour d’une problématique particulière, mais relativement large, celle de la coordination d’activités coopératives. Quelques explications s’imposent sur ce titre, en particulier parce que le vocabulaire peut selon le contexte avoir différentes interprétations. Par activité, on entend plutôt une action complexe qui doit être entreprise par une personne. On parlera aussi de tâche. Le fait que des activités soient coopératives indiques qu’elles sont dépendantes les unes des autres et qu’elles fassent parties d’un ensemble correspondant à la réalisation de l’objectif d’un groupe de personne. La coordination va correspondre à la prise en compte des dépendances entre ces activités et entre les ressources utilisées. Pour finir, par coordination explicite, on veut parler d’une coordination qui puisse être représenter explicitement et éventuellement contrôlée. Avant de poursuivre, je voudrais insister sur le fait que tous les travaux que je vais présenter sont le résultat d’un travail coopératif et collectif, parfois formalisé au travers de thèses ou de projets mais aussi moins formels au travers de toutes les discussions et des échanges avec les collègues de l’équipe ECOO, au LORIA, à l’ESIAL et à l’université et dans différents projets, et aussi à l’IUT où j’ai eu la chance de travailler avec des collègues issus de différents domaines en particuliers des Sciences Humaines et Sociales qui m’ont beaucoup appris.

Coordination d'activités coopératives Coordination d'activités coopératives Presentation Transcript

  • Coordination explicite d’activités coopératives F. Charoy 23 juin 2008
  • Le contexte
  • Collaboration sur des projets L’échange de documents La coordination
  • La boite aux lettres
  • Développement de logiciel Outil de suivi de bug et de tâches JIRA
  • Un problème collectif
    • Quelles sont les étapes ?
    • Quelles sont les actions ?
    • Quels sont les buts intermédiaires ?
    • Qui fait quoi ?
    • Quelles sont les compétences ?
    • Quelles sont les entrées ?
    • Quels sont les produits ?
  • Un problème individuel Qu’est ce que j’ai à faire ? Que font les autres ? Où en est ce dossier ? On est en retard sur ce projet !… Qu’est ce qu’on a déjà fait ? Qu’est ce qui reste à faire ?
  • Le contexte projet projet projet
  • Les besoins de base pour coopérer
    • Communiquer
    • Partager des informations
  • Partager des informations
  • Contrôler le partage
  • Contrôler l’espace partagé
    • On dispose d’un espace de données partagées
    • On dispose d’un protocole de transactions longues (Coo)
    • Les changements d’état de cet espace sont contraints
      • Contraintes statiques
      • Contraintes dynamiques
    Thèse de Hala Skaf
  • Exemple de contraintes always (empty(unitTestResult)) sometimes (datemodif(A.java)<datemodif(A.class)) before published(Product) Une compilation doit être faite avant un déploiement Le résultat des tests unitaires doivent être vide (pas d’erreur)
  • Logique et transactions longues
    • Les contraintes sont vérifiées à la fin des transactions
    • Il est possible d’avoir des états intermédiaires incohérents
    • Pas d’annulation en cas de problème : on progresse pour satisfaire les contraintes
    S1 S2 S3 Vérification des contraintes Transaction
  • Les avantages
    • Approche déclarative
    • But exprimé sur les données
    • Passage par les états imposés garantit
    • Procédure à suivre non imposée
  • Les limites
    • Contraintes difficiles à exprimer
    • Contraintes difficiles à lire
    • Difficile d’inférer ce qu’il faut faire
    • Histoire des états pas de ce qui a été fait
    On ne sait pas répondre aux problèmes de coordination
  • Coordination Gestion effective des dépendances entre des tâches, des ressources, et des personnes Malone & Crowston 1990, 1994 Différents modèles de coordination
  • Coordination Explicite
    • Représenter les tâches à effectuer
    • Représenter les dépendances entre les tâches
    • Prendre en compte le flot de données
    • Prendre en compte les dépendances entre personnes et tâches
    Une solution : le Workflow
  • Sur les workflows
    • Objectif :
      • Modéliser et contrôler l’exécution de procédés
    • Les concepts
      • Les procédés
      • Les activités ou tâches
      • Les dépendances entre les activités
      • Les participants et les rôles
      • Les flots de données
  • Un exemple (la mission) [Notation BPMN]
  • Schéma/Instance schéma Instances à différents états d’exécution
  • Le débat Est-il possible de modéliser des processus coopératifs et de contrôler leurs exécutions ?
  • Vue du CSCW
    • Nombreux travaux et débats dans les années 90 sur l’utilisation du Workflow
      • Limites de l’approche / impossibilité de prescrire (Suchman, Bowers)
      • Introduire de la flexibilité (Dourish, Grinter, Kaplan, Grundy)
    • L’approche « Workflow » a été en partie abandonnée dans ce domaine
    Skip Ellis Paul Dourish Lucy Suchman
  • Coordination implicite
    • Régulation émergente
      • Concepts de «  media space  » et de «  mutual awareness  »
    • Partage d’une conscience des actions
      • Montrer ce que font les autres
      • Exemple du contrôle aérien
    Saul Greenberg Pascal Salembier
  • Communauté BPM
    • Nombreux travaux sur le sujet
      • Collaborative workflow
    • Perspectives techniques
      • Flexibilité (P. Dadam)
      • Gestion des exceptions (F. Casati)
      • Sécurité (E. Bertino)
    • Pas d’intersection des communautés
    Peter Dadam Fabio Casati Elisa Bertino
  • Les questions Qu’est ce qu’il est possible de faire? Comment le faire?
  • Nos hypothèses
    • Un support à la coordination explicite est nécessaire
    • Ce support doit être un moyen d’assistance et pas seulement de contrôle
    • La solution n’est pas uniquement technique
  • Les principes
    • Modèle simple et intuitif
    • Contrôle de l’exécution par les utilisateurs
    • Conscience du procédé
    • La modélisation ne dépend pas des propriétés à garantir
    • La contrainte doit être justifiée
  • Flexibilité de l’exécution
    • Le processus est modélisé normalement
    • L’exécution permet des adaptations
      • Les contraintes sont relachées.
      • L’historique doit donner l’impression qu’elles ont été respectées
    • Anticipation
    Thèse de Daniela Grigori
  • Exemple : ordre de mission
  • Un autre exemple feedback Spécification Code Test Spécification Code Test
  • Règles d’exécution
    • Dépendance de terminaison entre les activités
    • Avant la fin d’une activité, ses contraintes de démarrage sont validées
    Spécification Code Test Validation des contrainte de démarrage
  • Anticipation et espace partagé
    • Concurrence possible entre des activités successives
    • Garantie du protocole :
      • l’activité ne peut se terminer sans disposer des dernières valeurs produites par les activités précédentes.
    Validé par plusieurs implantation Corvette (Hitachi) Cocao (Projet RNTL) Bonita
  • Bonita
    • Implantation d’un système de workflow flexible
      • Moteur d’exécution flexible et adaptable
      • Modification ad-hoc des processus en cours d’exécution
      • Diffusion des évènements de changement d’état
  • Conscience du procédé Edit>Start Deux tâches successives actives en même temps
  • Bonita aujourd’hui
    • Bonita est maintenant un projet OW2
    • Maintenu essentiellement par Bull R&D
    • La V3 est en exploitation à différents endroits
    • La V4 est en développement en collaboration avec JBoss-Redhat (PVM)
    Téléchargements
  • Politique et comportement
    • La flexibilité n’est pas utile tout le temps
    • Elle peut être risquée
    • Pas d’homogénéité des contraintes à l’intérieur d’un procédé
    • Comment prendre ces variations en compte au niveau
      • Des politiques
      • Des comportements
      • De l’exécution
  • Limite de la flexibilité On ne partira pas si les billets ne sont pas commandés
  • Approche à base de sphères Sphère d’atomicité Thèse Adnene Guabtni F. Leymann, 1995 W. Derks, 2001 A. Guabtni & F. Charoy, 2004 Sphère de compensation Sphère d’isolation Sphère de multi-instanciation
  • Les principes
    • Séparation des préoccupations
    • Effet collectif
    • Flexibilité
    Start Activité 1 Activité 2 End Activité 3 Atomique Atomique Atomique Start Atomique Activité 1 Activité 2 End Activité 3 Sphère d’Atomicité … Flexibilité de la propriété à garantir
  • Une application : les sphères d’isolation
    • Contrainte sur les échanges entre les activités de la sphères et avec l’extérieur de la sphère
    Sphère d’isolation And split And join And split
  • Critères Sérialisabilité entre la sphère et les autres activités (ou sphères) Sérialisabilité entre les activités de la sphère Combinaison des deux
  • Contrôle flexible
    • Le protocole permet de réduire le niveau de contraintes
      • Différents types de verrous (à la SQL)
    • Par défaut, pas d’isolation
    • Isolation de groupes d’activités en fonction des besoins
  • Sur les sphères
    • Généralisation de l’approche
    • Définition des principes
    • Séparation des préoccupations
    • Mise en œuvre pour deux types de propriétés
      • Multi-instantiation
      • Isolation
    • Implantation comme une extension du service WS-Coordination
  • Et alors…
    • On a progressé vers ce qu’on voulait
      • De la simplicité
      • De la flexibilité
      • Des informations sur l’exécution
      • Des propriétés garanties au niveau voulu
      • Un système exploitable
    • Pas de réponse sur la validité des modèles en situation…
  • Une tentative : Coopéra
    • Projet RIAM multidisciplinaire
    • Objectif : concevoir une plateforme coopérative pour les écoles
    • Méthode :
      • Conception centrée utilisateurs
      • Action située
      • Approche ethnographique
  • La plateforme d’origine
    • Plateforme de développement de logiciels
    • Espace partagé centralisé
    • Outil de synchronisation
  • Le contexte de l’expérience
    • Trois classes de CM2 distantes
    • Trois exercices de production interclasses
      • Poésie
      • Site Web sur un thème (Opéra de Nancy)
      • Journal (différentes rubriques)
    • Travail en classe en respectant les rythmes des écoles
    • Enregistrement des séances et analyse
  • Théorie de l’activité Lev Vygovsky La prise en compte du contexte et de l'artefact pour la compréhension de l'activité et de l'interaction collective est le caractère fondamental de la théorie de l'activité Alexis Léontiev
  • Version 2 de la plateforme
    • Comment faire comprendre la notion d’espace partagé ?
  • Version 3 de la plateforme
    • Faire comprendre ce qui se passe
  • Les résultats
    • Les enfants arrivent à utiliser l’outil
      • Ils assimilent les instructions
    • Ils ne comprennent pas ce qui se passe
      • Publication/Mise à jour/Conflit
    • Ils ont des difficultés à « coopérer »
      • Accepter que d’autres modifient/jugent leur travail
  • Les dimensions importantes
    • L’histoire
      • Quelle culture de la coopération ont les utilisateurs
    • Les scénarios
      • L’objectif est essentiel pour déterminer la nature de la coopération
    • L’ergonomie
      • L’interface facilite la compréhension et l’utilisation
  • Conclusion
    • La problématique n’est pas épuisée
    • Réponses formelles sur
      • les modèles,
      • l’exécution
      • sur la description des propriétés opérationnelles
    • Discussion possible sur la pratique
    • Pas de réponse définitive sur le débat
  • Et maintenant
    • Différents travaux et coopérations en cours
    • Essayer de changer de perspective
    • Explorer d’autres cadres théoriques
  • Les travaux en cours
    • Sécurité et processus inter-organisationnel
      • Collaboration avec SAP Research Karlsruhe
      • Formalisation d’un modèle de sécurité pour la délégation de tâches
    • Flexibilité dans les workflows
      • Gestion du changement
      • Combiner approche déclarative et impérative
  • Ce qui émerge
    • L’importance de la notion d’activité
    • Les activités humaines dans un monde de service
      • Limites de BPEL
      • Proposition BPEL4People et WS-HumanTask (très pauvre)
  • Renverser la perspective
    • Considérer la coordination du point de vue de l’acteur et de l’activité
    • Distribuer la coordination
  • Etudier d’autres approches théoriques
    • Sociologie des organisations
      • Sociologie du changement et de l’innovation
      • Théorie de la traduction
    • Action située
    • Systèmes multi-agents
  • Application à la gestion de crise
    • Problématique de la résilience organisationnelle
      • Résistance des organisations à des changements brutaux
    • Coordination sous-étudiée dans ce domaine
      • Comment combiner coordination verticale (les plans, les process) avec la coordination horizontale (le terrain, les équipes)
    • Collaborations en cours
      • Projet ICrisis (ENSMN)
      • Collaboration avec SAP Research Sofia Antipolis
      • Soumission ANR CSOSG
  • Conclusion
    • Problématique riche et complexe
    • Multidisciplinaire
    • Questionnement actuel lié à l’évolution des organisations
    • Des avancées « techniques »
    • Du travail sur la dimension « humaine »
  •