• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Etude sur le Suriname. Comment développer la destination sur le marché Francais ?
 

Etude sur le Suriname. Comment développer la destination sur le marché Francais ?

on

  • 295 views

Etude sur le Suriname. Comment développer la destination sur le marché Francais ?

Etude sur le Suriname. Comment développer la destination sur le marché Francais ?
Travail de groupe: Sinou Chloé, Fontaine Clémence, Bruneau Charly, Maes Charles-Edouard.

Statistics

Views

Total Views
295
Views on SlideShare
295
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Etude sur le Suriname. Comment développer la destination sur le marché Francais ? Etude sur le Suriname. Comment développer la destination sur le marché Francais ? Document Transcript

    • Suriname     Plan  marketing  2014   Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloé SINOU Clémence FONTAINE
    • Table des matières I.   Présentation du Suriname ................................................................................................ 2   II.   Quels sont nos objectifs ?................................................................................................. 4   III.   Analyse stratégique....................................................................................................... 5   A.   Le diagnostic ................................................................................................................. 5   B.   L’analyse marketing du diagnostic : le SWOT ............................................................ 10   (Strength, Weakness, Opportunities, Threats) ................................................................... 10   IV.   Les grandes orientations et les objectifs marketings .................................................. 14   A.   Les 3 axes stratégiques .............................................................................................. 14   B.   Notre positionnement .................................................................................................. 14   C.   Notre ciblage ........................................................................................................... 15   1.   Cible primaire : notre cœur de cible. ....................................................................... 15   2.   Cible secondaire ...................................................................................................... 16   3.   Cible périphérique ................................................................................................... 16   V.   Plan marketing opérationnel. .......................................................................................... 17   A.   Plan de communication ............................................................................................... 17   1.   Le problème de communication .............................................................................. 17   2.   Axe de communication ............................................................................................ 17   3.   Objectifs de la communication : Faire passer un message, une promesse. ........... 17   4.   Nos cibles ................................................................................................................ 18   5.   Campagne de Communication ................................................................................ 18   B.   Copy Stratégie ............................................................................................................ 19   C.   Campagne Média .................................................................................................... 22   1.   Plan média – cible primaire ..................................................................................... 22   2.   Plan média - Cible Secondaire ................................................................................ 28   3.   Plan média – Cible Périphérique ............................................................................. 31   VI.   Budget Communication ............................................................................................... 37   Annexe 1 ................................................................................................................................ 38   Annexe 2 ................................................................................................................................ 39   Annexe 3 ................................................................................................................................ 40   1 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • I. Présentation du Suriname Plus petit Etat d'Amérique du Sud, le Suriname est situé au nord du Brésil, entre le Guyana et la Guyane française, en pleine forêt amazonienne. L'ancienne "Guyane néerlendaise" est couverte à 95% par cette forêt tropicale, qui est considérée comme la plus riche au monde en terme de biodiversité. Avec son architecture hors du commun et hors du temps, la capitale du pays qui compte 250 000 habitants sur les 560 000 que comporte le territoire, Paramaribo, porte encore les traces d'une Guyane hollandaise devenue indépendante en 1975. Niché au cœur du plateau des Guyanes et bordé par les magnifiques chaînes de montagnes du Tumuc-Humac au sud et le fleuve du Maroni à l'est, le Suriname est une destination encore sauvage et préservée. Sa faune et sa flore tropicale, au cœur d'une forêt amazonienne à l'état pur et peu peuplée, nous emmènent loin vers les confins de l'aventure et du dépaysement. Moins enclin au tourisme de masse, le Suriname offre au visiteur la possibilité de découvrir des territoires authentiques et peu foulés par l’homme, véritables havres de paix pour des espèces rares et menacées comme les tortues marines et les jaguars. Sur la côte, les plages ne sont pas l'attraction principale, c'est l'observation d'espèces marines comme les dauphins ou tortues qui restent inoubliable. A ce propos, la forêt tropicale qui recouvre la plus grande partie du Suriname est un terrain idéal pour la faune : on recense 192 espèces de mammifères (singes, tapirs, félins), 175 espèces de reptiles (tortues, serpents, caïmans, dendrobates) et 730 espèces d'oiseaux aux couleurs magnifiques. 2 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • De plus, en raison du climat tropical, la végétation est luxuriante au Suriname. On compte environ 5000 espèces de plantes, dont le nénuphar, l'orchidée et l'hibiscus. Pour préserver cette nature, le gouvernement Surinamais a pris le parti de développer plusieurs réserves naturelles sur son territoire. Les amoureux de la nature auront l’occasion de découvrir 11 réserves naturelles et 1 parc national. Depuis 1966, La STINASU, fondation pour la conservation de la nature au Suriname s’occupe de la gestion et de la promotion de ces réserves naturelles en incitant au développement durable. Autre attrait du Suriname, la diversité ethnique qui est fascinante : avec ses 560 000 habitants la population surinamaise se compose de plusieurs communautés : La plus grande, environ 37 % de la population, est celle des Hindoustanis, descendants d’immigrés venus d’Inde au XIXe siècle. Les Créoles, qui par définition sont les descendants mélangés de métissage européen blanc et africain noir, représentent environ 31 % de la population. 15 % sont Javanais, arrivés des anciennes Indes néerlandaises. Les Marrons, descendants d’esclaves africains évadés, ayant « marronnés » représentent 10 % de cette population Surinamaise. Le reste du peuple est composé d’Amérindiens (2 %), de Chinois (1 %) et de Blancs (1 %), descendants des colons ruraux néerlandais du XIXe siècle et les « Bakras ».Cette diversité se ressent notamment dans ses marchés, coutumes et plats traditionnels. 3 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • II. Quels sont nos objectifs ? En tant qu’Office de Tourisme du Suriname, notre mission est de pénétrer le marché Français afin d’en attirer plus de visiteurs. Nous voulons donc : Augmenter le nombre de visiteurs français au Suriname. Développer une image de marque Suriname forte et distinctive, affirmant clairement notre identité et nos caractéristiques : une destination synonyme d’authenticité, d’aventure, de découverte d’une nature exubérante, d’espaces vierges, de “contact avec la nature”, de préservation de l’environnement. Ce sont ces caractéristiques essentielles que nous cherchons à ancrer dans les esprits, notamment à travers le slogan “Suriname Dernier Eden au cœur de l’Amazonie”. Véhiculer l’image d’un pays sûr, tourné vers l’avenir et la protection de l’environnement, le développement durable, la préservation de la nature et des espèces animales et végétales. Se positionner comme une destination incontournable sur le marché de l’éco-tourisme, pratiqué par les amateurs de la nature, et consistant à voyager dans des zones naturelles conservées relativement intactes dans le but d'étudier, d'admirer et de jouir du paysage, de la flore et de la faune sauvage, ainsi que de tout élément à caractère culturel y existant. Définir une image de marque, cela signifie, pour une destination : - Mettre en valeur ce qu’elle a à offrir, ce qui la caractérise et la distingue. - Se créer une personnalité pour que l’image projetée soit associée dans l’esprit des gens à la destination. - Trouver l’image et la proposition qui accrocheront les gens. - Se démarquer de la concurrence. - Miser sur des ingrédients sûrs: rêve, séduction, authenticité et qualité. 4 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • III. Analyse stratégique Cette analyse nous permettra d'identifier les axes stratégiques à développer. Puis nous pourrons ainsi vérifier que la stratégie mise en place constituera une réponse satisfaisante au constat réalisé. A. Le diagnostic 1) Analyse de la Conjoncture Évolution de l'économie touristique en France : accroissement du temps libre, réservations tardives, accès à l’information facilité grâce à l’outil internet, exigence de qualité́ et de choix, concurrence de plus en plus vive, effet négatif de la crise sur les dépenses de voyages. Modification des comportements : importance croissante des loisirs et des vacances, développement des courts séjours, recherche des « bons plans », aspirations et tendances nouvelles (authenticité, découverte, insolite, expérience unique, aventure.., relative dé-saisonnalité des vacances, hétérogénéité́ des clientèles (développement des familles monoparentales, recomposées, augmentation des célibataires, accroissement des seniors...). 2) Profil actuel des visiteurs En 2012, ce sont à peine 240 000 visiteurs qui se sont rendus au Suriname. La majorité d’entre eux venaient des Pays-Bas, le plus souvent pour des raisons familiales en raison du passé colonial du pays. 5 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • 3) Analyse de l’Offre a) La saisonnalité C’est un climat équatorial de par la position du pays en latitude et en longitude. Il y fait chaud toute l’année (moyenne annuelle de 28°). On distingue deux saisons des pluies qui entrecoupent deux saisons plus sèches. La petite saison des pluies s’étend de décembre à janvier alors que la grande saison des pluies couvre les mois de mai à août. L’intérieur du pays est plus chaud et plus humide que la côte. b) L’hébergement Se loger au Suriname est relativement aisé. En effet, ce pays offre une large gamme d’hébergements divers et variés ; des guesthouses à des prix très abordables, aux hôtels de luxe proposant des tarifs plus élevés mais encore raisonnables avec des enseignes internationales tel que Best western et Marriott, ainsi que des appartements en location saisonnière. A cela s’ajoutent les lodges et les bungalows en pleine nature. c) Les sites phares En plus de la capitale Paramaribo classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, les réserves naturelles sont les principaux atouts du Suriname. Réserve naturelle du Suriname central. Cette réserve naturelle couvre 1,6 million d'hectares de forêt primaire tropicale au centre-ouest du Suriname. Les forêts de montagne et de plaine abritent une grande diversité de plantes avec plus de 5 000 espèces de plantes vasculaires répertoriées à ce jour. populations On y viables trouve des d'animaux typiques de la région, comme le jaguar, le tatou géant, la loutre géante, le tapir, le paresseux, huit espèces de primates et 400 espèces d'oiseau comme la harpie, le coq de roche de Guyane et l'ara au plumage écarlate. 6 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • - La réserve de Ralleghvallen Elle est Inscrite sur la Liste du Patrimoine Mondial de L’UNESCO et reconnue mondialement par les ornithologues. De novembre à mars, on peut y observer des parades de coq de roche, un superbe oiseau très coloré, habitant cette région. Cette réserve inhabitée propose une multitude d’opportunité pour l’observation d’animaux. Réputée aussi pour son bloc de granit (Voltzberg) émergeant de la forêt à plus de 200 mètres d’altitude et permettant une ascension au-dessus de la canopée. 7 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • - La réserve de Tafelberg Elle est renommée pour sa forêt primaire indemne. Les paysages y sont extraordinaires, associant de hauts plateaux aux contours particulièrement abrupts culminant à plus de 1000 mètres d’altitude, à une grande savane. Tafelberg est un site exceptionnel de la nature Surinamaise. - La réserve de Galibi Galibi accueille des hordes de tortues de mer (les tortues vertes, les tortues olivâtres et imbriquées) y compris la Tortue Luth géante, la plus énorme du monde, pendant la saison de ponte (avril à août) et permet la découverte de 3 villages amérindiens kalina, situés non loin dans le district de Galibi sur la rive Surinamaise du fleuve Maroni : Langamankondre, Christiaankondre et Galibi. - Le parc naturel de Brownsberg Il reste un l’observation endroit de privilégié différentes pour espèces d’oiseaux ; hocco, marail, oiseau cloche et d’animaux : agoutis, félins, biches…vous aurez la chance de pouvoir y rencontrer tous les singes du plateau des Guyanes tel que le saki face pâle, le singe hurleur, l’atèle ou plus communément le saimiri. 8 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • - Kasikasima : site mythique du Suriname Les monts Kasikasima sont situés sur la rivière Palumeu, affluent du Tapanahony à 60 kilomètres du village du même nom. La découverte de cette réserve représente une expédition qui s’adresse à un public averti. En effet, ces montagnes de granit sont localisées au sud du Suriname et leur accès demande des efforts physiques. La récompense à l’arrivée est assurée car vous accéderez à un lieu mythique, très respecté par la population locale. L’expédition des monts Kasikasima fait partie d’un des plus beaux circuits touristiques du Suriname. Il associe la rencontre des populations locales et la découverte de la flore et faune de la forêt amazonienne. D’autant plus que les inselbergs (monts rocheux émargeant de la forêt) sont semblables à des îles désertes au milieu d’un océan de verdure qui recèlent une végétation et une faune très spécifiques. - La capitale Paramaribo Une capitale multiculturelle avec un quartier colonial hollandais superbement conservé. Une ville très agréable à découvrir, mosaïque culturelle d’amérindiens, de noirs-marrons, de créoles, d’haïtiens, de hollandais dont la Cathédrale St Petrus en Paulus. 9 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • d) Activités emblématiques Le Tourisme écologique, d'aventure et de découverte de la nature sont tout particulièrement privilégiés au Suriname. De nombreux treks, expéditions et randonnées sont proposés au cœur de la forêt amazonienne afin de rallier chacun des sites majeurs que ce soit en véhicule tout terrain, à pied ou en pirogue pour ne citer qu’eux. L’observation de la faune et la flore sera d’ailleurs au cœur de chacune de ces voyages à travers la forêt tropicale. Cependant la culture est aussi très présente grâce à la multi culturalité régnant dans le pays. Les visites de villages indiens, de marchés locaux ou encore du centre historique de Paramaribo avec ses maisons en bois et sa population cosmopolite regorgent de surprises. B. L’analyse marketing du diagnostic : le SWOT (Strength, Weakness, Opportunities, Threats) Forces et Faiblesses : faits internes 1) Forces : les atouts du Suriname. - Biodiversité spectaculaire (diversité des espèces, des écosystèmes) et préservée 95 % du territoire est couvert par la forêt tropicale amazonienne, considérée comme l’un des écosystèmes les plus riches au monde. - 11 réserves Naturelles (Ralleghwallen patrimoine de l’UNESCO) et 1 parc naturel national, synonyme de la réelle volonté du gouvernement de préserver ses richesses naturelles. - Large gamme d’activités : culturelles, sportives, et de découvertes. Croisières fluviales, observations des oiseaux, pêches sportives. Tourisme d’aventure dans la jungle. Visite des villages traditionnels Amérindiens et Marrons. Visites 10 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • de distilleries, musée du rhum. Visites d’édifices religieux à Paramaribo. - Diversité des paysages : forêts tropicales, plaines côtières, marais, marécages, mangrove, savanes, prairies. - Diversité ethnique, Population cosmopolite: Indiens, Pakistanais, Chinois, Amérindiens, les Noirs-Marrons, d’où une diversité gastronomique. - Sécurité, convivialité, hospitalité : pays réputé sûr et accueillant. - Patrimoine culturel important. Paramaribo est notamment classé au patrimoine de l’Humanité UNESCO (architecture coloniale). 2) Faiblesses - Manque de notoriété en France : 1 personne sur 2 place le Suriname en Asie. - Climat : saison des pluies de Mai à Août c'est-à-dire pendant les vacances scolaires françaises de Juillet-Aout. - Nombre insuffisants de voyagistes réceptifs avec personnel francophone et Guides francophones qualifiés. - Problèmes d'infrastructures : manque de routes, routes en mauvais état. - Coût élevé du voyage (billet d’avion entre 800 et 1000€ au minimum). - Pas de littoral attractif, peu de plages, pas d’infrastructures permettant un réel tourisme balnéaire. - Pas de vol direct depuis la France. 11 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • Menaces et opportunités : faits externes. 3) Opportunités : Faits ou tendances favorables du marché et de l’environnement. - Une croissance de 6% par an depuis 2008 permet au pays de se développer, retombées importantes en termes d’infrastructures et d’éducation des populations. - Tendance actuelle à la recherche d’authenticité́ , de nature et de découverte d’environnements préservés. Apparition d’une clientèle « d’écotouristes » - Tendance à considérer les vacances comme un vrai besoin à satisfaire (et non comme du superflu) - Le coût de la vie est 2 à 3 fois moins cher au Suriname qu’en Guyane, (PIB Suriname : 8.864 $/hab ; PIB Guyane : 18.566 $/hab en 2012). - Augmentation des arrivées de touristes au Suriname : 240 000 en 2012 alors qu’il y a 5 ans 180 000. - Possibilité de séjours combinés avec escapade de quelques jours en Guyane Française en partenariat avec les agences de voyages guyanaises. - Les recherches des organisations gouvernementales telles que Conservation International et la découverte de nouvelles espèces (cette année plusieurs nouvelles espèces ont été découvertes (6 grenouilles, 1 serpent, 11 poissons et plusieurs insectes) participe à la promotion du Suriname et à mettre la destination sur le devant de la scène. - Omniprésence des médias sociaux en France suscite d’innombrables possibilités de recommandations et d’innovation en terme de promotion. - Changement de vol effectué à Amsterdam, ville qui dispose d’un hub aérien très développé, gain de temps. 12 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • 4) Menaces : faits défavorable provenant du marché ou de l’environnement. - Consommateurs sensibles au prix du voyage dans un contexte post-récession et fortement concurrentiel.de plus la crise et l’augmentation du prix du carburant et donc des billets d’avion, cela favorise le tourisme de proximité, les Français prennent moins l’avion. - Tendance à la baisse du pouvoir d’achat. - Internet facilite le comparative shopping. Nombreux pays concurrents géographiquement proche positionnés sur la même cible clientèle : Costa Rica, Brésil, Pérou, Guyane française… - La réglementation concernant les visas de tourisme : obligation d’envoyer les documents (passeport, formulaires, chèque) à l’ambassade du Suriname à Paris puis de les retirer sur place. Prix pour 60 jours, 47euros avec attente de 15 jours. Donc impossibilité de programmer son voyage à la dernière minute 13 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • IV. Les grandes orientations et les objectifs marketings A. Les 3 axes stratégiques ! Améliorer l’image et la notoriété du Suriname ! Mettre en avant et mieux communiquer sur les atouts du Suriname et faire ainsi du territoire une destination touristique nouvelle et attractive sur le marché français. ! Surfer sur la vague de l’écotourisme (nature, authenticité, préservation de l’environnement) très tendance actuellement en France, en promouvant au maximum le Suriname sur des supports média adaptés. B. Notre positionnement Nous positionner souhaitons comme nous une des dernières destinations au monde entièrement couverte par la forêt tropicale amazonienne (95% du pays recouvert de jungle). Faire destination marché de du de Suriname référence l’écotourisme développement une sur le et du durable. Le Suriname possède un des plus bas taux de déforestation au monde. 14 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • C. Notre ciblage 1. Cible primaire : notre cœur de cible. « Le Voyageur Nature » Amoureux de la nature en quête d’étendues vertes et sauvages. Jeunes actifs, couples ou célibataires, avec ou sans enfants, aventuriers dans l’âme, âgé d’environ 25 à 45 ans, études supérieures (niveau d’éducation avancé), cultivé, CSP +, Clientèle urbaine séduite par les activités de pleine nature. Pourquoi? - Intérêt croissant des jeunes et des actifs pour l’écologie et le sport - Ils disposent d’un pouvoir d’achat plus fort - Plus mobile - Baisse de l'intérêt pour le confort (en voyage notamment) - Échanges sociaux plus efficaces, cible très connectée aux nouvelles technologies, donc facilement atteignable. - Tendance à aimer l’aventure et à posséder un esprit de dépassement de soi - La recherche d’expériences touristiques personnalisées, riches et authentiques - L’intérêt pour la culture locale et le désir de redonner aux communautés - Le souci de l’environnement et de l’équité - L’intérêt pour la santé, l’activité physique et un mode de vie plus «vert» - La soif de nouvelles découvertes et de coins inexplorés 15 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • 2. Cible secondaire Les Distributeurs. Une fois notre public sensibilisé, il est nécessaire qu’il puisse s’adresser à un réseau de professionnels du tourisme à même de développer l’offre touristique et capables de leur vendre notre « produit ». Nous allons ainsi cibler à travers différentes actions, des agences de voyages et des tours opérateurs spécialisés dans le tourisme d’aventure. 3. Cible périphérique Les prescripteurs, relayeurs d’opinion, journalistes spécialisés… Ce sont des individus qui eut égard à leur notoriété, image ou activités seront à même de recommander la destination et d'être reconnus pour la valeur de leurs recommandations par un nombre plus ou moins important de consommateurs. Ils sont ainsi susceptibles d’influencer les opinions ou les actions d’un grand nombre d’individus. 16 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • V. Plan marketing opérationnel. A. Plan de communication 1. Le problème de communication ! Comment promouvoir l’image du Suriname sur le marché Français ? 2. Axe de communication “Le Suriname : dernier Eden au cœur de l’Amazonie” Promouvoir un pays authentique, terre d’aventures. 3. Objectifs de la communication : Faire passer un message, une promesse. ! Augmenter la notoriété de la « marque » (destination) Suriname, Promouvoir la destination. ! Augmenter la visibilité du Suriname sur le marché français, capter l’attention du public. ! Utiliser la motivation de la cible, la promesse qui lui est faite. ! Construire et développer son image par la mise en avant de ses attributs de terre de forêt vierges et faune sauvage préservée. (les caractéristiques du produit qui vont supporter et justifier cette promesse de base). ! Soutenir, encourager le réseau de distribution et les ventes de séjours. 17 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • 4. Nos cibles ! Cible primaire : les voyageurs Nature (cœur de cible, actifs, 25-45 ans, CSP supérieures) ! Cible secondaire : les distributeurs (agence de voyage, tour opérateur). ! Cible périphérique : les prescripteurs, relayeurs d’opinion, journalistes spécialisés… 5. Campagne de Communication Nous avons programmé notre campagne début septembre 2014 et ce sur une période de trois mois. En effet, la saison la plus propice pour se rendre au Suriname s’étend de novembre à mars. Cela nous permet ainsi de sensibiliser à temps chacune de nos cibles à travers nos différentes communications médias et hors médias tout en sachant que la publicité pendant l’été, et plus particulièrement les mois de juillet et août, a un impact beaucoup moins important. 18 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • B. Copy Stratégie Cible primaire – « Les voyageurs Nature » Objectifs Mix de communication ! Objectif cognitif : faire connaître, informer sur les qualités de la destination ! Objectif affectif : promettre une Campagne d’affichage en Ile de France destination d’exception, de découverte, d’aventure, tourisme - Presse spécialisée - Marketing digital actif, éco-tourisme ! Objectif conatif : pousser le voyageur à se rendre au Suriname, diminuer les freins, augmenter les motivations 19 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • Cible secondaire – les distributeurs Objectifs Mix de communication ! Objectif cognitif : renforcer la notoriété, faire évoluer l’image, faire découvrir la destination « de manière réelle » (connaissance du produit). - Salon professionnel IFTM Top Résa (23-26/09/14) ! Objectif affectif : promettre une destination d’exception, de découverte, d’aventures, tourisme - actif, éco-tourisme Eductour (professionnels du voyage) ! Objectif conatif : le faire référencer, créer des circuits/voyages, le faire choisir, diminuer les freins, augmenter les motivations Cibles périphériques – Prescripteurs, relayeurs d’opinion, bloggeurs, journalistes spécialisés… Objectifs Mix de communication ! Objectif cognitif : Informer et renforcer l’image de marque ! Objectif affectif : faire aimer la (journalistes spécialisés / destination ! Objectif conatif : donner aux Eductour, voyage découverte aventuriers reconnus) . prospects l’envie de partir. 20 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • Copy Strategy – Cible Primaire ! Promesse : destination d’aventures, éco-tourisme actif (consommation responsable) ! justification : nature préservée, pays peu connu, authenticité ! Bénéfice : découverte, tourisme actif, plaisir ! Ton : émotionnel / slogan qui interpelle Copy Strategy – Cible Secondaire ! Promesse : hausse de la demande pour ce type de voyage (authenticité / tourisme actif / éco tourisme) ! Justification : voyage qui entre dans les tendances de consommation ! Bénéfices : connaissance du produit, enrichissement de son offre, hausse de son chiffre d’affaire ! Ton : informatif / commercial Copy Strategy – Cible Périphérique ! Promesse : destination tendance, actualité à ne pas manquer ! Justification : lancement campagne de communication ! Bénéfice : découverte du pays, expérience inoubliable, crédibilité, création de trafic grâce à la vidéo réalisée, rémunération. ! Ton : informatif, explicatif, descriptif / sports extrêmes, émotionnel, captivant 21 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • C. Campagne Média 1. Plan média – cible primaire a. Campagne d’affichage en Ile de France “Suriname : dernier Eden au cœur de l’Amazonie” en grand format dans l’agglomération parisienne. D’autres Slogans pourront être utilisés sur les faces : - Suriname, Osez l’aventure - Suriname, Oserez-vous l’aventure ? - Suriname, L’expérience amazonienne. Paris, bénéficie d’une très forte concentration de population (21 000 habitants/km²) et de nombreux profils aisés (estimé à 68%). C’est le département le plus concentré et les habitants sont fortement exposés à la communication extérieure 22 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • C’est pourquoi nous avons décidé d’effectuer notre campagne d’affichage en région Parisienne de la façon suivante: Nous prévoyons de l’alterner sur différents supports. Pour cela nous organiserons 4 sessions d’1 semaine chacune espacée de plus ou moins 2 semaines. Cela nous permet d’être présent de mi-septembre à mi-novembre. ! Session 1 Du 8 septembre au 14 septembre 2014. JC Decaux. - Combinaison de 350 Faces de 8m² très cœur de ville et une couverture. qualitative des axes majeurs comme le périphérique. - ODV: 40 millions de vues. ! Session 2 Du 30 septembre au 7 octobre 2014. Media transports. - 2040 faces de 100x83 cm sur les bus parisiens. - Plus de 90% de l’agglomération couverte en 7jours. - Idéal automobilistes et piétons. - ODV: 101 millions de vues. ! Session 3 Du 16 au 23 octobre 2014. Média transports. - 500 faces de 130x100cm à l’entrée des bouches de métro. - espace qualitatif et visible de tous les actifs urbains en déplacement: piétons, automobilistes, usagers des transports en commun. - ODV : 18,7 millions de vues. 23 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • ! Session 4: Du 3 au 10 novembre 2014. Média transports - 200 faces de 400x300cm au cœur des stations de métro, sur les quais. - Touche une population active et urbaine. - ODV: 69 millions de vues. b. Campagne de publicité dans la presse spécialisée En parallèle de notre campagne d’affichage qui touche un large panel de personnes, nous mettrons en place une campagne dans la presse spécialisée. Celleci nous permettra de toucher au mieux notre cible. En effet, ce type de média, en plus d’une reproduction de bonne qualité, nous offre une couverture géographique nationale de plus longue durée ainsi qu’une plus grande attention du lecteur. ! National géographique (septembre, octobre, novembre) - Des valeurs éditoriales fortes : la passion, la conscience planétaire, l’excellence, l’esthétisme et la transmission - Chaque mois le magazine emmène ses lecteurs sur le chemin d’aventures uniques - Mensuel diffusé à 70 000 exemplaire - Un lectorat sélectif haut de gamme - Touche plus de 1,8 millions de lecteurs jeunes, CSP +, aisés, éduqués et urbains adeptes de consommation qualitative Publicité en Face Sommaire. 24 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • ! Grands reportages (septembre, octobre, novembre) - Positionné comme magazine « déclencheur de voyage » - Un contenu actif : dossiers, guides, idées, écotourisme… - Mensuel diffusé à 42000 exemplaires – 650 000 lecteurs - Qualité du lectorat - Mixte 25-49 ans, CSP+, aisés, instruits, haut niveau culturel Publicité en Double d’Ouverture. ! Géo voyage (septembre, mi-octobre) - Bimestriel diffusé à environ 75 000 exemplaires - Une vision à 360° d’une destination - Cultures, société, traditions - fait découvrir les endroits à ne pas manquer Publicité en Double d’Ouverture. c. Campagne Web Marketing Stratégie de marketing digital. En effet, le voyageur est connecté en permanence et exploite Internet avant, pendant et après son séjour. Améliorer notre visibilité sur le Web : Développer notre présence sur Internet et capter de nouveaux internautes et donc de nouveaux touristes 25 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • ! Contrat technicien web pour la création du site www.Suriname.com et embauche d’un Community Manager. - Site Web Création de notre site web www.suriname.com, véritable vitrine du Suriname. C’est la pierre angulaire de notre stratégie en ligne pour valoriser notre destination et partager les nouvelles offres touristiques. Nous le voulons adaptatif (responsive design) c’est à dire dont l’affichage est compatible avec tous les terminaux (ordinateurs, mobiles, tablettes, télés connectées) quelques soit la résolution et l’orientation de l’écran (paysage et portrait) et accessible en anglais et en français avec la création de contenus interactifs, vidéos, photos pour montrer les atouts du Suriname. Partage d’expériences et avis des visiteurs y seront présent. Enfin, des informations pratiques d’ordre organisationnel, préventif, et plusieurs outils : cartographie, prévision météo, convertisseur euro/dollar du Suriname compléteront le site. - Moteurs de recherche L’objectif étant ici d’optimiser notre référencement sur les moteurs de recherche et augmenter le trafic sur notre site internet. Nous allons ainsi améliorer le « référencement naturel » (gratuit) en proposant et produisant sur notre site web du contenu inédit, original et de qualité (riche en informations) en valorisant certains mots clés pour les rendre plus visibles par les moteurs de recherche. Par exemple placer des mots clés en titre de page ou d’article, mettre en gras certains termes ou les répéter augmentera notre visibilité et améliorera la cohérence entre ce que cherchent les internautes et les informations fournis par le site. 26 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • - Médias sociaux Il est primordial de développer et animer notre présence sur les réseaux sociaux, augmenter la taille de nos communautés. Faire croître la fidélisation des fans et followers sur les Réseaux Sociaux (analyse des posts et tweets les plus aimés, recherche de nouvelles idées et thématiques à aborder…) En effet, 68% des français sont sur les médias sociaux, 1h30 par jour en moyenne. Nous allons créer notre propre page Facebook “I love Suriname“. Le média Facebook est un outil incontournable pour promouvoir le territoire et surtout pour améliorer son image. Facebook permet de toucher une large cible à coût réduit. Le repérage de membres peut être affiné par des filtres comme la localisation ou l’appartenance à des groupes ou fan pages existants. A terme, lancement d’un jeu concours de la plus belle photo du Suriname avec à gagner un séjour d’une semaine tout compris au cœur de la forêt. Ouverture d’un compte Twitter @suriname. Twitter permet l’échange en temps réel. C’est un excellent outil de veille pour connaitre l’actualité de notre réseau et prendre compte de l’actualité de nos concurrents. Les internautes peuvent partager de l’information à tout instant et nous avons la possibilité de répondre très rapidement à leurs remarques et interrogations. Les autres membres peuvent s’abonner à notre profil et suivre notre actualité. Sur le même principe, ouverture d’un compte « Google+ Suriname » et d’un compte Pinterest « I love Suriname » Notre objectif étant de fédérer des communautés autour de la destination. Cela permettra une plus grande proximité et plus d’interactions avec les internautes, et également l’échange d’informations et le partage d’expériences. C’est aussi toucher et fidéliser un public cible plus jeune, plus technophile. 27 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • - Les sites d’avis et de commentaires Nous allons optimiser notre présence sur les sites d’avis et de commentaires spécialement TripAdvisor : la plus grande communauté de voyageurs au monde, pas moins de 34 millions de visiteurs qui consultent chaque mois la plateforme. Cela nous permettra d’afficher du contenu et des logos « TripAdvisor » sur notre site web et nos réseaux sociaux, comme les widgets. Ils permettent de présenter notre destination sur notre site internet en affichant les avis élogieux publiés et jusqu'à cinq photos de voyageur. Ils présentent les hébergements, attractions et restaurants les mieux notés du Suriname, le tout accompagné d'une carte interactive de la région. L’objectif à terme étant d’être récompensé par le Prix « Traveler's Choice ». 2. Plan média - Cible Secondaire a. Salon Business to Business IFTM TOP RESA Faire du Suriname une destination attractive, accessible qui offre des produits touristiques de qualité, visibles et compétitifs Participation à un salon touristique en France pour permettre la promotion et accroitre la notoriété du Suriname, se démarquer par rapport à la concurrence, auditer notre marché, développer des partenariats avec les professionnels du tourisme, fidéliser ses contacts, informer la presse professionnelle. ! IFTM top résa BtoB : salon professionnel réservé au B2B du 23 au 26 septembre 2014 : En présentant plus de 380 animations, événements, ateliers et démonstrations en 4 jours, IFTM Top Résa allie professionnalisme et convivialité. En 2013, les conférences organisées ont réuni plus de 2750 auditeurs et les dizaines de 28 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • conférences de presse ont attiré près de 1 000 journalistes & médias. ! Typologie des visiteurs en 2013 : - Les agences de voyages françaises représentaient : 37% - Chefs de produits, chefs marché TO : 16% - Agences évènementielles : 13% - Chargés de voyages en entreprise : 13% - Autres : 22% ! Présence sur le salon : - Stand de 30m2 entièrement équipé selon nos souhaits par l’équipe IFTM - Esprit authentique - Décor bois / nature - 1450€/m2 soit 43 500€ pour 4 jours. b. Educ-tour destiné aux professionnels du tourisme Organisation d’un Educ-tour à l’intention de 7 professionnels spécialisés afin de leur faire découvrir le potentiel touristique du Suriname, de créer et d’encourager la vente de la destination Suriname sur le marché français. Le voyage aura lieu du 10 au 15 mars 2014 puisque la saison sera encore propice et cela permettra de laisser du temps aux chefs de produits invités pour créer des circuits touristiques avant le lancement de notre campagne de communication en septembre. 29 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • Les 7 professionnels sont des directeurs de production de TO que nous avons sélectionné, en adéquation avec la philosophie de la destination: - Voyageur du Monde - Terra-Mundi - Natures du Monde - Nomade Aventure - Terres d’Aventures - Atalante - Tamera Les participants vont parcourir le pays à la découverte des sites et des infrastructures touristiques. Dans chaque établissement, les responsables auront été prévenus de notre arrivée et se tiendront à disposition afin de répondre aux éventuelles questions. Budget : Annexe 1 Programme ! Jour 1 Vol Paris-Paramaribo via Amsterdam. Arrivée à l’aéroport de Johan Adolf Pengelen en fin de journée. Diner et nuit dans un hôtel du centre-ville. ! Jour 2 Petit déjeuner à l’hôtel puis visite guidée du centre historique de Paramaribo. Départ en fin de matinée pour le Parc naturel de Brownsberg, balade, découverte de la forêt primaire et de sa faune dans l’après-midi. Nuit en bungalow afin de découvrir cette possibilité d’hébergement. ! Jour 3 Retour à Paramaribo en pirogue. Déjeuner dans un restaurant de la capitale. Visite de Fort Zeelandia dans l’après-midi. Nuit dans un autre hôtel. 30 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • ! Jour 4 Départ en avion (75 minutes de vol) pour l'intérieur des terres, visite du village Amérindien de Palumeu, rencontre avec les tribus Amérindienne Trio et Wayana. Baignade sur l’île de Palawa puis descente en pirogue sur la rivière Tapanahony. Randonnées dans la forêt tropicale humide pendant laquelle ils pourront se rendre compte de la diversité exceptionnelle de la faune et de la flore. Découverte de la colline Poti qui offre une magnifique vue sur la jungle. Nuit au Lodge pour découvrir les traditions du peuple amérindien. ! Jour 5 Retour à Paramaribo. Le groupe est convié à un workshop réunissant les grands opérateurs du pays : réceptifs, hôteliers, transporteurs et guides touristiques. ! Jour 6 Vol retour pour Paris via Amsterdam. 3. Plan média – Cible Périphérique a. Educ-tour destiné aux journalistes spécialisés Cet Educ-tour s’adresse à des journalistes de presse spécialisée. Nous avons choisis 6 journalistes travaillant pour les magazines suivants : - Eco Tourisme - Tourisme magazine - L’Echo touristique - Géo Voyage - National géographie - Grands reportages 31 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • Cela nous permets d’élargir notre offre presse en plus de celle mise en place lors de notre campagne de communication à partir de septembre. Le rôle principal de cet Educ-tour est de mettre en avant la diversité de la faune et la flore, des cultures, et des hébergements. La prise de photos ainsi que le contact avec la population sera alors privilégié afin de faciliter la rédaction d’éventuels articles. Budget : Annexe 2 Programme ! Jour 1 Vol Paris-Paramaribo via Amsterdam. Arrivée à l’aéroport de Johan Adolf Pengelen en fin de journée. Diner et nuit dans un hôtel de charme du centre-ville. ! Jour 2 Petit déjeuner typique à l’hôtel puis visite avec un guide local de Paramaribo. Départ en fin de matinée pour le Parc naturel de Brownsberg, balade. Découverte de la forêt primaire et de sa faune dans l’après-midi avec un photographe spécialisé pour y réaliser des clichés de la faune qui pourront apparaître dans différentes brochures. Nuit en bungalow afin de mettre l’accent sur l’existence de différents types d’hébergement au Suriname. ! Jour 3 Retour à Paramaribo en pirogue. Déjeuner dans un restaurant de la capitale afin d’y découvrir la gastronomie locale. Visite de Fort Zeelandia dans l’après-midi. Nuit à l’hôtel. 32 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • ! Jour 4 Départ en avion (75 minutes de vol) pour l'intérieur des terres, visite du village Amérindien de Palumeu, rencontre avec les tribus Amérindienne Trio et Wayana. Baignade sur l’île de Palawa puis descente en pirogue sur la rivière Tapanahony. Randonnées dans la forêt tropicale humide pendant laquelle ils pourront se rendre compte de la diversité exceptionnelle de la faune et de la flore. Découverte de la colline Poti qui offre une magnifique vue sur la jungle. Nuit au Lodge pour découvrir les traditions du peuple amérindien. ! Jour 5 Retour à Paramaribo. Les journalistes sont reçus dans l’après-midi par M. Falisie Pinas, ministre des Transports, de la Communication et du Tourisme, pour une conférence sur les différents développements à venir qui favoriseront le développement du tourisme. Nuit à l’hôtel. ! Jour 6 Vol retour pour Paris via Amsterdam. b. Educ-tour destiné à des personnalités reconnues pour leurs aventures hors normes Cet Educ-Tour (du 24 au 28 mars 2014) est destiné à des leaders d’opinion reconnus pour leurs aventures. Celui-ci a pour but de rendre le Suriname plus attractif sur les réseaux sociaux. Cela bien sûr par les échanges qu’ils seront amenés à avoir à leur retour, leurs publications sur leurs sites internet respectifs etc. Mais surtout, l’ensemble du séjour sera couvert par une agence spécialisée dans la réalisation de contenu vidéo (Agence Oursicate) afin de créer un montage vidéo dynamique et émotionnel de deux à trois minutes. Cette vidéo présentera le 33 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • Suriname à travers le programme réalisé pendant 6 jours par nos 5 aventuriers triés sur le volet et devra faire rêver le public la regardant. Le contenu vidéo sera bien entendu publié sur la plateforme YouTube mais aussi sur le site internet www.suriname.com et les différentes pages créées sur les réseaux sociaux. Nous espérons que cette dernière sera ainsi partagée et vue à de nombreuses reprises par les internautes. Les cinq individus choisis pour participer à cette expédition sur mesure, sont des « aventuriers » connus du grand public mais également, reconnus par les passionnés de d’aventure. Portraits : - Antoine de Maximy Réalisateur, présentateur et cameraman, il s'est rendu dans quatre-vingts pays en vingt ans de carrière. actualités Spécialiste des voyages internationales, films à l'étranger, animaliers et expéditions scientifiques, il a réalisé ou présenté une trentaine de documentaires comme J'irai dormir chez vous sur France 5 où il se rapproche au maximum des populations locales. - Luc Alphand D'abord skieur, spécialiste de la vitesse, notamment vainqueur du classement général de la Coupe du monde en 1997. Il a, après sa retraite du ski, débuté une nouvelle carrière sportive comme pilote automobile, gagnant notamment le rallye Dakar en 2006. 34 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • - Bear Gryll C’est un alpiniste, aventurier et écrivain britannique. Ancien soldat des forces spéciales (SAS), il est surtout connu pour son émission de télé-réalité intitulée Seul face à la nature (Man vs. Wild). Véritable « survivor », il est l’homme de toutes les situations. - Eleanor Moseman C’est une jeune américaine, photographe avant tout, et reconnue par la communauté des aventuriers pour ses road trip à vélo à travers le monde. Son principal fait d’arme: un voyage à travers toute l’Asie, à vélo, avec un peu plus de 37 000 kilomètres parcourus. - Ewa Wisnierska : Victorieuse de la Coupe du monde de parapente en 2005. Elle a survécu au manque d'oxygène, au froid et aux fortes turbulences lorsqu’elle effectuait un vol d'entraînement dans l'est de l'Australie. Emportée par le violent courant ascendant d'un orage, elle s'est soudain retrouvée à une altitude de 9.950 mètres, soit nettement plus haut que le Mont Everest (8.850m). Immortelle ! Budget : Annexe 3 35 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • Programme : ! Jour 1 Vol Paris-Paramaribo via Amsterdam. Arrivée à l’aéroport de Johan Adolf Pengelen fin de journée. Diner et nuit dans un hôtel du centre-ville. ! Jour 2 L’expédition commence par un survol du pays et de sa forêt amazonienne pendant environ une heure et demie, jusqu’au village amérindien de Palumeu. Au sein de ce village sont repartis deux tribus : les wayanas et les trios. Déjeuner et journée sur place. Nuitée au sein du village de Palumeu en Lodge. ! Jour 3 A partir du village l’expédition se poursuit en remontant le fleuve en pirogue traditionnelle motorisée pendant 1 journée. Passage de rapides, observation de la faune et de la flore jusqu’à un camp de base situé aux pieds des monts Kasikasima. Nuitée en hamacs, expérimentation à l’installation de bivouac. ! Jour 4 Le camp de base est situé au pied de l’impressionnant rapide « Sawaniboto », idéalement placé pour faire l’ascension de la Montagne Kasikasima. Du camp il faut compter environ 3 heures pour effectuer l’ascension de la montagne. Surprise au sommet, des professionnels attendent l’équipe pour un décollage en parapente depuis le sommet. Survol de la jungle (2heures). Atterrissage à proximité du camp de base sur la rive pour une collation. La journée se fini par une pêche sportive à proximité des rapides. Nuit sur place. ! Jour 5 Retour sur le fleuve en Pirogue, direction un village indien. Départ du village en hélicoptère jusqu’à Paramaribo. Diner feu de camp sur la plage. ! Jour 6 Retour des participants 36 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • VI. Budget Communication Communication Médias Campagne d’affichage JC Decaux Média transports – Bus Ratp Média transports – entrées de métro Média transports – Stations de métro Presse spécialisée National Géographique Grands Reportages GEO Voyages 111 400 190 000 99 850 126 050 66 000 69 000 60 000 Communication Hors Médias Campagne web marketing Contrat technicien web – entreprise spécialisé Embauche Community Manager Salon professionnel IFTM Top Résa Educ-tours Distributeurs (agences de voyages / TO) Journalistes spécialisés Aventuriers reconnus + Indemnisations Agence Vidéo Oursicate Total 40 000 30 000 18 862 19 480 17845+22000 12 530 926 517 37 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • Annexe 1 Date: Company: Tel: E-mail: 01/02/201 Mr. Y X Event: Educ-Tour Suriname Venue: Date: Our Ref: From: Tel: Fax: Email: Quotation based on: No. of Pax: DG -032012 March 10,11,12,13,14,15, 2015 Date Description Unit Cost Euro 7 No. Sub-Total 10-mars VOL Hôtel Demi pension € 897,00 87,00 € 25,00 € 9 9 9 € € € 8 073,00 783,00 225,00 11-mars Guide Paramaribo Véhicule 4x4 Guide Jungle Porteurs Bungalows Diner € € € € € € 150,00 250,00 150,00 90,00 65,00 8,00 1 2 1 3 9 9 € € € € € € 150,00 500,00 150,00 270,00 585,00 72,00 12-mars Pdj Pirogue Déjeuné Paramaribo Visites Location Minibus avec chauffeur Hôtel Demi pension € € € € 4,00 285,00 32,00 15,00 200,00 € € 92,00 € 25,00 9 2 9 10 1 10 10 € € € € € € 36,00 570,00 288,00 150,00 200,00 € 920,00 250,00 13-mars Transport aérien Pirogue Déjeuner Lodge Diner € € € € € 120,00 285,00 12,00 71,00 20,00 9 2 9 9 9 € € € € € 1 080,00 570,00 108,00 639,00 180,00 14-mars Guide Workshop € 150,00 € 2 625,00 1 1 € € 150,00 2 625,00 15-mars pdj transfert aéroport € € 9 9 € € 153,00 135,00 € 18 862,00 17,00 15,00 TOTAL 38 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • Annexe 2 Date: 01/02/201 Mr. Y X Company: Tel: E-mail: Event: Educ-Tour Suriname Venue: Date: Date 17-mars Our Ref: From: Tel: Fax: Email: Quotation based on: No. of Pax: March 17,18,19,20,21,22 2015 Description VOL Hôtel Demi pension € 18-mars Guide Paramaribo Véhicule 4x4 Déjeuner jungle Guide Jungle Porteur Photographe spécialisé Bungalows Diner € € € € € € € € 19-mars Pdj Pirogue Déjeuné Paramaribo Visite Location Minibus avec chauffeur Hôtel Demi pension € € € € 20-mars Unit Cost 897,00 102,00 € 55,00 € DG -032012 Euro 6 No. 8 8 8 € € € Sub-Total 7 176,00 816,00 440,00 150,00 250,00 18,00 150,00 90,00 200,00 65,00 8,00 1 2 8 1 1 1 9 9 € € € € € € € € 150,00 500,00 144,00 150,00 90,00 200,00 585,00 72,00 4,00 285,00 32,00 15,00 200,00 € € 98,00 € 25,00 9 2 9 9 1 9 9 € € € € € € 36,00 570,00 288,00 135,00 200,00 € 882,00 225,00 Transport aérien Pirogue Guide Déjeuner Lodge Diner € € € € € € 120,00 285,00 150,00 12,00 71,00 20,00 9 2 2 9 9 9 € € € € € € 1 080,00 570,00 300,00 108,00 639,00 180,00 21-mars Guide Cocktail conférence Hôtel Demi pension € 150,00 € 2 147,00 € 88,00 € 63,00 1 1 9 9 € € € € 150,00 2 147,00 792,00 567,00 22-mars pdj transfert aéroport € € 9 9 € € € 153,00 135,00 19 480,00 17,00 15,00 TOTAL   39 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE
    • Annexe 3 Date: Company: Tel: E-mail: Event: Venue: Date: 01/02/201 Mr. Y X Educ-Tour Suriname Our Ref: From: Tel: Fax: Email: Quotation based on: No. of Pax: Euro 5 March 24,25,26,27,28 2015 Date 24-mars Description VOL Hôtel Demi pension 25-mars Transport aérien Déjeuner jungle Guide tribus Porteur Lodge Diner € € € € € € 26-mars Pdj Pirogue Déjeuné Pic-nic Porteur Diner 27-mars 28-mars 29-mars DG -032012 No. 7 7 7 € € € Sub-Total 6 279,00 816,00 440,00 240,00 18,00 200,00 90,00 65,00 8,00 7 7 1 1 7 7 € € € € € € 1 680,00 126,00 200,00 90,00 455,00 56,00 € € € € 4,00 285,00 22,00 90,00 20,00 € 7 1 7 2 7 € € € € 28,00 285,00 154,00 180,00 140,00 € Porteur Pirogue Guide Guide parapente Diner € € € € € 90,00 285,00 150,00 210,00 20,00 2 2 1 7 7 € € € € € 180,00 570,00 150,00 1 470,00 140,00 Pirogue Hélicoptère Diner Hôtel € 285,00 € 1 500,00 31,00 € € 88,00 1 2 7 7 € € € 285,00 3 000,00 217,00 € 616,00 pdj transfert aéroport € € 9 9 € € € 153,00 135,00 17 845,00 € Unit Cost 897,00 102,00 € 55,00 € 17,00 15,00 TOTAL 40 Charles-Edouard MAES Charly BRUNEAU Chloe SINOU Clémence FONTAINE