Centre Social et Culturel
4 rue de l’Orme au Charron
77340 Pontault-Combault
Téléphone : 01.60.28.51.01
E-Mail : cscpontau...
Sommaire
I Projet éducatif
1/ Statut et vocation du centre social et culturel
2/Ses valeurs
3/L’Accueil de Loisirs Sans Hé...
I Projet éducatif

1/ Statut et vocation du centre social et culturel
Association loi 1901, le centre social et culturel e...
Les quatre missions caractéristiques du centre social est d’être:
1. un équipement de quartier à vocation sociale globale,...
3/ L’Accueil de Loisirs Sans Hébergement
1- Vocation
L’ALSH fait partie intégrante du centre social et culturel, et de ce ...
Besoin de sécurité et de liberté
Evoluer dans une structure nouvelle dabs le cadre des vacances et des loisirs permet de v...
- faire attention à l’hygiène (se respecter et respecter autrui),
- faire prendre conscience de la nécessité des règles da...
En activité : 1 animateur pour 12 enfants
En baignade : 1 animateur pour 8, maximum 40 enfants dans l’eau en même temps.
S...
Une armoire à pharmacie est installée dans les toilettes face à la salle Shéhérazade,
fermée à clefs, ces dernières sont d...
BAREME ALSH (6-11 ans) 2013/2014
FAMILLES avec 1 enfant + adhésion 5€
Revenus
mensuels
0/740 €

Revenus
mensuels
741/1067 ...
3- Le budget

Comme toute action du centre, l’ALSH fonctionne grâce à des subventions. Les
subventions municipales ainsi q...
Chacun prend en charge des activités et des préparatifs et l’équipe fait le point
régulièrement de l’avancée de la prépara...
4-La communication avec les familles
Les projets éducatif et pédagogique sont accessibles aux familles. Ils sont mis à
dis...
- Nombre de séances proposées sur l’ALSH et les Mercredis’Ludo.
L’accueil doit avoir lieu normalement sur chaque vacances ...
- Partenaires sollicités
Le nombre et la diversité des partenaires sollicités pour l’ALSH reflètent le dynamisme de
l’équi...
7/ Numéros utiles

Appels urgents : 18 - Pompiers - Centre de secours : 01 64 43 58 50
Police secours : 17 - Commissariat ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Projet educatif 2013 2014

907

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
907
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Projet educatif 2013 2014

  1. 1. Centre Social et Culturel 4 rue de l’Orme au Charron 77340 Pontault-Combault Téléphone : 01.60.28.51.01 E-Mail : cscpontault@gmail.com Site : www.cscpontault.centres-sociaux.fr Projet Educatif « Accueillir des enfant de façon collective, en dehors de leur domicile familial est un acte éducatif. » Accueil de Loisirs Centre Social et Culturel Année 2013-2014
  2. 2. Sommaire I Projet éducatif 1/ Statut et vocation du centre social et culturel 2/Ses valeurs 3/L’Accueil de Loisirs Sans Hébergement 1- Vocation 2- Les besoins des enfants 3- Objectifs éducatif 4-Rappel des réglementations 4/Moyens accordés 1-Locaux 2-Tarif 3-Formation 5/ Fonctionnement 1-Temps de préparation 2-Temps d’ALSH 3-Encadrement 4-Communication 5-Partenariat 6/Critères d’évaluation de l’Accueil de Loisirs 7/ Numéros utiles
  3. 3. I Projet éducatif 1/ Statut et vocation du centre social et culturel Association loi 1901, le centre social et culturel est agréé centre social par la Caisse d’Allocation Familiale et est affilié à la fédération des centres sociaux de Seine et Marne. A ce titre, il est géré par un Conseil d’Administration composé d’habitants élus pour trois ans ainsi que de représentants de la municipalité et de l’APES (Association Pour les Equipements Sociaux) et d’associations locales cooptés par le Conseil. Tout au long de l’année, le centre social propose, met en place et participe à des actions pour lesquelles il sollicite les usagers et les habitants à s’impliquer. Il s’agit de permettre à chacun de s’investir, selon sa volonté, sa capacité, son intérêt, sa disponibilité… bref son aspiration. Le centre social et culturel de Pontault-Combault possède une richesse et une force : c’est celle de son bénévolat. En effet, il dispose d’une liste annuelle de 70 à 90 bénévoles Véritable acteur de la vie locale, le centre social et culturel de Pontault-Combault participe ou organise lui-même de nombreuses activités. Créé en 1976, le Centre Social et Culturel de Pontault-Combault a su, durant toutes ces années, évoluer et s’adapter aux problématiques rencontrées. Comme tout équipement de proximité confronté à la réalité quotidienne de multiples formes d’exclusions (sociales, culturelles, professionnelles et /ou scolaires), il peut être développeur d’actions de citoyenneté et concrétiser ainsi les notions de solidarité, de responsabilité, de réseaux et d’échanges. Agent de développement social, il représente un lieu privilégié par la proximité des usagers, la présence de personnels référents, la connaissance de besoins et demandes, la mise à disposition de services ou d’outils appropriés. Le centre Social et culturel a donc un rôle fondamental à jouer : éviter que les handicaps sociaux s’alourdissent davantage et contribuer par une action globale à l’insertion sociale de certaines familles.
  4. 4. Les quatre missions caractéristiques du centre social est d’être: 1. un équipement de quartier à vocation sociale globale, ouvert à l’ensemble de la population habitant à proximité, offrant accueil, animation, activités et services à finalité sociale. 2. un équipement à vocation familiale et pluri-générationnelle, lieu d’échanges et de rencontres entre les générations, favorisant le développement des liens sociaux et familiaux. 3. un lieu d’animation de la vie sociale, il prend en compte l’expression des demandes et des initiatives des usagers et des habitants et favorise le développement de la vie associative. 4. un lieu d’interventions sociales concertées et novatrices. Compte tenu de son action généraliste et innovante, concertée et négociée, le centre social contribue au développement du partenariat. 2/ Ses valeurs La Charte fédérale des centres sociaux et socioculturels de France à laquelle nous adhérons affirme: « 1. Notre conception du centre social et socioculturel: être un foyer d’initiatives porté par des habitants associés appuyés par des professionnels, capables de définir et de mettre en œuvre un projet de développement social pour l’ensemble de la population d’un territoire. 2. Nos valeurs de référence: dignité humaine, solidarité et démocratie. 3. Nos façons d’agir fondées sur: - une vision globale de la vie humaine, des compétences des hommes et des femmes et du territoire où ils vivent. - des méthodes participatives, opérationnelles et responsables. - un partenariat actif et ouvert. » Notre engagement fédéral est un acte à la fois politique et stratégique dans un réseau : la Fédération des centres sociaux et socioculturels de France.
  5. 5. 3/ L’Accueil de Loisirs Sans Hébergement 1- Vocation L’ALSH fait partie intégrante du centre social et culturel, et de ce fait, répond aux mêmes valeurs. Il a pour vocation de : - Proposer des temps de loisirs aux enfants, - Développer leur épanouissement et leurs capacités, - Accroître l’animation au cœur des quartiers ciblés, - Pallier l’oisiveté des plus jeunes dans ces quartiers, - Accentuer le travail partenarial avec les structures et associations de la Ville, - Faire connaître le centre en tant que lieu d’accueil et de loisirs aux familles. 2- Les besoins des enfants Besoin de jouer Le jeu permet l’exploration des milieux de vie, l’action dans et sur le monde proche, l’imitation d’autrui, l’intervention de gestes nouveaux, la communication verbale ou non verbale, la découverte d’univers imaginaires… Besoin de reconnaissance et de valorisation La confrontation au groupe, aux autres (enfants, adultes) permet de se découvrir, de s’ouvrir à l’autre, de pouvoir plaire, d’être apprécié… Participer à l’accueil collectif, c’est donner l’occasion extraordinaire de construire des relations et d’entreprendre ce que l’on ne pourrait pas faire sans les autres. Besoin de se construire La découverte d’un nouvel environnement (en dehors de la famille, avec d’autres adultes, dans une structure collective, avec d’autres modes de fonctionnement et règles de vie) permet de développer des aptitudes dans les domaines du langage, de la socialisation, de la création ou de la découverte du monde…
  6. 6. Besoin de sécurité et de liberté Evoluer dans une structure nouvelle dabs le cadre des vacances et des loisirs permet de vivre des aventures, des projets, de se dépasser, de prendre des responsabilités, d‘assouvir ses besoins de liberté tout en évoluant dans un espace sécurisé, où l’adulte (qui n’est ni parent ni enseignant) accompagne et encadre. 3-Objectifs éducatif Expérimenter une vie collective grâce à : Une structure de vie collective : Les enfants pourront composer leur groupe librement, le nombre de participants sera défini en fonction de l’animateur, de l’activité et de l’environnement. Les groupes ne sont pas cloisonnés, il faut respecter les capacités physiques et psychomotriciennes de l’enfant, c’est pourquoi sont proposées des activités pouvant s’adapter à toutes les tranches d’âges. Sur certains jours, plusieurs activités sont proposées pour que chacun trouve sa place et choisisse selon ses envies. Le premier jour les règles de vie et d’hygiène en collectivité sont vues avec le groupe, cellesci servent de repères écrits afin de s’y référer dès nécessaire. Une structure de vie quotidienne : Pour que l’enfant acquière l’expérience d’une vie collective bénéfique, il faut prendre en compte son besoin de se retrouver : - seul, - en petit groupe, - en groupe plus important, - dans une salle favorisant le calme et la détente lorsque celui-ci en a besoin. Favoriser la socialisation : - éviter l’éclosion de rapports conflictuels et les régler au plus vite afin de ne pas perturber la vie du centre, enfant/animateur… qu’il s’agisse de relations animateur/animateur, enfant/enfant,
  7. 7. - faire attention à l’hygiène (se respecter et respecter autrui), - faire prendre conscience de la nécessité des règles dans la vie collective, - respecter et faire respecter les horaires d’arrivée, de départ, de début et fin d’activité, - être présent, être à l’écoute et favoriser la discussion lors des temps informels afin de garantir une bonne ambiance dans la vie du centre, - veiller à ce que tous les enfants puissent s’exprimer au sein du groupe. Développer les capacités intellectuelles, physiques et artistiques de chacun par : - le biais d’activités ludiques, manuelles, sportives, culturelles et artistiques présentées de façon originales et variées, - la sensibilisation aux bienfaits de ces activités, - la découverte de leur environnement. Veiller au bien être permanent de l’enfant par : - le respect de leur rythme de travail, - la présence d’un animateur référent, - les relations, l’écoute et la discussion, - l’attention portée à l’alternance des moments d’activités, de repos et de temps calme. Développer la prise d’initiative de chaque enfant en : - donnant les moyens aux enfants de choisir et de proposer des activités autres que celles déjà proposées, - favorisant la prise en charge de tâches quotidiennes : rangement du matériel après une activité par exemple. 3-Rappel des principales réglementations L’équipe d’animation doit garantir la sécurité physique, morale et affective des enfants. Encadrement pour les plus de 6 ans :
  8. 8. En activité : 1 animateur pour 12 enfants En baignade : 1 animateur pour 8, maximum 40 enfants dans l’eau en même temps. Santé et suivi sanitaire : L’assistant sanitaire est chargé de répertorier l’ensemble des PAI (Plan d’Accueil Individualisé), de gérer la pharmacie et les trousses de secours. Il doit informer l’ensemble de l’équipe d’animation des allergies et pathologies des enfants nécessitant l’adaptation de l’accueil. Tout soin doit être inscrit dans le cahier d’infirmerie en précisant : la date, l’horaire, les prénom et nom de l’enfant soigné, les prénom et nom de l’animateur ayant prodigué le soin, le type de soin donné. Tout enfant ayant un traitement médical devra donner au responsable de l’accueil une ordonnance du médecin traitant précisant le traitement à suivre. Le médicament devra être donné dans son emballage d’origine, avec sa notice, et sera rangé sous clef dans la pharmacie. Si la pathologie de l’enfant nécessite qu’il garde son traitement sur lui, l’ordonnance du médecin doit le préciser. Lors des inscriptions des enfants une fiche sanitaire a été réalisée afin de connaitre leurs éventuelles pathologies. Ces fiches seront systématiquement photocopiées et prises en sorties par l’animateur. Une copie de la fiche de sortie reste à l’accueil afin de toujours pouvoir renseigner du lieu où se trouve l’enfant et avec quel animateur. Au sein du centre, elles sont conservées par l’animateur référent sanitaire. 4/ Moyens accordés 1-Les Locaux Lors des ALSH, le centre social et culturel s’adapte aux besoins de cette activité. Plusieurs salles sont réservées à cet usage et réorganisées. Le rez de chaussée et l’étage sont utilisés. La cuisine sert au temps du goûter, la salle Aladdin aux jeux de société et traditionnels. La salle Shéhérazade est utilisée pour les rassemblements en grands groupes.
  9. 9. Une armoire à pharmacie est installée dans les toilettes face à la salle Shéhérazade, fermée à clefs, ces dernières sont disponibles auprès de la directrice de l’accueil de loisirs ou à l’accueil du centre social et culturel. Un lit d’appoint est également disponible dans le bureau de la directrice de l’accueil de loisirs pour pouvoir installer un enfant qui aurait un malaise. 2- Le tarif de l’ALSH Les enfants doivent tout d’abord être adhérents au centre social et culturel. Pour cela, les parents doivent fournir les photocopies du carnet de santé, de l’attestation d’assurance de l’enfant et de l’avis d’imposition de l’année en cours, ainsi que leur numéro de sécurité sociale et numéro d’allocataire, et payer 5 euros (gratuit au-delà du troisième enfant). L’ALSH est une inscription à la demi-journée. En plus de l’adhésion, les parents doivent verser, selon leur quotient familial, entre environ 1€ et 3€ pour la demi-journée et entre environ 3€ et 6€ pour la journée.
  10. 10. BAREME ALSH (6-11 ans) 2013/2014 FAMILLES avec 1 enfant + adhésion 5€ Revenus mensuels 0/740 € Revenus mensuels 741/1067 € Revenus mensuels 1068/2054 € Revenus mensuels 2055/4108 € 1/2 journée 2,02 journée 4,04 1/2 journée 2,26 journée 4,52 1/2 journée 2,72 journée 5,44 1/2 journée 2,94 journée 5,88 Revenus mensuels Supérieur 4108 € 1/2 journée 3,28 journée 6,56 à FAMILLES avec 2 enfants + adhésion 5 € Revenus mensuels 0/740 € Revenus mensuels 741/1067 € Revenus mensuels 1068/2054 € Revenus mensuels 2055/4108 € 1/2 journée 1,91 journée 3,82 1/2 journée 2,15 journée 4,3 1/2 journée 2,59 journée 5,18 1/2 journée 2,8 journée 5,6 Revenus mensuels Supérieur 4108 € 1/2 journée 3,13 journée 6,26 à FAMILLES avec 3 enfants + adhésion 5 € Revenus mensuels 0/740 € Revenus mensuels 741/1067 € Revenus mensuels 1068/2054 € Revenus mensuels 2055/4108 € 1/2 journée 1,82 journée 3,64 1/2 journée 2,04 journée 4,08 1/2 journée 2,46 journée 4,92 1/2 journée 2,66 journée 5,32 Revenus mensuels Supérieur 4108 € 1/2 journée 2,97 journée 5,94 à FAMILLES avec + de 3 enfants + adhésion 5 € Revenus mensuels 0/740 € Revenus mensuels 741/1067 € Revenus mensuels 1068/2054 € Revenus mensuels 2055/4108 € 1/2 journée 1,73 journée 3,46 1/2 journée 1,94 journée 3,88 1/2 journée 2,33 journée 4,66 1/2 journée 2,53 journée 5,06 Revenus mensuels Supérieur 4108 € 1/2 journée 2,82 journée 5,64 à
  11. 11. 3- Le budget Comme toute action du centre, l’ALSH fonctionne grâce à des subventions. Les subventions municipales ainsi que l’hébergement de l’association dans les locaux contribuent au bon fonctionnement de l’ALSH. Une prestation de la CAF finance en partie le fonctionnement de l’accueil. Pontault Combault, étant concerné par un conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD), et auquel participe le centre social et culturel, bénéficie de cette aide afin que les jeunes de la ville accèdent aux loisirs et à une prise en charge éducatives pendant les périodes de vacances scolaires. 4- Les formations BAFA ET BAFD L’ALSH est l’occasion pour nombreux jeunes de réaliser leur stage pratique BAFA. Le centre social et culturel assure une fonction de formation en accueillant ces jeunes. La nouvelle responsable jeunesse a passé son BAFD pour pouvoir assurer les fonctions de direction de l’ALSH. Enfin, les salariés du centre social et culturel bénéficient d’un plan de formation professionnelle lié à leurs missions respectives. 5/ Le fonctionnement 1-Les temps de préparation La direction rédige le projet éducatif, qui définit le cadre de l’Accueil, le propose au Conseil d’Administration qui le valide, et, en concertation avec l’équipe d’animation, rédige également le projet pédagogique qui détaille le fonctionnement de chaque période d’ALSH. L’équipe se réunit plusieurs fois, le nombre de rencontre varie selon qu’il s’agit de petites ou grandes vacances, à raison de 2 heures, afin de discuter de l’ALSH et de le préparer. Les objectifs, ainsi que les moyens et conditions de l’ALSH sont discutés. Enfin, les activités sont programmées et organisées.
  12. 12. Chacun prend en charge des activités et des préparatifs et l’équipe fait le point régulièrement de l’avancée de la préparation des accueils. Des fiches d’animations sont réalisés par les animateurs ce qui permet à la direction de vérifier l’avancée ainsi que la faisabilité et la cohérence de chaque animation mais aussi d’évaluer autant l’animation que l’animateur. Ces fiches sont gardées et sont des ressources importantes. A la fin de chaque période d’ALSH, un bilan est fait en équipe pendant lequel est abordé : - les points positifs de l’accueil, - les points à améliorer, - les questions qui ont pu se poser pendant la période, - la posture de chaque encadrant 2- Les temps d’ALSH Les ALSH ont lieu les matinées de 10h à 12h et les après-midis de 13h30 à 17h30 pendant les congés scolaires et les mercredis après midi de 13h30 à 17h30 hors congés scolaires. La restauration du midi n’est pas prévue, cependant lors de sortie, les enfants emmènent leur pique-nique. 3- L’encadrement de l’ALSH L’équipe permanente du centre social et culturel compose une partie de l’équipe de l’ALSH. La responsable jeunesse assure la direction de l’ALSH, l’animatrice enfance/jeunesse est animatrice et référente sanitaire. Et une animatrice, en formation BPJEPS, et diplômée BAFA intervient également. Le reste de l’équipe intervient en soutien selon les besoins des activités proposées. Il peut s’agir de l’animatrice référent famille ou encore de l’agent d’accueil. Pour 2013/2014, trois animatrices en services civiques ainsi que des stagiaires BAFA viennent renforcer à chaque période l’équipe salariée.
  13. 13. 4-La communication avec les familles Les projets éducatif et pédagogique sont accessibles aux familles. Ils sont mis à disposition à l’accueil lors de l’ALSH. Les parents sont invités à faire connaissance avec l’ensemble de l’équipe le premier jour de l’ALSH au moment où ils déposent leurs enfants. Le programme des activités de l’ALSH est diffusé quelques semaines au préalable directement au centre social et culturel, par tractage dans les boîtes aux lettres du quartier de l’OCIL, dans les équipements de la ville ou encore par mail. Les familles déposent et viennent chercher les enfants au sein du centre social et culturel, cela permet à l’équipe d’échanger avec elles. Selon les programmations, il peut être proposé aux parents de venir voir leurs enfants en représentation valorisant ce qu’ils ont fait pendant une période d’accueils. 5-Les partenariats Le fonctionnement de l’ALSH, tout comme celui du centre social et culturel dans son ensemble, est envisagé dans un contexte global, sur le territoire de Pontault-Combault dans lequel nous collaborons avec des acteurs de proximité. Les associations, services municipaux, équipements culturels et sportifs de la ville sont donc sollicités dans la programmation de l’ALSH : piscine, cinéma, gymnase, Foyer de Résidence des Personnes Agées, atelier commun avec un autre groupe de jeune encadré par le service jeunesse par exemple, spectacle diffusé au pôle culturel… 6/ Critères d’évaluation de l’Accueil de Loisirs Pour chaque accueil un temps de bilan et d’évaluation a lieu entre l’équipe encadrante. L’ouverture d’un accueil induit l’existence d’une grille d’évaluation permettant d’améliorer continuellement ce dernier. Les critères sont les suivants :
  14. 14. - Nombre de séances proposées sur l’ALSH et les Mercredis’Ludo. L’accueil doit avoir lieu normalement sur chaque vacances scolaires, et mercredi après midi. Les moyens accordés au centre social et culturel définissent les possibilités d’accueil et le nombre de séances est donc un indicateur du bon fonctionnement de l’action. - Nombre d’enfants accueillis. Les possibilités d’encadrement définissent le nombre d’enfant pouvant être accueillis. Les encadrants doivent être stagiaire ou titulaire du BAFA et composé au minimum 50% de l’équipe, nous avons le droit à 20% maximum d’encadrants non diplômés. - Fidélité et diversité du public La fidélité du public est une indication importante sur le bon fonctionnement de l’ALSH. Cela traduit une cohérence avec la demande d’accueil sur le territoire, cela veut dire que notre accueil correspond toujours à ce que recherchent les habitants et répond à leurs attentes sur le type d’accueil (demi-journée, tarif selon quotient, type d’activité proposée). D’une période de vacances sur l’autre dans la même année, nous savons si le jeune est déjà venu puisqu’il sera déjà adhérent, et n’aura que le tarif de l’ALSH a réglé ; Et d’une année sur l’autre nous pouvons faire appel à nos archives pour connaitre le nombre d’enfants qui reviennent à l’ALSH et ceux qui le quittent dû à leur âge. Cependant, il serait intéressant de savoir, si certains enfants ne renouvellent pas leur inscription alors qu’ils ont encore l’âge requis, pour quelles raisons. La diversité du public répond à notre objectif de mixité sociale. Il est important de favoriser l’ouverture du jeune à son environnement (au sens large) et donc qu’il puisse rencontrer d’autres enfants venant d’un autre quartier, voire d’une autre ville, mais aussi d’autres cultures, catégories sociales… Des familles, habitants hors Pontault Combault, inscrivent leurs enfants à notre ALSH grâce au bouche à oreille ou parce qu’ils ont un pied à terre sur Pontault Combault (parents séparés, grands parents…) - Augmentation du public L’augmentation de l’effectif, dans la limite des possibilités d’accueils (moyens humains et matériels), est un indicateur d’une bonne communication sur l’ALSH mais aussi d’un bon fonctionnement et d’une bonne appréciation du public.
  15. 15. - Partenaires sollicités Le nombre et la diversité des partenaires sollicités pour l’ALSH reflètent le dynamisme de l’équipe et la volonté de développement de l’ALSH. - Degré de satisfaction des enfants et des partenaires Les autres indicateurs ce dessus peuvent permettre d’évaluer la satisfaction des familles et des enfants. Cependant, une évaluation plus informelle lors d’échanges directs avec ces derniers permet d’évaluer leur degré de satisfaction. Un mur d’expression peut être installé pour les enfants lors de chaque période d’accueils et être révélateur de la satisfaction des enfants. Enfin, le renouvellement de partenariat d’une période sur l’autre montre l’intérêt des partenaires à travailler avec nous et le bon déroulement de ses collaborations.
  16. 16. 7/ Numéros utiles Appels urgents : 18 - Pompiers - Centre de secours : 01 64 43 58 50 Police secours : 17 - Commissariat de police 01 64 43 65 65 SAMU 77 : 15 SOS médecins : 08 25 33 36 15 Urgences dentaires (dimanches et jours fériés de 9h à 12h) : 08 92 23 11 28 Urgences de la Clinique la Francilienne 01 64 43 43 43 Clinique la Francilienne 08 26 30 43 00 SOS mains : 08 25 00 22 21 Centre anti-poison : 01 40 05 48 48 Pour les pharmacies de garde, contactez le commissariat Gendarmerie 01 60 20 73 15 DDCS 77 - Protection des mineurs 01 64 10 42 42 Allo Enfance Maltraitée 119 – 0800 05 41 41 Inspection du travail 01 64 41 28 21 Préfet du Seine et Marne 01 64 71 77 77 N° astreinte mairie en cas d’urgence (déclenchement de l’alarme) 06 18 96 65 36 Canicule Info Service (appel gratuit) 0 800 06 66 66

×