L'entrepreneuriat au Cégep de Trois-Rivières

906 views
781 views

Published on

Lentrepreneuriat au Cégep de Trois-Rivières, innovation et concertation

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
906
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
152
Actions
Shares
0
Downloads
12
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Au reste, en Mauricie, l ’ entrepreneuriat étant animé par plusieurs organismes régionaux et locaux qui ont, par définition, des missions différentes, nous avions aussi pour objectifs de :
  • 40 organisations ou organismes publics et parapublics susceptibles d ’ offrir des activités entrepreneuriales en Mauricie au total, nous avons tenu plus d ’ une cinquantaine d ’ entrevues individuelles. Nous nous sommes limités aux organismes sans but lucratif (regroupement de gens d ’ affaires, mentors, chambres de commerce, etc.), aux maisons d ’ enseignement public, aux associations et organismes voués aux entrepreneurs, offrant des services diversifiés dans toutes les localités de la Mauricie. Exclusion: les fournisseurs privés de services aux entrepreneurs, tels que les comptables, les avocats et les services provenant d ’ institutions financières. Nous avons aussi choisi ne pas recenser les activités entrepreneuriales spécifiques dans le domaine agricole au même titre que nous avons exclu les activités entrepreneuriales offertes dans la ville de Shawinigan considérant qu ’ un recensement similaire venait d ’ être effectué par la Fondation de l ’ Entrepreneurship. Fait intéressant à noter, parmi les organisations contactées toutes ont accepté de répondre au questionnaire sur une base volontaire. Plusieurs activités s ’ adressaient aux entrepreneurs ayant dépassé le cap des 5 ans. Pour respecter le cadre d ’ analyse, ces activités n ’ ont pas été recensées, considérant qu ’ elles ne faisaient pas partie des phases du processus entrepreneurial. Entrevue semi structuré, ou avant l ’ entrevue nous allions chercher l ’ information public sur l ’ organisation, il y avait une lors des entrevue du temps pour parler de l ’ entrepreneuriat au sens large. Nous prenions une attention particulière a cibler qui était l ’ organisation pilote de l ’ activité, pour éviter le dédoublement. (exemple le MDEIE, beaucoup d ’ activité en commandite avec des partenaires du milieux)
  • Soit des activités de sensibilisation à la culture entrepreneuriale ou des activités permettant de générer le potentiel de l ’ entrepreneur. (exemple: formation) Nous sommes dans l ’ intention, le développement des valeurs, des attitudes ou valorisant le métier d ’ entrepreneur.
  • L'entrepreneuriat au Cégep de Trois-Rivières

    1. 1. L’entrepreneuriatau Cégep de Trois-Rivières,Innovation et concertation.
    2. 2. Plan de la présentation1. Présentation de la Table de concertation pour la promotion de l’entrepreneuriat (RRT)2. Le Centre de développement et le centre de transfert d’entreprises en lien avec les besoins du milieu mauricien (AR)3. Le futur cours complémentaire en entrepreneuriat offert au cégep (MA)4. Le secteur entrepreneurial des Services aux étudiants (SB)5. Conclusions et discussions
    3. 3. Les complicités, la synergie d’une région, d’un milieu favorisent unemultiplication d’idées et stimulent l’innovation et la capacité de créer.
    4. 4. 1- La Table de concertation pour la promotion del’entrepreneuriatObjectifs de création de la table:1.Stimuler la circulation de l’information sur lesprojets et les événements.2.Améliorer la collaboration entre les secteursde l’enseignement régulier, de la formationcontinue et des services aux étudiants.
    5. 5. 1- La Table de concertation pour la promotion del’entrepreneuriatObjectifs de création de la table:3.Coordonner des initiatives conjointes entretous les services concernés : clubsentrepreneurs, cours complémentaire, centrede développement d’entreprises.4.Établir des partenariats avec des organismesdu milieu voués à la promotion et au soutien del’entrepreneuriat régional et national.
    6. 6. Se concerter à l’interne pour mieux… © Jean-Michel Ucciani http://agence.ucciani-dessins.com/la-table-de-la-concertation/
    7. 7. Se concerter avec le milieu Modèle de concertation intersectorielle et multiréseau Conseil pour le développement local et communautaire dHochelaga-Maisonneuve ( CDLCHM ) http://www.cdlchm.qc.ca/comiteConcertation100622
    8. 8. L’entrepreneuriat sous toutes ses formes1. L’entreprise privée2. Les travailleurs/travailleuses autonomes3. La formule coopérative4. La formule communautaire (OBNL) Toujours au service de l’innovation et de la création d’emplois en lien avec les besoins de la communauté mauricienne.
    9. 9. Paul-Arthur Fortin, « il faut dix ans pour changer la culture d’un peuple et lui inculquer des valeurs entrepreneuriales.»
    10. 10. Les objectifs de l’étude, la réflexion…Recenser les activités entrepreneuriales en Mauricie•Brosser un portrait de l’offre existante, dégager lepotentiel darrimage et favoriser une cohérence entre lesintervenants.Le recensement visait également les objectifs secondaires suivants :•Fournir des données de base en vue d’alimenter un plande développement de lentrepreneuriat au Cégep de Trois-Rivières.•Passer à l’action.
    11. 11. Source: Adapté de Environnement, communauté Bruyat et Julien (2000) entrepreneuriale SENSIBILISATION, CRÉATION TRANSFERT, CULTURE D’ENTREPRISE RELÈVE Nouvelle création de valeur / Innovation GÉNÉRER DES SUPPORTER LES ENTREPRENEURS, PREMIÈRES ANNÉES INTRAPRENEURS d’analyse La chaîne entrepreneuriale ou les phases du processus entrepreneurial Cadre • 50 organisations et intervenants rencontrés en Mauricie; • Recensement de 208 activités entrepreneuriales; • 16 643 participants aux activités recensées (année 2010) ; • 47 ressources, temps plein, soit 11 739 jours de travail.
    12. 12. Les faits saillants, recensement des activitésentrepreneuriales en Mauricie:• 78 % de la clientèle participe à des activités se trouvant en amont de la création d’entreprise.• Le nombre de participants aux deux premiers maillons de la chaîne a un effet sur les démarrages d’entreprises.• A elles seules, les phases de démarrage et d’accompagnement occupent entre 70 et 90% des ressources humaines.• Dans le processus entrepreneurial, les organisations sont principalement sectorisées d’un niveau à l’autre du développement de l’entrepreneur.• Le milieu de l’enseignement est l’unique partenaire qui intervient à toutes les étapes du processus.Les constats : Le milieu, la communauté entrepreneuriale:
    13. 13. Les faits saillants, recensement des activités entrepreneuriales en Mauricie:• Les collaborations directes ne représentent que 11 % des 208 collaborations recensées.• Difficulté à identifier les intervenants en entrepreneuriat.• Le transfert et la relève d’entreprise est dans l’ensemble du territoire très marginale, avec très peu de participation, moins de 1 % pour la plupart des villes/MRC. Les constats : Le milieu, la communauté entrepreneuriale:
    14. 14. On passe à l’action!« Leadership » et mobilisation des partenaires :•Réaliser collectivement que ce sont les activités de sensibilisation etde formation à l’entrepreneuriat qui permettent d’alimenter lesautres maillons de la chaîne entrepreneuriale.•La cohésion, le développement, passent par le « leadership » dumilieu de l’enseignement, notamment la sensibilisation à la cultureentrepreneuriale, mais aussi en développement del’entrepreneuriat, l’intrapreneuriat sur les bancs d’école.•Le décloisonnement des organisations doit être encouragé afin defavoriser l’adoption des meilleures pratiques en matière de cultureentrepreneuriale.
    15. 15. On passe à l’action! Collaboration inter-organisations : •Les collaborations devraient être une pratique beaucoup plus répandue (synergie, cohésion et diffusion de l’information dans le milieu). Nous croyons que les milieux dynamiques partagent, s’organisent, diffusent les informations et s’associent pour un meilleur impact sur leur clientèle. •Les directions générales devraient soutenir les collaborations internes et externes à tous les niveaux de l’organisation. •Identifier les ressources rattachées au développement de l’entrepreneuriat dans les organisations et les faires connaître.
    16. 16. Le Centre de développementd’entreprise…C’est notamment ;•AEC en démarrage d’entreprise, depuis 20 ans…•Plus de 10 spécialistes regroupés autour des futursentrepreneurs dans un programme de formation et de« coaching » individualisé;•À la fin des quatorze semaines du programme, vous aurezen main un plan d’affaires des plus complet.•Plusieurs heures consacrées à la réalisation de l’étude demarché de votre projet (du même calibre que cellecomplétée par des consultants).
    17. 17. Le Centre de transfertd’entreprise…C’est notamment ;Informer et sensibiliser, les entrepreneurs et les repreneursà la nécessité d’enclencher le processus de relève.Former: Organiser des sessions de formation et autresactivités telles que dîners-conférences, colloques,séminaires, etc.Guider et référencer: Des conseillersprofessionnels qui vous accompagne durant tout leprocessus de transfert.Banque d’entreprises et derepreneurs: servant à trouver des candidats potentiels à laréalisation de projets de transfert d’entreprise.
    18. 18. « …un cours sous forme d’un projet entrepreneurial a, dans le temps, un impact sur leur motivation et leur persévérance. » Défi de l’entrepreneuriat jeunesse
    19. 19. L’ENTREPRENEUR• N’a habituellement pas une formation en Administration• Créatif, impulsif, rêveur• Est instinctivement plus pratique que théorique• Possède souvent une Vision court terme sur son entreprise
    20. 20. LE DÉFI• 98% des Entreprises au QC sont des PME• Les PME génèrent 64% des emplois• Taux de survie des nouvelles entreprises après 2 ans : inférieur à 60%• Transmission d’entreprises – Repreneur• Bref, Enjeu économique majeur sur lequel, en tant que collège, on peut avoir un impact concret!
    21. 21. Le cours en Entrepreneuriat• Reconnaître le profil et les caract. d’un entrepreneur• Évaluer son potentiel entrepreneurial• Reconnaître l’impact socio-économique de l’entrepreneuriat• Identifier des opportunités d’affaires• Clarifier son propre concept d’affaires• Choisir la forme juridique de l’entreprise• Bâtir un plan d’affaires• Réaliser une courte étude de marché• Évaluer la faisabilité technique et financière du projet• Préparer les États Financiers prévisionnels
    22. 22. Le cours en Entrepreneuriat• INCULQUER AUX JEUNES UNE VISION DU MONDE DES AFFAIRES!
    23. 23. « Peu importe les projets que nous sommes appelés à réaliser au cours de notre vie, ceux-ci exigent la volonté d’entreprendre et de réaliser ses rêves. » Défi de l’entrepreneuriat jeunesse
    24. 24. Le secteur entrepreneurial des Services aux étudiants L’entrepreneuriat étudiant c’est :1.Éveiller et sensibiliser les étudiants à l’entrepreneuriat2.Favoriser la création et la perpétuité de clubs entrepreneurs étudiants3.Encourager la participation au Concours Québécois en Entrepreneuriat
    25. 25. Comment éveillez et sensibiliser?1.Le Happening Entrepreneurial2.Des partenariats avec les enseignants et lescoordonnateurs de programmes3.Une mention d’engagement étudiant4.La réalisation de projets mobilisateurs
    26. 26. Qu’est-ce qu’un Club Entrepreneur Étudiant? C’est un regroupement d’étudiants, dun même domaine détude (ou exception), qui organise ou participe à 2 activités à caractère entrepreneurial par année.
    27. 27. Concours Québécois en EntrepreneuriatMicroentreprise L’Art Série
    28. 28. L’entrepreneuriat étudiant, ça fait la différence!
    29. 29. Conclusions et appel de partenariatÀ chaque rencontre de la Table de concertationpour la promotion de l’entrepreneuriat, desorganismes du milieu sont invités à veniréchanger avec nous sur les meilleurs moyens destimuler l’entrepreneuriat en Mauricie. Vous souhaitez nous rencontrer? Adressez votre demande à dir.generale@cegeptr.qc.ca 819-376-1721 p.2010, a/s de Lyne Dupuis
    30. 30. L’entreprenariat au Cegep de Trois-Rivières,Innovation et concertation. ? Des Questions ?« Il est important d’avoir des rêves assez grands pour ne pas les perdre de vue quand on les poursuit… » Oscar Wilde

    ×