• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Spotter- Presentation Conférence Expert ICC 2009 - Veille internationale
 

Spotter- Presentation Conférence Expert ICC 2009 - Veille internationale

on

  • 2,478 views

Lors du salon ICC 2009, Spotter est intervenu afin de présenter les différents ascpets, enjeux et problématiques liés au déploiement de projets de veille dans des contextes internationaux : ...

Lors du salon ICC 2009, Spotter est intervenu afin de présenter les différents ascpets, enjeux et problématiques liés au déploiement de projets de veille dans des contextes internationaux : gestion du multilinguisme, traduction humaine, accès aux sources, droits d'auteurs, slippers presse, ...
Spotter est une société spécialisée dans les projets de veille internationaux (50 % de son chiffre d'affaires) particulièrement sur la veille image, le brand monitoring et l'e-reputation

Statistics

Views

Total Views
2,478
Views on SlideShare
2,475
Embed Views
3

Actions

Likes
1
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 3

http://www.slideshare.net 3

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • Travaille en Marketing à Londres, en Communication à Madrid. Durant cette expérience RP je faisais de la veille terrain international sans le savoir en remontant des infos marchés au siège (ex : demandes des clientes des boutiques Etam Espagne pour une ligne couleur chair) (Remontées terrain sur la plateforme MediaSpotter , capitaliser cette info)
  • Identification des écosystèmes d’influence /Cartographie des réseaux d’acteurs et des réseaux sémantiques / Mesure d’impact et de propagation / Détection des signaux faibles et anticipation des risques Pour la Veille image : Suivre sa réputation et mesurer sa notoriété et celles de ses produits sur ses différents marchés, identifier les leaders d’opinions de certaines communautés ou sur certaines thématiques, etc… (Volet marcom) que l’on veuille écouter les opinions exprimées par nos clients, par ceux de nos concurrents, par tous ceux qui peuvent acheter des produits, s’exprimer sur des thématiques, n’ importe où dans le monde … (Voir exemple Havas) Pour la Veille stratégique : Obtenir des informations sur des marchés cibles, décrypter le jeu des concurrents, etc…(Volet IE) ou que l’on cherche les « best practices » d’un secteur, ou que l’on observe un concurrents sur un autre marché… (Voir exemple e-commerce) Les règles de base pour assurer la mise en place, le bon déroulement du projet et enfin la valeur ajoutée des données récoltées dans le cycle de prise de décisions, sont les même que pour un projet national : Bien définir les besoins et les objectifs du système mis en place, le mode de partage, de diffusion, d’analyse qualitative…. les règles de base sont les même . Identifier les sources d’information utiles: presse, sites Internet et réseaux sociaux, parutions professionnelles, bases de données, remontées terrain... Collecter et classifier en continu les informations issues de ces sources pour en assurer un accès et une lecture simplifiés. Partager et transmettre les informations avec les services/interlocuteurs clés de la marque. Analyser les informations en fonction d’objectifs clairs assignés au projet de veille en amont. Multilinguisme, compréhension des sensibilités régionales, gestion des droits d’auteur, poids relatif des différents médias (presse écrite, presse en ligne, blogs, forums..), typologie des internautes, difficulté d’accès à l’information dans certaines régions ou censure …
  •   Spotter produit également des rapports de tendance hebdomadaires présentant une analyse quantitative et qualitative du débat médiatique sur les thèmes de DG-INFSO dans la semaine écoulée.  L’objectif est double, d’une part évaluer l’impact des actions de communication de la DG-INFSO et la pénétration de ses messages, d’autre part, identifier et suivre l’évolution des opinions des acteurs clés s’exprimant sur les sujets suivis. Des rapports mensuels sont également produits afin de fournir un outil de pilotage de l’image médiatique de la Commissaire Européenne, ces rapports se focalisent sur les articles faisant référence à la Commissaire et cherchent à évaluer le niveau de prises de position et de jugements vis-à-vis de ses actions et déclarations, ainsi qu’à identifier les qualificatifs d’image qui lui sont associés. Il s’agit de DE COMPRENDRE L’EFFICACITÉ DES PRISES DE PAROLE du Commissaire à travers une analyse qualitative précise de la façon dont ces dernières sont relatées et commentées.
  •   comprendre comment la presse s’intéresse aux événements, d’identifier les leviers de communication les plus efficaces et d’évaluer la valeur de l’événement en termes d’équivalence publicitaire.
  • Tous nos outils sont compatibles UTF8, nos moteurs indexe et interroge en UTF8, pareil sur toute la chaine de traitement de l’information, avec allocation automatiques dans les thèmes et sous-thèmes. (HTF8, caracteres accentués sur 1 octet, mais les caractères chinois prennent 3 à 4 octet. HTF8 système dynamique alloue la place nécessaire. Ce format répond aux besoins de la veille internationale. Rq : HTF16 : 16 bit systématique, potentiellement moins de caractère, peu utilisé)
  • système global de surveillance et d’analyse des média internationaux, sur 50 pays, en 11 langues, en combinant plusieurs méthodes d’obtention de l’information : L’objectif est de suivre le monde de l’athlétisme, l’image de l’IAAF, de ses représentants et de ses athlètes majeurs, mais aussi d’évaluer l’impact des évènements spécifiques organisés par la Fédération Internationale : allant des Championnats du Monde à Berlin, au nouveau circuit la Diamond League, en passant par des événements tels que l’IAAF World Race Walking Cup, World Youth Championships, IAAF World Athletics Final, World Half Marathon Championship...   comprendre comment la presse s’intéresse aux événements, d’identifier les leviers de communication les plus efficaces et d’évaluer la valeur de l’événement en termes d’équivalence publicitaire. Intégration d’un flux XML fourni par Factiva Récolte web via les outils de récolte SPOTRACK de Spotter, pour couvrir des zones telles que l’Afrique et l’Amérique du Sud, Complément de versions papier pour les titres majeurs Les résultats de la veille, qualifiés et analysés, sont accessibles à partir d’une plateforme MEDIASPOTTER spécifiquement conçue pour le projet. Sur celle-ci, l’IAAF peut non seulement consulter les données à tout moment, mais également générer des graphiques d’analyse, des mails d’alerte ou encore des Press Books. Spotter produit des rapports d’analyse de suivi des retombées médias des divers évènements, les « Media Impact Studies », véritables outils de pilotage de la stratégie à destination du département Communication. Spotter produit également des rapports d’analyse à destination du département Marketing, sous forme de synthèses hebdomadaires de suivi de la couverture de l’athlétisme dans les marchés coréens et chinois.
  • Remarque  Veille internationale sur plusieurs pays : un panel de pays européen, voir les 27 Etats membres, voire une veille « monde » - Sélection des langues On peut aussi avoir 1 veille internationale sur 1 pays : Exemple : je veux identifier toutes les parties prenantes (associations, journalistes, experts, activistes, s’exprimant sur un sujet dans un pays donné, par exemple la Slovénie, parce que je veux y trouver des partenaires, organiser un évènement, créer une filiale.) Ici on retrouve la problématique de compréhension de la langue, d’identification des sources. Exemple des JO de pékin ? Exemple du suivi d’un évènement spécifique La question des zones linguistiques. Ex: Hispanophone ou anglophones – UK, US, Thailand , Afrique du Sud ? (ex: se focaliser uniquement sur les blogs, forums, identifiés d’un marché, ou considérer que tout commentaire lisible par nos clients peut les influencer, qu’une donnée marché/secteur accessible peut être vue par les experts et par nos concurrents, être intéressante pour notre R&D.. Etc…) La lecture de l’information    Doit être adaptée aux besoins et aux modes de fonctionnement de l’entreprise/du ou des départements utilisateurs : Souvent, tableau de bord sous forme de carte, du monde, de l’Europe, de la Zone géographique. Exemple EDF recherche :: thèmes de recherche croisés par pays
  • L’ objectifs : pour un acteur majeur de la vente événementielle en ligne mise en place d’un dispositif de veille et réalisation de news letters européennes (5 pays) mensuelles sur le e-commerce et ses acteurs avec un focus sur les acteurs de la vente privée afin de nourrir les responsables pays. Le challenge: sélectionner parmi toutes les informations récoltées, à la fois les « Best practices » et les actions les plus innovantes dans le secteur. Scope : 70 sources spécifiques en veille par pays, après une sélection des sources les plus pertinentes, par marché. 3 grands thèmes identifiés: marché internet (usages) / marché e-commerce (nouveaux sites marchands, usages…) / concurrence directe (résultats financiers, lancements, nouveautés sur les sites, ventes atypiques, événements, recrutement, etc.). Livrables : newsletters hebdomadaires, customisée à la charte graphique de vente privée, structurées par pays et suivant les thèmes/sous-thèmes avec une phrase descriptive simple par article + lien vers celui-ci..
  • Remarque  Veille internationale sur plusieurs pays : un panel de pays européen, voir les 27 Etats membres, voire une veille « monde » - Sélection des langues On peut aussi avoir 1 veille internationale sur 1 pays : Exemple : je veux identifier toutes les parties prenantes (associations, journalistes, experts, activistes, s’exprimant sur un sujet dans un pays donné, par exemple la Slovénie, parce que je veux y trouver des partenaires, organiser un évènement, créer une filiale.) Ici on retrouve la problématique de compréhension de la langue, d’identification des sources. Exemple des JO de pékin ? Exemple du suivi d’un évènement spécifique
  • Le multilinguisme: L’ exemple du groupe Havas  veille monde avec synthèses en anglais La valeur humaine de la traduction, avantage d’avoir des natifs du pays Le multiculturalisme De la sensibilité culturelle, du contexte sociaux-économique, de l’histoire… et des journalistes/médias clés et des « gourous » secteurs… L’importance de la rédaction des scénarios, de la définition des mots clés. On ne peut pas se contenter de traduire les scénarios et mots clés, certains termes sont propres à chaque pays Identification des traits d’image, des opinions et arguments Et Analyse de la polarité, des sentiments et de la tonalité  
  • Pour ce groupe de communication présent sur les 5 CONTINENTS avec plus de 40 BUREAUX, le projet de veille médiatique mis en place autour du groupe et de ses filiales, combinant presse, Internet spécialisé et remontées d’information des bureaux locaux, permet DE MESURER LA VOLUMÉTRIE des parutions de manière globale mais aussi pour chacun des pays D’EVALUER DE MANIÈRE COMPARATIVE la performance des bureaux à délivrer les messages clés sur leur activité dans leur marché. Spotter met en place un système global de veille concurrentielle en activant l’outil MEDIASpotter pour couvrir la presse nationale et internationale et des rapports d’analyse mensuels présentant une évaluation fine de la visibilité, de l’impact et du positionnement de Media Planning Group (filiale achat d’espace d’Havas) vis-à-vis de son concurrent majeur Carat. En COMPLÉMENT DES ANALYSES D’IMPACT réalisées pour ce client, nous travaillons sur une ANALYSE QUALITATIVE SUR LES TRAITS D’IMAGE véhiculés par les médias sur le groupe. Cette analyse permet DE SUIVRE LES MESSAGES des dirigeants dans leur contexte éditorial afin d’analyser comment ceux-ci sont repris et retransmis (distorsion ou non), DE COMPRENDRE SI LES COMPOSANTES DU POSITIONNEMENT des agences du groupe sont bien comprises et traduites au travers des articles relevés.  
  • Remarque 2: Remarque Wikipedia : pas d’entrées veille internationale, une seule mention pour les vins effervescents, correspond à l’intro du séminaire veille internationale du GFII, sujet peu traité / RQ : On commence souvent par la définition de Xikipedia mais pas encore d'entrée.... ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Vin_effervescent ) http://veille.viteff.com/-Veille- Séminaire organisé / 2 juillet 2008 par le Groupement Français de l’Industrie de l’Information Avec le soutien d’Ubifrance (annoncé sur http://www.vedocci.fr/2008/07/12/veille-internationale/ de Mael leHir   Dans le cadre des travaux du groupe de travail du GFII "Intelligence économique et économie de la connaissance, outils et solutions d’accès à l’information" La mise en oeuvre d’une veille internationale repose à la fois sur des outils et des méthodes classiques d’un processus de veille, mais doit répondre également à des problématiques spécifiques : identification précise des besoins qui peuvent varier suivant les pays concernés, identification des contraintes techniques liées à des implantations internationales, détection et validation de sources dans des pays et des langues multiples, détection des personnes ressources dans les pays clés et animation du réseau des collaborateurs, exploitation des informations multilingues. Avec de nombreux retour d’expérience intéressants, tjs en ligne sur le site du GFII – ex : BNP Paribas ou Agence Française pour les Investissements Internationaux / veille internationale des techniques effervescentes Au travers des enjeux et contraintes et d’exemples concrets, chacun peut nourrir l’idée qu’il a déjà de la veille internationale et paufiner sa propre définition.

Spotter- Presentation Conférence Expert ICC 2009 - Veille internationale Spotter- Presentation Conférence Expert ICC 2009 - Veille internationale Presentation Transcript

  • © Spotter 2009 Conférence experts ICC 2009 La veille internationale: Contraintes et enjeux
  • 1. Introduction
  • Introduction
    • De la veille terrain spontanée aux outils et compétences spécifiques pour le déploiement de projets de veille internationaux tous médias
    • Céline Molina : un profil international, Maitrise Commerce et Affaires Internationales, post-graduate en marketing international, 10 ans d’expérience en Communication, Marketing et Veille, entre Londres, Madrid, Paris et Montpellier.
    • Faire de la veille terrain sans le savoir en remontant des infos marchés au siège (Exemple des collections d’Etam - Espagne)
    • Intégrer la société Spotter : La technologie et l’humain au service de veille internationale
    • Spotter a été créé il y a 10 ans, par Ana Athayde, de nationalité portugaise. La société compte parmi ses clients des institutions comme la Commission Européenne, ou le Home Office, des entreprises comme EDF ou Goodyear Dunlop, des agences de communication comme Duke Interactive ou Fleishman-Hillard et des Fédérations sportives comme l’IAAF ou la FEI.
  • Introduction
    • Spotter en quelques chiffres
    • Création en 1998 en France
    • Equipe de 25 collaborateurs plurilingue et multiculturelle
    • 12 experts veille et analyse et 10 ingénieurs et docteurs R&D
    • 15 langues maitrisées en interne (dont le Russe, l’arabe, le chinois)
    • CA de 1,3 M€ en 2008, 40% de progression, 50% à l’international
    • 30% de la marge brute investis en R&D par an, soit 20 années-hommes
    • 85 % de clients avec projets internationaux
  • Introduction Spotter, des solutions par et pour l’intelligence humaine MEDIASPOTTER  SMART MAPPING  MEDIA WORKSHOP  Plateforme collaborative de veille facilement administrable par les utilisateurs ; combine les données de tous les médias, intègre la gestion des droits d’auteur et est compatible avec tout type de fournisseurs d’information. Logiciel de cartographie intelligente permettant d’identifier et suivre les sources influentes, de cartographier les réseaux sémantiques et de positionner les acteurs et leurs interrelations. Atelier d’analyse des opinions combinant text mining, logiciel sémantique et expertise humaine pour l’étude du discours des médias, des conversations sur Internet et des avis de vos différents publics.
  • Introduction
    • Pourquoi la veille internationale ?
    • De nombreuses raisons pour vouloir mettre en place une veille internationale…
      • … que l’on fasse de la veille réputation ou de la veille stratégique…
      • … les règles de base sont les même que pour un projet national….
    • … . par contre il existe de nombreuses contraintes qui sont autant de défis à relever pour assurer le succès d’une veille internationale et de l’analyse des données collectées.  
  • 2. Contraintes et enjeux
  • Contraintes et enjeux
      • Les défis « administratifs »
      • Le multi-supports à l’international:
      • Etre capable d’intégrer tout type de documents , quand on fait de la veille Web, presse écrite, audio et vidéo.. Certains pays ne fournissent les articles qu’en supports papier du à des contraintes de copyright (ex: la Finlande et certaines sources suédoises) >> A scanner, numériser et océriser.
      • Budgétiser avec des estimations de volumes des données « prestataires » clippings et Audio-visuels.
      • Contrôler régulièrement les volumes et la facturation (ex: unités / articles) et réajuster éventuellement.
      • Gérer ces prestataires dans chacun des pays du projet (actualisation et cadrages des mots clés sur les projets complexes, nettoyage des doublons et bruit éventuel).
      • S’abonner à des sources spécialisées papier ou web , à des bases de données, et acheter des études.
  • Contraintes et enjeux Presse écrite Télévision & Radio Médias en ligne Web News Blogs experts & journalistes Blogs perso & activistes Forums Newsgroups Réseaux sociaux Web invisible
  • Contraintes et enjeux : Exemple Les enjeux pour une Direction Générale de la Commission Européenne
      • Mettre en place un outil global de gestion de la surveillance médias sur 11 pays clés européens pour suivre en continu la réceptivité des médias aux messages délivrés chaque semaine.
      • Pouvoir consulter l’intégralité des articles, générer des graphiques d’analyse, des mails d’alerte ou des Press Books.
      • Disposer de tableaux de bord d’analyse quantitative et qualitative et de rapports de tendance hebdomadaires pour:
        • évaluer l’impact des actions de communication de la DG et la pénétration de ses messages,
        • identifier et suivre l’évolution des opinions des acteurs clés s’exprimant sur les sujets suivis.
    •  
  • Contraintes et enjeux Focus sur la gestion des copyrights
      • La presse écrite
      • Gestion via les prestataires ou par la mise en place de contrats avec les organismes compétents dans chaque pays.
    • Exemple : http://www.cfcopies.com/V2/cfc/home.php
    • Centre français d’exploitation des droits de copyright 
    • http://www.nla.co.uk/
    • Newspaper licencing agency
      • Les médias Audiovisuels
      • En fonction des pays, disponibilité ou pas des scripts/clips
      • ex: Allemagne
      • Le web
      • Lien vers les sites, blogs, etc.. Génération de trafic.
    • Possibilité faire des résumés, des synthèses, des traductions
    • partielles / Voir la jurisprudence 
    •  
    • Les enjeux pour la Fédération Equestre Internationale
    • Système global de surveillance et analyse des média internationaux, basé sur un flux XML fourni par Dow Jones Factiva, une récolte web et un complément de versions papier pour les titres majeurs.
      • Présence de la FEI , de ses dirigeants et des compétitions qu’elle organise, sur 20 pays, dans la presse généraliste, sur Internet et dans les revues spécialisées en équitation
      • Ce travail nous permet :
      • De mesurer les performances de « naming » des compétitions gérées par la FEI,
      • D’évaluer l’impact médiatique et faire le bilan de visibilité de l’évènement et de ses partenaires, par exemple Rolex pour les Rolex FEI World Cup : présence du nom de la marque dans le texte des articles, sur les photos, etc.
    •  
    Contraintes et enjeux: Exemple
  • Contraintes et enjeux
      • Les défis techniques
      • Différents types de caractère
      • Pour l’indexation, l’interrogation des sources et sur toute la chaine de traitement de l’information: UTF8
      • Spécificités pays
      • En particulier le temps de réponse des serveurs chinois – tributaire de la capacité des serveurs à répondre lorsqu’on les interroge
      • Accès limité à certaines sources (You tube dans certains pays..) / Difficulté d’accès à l’information dans certaines régions où la censure subsiste…
      • De grands volumes d’informations
      • Il s’agit d’avoir la capacité de gérer et traiter des volumes de publication multipliés, de manière non linéaire par le nombre de marchés (Volumétrie, ex: Skyblogs)
      • Les enjeux pour la Fédération Internationale d’athlétisme
      • Système global de surveillance et analyse des média internationaux pour la Fédération Internationale d’Athlétisme.
      • Celui-ci se base sur un flux XML fournit par Factiva, une récolte web pour couvrir des zones telles que l’Afrique et l’Amérique du Sud, et un complément de versions papier pour les titres majeurs.
      • En plus de la plateforme MEDIASPOTTER, l’IAAF dispose d’une espace spécifiquement conçu pour gérer en temps réel les dépêches provenant des agences AP et Reuters, celui-ci est mis à jour tous les 15 minutes et des mails d’alerte ciblés sont déclenchés.
    Contraintes et enjeux : Exemple
  • Contraintes et enjeux
      • Les défis méthodologiques
      • Le choix des pays, des marchés, des langues et des supports ….
      • La tentation de tout veiller !
      • La question des zones linguistiques.
      • Ex: Hispanophone ou anglophones – UK, US, Thaïlande , Afrique du Sud ?
      • La question du tri des publications par marché
      • Quand le pays de la source (.co.uk) ou du locuteur (Forum anglophone) n’est pas évidente.
      • Ex: Pound / Dollar
      • La question de la lecture de l’information…
      • Entrée par thèmes / Pays…
  • Contraintes et enjeux : Exemple
      • Les enjeux pour un acteur majeur du e-commerce
      • L’ objectif : mettre en place d’un dispositif de veille au niveau européen sur le e-commerce et ses acteurs.
      • Le challenge : sélectionner parmi toutes les informations récoltées, à la fois les « Best practices » et les actions les plus innovantes.
      • Le périmètre : 500 sources spécifiques en veille, 70 par pays sur 5 pays.
      • Le livrable : newsletters hebdomadaires chartées, structurées par pays et suivant les thèmes/sous-thèmes.
  • Contraintes et enjeux
      • Les défis méthodologiques
      • La typologie des internautes et des usages
      • Exemple par pays: Importance croissante de twitter, en particulier sur le marché américain / Importance des forums sur le marché français et nombre important de bloggeurs
      • Exemple dans un même pays: Ipsos/Sofres
      • http://www.01net.com/article/142142.html
      • Exemple dans un univers web
        • http://mickaelguillois.typepad.fr/mkgclient21/
      • La différence dans le calcul des AVE
      • Exemple Goodyear: Variations importantes des résultats des calcul d’AVE d’un pays à l’autre, méthodologies de calcul différentes identifiées… et résultats ajustés en homogénéisant les modes de calcul pour un benchmark pays efficace
  • Les défis Les enjeux pour un fabricant de pneumatiques
      • Suivre la présence médiatique des marques (Goodyear, Dunlop, Fulda) et des produits du groupe Goodyear dans la presse généraliste et spécialisée en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie et en Angleterre.
      • Voir l’évolution, chaque trimestre des principales valeurs d’image transmise par les médias et de s’assurer ainsi de la cohérence de ces dernières avec le plan marketing propre à chaque marque.
      • Comprendre la valeur d’audience et publicitaire de cette couverture médiatique par des calculs d’équivalence audience/valorisation publicitaire, en normalisant pour mesurer et comparer les performances respective sur chaque marché.
      • Faire un Benchmark avec les concurrents.
    •  
  • Contraintes et enjeux : Exemple Les défis linguistiques
    •  
      • La traduction, les synthèses et l’analyse humaine:
      • Le multilinguisme : Il existe une vrai valeur ajoutés des natifs, tout au long du projet et pour la mise en place, avec la définition des mots clés et la rédaction des scénarios. On ne peut pas se contenter de traduire les scénarios et mots clés, certains termes sont propres à chaque pays. Exemple: « Bling-Bling »
      • Le multiculturalisme: Il s’agit de comprendre le pays sur lequel on travaille, de connaitre les sensibilités culturelles nationales, locales, le contexte sociaux-économique, et l’histoire… idéalement les journalistes/médias clés et les « gourous » secteurs / Et d’être capable de comprendre les enjeux pour le siège français, la stratégie et d’analyser les données du point de vu de celui qui va recevoir l’information, selon sa grille de lecture.
      • Les outils de traduction automatique :
      • Babel fish , traduit les textes / http://fr.babelfish.yahoo.com/
      • Systran traduit le web et les RSS / http:// Systranet.com  
  • Contraintes et enjeux : Exemple Les enjeux pour un groupe de communication
      • Un groupe présent sur les 5 continents avec plus de 40 bureaux
      • Veille autour du groupe et de ses filiales, combinant presse, Internet spécialisé et remontées d’information des bureaux locaux.
      • Les analyses d’impact , évaluation fine de la visibilité, de l’impact et du positionnement de Media Planning Group vis-à-vis de son concurrent majeur.
      • L’analyse qualitative , sur les traits d’image véhiculés par les médias sur le groupe.
      • Cette analyse permet :
      • De suivre les messages des dirigeants dans leur contexte éditorial afin d’analyser comment ceux-ci sont repris et retransmis.
      • De comprendre si les composantes du positionnement agences du groupe sont bien comprises et traduites au travers des articles relevés.
    •  
    •  
  • 3. Conclusion
  • Conclusion Une thématique peu abordée…. pour un terrain de recherche mondial, des projets complexes, un champ d’investigation passionnant… Signe des temps, on commence souvent par ses présentations par la définition de Wikipedia … dans ce cas elle brille pas son absence … Pas d’entrée, une seule mention http://fr.wikipedia.org/wiki/Vin_effervescent ) http://veille.viteff.com/-Veille- Le GFII qu’en à lui, avait souligné, dans l’introduction de son séminaire sur la veille internationale « Cette thématique a été, jusqu’à aujourd’hui, peu explorée dans des séminaires, du fait de son aspect stratégique ». Alors, pour d’autres retours d’expérience … Séminaire du 2 juillet 2008, toujours en ligne sur : http://www.gfii.asso.fr/article.php3?id_article=2564 Et peut être bientôt les vôtres…. !
  • Merci pour votre attention ! Des questions ? Réalisé par Céline Molina Directrice Business Développement et Communication [email_address] + 33(0)4 67 68 61 77 + 33 (0) 6 29 17 69 11