• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Etude Complète Loiret OIN Phase 1.
 

Etude Complète Loiret OIN Phase 1.

on

  • 4,617 views

Cette phase 1 a pour objet la réalisation d'un diagnostic des deux territoires concernés et de leur niveau de collaboration, et vise à dessiner des pistes de collaboration pour insuffler une ...

Cette phase 1 a pour objet la réalisation d'un diagnostic des deux territoires concernés et de leur niveau de collaboration, et vise à dessiner des pistes de collaboration pour insuffler une démarche participative.

Statistics

Views

Total Views
4,617
Views on SlideShare
4,611
Embed Views
6

Actions

Likes
0
Downloads
38
Comments
1

1 Embed 6

http://www.slideshare.net 6

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel

11 of 1 previous next

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
  • After you got all the information on Fioricet, another point on your agenda should be the price for it. http://www.fioricetsupply.com resolves this problem. Now you can make the decision to buy.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Etude Complète Loiret OIN Phase 1. Etude Complète Loiret OIN Phase 1. Presentation Transcript

      • 11 Février 2009
      • Cécile COLLOT, Paul CUEVA-GAMARD, Audrey HAINE
      • CCI DU LOIRET
      • ETUDE DE FAISABILITÉ COMPLÉMENTARITÉ
      • OPÉRATION D’INTÉRÊT NATIONAL MASSY, PALAISEAU, SACLAY, VERSAILLES, SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES / DÉPARTEMENT DU LOIRET
      • Rapport Phase 1
    •  
    • INTRODUCTION P. 4 1 – PRÉSENTATION RAPIDE DES TERRITOIRES ET PRÉ-IDENTIFICATION D’UN PÉRIMÈTRE D’ÉTUDE P.8 2 – PROPOSITION DE PISTES DE COLLABORATION P.37 Sommaire
      • INTRODUCTION
      • Contexte :
        • Plateau de Saclay = territoire d'excellence pour la recherche, l'enseignement supérieur et l'innovation
          • OIN ambitionne de faire de ce territoire une vitrine de la technologie française
        • Une politique offensive de développement économique en place sur le département du Loiret
        • Quelles collaborations et synergies possibles entre département du Loiret et territoire de l'OIN ?
      Rappel du contexte et des objectifs
        • La mission de KATALYSE a 3 objectifs :
        • Identifier les axes de collaboration possible entre les deux territoires
        • Proposer un plan d’actions opérationnel permettant de mettre en œuvre ces synergies
        • Insuffler une démarche participative avec les acteurs de chaque territoire afin qu’ils s’approprient la démarche et qu’ils puissent être par la suite acteurs de la mise en œuvre de la collaboration
      • Introduction
    • Schéma méthodologique
      • Introduction
      Analyse et recherche documentaire Réunion de lancement Présentation / discussion / choix des 3 axes de collaboration PH ASE 1 : Identification des 3 axes de collaboration prioritaires Identification des complémentarités sur les 3 axes prioritaires 15 entretiens complémentaires 5-6 réunions de travail 8-10 entretiens approfondis Présentation / discussion des résultats PH ASE 2 : Approfondissement des axes choisis et définition d’un plan d’actions Plan d’actions pour favoriser la coopération OIN / Département du Loiret
      • Diagnostic « rapide » du niveau de collaboration Loiret / OIN
        • Recherche
        • Formation / enseignement supérieur
        • Réseaux d’entreprises / pôles de compétitivité
        • Filières d’excellence
        • Mobilité de la population
        • ...
      Choix de 3 axes de collaboration « prioritaires »
    • Liste des personnes rencontrées en phase 1
      • Introduction
      STRUCTURE INTERLOCUTEURS FONCTION Parlementaire M. CHARIÉ Député du Loiret Conseil Economique et Social Régional de la Région Centre et Chambre d’Agriculture M. BEULIN Président Chambre d’Agriculture M. REYMOND DG de la Chambre d'Agriculture du Loiret Pôle de compétitivité Cosmetic Valley M. ANSEL Directeur Pôle de compétitivité S²E² M. FINOT Directeur Université d’Orléans M. TOURÉ Vice-Président Pôle de compétitivité System@tic Paris-Région M. DORSCHNER Directeur Général Fondation de coopération scientifique « Digiteo – Triangle de la Physique » M. BRAVO Directeur DRIRE Ile-de-France M. CHARPENTIER Service Développement Industriel Secrétariat d'État au développement de la Région Capitale M. VELTZ Directeur – mission Région Capitale
    • 1 – PRÉSENTATION RAPIDE DES TERRITOIRES
    • Localisation O.I.N / Saclay
      • Présentation rapide
      • Proximité géographique : Loiret "frontalier" de l'Ile-de-France
        • Situé au nord du périmètre de l'O.I.N
        • Orléans-Saclay : 110 km (45 min en voiture)
        • Pithiviers-Saclay : 73 km
      Légende :
    • Ile-de-France / Loiret : des relations « naturelles »
      • Présentation rapide
      • Des flux quotidiens déplacement / travail importants
        • Sorties de salariés du Loiret vers l'Ile-de-France : 14 800 dont (en 2006) :
          • 35 % en provenance d'Orléans
          • 29 % originaires de Pithiviers
        • Entrées de salariés de l'Ile-de-France vers le Loiret : 4 260 dont :
          • 38 % vers Pithiviers
          • 35 % à destination d'Orléans
      • Des liens économiques historiques
        • Effet de déconcentration des entreprises d'Ile-de-France vers le Loiret
    • 1.1 – PRÉSENTATION DU LOIRET
    • Population
      • Présentation rapide du Loiret
      • ÉVOLUTION DE LA POPULATION DU LOIRET ET DE LA RÉGION CENTRE ENTRE 1990 ET 2006
      • Sources : INSEE, retraitements KATALYSE
      • En 2006, une population de 645 000 habitants répartis sur 6 775 km² :
        • Plus d’ ¼ de la population régionale
        • 1 % de la population française qui se répartit en 2007 :
          • 26 % de moins de 20 ans
          • 26 % de 20 à 39 ans
          • 27 % de 40 à 59 ans
          • 21 % de plus de 60 ans
          • Un territoire qui connait une forte dynamique démographique par rapport à son environnement régional :
        • +11 % entre 1990 et 2006 (contre 5,6 % au niveau régional)
        • Solde migratoire positif
          • … qui devrait se poursuivre à horizon 2029 :
        • En particulier sur la « frange Francilienne », nord du département
        • (+ 18 % sur Pithiviers par rapport à 1999 et + 28% sur le Gâtinais) et sur Orléans (+ 28%)
        • Près de la moitié de l’excédent naturel de la région
      RÉPARTITION ET DENSITÉ DE POPULATION DANS LE LOIRET EN 1999 Sources : INSEE, GEOCLIP, retraitements KATALYSE
          • Une population inégalement répartie :
        • Prédominance de la zone d’emploi d’Orléans (62 % de la population du département)
          • Orléans (20 % de la population du Loiret), capitale départementale et régionale
        • Deux agglomérations secondaires dans le nord du département
          • Montargis (60 000 habitants)
          • Pithiviers (13 000 hab.)
      20 50 100 200 Orléans Montargis Hab. / km ² Gien Pithiviers
    • Caractérisation de l’emploi
      • Présentation rapide du Loiret
          • 1er département de la région Centre en nombre d’emplois salariés (29 % de l'emploi salarié régional) :
        • Un nombre d'emplois salariés relativement stable :
          • +2 % entre 2000 et 2006 avec des différences significatives selon les secteurs :
            • -9 % pour l'industrie
            • +11 % pour la construction
            • +8 % pour les services
          • Les services, 1 er secteur d'emploi (87 000 emplois salariés) :
        • Forte représentation des services aux entreprises (45 % des emplois du secteur des services), principalement dans la logistique, l'interim et le nettoyage
          • En progression significative (+12 % entre 2000 et 2006)
          • Un secteur industriel fortement présent, très concentré et diversifié
        • 26 % des emplois salariés pour 8 % des établissements (JOHN DEERE : 1 454 salariés, HUTCHINSON : 1 147 sal.)…
        • Plusieurs pôles industriels majeurs :
          • IAA, construction mécanique et automobile, imprimerie et arts graphiques, pharmacie/ cosmétique, informatique et électronique
      RÉPARTITION SECTORIELLE DE L’EMPLOI SALARIÉ PRIVÉ DANS LE LOIRET EN 2006 Sources : Unistatis, retraitements KATALYSE Total 2006 : 182 042
      • Une forte polarisation des salariés sur l’agglomération d’Orléans :
        • Près de 62 % des salariés du département sur l’agglomération
          • Proximité de Paris (à 1 heure)
      • Un taux de chômage largement inférieur à la moyenne nationale :
        • 6,1 % en mars 2008 (contre 7,2 % au niveau national)
      RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE DES SALARIÉS DANS LE LOIRET EN 1999 Sources : INSEE, GEOCLIP, retraitements KATALYSE
    • Caractérisation des établissements
      • Présentation rapide du Loiret
          • ¼ des établissements de la région Centre dans le Loiret
          • Prédominance des établissements de services :
        • Plus de 18 000 établissements, soit près de 60 % des établissements du département
        • Forte dynamique dans les services aux entreprises :
        • +11 % entre 2000 et 2006
          • Des établissements industriels en diminution (-16 % entre 2000 et 2006) :
        • Seul secteur en baisse et ce, en particulier dans l'automobile (sous-traitance) et l'imprimerie
          • 85 % des établissements ont moins de 10 salariés :
        • 47 % des établissements du département n'ont aucun salarié
        • 38 % ont moins de 10 salariés
      Total 2006 : 31 432 MIGRATION D’ENTREPRISES SUR LE LOIRET ENTRE SEPTEMBRE 2007 ET SEPTEMBRE 2008 Sources : COFACE RATING, retraitements Katalyse RÉPARTITION SECTORIELLE DES ÉTABLISSEMENTS DANS LE LOIRET AU 31/12/2006 Sources : INSEE, retraitements KATALYSE Département Départs Arrivées Solde migratoire Eure-et-Loir 158 196 +38 Indre-et-Loire 192 214 +22 Indre 62 80 +18 Cher 89 102 +13 Loir-et-Cher 127 133 +6 Loiret 254 253 -1
    • Création d’entreprises
      • Présentation rapide du Loiret
          • Une dynamique de création d'entreprises limitée :
        • Un taux de création inférieur (9,3 %) au niveau :
          • régional : 10,2 %
          • national : 12,7 %
          • … portée, toutefois, par :
        • Les services, 1 er secteur en terme de création (50 % des créations d'entreprises)
          • En particulier dans les services aux entreprises (conseils études, banques et assurances)
        • L'industrie (+42 % par rapport en 2006)
        • La construction (+16 % sur la période)
      RÉPARTITION SECTORIELLE DE LA CRÉATION D’ENTREPRISES DANS LE LOIRET EN 2007 Source : INSEE, retraitements KATALYSE Total 2007 : 2 940 RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE DE LA CRÉATION D’ENTREPRISES SUR LE LOIRET ENTRE AOÛT 2007 ET AOÛT 2008 Source : COFACE RATING
          • Une forte concentration des créations d’entreprises sur Orléans…
        • 1/4 des créations du Loiret en 2007-2008
          • … et sur les communes limitrophes (Olivet et Ingré)
    • Enseignement supérieur dans le Loiret
      • Présentation rapide du Loiret
          • 2 ème pôle d'enseignement supérieur de la région Centre (près de 20 000 étudiants) :
        • Un centre universitaire de plus de 15 000 étudiants
        • (-6,8 % entre 2000-01 et 2005-06, essentiellement dans le 1er cycle et dans les filières scientifiques) composé :
          • De 4 facultés :
            • Droit-économie-gestion,
            • Lettres-langues-sciences humaines,
            • Sciences et technologies,
            • Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives
          • D'une école d'ingénieurs - Polytech'Orléans :
            • Génie civil
            • Mécanique et énergétique
            • Electronique et optique
            • Production
          • D'un IUT :
            • Chimie
            • Génie mécanique de production
            • Informatique
            • Qualité logistique industrielle et organisation
            • Gestion des entreprises et des administrations
        • Des établissements dispensant majoritairement des formations courtes et sélectives
          • STS (13 % contre 11 % au niveau national)
          • Classes préparatoires scientifiques, économiques et commerciales et littéraires (6 % contre 3 % au niveau national)
          • ECG Orléans (École de Commerce et de Gestion) : diplôme bac + 3
        • A noter, o uverture en 2007 d’une antenne SUPINFO à Orléans : Bac + 5 en informatique
      POIDS DES FILIÈRES DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR DANS LE LOIRET EN 2005-2006 Sources : MENESR - Atlas Régional, retraitements KATALYSE Total 2005-06 : 18 459
          • Un pôle d’enseignement supérieur fortement concentré sur Orléans
        • Plus de 94 % des 18 500 étudiants du département
          • Une université d’Orléans collaborant avec celle de Tours dans le cadre du « Pôle Universités Centre Val de Loire », première étape avant la constitution d’un PRES (en cours de création)
    • Recherche dans le Loiret
      • Présentation rapide du Loiret
      • Une recherche publique développée :
        • 5 600 chercheurs, dont 10 % dépendent de l'université
        • 2 poids lourds : BRGM et CNRS
      • … mais peu d’ interactions avec les entreprises et la monde économique :
        • Pas d'Institut Carnot sur le territoire
      • Une recherche privée spécialisée :
        • Liée aux grandes entreprises (SERVIER, LVMH, HUTCHINSON...)
    • Zonage R&D des pôles de compétitivité du Loiret
      • Présentation rapide du Loiret
          • 3 pôle de compétitivité ayant une partie de leur zonage R&D dans le Loiret :
            • S²E² (Sciences et systèmes de l'énergie électrique) :
          • Thématique : énergie électrique
          • Implantation relativement forte sur le Loiret
          • Pas de lien aujourd'hui avec le territoire de l'OIN
            • COSMETIC VALLEY :
          • Thématiques : parfumerie et cosmétique
          • Siège à Chartres
          • Implantation forte sur le Loiret :
            • Recherche privée : centre R&D LVMH – Hélios (250 sal.), SHISEIDO – vieillissement de la peau (60 sal.)…
            • Recherche publique : Université d'Orléans (Institut de Chimie Organique et Analytique - ICOA, Groupe de Recherches sur l'Energétique des milieux Ionisés – GREMI…)…
            • Formation : IMT (Institut des Métiers et des Technologies des Produits de Santé), Université d'Orléans (Licence Pro Industries Chimiques et Pharmaceutiques, Master Chimie Organique et Analytique…)
            • Grands groupes : GEMEY, PARFUMS CHRISTIAN DIOR…
            • PME
          • Peu de lien direct avec l'O.I.N à l'exception du sud du département des Yvelines (intégré au zonage R&D), en particulier avec Rambouillet
            • ELASTOPÔLE :
          • Thématiques : caoutchouc et polymères
          • Siège à Orléans
          • Forte implication dans les projets R&D de HUTCHINSON (centre R&D à Chalette-sur-Loing)
          • Pas de lien avec l'O.I.N
      ZONAGE R&D DU PÔLE COSMETIC VALLEY ZONAGE R&D DU PÔLE S²E²
    • Les grands projets dans le Loiret
      • Présentation rapide du Loiret
      THÈMES PROJETS COMMENTAIRES INFRASTRUCTURES A19
      • Mise en place de l’A19 en 2009 reliant l'A10 à l‘A6 (99 km d'autoroute au nord du Loiret)
      Plateforme multimodale
      • Projet de création d’une plateforme multimodale dans le nord du département dans le cadre d’un projet européen de ferroutage reliant Luxembourg à Montpellier
      FORMATION Site de l’hôpital Porte-Madeleine
      • Projet de relocalisation de l’Université d’Orléans depuis la Source vers le centre-ville
      École supérieure géologique et minière
      • Projet de création, dès septembre 2009, d’une école supérieure géologique et minière (bac + 6) à Orléans, soutenu par le BRGM, sur le campus de la Source (objectifs : 120 à 130 étudiants par promotion après 3 ans d’existence)
      DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE « Les Portes du Loiret »
      • Création d’un pôle de services, porté par le Conseil Général, à Saran situé au nord-ouest de l'agglomération orléanaise, en bordure de l'A701, sur 220 ha qui comprendrait en 2012 :
        • un pôle santé : regroupement de 3 cliniques privées
        • un parc d'activités technologiques (15 ha)
        • un pôle de formation dédié à la sécurité routière
        • un centre de conférence et de spectacle
        • une zone dédiée aux entreprises et aux constructeurs automobiles (Mécapôle)
      Projet « Citévolia »
      • Projet, porté par la CCI du Loiret, d’ouverture d’une école supérieure de commerce, d'industrie et de services alliant formation initiale, continue, apprentissage et entreprenariat à proximité de la gare ferroviaire, de la RN 20 et de l’A10 sur le site André Dessaux (zone en requalification) à Fleury les Aubrais
      Centre d’affaires
      • Création d’un centre d’affaires du Nord Loiret : hôtel d’entreprises, bureaux, pépinière, salle de formation à Pithiviers  octroi de 0,38 M€ par l’Etat dans le cadre des 1 000 chantiers du plan de relance de l'économie (février 2009)
      AUTRES PROJETS Equipement sportif
      • Création d’un grand équipement sportif et culturel (10 000 places, équivalent à Bercy) à Orléans
    • Synthèse : Atouts / handicaps du Loiret
      • Présentation rapide du Loiret
      ATOUTS HANDICAPS
      • 2 pôles de recherche publique reconnu (BRGM et CNRS) et quelques centres de recherche privés de renommée internationale (LVMH, SERVIER…)
      • Un tissu économique diversifié avec quelques implantations importantes (remarque : En 2007, présence de 150 établissements étrangers de référence )
      • Forte politique de soutien à la recherche et à l’innovation:
        • Politique régionale d’innovation en cours de constitution
        • ARITT Centre
        • Technopole d’Orléans,…
      • Proximité de l’O.I.N et de Paris
      • Politique volontariste du Conseil Général en matière de zone d’activités, en particulier dans le nord du département
      • Un PRES en cours de constitution (Orléans-Tours)
      • Faible notoriété du département auprès des jeunes et des cadres
      • Recherche publique peu tournée vers les entreprises et peu visible
      • Pas suffisamment de filières phares et visibles pour les acteurs économiques
      • Offre de formation supérieure limitée et insuffisamment (re)connue au niveau national et relativement limitée :
        • Forte concurrence des territoires voisins (Ile-de-France, Tours)
        • Quelques carences : absence de formation en médecine, en pharmacie et en école de management (projet, néanmoins, en cours)
      • Dépendance vis-à-vis de centres de décisions situés à l’extérieur du territoire
    • Synthèse : Les filières clés du Loiret (1/2)
      • Présentation rapide du Loiret
      Sources : ADEL, entretiens KATALYSE FILIÈRES CLÉS CHIFFRES CLÉS COMMENTAIRES
          • AGRO-ALIMENTAIRE
      • 86 établissements (2003)
      • Près de 7 000 salariés
      • 6 000 entreprises agricoles
      • 6 000 salariés agricoles
      • 16 laboratoires dédiés aux IAA
      • Une industrie agro-alimentaire diversifiée :
        • Industrie des viandes, alimentation animale, sucres et produits sucrés, produits issus des céréales…
      • Des grandes entreprises internationales de transformation (ex. : MARS, CARGILL…) et des PME (ex. : laiteries, biscuiteries…)
      • Une industrie de la transformation innovante , qui collabore avec les centres de recherche et les laboratoires locaux (ex. : INRA, BRGM, Laboratoire de Protection Végétale…)
      • Une filière dynamique en cours d’organisation : création d’un pôle agro-alimentaire (but : valorisation de la filière)
          • LOGISTIQUE ET TRANSPORT
      • 9 000 emplois
      • Près de 350 établissement
      • - Un secteur en plein essor grâce à sa situation géographique et à des prestations à VA :
        • Augmentation des effectifs de 61 % en 12 ans (Logisticiens : NORBERT DENTRESSANGLE – 1 000 sal., DERET – 600 pers. + présence de plateformes : AMAZON.FR, DIOR, CAUDALIE…)
        • Ouverture de l’A19 au nord du département, 5 ème autoroute traversant le territoire
          • MATÉRIAUX COMPOSITES
      - Taux de croissance annuel moyen sur 2007-2012 : 4 à 5 % dans le monde
      • Des activités traditionnelles (ex. : faïence de Gien, émaux de Briare) qui bénéficient d’un savoir-faire reconnu
      • Des activités nouvelles innovantes , basées sur la production de matériaux techniques :
        • Céramiques industrielles (NORTON – groupe SAINT-GOBAIN)
        • Verres spéciaux pour le TGV et l’aéronautique (SAINT-GOBAIN à Sully)
        • - Un centre de R&D privé d’importance : HUTCHINSON dans la transformation des élastomères
    • Synthèse : Les filières clés du Loiret (2/2)
      • Présentation rapide du Loiret
      Sources : ADEL, entretiens KATALYSE FILIÈRES CLÉS CHIFFRES CLÉS COMMENTAIRES
          • COSMÉTIQUE
      - 57 établissements (2004) - 6 300 salariés (2004)
        • Une filière intégrée qui regroupe des fabricants de produits de beauté, de matières premières, d'emballage…
        • Un territoire intégré au pôle de compétitivité : COSMETIC VALLEY
        • Une industrie innovante : centres de R&D : SHISEIDO, LVMH (en 2009)
          • PHARMACIE
          • 40 % de la production française de médicaments dans le Loiret (1 ère région française pour la production)
      • Présence des grands laboratoires internationaux : SANOFI, SERVIER, MERCK…
      • Des partenariats avec l’université d’Orléans pour trouver des solutions de développement innovantes
          • IMPRIMERIE ET INDUSTRIE GRAPHIQUE
      • Plus de 3 000 emplois
      • Filière traditionnelle fortement concurrencée par l’informatique et les Pays de l’Est
          • CONSTRUCTION MÉCANIQUE, ÉQUIPEMENTIERS
      • Un secteur fortement impacté par les difficultés de l’automobile  répercussions sur la sous-traitance locale
      • Un savoir-faire notamment dans la fabrication de lèvres vitres, cartes électroniques, filtres à particules…
      • - Présence d’équipementiers de référence : HUTCHINSON, PROMA…
    • 1.2 – PRÉSENTATION DU TERRITOIRE DE L’O.I.N
    • Localisation du territoire de l’O.I.N Massy, Palaiseau, Saclay, Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines et notion d’O.I.N
      • Présentation rapide de l'OIN
      • LOCALISATION DU TERRITOIRE PLACÉ SOUS LE RÉGIME DE L'OIN - MASSY, PALAISEAU, SACLAY, VERSAILLES, SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES AU SEIN DE LA RÉGION ILE-DE-FRANCE
      • Cartographie : KATALYSE
          • Notion d’O.I.N :
        • Transfert de compétence à l’Etat en matière :
          • D’autorisation d’occuper ou d’utiliser le sol (permis de construire, autorisation de lotir)
          • De création de ZAC
        • … pour la réalisation d’opérations stratégiques
        •  Constituer un grand pôle scientifique mondial autour du plateau de Saclay
    • Le territoire de l’O.I.N : périmètre géographique
      • Présentation rapide de l'OIN
      • PÉRIMÈTRE GÉOGRAPHIQUE DE L'O.I.N
      • MASSY PALAISEAU SACLAY VERSAILLES SAINT-QUENTIN EN YVELINES
      • Cartographie : Site Internet de l'O.I.N
          • 28 communes dans l’Essonne :
        • La Communauté d’agglomération du Plateau de Saclay : Bures-sur-Yvette, Gif-sur-Yvette, Gometz-le-Châtel, Igny, Orsay, Palaiseau, Saclay, Saint-Aubin, Vauhallan, Villiers-le-Bâcle
        • La Communauté d’agglomération des Hauts de Bièvre : Verrières-le-Buisson
        • La Communauté de communes du Cœur du Hurepoix : Nozay, Villejust, Montlhéry, Longpont-sur-Orge
        • La Communauté d'agglomération Europ'Essonne : Massy, Morangis, Saulx-les-Chartreux, Villebon-sur-Yvette, La Ville-du-Bois, Ballainvilliers, Champlan, Chilly Mazarin, Epinay-sur-Orge, Longjumeau
        • Communes isolées : Marcoussis, Les Ulis, Linas
          • 21 communes dans les Yvelines :
        • La communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines : Elancourt, Guyancourt, Magny-les-Hameaux, Montigny-le-Bretonneux, Trappes, La Verrière, Voisins-le-Bretonneux
        • La communauté de communes de Versailles-Grand Parc : Buc, Fontenay-le-Fleury, Jouy-en-Josas,
        • Les Loges-en-Josas, Rocquencourt, Saint-Cyr-l'Ecole, Toussus-le-Noble, Versailles, Viroflay, Bièvres, Bois d'Arcy
        • Communes isolées : Chateaufort, Le Chesnay, Vélizy-Villacoublay
          • Un périmètre O.I.N structuré autour de 2 territoires :
        • Le « Triangle Sud » (Saclay bourg, Synchrotron Soleil, Polytechnique)
        • La zone de « Satory – la Minière »
    • Population de l’O.I.N
      • Présentation rapide de l'OIN
      • ÉVOLUTION DE LA POPULATION DU TERRITOIRE DE L'O.I.N
      • Source : INSEE, retraitemets KATALYSE
          • Une population légèrement supérieure à celle du Loiret (+ 8 000 habitants en 2006) :
        • 5,5 % de la population francilienne
          • Une croissance démographique en-deçà (+3,2 % sur 1999-2006) de celle :
        • De l’Ile-de-France (+5,3 % sur la période)
        • Du Loiret (+4 %)
        • De la France entière (+4,9 %)
          • Une population jeune et composée de cadres
          • Une ambition d’attirer 35 000 habitants supplémentaires (y.c. étudiants) à horizon 2020 dans le cadre de l’O.I.N
      RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE DE LA POPULATION SUR LE TERRITOIRE DE L’O.I.N EN 1999 Sources : Site Internet de l’O.I.N., retraitements KATALYSE
          • Une répartition inégale de la population sur le territoire :
        • Forte concentration au nord
          • Près de la moitié de la population totale dans les communautés d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et de Versailles Grand Parc
        • … et au sud du territoire
          • ¼ dans la communauté d’agglomération du Plateau de Saclay
        • Au centre, un « couloir vide »
    • Caractérisation de l’emploi
      • Présentation rapide de l'OIN
      • RÉPARTITION SECTORIELLE DE L'EMPLOI SALARIÉ SUR LE TERRITOIRE DE L'O.I.N EN 2006
      • Source : Unistatis, retraitemets KATALYSE
          • Prépondérance du secteur des services :
        • 140 000 emplois salariés
        • Importance de la recherche :
          • Publique : 17 000 salariés (10 % de l’ effectif français)
          • Privée : 20 000 employés (10 % de la R&D privée française)
        •  Très fort potentiel scientifique et technologique
          • Une industrie encore largement présente :
        • Plus de 64 000 salariés en 2006, soit 23 % de l’effectif du territoire (même niveau qu’à l’échelle nationale) en particulier dans le nord du territoire
          • Des prévisions de créations d’emplois importantes à long terme dans le cadre du projet O.I.N :
        • Ambition de créer 40 000 emplois d’ici à 2020
      Total 2006 : 284 484 RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE DES EMPLOIS SUR LE TERRITOIRE DE L’O.I.N EN 1999 Source s : Site Internet de l’O.I.N , retraitements KATALYSE   Intercommunalités Poids de l’emploi salarié 2006 dans l'O.I.N Industrie Construction Commerce Services Communauté d'agglomération de St-Quentin-en-Yvelines 30% 34% 44% 21% 30% Communauté d'agglomération Europ'Essonne 22% 14% 20% 29% 24%   Communes Poids de l’emploi salarié dans l'O.I.N Vélizy-Villacoublay 14% Guyancourt 10% Montigny le Bretonneux 9% Versailles 8% Massy 7%
    • Caractérisation des établissements et des créations d’entreprises
      • Présentation rapide de l'OIN
      • RÉPARTITION SECTORIELLE DES ÉTABLISSEMENTS
      • SUR LE TERRITOIRE DE L'O.I.N EN 2006
      • Source : Unistatis, retraitements KATALYSE
      Total 2006 : 15 508
          • Une économie tertiaire :
        • Plus de 9 000 établissements dans les services
        • Forte concentration d’établissements d’enseignement et de recherche :
          • Centres de formation de renommée internationale : Polytechnique, Supelec, HEC…
          • Centres de recherche publics et privés : INRA, CNRS, THALÈS, CEA…
          • Une évolution positive du nombre de création (+14 % entre 2006 et 2007) concernant l’ensemble des secteurs :
        • +36 % pour l’industrie
        • +26 % pour la construction
        • +4 % pour le commerce
        • +15 % pour les services
          • Une forte concentration des créations d’entreprises sur 2 territoires :
        • Communauté de Communes de Versailles Grand Parc (27 % des créations de l’O.I.N)
          • 61 % des créations de la CdC à Versailles, soit 16 % des créations du territoire de l’O.I.N
        • Communauté d’Agglomération Europ’Essonne (22 % des créations de l’O.I.N)
          • 30 % des créations de la CA à Massy, soit près de 7 % des créations du périmètre O.I.N
          • Mais, un taux de création en-dessous du niveau régional :
        • 19,6 % en 2006 sur le territoire de l’O.I.N (contre 23,7 % au niveau régional)
      RÉPARTITION SECTORIELLE DE LA CRÉATION D’ENTREPRISES SUR LE TERRITOIRE DE L’O.I.N EN 2007 Source : INSEE, retraitements KATALYSE Total 2007 : 3 472
    • Enseignement supérieur, recherche et innovation sur le territoire de l’O.I.N. : introduction
      • Présentation rapide de l'OIN
          • Développement des synergies entre les structures d’enseignement, de recherche et d’innovation depuis 4 ans :
        • Création de 2 PRES (Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur) :
          • PRES UNIVERSUD (6 établissements fondateurs : Université Versailles St Quentin, Paris XI, ENS Cachan, Ecole centrale Paris, Ecole supérieure d’Electricité, Université d'Evry-Val d'Essonne)
          • PRES PARIS TECH (12 grands écoles : Ponts et Chaussées, Ecole Nationale de la Statistique et de l'Administration Économique, Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers, Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris, Mines de Paris, Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications, Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées, Polytechnique, Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la Ville de Paris, AgroParisTech, HEC)
        • 3 RTRA (Réseau Thématique de Recherche Avancée) :
          • Digiteo pour les Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (STIC) qui réunit : CEA, CNRS, Paris XI, Polytechnique, INRIA et Supélec
          • Triangle de la Physique : CEA, CNRS, Paris XI, Polytechnique, SupOptique, Supélec, ENSTA (Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées) et ONERA
          • Ecole des Neurosciences de Paris Ile de France) : CEA, le CNRS et Paris XI
        • 7 pôles de compétitivité :
          • MOV’EO
          • [email_address]
          • MEDICEN
          • ADVANCITY
          • CAP DIGITAL
          • COSMETIC VALLEY
          • ASTECH
        • Mutualisation des équipements :
          • SYNCHROTRON SOLEIL, NEUROSPIN…
    • Enseignement supérieur dans l’O.I.N.
      • Présentation rapide de l'OIN
          • Un potentiel d'enseignement supérieur exceptionnel :
        • 47 000 étudiants dont 22 000 sur le Plateau de Saclay répartis entre 2 pôles universitaires (Paris XI et Université de Versailles St-Quentin-En-Yvelines) et de nombreuses écoles d'ingénieurs et de commerce à rayonnement international :
          • Plus de 8 000 ingénieurs formés par an, dont 6 000 sur le Plateau de Saclay
          • Plus de 2 000 thésards par an, dont 800 sur le Plateau de Saclay
        • Augmentation prévue des effectifs entre 2008 et 2020 (+13 000 étudiants)
          • Implantation future de nouveaux établissements : ENS Cachan, ESTACA, Agro Paris Tech…
          • Une offre de formation complète et diversifiée, fortement néanmoins orientée vers les sciences dures :
        • Des diplômes délivrés dans l'ensemble des sciences de base et couvrant un large panel de thématiques :
          • Mathématiques : Ecole de mathématiques de Paris XI
          • Physique : électricité (Supélec), optique (Institut d'Optique Théorique et Appliquée), nucléaire (Insitut National Supérieur des Techniques Nucléaires)
          • Chimie : chimie moléculaire, l'énergie solaire
          • Biologie : agro-alimentaire (AgroParisTech), médecine (Paris XI)
        • Multiplication des doubles cursus ingénieurs / gestion – management grâce notamment à la présence de HEC
          • Une forte volonté de développer la pluridisciplinarité et l'international ainsi que de se rapprocher du monde de l'entreprise :
        • Mutualisation des cours au sein des PRES universitaires et utilisation des complémentarités entre établissements
        • Multiplication des accords de double diplôme avec des universités étrangères
        • Renforcement et élargissement de l'offre de formation continue
        • Rapprochement avec les pôles de compétitivité et développement de parcours de formation et d'accompagnement à l'innovation et à la création d'entreprise
    • Recherche sur le territoire de l’O.I.N
      • Présentation rapide de l'OIN
      • Un concentré de recherche unique en Europe :
        • 17 000 chercheurs (10 % de l’ effectif français), dont 12 000 sur le Plateau de Saclay
        • Plus de 200 laboratoires de recherche, dont 160 sur le Plateau de Saclay
        • 37 000 employés dans le secteur de la recherche
      • Une dominante dans les sciences de base (mathématiques, physique, biologie, chimie) en lien avec les thématiques "du futur" :
        • Climat / Energie : lutte contre les pollutions locales, performance énergétique, transports propres…
        • Santé / pharmacie : neurosciences, médicaments…
        • Agronomie / Alimentation (ex. : DANONE)
        • Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (STIC) - ex. : MOTOROLA
          • Utilisation et développement des technologies de pointe :
        • Nanotechnologies pour des applications essentiellement dans les :
          • STIC
          • Industries manufacturières : transformation des matériaux, chimie, aéronautique…
          • Industries pharmaceutiques : traitements médicaux plus performants…
        • Biotechnologies pour l'alimentaire et la santé
        • Technologies pour l'aéronautique
          • Développement d'une véritable culture de la recherche qui se traduit par le regroupement et la mutualisation de moyens :
        • Développement de grands équipements :
          • Synchroton SOLEIL : source de lumière qui produit de l’infra-rouge, des UV et des rayons X Synchroton SOLEIL (applications : pharmacie,environnement…)
          • Neurospin : centre de neuro-imagerie cérébrale
          • IDRIS : Institut du Développement et des Ressources en Informatique Scientifique
          • CCRT : Centre de calcul pour la recherche et la technologie
        • Création de structures de coopération :
          • GIS (Groupement d'Intérêt Scientifique) Climat environnement
          • GIS Physique des deux infinis dédié aux astroparticules et aux particules élémentaires
    • Zoom sur le Plateau de Saclay
      • Présentation rapide de l'OIN
      • CARTOGRAPHIE DES ÉTABLISSEMENTS DE FORMATION
      • ET DE RECHERCHE SUR LE PLATEAU DE SACLAY
      • Source : Cartographie KATALYSE
      St-Aubin Villiers-le-Bâcle Saclay Orsay Vauhallan Igny Palaiseau Gif-sur-Yvette Bures-sur-Yvette Gometz-le-Châtel ENSIA CEPr CNRS IdF Sud CEA ENSTA IHES INRA ONERA AIR LIQUIDE MOTOROLA THALÈS DANONE CNEF ÉCOLE POLYTECHNIQUE SUPELEC HEC Jouy-en-Josas Massy INST IOTA/ÉSO INSTITUT ET CENTRE D’OPTOMÉTRIE IUT MAISON DE L’INGÉNIEUR UNIVERSITÉ PARIS-SUD XI Île de Science Science Accueil P H P I I I I P IBP SYNCHROTRON INSTN NEUROSPIN NUMATEC PCRI Opticsvalley
      • Plus d’une vingtaine d’établissements de recherche et d’enseignement supérieur situés à 45 minutes d’Orléans :
        • Université Paris Sud XI (sciences, technologies, santé, STAPS, éco – gestion, droit, médecine et pharmacie)
        • Grandes écoles d’ingénieurs :
          • Ecole Polytechnique, SUPELEC, INSTN (Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires), ENSIA (Ecole Nationale Supérieure des Industries Agricoles, ENSTA (Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées), IOTA / ESO (Institut d'Optique Théorique et Appliquée / École Supérieure d'Optique)
        • Grande école de commerce : HEC
      •  Au total, le Plateau de Saclay réunit :
        • 12 000 chercheurs
        • 160 laboratoires
      Légende : Établissements publics à dominante recherche Établissements privés à dominante recherche Établissements à dominante enseignement supérieur Associations scientifiques I P H Incubateur Pépinière d’entreprises Hôtel d’entreprises
    • Zonage R&D des pôles de compétitivité du territoire de l’O.I.N (1/2)
      • Présentation rapide de l'OIN
      [email_address] MOV’EO
          • SYSTEM@TIC : conception, réalisation et maîtrise des systèmes complexes
            • Pas de coopération à ce jour avec le Loiret  volonté, néanmoins, d’ouverture à d’autres pôles
          • MOV’EO : automobile et transports collectifs
          • COSMETIC VALLEY : parfumerie et cosmétique
            • Pôle dont une partie du zonage R&D est également présent dans le Loiret
      COSMETIC VALLEY
    • Zonage R&D des pôles de compétitivité du territoire de l’O.I.N (2/2)
      • Présentation rapide de l'OIN
      MEDICEN PARIS REGION CAP DIGITAL ADVANCITY
          • CAP DIGITAL : industrie du numérique
          • MEDICEN PARIS RÉGION : hautes technologies pour la santé et les nouvelles thérapies
          • ADVANCITY : écotechnologies pour la ville et la mobilité durable
          • Nb : pôle ASTECH non présenté  piste de collaboration potentielle avec le Loiret non pressentie
    • Les grands projets sur le territoire de l’O.I.N
      • Présentation rapide de l'OIN
      THÈMES PROJETS COMMENTAIRES INFRASTRUCTURES Transports en commun
      • Projets d’amélioration de la desserte en TC : modernisation de la ligne B du RER, amélioration de la liaison avec Orly…
      FORMATION SUPÉRIEURE « Plan campus » Établissements du plateau de Saclay
      • Obtention d’une manne financière par l’Etat dans le cadre du « plan campus » destinée à :
      • regrouper de laboratoires
      • développer la coopération scientifique et les relations avec les entreprises innovantes
      • rénover les équipements existants et créer plusieurs sites universitaires et de recherche
      Etablissements de formation supérieure et de recherche
      • Sur le « triangle sud » :
      • Implantation de plusieurs établissements de Paris Tech ( Agro Paris Tech, ENSAE, ENSTA), ENS Cachan (en 2020), Institut Télécom…
      • Relocalisation de l’Université Paris XI depuis la vallée de l’Yvette vers le Plateau (zone de la Martinière)
      • Sur « Satory – la Minière » :
      • Projet d’implantation de l’ ESTACA (Ecole Supérieure des Techniques Aéronautiques et de Construction Automobile)
      INNOVATION Immobilier d’entreprises
      • Projet de création de pépinières, d’hôtels d’entreprises et d’une halle technologique (ex. : projet Incubateur Pépinière Hôtel d’Entreprises de 11 000 m² à proximité de Polytechnique)
      •  Volonté de développer un parcours résidentiel de l’entreprise
      Projets R & D
      • Sur le « triangle sud » :
      • Projet de plateforme technologique dans les nanotechnologies (NANO-Innov) et dans les STIC (DIGITEO) d’ici 2011
        • Création de la cité de sciences et du savoir en lien avec le pôle SYSTEM@TIC
      • Sur « Satory – la Minière » :
      • Projet de pôle R&D dédié à l’automobile : « voiture de demain » associant PSA, RENAULT…
    • Forces / faiblesses du territoire de l’O.I.N
      • Présentation rapide de l'OIN
      FORCES FAIBLESSES
      • Un potentiel scientifique et technologique très élevé : 17 000 chercheurs (10 % de la R&D publique française), 47 000 étudiants
      • Une très forte attractivité en matière d’implantation d’enseignement supérieur
      • « Plan campus », 6 pôles de compétitivité, 1 OIN
      • Des créations de richesse insuffisantes au regard du potentiel du territoire en termes de :
        • Création d’entreprises innovantes (10 entreprises / an contre 100 pour 10 000 chercheurs aux USA)
        • Synergies :
          • Entre les entreprises et la recherche
          • Entre les différents acteurs de la recherche
        • Valorisation de la recherche
        • Implantation d’entreprises étrangères
      • Un déficit d’image au regard notamment de la concurrence (Sillicon Valley, Sophia Antipolis…)
      • Une offre en immobilier d’entreprises insuffisante
      • Une animation économique, de recherche et de transfert en cours d’élaboration
      • Un pôle de recherche et formation concentré sur le plateau de Saclay, relativement isolé (géographiquement) du monde des entreprises
    • 2 – PROPOSITION DE PISTES DE COLLABORATION
    • Niveaux de coopération et de complémentarité actuels entre les 2 territoires
      • Proposition de pistes de collaboration
      DOMAINES COMMENTAIRES RECHERCHE
      • Une capacité de recherche diversifiée et d’excellence sur l ’O.I.N couvrant un très vaste champs de thématiques , en particulier dans les sciences dures  capacité du territoire à « vivre en vase clos »
      • Une recherche publique centrée sur les sciences de la terre (les géosciences avec le BRGM) et de l’environnement (cluster DREAM : ressources en eau), dans le Loiret
      •  Une seule coopération recensée :
        • Partage de l'investissement et mise à disposition de lignes de lumière du Synchrotron SOLEIL à Saint-Aubin (91) à quelques entreprises du Loiret dans les domaines de la pharmacie, chimie, cosmétique…
        • Financement assuré pour une partie par le Conseil Régional Centre
      ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR
      • - Des positionnements en matière d’offre de formation supérieure différents :
        • Une offre scientifique de qualité sur l’O.I.N
        • Une offre plutôt généraliste sur le Loiret avec un poids important des filières courtes et sélectives
        • Des PRES (constitués sur l’O.I.N ou en cours sur la Région Centre) récents  faible intérêt pour des collaborations hors PRES aujourd’hui
        •  Aucune collaboration identifiée à ce jour
      RÉSEAUX D’ENTREPRISE / PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ
      • Des pôles de compétitivité à ancrage local voire régional mais dont les thématiques peuvent être complémentaires
      •  Aucune coopération recensée à ce jour mais volonté commune des pôles de rechercher des thématiques de collaboration en matière de champ technologique, de marché géographique…
      FILIÈRES D’EXCELLENCE
      • De nombreuses filières d’excellence pour le Loiret, plus ou moins innovantes et plus ou moins à la pointe de la technologie
      • Filières du Loiret qui se distinguent par leur niveau de structuration et besoins d’innovation : cosmétique / pharmacie, environnement
      • Filières économiques phares sur l’O.I.N : TIC et automobile (avec un potentiel d’entreprises plutôt concentré sur Massy et Versailles / Vélizy)
    • Pistes exprimées par les acteurs rencontrés
      • Proposition de pistes de collaboration
      • Une très faible connaissance de "l'autre territoire" en termes de :
        • Localisation et délimitation du périmètre géographique, filières d'excellence, entreprises et centres de recherche…
      • … expliquant ainsi les difficultés des acteurs rencontrés à se projeter dans des axes de collaboration précis
      • Une volonté commune, néanmoins, de dépasser les frontières administratives des 2 territoires et d'échanger sur l'identification de pistes de collaboration
        • Plus particulièrement dans le cadre de coopération inter-pôles de compétitivité :
          • Recherche de complémentarités en matière de champs technologique, de marché géographique…
        • Fort intérêt exprimé par les acteurs du nord du Loiret, naturellement tourné vers le sud de l'Ile-de-France
    • Axes de coopération / collaboration : Approche globale
      • Proposition de pistes de collaboration
      • Intérêt d’une démarche de « cluster » à l’échelle des deux territoires pour bénéficier d’une taille critique plus importante en matière de formation / recherche / entreprises
      • Innovation et diversification
      • Proposition d’offre complète
      • Mutualisation des moyens
      • Accès à de nouveaux services
      POUR LES ENTREPRISES
      • Visibilité à l’échelle nationale
      • Attractivité du territoire
      • Création d’emplois
      • Développement durable
      POUR LE TERRITOIRE Mondialisation des échanges et de la concurrence Complexité des relations industrielles (recentrage cœur de métier) Spécialisation des entreprises et des territoires Accélération des investissements : équipements, R&D, formations… Intérêt du fonctionnement en réseau  Compétitivité des entreprises et du territoire Développement des « SPL », Clusters, Pôles
      • Rapprochement avec les entreprises locales
      R&D
    • Axes de coopération / collaboration : Approche thématique « développement durable »
      • Proposition de pistes de collaboration
      PISTES DE COOPÉRATION ATOUTS DU LOIRET ATOUTS DE L’O.I.N COMMENTAIRES Efficacité énergétique
      • Un pôle de compétitivité positionné sur cette thématique (S²E²)
      • Une volonté régionale forte
      • Pôle ADVANCITY
      • Potentiel de recherche et formation
      • Volonté de coopération entre les 2 territoires via les pôles de compétitivité S²E² et SYSTEM@TIC voire ADVANCITY
      Agro-alimentaire
      • Un poids économique important
      • Une tradition agricole en particulier dans le Nord Loiret (Beauce)
      • Présence de l’INRA (travaux sur OGM)
      • Plusieurs centres de R&D d’envergure national et international (ex. : implantation d’Agro Paris Tech, INRA…)
      • Des rapprochements à réaliser  piste à creuser
      Bioénergie
      • Pôle bioénergie à Engenville
      • Présence de TÉRÉOS, CRISTANOL (étude et production d'éthanol), SIDESUP (usine de déshydratation, ayant fortement investi dans les bioénergies)
      • Projet de bio-carburant de 2 ème génération développé par SOFIPROTEOL
      • Transfert du laboratoire énergétique de Mines Paris Tech
      • Des rapprochements à réaliser
      Ressources minérales
      • Un centre de recherche reconnu pour son savoir-faire : BRGM
      • Projet de création d’une école supérieure (Bac + 6)
      • Pas d’atout particulier recensé sur l’O.I.N
      Microélectronique
      • Un pôle sur la thématique (S²E²)
      • Appui sur SUPELEC
      • Piste à creuser
      Eau
      • Cluster né en 2007 géré par Orléans Technopole  approche technologique (3 projets innovants)
      • Projet de création d’un pôle Climat-Energie-Environnement
      • Piste à creuser
    • Axes de coopération / collaboration : Approche thématique diverse
      • Proposition de pistes de collaboration
      PISTES DE COOPÉRATION ATOUTS DU LOIRET ATOUTS DE L’O.I.N COMMENTAIRES Logiciel libre
      • Nouvelle thématique de travail pour SYSTEM@TIC
      • Recherche de la part de SYTEM@TIC de collectivités souhaitant adopter des logiciels libres
      Santé et Cosmétique
      • Un territoire inclus dans le zonage R&D du pôle : COSMETIC VALLEY
      • Un tissu d’entreprises important
      • Un territoire inclus dans le zonage R&D de COSMETIC VALLEY avec l’Université Versailles St-Quentin
      • Création d’un Institut de Biologie Cellulaire et du développement (UPS, CNRS…)
      • 2 territoires liés par le pôle COSMETIC VALLEY
      Microélectronique
      • Un pôle sur la thématique (S²E²)
      • Appui sur SUPELEC
      • Piste à creuser
      Automobile
      • Projet Mécapôle avec une dimension technologique innovante
      • Présence des constructeurs français
      • Projet de centre R&D d’envergure dédié à la voiture de demain
      • Projet MOV’EO TEC dans le domaine des activités à haute performance issues de l'industrie automobile et des transports
      • Rapprochements à étudier
    • Propositions de pistes de collaboration (1/2)
      • Proposition de pistes de collaboration
      • Des pistes de coopérations thématiques :
        • Facteurs clés de succès
          • Des atouts identifiés pour chaque territoire
          • Une complémentarité des territoires, permettant à chacun d'être gagnant
          • Une "maturité" de la piste pressentie permettant d'identifier les acteurs à mobiliser
          • Des secteurs d'activités plutôt en développement (  facilite les collaborations) et sensibles aux problématiques d’innovation
        • Thématiques pressenties
          • l’efficacité énergétique
            • Rapprochement entre les pôles S²E² d'une part, avec System@tic voire ADVANCITY
          • les bioénergies
            • Secteur porteur, des atouts importants côté Loiret…
    • Propositions de pistes de collaboration (2/2)
      • Proposition de pistes de collaboration
      • Des actions transversales pour mieux se connaitre = préparer les futurs axes de collaboration
        • Intérêt :
          • Malgré une volonté partagée par différents acteurs de travailler ensemble, une certaine méconnaissance mutuelle qui limite les opportunités de collaboration
          • Possibilité de mieux bénéficier de la proximité du territoire voisin
            • Mutualisation de moyens matériels (ex. : Synchrotron Soleil)
            • Mobilisation de foncier du Loiret pour Saclay
            • Approche marché
          •  Pour cela, nécessité de mieux se connaitre pour travailler ensemble :
          • Organisation d'une rencontre entre les pôles de compétitivité des 2 territoires
            • Prise de connaissance + rencontre 2 à 2
          • Réalisation d'une visite sur le territoire de l'O.I.N, et plus particulièrement sur le plateau de Saclay :
            • Entre les filières d'excellence du Loiret (en particulier structurées dans les pôles) et le potentiel de R&D et de formation supérieure
      • Désignation d’un pilote pour chacun des groupes :
        • Référant du groupe
      Proposition d’axes de travail
      • Proposition de pistes de collaboration
      GROUPE THÈMES PROPOSÉS PILOTE PARTICIPANTS (structures pressenties) 1 L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE
      • Les pôle de compétitivité : S²E², ADVANCITY
      2 LES BIOÉNERGIES
      • Laboratoire énergétique de Mines Paris Tech
      • Chambre d’Agriculture du Loiret
      • SOFIPROTEOL
      • ADEME
    • ANNEXES
      • Annexe 1 : Les pôles de compétitivité dans le Loiret
    • Le pôle de compétitivité S²E²
      • Les pôles de compétitivité dans le Loiret
      • Domaine d’activité : l’efficacité énergétique
      • Situation : pôle n’ayant pas atteint ses objectifs et qui doit définir et clarifier sa stratégie
      • Thématiques :
        • La maîtrise de l'énergie dans les bâtiments
        • La conversion de l'énergie électrique
        • Les sources d'énergies nouvelles et renouvelables (éolien, photovoltaïque, piles à combustible)
      • Champ géographique :
        • Pôle de compétitivité interrégional : Limousin/Centre
          • Tourné principalement vers le Loiret et l'Indre-et-Loire
      • Adhérents :
        • 70 Entreprises : 15 groupes et 55 PME
        • 15 centres de recherche, dont le CEA (Le Ripault dans le 37) et le CNRS-CRHEA (CENTRE DE RECHERCHE SUR L'HÉTÉRO-EPITAXIE ET SES APPLICATIONS dans le 06)
        • Centres de formation : Universités d’Orléans et de Tours, écoles d’ingénieurs (ex. : Polytech’Orléns)
      Présentation
      • Ambition :
        • Contribuer à positionner la région Centre comme le « pôle d’excellence européen en matière d’efficacité énergétique »
      • Perspectives :
        • Renforcer les coopérations avec les 3 autres Pôles de l’énergie :
          • CAPENERGIES (Languedoc-Roussillon)
          • DERBI (PACA)
          • TENERRDIS (Rhône-Alpes)
        • Ouvrir le rayon d’action du pôle vers les régions limitrophes, notamment le centre-ouest (Pays de la Loire, Poitou-Charentes,…), afin d’élargir le réseau de compétences
        • Envisager éventuellement un rapprochement avec des pôles d’Ile-de-France autour des thématiques suivantes :
          • Stockage et conversion de l’énergie
          • Supervision d’un système intelligence électronique
          • Gestion de l’énergie dans le bâtiment
      • Nombre de projets R&D labellisés : 41
      Evolution
    • Le pôle de compétitivité COSMETIC VALLEY
      • Les pôles de compétitivité dans le Loiret
      • Domaines d’activités : parfumerie et cosmétique
      • Situation : pôle ayant atteint les objectifs de la politique des pôles de compétitivité
      • Thématiques :
        • R&D
        • Accompagnement
        • Intelligence économique
      • Champ géographique :
        • Pôle de compétitivité interrégional : Centre / Haute-Normandie / Yvelines
      • Adhérents :
        • 300 entreprises
        • 178 centres de recherche, dont le CNRS (Orléans), l’INRA (Jouy en Josas sur les sciences de l’animal et l’alimentation humaine) et le BRGM, regroupant 5 500 chercheurs
        • 136 centres de formation, accueillant 75 000 étudiants
          • 4 universités dont une dans le Loiret (Orléans) et une sur le territoire de l’O.I.N. (Versailles/Saint Quentin-en-Yvelines)
          • Ecoles d’ingénieurs (ex. : Ecole de Biologie Industrielle)
      Présentation
      • Ambition :
        • Contribuer au rayonnement international du luxe « made in France »
          • Favoriser les synergies au sein des acteurs du pôles : ex. : Campus de la Cosmetic Valley
          • Renforcer la visibilité internationale du pôle : participation à des séminaires et salons
      • Perspectives :
        • Sensibiliser les membres du pôle au développement durable :
          • Diffuser des bonnes pratiques en la matière
          • Initier une charte d’éco-responsabilité
        • Etendre le projet « export PME » * à l’ensemble des membres du pôle (aujourd’hui seules les entreprises d’Eure et Loir sont concernées)
        • Création d’une plate-forme scientifique
        • Identification de DAS associés aux différents territoires (ex. Thématique poudres cosmétiques avec le BRGM sur le Loiret / non encore identifié pour le Loiret)
        • Des rapprochements avec des pôles complémentaires (à l’étranger et en France – ex. Movéo)
      • Nombre de projets R&D labellisés : 19
      Evolution * : Projet de dématérialisation du commerce international en vue d’améliorer la compétitivité des PME françaises à l’international
    • Le pôle de compétitivité ELASTOPOLE
      • Les pôles de compétitivité dans le Loiret
      • Domaine d’activité : filière caoutchouc
      • Situation : pôle ayant atteint les objectifs de la politique des pôles de compétitivité
      • Thématiques :
        • Matériaux polymères
        • Applications / conception / formulation
        • Process de fabrication
        • Environnement / énergie
      • Champ géographique :
        • Pôle de compétitivité interrégional : Centre - Auvergne - Pays-de-la-Loire - Ile-de-France
      • Adhérents :
        • 50 entreprises, principalement de la transformation du caoutchouc (ex. : HUTCHINSON)
        • 5 centres de recherche regroupant 3 500 chercheurs
        • Centres de formation :
          • 6 universités : Orléans, Tours, Nantes, Clermont-Ferrand, Maine, Paris VI
          • Des écoles d’ingénieurs : ENSCP (Paris), ENSAM, ESCOM (Cergy Pontoise), SUPMECA (St Ouen)
      Présentation
      • Ambition :
        • Développer des matériaux élastomères hautes performances et des applications industrielles innovantes en liaison avec d’autres pôles
      • Perspectives :
        • Développer la mutualisation des achats au sein des entreprises membres du pôle
        • Favoriser les synergies inter-pôles : projets inter-pôles dans les domaines de la plasturgie, des composites, de la mécanique
        • Doter le pôle d’une visibilité internationale
      • Nombre de projets R&D labellisés : 4
      Evolution * : Projet de dématérialisation du commerce international en vue d’améliorer la compétitivité des PME françaises à l’international
      • Annexe 2 : Les pôles de compétitivité sur le territoire de l’O.I.N
    • Le pôle de compétitivité System@tic
      • Les pôles de compétitivité sur le territoire de l'O.I.N.
      • Domaines d’activités : technologies clés (optique, électronique et logiciel) et systèmes complexes
      • Situation : pôle ayant atteint les objectifs de la politique des pôles de compétitivité
      • Thématiques :
        • Télécoms
        • Automobile et transport
        • Sécurité et défense
        • Outils de conception et développement de systèmes
        • Logiciel libre
      • Champ géographique :
        • Pôle de compétitivité à vocation mondiale, avec un fort ancrage en Ile-de-France
      • Adhérents :
        • 180 entreprises : 100 PME < 250 salariés et 80 grands groupes français et internationaux
        • 80 centres de recherche
        • 44 centres de formation (ex. : Ecole Polytechnique, Ecole Centrale de Paris)
      Présentation
      • Ambition :
        • Faire de l’Ile-de-France un territoire visible au niveau mondial sur le thème de la conception, de la réalisation et de la maîtrise des systèmes complexes
      • Perspectives :
        • Réaliser 16 partenariats technologiques internationaux répartis sur l’Europe et sur le reste du monde (Etats-Unis, Corée du Sud, Japon, Inde, Chine…)
        • Faire adhérer en moyenne près de 40 PME par an
        • Développer des coopérations avec d’autres pôles de compétitivité (liens très étroits à ce jour avec AEROSPACE VALLEY, et MINALOGIC)
      • Nombre de projets R&D labellisés : 101
      Evolution
    • Le pôle de compétitivité MOV’EO
      • Les pôles de compétitivité sur le territoire de l'O.I.N.
      • Domaines d’activités : automobile et transports collectifs
      • Situation : pôle ayant atteint les objectifs de la politique des pôles de compétitivité
      • Thématiques :
        • Énergie, environnement
        • Sécurité routière
        • Mobilité & services
        • Mécatronique
      • Champ géographique :
        • Pôle de compétitivité à vocation mondiale, avec un fort ancrage en Ile-de-France et Normandie
      • Adhérents :
        • 98 entreprises : 47 PME < 250 salariés
        • 29 centres de recherche, soit les 2/3 des moyens de R&D français du secteur
        • 12 centres de formation
      Présentation
      • Ambition :
        • Développer des automobiles et des transports collectifs sûrs pour l'environnement et l'homme
      • Perspectives :
        • Développer des relations avec d’autres réseaux européens afin de valoriser les partenariats technologiques notamment Allemagne, Autriche, Suède, Pays-Bas et Italie
        • Mettre en œuvre un partenariat avec le cluster suédois SAFER sur les thématiques TIC et sécurité
        • Projet de création de MOV’EO Tech à Versailles
      • Nombre de projets R&D labellisés : 60
      Evolution
    • Le pôle de compétitivité CAP DIGITAL
      • Les pôles de compétitivité sur le territoire de l'O.I.N.
      • Domaine d’activité : numérique ( Technologies de l’Information et de la Communication et Technologies des contenus numériques)
      • Situation : pôle ayant atteint les objectifs de la politique des pôles de compétitivité
      • Thématiques :
        • Jeu vidéo
        • Design
        • Patrimoine numérique
        • Image, son et interactivité
        • Robotique et objets communicants
        • Éducation-formation
        • Services et usages
        • Ingénierie des connaissances et TIC - Éducation-formation
      • Champ géographique :
        • Pôle de compétitivité à vocation mondiale, avec un ancrage en Ile-de-France
      • Adhérents :
        • 350 entreprises : 330 PME < 250 salariés
        • 150 centres de recherche
      Présentation
      • Ambition :
        • Faire de Paris et de sa région la référence mondiale du numérique, tant d’un point de vue industriel que stratégique
      • Perspectives :
        • Développer la visibilité du pôle à échelle internationale
      • Nombre de projets R&D labellisés : 144
      Evolution
    • Le pôle de compétitivité MEDICEN
      • Les pôles de compétitivité sur le territoire de l'O.I.N.
      • Domaine d’activité : hautes technologies pour la santé et les nouvelles thérapies
      • Situation : pôle ayant partiellement atteint les objectifs de la politique des pôles de compétitivité
      • Thématiques :
        • A visée thérapeutique :
          • Neurosciences
          • Cancérologie
          • Infectiologie
        • A visée technologique
          • Imagerie biomédicale
          • Médecine moléculaire et cellulaire
          • Sciences et techniques du médicament
      • Champ géographique :
        • Pôle de compétitivité mondial, ancré en Ile-de-France
      • Adhérents :
        • 115 entreprises, dont 90 % de PME < 250 salariés
        • 15 centres de recherche, dont le CNRS
        • 10 centres de formation
      Présentation
      • Ambition :
        • Renforcer la compétitivité, la visibilité et l’attractivité internationales de Paris et de sa région, pour devenir, d’ici 2012, l’une des références mondiales dans le domaine de l’innovation biomédicale
      • Perspectives :
        • Développer des partenariats avec les incubateurs israéliens
      • Nombre de projets R&D labellisés : 30
      Evolution
    • Le pôle de compétitivité ADVANCITY
      • Les pôles de compétitivité sur le territoire de l'O.I.N.
      • Domaine d’activité : développement durable dans les domaines suivants :
          • Bâtiment
          • Infrastructures
          • Aménagement urbain
          • Transport
      • Situation : pôle ayant atteint les objectifs de la politique des pôles de compétitivité
      • Thématiques :
        • Aménagement et gestion urbaine
        • Mobilité des personnes, des biens et de l’information
        • Habitat et construction
        • Economies d’énergie
      • Champ géographique :
        • Pôle de compétitivité régional, ancré en Ile-de-France
      • Adhérents :
        • 49 entreprises, dont 51 % de PME < 250 salariés
        • 19 centres de recherche et centres de formation, regroupant 2 700 chercheurs
      Présentation
      • Ambition :
        • Diffuser la notion de ville durable au sein de tous les acteurs du monde économique, social, politique et de la recherche
      • Perspectives :
        • Développer la notoriété du pôle à échelle mondiale en participant à différents séminaires et salons
      • Nombre de projets R&D labellisés : 50
      Evolution