Révolution Digitale vs. DIGITAgiLE - Web2Day 2014

6,746 views

Published on

le support de ma keynote sur la Révolution Digitale au Web2Day 2014. Pouvons-nous parler de Révolution Digitale ? "Se digitaliser" est un non sens. Il vaut mieux devenir agile avec le digital, car les révolutions sont d'abord une question d'Homme et d'évolution avant d'être permise par les outils... Retrouvons-nous sur Twitter : @cchaudoit

2 Comments
9 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total views
6,746
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2,600
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
2
Likes
9
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Fausse route> fruit observation : penser techno, outillage
    <> d’où problème dès l’intitulé
    « digitalisez-vous »… NOOOON !
  • Prendre du recul / surtout Quand on est dans l’obscurité
    Recentrer le « sujet » => l’homme / voir l’œuvre dans son intégralité
    Et parfois même y découvrir son auteur, son inspiration, le message qu’il nous adresse…
  • >> feu d’artifice d’innovations digitales qui nous aveuglent, et font oublier la réalité : il ‘y a pas d’étincelles sans frotter des cailloux ou allumer la mèche…
    >> l’homme qui est derrière
    Profusion, rapidité (accélération) techno nous aveugle
    Révolution digitale
    Sa vraie nature
  • >> feu d’artifice d’innovations digitales qui nous aveuglent, et font oublier la réalité : il ‘y a pas d’étincelles sans frotter des cailloux ou allumer la mèche…
    >> l’homme qui est derrière
    Profusion, rapidité (accélération) techno nous aveugle
    Révolution digitale
    Sa vraie nature
  • Steve Jobs nous a menti en installant dans notre esprit que la technologie, le matériel était la révolution.
    « Ceci est une révolution » pas le smartphone et par extension les outils !
    Mais vous, nous, l’homme qui fait bouger les lignes, changer le monde, décidé, volontaire …et qui crée PUIS utilise les outils
  • Pour autant il est vrai qu’il se passe quelque chose. Tout le monde sent le bouillonnement actuel et qui a débuté il y a déjà quelques dizaines d’années
    Car il ne faudrait pas non plus se laisser abuser par le vocabulaire. Oui la révolution s’oppose à la tradition. Oui la révolution est différente de l’évolution, processus plus lent et moins brutal. Oui la révolution est synonyme de changement radical et profond, de situation, de régime, de système. Mais pour autant la révolution ne vient pas de nulle part, n’est pas inattendue et provient elle-même d’un processus d’évolution. C’est pourquoi je distingue révolution d’évolution, mais les associe également en désignant la révolution comme un accélérateur de l’évolution. Un processus d’évolution, de changement, qui vit/subit une accélération soudaine permise par une conjonction de facteurs : contexte favorable > envie de changer > moyens de changer (connaissances> outils)
  • Vision positive de la science
    Marie curie 1897 ses travaux de thèse sur l'étude des rayonnements produits par l'uranium
    Pasteur, vaccin contre la rage
    Alexandre Yersin, vaccin contre la peste
    … photo, cinema, moyen de transport… dynamite
  • 11H45 / 12H00
    vision positive de l’apport de la science (solution à tous nos problèmes)
    Il y a 20 ans il fallait 2,7Mds $ et 10 ans pour séquencer le génome humain (en intégralité). Aujourd’hui, 3000$ et seulement 1 semaine.
    >> nouveaux outils issus des biotech
    Ex.: Oxford MINI-Ion, a USB-sized tool that can sequence about a billion base pairs of DNA from a single drop of blood t a cost between just $500 and $900.
    Crédit photo : http://www.flickr.com/photos/21133841@N03/4521021068Kollage Kid
  • 11H45 / 12H00
    > Création massive d’entreprises (innovantes)
    Initiative et entrepreneuriat : 19e s. : Rolex, Renault, Bosch, Blédina, Mont Blanc, Parker, Kodak, Whirlpool, Air liquide
    « Dès qu'un secteur naît, de nombreuses entreprises voient le jour pour exploiter les perspectives ainsi ouvertes avec parfois des décollages ultrarapides10. »
    Nouveaux business modèles / Modes de financement originaux / Apparition des sociétés anonymes (1867 en France), permet progressivement à des capitaux anonymes de se joindre à ceux des grandes dynasties industrielles hérités de la période précédente.
    Crédit photo : http://www.flickr.com/photos/22856604@N05/2905361193
  • 11H45 / 12H00
    > Création massive d’entreprises (innovantes)
    Initiative et entrepreneuriat : 19e s. : Rolex, Renault, Bosch, Blédina, Mont Blanc, Parker, Kodak, Whirlpool, Air liquide
    « Dès qu'un secteur naît, de nombreuses entreprises voient le jour pour exploiter les perspectives ainsi ouvertes avec parfois des décollages ultrarapides10. »
    Nouveaux business modèles / Modes de financement originaux / Apparition des sociétés anonymes (1867 en France), permet progressivement à des capitaux anonymes de se joindre à ceux des grandes dynasties industrielles hérités de la période précédente.
    Crédit photo : http://www.flickr.com/photos/22856604@N05/2905361193
  • 11H45 / 12H00
    > Louis Renault
    19e s :> direction de compétences vs. direction familiale (grandes écoles d’ingé)> Gustave Eiffel, Armand Peugeot, André Citroën, Louis Renault, Louis Pasteur, Louis Lumière…> champ des possibles : simple pharmacien qui inventa les… Cachou Lajaunie
  • 11H45 / 12H00
    > Louis Renault
    19e s :> direction de compétences vs. direction familiale (grandes écoles d’ingé)> Gustave Eiffel, Armand Peugeot, André Citroën, Louis Renault, Louis Pasteur, Louis Lumière…> champ des possibles : simple pharmacien qui inventa les… Cachou Lajaunie
  • 11H45 / 12H00
    > Bouleversement de nos modes d’achat, de consommation
    19e s. : création des grands magasins (Le Bon Marché)
    > changements sociologiques tels que dans le droit du travail ou la naissance de la société de consommation.
    > Certains étaient conçus comme de véritables expositions universelles permanentes avec orchestre symphonique et théâtre.
    > apparition de la vente par correspondance.
    Crédit photo : http://www.flickr.com/photos/calderwmunroe/6198196480/
  • 11H45 / 12H00
    > Bouleversement de nos modes d’achat, de consommation
    20e s. : dématérialisation de du commerce et économie du partage
    > « Fin » de grandes enseignes Virgin, FNAC…
    > explosion du e-commerce
    > Nouveau rôle du « point de vente » et du vendeur (théâtralisation (Abercrombie, Apple…), digitalisation, click & collect, ROPO vs Showrooming…)
    > Consommation collaborative (depuis Groupon à AirBnB)
    > Demain : les makers !
    Crédit photo : http://www.flickr.com/photos/calderwmunroe/6198196480/
  • désignant la révolution comme un accélérateur de l’évolution. Un processus d’évolution, de changement, qui vit/subit une accélération soudaine permise par une conjonction de facteurs : contexte favorable > envie de changer > moyens de changer (connaissances> outils)
    >> courbe en S de l’innovation
  • Avec le numérique nous vivons une révolution comparable à ce que nos prédécesseurs ont connus lors de la révolution industrielle. Mais aujourd'hui tout va plus vite. Les innovations permises par les technologies digitales connaissent une croissance exponentielle. La révolution digitale agit comme un accélérateur.
  • 1690 : cylindre piston vapeu Denis Papin
    1884 : 1er véhicule moteur à « explosion » (combustion interne)
    >> 200 ans
  • 1690 : cylindre piston vapeu Denis Papin
    1884 : 1er véhicule moteur à « explosion » (combustion interne)
    >> 200 ans
  • 14H15 / 14H30
    La Jamais contente, première voiture (électrique) à franchir la vitesse de 100 km/h (1899) à Achères.
  • 14H15 / 14H30
    112 ans entre la Jamais Contente et la Twizy, 1er véhicule électrique sur le marché grand public
  • Transistor 1947
  • 14H15 / 14H30
    1er Macintosh familial : 1984 (128k)
  • 14H15 / 14H30
    23 ans entre le 1er ordi.personnel MAC et 1er iPhone (2007)
    aujourd’hui iPhone = 8000 x plus puissante que le 1er Mac !
  • 14H15 / 14H30
  • 67M x plus mémoire
    L'informatique progresse si vite que notre "outillage" technologique augmente aussi rapidement en capacités qu'il diminue en coût de production.
    And the stars look very different today
    >> LOI DE MOORE / APOGEE 2019
    sup.cerveau souris 2015
    sup.cerveau humain 2023
    sup.ens. des cerveaux humains 2045
    Nb transistors double tous les 18 mois (en vrai, tous les 2 ans)
    Selon Ray Kurzweil, jusqu'en 2019. Après autre type de technologie (optique, quantique ou moléculaire)
    Début 70’ : 2300 > une salle de concertmi-80’s : 134.000 > un stadevers 2006 : 32M > Tokyo
    Vers 2010 : 1,3 Mds > Chine
  • Les différentes crises : de confiance, économiques, scandales politiques, santés/sanitaires… : vache folle, subprimes, Snowden, DSK, Bigmalyon…
    Et depuis « peu », en vitesse accélérée de + en + d’outils (grâce au numérique) lui offrant à la fois :
    > un contre-pouvoir : mieux s’informer, choisir, acheter…> des modèles alternatifs : achats groupés puis conso.collaborative, demain « makers »…
  • 14H15 / 14H30
    limiter l’effort physique > on aide l’homme à « mieux » produire… pour l’homme qui produit,
    mais pas pour l’homme qui consomme >> consommer plus >> effet pervers : standardisation et prod.masse
    « la couleur que vous coulez pourvu que ce soit du noir » H.Ford
    >> et de fait on place l’outil de production au centre, donc l’ENTREPRISE, puis la marque (mkg de masse)
  • 14H15 / 14H30
    repousser les limites
    >> révolution de l’HOMME (vs. l’entreprise)
    >> d’ailleurs : révolution « agricole », révolution « industrielle » >> secteur
    >> révolution « digitale » >> transversale, pas liée à un secteur, liée à qui ? A l’homme ! Au consommateur (pour la 1ère fois)
  • 1999 > Zebank
  • 11H15 / 11H30
    PREPARE SES ACHATS EN FAISANT CONFIANCE AUX AVIS
    Oct.2013 : TripConnectLa plateforme self-service gérée par l'hôtelier, permet d'apparaître sur le comparateur de prix d'hôtels et de diriger directement les réservations vers leur propre site.
    Chaque mois, plus de 260 millions d'utilisateurs uniques se rendent sur TripAdvisor pour organiser un voyage.
  • USA = 1/3 mariages = rencontre en ligne
    Étude : mariages + heureux
  • 11H15 / 11H30
    RECHERCHE LES ECONOMIES Y COMPRIS DANS LE PARTAGE
    Sept. 2013 : La SNCF s’offre la startup de co-voiturage 123envoiture.com
    Au capital de la société depuis 2009. (400 000 membres inscrits pour 200 000 trajets vs. leader BlaBlaCar 600 000 personnes co-voiturées chaque mois)
    http://transports.blog.lemonde.fr/2013/04/28/comment-le-covoiturage-fait-baisser-le-prix-du-train/Toujours le 3 mai, un Lille-Nantes en TGV oscillait entre 86,80€ et 125,30€, pour un voyage durant un peu plus de 4 heures. En voiture, il en coûtera entre 30 et 40€ seulement, pour trajet qui ne s’avère pas si long, entre 5 et 6 heures
  • 10H30 / 11H00
  • 11H15 / 11H30
    ATTEND DES SERVICES + IMMEDIATS, + SIMPLES ET EFFICACES
    2009 : Google Maps Navigation (2005 Google Maps web/mobile)2013 : Rachat de WAZE pour 966 millions de dollars
  • 11H15 / 11H30
    AIME JOUER, SE COMPARER
    130M joueurs dans le Monde
    >600.000 € / jour
  • 11H15 / 11H30
    DE + EN + MOBILE / NOMADE ET CONNECTE
    4 avril 2005 : disparition du pape Jean-Paul II (boulevard de la Conciliation à Rome à environ 950 mètres de la basilique Saint-Pierre).
    13 mars 2013 : 1er discours du pape François (balcon de la basilique Saint-Pierre) : +130 000 tweets par minute.
    88% des français possèdent un mobile (99 % pour les 18-24 ans (CREDOC 2012))
    41% des français possèdent smartphone et 15% une tablette numérique. (Deloitte 2012)
    >> plus de cartes SIM en circulation en France que d’habitants
    >> Multi-équipement : 56% utilisent leur smartphone autant qu’avant l’achat d’une tablette et 19% même plus qu’avant . (Deloitte 2012)
    Le mobile sert à consulter les messages électroniques en premier lieu (75%) puis à effectuer des recherches sur Internet (60%), échanger sur les réseaux sociaux (57%) et gérer un compte bancaire (44%). (Deloitte 2012)Facebook (56%) est l’application que la majorité des personnes qui ont un accès limité à Internet sur leur téléphone portable/smartphone souhaiterait avoir en accès illimité suivi de YouTube (45%) et Deezer (23%) (Deloitte 2012)174 Mds SMS/MMS échangés en 2011 (FR) (ARCEP)
  • 9h20-10h
  • MAIS PAS QU’UNE QUESTION DE TECHNOLOGIE : AUSSI UN BESOIN ! >> preuve rapidité adoption
    88% des français possèdent un mobile (99 % pour les 18-24 ans (CREDOC 2012))
    41% des français possèdent smartphone et 15% une tablette numérique. (Deloitte 2012)
    23% des 6-13 ANS possèdent un téléphone mobile 89% des 11-24 ANS sont constamment en train de regarder s'ils ont un message 33% des adultes naviguent sur le web via leur mobile avant même d’être sortis du lit le matin et 34% au coucher !
    2014 : env. 20 Mds objets connectés > entre 50 et 80 Mds en 2020
  • 14H15 / 14H30
    COPERNIC / astronomie > le soleil au centre
    1998 > Google
    1999 > banque en ligne2000 > Tripadvisor / avis conso
    2001 > Meetic
    2004 > Facebook

    2011 : printemps arabes, occupy wall-street
    2013 : mouvements sociaux forts comme au Brésil
  • 14H15 / 14H30
  • Et justement restons un moment dans la pénombre pour plonger au fond de nous-mêmes
    Je vous demande de fermer les yeux…
    Et maintenant imaginez-vous revenir en arrière, vous passez d’internet, de votre smartphone, des outils technologiques…
    Qu’en ressentez-vous ?
    Probablement un vide, un manque, une appréhension. Un sentiment de confort qui vous échappe.
    Un chaos que personne ne souhaite au fond. Car nous nous sommes habitués. Nous avons changé notre environnement avec ces outils, et ce ne sont pas eux que l’on craint de perdre MAIS LES USAGES QU’ILS ONT TRANSFORMES ET AMELIORES
    Au fond, c’est vrai aussi pour tous les outils que l’homme a créé depuis qu’il est HOMO SAPIENS !
  • Depuis les premiers outils qui nous ont permis de chasser, de façonner…
  • En passant par la maîtrise du feu
  • Et l’invention de la roue (quoi que je réfute l’authenticité de cette photo ;)
  • L’Hominidé digital que nous sommes devenus n’est en rien différent de l’Homo Sapiens SapiensMême question modes et tendances…
  • Homo Hipsterus
  • Plus sérieusement, nous sommes toujours les mêmes
    L’homme reste un « animal innovant » pour adapter son environnement aux besoins de sa propre évolution, gouvernée par l’accès au confort et la longévité de son espèce…
    >PLATON : Protagoras / épiméthé + Prométhée
    Ce qui nous distingue des autres animaux c’est notre conscience de soi et la connaissance de notre environnement, au point de pouvoir le maîtriser par l’intelligence des outils. Ne dit-on pas d’ailleurs que l’homme a un « impact sur l’environnement », ce qui n’est pas toujours une bonne nouvelle d’ailleurs mais c’est un autre sujet.
    Et les entreprises font partie de cet environnement. N’en font « que » partie devrions-nous rappeler même, souvenez-vous que cette révolution est avant tout copernicienne et remet le client à sa place, c’est-à-dire au centre…
    En ce sens, puisque l’homme transforme la nature depuis toujours, de façon évolutive et continue mais avec des cycles + ou – longs et des périodes de ruptures plus brutales, que l’on appelle révolutions, la révolution digitale comme les autres non seulement s’expliquent, mais sont – de fait – « prévisibles ». Le changement n’est donc pas une fatalité que l’on subit, que l’on ne peut pas voir venir et qui renverse un régime, un système ou une industrie sans crier gare et « juste » à cause d’un outil…
    Mais encore faut-il accepter de s’intéresser à l’homme, tout en observant les innovations technologiques émergentes qui font sens pour lui, en les observant avec pragmatisme. Car il est reconnu que toute innovation de rupture passe TOUJOURS par 3 étapes : 1. on en rit, 2. on s’y oppose violemment, 3. elle devient une évidence indiscutable pour tous et sur laquelle personne ne revient…
    Et l’agilité consiste à s’adapter très rapidement, mais encore mieux à anticiper l’inconnu pour s’en prémunir
    Il est donc moins question de se demander sur quel prochain outil miser que de s’intéresser à nous-mêmes, à l’homme, au client… « Penser c’est anticiper » dit Michel Serres. « Observer son client c’est anticiper son comportement à venir »
    Anticiper n’est pas une science exacte. C’est faire preuve d’agilité. L’agilité nécessite de l’entraînement, de la concentration et une certaine force de caractère. C’est donc toujours un exercice risqué. C’est pourquoi c’est en toute humilité qu’avant de vous quitter j’ai voulu vous livrer 3 pistes de réflexions, basées sur mes propres convictions, de ce que les tendances actuelles pourraient nous faire anticiper
  • La data > meilleure connaissance de nous-même > modéliser nos comportements et même tendre vers une intelligence artificielle > pour libérer du temps de cerveau disponible… pour la bonne cause cette fois >> nous libérer du superfluLaisser notre cerveau prendre des vacances. N’est pas une menace. Quand on perd quelque chose on gagne toujours autre chose. Quand nous nous sommes mis debout, nos pattes avant ont trouvé une nouvelle fonction, nos mains, pour prendre, toucher, caresser… Quand notre gueule n’a plus servi à chasser, nous nous sommes mis à parler. Si nous avons moins besoin de notre mémoire et de notre capacité de concentration demain, nous garderons pour autant notre libre arbitre et pourrons employer notre cerveau à autre chose… comme rêver par exemple, aux autres et à un monde meilleur ?
    Un monde meilleur que d’autres acteurs de la Société que les politiques pourraient nous proposer. Détenteurs de nos données, nous comprenant mieux, pouvant aller jusqu’à réguler les menaces actuelles concernant nos consommations en tous genres : énergétiques, alimentaire, etc. Et si Google devenait demain plus fort qu’un Etat ?
  • >> nous libérer de l’encombrement
    Plus grande souplesse dans les interactions homme/machines, pour fluidifier encore plus notre rapport à notre environnement, sans avoir tout stocker dans notre poche. Un seul device « standard » pour tout un tas d’applications spécifiques. Cela n’a finalement pas de sens. Chaque objet, chaque endroit peut nous communiquer directement l’information ou le service dont on a besoin sans être encapsulé dans une application noyée au milieu de plein d’autres.
    Aujorud’hui, seulement la 1ere vague (bracelet, watch, objets du quotidien comme le grille pain qui donne la météo…). Mais souvenez-vous ! On commence toujours par en rire. La prochaine étape qui viendra probablement vite avec une 2nde génération d’objets sera le rejet (intrusif, indiscret, dégageant des ondes…). Et à la 3e nous n’y ferons plus attention, même ses premiers détracteurs, quand nos vêtements alerterons automatiquement les secours en cas de malaise ou que la météo s’affichera automatiquement sur notre miroir quand il détectera que nous nous habillons…
    Et encore après, l’homme connecté lui-même, de l’intérieur, sorte d’applications secondant notre système immunitaire, jouant le rôle d’antivirus ou permettant de s’upgrader comme on le fait de nos OS aujourd’hui ? Le transhumanisme n’est pas si loin. Mais l’accès à ces technologies ne se fera pas au même rythme pour tout le monde sur la planète et certains seront sûrement longtemps obligés d’en rester aux objets de 1ère génération contribuant ainsi à payer les avancées technologiques en matière de santé des seconds qui produiront toujours ces objets devenus archaïques pour eux mais moteur de leur croissance…
  • >> se libérer de la standardisation et des intermédiaires. Après les distributeurs qui se seront fait vertement challenger de la fin du 20e au début du 21e s. en tant qu’intermédiaires superflus et donc coûteux (penser aux AMAP, au retour des coopératives, au peer-to-peer…), ce seront les producteurs eux-mêmes qui seront considérés comme des intermédiaires inutiles.
    Le Do It Yourself, la démocratisation de l’impression 3D et le pouvoir du communautaire en matière d’intelligence collective et de créateur de lien social ré-organiseront notre façon de produire et d’acheter. A l’image de ces jardins communautaires, des fablabs ou de sites d’artisanat de particuliers à particuliers comme etsy.com, chacun deviendra un mini producteur pour les autres et un fabricant à domicile du travail des autres.
    De sorte que nous pourrions envisager une certaine forme d’auto-suffisance dans certains cas, avec une économie peer-to-peer s’affranchissant des entreprises telles que nous les avons connues, tant pour nous fournir, que pour nous fournir un salaire et nous employer… tous « auto-entrepreneurs », ou TPE soutenue à ses débuts par le crowd-funding. Une forme de « crowd-trading »… et pourquoi pas des regroupement géographiques, communautaires ou économiques en fonction de sa spécialité pour re-créer des villages ou des nations totalement autonomes ?...
  • Révolution Digitale vs. DIGITAgiLE - Web2Day 2014

    1. 1. RÉVOLUTION DIGITALE s’interroger sur son rôle pour ne pas la subir mais anticiper la suite @cchaudoit
    2. 2. INNOVATION DIGITALE @cchaudoit
    3. 3. @cchaudoit « RÉVOLUTION DIGITALE » L’expression est-elle appropriée ? Il faut prendre du recul pour baser sa réflexion sur l’ensemble du domaine
    4. 4. Prendre du recul Recentrer le « sujet » => l’homme @cchaudoit
    5. 5. Prendre du recul Recentrer le « sujet » => l’homme @cchaudoit
    6. 6. Prendre du recul Recentrer le « sujet » => l’homme @cchaudoit
    7. 7. @cchaudoit un feu d’artifice d’outils qui nous aveuglent
    8. 8. @cchaudoit là où il faut voir la main de l’homme
    9. 9. DIGITALISATION @cchaudoit Ne vous « digitalisez » pas il n’y a pas un début et une fin…
    10. 10. CECI EST UNE RÉVOLUTION @cchaudoit Il nous a « menti » ce n’est pas le téléphone mais l’homme qui faut la révolution
    11. 11. @cchaudoit pourtant Le bouillonnement est réel comme à l’ère de la Révolution Industrielle
    12. 12. @cchaudoit XIXe / progrès de la science
    13. 13. @cchaudoit XXe / progrès de la science
    14. 14. @cchaudoit XIXe / nouvelles industries et entreprises
    15. 15. @cchaudoit XXe / nouvelles industries et entreprises
    16. 16. @cchaudoit XIXe / nouvelle génération d’entrepreneurs
    17. 17. @cchaudoit XXe / nouvelle génération d’entrepreneurs
    18. 18. @cchaudoit XIXe / nouvelle consommation (de masse)
    19. 19. @cchaudoit XXe / nouvelle consommation (fragmentée)
    20. 20. RÉVOLUTION ACCÉLÉRATION @cchaudoit
    21. 21. ACCÉLÉRATION SYNTHÈSE CRÉATIVE @cchaudoit
    22. 22. @cchaudoit
    23. 23. 200 ANS @cchaudoit
    24. 24. @cchaudoit
    25. 25. 112 ANS @cchaudoit
    26. 26. @cchaudoit
    27. 27. 37 ANS @cchaudoit
    28. 28. 23 ANS @cchaudoit
    29. 29. 7 ANS @cchaudoit
    30. 30. 1300 x plus puissant 375 x moins cher “And the stars look very different today” D.Bowie @cchaudoit
    31. 31. 50’s 80’s1900’s 2000’s  TEMPS ATTENTION CONFIANCE HYPERCHOIX MÉDIAS MULTICANAL OUTILS @cchaudoit
    32. 32. DU PRODUCTEUR @cchaudoit
    33. 33. AU CONSOMMATEUR @cchaudoit
    34. 34. 1999 @cchaudoit
    35. 35. 2000 @cchaudoit
    36. 36. 2001 @cchaudoit
    37. 37. 2004 @cchaudoit
    38. 38. 2004 @cchaudoit
    39. 39. 2006 @cchaudoit
    40. 40. 2008 @cchaudoit
    41. 41. 2009 @cchaudoit
    42. 42. 2009 @cchaudoit
    43. 43. 2012 @cchaudoit
    44. 44. 2005 - 2013 @cchaudoit
    45. 45. 2014 @cchaudoit
    46. 46. souri ez @cchaudoit
    47. 47. et ça va encore + vite avec les DIGITALNATIVES @cchaudoit
    48. 48. 75% 88% 62% 15% TECHNOS L’ADOPTION DES CHEZ LE CLIENT 16 ANS @cchaudoit
    49. 49. SEPT ANS DE RETARD EN MOYENNE CHEZ LES ENTREPRISES @cchaudoit
    50. 50. MARQUE CLIENT RÉVOLUTIONCOPERNICIENNE @cchaudoit
    51. 51. @cchaudoit
    52. 52. Prenez le temps d’imaginer votre quotidien sans les technologies actuelles accepteriez-vous de revenir en arrière ? Non car ce n’est pas tant l’outil que le confort auquel il vous a habitué qui vous manquerait et cela est vrai depuis que l’homme est Homo Sapiens…
    53. 53. @cchaudoit
    54. 54. @cchaudoit
    55. 55. @cchaudoit Nous n’avons pas changé même question mode…
    56. 56. @cchaudoit
    57. 57. @cchaudoit
    58. 58. Homo Hipsterus ;)
    59. 59. « NU, SANS CHAUSSURES, NI COUVERTURES, NI ARMES » @cchaudoit Nous le savons depuis l’antiquité l’homme est un animal qui se distingue des autres par sa conscience de soi, sa connaissance de son environnement et sa capacité à agir dessus par l’innovation, et la création d’outils… (Protagoras – Mythe de Prométhée - Platon) Nous pouvons donc prévoir les révolutions
    60. 60. DATA @cchaudoit Et si… nos données personnelles permettaient aux tiers de mieux nous connaître et nous décharger de tâches mémorielles et cognitives superflues ? Notre espace (vs. temps) de cerveau disponible nous permettrait de l’utiliser différemment. A quoi ? A rêver un nouveau monde meilleur ? A (re-)trouver le temps de nous intéresser aux autres ?
    61. 61. Internet des Objets @cchaudoit COUCOU Et si… les objets connectés nous permettaient de nous libérer de tout encombrement matériel au point de devenir nous-même un humain augmenté, plus agile ? Si les prochaines générations d’objets connectés étaient autant d’applis qui surchargent aujourd’hui nos smartphones ? Il y a une appli pour chaque chose. Chaque chose a donc une application, non ?
    62. 62. « Makers » @cchaudoit Et si… la conception et production 3D nous permettait de nous affranchir de l’industrie traditionnelle, intermédiaire devenu superflu au même titre que les distributeurs au XXe s. qui se voient préférer des circuits plus courts ? Et si nous devenions tous concepteurs selon nos propres talents singuliers, et ainsi ré- inventions l’entrepreneuriat individuel ? Quels seraient les impacts sur l’organisation économique que nous connaissons…
    63. 63. RÉVOLUTION DIGITALE Rien n’est permanent sauf le changement - Héraclite d'Éphèse @cchaudoit

    ×