• Save
CBM Audit & Conseil Prez
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

CBM Audit & Conseil Prez

on

  • 1,120 views

Présentation de nos diverses lignes de services au sein de CBM

Présentation de nos diverses lignes de services au sein de CBM

Statistics

Views

Total Views
1,120
Views on SlideShare
1,120
Embed Views
0

Actions

Likes
1
Downloads
1
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    CBM Audit & Conseil Prez CBM Audit & Conseil Prez Presentation Transcript

    • Présentation des activités de CBM
    • Fiche Signalétique Dénomination CBM Audit & Conseil Forme Sociale Sarl Activité Société d’expertise comptable & de commissariat aux comptes Capitaux Propres 818 K€ Siège social 5 Avenue de Messine – 75 008 Paris Gérant Stéphane Bellanger RCS Paris 497 548 446 SIRET 497 548 446 00010 Code NAF 6920Z Activités comptables Numéro d’organisme de formation 11 75 33458 75 1er juin 2010 1
    • Présentation Créé en 2000 par quatre associés issus des grands réseaux internationaux d’audit, CBM intervient sur lensemble des problématiques dentreprise depuis l’expertise comptable et l’audit jusqu’à l’organisation et le management du capital humain. Détenu intégralement par son gérant, CBM se positionne comme une alternative aux firmes internationales d’audit et d’expertise comptable. Au fil des ans, nous avons étendu nos champs d’intervention de l’audit et du commissariat aux comptes au contrôle interne, à la consolidation et à l’audit informatique. Axés sur la recherche des solutions créatrices de valeur, nous disposons dune implantation parisienne, à vocation pluridisciplinaire. Notre cabinet s’engage sur un ensemble défini de normes de qualité relatives aux méthodes de travail, au recrutement, à l’indépendance et à la formation. Il met également en commun des moyens et des ressources pour la conduite d’initiatives et d’actions stratégiques. Il est – à ce stade – important de rappeler que les prestations décrites ci-après, contrairement à beaucoup d’autres offres de même type, sont réalisées par notre cabinet d’expertise comptable et de commissariat aux comptes conférant ainsi, au travers du strict respect de notre déontologie, toutes les assurances en matière de secret professionnel, de respect de nos normes professionnelles, de responsabilité professionnelle et de sa couverture par l’assurance (jusqu’à 8 M€). Les moyens offerts par CBM Une méthodologie développée par une équipe de spécialistes experts comptables et financiers organisée en réseau et s’appuyant sur un cercle d’échanges techniques Une expérience de laudit des opérations les plus complexes éventuellement dans un contexte international Des savoir-faire fonctionnels : consolidation, contrôle interne, analyse financière, informatique,... Un gage dindépendance 1er juin 2010 2
    • Accompagner et sécuriser la préparation de votre information financière Réussir une conversion (IFRS ou US GAAP) : acquisition, cession, levée de fonds Satisfaire les obligations règlementaires complexes associées à vos transactions sur les marchés financiers : document de référence Analyser et documenter des positions comptables complexes : discussion avec les commissaires aux comptes, les régulateurs, lors de déploiement en interne Fiabiliser et optimiser le taux d’impôts effectif global : associer fiscalistes, comptables et gestionnaire du cash (Ex : sortie du bénéfice mondial consolidé) Maîtriser limpact des engagements sociaux : anticipation, gestion, communication 1er juin 2010 3
    • Accompagner votre entreprise dans son projet de croissance et de cession Développer vos activités en France ou à l’étranger : coordination, évaluation, audit d’acquisition, due diligences Structurer un partenariat industriel ou financier : organisation, business plan, modélisation des synergies, memorandum d’intention Céder une activité non-stratégique de votre groupe : gestion, évaluation, vendor due diligences 1er juin 2010 4
    • Améliorer votre performance opérationnelle des achats de prestations intellectuelles Optimiser la fonction achats de prestations de services (Conseils, CAC, Avocats, Formation) : sourcing des fournisseurs, rédaction des cahiers des charges, contractualisation , formation Réduire les risques : droit du travail, droit commercial, droit de la propriété intellectuelle Limiter le double discours en termes de RSE 1er juin 2010 5
    • Eviter le double discours en termes de responsabilité sociale des entreprises Promouvoir la gouvernance et l’éthique des affaires : charte éthique, déontologie, risk management whistleblowing , formation Améliorer pratiquement la gestion des hommes : politique de ressources humaines Contribuer réellement à la société civile 1er juin 2010 6
    • Bénéficier de spécialistes de lévaluation et de la modélisation Estimer la valeur pour optimiser la négociation du prix : fondements, argumentaire Valoriser votre patrimoine : réorganisation économique (aspects juridique, fiscal), communication avec l’Administration Fiscale Identifier les enjeux financiers et mesurer les incidences comptables dune acquisition : prix et compléments de prix, paiements différés, ajustement de la juste valeur, ratios financiers des covenants, communication sur la structuration de l’opération et ses conséquences Estimer la valeur des actifs et passifs pour préparer le bilan douverture : affectation du coût d’acquisition, juste valeur des actifs et passifs, information financière, test de dépréciation (UGT) Obtenir un avis indépendant sur la valeur d’une société et/ou les modalités financières d’une transaction : attestation d’équité, expertise indépendante Avoir un confort sur la valorisation de vos produits financiers (Instruments et risques financiers, commodities et energy) Avoir un regard critique sur vos modèles Estimer les provisions pour incertitudes Mesurer et anticiper les impacts de nouvelles normes / choix comptables Se situer dans un benchmark de place 1er juin 2010 7
    • Expertiser et sécuriser vos intérêts financiers en cas de litiges ou de fraudes Evaluer les conséquences financières dun litige ou dun sinistre en demande ou en défense (litigation support) : collecte des éléments probants, rédaction d’un rapport, coordination avec les avocats, négociation d’une transaction équitable Sécuriser les conditions financières de vos acquisitions ou cessions : prévention des contestations de prix (ajustement, earn-out) ou des mises en œuvre des garanties, gestion des litiges post- acquisition avec l’arbitrage d’un expert indépendant Prévenir et gérer les fraudes financières : investigations (aspects comptables, informatiques, de contrôle interne), analyses et compréhension, quantification, mesures palliatives 1er juin 2010 8
    • Faire certifier votre information financière Audit légal dans le cadre du Commissariat aux comptes en France : travaux conduits selon les normes d’exercice professionnel et la doctrine professionnelle de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes Audit (ou revue) contractuel, dans les référentiels français, IFRS ou US GAAP : à la demande de parties prenantes (Etat, salariés, banques) ; comptes historiques ou intermédiaire, prévisions Autres procédures spécifiques contractuelles relatives aux données comptables ou de gestion : attestations de conformité, lettres de confort… (Ex : audit de costs, utilisation des fonds publics - « Integrity Management System ») 1er juin 2010 9
    • Faire du reporting consolidé un avantage compétitif Refondre / Adapter votre système de reporting consolidé : maitrise de la mise en œuvre, XBRL Evolution du contenu du reporting consolidé : convergence / unification consolidation & gestion, intégration / rationalisation des reportings financier, de gestion, fiscal, trésorerie Optimiser votre processus de consolidation et de reporting : délais, qualité, contrôle interne Développer la performance de votre fonction consolidation / reporting : benchmark de l’organisation, dimensionnement, profils, contractualisation des relations clients / fournisseurs avec les autres fonctions Simuler les impacts de vos opérations de structure (Proforma) : processus, hypothèses, modélisation, retraitements, documentation Réussir l’intégration de vos acquisitions majeures à votre reporting groupe : harmonisation des référentiels (méthodes/mapping), adaptation des processus et des systèmes, communication, formation Support opérationnel et externalisation de votre consolidation : sécurisation et souplesse dans le niveau de ressources, intégration de compétences spécifiques afin de répondre à des besoins ponctuels Maîtriser les risques liés aux processus dinformation consolidée : fiabilisation, adaptation des processus et du système à un environnement évolutif (documentation des processus, calibrage des seuils de matérialité, standardisation des méthodes de travail, validation des données, partage et diffusion du référentiel groupe) 1er juin 2010 10
    • Maîtriser vos risques et vos enjeux réglementaires (1/2) Etre acteur du dispositif dévaluation des risques : pilotage, stratégie des gestion des risques, cartographie des risques Déployer des ressources et des outils adaptés aux enjeux du plan daudit interne : afin de faire face à la volumétrie croissante des missions, CIA/CISA, Evaluer les risques liés aux engagements de l’entreprise avec des tiers : royalties et redevances, clauses contractuelles Sassurer de la conformité du dispositif de contrôle interne avec le cadre de référence de l’AMF : recensement, analyse et gestion des risques, pour une meilleure définition des contrôles, évaluation et optimisation du dispositif de contrôle interne Contribuer à la réponse de la société aux exigences de la loi Sarbanes-Oxley : faire face à la mobilisation des services de l’audit interne Contribuer à la prévention et la détection de la fraude : éthique, lutte anti-fraude, CFE, formation Obtenir un niveau dassurance sur la démarche de responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) Mieux intégrer la dimension clé des systèmes d’information dans l’activité de l’Audit Interne : vérification de la contribution effective des systèmes d’information à la pérennité du dispositif de contrôle interne (contrôle automatique, sécurité, conformité) Adapter les compétences aux enjeux de l’Audit Interne : formation en audit interne, contrôle interne et risk management 1er juin 2010 11
    • Maîtriser vos risques et vos enjeux réglementaires (2/2) Evaluer et améliorer la performance de la fonction Audit Interne : augmentation du niveau d’assurance de la direction générale et du comité d’audit, positionnement, dimensionnement, efficacité, performance (benchmark, best practices) Evaluer le dispositif de contrôle interne des processus métiers et informatiques : conformité (loi, fiscalité), gains de productivité, réduction de coûts (processus fonctionnels et IT) Optimiser le contrôle interne des processus métiers et informatiques (renforcement, coûts) : contrôles automatiques, semi-automatiques Aligner procédures et systèmes pour garantir un niveau adéquat de contrôle interne : formation, documentation, diffusion Anticiper et maîtriser le risque réglementaire (secteur, parties prenantes) : compliance, veille Apporter lassurance qualité et renforcer la confiance de vos clients : procédures et contrôles chez les prestataires, adaptation ou renforcement du dispositif interne en fonction de celui du prestataire, constituer un élément discriminant au plan commercial pour un nouveau prestataire (norme AICPA SAS 70) 1er juin 2010 12
    • Sécuriser vos acquisitions et optimiser vos cessions Due diligence d’acquisition - Identifier et maîtriser les risques liés à vos projets dacquisitions : confirmation des leviers de création de valeur, identification des risques, être retenu par le vendeur Suivi post-acquisition - Vérifier la mise en œuvre du contrat dacquisition : closing, ajustement de prix, garantie contractuelle Suivi post-acquisition - Assurer l’intégration, préparer la transformation : bilan d’ouverture, principes comptables et intégration dans le reporting Diagnostic pré-cession - Anticiper les problématiques liées à une opération de cession : anticipation des problématiques Vendor due diligence - Maîtriser, optimiser et sécuriser le processus de cession : conservation du contrôle du processus de vente, optimisation le prix de cession avec un minimum de perturbation sur l’activité 1er juin 2010 13
    • Sécuriser votre système dinformation Maîtriser les risques de votre système d’information : identification et gestion des risques, mise en place une stratégie de gestion des risques homogène Piloter la sécurité pour créer la confiance : définition d’une stratégie de sécurité en adéquation avec les enjeux métiers, la culture d’entreprise, et les exigences sectorielles, mise en œuvre d’un programme de sécurité, mesure et suivi du niveau de sécurité, amélioration des pratiques de sécurité Assurer la continuité de vos activités : connaissance de son état de préparation, stratégie en cohérence avec les objectifs de l’entreprise, organisation, plans et procédures adaptés aux enjeux et contraintes Protéger l’accès à vos informations sensibles : accès, échange, stockage Evaluer la résistance aux intrusions et gérer les vulnérabilités : mesure de la résistance des applications, des systèmes et des réseaux Auditer et évaluer le niveau de sécurité atteint et l’efficacité des mesures prises : conformité aux référentiels 1er juin 2010 14
    • Transformer les fonctions financières Adapter votre système dinformation de gestion à la nouvelle configuration de votre entreprise : évolution, optimisation, automatisation, traçabilité, cohérence Mettre en place un pilotage efficace de la performance : liaison pilotage/exécution, optimisation, adaptation, harmonisation, analyse, simulation, prévision Mobiliser des ressources qualifiées pour faire face à des contraintes transitoires : surcharge de travail, mutation des systèmes et des organisation, situation de crise Obtenir une meilleure connaissance des coûts : fiabilisation de la mesure des coûts, justification auprès d’organismes externes le calcul des coûts de revient et la tarification des différentes prestations (Audit de costs) Optimiser le besoin en fonds de roulement et améliorer le pilotage de trésorerie : visibilité sur les gisements potentiels d’amélioration du BFR, indicateurs de mesure de la performance de la gestion de trésorerie Améliorer l’efficacité des activités de support : simplification/standardisation des processus de production comptable et de gestion, automatisation et dématérialisation de traitements administratifs, regroupement/externalisation de certaines activités de back-office, réduction/qualité des fonctions tertiaires (Ex : XBRL) Mise en qualité des informations et réduction des délais : rapidité/pertinence/fréquence de sortie de reportings, fiabilité des informations, optimisation de la combinaison processus/bonnes pratiques/ systèmes 1er juin 2010 15