La Chine dans nos affaires (1)

  • 251 views
Uploaded on

Première de 2 conférences données aux finissants et doctorants d'HEC-Montréal en 2010

Première de 2 conférences données aux finissants et doctorants d'HEC-Montréal en 2010

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
251
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Conférence s pour les finissants et doctorants d’HEC Montreal - 2010Alain-Marie CarronSECORLa Chine dans nos affaires(1)
  • 2. . 1 .Notre objectif durant ces deux sessionPremière session Comment la croissance chinoise change l’économie mondiale Quelle peut être notre stratégie d’affaires dans ce nouveau contexte?Seconde session La pensée chinoise et les affaires Vos interlocuteurs Les consommateurs chinois Le cadre juridique Bibliographie, Webographie
  • 3. . 2 .Le retour de l’AsieAsie 2030 > 50% PIB mondial
  • 4. . 3 .Le passé : quand la Chine égalait l’EuropeEn dollars1990An 1 960 1300 1700Chine 450 450 600 600Europe 550 422 576 924Source : Angus Maddison, OCDE À l’an 1000, le PIB par habitant d’Europe s’est réduit (chute de l’empireromain), pendant que la Chine se développait sous la dynastie Song, aucours de laquelle le revenu par habitant allait progresser d’un tiersenviron. Pendant la domination mongole, la population chinoise s’est réduite d’untiers et la peste noire s’est abattue sur la Chine à peu prés à la mêmeépoque qu’en Europe
  • 5. . 4 .Le présent : consommation des ménages vs PIBPays à bas revenus, à moyens revenus, moyenne mondiale et Chine
  • 6. . 5 .Demain : un monde plus Chinois
  • 7. . 6 .BRICs et croissance du revenu par foyerSource Euromonitor, Morgan Stanley
  • 8. . 7 .BRICs et croissance du marché automobileSource CEIC, Haver, Morgan Stanley
  • 9. . 8 .L’industrie automobile chinoise• Plus de 13 millions et demi devoitures vendues en 2009.• On s’attend à + 25% en 2010• Fini les fortes marges : lacompétition est féroce• À surveiller : Chery, BYD• Geely prend 51% desparts du fabricant destaxis londoniens• Rachète Volvo pour1,8MD $Brilliance
  • 10. . 9 .La Chine deuxième économie mondiale2e trim. 2010: PIB Chine: 1336 Mds US$ PIB Japon: 1288 Mds US$
  • 11. . 10 .L’arme économique de la démographie
  • 12. . 11 .Les atouts chinois dans la compétition mondialeMAGneticLEVitation
  • 13. . 12 .Transferts technologiquesProjet 1 - Liaison Pudong et Shangai, 50 km Depuis 2004 : 6 minutes, vitesse de pointe 406 kmh Entreprises allemandes : Siemens, MMB, ThyssenKrupp AG Peu de transfert technologiqueProjet 2 - Liaison Shanghai-Hangzhou, 200km Pékin demande le transfert des technologies centrales 2006, l’Allemagne refuse 2009, l’Allemagne accepteCoût pour la Chine : 3,2 Mds US$ La Chine a déjà le 1er réseau mondial de trains à grande vitesse : 3300 kmAujourd’hui : transfert contre marché… et demain?
  • 14. . 13 .CIMC : une histoire de boîtes
  • 15. . 14 .China International Marine ContainersConteneur Hôtel, prés d’Heathrow.Assemblage de 181 conteneurs, construit en 4 mois.Economie de 10-15% sur les méthodes traditionnellesComment le dernierde la classe est devenule numéro un mondialdu conteneur
  • 16. . 15 .La devise de la firme : Learn, Improve, Disrupt Attaquer les concurrents sur leurs points faibles Conteneurs standard, productions à bas coût, acquisitions Associer nouvelles technologies et bas coûts Conteneurs réfrigérés: du fer à la place de l’aluminium Ajouter variété + nouvelles technologies + production demasse + bas coûts Conteneurs réservoirs et conteneurs spéciaux Injecter de la R&D à chaque étape mais pour moins cher Conteneurs pliablesDragons at your door, Ming Zen & Peter Williamson, 2007
  • 17. . 16 .Coût-Innovation : un modèle d’affaires signé BRICsProductionde masse,variété,innovationImposer unemarqueFait d’une nicheun marché demasseBrésil,produits debeauté
  • 18. . 17 .Coût/innovation : le filtre ChinoisMass productionLowSalariesLowG&AA NewCompetitionModelThe FilterAlain-Marie Carron
  • 19. . 18 .Les avantages structurels de la Chine1 milliard 300 millionsEnorme marchéjusqu’à 3 ou 4 fois moinsrelativement peu payésDiplôment environ 300 000ingénieurs par anDe plus en plus debons cerveauxjusqu’à 30 fois moins chersalaires très bas300 millions de rurauxrêvent d’aller en villeÉnorme réservoir demain d’œuvre
  • 20. . 19 .Les nouveaux points forts chinoisL’échelle et l’intensitéEconomies d’échelleR & DInnovation technologiqueCapacités d’investissements
  • 21. . 20 .Les Chinois arrivent !IDE Chinois:5 Mds US$ en 200427 Mds US$ en 200752 Mds US$ en 2008Source : The china StrategyPékin / 798
  • 22. . 21 .La concurrence chinoise va s’intensifier1. Pression démographique Il faut créer 8 millions de nouveaux emplois chaque année2. Intensité de la compétition en Chine Une concurrence féroce, beaucoup de surcapacités3. Dans un marché de masse, la taille compte Les entrepreneurs chinois voient grand4. Capacité (morale et physique) L’énergie, le talent, une revanche à prendre
  • 23. . 22 .La concurrence chinoise va s’intensifier5. L’Etat veut des champions de taille mondiale Chaque grand type d’industrie doit avoir son champion6. Les entrepreneurs veulent monter dans la chaîne de valeur De la chaussure à l’industrie aéronautique7. Les entreprises achètent les «intangibles» rares en Chine Propriété intellectuelle, marques, savoir-faire8. La Chine cherche des ressources primaires partout Minières, pétrolières, agricoles, alimentaires
  • 24. . 23 .Comment dit-on Homère en Chinois ? Depuis 2006, le géantchinois du transportmaritime COSCO acommencé à prendre lagestion du port du Pirée,avec un bail de 35 ans etla mission de moderniserle port Pékin voudrait faire duPirée le Rotterdam duSud et sa porte d’entréevers l’Europe et l’Afriquedu Nord Au bord de la faillite, la Grèce tented’attirer des milliards de US$d’investissement Chinois (trains,hôtellerie, tourisme)
  • 25. . 24 .How do you spell Tianjin in Corpus Christi , Texas ? Tianjing Pipe Group, quifabrique des tubes pourl’industrie pétrolière, va investir1 milliards US$ à CorpusChristi et créer 600 emplois En 2009, les entrepriseschinoises ont investi pour 9milliards de US$ aux Etats-UnisSource : Fortune & Rhodium Group
  • 26. . 25 .Les besoins Chinois en ressources de base
  • 27. . 26 .La Chine est #1 dans le monde pourEmissionde CO2Réserves dechangeExportationsEnergiehydroélectriqueEnergiesolaireMarchéautomobileCellulesphotovoltaïquesAluminium Acier Charbon Engrais OrUsagersd’Internet etbroadbandTéléphonesmobilesConteneursDépôt de brevets/ChimiePoissonsd’élevagePommesTauxd’épargnePianosThe Emerging Market Century, Antoine van Agtmael
  • 28. . 27 .Emerging blue chipsSINOPECCNPC#2 assureurChina LifeInsuranceHAIER# 3 produitsblancsBank of ChinaChinaConstruction BkAgriculturalBank of ChinaState Grid# 1 electronic partsChina LifeInsuranceHuawei#3 mobileinfrastructure#5 telecom equiptSINOCHEMZTETelecom equipt.China Mobile#1 chip founderGoldwind#1 éoliennesLENOVO#3 computersMindrayInstrumentsmédicauxWanxiangPièces autoFortune, The Emerging Market Century, Antoine van Agtmael
  • 29. . 28 .Une stratégie Chine pour nos entreprises
  • 30. . 29 .ApprovisionnementsChinePaysémergentsVentes marchésémergentsVentes marchéstraditionnelsInternationalisation : migration de la chaîne de valeurProductionVentesFonctions de soutien(Paye, SI, Call centers,Design et/ou R&D)VentesmarchéchinoisVotre entrepriseA-M. Carron
  • 31. . 30 .De l’entreprise nationale à l’entreprise globaleProductiondans le paysd’origineRessourcesinternesinternationalesImpartition dansle pays d’origineImpartitioninternationaleENTREPRISENATIONALEENTREPRISEINTERNATIONALEEntrepriseglobale
  • 32. . 31 .Les 4 axes d’une entreprise globaleFabricationExcellenceopérationnelleAptitudesmanagérialesOuvertureculturelleVentes etMarketingInnovationR&DLogistiqueglobaleUsagerClient finalProductionLiaisonActifsintangiblesTICA-M. Carron
  • 33. . 32 .Une stratégie China inside La Chine change les règles du jeuAccepter ce fait, s’organiser en conséquence Aller là où les conditions sont optimumRépartir les différentes fonctions dans différents paysChanger de pays quand les conditions du marché changent Copier le modèle coût/innovation des ChinoisDélocaliser la R&D et l’Innovation si nécessaireFabrique là où les coûts sont les plus faibles Vendre sur les marchés porteurs25% ou 2%... Ne pas laisser le bas de gamme aux ChinoisSi vous voulez protéger votre marché local
  • 34. . 33 .Une stratégie China inside Une entreprise agile, reconfigurable, innovanteL’entreprise réseau devient le «centre» de l’entrepriseUne entreprise multiculturelle(culture des actionnaires, du CEO, du siège social, des employés, culture del’entreprise, cultures des filiales, cultures des clients..) Une stratégie de l’offre plutôt que d’adaptationFaire bouger le marché plutôt que courir pour rattraper le changementVotre Océan Bleu Rester les meilleurs dans le traditionnelExceller dans les opérationsMonter dans la chaîne de valeurJouer sur la relation client et la proximité
  • 35. . 34 .Défis à releverDéfis à relever De gros investissements Le ROI est long à venir Un projet sur des années Une forte présence sur place De fréquents (et longs) voyages Changements brutaux de réglementation Apprendre à comprendre la Chine Parler chinois?Référence à consulter : The China Strategy, Edward Tse
  • 36. . 35 .Leçons à prendreLeçons à prendre Agilité / vitesse / énergie Acceptation du risque Passer du linéaire au non linéaire Complexité Incertitude
  • 37. . 36 .Avons-nous ce qu’il faut pour réussir ?De l’image à la réalité Le Québec pays exportateur ? Le Québec et l’internationalLe problème de la taille critique Les petites niches existent La Chine : un marché de masse gigantesque et multiformeAvons-nous l’énergie ? Eux : reprendre la 1ère place, effacer les humiliations Nous : la grenouille dans l’eau chaudeLa Chine est-elle notre objectif ? Votre « stratégie Chine » sera peut-être d’aller au Vietnam ou en IndonésieRéférence à consulter : Why Mexicans don’t drink Molson. Andrea Mandel - Campbell
  • 38. . 37 .On est capables, on y va !Le patriote,aquarelle d’Henri JulienEntreprisesétrangèresprésentes enChine:300 000Source : The china Strategy
  • 39. . 38 .La semaine prochaine La pensée chinoise et les affaires Vos interlocuteurs A quoi ressemblent les consommateurs chinois? Le cadre juridique Bibliographie, Webographie