Your SlideShare is downloading. ×
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Le Rêve de Lilie...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Le Rêve de Lilie...

3,874

Published on

Plan de communication pour le lancement de la marque de vêtements d’une jeune créatrice bordelaise. …

Plan de communication pour le lancement de la marque de vêtements d’une jeune créatrice bordelaise.

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
3,874
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
194
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1.   SOMMAIRE  TITRE..................................................................................................................................................................1  EQUIPE  DU  PROJET ........................................................................................................................................1  RESUME  DE  L’IDEE  INITIALE ......................................................................................................................3  ENJEUX ...............................................................................................................................................................4  ACTEURS............................................................................................................................................................6  ANALYSE  DU  MARCHE...................................................................................................................................7  PILOTAGE  DU  PROJET................................................................................................................................ 14  ESTIMATION  CALENDAIRE ....................................................................................................................... 19  RISQUES .......................................................................................................................................................... 21  OBJECTIFS  RETENUS  ET  CRITERES........................................................................................................ 29  PERIMETRE ................................................................................................................................................... 31  TACHES ........................................................................................................................................................... 32  CHEMIN  CRITIQUE....................................................................................................................................... 35  RESSOURCES  ET  COMPETENCES............................................................................................................. 38  DIAGRAMME  DE  GANTT ............................................................................................................................ 53  MODALITE  DE  REPORTING ...................................................................................................................... 56  MODALITES  D’EVALUATION  DE  LA  REUSSITE  DU  PROJET ............................................................ 57  BUDGET .......................................................................................................................................................... 59  COMMUNICATION........................................................................................................................................ 65  ANNEXE  A  :  DEVIS  NETIZIS ....................................................................................................................... 80  GLOSSAIRE ..................................................................................................................................................... 86  BIBLIOGRAPHIE ........................................................................................................................................... 88  
  • 2.     TITRELe rêve de Lilie… EQUIPE DU PROJET  Les  étudiants  en  charge  du  projet  se  positionnent  en  tant  qu’agence  de  communication.      CHEF  DE  PROJET  :     -­ Carole  DIERS    (carole.diers@hotmail.fr)      EQUIPE  DE  PROJET  :  Les  différents  services  comprennent  :   -­ Pôle  technique  et  création  :  Eloria  VIGOUROUX     -­ Pôle  stratégie  et  administration  :  Thibaut  MARIE     -­ Pôle  communication  externe  :  Charlotte  DUCASSE     1
  • 3.       2
  • 4.     RESUME DE L’IDEE INITIALE  Plan  de  communication  pour  le  lancement  de  la  marque  de  vêtements  d’une  jeune  créatrice  bordelaise.  La   marque   de   lannonceur   nest   pas   encore   lancée   sur   le   marché   et   sa   communication   est  quasi  inexistante  car  elle  ne  s’attache  qu’au  bouche-­‐à-­‐oreille.  Une  bonne  communication  est  donc   essentielle   pour   se   démarquer   des   concurrents.   Le   plan   de   communication   de   la  marque   doit   se   décliner   sur   plusieurs   supports,   tout   en   gardant   un   même   graphisme,   un  même  style  pour  que  lensemble  du  projet  soit  cohérent.    Pour   cela,   décider   dorganiser   une   soirée   de   lancement   parait   évident.   Cet   événement   a  pour  objectif  de  frapper  lesprit  des  consommateurs.  Les  produits  de  cette  créatrice  sont  des  vêtements   fait   sur   mesure.   Cette   soirée   s’organisera   donc   autour   dun   défilé   de   mode   qui  mettra   en   lumière   ces   produits.   Ce   défilé   favorisera   la   promotion   de   ces   créations   mais  permettra   aussi   à   l’annonceur   d’échanger   avec   de   potentielles   futures   clientes.   Il   serait   tout  aussi  favorable  que  danciennes  clientes  soient  invitées,  afin  de  parler  des  vêtements  et  de  leur  pérennité.  Elles  pourront  ainsi  appuyer,  par  leur  témoignage,  le  discours  de  la  créatrice  et  lui  donner  plus  de  légitimité.   3
  • 5.     ENJEUXEnjeu  initial   • Faire  de  Aurélie  P.  une  créatrice  connue  auprès  des  jeunes  femmes  côtoyant  les   magasins  bordelais    Enjeux  pour  l’annonceur   • Réussir  à  vivre  de  sa  passion  pour  la  confection  dans  la  mode   • Créer  sa  propre  marque   • Créer  son  entreprise   • Acquérir  une  notoriété  sur  le  marché  de  la  mode  et  obtenir  des  résultats   quantifiables  :   o +0,2%  en  notoriété  spontanée   o +0,4%  en  notoriété  assistée   o Minimum  de  2  relais  en  presse  locale  (un  pour  le  lancement  de  la  marque  et  un  pour   l’évènement)    Enjeux  économiques  pour  l’investisseur   • Créer  du  profit  et  de  la  valeur  ajoutée   • Produire  un  rendement  élevé     4
  • 6.    Enjeux  commerciaux   • Satisfaire  ses  consommatrices   • Avoir  un  retour  positif  sur  ces  produits  et  services   • Créer  du  lien  entre  la  marque  et  les  consommatrices  Enjeux  techniques  pour  les  étudiants   • Acquérir  des  connaissances  pratiques  et  techniques   • Réutiliser  des  connaissances  théoriques  apprises  en  cours   • Développer  de  compétences  managériales   • Optimiser  son  temps  de  travail    Enjeux  sociaux  -­‐  Pour  les  étudiants   • Apprendre  à  travailler  dans  une  dynamique  de  groupe  -­‐  Pour  le  marché  de  l’emploi   • Créer  des  emplois  (enjeu  à  long  terme)   5
  • 7.     ACTEURSActeurs  internes   • Annonceur  :  Aurélie  P.,  créatrice  de  mode  âgée  de  20  ans   • Communicants  :  les  étudiants  en  charge  du  projet  positionnés  en  tant  qu’agence  de   communication    Acteurs  externes   • Public  cible  :  jeunes  femmes  habitant  sur  la  CUB1  et  fréquentant  les  boutiques   bordelaises  (précisé  cf.  PERIMETRE)   • Prestataires  :     − Médias  :  presse  et  magasines  féminins,  radios  locales   − Banque  en  tant  que  gestionnaire  financier   − Bar  assurant  un  lieu  pour  un  événement  futur   • Concurrents     − Directs  :  créateurs  de  mode  qui  produisent  leur  ligne  de  vêtements  et  qui  la  vende   dans  leur  propre  local  et/ou  boutique   − Indirects  :  créateurs  qui  entreposent  leurs  créations  dans  des  boutiques  de  type   dépôts  vente.                                                                                                              1  CUB  :  Communauté  urbaine  de  Bordeaux   6
  • 8.     ANALYSE DU MARCHEChaque   idée   présente   des   avantages   et   des   inconvénients.   À   cette   étape   de   l’analyse   de  faisabilité,  on  se  concentre  principalement  sur  les  limites  et  les  avantages  les  plus  évidents.  La  matrice  SWOT2  est  un  outil  danalyse  stratégique  qui  permet  d’analyser  l’idée  du  projet.  Elle   associe   létude   des   forces   et   des   faiblesses   dune   organisation,   d’un   territoire,   d’un  secteur,   etc.   L’analyse   SWOT   permet   de   dégager   les   opportunités   et   les   menaces   de  l’environnement   interne   et   externe   de   l’entreprise   et   du   projet.   Ainsi,   elle   sert   à   vérifier   que  la  stratégie  mise  en  place  constitue  un  élément  de  réponse  satisfaisant  pour  la  réussite  du  projet.  Auquel  cas,  l’analyse  aide  à  définir  une  stratégie  de  développement  plus  efficace.      Les  quatre  axes  d’étude  de  la  matrice  :  • Les   forces  :   Correspondent   aux   aspects   positifs   internes   qui   sont   contrôlés   par   lorganisation,  et  sur  lesquels  on  peut  bâtir  un  projet  dans  le  futur  ;  • Les   faiblesses  :   correspondent   aux   aspects   négatifs   internes   mais   qui   sont   contrôlés   par  lorganisation,  et  pour  lesquels  des  marges  damélioration  importantes  existent  ;  • Les  opportunités  :  correspondent  aux  possibilités  extérieures  positives,  dont  il  est   éventuellement   possible   de   tirer   parti,   dans   le   contexte   des   forces   et   des   faiblesses   actuelles  ;  • Les   menaces  :   correspondent   aux   problèmes,   obstacles   ou   limitations   extérieures,   qui  peuvent  empêcher  ou  limiter  le  développement  du  projet  et  de  l’entreprise.                                                                                                                2  Lanalyse  SWOT  (Strengths  –  Weaknesses  –  Opportunities  –  Threats)  ou  AFOM  (Atouts  –  Faiblesses  –  Opportunités  –  Menaces)  <http://ec.europa.eu/europeaid/evaluation/methodology/examples/too_swo_res_fr.pdf>     7
  • 9.    La  réussite  du  projet  dépend  de  la  réalité  du  marché.  Une  analyse  de  marché  efficace  est  primordiale  pour  minimiser  les  risques  à  encourir.  De  fait,  les  secteurs  clés  à  étudier  pour  réaliser  une  étude  pertinente  sont  les  suivants  :  -­‐  Avantages  et  caractéristiques  du  produit    -­‐  Marché  cible  (les  principaux  acheteurs)  -­‐  Possibilités  de  distribution  (meilleurs  moyens  datteindre  le  public  ciblé)  -­‐  Demande  du  marché  (acheteurs  potentiels,  prix)  -­‐  Concurrence  (directes  et  indirectes)  -­‐  Tendances  (durée  de  vie  prévue  du  produit)  -­‐  Prix  attendus    -­‐  Ventes  prévues  (conditions  du  marché)       8
  • 10.    Matrice  SWOT  ANALYSE  INTERNE   FORCES FAIBLESSES Annonceur : Annonceur : Aurélie P. est diplômée du métier de la Jeune âge et manque dexpérience de la mode et du vêtement. créatrice causant un manque de A suivi une formation en gestion des crédibilité. entreprises. A travers ses créations, elle veut promouvoir sa vision de la féminité. Marque : Marque : Gage dauthenticité et de qualité côté Pas didentité marquée sur le marché. artisanal. Notoriété est quasiment nulle. Produits : Produits : Vêtements et accessoires sont des Vêtements et accessoires ne sont pas créations uniques et sur mesure avec la disponibles immédiatement. possibilité du choix de modèle et de tissu. Communication antérieure : Communication antérieure : Existence dun blog sur Internet pour la Communication exclusive via son blog. présentation des créations. Les photos des créations ne sont relayées que par son réseau de connaissances. Prix : Prix : Tarifs similaires à celui de la concurrence Existence d’une marge dincertitude quant mais suffisamment importants pour rester aux prix définitifs. qualitatifs. Distribution : Force de distribution nulle, les ventes ne seffectuant que par prise de contact sur son blog et par le bouche-à-oreille. 9
  • 11.    ANALYSE  EXTERNE   OPPORTUNITES MENACESCible : Cible :Besoin des femmes de se démarquer Manque dinformation quant à lexistenceavec des créations originales et de la marque.personnalisées. Concurrence : De nombreux concurrents sont établis avec un fichier clients déjà constitué, proposant des produits similaires. Existence d’une concurrence indirecte.Politique : Politique :Existence d’une politique nationale daide Une offre daides plurielles pouvantà la création dentreprise, renforcée par engendrer une perte de repères.de nombreuses aides locales. Difficulté dans la constitution administrative dun dossier pour lobtention de laide. Économique : Difficulté de lever des fonds face à la situation économique actuelle et au nombre important de créateurs dentreprises.Social :De nombreux étudiants sur Bordeaux,créant une forte demande quant à lamode.Taux de population féminine3(correspondant à la cible) sur Bordeaux4supérieur à la moyenne nationale.                                                                                                            3  Source  Insee  cf.  Recensement  national    <http://www.recensement.insee.fr/chiffresCles.action>  4  Source  Insee  cf.    Recensement    à  Bordeaux  <http://www.bordeaux.fr/ebx/ShowBinary/BEA  Repository/flip/fr/>   10
  • 12.    Bilan  de  la  matrice  SWOT  Aurélie   P.,   à   travers   sa   marque   de   vêtements   féminins   sur   mesure   «  Le   rêve   de   Lilie  »,  souhaite   promouvoir   ses   créations.   Face   à   une   concurrence   plus   établie,   elle   est   pénalisée  par  son  manque  de  notoriété.  Sa   légitimité   de   styliste   étant   basée   sur   son   diplôme   et   n’ayant,   pour   le   moment,   pas   de  réelles  expériences  professionnelles,  on  peut  craindre  un  manque  de  crédibilité  de  la  part  de  la  jeune  créatrice.  L’annonceur  doit  communiquer  à  travers  sa  marque  de  façon  à  rassurer  le  consommateur  tout  en  acquérant  une  réelle  personnalité  de  marque  sur  le  marché.  Le  lancement  de  la  marque  à  l’échelle  locale  permettra,  tout  d’abord,  une  proximité  et  une  implantation   plus   fortes.   Par   ailleurs,   la   commune   de   Bordeaux   facilite   la   création  dentreprise  par  de  nombreuses  aides,  surtout  pour  les  jeunes  de  moins  de  25  ans.  La   communication   sattachera   donc   à   créer   un   caractère   propre   à   la   marque   «  Le   rêve   de  Lilie  »   tout   en   rassurant   les   consommateurs   sur   les   compétences   de   la   créatrice   et   la   qualité  des  produits.    Le  problème  de  communication  auquel  il  faut  répondre  dans  ce  projet  :  Comment  accroître  la  notoriété  locale  de  la  marque  et  assurer  son  lancement  alors  que  la  marque   est   émergente,   totalement   méconnue,   et   que   ses   concurrents   directs   sont   déjà  implantés  à  Bordeaux  et  dans  la  CUB  ?     11
  • 13.    Etude  de  la  concurrence  Les   créateurs   bordelais   produisant   leur   ligne   de   vêtements   pour   femme   sont   une  vingtaine.  Le  principal  souci  est  quil  est  difficile  détablir  une  estimation  exacte  de  par  le  caractère   itinérant   de   certains   créateurs.   En   effet,     certains   sont   établis   sur   Bordeaux   ou  la   région,   dautres   au   contraire   sont   plus   nomades,   à   linstar   de   Charlotte   Sometine,  faussant  ainsi  les  données  statistiques.    Par   ailleurs,   Bordeaux   accueille   une   école   de   stylisme,   lIBSM-­‐mode.   Il   y   a   donc  potentiellement  une  nouvelle  vague  annuelle  de  stylistes  susceptibles  de  simplanter  sur  la  région.  La  plupart  des  promus  préfèrent  travailler  dans  une  entreprise  déjà  existante  plutôt  que  de  se  lancer  directement  dans  une  création.  Il  est  donc  difficile  détablir  avec  exactitude  le  profil  des  concurrents.    Nous   avons   donc   choisi   aléatoirement   cinq   concurrents.   De   tous,   les   appellations   de  marque   sont   le   plus   souvent   rattachées   à   celles   de   leur   créateur.   Par   ailleurs,   les  produits   proposés   sont,   normalement,   suffisamment   distinctifs   pour   que   chaque  créateur  y  voie  son  identité.  Néanmoins,  il  apparait  difficile  de  distinguer  à  quel  créateur  appartient  telle  ou  telle  création.  Les  produits  proposés,  au  delà  de  leurs  différences  et  de   leurs   qualités,   ne   sont   donc   pas   nécessairement   un   axe   sur   lequel   communiquer  efficacement.   Les   prix   pratiqués   par   léchantillon   sont   relativement   similaires   à   ceux  proposés  par  Aurélie  P.    Une   des   principales   forces   des   concurrents   vient   de   leurs   formations   et   de   leurs  expériences   passées.   La   plupart   ont   des   diplômes   de   stylisme   et   plusieurs   années   de  pratique.  Certains  ont  même  participé  à  des  salons  ou  événements  valorisant  la  création.  Ils  sont  présents  sur  plusieurs  points  de  vente  et/ou  show  room.  La  distribution  est  faite  via   ces   boutiques.   Il   existe   certains   créateurs   qui   disposent   de   leur   propre   boutique,  mais  ils  restent  minoritaires.  La  plupart  utilisent  des  relais  de  distribution  déjà  établis.  Aurélie   P.   pourra   donc   communiquer   sur   le   caractère   exclusif   de   sa   boutique,   tout   en  utilisant  également  un  réseau  de  distribution  plus  "commun".     12
  • 14.    La  communication  effectuée  par  les  stylistes  est  quasi  inexistante.  Il  y  a  très  peu  de  sites  Internet  professionnels  émanant  des  stylistes.  La  plupart  communiquent  via  des  blogs,  conçus   le   plus   souvent   par   eux-­‐mêmes.   Ces   supports   manquent   donc   de  professionnalisme.   De   plus,   certains   ont   pu   communiquer   via   des   événements   de   type  salons   de   créateur.   Aurélie   P.   a   donc   une   réelle   valeur   ajoutée   via   la   création   dun   site  ‘vitrine’  lui  permettant  de  communiquer  sur  ses  créations,  sa  personnalité  de  marque,  et  son   actualité.   Afin   de   se   démarquer,   Aurélie   P.   va   pouvoir   sappuyer   sur   son   site   vitrine,  sa  fraîcheur  dans  le  métier  du  stylisme,  et  sur  une  gamme  de  prix  plus  accessible.  Positionnement  stratégique  Lenjeu   est   daccroître   la   notoriété   de   la   marque   «  Le   rêve   de   Lilie  »   et   den   assurer   un  lancement  prometteur.    D’une   part,   se   servir   de   laspect   ‘ingénu’   de   cette   profession   permettra   à   Aurélie   P.    d’apporter  une  certaine  fraîcheur  sur  le  marché  de  la  mode.    D’autre  part,  l’avantage  concurrentiel  d’Aurélie  P.,  étant  une  jeune  femme  moderne,  est  caractérisé   par   ses   produits   qui   suivent   la   mode   à   un   prix   relativement   abordable.   Le  concept  du  «  design  on  demand5  »  apporte  une  extrême  flexibilité  dans  la  confection  de  ses  produits.  De  plus,  l’annonceur  est  proche  de  son  cœur  de  cible  en  terme  d’âge,  ce  qui  crée   une   proximité   avec   ses   clientes.   De   fait,   elle   sera   plus   à   même   d’anticiper   leurs  besoins  et  leurs  attentes.  La  notion  de  ‘sur  mesure’  permet  aussi  de  créer  du  lien  avec  ses  clientes,  apportant  ainsi  un  gage  de  qualité  en  terme  de  service  clientèle.  Ainsi,   nous   proposons   le   positionnement   de   la   marque   «  Le   rêve   de   Lilie  »   comme   la  marque  de  vêtements  tendances  pour  des  femmes  de  caractère.  Ceci   comporte   une   proposition   attractive   car   elle   rassure   les   consommateurs   quant   à  une   réelle   distinction   en   terme   de   savoir-­‐faire   et   de   qualité.   Ce   savoir-­‐faire   ayant   été  prouvé  par  la  formation  et  la  jeune  expérience.                                                                                                                5  «  Design  on  demand  »  :  Adapter  le  design  des  produits  à  la  demande  des  clients,  du  marché  et/ou  des  tendances.   13
  • 15.     PILOTAGE DU PROJETLe  comité  de  pilotage  A   noter   que   tous   ces   acteurs   internes   du   projet   travaillent   en   étroite   collaboration   avec  l’annonceur.    Chef  de  projet  Carole  Diers,  responsable  de  la  conduite  du  projet.    Maître  d’ouvrage  (MOA)  Thibaut  Marie,  responsable  du  Pôle  stratégie  et  administration.    Maître  d’œuvre  (MOE)  Eloria   Vigouroux,   responsable   du   Pôle   technique   et   création   et   Charlotte   Ducasse,  responsable  du  Pôle  communication  externe.    Thibaut   Marie   est   un   acteur   important   pour   la   chef   de   projet   car   il   la   soutien   dans   ces  décisions  stratégiques.  Il  veille  aussi  à  l’avancée  stratégique  du  projet.    Eloria  Vigouroux  et  Charlotte  Ducasse  sont  attachées  à  l’organisation  technique  du  projet.  Elles  apportent  tous  les  éléments  décisionnels.    I. LES    COMPETENCES  EN  GESTION  ET  TECHNIQUES  DE  CHAQUE  ACTEUR  Le   premier   facteur   de   réussite   de   toute   entreprise   de   projet   est   léquipe   de   gestion   où   se  prennent   les   décisions.   Il   convient   donc   d’étudier   les   compétences   des   différents   acteurs  afin  de  déterminer  la  pertinence  du  projet.     14
  • 16.     Tableau  des  compétences  en  gestion  Acteurs Compétences Problèmes Solutions • Comptabilité • Compétences sommaires • Suivi dune formation en gestion • Planification • Manque dexpérience dentreprises • Budgétisation • Retours dexpériences liées aux 1er mois dactivité • Rencontre interprofessionnelle • Aides à la création dentreprise • Négociation tarifaire et • Manque dexpérience • Aides à la création dentreprise sur les délais avec les • Coach professionnel fournisseurs • Parents commerçantsAnnonceur • Capacité à convaincre • Projet manquant de • Business plan précis et étude de les investisseurs crédibilité faisabilité à fournir • Obtention de bourses • Profusion daides éventuelles • Assistance juridique ou de prêts à la création • Non correspondance avec • Assistance à la création dentreprises dentreprise les critères dobtentions mise en place par la ville et le tribunal de commerce • Connaissances • Manque de formation • Suivi dune formation en gestion juridiques liées à la juridique dentreprise comprenant des cours création dentreprise et de droit à sa gestion • Gestion dune cohésion • Des individualités plutôt • Organisation via bulletins de groupe quun groupe dinformation réguliers • Optimisation des • Des compétences inégales • Répartition des taches compétences de • Mésentente au sein de • Tableau de suivi léquipe projet léquipe projet • Efficience du travail de • Manque dorganisation • Planification des délais et des taches Chef groupe • Déresponsabilisation des de chacun membres de léquipe projet de projet • Anticipation des risques • Vision globale manquant de • Rédaction dun tableau des risques inhérents à la gestion cohérence de projet • Management • Manque de leadership • Mise en avant du rôle de chef de projet • Prise de confiance progressive • Liaison professeur / • Information parfois mal • Assistance de la part du professeur équipe projet comprise   15
  • 17.     Suite’  Tableau  des  compétences  en  gestion   Acteurs Compétences Problèmes Solutions • Assurer une cohérence • Manque dinformations • Travail exécuté conjointement globale précises aux différents acteurs du projet • BudgétisationPôle stratégie • Prise en considération du • Manque de connaissance • Réalisation et/ou analyse de et marché, de la sociologique et marketing mapping, benchmark, matriceadministration concurrence, et des • Manque dinformations SWOT, et détudes de attentes de la cible précises consommateurs • Connaissance de • Tendances en perpétuelle • Veille stratégique et sociologique lévolution des tendances mutation • Relationnel aigu et • Manque dexpériences • Acquisition de connaissances capacité de persuasion théoriques et pratiques Pôle • Augmentation du nombre • Retours dexpériences de contacts dans lecommunicatio fichier fournisseurs et n externe prestataires • Respect des délais dans • Maîtrise sommaire des • Externalisation des tâches la réalisation des logiciels de la suite Adobe et créatives supports de de PAO communication • Connaissance des délais • Notions basiques sur les • Communiquer avec le chef de Pôle nécessaire à limpression techniques dimpression et fabrication de limprimerie technique et livraison des supports de façonnage et de communication création • Connaissance du coût de • Méconnaissance des coûts • Prises de devis auprès réalisation des divers de fabrication dimprimeurs supports • Demandes de catalogues de prix auprès de fournisseurs de papier (type Antalis) Suite  aux  données  recueillies  dans  ce  tableau,  on  constate  qu’il  y  a  une  présence  d’un  bon   nombre   de   problèmes   liés   aux   compétences   en   gestion   des   différents   acteurs.   Cependant,   un  ensemble  satisfaisant  de  solutions  est  proposé  en  vue  de  pallier  à  ces  contraintes.  Une   bonne   organisation   et   une   bonne   communication   sont   les   cartes   maîtresses   pour   une   concrétisation  certaine  du  projet.   On  peut  donc  remarquer  que  si  chaque  acteur  s’organise  de  manière  rigoureuse  et  se  donne   les  moyens  de  mener  à  bien  ce  projet,  celui-­‐ci  est  réalisable.   16
  • 18.     Tableau  des  compétences  techniques   Acteurs   Compétences   Problèmes   Solutions     • Connaissances  des   • Optimisation  des  connaissances   • Suivi  dune  formation  en  stylisme  et     techniques  de  fabrications  de   • Manque  de  compétences   gestion  dentreprise   vêtement   techniques,  outils  informatiques   • Acquisition  de  machines  spécifiques   Annonceur   • Gestion  des  stocks  et  site   • Externalisation  de  la     Internet   maintenance  et  de  la  gestion     du  site   • Optimisation  du  temps  de   • Gestion  des  délais  de   • Formation  en  stylisme  et  gestion   travail   commandes  en  parallèle  dun   dentreprises   second  emploi   • Expérience  progressive     • Rédaction  du  cahier  des   • Manque  de  vision  globale   • Communication  avec  les  différents     charges   acteurs  du  projet   Chef     • Planification  et  gestion  du   • Compétences  en  management   • Optimisation  de  la  cohésion  de  groupe   de     planning   limité   • Hiérarchisation  horizontale   projet   • Gestion  prévisionnelle  des   ressources   • Gestion  du  carnet  de  bord   • Importance  du  nombre   • Déléguation  à  dautres  membres  de   déléments  à  gérer   léquipe  projet     • Connaissances  des  logiciels   • Notions  basiques  sur  le   • Externaliser  la  création  auprès  de  free-­‐   de  la  suite  Adobe  et  de  PA0   fonctionnement  de  ces  logiciels   lance   • Possession  du  matériel     permettant  lutilisation  des  Pôle  technique   logiciels  de  PAO   et  création   • Connaissances  des   • Procédés  dimpression   • Prises  de  rendez-­‐vous  auprès   techniques  de  fabrication  et   nombreux  et  peu  connus   dimprimeurs   des  procédés  dimpression   • Suivi  dune  chaîne  de  fabrication  offset  et   numérique  lors  de  journées   dobservations   Pôle   • Connaissances  du  marché,  de   • Manque  dinformations   • Formations  et  expériences   stratégie  et     la  cible,  et  de  la  concurrence   pertinentes   professionnelles  passées   • Rigueur  et  minutie  exigées  pour  administration   lanalyse  des  données     • Création  dun  fichier  de   • Méconnaissance  des  démarches   • Acquisition  de  ces  connaissances  via     prestataires   à  suivre   recherches  sur  Internet     • Compétences  relationnelles   • Inadéquation  entre  les  relations   • Immersion  dans  le  monde  du  travail   Pôle   et  rédactionnelles   estudiantines  et  professionnelles   • Demande  de  conseils  auprès  de  communication       professionnels   externe   • Absence  de  vocabulaire   • Acquisition  progressive  des  notions  par  la   technique  et  professionnel   pratique   • Capacité  dorganisation   • Expérience  sommaire  en  ce   • Externalisation  auprès  dorganismes   événementielle   domaine   spécialisés     17
  • 19.     Identifier  les  compétences  techniques  permet  de  répondre  à  la  question  suivante  à  propos   du  projet  :  «  Peut-­‐il  réussir  ?  »     Cette  identification  permet  de  vérifier  si  lentrepreneur  et  lagence  de  communication  sont   en  mesure  de  réaliser  le  projet  en  terme  de  production  et  ainsi,  de  le  concrétiser.     D’après  les  données  recueillies  et  analysées  sur  les  compétences  techniques,  on  peut  dire   que  chaque  acteur  est  en  mesure  de  trouver  des  solutions  afin  de  corriger  les  problèmes   qui  peuvent  survenir.     La  possibilité  d’acquérir  les  compétences  manquantes  ou  peu  développées  afin  de  mener  à   terme  la  gestion  de  projet  du  point  de  vue  technique  est  indéniablement  envisageable.    En   effet,   de   nombreux   outils   sont   disponibles   sur   Internet   tels   que   des   tutoriaux   pour   se   former   de   manière   autodidacte.   Ce   type   de   solution   n’est   pas   insurmontable   pour   un   professionnel   de   la   communication.   Dans   son   métier,   qui   est   toujours   en   constante   évolution,  il  est  sans  cesse  obligé  de  se  former  sur  le  terrain  afin  de  répondre  au  mieux  à  la   demande  et  aux  besoins  de  ces  clients.   En   ce   qui   concerne   l’annonceur,   celui-­‐ci   est   prêt   à   se   former   afin   de   mettre   toutes   les   chances  de  son  côté  pour  la  réussite  de  ce  projet.  A  noter  que  l’investissement  personnel   de  l’annonceur  est  un  point  très  important  dans  la  réussite  du  projet.     18
  • 20.     ESTIMATION CALENDAIREL’estimation   calendaire   est   nécessaire   et   fondamentale   dans   l’étude   de   faisabilité   d’un  projet.  Elle  a  pour  but  d’évaluer  la  durée  de  chaque  activité  qui  compose  le  projet  mais  aussi  d’envisager  d’éventuels  retards  sur  les  étapes  d’avancement.    Ce   registre   calendaire   est   calculé   grâce   à   une   moyenne   établie   par   un   calcul   prenant   en  compte   la   durée   optimiste,   la   durée   pessimiste   et   la   durée   la   plus   probable.   La   durée   de  chaque  étape  est  évaluée  indépendamment  afin  de  faire  une  estimation  globale  du  projet.     Délais Durée Durée Durée (en jours) Estimations optimiste probable pessimisteActivités (A+B+4M)/6 B M ARéflexion préparatoire 3 7 15 8 Trouver un logo 1 3 7 5 Déposer les logo et 1 1 2 2 marque à lINPI6 Etude de faisabilité 15 21 30 22 Conception siteInternet (web design + 7 15 30 17 programmation) Création, impression, 21livraison et distribution 10 21 30 de flyers Préparation soirée défilé 30 60 90 60 Estimation globale 75 90 150 98                                                                                                              6  INPI  :  Institut  National  de  la  Propriété  Intellectuelle  (<http://www.inpi.fr/>)     19
  • 21.    Suite   aux   données   présentes   dans   ce   tableau,   on   constate   que   la   durée   moyenne   des  activités   du   projet   varie   entre   1   et   60   jours.   De   plus,   on   estime   qu’il   est   possible   de  concrétiser   le   projet   sur   une   période   d’environ   trois   mois.   Cette   durée   paraît   suffisante   et  correcte  pour  mener  ce  type  de  projet  à  terme.   20
  • 22.     RISQUESLanalyse  de  faisabilité  est  un  outil  de  gestion  des  risques  dans  la  mesure  où  elle  permet  à  lagence  de  communication  de  définir  les  facteurs  de  risques  du  projet.  L’étude  minutieuse  des  risques  est  une  étape  très  importante  dans  la  gestion  d’un  projet.  Elle  va  permettre  de  définir,  en  terme  de  probabilité  chiffrée,  si  le  projet  est  cohérent,  réalisable  et  n’est  pas  trop  risqué   pour   l’annonceur.   De   fait,   on   procède   à   l’évaluation   de   la   faisabilité   technique   du  projet.  Trois  domaines  de  risques  sont  à  mettre  en  exergue  :  •   Registre  technique  et  fonctionnel  :     Correspond  à  la  capacité  de  l’entreprise  à  atteindre  une  performance  demandée  ;  •   Registre  calendaire  :     Correspond    la  capacité  de  l’entreprise  à  absorber  la  charge  de  travail  dans  les  délais   demandés  ;  •   Registre  budgétaire  :     Correspond  à  la  capacité  de  l’entreprise  à  financer  ou  faire  financer  les  réalisations  du   projet  en  temps  voulu.    Ces   registres   de   risques   sont   organisés   dans   deux   tableaux   distincts.   En   effet,   le   premier  tableau  présenté  s’attache  à  définir  les  registres  en  fonction  des  acteurs  qui  sont  en  charge  de   la   conception   stratégique   du   projet,   à   savoir,   nous   en   tant   qu’agence   de  communication.   Le   second   tableau   s’attache   aux   autres   acteurs   du   projet,   à   savoir  l’annonceur,  le  public  cible  et  les  prestataires.   21
  • 23.    Évaluation  de  la  faisabilité  technique  du  projet  «    Gérer  le  risque  c’est  prévenir  ».  Or,  chaque  acteur  est  susceptible  de  se  confronter  à  un  ou  plusieurs   risques.   Après   analyse,   il   faut   donc   en   dresser   une   liste   après   les   avoir   définis  clairement.   Une   accumulation   de   risques   trop   importante   peut   nuire   au   projet   et   ainsi   lui  ôter  toute  crédibilité.    Les   risques   peuvent   se   manifester   aussi   bien   auprès   des   acteurs   internes   que   des   acteurs  externes   et   relèvent   de   trois   domaines  :   registre   technique   et   fonctionnel,   registre  calendaire  et  registre  budgétaire.    Ainsi,  pour  évaluer  les  risques  techniques  et  fonctionnels,  il  est  nécessaire  au  préalable  de  dresser   une   liste   des   compétences   techniques.   En   conséquence,   il   sera   possible   de  renégocier  une  performance  qui  paraît  improbable  et  ainsi  justifier  une  probabilité  globale  d’aboutir  à  une  solution  acceptable.    Il   en   est   de   même   pour   les   autres   registres.   L’estimation   calendaire   permet   d’obtenir   des  durées  estimées  réalistes,  ainsi  le  risque  est  moindre  quant  au  dépassement  de  délais.      De   ce   fait,   chaque   risque   ayant   été   pris   en   compte,   les   solutions   aux   compétences  manquantes  ou  peu  développées  ayant  été  énoncées,  on  est  en  mesure  de  calculer  la  Part  de  Risque  Couverte  (PRC)  afin  de  donner  un  pourcentage  qui  donne  la  probabilité  d’aboutir  à  une  solution  acceptable.    Ainsi,   on   peut   donc   juger   le   projet   comme   étant   réalisable   si   celui-­‐ci   à   une   probabilité  globale  supérieure  à  60%.   22
  • 24.     Tableau  des  risques  du  projet  (acteurs  internes)   Compétences disponibles pour traiter le risque Nature Probabilit é globale du Equipe Chef Pôle Pôle Pôle d’aboutir du de technique stratégie et communicatio projet projet et administratio n à une risque solution création n externe acceptabl Probabilité d’aboutir et part de risque couverte e • Création de • Pas de • Non • Difficulté à • Manque de réflexes cohésion acquisition recueillir les légitimité face hiérarchiques dans le des données aux prestataires naturels groupe compétence nécessaires à s techniques l’étude du • Manque • Volonté de • Manque nécessaires marché, de la d’organisation préserver ses d’autorité à la concurrence en ce qui propres réalisation et de la concerne manières de • Perte de du projet notoriété de la l’évènement Registre faire vue des envisagé marque technique objectifs • Reproduc- et • Désintérêt initiaux -tion des • Instruments • Manquefonctionne progressif de manières de utilisés dadhésion des l l’équipe projet • Absence de faire sans inadéquats prestataires au valorisation projet. 68% tenir compte • Lassitude face des des • Difficulté à au trop grand résultats exigences cerner les • Difficulté à nombre de déjà acquis de attentes du trouver un lieu priorités l’annonceur public cible adéquat à • Absence de l’évènement • Cessation communicat volontaire du ion avec les travail par un autres ou plusieurs pôles membres de l’équipe • Perception différente de la notion de travail et du temps à consacrer à ce dernier 7 = PRC : 70% = PRC : 79% = PRC : 55% = PRC : 65% = PRC : 70% 23
  • 25.      ‘Suite’  Tableau  des  risques  du  projet  (acteurs  internes)   Compétences disponibles pour traiter le risque ProbabilitNature é globale Equipe Chef Pôle Pôle Pôle de de technique et stratégie communica- d’aboutir du projet projet création et tion à unerisque administra- externe solution tion acceptabl e Probabilité d’aboutir et part de risque couverte • Enjeux mal • Rigidités des • Non • Non • Délais précisés qui plannings acquisition obtention importants évoluent et imposant des des des dans le bouleversent coupes compétences résultats démarchage les priorités et franches et nécessaires, dans les de prestataires le calendrier improvisées allongeant délais fixés dans le ainsi la durée travail de chaque • Désaccords missionRegistre amenant à • Planningscalendair prendre du réalisés sans • Perte de la e retard sur le prendre en notion des calendrier considération délais 79% prévisionnel les acteurs du projet • Lenteur dans l’échange d’information entre les pôles = PRC : 80% = PRC : 95% = PRC : 65% = PRC : = PRC : 85% 70% • Laxisme dans la • Non prise en • Réalisation • Détails de gestion des considération des missions l’évènement risques de tous les sans tenir non pris en entraînant des éléments à compte du considération,Registre retards et financer budget provocant unebudgétair accroissements alloué hausse au e budgétaires niveau 71% financier = PRC : 80% = PRC : 65% = PRC : 70% = PRC : = PRC : 70% 70% 24
  • 26.     Tableau  des  risques  du  projet  (autres  acteurs)     Compétences disponibles pour traiter le risque Probabilit Nature é globale d’aboutir du Annonceur Prestataires Public cible à une risque solution Probabilité d’aboutir et part de risque couverte acceptabl e • Désintérêt de l’annonceur • Non adhésion des • Désintérêt du public pour les propositions faites prestataires pour les cible pour la marque Registre par l’équipe projet propositions de du fait de latechnique l’équipe projet nombreuse et • Manque de connaissances concurrence réelles 68%fonctionn el = PRC : 70% = PRC : 75% = PRC : 60% • Planning de lancement de • Retard dans les • Evolution des modes la marque et du délai de retours des et attentes du public créations trop optimistes prestataires. en inadéquation avec le plan de Registre • Rejet des demandes aux • Calendrier communication et lecalendaire aides proposées par l’Etat prévisionnel trop positionnement de la 83% optimiste marque = PRC : 80% = PRC : 90% = PRC : 80% • Rejet des demandes aux • Risque que les • Prix en inadéquation aides proposées par l’Etat prestataires entre ceux fixés, et les n’accordent pas les exigences de la cible • Refus des banques en aides financières lobtention de prêts. désiréesRegistrebudgétair • Devis réalisés • Manque de rigueur dans la e gestion du budget manquant de clarté et 78% de précision = PRC : 75% = PRC : 75% = PRC : 85% 25
  • 27.    Tableau  de  synthèse  des  risques  sur  l’ensemble  des  acteurs   Nature du Probabilité Ensemble des acteurs globale risque (Calcul global de la probabilité d’aboutir et part de d’aboutir à risques couverte en fonction des compétence de une solution chacun) acceptable Risque (Report et calcul des différents taux que chaque acteur a 68 % technique et obtenu pour ce registre) fonctionnel Registre (idem) 81 % calendaire Registre (idem) 74 % budgétaire  Via  la  synthèse  des  données  recueillies  lors  des  tableaux  des  risques  précédents,  on  constate  que   le   registre   technique   et   fonctionnel   est   le   plus   susceptible   de   nuire   à   la   réalisation   du  projet.  Il  faudra  être  rigoureux  quant  aux  objectifs  fixés  et  aux  missions  à  réaliser.  De  plus,  le  registre   budgétaire   obtient   un   taux   suffisant   pour   la   réalisation   du   projet,   néanmoins   il  faudra  garder  un  œil  vigilant  quant  aux  financements  de  ce  projet  et  aux  dépenses.  En  ce  qui  concerne   le   registre   calendaire,   celui-­‐ci   est   assez   objectif.   Il   est   susceptible   de   le   rester   si  tous  les  acteurs  s’en  tiennent  aux  délais  qui  leurs  sont  impartis,  en  faisant  au  mieux  avec  les  contraintes  auxquels  ils  vont  se  heurter  tout  au  long  de  la  réalisation  de  ce  projet.       26
  • 28.    Tableau  de  synthèse  de  l’ensemble  des  registres  de  risques  en  fonction  de  chaque  acteur   Probabilité Ensemble des registres de risques globale Acteurs du (Calcul global de la probabilité d’aboutir et part de d’aboutir à projet risques couverte en fonction des compétence de une solution chacun) acceptable Annonceur (Report et calcul des différents taux que chaque acteur 75 % a obtenu pour l’ensemble des registres) Chef de projet (idem) 80 % Equipe projet (idem) 77 % Pôle (idem) 63 % technique et création Pôle (idem) 68 % stratégie et administration Pôle (idem) 75 % communication externe Prestataires (idem) 80 % Public cible (idem) 75 %  On  constate  que  l’élément  qui  peut  conduire  le  projet  vers  une  non  viabilité  correspond  au  pôle   technique   et   création.   En   effet,   un   budget   a   été   prévu   pour   la   réalisation   du   site  Internet  et  la  création  du  logo  auquel  cas  ce  pôle  ne  pourrait  le  réaliser.  Ca  sera  donc  une  éventualité  à  ne  pas  écarter,  étant  donné  qu’elle  a  été  prévue  dans  les  coûts  du  projet.    Ensuite,  le  pôle  stratégie  et  administration  obtient  également  un  taux  un  peu  faible.  Il  faudra  qu’il  soit  à  l’affût  d’un  éventuel  échec  quant  à  ses  missions  et  devra,  s’il  le  faut,  faire  appel  à       27
  • 29.    des   agences   conseil   en   ligne   spécialisées   en   stratégie   de   communication   marketing.   Ces  agences  proposent  des  fiches  techniques  pertinentes  apportant  des  conseils  et  permettant  aux   professionnels   de   se   former   gratuitement   afin   de   pallier   à   un   manque   de   connaissances  dans  un  secteur  d’activité  donné.      Bilan  global  :  Suite  aux  diverses  analyses  des  risques,  on  peut  déterminer  que  ce  projet  est  réalisable  et  ne  comporte   pas   vraiment   de   risques   trop   importants   qui   mèneraient   le   projet   tout   droit   à  l’échec,  ni  à  la  faillite.  Nous  sommes  assez  optimistes  quant  à  sa  réussite.     28
  • 30.     OBJECTIFS RETENUS ET CRITERESObjectifs  marketing   • Assurer  une  présence  à  l’échelle  locale  (CUB)   Critères   >  Evaluation  du  taux  de  notoriété  spontanée  et  assistée  de  la  marque  par  le  biais   d’enquêtes  réalisées  auprès  du  public  cible  en  début  et  en  fin  de  campagne   >  Evaluation  du  marché  concurrentiel     >  Evaluation  de  la  valeur  ajoutée  et  réalisation  d’une  courbe  de  tendance    Objectifs  de  communication   • Faire  connaître  :   − Développer  la  notoriété  de  la  marque     − Créer  une  véritable  identité  à  la  marque  en  valorisant  l’histoire  et  la   personnalité  du  créateur   − Appuyer  sur  la  notion  d’exclusivité  des  produits   Critère   >  Evaluation  des  retombées  en  terme  de  ventes  et  de  clientèle,  notamment  grâce  à  la   création  d’un  site  internet  spécifiant  le  nombre  de  visites       29
  • 31.   • Faire  aimer  :   − Attribuer  un  capital  sympathie  autour  de  cette  marque  via  l’aspect  artisanal   − Se  distinguer  des  marques  de  créateurs  en  créant  une  communauté  réseautique   autour  de  la  marque     − Valoriser  la  création  artisanale   Critère   >  Evaluation  du  taux  d’attribution  à  la  marque     • Faire  agir  :   − Susciter  des  rédactionnels  de  journalistes  locaux   − Créer  un  buzz  à  l’échelle  locale   Critères   >  Evaluation  des  retombées  médiatiques   >  Evaluation  du  nombre  de  participants  à  un  évènement  et  sondage  sur  l’impact  de   diffusion  de  l’information     30
  • 32.     PERIMETREGéographie  Plan  de  communication  développé  à  Bordeaux.   • CIBLE  PRINCIPALE    Femmes   de   16   à   30   ans,   avec   ou   sans   enfants,   habitant   sur   la   CUB   et   appartenant   à   des  professions   et   catégories   sociales   élevées   (PCS   +).     Ces   femmes   jeunes   et   dynamiques  souhaitent  se  créer  une  identité  particulière  en  se  différenciant  grâce  aux  vêtements.  Elles  sont   désireuses   de   suivre   la   mode   actuelle   tout   en   ayant   des   tenues   uniques   et  reconnaissables.     • CŒUR  DE  CIBLE  Femmes   de   18   à   25   ans,   habitant   exclusivement   sur   Bordeaux.   Jeunes   femmes   actives   ou  étudiantes,  elles  souhaitent  plaire,  se  différencier  et  sont  très  sensibles  aux  évolutions  de  la  mode.     La   marque   propose   des   prix   accessibles   et   inférieurs   à   la   concurrence.   Cependant,   certains   tarifs   pourraient   freiner   les   plus   jeunes   n’ayant   pas   de   ressources   appropriées.   De   plus,   les   créations   étant   faites   sur   mesures,   l’acquisition   du   produit   n’est   pas   immédiate  ce  qui  pourrait  s’avérer  être  une  contrainte.       31
  • 33.     TACHESSuite  à  la  réalisation  de  l’étude  de  faisabilité,  on  peut  procéder  à  la  spécification  des  étapes  et   des   tâches.   Cette   activité   est   très   importante   afin   d’établir   une   bonne   planification   du  projet.    Un  tableau  de  spécification  des  tâches  est  proposé  et  illustré  par  un  réseau  PERT  et  un  diagramme  de  GANTT.      Le   réseau   PERT   est   un   outil   de   gestion   de   projet.   Il   permet   à   l’équipe   en   charge   du   projet   de  prendre  connaissance  du  chemin  critique,  à  savoir  où  il  ne  peut  pas  avoir  de  retards  sur  les  délais  prédéfinis.      Le   diagramme   de   GANTT   est   complémentaire   au   réseau   PERT.   Ce   diagramme   permet   de  renseigner  et  situer  dans  le  temps  les  phases,  activités,  tâches  et  ressources  du  projet.    Un  glossaire  contenant  certains  termes  techniques  employés  dans  la  rédaction  de  ce  dossier  est  disponible  en  fin  de  document.  II. SPECIFICATION  DES  ETAPES  ET  TACHES  Toutes   les   étapes   et   les   tâches   indiquées   ci-­‐dessous   sont   répertoriées   dans   un   ordre   logique  en   fonction   des   compétences   des   acteurs   et   des   pôles   de   l’agence   de   communication.  L’estimation  calendaire  a  été  calculée  en  fonction  des  jours  ouvrés  excluant  ainsi  les  week-­‐ends  ;  l’agence  n’étant  pas  ouverte.    Le  projet  a  débuté  le  14  février  2011  et  doit  s’achever  le  14  mai  2011.     32
  • 34.    Tableau  des  tâches   N° Tâches Tâches Durée en jours antérieures ouvrés Chef de projet A Pilotage du projet --- 65 B Prise de brief --- 1 C Rédaction du cahier des charges B 3 D Restitution du brief client C 1 Pôle stratégie et administration E Analyse de la demande D 2 F Analyse de la situation E 2 G Analyse des compétences techniques F 3 H Analyse des compétences en gestion F 3 I Réalisation de benchmark G+H 3 J Mapping I 1 K Etude de la concurrence J 3 L Analyse des capacités de financements et des coûts K 3 potentiels M Prise en considération des risques L 2 N Etablissement dun planning stratégique M 1 O Choix des moyens N 1 P Définition dun concept de campagne M 1 Q Rédaction dun brief pour les pôles « Création » et O+P 1 « Communication » R Assurer un suivi des recommandations stratégiques Q 38   33
  • 35.    ‘Suite’    Tableau  des  tâches   N° Tâches Tâches antérieures Durée en jours ouvrés Pôle technique et création S Relation entre les prestataires et lagence Q 30 T Proposition de logos Q 1 U Déposer le logo à lINPI T 1 V Propositions créatives pour les print T 4 W Recherches de prestataires print V 1 X Demandes de devis pour les print W 3 Y Définition du nombre de pages, du contenu, et de T 1 larborescence du site Z Proposition créative pour le webdesign Y 3 A* Recherches de prestataires pour la conception et Z 1 programmation du site Internet B* Demande de devis pour le webdesign et la programmation A* 3 C* Choix des prestataires X + B* 1 D* Commandes et impressions des print C* 8 E* Livraison client des print D* 1 F* Commande et conception du site Internet C* 17 G* Livraison client du site Internet F* 1 H* Mise en ligne officielle du site Internet G* 1 I* Référencement du site Internet H* 1 Pôle communication externe J* Sélection dun lieu en adéquation avec la marque Q 4 K* Recherches de prestataires pour la soirée J* 1 L* Demandes de devis pour les prestataires K* 3 M* Choix des prestataires L* 2 N* Dépôt dappels doffres afin de choisir des hôtesses pour Q 10 le street marketing O* Choix des hôtesses N* 9 P* Briefing auprès des hôtesses et opération street marketing O* + E* 1 Q* Mise en place des affiches Q + E* 10 S* Démarchage pour trouver des mannequins non Q 2 rémunérées T* Organisation de journées dessayages pré-soirée S* 1 U* Organisation de répétitions T* + M* 1 V* Mise en place dun événement Facebook Q 1 W* Suivi de lévénement V* 20 X* Gestion opérationnelle de la soirée U* 1 34
  • 36.     CHEMIN CRITIQUEVoici  une  vision  d’ensemble  du  réseau  PERT.  Par  soucis  de  lisibilité,  nous  avons  fragmenté  le  schéma  en  3  parties,  présentées  ci-­‐après.      La   tâche   A65   correspond   au   pilotage   du   projet.   Nous   avons   trouvé   pertinent   qu’elle  apparaisse   dans   ce   réseau   car   les   actions   du   chef   de   projet   sont   très   importantes   pour  assurer   un   déroulement   cohérent   et   efficace.   En   revanche,   sachant   que   cette   tâche   est   la  plus  longue,  nous  aurions  pu  tracer  le  chemin  critique  en  passant  par  cette  tâche.  Mais  nous  avons   choisi   de   le   tracer   en   fonction   des   tâches   productives   et   non   en   fonction   de   celles  attribuées   au   management   du   chef   de   projet  ;   car   l’ensemble   du   chemin   critique   ne   pouvait  pas  reposer  sur  le  management.  Le  chemin  critique,  en  rouge,  indique  que  nous  ne  pouvons  pas  tolérer  de  retards  entre  la  tâche  0  et  la  tâche  19  inclue.  En  revanche,  après  ces  tâches,  le  chef  de  projet  devra  avoir  une  flexibilité  quand  aux  éventuels  avancements  et/ou  retards  de  la  part  des  acteurs.  D’ailleurs  certains  avancements  devront  être  fortement  appréciés  par  le  chef  de  projet.     35
  • 37.    Partie  1    Partie  2       36
  • 38.    Partie  3                                         37
  • 39.   RESSOURCES ET COMPETENCESLes  compétences  et  les  ressources  sont  présentées  par  acteurs  internes  au  projet,  à  savoir  l’équipe  projet  en  tant  qu’agence  de  communication.    Equipe  projet  Ressources  communes  à  toute  l’équipe  interne  au  projet  :     • Internet   -­‐ Source  :  Free   -­‐ Coût  :  Hors  coût  du  projet    Chef  de  projet    COMPÉTENCES  :  CAPACITE  A  CONDUIRE  LE  PROJET   • Capacité  à  assurer  le  pilotage  du  projet   − Source  :  interne  au  groupe  projet  et  externe  avec  l’annonceur  et  les   prestataires   − Durée  :  continuelle   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  assurer  la  planification  du  projet,  l’ordonnancement  des  tâches   − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  continuelle   − Coût  :  gratuit       38
  • 40.     • Capacité  à  manager  et  contrôler  l’avancement  du  projet  (prise  de  brief,  suivi  des   jalons,  des  livrables  clés,  des  actions  et  des  décisions,  bonne  collaboration  sur  le   projet,  etc.)   − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  continuelle   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  veiller  à  ce  que  l’agence  de  communication  réponde  bien  aux  besoins  et   attentes  de  l’annonceur  (restitution  du  brief  client,  production,  budgétisation,  etc.)   − Source  :  interne  au  groupe  projet  et  externe  avec  l’annonceur   − Durée  :  continuelle   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  rédiger  un  cahier  des  charges  fonctionnel   − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  continuelle   − Coût  :  gratuit    RESSOURCES  :  UTILISATION  DE  RESSOURCES  INFORMATIQUES  SPECIALISEES  POUR  MAC     • Poste  informatique  :  MacBook  Pro   − Source  :  Fnac   − Coût  :  acquisition  personnelle,  hors  coût  du  projet       • Pack  Microsoft  Office   − Source  :  Fnac   − Coût  :  acquisition  personnelle,  hors  coût  du  projet       39
  • 41.     • Pack  adobe  CS4  Master  Collection  (version  complète)     − Source  :  Adobe   − Coût  :  acquisition  personnelle,  hors  coût  du  projet     • Gantt  Project   − Source  :  Ganttproject.biz   − Coût  :  gratuit  (logiciel  open  source)     • Fiche  technique  :  Comment  évaluer  la  faisabilité  dun  projet  dentreprise   − Source  :  Ministère  de  l’Agriculture,  de  l’Alimentation  et  des  Affaires  rurales  de   l’Ontario   − Coût  :  gratuit     • Monographie  ‘La  conduite  de  projets’   − Source  :  Bibliothèque  universitaire  de  Bordeaux  3   − Coût  :  gratuit  (emprunt)     • Monographie  ‘La  mode  et  ses  enjeux’   − Source  :  Bibliothèque  universitaire  de  Bordeaux  2   − Coût  :  gratuit  (emprunt)     • Monographie  ‘Publicitor’   − Source  :  Bibliothèque  universitaire  de  Bordeaux  3   − Coût  :  gratuit  (emprunt)     40
  • 42.    Pôle  technique  et  création    COMPETENCES   • Capacité  à  entretenir  la  relation  entre  les  prestataires  et  lagence   − Source  :  interne  au  groupe  de  projet   − Durée  :  30  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  créer  et  proposer  des  logos     − Source  :  interne  au  groupe  de  projet   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  déposer  le  logo  à  lINPI   − Source  :  site  de  l’INPI   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  200    €  TTC     • Capacité  à  créer  et  proposer  des  graphismes  pour  les  print   − Source  :  interne  au  groupe  de  projet   − Durée  :  4  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  rechercher  de  prestataires  print     − Source  :  interne  au  groupe  de  projet   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     41
  • 43.     • Capacité  à  demander  de  devis  pour  les  print     − Source  :  interne  au  groupe  de  projet   − Durée  :  3  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  définir  le  nombre  de  pages,  le  contenu,  et  larborescence  du  site   − Source  :  interne  au  groupe  de  projet   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  créer  et  proposer  le  webdesign  du  site   − Source  :  interne  au  groupe  de  projet   − Durée  :  3  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  rechercher  de  prestataires  pour  la  conception  et  programmation  du  site   Internet   − Source  :  interne  au  groupe  de  projet   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  demander  des  devis  pour  le  webdesign  et  la  programmation   − Source  :  interne  au  groupe  de  projet   − Durée  :  3  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  choisir  les  prestataires     − Source  :  interne  au  groupe  de  projet   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     42
  • 44.     • Capacité  à  commander  l’impression  des  print   − Source  :  Zapping  Conception  (professionnel  spécialisé)   − Durée  :  8  jours   − Coût  :  295  €  HT     • Capacité  à  livrer  les  print  au  client     − Source  :  Zapping  Conception  (professionnel  spécialisé)   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit  (prix  facturé  lors  de  la  prise  de  commande)     • Capacité  à  commander  et  concevoir  le  site  Internet     − Source  :  agence  NETISIS  (professionnel  spécialisé)   − Durée  :  17  jours   − Coût  :  950  €  HT     • Capacité  à  livrer  le  site  Internet  au  client   − Source  :  agence  NETISIS  (professionnel  spécialisé)   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit  (prix  facturé  lors  de  la  prise  de  commande)     • Capacité  à  mettre  officiellement  en  ligne  le  site  Internet     − Source  :  interne  au  groupe  de  projet   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  référencer  le  site  Internet   − Source  :  interne  au  groupe  de  projet   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     43
  • 45.      RESSOURCES     • Poste  informatique  iMac   − Source  :  Fnac   − Coût  :  acquisition  personnelle  précédente  au  projet     • CS4  Master  Collection  version  complète  pour  Mac   − Source  :  site  d’ADOBE   − Coût  :  acquisition  personnelle  précédente  au  projet     • Pack  Microsoft  Office  pour  Mac   − Source  :  Fnac   − Coût  :  acquisition  personnelle  précédente  au  projet     • Moteur  de  recherche  sur  Internet   − Source  :  Google   − Coût  :  gratuit    NB  :  L’annonceur  devra  prévoir  deux  budgets  :   • Pour  la  réservation  du  nom  de  domaine  pour  son  site  Internet   − Source  :  OVH   − Coût  :  20,  96  €  HT  (25,  07  TTC)  par  an   • Pour  l’hébergement  de  son  site  Internet   − Source  :  OVH   − Coût  :  1,99  €  HT  (2,38  TTC)  par  mois   44
  • 46.    Pôle  stratégie  et  administration    COMPÉTENCES   • Capacité  à  analyser  la  demande   − Source  :  brief  annonceur   − Durée  :  2  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  analyser  la  situation   − Source  :  Analyse  quantitative  sur  le  prix  moyen  du  panier  vêtement  pour  des   femmes  de  18  à  25  ans  /  Analyse  quantitative  sur  la  concurrence.   − Durée  :  2  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  analyser  les  compétences  techniques   − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  3  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  analyser  les  compétences  en  gestion   − Source  :  interne  au  groupe  projet     − Durée  :  3  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  réaliser  un  benchmark   − Source  :  Analyse  sur  la  concurrence.   − Durée  :  3  jours   − Coût  :  gratuit     45
  • 47.     • Capacité  à  réaliser  un  mapping   − Source  :  Analyse  sur  la  concurrence  et  lannonceur.   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  réaliser  une  étude  de  la  concurrence   − Source  :  Données  quantitatives  et  qualitatives  sur  la  concurrence   − Durée  :  3  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  analyser  les  capacités  de  financements  et  les  coûts  potentiels   − Source  :  Données  quant  aux  possibilités  de  prêts  ou  aides  +  devis.   − Durée  :  3  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  prendre  en  considération  les  risques   − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  2  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  établir  un  planning  stratégique   − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  choisir  les  moyens   − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     46
  • 48.     • Capacité  à  définir  un  concept  pour  la  campagne   − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  rédiger  un  brief  pour  les  pôles  «  création  »  et  «  communication  »   − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  assurer  un  suivi  des  recommandations  stratégiques  quant  aux  réponses   des  pôles  au  brief   − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  38  jours   − Coût  :  gratuit      RESSOURCES  :       • Poste  informatique  Macbook  Pro  :     − Source  :  Fnac   − Coût  :  acquisition  personnelle,  hors  coût  du  projet       • Pack  Microsoft  Office   − Source  :  Fnac   − Coût  :  acquisition  personnelle,  hors  coût  du  projet       • Gantt  Project   − Source  :  Ganttproject.biz   − Coût  :  gratuit  (logiciel  open  source)     47
  • 49.    Pôle  communication  externe    COMPÉTENCES   • Capacité  à  sélectionner  un  lieu  en  adéquation  avec  la  marque   − Source  :  interne  au  groupe  projet  en  collaboration  avec  l’annonceur   − Durée  :  4  jours     − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  rechercher  des  prestataires  pour  la  soirée   − Source  :  interne  au  groupe  de  projet   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  demander  des  devis  pour  les  prestataires   − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  3  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  choisir  les  prestataires   − Source  :  interne  au  groupe  projet     − Durée  :  2  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  déposer  des  appels  d’offre  afin  de  choisir  des  hôtesses  pour  le  street   marketing     − Source  :  Site  du  CIJA8     − Durée  :  10  jours   − Coût  :  gratuit     48
  • 50.     • Capacité  à  choisir  des  hôtesses   − Source  :  interne  au  groupe  projet  en  partenariat  avec  l’annonceur   − Durée  :  9  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  briefer  les  hôtesses  et  à  lancer  l’opération  pour  le  street  marketing   − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  177,20  €  TTC     • Capacité  à  mettre  en  place  les  affiches   − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  10  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  démarcher  des  mannequins  non  rémunérées   − Source  :  interne  au  groupe  projet  en  partenariat  avec  l’annonceur   − Durée  :  2  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  organiser  une  journée  d’essayages  pré-­‐soirée   − Source  :  interne  au  groupe  projet  en  partenariat  avec  l’annonceur   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  organiser  une  journée  de  répétitions   − Source  :  interne  au  groupe  projet  en  partenariat  avec  l’annonceur   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     49
  • 51.     • Capacité  à  mettre  en  place  un  «  évènement  Facebook  »   − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  suivre  «  l’évènement  Facebook  »     − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  20  jours   − Coût  :  gratuit     • Capacité  à  assurer  la  gestion  opérationnelle  de  la  soirée   − Source  :  interne  au  groupe  projet   − Durée  :  1  jour   − Coût  :  gratuit      RESSOURCES   • Poste  informatique  MacBook   − Source  :  Fnac   − Coût  :  acquisition  personnelle,  hors  coût  du  projet       • Pack  Microsoft  Office   − Source  :  Fnac   − Coût  :  acquisition  personnelle,  hors  coût  du  projet       • Monographie  ‘Guide  pratique  des  réseaux  sociaux’   − Source  :  Bibliothèque  universitaire  Infothèque  ISIC   − Coût  :  gratuit  (emprunt)     50
  • 52.     • Monographie  ‘Communicator’   − Source  :  Bibliothèque  universitaire  Infothèque  ISIC   − Coût  :  gratuit  (emprunt)     • Fiche  de  dépôt  d’appel  d’offre   − Source  :  Site  du  CIJA   − Coût  :  gratuit     • Déclaration  auprès  de  la  SACEM  de  la  musique  en  fond  sonore  lors  du  défilé   − Source  :  Site  de  la  SACEM   − Coût  :  54,13  €  TTC9      NB  :   Le   groupe   projet   ne   prend   pas   en   charge   la   rédaction   des   contrats   de   travail.   Cette   tâche   est  attribuée  à  l’annonceur  et  son  entreprise.  Sachant  que  toute  entreprise  doit  avoir  un  comptable  (ce  dernier  ayant  suivi  un  enseignement  d’ordre  juridique)  il  sera  donc  amené    à  ratifier  le  budget  annuel,  ainsi  il  pourra  s’occuper  en  parallèle  de  la  ratification  des  contrats  de  travail10.           51
  • 53.  III. GANTT  :  COMPÉTENCES  ET  RESSOURCES    Ce  diagramme  recense  les  compétences  et  les  ressources  mises  en  œuvre  lors  de  la  réalisation  du  projet.           52
  • 54.     DIAGRAMME DE GANTTLe  projet  se  déroule  sur  une  période  de  12  semaines  entre  le  mois  de  février  et  le  mois  de  mai.  Il  est  donc  prévu  qu’il  s’achève  le  14  mai  2011.    Le   diagramme   est   organisé   par   semaine,   en   fonction   des   jours   ouvrés.   Par   contre,   aucune  coupure   n’a   été   effectuée   en   vue   de   démarquer   les   week-­‐ends.     De   fait,   certaines   tâches  commençant  en  fin  de  semaine  et  s’achevant  au  début  de  la  semaine  suivante  comporteront  2  jours  supplémentaires,  à  savoir  le  samedi  et  le  dimanche.      Légende  du  diagramme  Le  code  couleur  Il  correspond  aux  tâches  et  aux  missions  des  divers  acteurs  et  pôles  :    Jaune  :  Chef  de  projet  ;    Bleu  :  Pôle  stratégie  et  administration  ;    Mauve  rose  :  Pôle  technique  et  création  ;    Orange  :  Pôle  communication  externe  ;    Vert  kaki  :  Lancement  et  pilotage  du  projet  par  le  chef  de  projet.  NB  :   les   barres   de   couleurs   plus   foncées   pour   chaque   code   couleur   correspondent   à   l’ensemble   des  missions  pour  chaque  acteur  et  chaque  pôle.   53
  • 55.    Les  losanges  Dans   le   diagramme,   nous   avons   marqué   les   produits   livrables   qui   correspondent   à   nos  objectifs  intermédiaires  par  des  losanges.  Les  produits  livrables  correspondent  aux  produits  que   nous   présentons   à   l’annonceur   pour   qu’ils   soient   validés   de   manière   définitive.   Cette  initiative   introduit   une   réunion   de   tous   les   acteurs.   Quant   au   produit   livrable,   il   est   tout  résultat,   document,   mesurable,   tangible   ou   vérifiable,   qui   résulte   de   l’achèvement   d’une  partie  de  projet  ou  du  projet.    A   noter   que   nos   objectifs   intermédiaires   donc   les   livrables   n’ont   pas   été   précisés   dans   le  réseau  PERT.    En  qui  concerne  notre  projet,  les  livrables  seraient  les  suivants  :    Rédaction  dun  brief  pour  les  pôles  technique  et  création  et  communication  externe  ;    Livraison  client  du  print  ;    Mise  en  ligne  officielle  du  site  Internet  ;    Briefing  auprès  des  hôtesses  et  opération  street  marketing  ;    Gestion  opérationnelle  de  la  soirée.   54
  • 56.     55
  • 57.   MODALITE DE REPORTING 56
  • 58.     MODALITES D’EVALUATION DE LA REUSSITE DU PROJETQuant  aux  critères  et  aux  délais  de  ce  projet,  nous  sommes  satisfaits.  On  peut  dire  que  les  objectifs  retenus,  quant  au  travail  fourni,  sont  atteints.  De  plus,  les  délais  prévus  initialement  ont  été  respectés.    Si   c’était   à   refaire,   se   projet   se   déroulerait   de   la   même   manière   par   rapport   aux   objectifs  fixés.   Nous   avons   évalué   l’ensemble   de   l’environnement   du   projet.   De   fait,   nous   sommes   en  accord  avec  les  décisions  qui  ont  été  prises  tout  au  long  de  ce  projet.    En   revanche,   concernant   les   modalités   d’évaluation   de   la   réussite   de   ce   projet,   des  modalités  méthodologiques  peuvent  être  proposées.    Tout  d’abord,  au  moment  du  choix  définitif  du  projet,  deux  mesures  associées  ont  déjà  été  proposées  :   − La   définition   des   indicateurs   de   résultats  :   Cette   modalité   d’évaluation   s’attache   à   anticiper   les   événements   et   de   là,   à   décrire   le   processus   et   définir   les   moyens   de   pilotage.   Par   conséquent,   cette   évaluation   a   été   proposée   au   cours   du   projet,   notamment  lors  de  la  définition  des  compétences  en  gestion  et  techniques  de  chaque   acteur  mais  aussi,  lors  de  la  définition  des  risques.     − La  définition  du  scénario  de  mise  en  œuvre  :  cette  modalité  s’axe  sur  le  «  comment  »   mettre   en   œuvre   le   projet   et   se   rapporte   aux   coûts.   De   fait,   elle   a   également   été   étudiée  dans  la  partie  budget  de  ce  cahier  des  charges  et  aussi  via  le  recensement  des   ressources  et  compétences  de  l’équipe  projet.     57
  • 59.    En  ce  qui  concerne  les  modalités  d’évaluation  post  projet,  étant  donné  que  celui  est  relatif  au  lancement  d’une  marque  de  vêtement,  on  peut  l’évaluer  via  un  bilan  de  campagne.  En  effet,   suite   à   l’événementiel   en   mai,   un   bilan   de   campagne   permettrait   de   mesurer  l’efficacité   de   la   communication   visuelle   et   stratégique   mise   en   œuvre   lors   de   ce   projet.   Il  s’agit  d’apprécier  :    l’impact  qu’a  eu  la  campagne  marketing  (visibilité,  lien  à  la  marque)      la  compréhension  et  la  pertinence  du  message  véhiculé  (valeur  de  la  communication)      la  capacité  à  faire  évoluer  les  attitudes  en  faveur  de  la  marque  (image  de  la  marque   véhiculée,  valeur  incitative)    le  fonctionnement  média  (quel  est  le  seuil  minimal  d’efficacité)  Ces   éléments   d’étude   permettent   d’évaluer   si   la   campagne   marketing   a   été   remarquée   et   si  elle  est  liée  correctement  à  la  marque.  Par  la  suite,  la  mesure  de  la  notoriété  de  la  marque  sur  le  marché  peut  être  évaluée  via  un  baromètre  des  tendances.  L’objectif  est  de  suivre  dans  le  temps  la  situation  de  la  marque.  Il  s’agit   de   répertorier   les   chiffres   d’affaires,   mois   par   mois,   sur   l’année   précédent   celle   en  cours,   et   d’en   calculer   la   tendance.   Ainsi,   on   peut   visualiser   si   la   marque   acquiert   de   la  notoriété.   De   plus,   cette   évaluation   permet   de   voir   à   quel   moment   la   marque   a   le   mieux  fonctionné  et  de  mettre  en  relation  cette  période  avec  les  types  de  produits  vendus.  Ceci  en  vu   de   mieux   évaluer   quels   sont   les   produits   qui   se   vendent   le   mieux.   Cette   méthode   permet  donc  d’évaluer  la  situation  marchande  mais  aussi  d’en  adapter  l’offre.             58
  • 60.     BUDGETLes  coûts  en  ce  qui  concerne  le  pôle  technique  et  création  Suite  à  de  nombreuses  recherches,  demandes  de  devis  et  comparaisons,  le  choix  du  groupe  de  travail  s’est  porté  sur  deux  prestataires.  Le  premier,  Easy  Flyer,  est  un  imprimeur  discount  de  flyers,  affiches  et  cartes  de  visites.  Il  apparaît  moins  bon  marché  que  prestataires,  offre  un  meilleur  rapport  qualité/prix  comparé  à  ses  concurrents.    Le   second,   NETIZIS   /   NOVIATIS,   sera   chargé   de   la   création   du   site   internet   *(*cf.   Annexes  avec  le  devis  PDF  de  l’entreprise).  Cette  entreprise  propose  un  prix  très  compétitif  pour  un  site   très   complet,   ajouté   à   une   formation   téléphonique   afin   que   l’annonceur   puisse  s’occuper  lui-­‐même  de  son  site.  Le  prix  hors  taxe  est  de  950€  HT,  et  de  1  136,20€  TTC,  pour  un   site   d’une   dizaine   de   pages.   Le   prestataire   a   mis   à   disposition   l’adresse   d’un   site   de  présentation  pour  que  le  client  se  fasse  une  idée  du  site  :    <http://www.noviatis.info/demo/a2/normale>     59
  • 61.     Prestataire Produit Prix (TTC) Easy Flyer -­‐ 1000 flyers en 135gr -­‐ Impression recto en quadrichromie 68,17 € -­‐ Format 10cm X 15cm -­‐ Papier couché brillant Easy Flyer -­‐ 50 affiches en 135gr -­‐ Impression recto en quadrichromie 230,83 € -­‐ Format 40cm X 60cm -­‐ Papier couché brillant Easy Flyer -­‐ 1000 cartes de visite en 350g -­‐ Impression en quadrichromie 45,45 € -­‐ Format 5,5cm X 8,5cm -­‐ Papier couché mat -­‐ Site Internet d’une dizaine de pages NETISIS / -­‐ Colonne sur la gauche du site NOVIAZIS -­‐ Nom de domaine 20 €HT -­‐ Redirection 2 emails inclus -­‐ Hébergement professionnel 250 Mo 1136,20 € -­‐ Base de données 2Mo inclus -­‐ Bande passante 1Go inclus -­‐ Maintenance -­‐ Suivi daccessibilité et de référencement -­‐ Statistiques    NB  :   concernant   les   flyers,   affiches   et   cartes   de   visite,   il   faut   compter   une   hausse   de   3   x   5   €   pour  supprimer  le  logo  du  prestataire  des  produits.  Le  groupe  de  travail  conseille  fortement  de  choisir  cette  option   pour   les   cartes   de   visite.   Pour   les   flyers   et   affiches,   il   lui   est   aussi   conseillé   de   choisir   cette  option,  bien  qu’elle  soit  ici  de  moindre  importance.      TOTAL  (TTC)  :    1480,65  €  avec  le  logo  d’Easy  Flyer  sur  les  visuels.  <ou>  1495,65  €  sans  les  logos  d’Easy  Flyers  sur  les  visuels   60
  • 62.    Les  coûts  en  ce  qui  concerne  le  pôle  communication  externe     Produits Démarche Coûts (TTC) Lieu du défilé Ainsi, lexamination des candidatures se fera du 25 Avril au 5 avril 2011. Au terme de cette période de 9 jours, les quatre 0€ hôtesses devront être sélectionnées. Mannequins La créatrice et nous même ferons un casting sauvage afin de trouver les mannequins du défilé, si il n’y a pas assez de 0€ volontaire dans ses amis et anciennes clientes. Nous leur proposerons de faire cela sans rétribution. Hôtesses Besoin de quatre hôtesses, et ce durant toute une après midi 9 € brut/ heure (de 13h à 18h donc 5 heures de travail) soit 177,20 € Maquillage Collaboration avec une école desthétisme. Aucune rémunération, les étudiants étant là pour sentrainer et 0€ acquérir une expérience professionnelle Coiffure Collaboration avec une école de coiffure. Aucune rémunération, les étudiants étant là pour sentrainer et 0€ acquérir une expérience professionnelle Dépôt dappel Le dépôt dappel doffre se fera sur le site du CIJA afin de doffre trouver des candidates aux postes dhôtesses de street 0€ marketing. Forfait Obligation de payer un forfait à la SACEM pour diffuser de la 54,13 € SACEM musique en fond sonore. COUT TOTAL 231,33 €   61
  • 63.    Coût  total  du  projet  En  ce  qui  concerne  le  pôle  création  :    Le  lancement  de  la  marque  s’élève  à  1  480,65€  TTC.    Le   logo   de   l’imprimeur   sera   présent   sur   les   cartes   de   visites,   les   flyers   et   les   affiches.   Si  l’annonceur   choisit   de   faire   imprimer   ces   produits   sans   le   logo   de   l’imprimeur,   il   devra  rajouter  15€.  Le  coût  s’élèvera  alors  à  1  495,65€  TTC.    Pour  ce  qui  est  du  pôle  communication  externe  :    Le  coût  du  lancement  de  la  marque  s’élève  à  231,33€  TTC.  De  nombreux  partenariats,  avec  notamment  des  écoles  de  coiffures,  ont  permis  de  réduire  le  budget  prévu  pour  ce  pôle.    Le  coût  total  du  projet  :    Il  est  donc  de  1711,98€  TTC.    Dans  le  cas  où  l’annonceur  choisit  de  ne  pas  faire  apparaître  le  logo  de  l’imprimeur,  le  coût  total  subirait  une  hausse  de  15€  et  serait  donc  de  1726,98€  TTC.   62
  • 64.    Financements  par  des  organismes  spécifiques  Lanalyse  des  coûts  nous  a  montré  que  la  mise  en  place  et  le  lancement  de  la  marque  en  ce  qui  concerne  le  pôle  technique  et  création  sélève  à  près  de  1  300  €.  Les  moyens  financiers  de   lannonceur   nont   pas   été   précisés.   Nous   ignorons   donc   létendu   des   besoins   en  financement   de   la   jeune   créatrice.   Dans   tous   les   cas,   il   est   préférable   que   lannonceur  effectue  un  emprunt  plutôt  que  de  toucher  directement  à  son  capital.  Ce  dernier  sera  ainsi  conservé  et  sera  une  sécurité  en  cas  de  coup  dur.    Après  avoir  étudié  les  coûts,  nous  sommes  arrivés  à  la  conclusion  quun  emprunt  de  2500  €  sera   nécessaire.   Cette   somme   prévoit   une   réserve   de   1   200   €   qui   servira   à   couvrir   les  éventuels  imprévus.      Note  critique  Le   statut   de   jeune   créateur   dentreprise   nest   pas   toujours   stable   et   il   est   parfois   difficile  pour   eux   dobtenir   les   garanties   nécessaires   à   lobtention   dun   prêt.   La   proposition   la   plus  intéressante   dans   le   cas   qui   nous   concerne   serait   le   prêt   sur   lhonneur   proposé   par  lassociation  France  Initiative.      En   effet,   ce   prêt   sur   l’honneur   est   le   seul   à   offrir   un   taux   zéro   et   ne   demande   pas   de  garanties   personnelles.   Il   est   basé   sur   la   confiance   en   lemprunteur.   La   jeune   créatrice   est  une  personne  particulièrement  sérieuse.  Elle  a  suivi  une  formation  de  gestion  dentreprise  et  ne   se   lance   pas   dans   laventure   à   la   légère.   Sa   rigueur   lui   permettra   de   gérer   le  remboursement  du  prêt  sans  déborder  de  son  budget.  Ce  prêt  est  remboursable  dans  une  période  de  trois  à  cinq  ans.  En  loccurrence,  le  prêt  de  2  500  €  devrait  être  remboursé  sur  36  mois,  soit  69,4  €  par  mois  durant  quatre  ans.  Les  échéances  resteront  raisonnables.      Dans   le   cas   où   lannonceur   décide   demprunter   plus   de   5000   €   à   un   autre   organisme   que  France   Initiative,   il   devra   au   préalable   déposer   un   dossier   au   FGIF.   Cette   association   se  portera  garante  à  70%  de  la  somme  totale  du  prêt.  Ceci  facilitera  laccès  à  lemprunt.   63
  • 65.      Répertoire11  des  offres  actuellement  proposées  sur  le  marché      Caisse  sociale  de  développement  local  de  Bordeaux  -­‐  Prêt  entreprise:  prêt  de  1  500  €  à  12  000  €  pour  la  mise  en  route  dune  entreprise  (achat  de      matériel,  besoin  dun  fond  de  roulement,  ...).  -­‐  Prêt  de  dépannage  :  150  €  à  3  000  €  mis  à  disposition  pour  régler  une  dépense  imprévue.    Exemple   :   dépôt   de   garantie   pour   location   de   logement,   achat   équipements   ménagers,  réparations  véhicule,  chauffage,  sanitaire,  achat  véhicule,  financement  de  formation,  etc.    OSEO  Le   PCE   sadresse   à   toutes   les   entreprises,   en   phase   de   création   et   nayant   pas   encore  bénéficié   dun   prêt   bancaire   égal   ou   supérieur   à   deux   ans.   Prêt   de   2000   €   à   7000   €,   sans  caution  personnelle  ni  garantie.  Peut  être  obtenu  en  plus  dun  autre  prêt  bancaire  à  moyen  ou  long  terme.      Lassociation  France  Initiative      Propose   un   prêt   sur   lhonneur   qui   peut   aller   jusquà   7   800   €.   Il   suffit   dêtre   créateur  dentreprise  pour  en  bénéficier.  Taux  zéro,  sans  garantie  personnelle.  Le  créateur  sengage  à  rembourser   sur   lhonneur   dans   une   période   de   trois   à   cinq   ans.   La   Banque   Postale   a,   en  septembre,   passé   un   accord   avec   lassociation   France   initiative,   pour   faciliter   laccès   au  financement.      Le  FGIF  Aide   exclusivement   réservée   aux   femmes.   Ce   nest   pas   un   prêt,   mais   un   appui   afin   de  favoriser  laccès  des  femmes  aux  financements.  Le  FGIF  se  porte  garant  à  70  %  du  total  du  prêt,  de  5  000  €  jusquà  38  112  €.  Nimporte  quelle  créatrice  dentreprise  peut  déposer  un  dossier.  Le  prêt  doit  être  accordé  après  la  décision  du  FGIF  pour  obtenir  la  garantie.       64
  • 66.     COMMUNICATIONIV. COMMUNICATION  AUTOUR  DE  LA  MARQUE  DE  VETEMENT   − A  travers  ce  projet,  il  faut  proposer  à  la  créatrice  une  charte  graphique  qui  corresponde   à  ses  goûts  et  élaborer  une  réelle  identité  pour  son  entreprise.  Le  choix  du  logo  est  des   plus   important.   Il   doit   être   reconnaissable   très   facilement   par   le   client.   Plus   le   public   retiendra  le  logo,  plus  la  présence  de  la  marque  sur  le  marché  sera  importante.   −        Ainsi,   ce   projet   doit   permettre   à   la   créatrice   doptimiser   sa   communication.   De   fait,   développer  un  site  Internet  est  primordial  car  cet  outil  est  aujourd’hui  indispensable  à   la  réussite  dune  entreprise.  La  création  dun  site  vitrine  permettra  dassurer  un  relais   entre  Aurélie  P.,  la  marque,  et  le  consommateur  et/ou  le  prospect.     − De  même,  avoir  en  sa  possession  des  cartes  de  visites  agréables  à  la  vue  et  au  toucher   permettra   à   la   créatrice   de   charmer   le   client   facilement.   Elle   devra   donc   être   constamment   en   possession   de   ces   cartes   afin   de   promouvoir   à   tout   moment   son   entreprise.       −        Autre   moyen  :   Utiliser   également   des   relais   du   type   A   Little   Market12   permettant   de   créer  sa  propre  boutique  en  ligne  et  ouvrant  ainsi  la  possibilité  de  toucher  une  cible  à   une  échelle  géographique  moins  restrictive.     NB  :  La  stratégie  de  la  créatrice  peut  également  sétablir  via  le  bouche-­‐à-­‐oreille.  Bien  que  ce  biais  là  puisse   difficilement   être   quantifié,   ça   reste   un   moyen   important   de   diffusion   de   linformation.   A   ce   titre,   des   cartes   de  visites  seront  à  disposition  dAurélie  P.  pour  quelle  puisse  en  distribuer.   65
  • 67.    Organisation  de  la  communication  visuelle  et  du  site  Internet  Création  du  logo    Un  citoyen  moyen  est  soumis  à  près  de  2000  marques  par  jour.  Ceci  se  réfère  aussi  bien  à  la  publicité   à   la   radio,   à   la   télévision,   aux   affiches   publicitaires,   mais   aussi   aux   enseignes   de  magasins,   aux   vêtements   portés   par   les   personnes   de   son   entourage.   Les   marques   sont  omniprésentes.      Il  est  indispensable  pour  une  entreprise  d’avoir  un  logo  frappant  et  reconnaissable,  afin  de  ne   pas   être   fondue   dans   la   masse   des   marques.   Le   logo   doit   exprimer   les   valeurs   de   la  marque  tout  en  restant  facile  à  retenir.    En   l’occurrence,   le   dossier   traite   d’une   marque   de   vêtements   sur   mesure   destinés   à   des  jeunes   femmes.   En   visionnant   les   photos   des   créations,   on   ne   peut   que   constater  l’omniprésence  du  mannequin  de  couture  de  la  créatrice.  Le  logo  sera  donc  crée  autour  de  la  forme   d’un   mannequin   de   couture,   auquel   seront   rajoutées   des   touches   de   couleurs   vive,  beaucoup  de  courbes  et  de  fleur,  pour  rappeler  l’aspect  classieux  et  féminin  des  vêtements.      Aux  vues  des  compétences  techniques  à  disposition,  il  a  été  décidé  que  la  réalisation  du  logo  sera   dévolue   au   pôle   technique   et   création.   Ceci   permettra   de   réduire   le   budget   prévu   pour  les  coûts.     66
  • 68.  Création  d’affiches  et  de  flyers    La   marque   sera   lancée   le   14   mai   2011,   par   le   biais   d’une   soirée   défilé   organisée   dans  Bordeaux.   Afin   de   faire   connaître   l’évènement,   plusieurs   dizaines   d’affiches   seront  placardées   à   des   points   stratégiques   de   Bordeaux,   où   le   public   cible   est   susceptible   de  passer  :   facultés,   rues   commerçantes,   centre   ville,   restaurants,…   Elles   seront   aussi  placardées  à  des  lieux  de  passages,  comme  les  feux  rouges  ou  sur  des  lampadaires  proches  des  arrêts  de  tramway.  Les  flyers  seront,  quant  à  eux,  distribués  à  des  points  stratégiques  de  la  rue  Sainte  Catherine,  lieu  hautement  fréquenté  par  le  public  cible  et  le  public  indirect.    La  réalisation  graphique  mettra  en  avant  l’évènement  en  montrant  des  photos  des  créations,  en   précisant   le   lieu,   la   date   et   l’heure   de   l’évènement.   Les   couleurs   et   formes  correspondront   à   celles   choisies   pour   le   logo,   afin   de   créer   une   cohérence   globale.   Elle  informera  tout  en  charmant  le  destinataire.    Aux   vues   des   compétences   techniques   à   disposition,   il   a   été   décidé   que   la   réalisation  graphique  de  ces  affiches  et  flyers  sera  réalisée  en  interne  par  le  pôle  technique  et  création.  L’impression  sera  réalisée  par  un  prestataire  extérieur  au  groupe  de  travail.       67
  • 69.    Création  de  cartes  de  visite    Les   cartes   de   visite   sont   un   atout   indispensable   à   quiconque   cherche   à   se   faire   connaître.  Elles  permettent  de  laisser  une  trace  matérielle  chez  le  client,  ainsi  que  de  fournir  tous  les  renseignements   utiles   concernant   l’annonceur  :   nom   de   l’entreprise,   activité,   téléphone,  mail,    lieu  de  vente,  ou  encore  l’adresse  du  site  Internet.      Le   graphisme   respectera   les   couleurs   de   logo,   toujours   dans   l’optique   de   créer   une  cohérence  globale.      Aux   vues   des   compétences   techniques   à   disposition,   il   a   été   décidé   que   la   réalisation  graphique   des   cartes   de   visite   sera   effectuée   en   interne   par   le   pôle   technique   et   création.  L’impression  sera  réalisée  par  un  prestataire  extérieur  au  groupe  de  travail.      Création  d’un  site  Internet    Avec   le   développement   des   nouvelles   technologies,   l’enjeu   communicationnel   d’une  entreprise   se   joue   aujourd’hui   principalement   sur   Internet.   Il   est   primordial   d’être   équipé  d’un  site  sur  la  Toile,  afin  d’y  présenter  l’entreprise  ainsi  que  les  produits.  C’est  une  sorte  de  vitrine,  qui  doit  donner  capter  l’attention  du  client,  lui  donner  envie  de  collaborer  avec  cette  entreprise  et  pas  une  autre.    Aux   vues   des   compétences   techniques   à   disposition,   il   a   été   décidé   que   la   réalisation   du   site  sera  dévolue  à  un  prestataire  extérieur  au  groupe  de  travail.  Néanmoins,  l’ergonomie  et  la  disposition  du  site  seront  réalisées  seront  des  directives  imposées  par  le  groupe  de  travail.  Les   couleurs   et   formes   répondront   à   une   charte   graphique   définie,   encore   une   fois   pour  créer   une   cohérence   globale,   en   phase   avec   l’image   classieuse   et   féminine   de   la   marque.   Ci-­‐dessous   est   décrite   la   disposition   du   site,   telle   qu’elle   a   été   décidée   par   le   groupe   de   travail,  en  collaboration  avec  l’annonceur.     68
  • 70.      Hiérarchie  du  site  Internet      ACCUEIL  =         • Créations  :       o Vêtements   o Accessoires  :    Sacs    Bijoux    De  saison*     • La  créatrice  :   o Formation    le  Rêve  de  Lilie       • Contact      NB  :   *   De   saison   =   collections   de   saison,   type   gants/bonnets/écharpes   pour   l’hiver   &   foulard,   bandana   ou   autre  pour  l’été.     69
  • 71.  Description  des  sections      Vêtements  :   cette   page   est   consacrée   aux   vêtements.   L’internaute   pourra   voir   toutes   les  créations  déjà  réalisées,  aussi  bien  en  sur  mesure  qu’en  modèles  d’exposition.      Accessoires:   même   principe   que   pour   les   vêtements,   qui   est   de   présenter   les   collections  passées  et  présentes  de  toute  la  gamme  d’accessoires.    La   créatrice:   histoire   et   parcours   de   l’annonceur,   ainsi   que   de   la   marque,   le   Rêve   de   Lilie.  Ceci  créera  une  relation  avec  le  client,  et  qui  pourrait  s’avérer  décisif  dans  son  choix.      Contact  :  il  s’agit  ici  de  mettre  toutes  les  informations  utiles,  à  l’instar  du  nom  de  l’entreprise  et   de   l’annonceur,   de   l’adresse   mail,   de   l’adresse   du   local   de   création   (avec   plan   d’accès  depuis  le  tram)  ainsi  que  les  horaires  d’ouverture  et  le  numéro  de  téléphone  de  la  créatrice.      Après   avoir   étudié   les   sites   concurrents,   il   a   été   décidé   de   ne   pas   faire   figurer   le   prix   des  produits.  Ce  dernier  varie  selon  les  demandes  de  clients.  Un  vêtement  coutera  plus  ou  moins  cher,  selon  le  temps  de  travail  passé  dessus.           70
  • 72.       71
  • 73.    V. COMMUNICATION  AUTOUR  DE  L’EVENEMENT  Afin   de   promouvoir   cet   événement   et   d’assurer   une   bonne   organisation   en   amont,   la  distribution   de   flyers   et   la   mise   en   place   daffiches   à   Bordeaux   sont   inévitables   pour   veiller   à  une  bonne  communication  autour  de  cette  soirée  :   − Des   affiches   seront   proposées   à   des   commerces   du   centre   ville.   Notamment,   des   grands  magasins,  des  petites  boutiques  de  prêt-­‐à-­‐porter,  des  friperies/dépôts  vente,   des   parfumeries,   des   bars   et   cafés.   Il   serait   également   judicieux   de   diffuser   des   affiches   dans   les   commerces   des   campus   universitaires   et   dans   les   universités   de   Bordeaux.   − Des   flyers   seront   principalement   distribués   au   public   cible,   cest-­‐à-­‐dire   aux   jeunes   femmes   de   18   à   30   ans,   mais   aussi   au   public   secondaire,   susceptible   dacheter   les   produits.     − Une   soirée   ‘défilé’   qui   se   déroulera   dans   un   bar   à   ambiance   au   centre   ville.   L’organisation   dun   défilé   pour   le   lancement   de   la   marque   paraît   une   bonne   initiative.   Le  lieu  de  l’événement  doit  être  suffisamment  chic  pour  être  en  adéquation  avec  les   produits  de  la  marque.  La  créatrice  sera  présente  et  pourra  établir  un  contact  avec  les   acheteuses   potentielles.   Elle   laissera   à   disposition   des   clientes   et   clients   des   cartes   de   visites  qui  renseigneront  sur  le  nom  du  local  et  son  adresse,  ladresse  du  site  Internet,   et  ses  coordonnées  téléphoniques.     − Faire  un  buzz  sur  Facebook  qui  est  un  bon  outil  pour  communiquer  des  événements   rapidement.   Il   suffira   de   créer   un   événement,     d’inviter   l’entourage   de   la   créatrice,   leur   indiquant   de   faire   suivre   cette   information.   Via   cet   événement,   des   photos   des   produits   de   la   marque   seront   proposées   ainsi   que   la   publication   de   l’affiche   et   d’un   flyer.  Cet  événement  sera  créé  de  manière  à  ce  que  tous  les  utilisateurs  y  aient  accès   et  qu’ils  puissent  inviter  les  personnes  de  leur  choix.     72
  • 74.     − Mettre   en   place   un   plan   média   semble   intéressant   pour   promouvoir   l’événement.   Annonce  de  lévénement  ‘défilé’  pour  le  lancement  de  la  marque  dans  une  émission   de   radio   locale   (voir     avec   «  radio   campus  »).   Proposer   une   annonce   publicitaire   de   lévénement  "défilé"  pour  le  lancement  de  la  marque  auprès  de  la  presse  locale  serait   un  bon  moyen  à  envisager.  Cibler  la  presse  gratuite13  serait  un  choix  pertinent  car  il   est   parcouru   par   une   bonne   partie   de   la   population   bordelaise.   De   même   que   faire   appel  à  le  magasine  gratuit  Femin’In14  serait  judicieux  notamment  de  par  la  cible  de   cette   revue   qui   est   les   jeunes   femmes.   Envoi   d’un   "book"   auprès   de   journalistes   de   cette  presse  locale.  NB  :   Le   plan   média   est   une   éventualité.     Cette   démarche   reste   secondaire,   dans   le   sens   où   il   est  possible   que   la   communication   soit   suffisante   via   les   affiches,   les   flyers,   etc.   De   plus,   il   sera   prévu   que  si   le   budget   le   permet   suite   aux   dépenses   liées   aux   autres   activités   qui   semblent   être   plus  importantes.      Organisation  de  l’événementiel  Lorganisation  dun  événement  se  déroule  sur  une  période  plus  ou  moins  longue  en  fonction  du   type   de   prestation   fournie.   Ici   lorganisation   se   fera   du   11   avril   au   13   mai,   soit   sur   une  période  de  un  mois  environ  avant  la  soirée  même  du  défilé.    La  date  du  défilé  Elle  est  fixée  au  vendredi  13  Mai  2011.     73
  • 75.    Dépôt  dappel  doffre  ?  Il   est   possible   de   collaborer   avec   des   agences   d’hôtesses   d’évènementielles,   ainsi   toute   la  partie  «  Dépôt  de  candidature,  recherche  et  choix  des  hôtesses  »  sera  traitée  par  l’agence.  Nous  n’aurons  donc  que  nos  critères  à  définir  auprès  de  l’agence.    En   revanche,   les   commissions   d’une   agence   d’hôtesses   évènementielles   sont   trop   élevées  par  rapport  à  notre  budget.  Il  paraît  donc  plus  judicieux  de  poster  directement  des  annonces  au  Cija.  Les  contrats  de  travail  seront  donc  à  la  charge  de  l’annonceur.        Pour   cela   nous   déposerons   un   appel   doffre   au   CIJA   de   Bordeaux   (Centre   dInformation   Jeunesse   en   Aquitaine)   qui   sera   édité   sur   papier   dans   leurs   locaux   et   sur  leur  site  internet15.  Le  premier  dépôt  dappel  doffre  se  fera  en  date  du  11  Avril   2011  et  sera  renouvelé  trois  fois.  Les  dépôts  devront  être  faits  dans  une  période  de   10jours  maximum,  le  dernier  jour  étant  le  22  avril  2011.   74
  • 76.    Choix  des  hôtesses  Ainsi,  lexamination  des  candidatures  se  fera  du  25  Avril  au  5  avril  2011.  Au  terme  de  cette  période  de  9  jours,  les  quatre  hôtesses  devront  être  sélectionnées.      Nous  recherchons  quatre  jeunes  femmes  âgées  de  20  à  25  ans.    Il   est   nécessaire   de   travailler   avec   des   hôtesses   à   qui   le   public   cible   peut   s’identifier.   Il   ne  faut   pas   des   mannequins   professionnels   mais   plutôt   de   jeunes   femmes   qui   ont   une   certaine  prestance,   de   jeunes   femmes   que   l’on   a   plaisir   à   regarder   et   qui   pourraient   susciter   une  certaines   jalousie   féminine,   une   jalousie   synonyme   d’   «   envie   ».     Il   est   bien   connu   que   les  femmes   regardent   souvent   la   manière   dont   s’habillent   les   autres,   la   façon   qu’elles   ont   de   se  mettre  en  valeur.    Il  serait  donc  intéressant,  pour  toucher  tout  type  de  femme  correspondant  au  public  cible,  de  trouver  un  ensemble  d’hôtesses  hétéroclite  :     -­‐      Une  jeune  femme  brune,  un  peu  typée,  avec  la  peau  mate,  environ  1m75,  taille  38   -­‐      Une  jeune  femme  blonde,  type  scandinave,  environ  1m68-­‐70,  taille  40   -­‐      Une  jeune  femme  auburn,  avec  des  tâches  de  rousseurs,  assumant  cet  aspect            «  roux  »  que  tant  de  monde  dénigre.     -­‐    Une  jeune  femme  asiatique  aux  allures  occidentales     75
  • 77.    Lieux  stratégiques  du  street-­‐marketing  et  pourquoi  ?  Nous  posterons  deux  groupes  de  deux  hôtesses  dans  des  lieux  stratégiques  de  Bordeaux.  Il  est   nécessaire   que   les   hôtesses   croisent   en   plus   grand   nombre   notre   public   cible.   Ainsi  certains   quartiers   rassemblent   de   grandes   enseignes,   des   magasins   indépendants  correspondant  aux  attentes  de  la  cible  et  offrant  de  produits  à  tarifs  similaires.  Pour   des   raisons   de   sécurité,   les   hôtesses   se   déplaceront   donc   par   deux   dans   des   zones  clairement  définies  :    Le  premier   duo   se   déplacera   dans  la   rue   Sainte-­‐Catherine.   La   zone   sera   délimitée   par   les   arrêts   de   Tram   «     Sainte-­‐Catherine  »   (Cours   Alsace-­‐Lorraine)   et   «     Grand   Théâtre  ».   Le   début   de   la   rue   Sainte-­‐Catherine   (de   la   Victoire   à   l’arrêt   Sainte-­‐ Catherine)  a  été  négligé  volontairement  puisque  les  magasins  présents  n’offrent  pas   les  mêmes  produits  et    ne  ciblent  pas  la  même  clientèle.      Le  second  duo  distribuera  les  flyers  dans  la  rue  Porte-­‐Dijeaux  depuis  le  croisement  de   la  Rue  Sainte-­‐Catherine,  jusqu’à  Gambetta.    Lopération   de   Street-­‐marketing   se   déroulera   le   6   avril   2011.   Au   préalable,   les   hôtesses  devront  assister  à  un  briefing  une  demi-­‐heure  avant  pour  quun  membre  du  groupe  projet  détermine  la  cible  à  atteindre  et  explique  nos  attentes  auprès  des  quatre  jeunes  femmes.    Lieux  stratégiques  pour  laffichage  Sur  une  période  de  10  jours,  une  centaine  daffiches  devront  être  exposées,  à  compter  du  19  avril  au  2  mai  2011.    Les   affiches   devront   être   posées   aux   alentours   des   universités,   dans   la   rue   Sainte-­‐Catherine,  sur   la   place   de   la   Victoire,   sur   les   certains   arrêts   de   tram   de   la   ligne   B   (Montaigne-­‐Montesquieu,   Peixotto,   Forum,   St   Genes,   Victoire,   Hotel   de   Ville,     Gambetta,   Quinconces).  En   effet   la   ligne   B   est   la   voie   de   Tram   la   plus   fréquentée   par   notre   public   Cible   car   elle  dessert  les  rues  commerçantes,  les  correspondances  avec  les  trams  A  et  C  et  les  universités.   76
  • 78.    Sélection  du  lieu  en  adéquation  avec  l’image  de  la  marque  La   clientèle   que   nous   recherchons   n’est   pas   une   clientèle   de   haut   de   gamme   mais   elle   a   des  attentes   et   des   besoins   particuliers   qui   la   définissent   comme   une   clientèle   relativement  aisée.  Ainsi  nous  allons  choisir  un  lieu  «    cosy  »  adapté  à  une  clientèle  féminine.    Léquipe   projet   fera   une   sélection   de   quatre   ou   cinq   bars   répondant   aux   critères.   La  visite  des  bars  par  un  membre  du  groupe  projet  se  fera  sur  une  période  de  4  jours,  du  11  au  14  avril.  A  la  suite  de  celle  ci,  un  bar  sera  retenu.    Léquipe  projet,  après  concertation,  a  décidé  que  le  défilé  se  déroulera  à  lArt-­‐Scène  :    36  Rue  du  Pont  de  la  mousque,  33000  Bordeaux.    Recherche,  demande  de  devis  et  choix  des  prestataires  Les  prestataires  recherchés  sont:  − Des  agences  dhôtesses  événementielles  :  Les  devis  que  nus  avons  reçus  ne  seront  pas   pris  en  compte  car  le  montant  demandé  est  trop  important  pour  notre  budget.  − Des   écoles   desthétisme   :   nous   recherchons   des   écoles   pour   collaborer   avec   les   enseignants   afin   de   pouvoir   avoir   des   étudiants   pour   faire   le   maquillage   de   nos   mannequins  − Des   écoles   de   coiffures:   en   suivant   le   même   principe,   nous   collaborerons   avec   des   étudiants  en  coiffure  pour  soccuper  de  nos  mannequins.    La  recherche  de  ces  prestataires  se  fera  le  15  avril.  Nous  demanderons  des  devis  à  compter  du   18   avril   jusquau   20   avril   2011   et   notre   choix   définitif   se   fera   le   21   et   22   avril   2011.   La  recherche   de   ces   prestataires   se   fera   le   15   avril.   Nous   demanderons   des   devis   à   compter   du  18  avril  jusquau  20  avril  2011.  Notre  choix  définitif  se  fera  le  21  et  22  avril  2011.       77
  • 79.    Recherche  et  choix  des  mannequins  Nous   cherchons   des   mannequins   non   rémunérés   les   10   et   11   Mai.   Pour   cela,   léquipe   projet  se   rendra   aux   endroits   où   se   dérouleront   le   street-­‐marketing.     Nous   chercherons   des   jeunes  femmes   correspondant   à   la   cible   principale.   Nous   les   démarcherons   en   direct   en   leur  expliquant  en  quoi  consiste  notre  démarche.  La  sélection  ne  sera  pas  «  pointilleuse  »,  nous  recherchons   des   jeunes   femmes   élancées,   dynamiques   et   souriantes.   Une   bonne  présentation  reste  tout  de  même  de  rigueur.  Entre  8  et  10  mannequins  seront  nécessaires  afin  que  le  défilé  soit  attrayant.  En  cas  de  manque,  lannonceur,  ayant  déjà  confectionné  des  vêtements  sur  mesure,  pourra  demander  à  ses  clientes  de  défiler.    Mise  en  place  et  suivi  de  lévénement  Facebook  Lévénement  sur  Facebook  sera  annoncé  le  18  Avril  2011  et  suivi  pendant  20  jours.  Une   communication   sur   les   réseaux   sociaux   semble   nécessaire.   Les   réseaux   sociaux  apportent   une   visibilité   sur   le   web   grâce   à   la   rapidité   de   transmission   dinformation.   Des  groupes  sur  la  mode  bordelaises  ou    des  «  fanPages  »  d’autres  créatrices  existants  déjà,  nous  pourrons  ainsi  envoyer  une  invitation  à  de  nombreuses  jeunes  femmes.    Léquipe  projet  devra  assurer  un  suivi  de  lévénement  Facebook  avant,  pendant  et  après  le  défilé.   Lannonce   devra   être   mise   à   jour   (avec   des   relances)   tous   les   deux   jours.   Les  invitations  seront  sans  cesse  renouvelées.  A  travers  cet  événement,  il  nous  sera  possible  grâce  aux  réponses  des  invitées  de  soccuper  de  la  gestion  opérationnelle  de  la  soirée.         78
  • 80.    Présentation  de  l’événement  sur  Facebook    Gestion  opérationnelle  de  la  soirée  Elle  se  déroulera  le  jour  même,  cest  à  dire  le  vendredi  13  mai,  dans  le  lieu  choisi,  lArt  Scene.    Grâce  à  lévénement  Facebook,  nous  serons  en  mesure  de  déterminer  approximativement  le  nombre   de   personnes   présentes.   Ainsi   il   sera   possible   de   disposer   les   chaises   et   tables   en  fonction   de   la   place   que   nous   voulons   pour   le   défilé   même.   Le   gérant   du   bar   pourra   donc  adapter  son  comptoir  et  le  débit  de  boisson.    Un   test   pour   les   éclairages   sera   nécessaire.   Une   pièce   dans   le   fond   du   bar   sera   mise   à  disposition  entant  que  «  loge  ».         79
  • 81.   ANNEXE A : DEVIS NETIZIS 80
  • 82.     81
  • 83.   82
  • 84.   83
  • 85.   84
  • 86.   85
  • 87.     GLOSSAIREBenchmark  :    Le  benchmark  est  dans  un  contexte  marketing  une  démarche  d’observation  et  d’analyse  des  performances   atteintes   et   des   pratiques   utilisées   par   la   concurrence   ou   par   des   secteurs  d’activité   pouvant   avoir   des   modes   de   fonctionnement   réutilisables   par   l’entreprise  commanditaire  du  benchmark  Source  :  <http://www.definitions-­‐marketing.com/Definition-­‐Benchmark>    (consultée  le  12/03/11)      Brief  :    Le   brief   est   un   document   plus   ou   moins   long   ou   une   réunion   dont   l’objectif   est   de  présenter  les  faits  nécessaires  à  une  agence  chargée  de  formuler  une  proposition  pour  une   action   ou   une   création   marketing.   Le   brief   expose,   entre   autres,   les   objectifs   et   la  stratégie  de  l’annonceur  et  éventuellement  un  budget  et  les  contraintes  d’action.  Le  brief  peut   concerner   une   campagne   publicité   média,   une   opération   évènementielle,   une  opération  promotionnelle,  une  création  de  site  Internet,  etc.  Source  :  <http://www.definitions-marketing.com/Definition-Brief>    (consultée  le  12/03/11)      INPI  L’INPI   ou   Institut   National   de   la   Propriété   Industrielle   est   chargé   de   la   gestion   des  marques  et  des  brevets.  C’est  auprès  de  l’INPI  que  doit  se  faire  la  recherche  d’antériorité  préalable  au  dépôt  d’une  marque  car  l’organisme  gère  le  registre  national  des  marques  qui  comptabilise  près  d’un  million  de  marques  sur  les  différentes  classes  de  produits  Source  :  <http://www.definitions-marketing.com/Definition-INPI>    (consultée  le  12/03/11)      Mapping  Représentation   graphique   en   deux   dimensions   qui   permet   de   visualiser   le   positionnement  de   différentes   marques,   produits   ou   sociétés   en   fonctions   de   2   critères   (prix,   qualité   perçue,  modernité,  etc.).  Ce  sont  les  2  critères  retenus  qui  correspondent  aux  axes  et  qui  permettent  de  positionner  les  marques  sur  le  graphique  et  de  les  situer  les  unes  par  rapport  aux  autres  Source  :  <http://www.definitions-­‐marketing.com/Definition-­‐Mapping>  (consultée  le  12/03/11)   86
  • 88.    Print  :  Le  print  est  l’ensemble  des  médias  imprimés,  à  savoir  la  presse  et  l’affichage  (flyer,  affiche,  etc.),  par  distinction  avec  les  médias  de  l’audiovisuel  qui  correspondent  à  la  TV,  la  radio,  le  cinéma  et  Internet.  Source  :  <http://www.mercator-­‐publicitor.fr/lexique-­‐publicite-­‐definition-­‐print>      (consultée  le  12/03/11)      Référencement  d’un  site  Le   référencement   est   lensemble   des   techniques   qui   permettent   dinscrire   un   site   dans   les  moteurs   de   recherche   ou   dans   les   annuaires.   Le   référencement   est   souvent   associé   au  positionnement   qui,   quant   à   lui,   représente   lart   doptimiser   la   place   du   site   dans   les  réponses  fournies  par  les  moteurs  de  recherche.  Source  :  <http://www.e-­‐visibilite.com/referencement-­‐site/definition-­‐referencement.php>  (consultée  le  12/03/11)      Street  marketing  Opérations  de  communication  dans  la  rue.  A  travers  cette  démarche,  les  marques  vont  au-­‐devant   des   consommateurs.   Parmi   les   techniques   du   street   marketing   on   retrouve   les  hommes   sandwiches   et   la   distribution   de   prospectus   ou   autres   objets   publicitaires   dans   la  rue.  Source  :  <  http://www.mercator-­‐publicitor.fr/lexique-­‐publicite-­‐definition-­‐street-­‐marketing>    (consultée  le  12/03/11)      Webdesign  Le   webdesign   correspond   à   lensemble   des   étapes   nécessaires   à   la   création   dun   site  Internet.   Le   webdesign   prend   en   compte   la   création   de   charte   graphique,  larborescence...   Le   webdesign   a   pour   objectif   de   valoriser   limage   du   propriétaire   du  site  en  créant  des  éléments  graphiques  et  de  renforcer  son  identité  visuelle.  Source  :  <http://www.graphic-evolution.fr/definition/webdesign-30.html>  (consultée  le  12/03/11)             87
  • 89.     BIBLIOGRAPHIESources  consultées  Monographies  FANELLI  M.  Guide  pratique  des  réseaux  sociaux  :  Twitter,  Facebook...des  outils  pour  communiquer.  Paris  :  Dunod,  2010.  240  pages.  EAN  9782100547302  HOUGRON  T.  La  conduite  de  projets  :  Les  81  règles  pour  piloter  vos  projets  avec  succès.  Paris  :  Dunod,  2001.  399  pages.  ISBN  2100054074  LENDEVIE  J.,  DE  BAYNAST  A.  Publicitor  :  360  °  communication  on  line  off  line.  Paris  :  Dunod,  2008.  (7è  éd.).  669  pages.  ISBN  9782100519729    MONNEYRON  F.  La  mode  et  ses  enjeux.  Paris  :  Klincksieck,  2005.  ISBN  2252035331  WESTPHALEN  M-­‐H.  Communicator  :  Toute  le  communication  dentreprise.    Paris  :  Dunod,  2009.  512  pages.  EAN  9782100525515    Site  Internet  Ministère  de  l’Agriculture,  de  l’Alimentation  et  des  Affaires  rurales  de  l’Ontario.  Comment  évaluer  la  faisabilité  dun  projet  dentreprise  :  Fiche  technique  (en  ligne).  Omafra  :  2006.  (Consulté  le  27/02/2011).  Disponible  sur  :  <http://www.omafra.gov.on.ca/french/busdev/facts/03-­‐052.htm>    Ayant   un   manque   de   connaissances   sur   la   démarche   à   adopter   pour   réaliser   une   étude   de  faisabilité,   nous   avons   effectué   des   recherches   sur   Internet.   De   fait,   suite   à   la   lecture   de  diverses   sources,   nous   avons   accordé   une   importance   particulière   à   ce   site.   Il   propose   une  fiche  technique  détaillée  de  toutes  les  étapes  d’une  étude  de  faisabilité  illustrées  d’exemples  concrets.   Nous   nous   sommes   donc   appuyés   sur   ce   document,   en   complémentarité   de   votre  cours,  pour  rédiger  notre  dossier.           88

×