Enquête RegionsJob : emploi et réseaux sociaux, deuxième édition
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Enquête RegionsJob : emploi et réseaux sociaux, deuxième édition

on

  • 13,317 views

Les résultats complets de la deuxième édition de l'enquête RegionsJob sur l'utilisation des réseaux sociaux par les candidats et les recruteurs.

Les résultats complets de la deuxième édition de l'enquête RegionsJob sur l'utilisation des réseaux sociaux par les candidats et les recruteurs.

Statistics

Views

Total Views
13,317
Views on SlideShare
8,481
Embed Views
4,836

Actions

Likes
12
Downloads
532
Comments
0

28 Embeds 4,836

http://www.se-faire-recruter-autrement.com 1824
http://www.blogdumoderateur.com 1672
http://moderateur.blog.regionsjob.com 365
http://www.metiers-du-web.com 363
http://www.modesrh.com 274
http://bertiaux.fr 129
http://www.scoop.it 69
http://se.faire.recruter.autrement.over-blog.com 40
http://www.slideshare.net 28
http://feeds.feedburner.com 24
http://jobs-mkg.com 9
http://www.paperblog.fr 8
http://webcache.googleusercontent.com 4
http://tweets.spotpink.com 4
http://translate.google.com 4
http://paper.li 3
https://si0.twimg.com 2
http://static.slidesharecdn.com 2
http://jju.blogdumoderateur.regionsjob.dom 2
url_unknown 2
http://messagerie-12.sfr.fr 1
http://modesrh.regionsjob.dom 1
https://twitter.com 1
http://groupe.regionsjob.com 1
http://messagerie-13.sfr.fr 1
http://messagerie-11.sfr.fr 1
http://pigeindexeroff2 1
http://www.digimind-evolution.com 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Enquête RegionsJob : emploi et réseaux sociaux, deuxième édition Document Transcript

  • 1. 2 édition ème par Résultats de l’enquête effectuée du 23/11/2010 au 09/01/2011
  • 2. SOMMAIRE 3 da nts Méthodologie et profil des répon 5 r un emploi Les moyens pour recruter et trouve 7 eaux sociaux Les profils recherchés sur les rés 10 d’emploi Identité numérique et recherche 13 iaux : quels résultats ? Le recrutement sur les réseaux soc 16 en 10 chiffres Conclusion : l’enquête résumée 17 A propos de RegionsJob SAS
  • 3. MéthOdOlOgIEEnquête effectuée en ligne sur les sites du réseau RegionsJob du 23 novembre 2010 au 09 janvier 2011 auprèsd’un échantillon de 2 526 candidats et 379 recruteurs.PROFIl dES RéPONdANtS 54 % 46 % des utilisateurs des réseaux sociaux sont actuellement en poste. Base : utilisateurs des réseaux sociaux - N=762 Base : N=2526 Age des répo ndan ts Base : N=2526 10 % 29 % 29 % 24 % 8 % - de 25 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 54 ans 55 ans et + Nive au d’étu des Rech erch e ou veill e sur la fonc tion 25% 25% 30% Base : en recherche d’emploi 28% ou en veille - N=2400 21% 13% 12% 10% 10% 9% 9% 6% 3% Autre Bac+5 et + Bac+3 Bac+2 Bac BEP/CAP e/ ion tre l tin n rie e ion cia ke tio iqu Bac+4 ) g RH nc st nie Au ct er ar a na ge at M ic re mm gé rm /fi if ( un Di In oit t fo Co mm dr stra In Co in i m Ad 3
  • 4. Co Re ns sp ult on an sa ts ble RH 24% Ch re cr ar ut em Base : N=379 gé de en re t 15% Di cr ut Base : N=379 rig em Fonc tions ea en 4 - de 25 ans nt t % 14% d’e 59 nt re % pr ise 13% RR Age des répo ndan ts H Au /D tre RH 12% fo nc tio nR H 5% As sis ta 25 à 34 ans 43 nt 41 % RH % 3% Au tre 14% Se rv ice au xe 35 à 44 ans nt 31 500 à 999 salariés 250 à 499 salariés 100 à 249 salariés 1000 salariés et + 50 à 99 salariés 10 à 49 salariés 0 à 9 salariés % Co repr ns is eil es 34% /A Ve ud nt 16% e / Indu it Di str str ie ib 10% B En anq Info ution se 9% ign ue rm 7% 7% / A atiq Sect eurs En eme ssu ue 7% er n r 16 gie t / F anc 45 à 54 ans % / E orm e nv iro ation n 5% 4% Nom bre de sala riés 12% Tra Bâ nem ns ti e 14% po men nt rt 15% To /L t/B ur o E ism Ser S gi e / vice erv stiq Hô au ice ue te lle x pa publ rie rt ic / R icul es ier 21% s 6 ta 2% 2% 1% 1% 1% Ge 55 ans et + ur % sti on Im atio m n 24% /F ina Sa obi nc nté lier e/ / Ad Soc mi ia nis l tra tif 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% Au tre 6%4
  • 5. lES MOyENS POuR REcRutER Et tROuvER uN EMPlOIles sites emploi sont plébiscités par les candidats comme les recruteursLes jobboards sont plébiscités dans la recherche d’emploi et le recrutement. Ils sont utilisés par 98% des candidatset 87,3% des recruteurs sondés. Suivent les candidatures spontanées (respectivement 68% et 73%) et l’Apec (49% et65,2%). En queue de peloton, on retrouve l’intérim, la presse et les réseaux sociaux. L’utilisation de ces derniers restemarginale, surtout côté candidats où ils se classent derniers avec 30% d’utilisateurs. 98% 87% Recruteurs - N=379 Candidats - N=2526 73% 68% 69% 65% 58% 54% 49% 47% 49% 49% 41% 42% 41% 33% 33% 30% 26% 25% 7% tre x ise em e re H ta el t es loi ec i rim mp et se ta es n plo en iau ut s d nt t R tio op nn d’e rn Au né pr Ap es on ur té em oc cr et l’e rne es te co rso sp idat Pr In re bin ffr s In xs de inte le pe nd Ca au Pô d’oSite au Ca se te se Si Ré Ré Quels moyens utilisez-vous pour recruter/rechercher un emploi ?les réseaux sociaux jugés peu importantsUtilisation et importance ne vont pas forcément de pair. S’ils sont 49% à utiliser les réseaux sociaux, seuls 22% desrecruteurs les placent parmi les trois outils qu’ils jugent les plus importants. Les jobboards sont largement en tête dans cedomaine (80%). Candidatures spontanées, sites RH et Apec suivent au classement mais ne font pas l’unanimité (entre 32et 35%). Du côté des candidats, le constat est le même. Les sites d’offres d’emploi dominent, 91% des sondés les classantdans les 3 moyens de recherche d’emploi les plus importants. Le Pôle emploi (41%), les candidatures spontanées (37%)et l’Apec (27%) suivent de loin. Les réseaux sociaux sont derniers à égalité avec la presse, avec seulement 9%. 91% Recruteurs - N=379 85% 79% Recruteurs utilisateurs réseaux sociaux - N=186 Candidats - N=2526 45% 38% 41% 35% 34% 33% 31% 32% 28% 27% 25% 26% 21% 20% 22% 20% 19% 19% 19% 18% 9% 10% 11% 8% 9% 5% 4% Sites Internet Candidatures Site internet RH Réseau personnel Réseaux Cabinets de Pôle emploi Intérim Presse Apec cooptation sociaux recrutementd’offres d’emploi spontanées de l’entreprise Quelle importance ont actuellement ces différents moyens pour vos recrutements / votre recherche d’emploi ? 5
  • 6. Pas de décollage pour les réseaux sociaux les consultants Rh plus actifs que les recruteurs Quand on demande aux candidats quels outils vont avoir Les consultants RH sont beaucoup plus présents que les le plus d’importance dans le futur, l’Apec (18%) et le Pôle autres recruteurs sur les réseaux sociaux (64% contre emploi (25%) chutent lourdement. Les jobboards restent 44,4%) mais aussi sur les jobboards (92% contre 86%). Ils jugent également plus importants les sites emploi (91%) en tête (81%), loin devant le réseau personnel (37%) et les et les réseaux sociaux (33%) que les autres recruteurs candidatures spontanées (33%). Les réseaux sociaux ne (75% et 19%). D’une manière générale, les recruteurs décollent pas (22%). Du côté des recruteurs, les jobboards utilisant les réseaux sociaux sont ceux qui jugent les gardent leur leadership. 78% des personnes interrogées jobboards les plus importants, 85% les classant dans jugent qu’ils seront importants dans le futur. Le site RH et les trois outils les plus utiles (contre 79% en moyenne dans le réseau personnel complètent le podium (40% et 39%), le panel). Un indice qui tend à montrer la complémentarité juste devant les réseaux sociaux (39%). La presse, le Pôle entre sites emploi et réseaux sociaux. emploi et l’intérim ferment la marche. 78% 81% Recruteurs - N=379 Candidats - N=2526 40% 39% 37% 39% 31% 29% 33% 27% 25% 25% 22% 19% 18% 20% 11% 11% 6% 7% 61% loi mp et 48% x ise em e es re H ta el t ta es ec i rim d’e rn se n plo en iau ut s d nt t R tio op nn né es te on ur 41% pr Ap es 40% té em oc cr et l’e rne 37% 38% ffr s In co rso sp idat 37% Pr In re bin xs 33% de inte le pe 33% d’oSite nd 32% Ca au Pô au Ca 27% se te 25% 25% se Si Ré Ré 10% Quels moyens auront selon vous le plus d’importance dans vos recherches de candidats / d’emploi ? 91% Consultants RH - N=91 75% Autres recruteurs - N=288 38% 37% 31% 33% 34% 33% 30% 25% 26% 23% 19% 19% 20% 13% 10% 8% 5% 2% se es n x rim ta el loi em e ta es i mp et t ise re H ec plo en iau tio ut s d op nn es nt t R d’e rn né on ur Ap té pr em oc cr et es te co rso Pr sp idat l’e rne In re bin ffr s In xs le pe de inte nd Pô Ca au d’oSite au Ca se te se Si Ré Ré Quelle importance ont actuellement ces différents moyens pour vos recrutements ?10080 92% Consultants RH - N=91 86% 75% Autres recruteurs - N=28860 68% 67% 65% 64% 62% 57% 56% 58%40 49% 44% 36%20 31% 27% 26% 22% 21% 0 5% 7% 5% em e rim se es t x ise tre re H ta es n ta el loi i mp et ec en ut s d plo iau tio nt t R op nn es né d’e rn on ur Au pr té Ap cr et em oc l’e rne es te co rso Pr sp idat In re bin ffr s In xs le de inte pe nd Ca au Pô d’oSite au Ca se te se Si Ré Ré Quels supports utilisez-vous pour recruter ? 80 70 6 60
  • 7. lES PROFIlS REchERchéS SuR lES RéSEAuX SOcIAuX les commerciaux, cibles prioritaires des recruteurs Les recherches des recruteurs correspondent fort logiquement aux profils les plus pénuriques. Ce sont ainsi les com- merciaux qui sont les plus chassés, attirant 61% des recruteurs. Suivent les profils administratifs, les ingénieurs et les informaticiens (entre 38 et 40%). Les profils en communication/marketing et direction sont les moins recherchés (33%). Les cadres sont des cibles clairement identifiées, puisque 90% des recruteurs les sourcent sur les réseaux sociaux. Soit beaucoup plus que les techniciens (40%), les employés (21%) et les stagiaires (13%). Profils présents et recherchés sur les réseaux sociaux 61% Candidats utilisant les réseaux 48% sociaux pour chercher un 40% 41% emploi, actuellement en 37% 39% 37% recherche ou en veille - N=732 33% 33% 32% 27% 25% 25% Recruteurs présents sur les réseaux sociaux dans le but 10% de recruter - N=208 e/ n g e ion rie tre ke n l ) cia nc stio tin iqu RH ar io nie Au ct M icat er at na e re gé /fi f (g mm rm un Di In fo oit ti mm Co dr istra In Co n mi Ad En termes de fonctions, quels types de profils recherchez-vous sur les réseaux sociaux ?80706050 94% les profils présents ne correspondent pas res Cad40 aux recherches des recruteurs 41%30 echniciens T20 s 22% Les candidats présents ne sont pas en adéquation loyé10 Emp avec les besoins des recruteurs. Ceux évoluant dans 13% 0 tagiaires S Profils recherchés le secteur Communication/Marketing sont les plus sur les réseaux sociaux 1% actifs, 47% utilisant les réseaux sociaux de manière riers Ouv professionnelle. Viennent ensuite, les informaticiens et Base : Recruteurs présents sur les réseaux sociaux les dirigeants (37%). Au contraire, la plupart des dans le but de recruter - N=208 commerciaux ne suivent pas cette voie (seulement 27%). En termes de niveaux de qualification, quels types de profils recherchez-vous sur les réseaux sociaux ? 7
  • 8. l’utilisateur type des réseaux sociauxL’utilisateur type des réseaux sociaux professionnels côté candidats est un homme en poste, âgé de 25 à 34 ans, résidantdans une ville de plus de 200 000 habitants, en veille sur le marché de l’emploi et possédant un Bac +5. D’une manièregénérale, plus le candidat a fait d’études et plus il aura tendance à être présent en ligne. La génération des répondantsne semble pas être une barrière, la proportion de personnes utilisatrices étant du même ordre quelle que soit leurtranche d’âge (de 26,5 à 33%). 29 % 31 % En recherche active En veille sur Ni en recherche d’un (nouvel) emploi le marché de l’emploi active, ni en veille Base : N=762 Age des répo ndan ts Base : N=762 27 % 33 % 31 % 28 % 27 % - de 25 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 54 ans 55 ans et + Taill e de l’agg lomé ratio n Qual ifica tion 39% 48% 28% 26% 25% 31% 28% 20% 18% 14% Autre Bac+5 et + Bac+3 Bac+2 Bac BEP/CAP bit 00 bit 000 an 0 bit 000 ts ts ts ts Bac+4 bit 00 an an an ha 00 0 ha 00 ha 10 ha 50 e2 à2 e à sd 00 +d 0 00 00 oin 50 1 M De De 8
  • 9. Nom bre de sala riés 45 % 54 % 0 à 9 salariés 10 à 49 salariés 64% 64% 50 à 99 salariés 37% 100 à 249 salariés 30% 250 à 499 salariés 37% Base : N=186 500 à 999 salariés 44% 1000 salariés et + 48% Age des répo ndan ts Base : N=186 53 % 54 % 49 % 41 % 32 % - de 25 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 54 ans 55 ans et + le profil du recruteur présent sur les réseaux sociaux Sect eurs Les recruteurs des petites entreprises (moins de 50 salariés) sont les plus présents sur les réseaux 64% sociaux. Leurs faibles besoins en recrutements et leurs 55% 54% budgets RH réduits semble une explication logique 50% 46% à ce phénomène. Les hommes sont légèrement plus 42% présents que les femmes (54,2% d’entre eux utilisent 33% 34% les réseaux sociaux pour leur recrutement contre 45,5% des femmes). L’âge semble être un facteur plus déterminant que pour les candidats. Les moins de 34 ans sont de loin les plus actifs. Pour ce qui est des fonctions, les consultants RH sont ceux qui utilisent le plus les réseaux sociaux, les DRH fermant la marche. RH t t ise tre H H RH en en DR nR Au pr em em ts nt H/ tio re an ta ut ut RR nt nc sis ult cr cr d’e fo As ns re re tre nt Co ble de ea Au sa gé rig on ar Di Ch spRe 9
  • 10. IdENtIté NuMéRIQuE Et REchERchE d’EMPlOIune prise de conscience sur la problématique de l’identité numériqueLes internautes semblent de plus en plus attentifs à la problématique de l’identité numérique. Ils sont ainsi 75% à avoirfermé l’accès à leur profil Facebook au grand public, contre 68% l’an dernier. 30% des sondés déclarent vérifier aumoins une fois par mois les résultats de recherche pour leur nom/prénom. Cette proportion est plus marquée du côtédes utilisateurs de réseaux sociaux (40%). Ils ne sont pourtant que 7% à penser s’être déjà fait écarter d’un processusde recrutement à cause de leur réputation en ligne. 68 % 75 % Oui Non Base : utilisateurs de Facebook - N=2001 2010 Aujourd’hui Avez-vous fermé l’accès de votre profil Facebook au grand public ? 39% 37% 33% Base : tous - N=2526 23% 21% Utilisateurs des 14% réseaux sociaux 10% Base : utilisateurs des 8% 8% 6% réseaux sociaux - N= 762 rs ois is is s ine ma mo jou rm ma Ja les les pa se us us is les fo To To e es ’un ut sd To oin M Vérifiez-vous ce qui se dit sur vous en tapant vos ‘nom + prénom’ sur les moteurs de recherche ? des personnes considèrent que les informations en ligne 1 4 ghi 2 abc 3 def les concernant les ont déjà empêchées d’obtenir un travail 5 jkl 7 pqrs 6 mno 8 tuv * 9 wxyz 0+ # Base : tous - N=2526 10
  • 11. la e-réputation, enjeu crucial pour les entreprisesLes candidats utilisent de plus en plus le web pour trouver des informations sur les entreprises ou sur l’actualité de leursecteur. Plus de 88% des sondés indiquent ainsi se renseigner en ligne avant de postuler. Et plus de la moitié a déjàabandonné l’idée de postuler suite aux informations trouvées. A contrario, plus de 77% des candidats ont répondu à uneannonce car ces traces étaient positives. Les entreprises ont donc une vraie carte à jouer en maîtrisant leur e-réputation. OuiAvant de répondre à une annonce, faites-vous des Nonrecherches en ligne sur l’entreprise concernée ? 89 % Base : tous - N=2526 OuiAvez-vous déjà abandonné l’idée de postuler 50 Nonau sein d’une entreprise suite à des informations % Base : ceux qui sontnégatives la concernant trouvées en ligne ? influencés par les résultats trouvés - N=1783 OuiA contrario, avez-vous postulé au sein d’une Nonentreprise suite à des informations positives Base : ceux qui sontla concernant trouvées en ligne ? 78 % influencés par les résultats trouvés - N=1783 11
  • 12. la recherche d’informations est principalement passive 96%Pour trouver les renseignements sur les entreprises, 96% 75% Base : personnes recherchant des renseignements avant deles internautes se tournent principalement vers Google postuler à une offre - N=2237 75% Base : personnes recherchant(95%), les sites Internet des entreprises (75%) et les 45% des renseignements avant desites Internet d’offres d’emploi (45%). Les réseaux 34% postuler à une offre - N=2237sociaux restent derrière (34% pour les réseaux sociaux 45% 34% 11%pros, 11% sur Facebook ou Twitter). S’ils s’informent 7% 6%massivement par ce biais, ils ne prennent pas le temps 11% 7%de participer aux conversations. Ils sont ainsi moins de 6% le els tre ise nn x on ux ls og rd sio au og ne s rs ia Au oa Bl pr es ci Go elpe oc tre bb of so10% à prendre part à des discussions professionnelles nn x x s een Jo prrd x oa au sio iau u tre ise on ux ls og oige a tl ne bb se es ocseen ligne. Quand c’est le cas, ils privilégient les réseaux rs ia Au Bl pr GoS pe soc Jo Ré of sRé tre ensociaux professionnels (71%) et les forums (50%). pr aux x au te se se Si Ré Ré Sur quel(s) support(s) recherchez-vous des renseignements ? 10 % 71% Base : personnes participant régulièrement à des discussions 10 d’ordre professionnel sur % 71% 50% Base : personnes participant Internet - N=240 régulièrement à des discussions d’ordre professionnel sur des personnes interrogées 50% 34% Internet - N=240 participent régulièrement à des discussions d’ordre 22% des personnes interrogées 34% professionnel sur Internet. participent régulièrement Baseà: des discussions d’ordre N=2526 22% 8% professionnel sur Internet. Base : N=2526 8% els tre nn x on ux ls m og sio au ne ru rs ia Au Bl es ci Fo pe soc of so pr aux x mu els tre nn x on ux ls og a sio au ne se re su rs ia Au Bl es ci Fo pe soc Ré Ré of so pr aux x au Sur quel(s) supports(s) participez-vous à des discussions se se Ré Ré d’ordre professionnel sur Internet ? la «googlisation», phénomène pas forcément négatif pour le candidat 43% des recruteurs avouent utiliser les moteurs de recherche pour trouver des informations sur les candidats. Un chiffre en nette augmentation par rapport aux 32% de l’enquête de l’an passé. Les conséquences ne sont pas systématiquement mauvaises pour les candidats. 8% des recruteurs interrogés ont ainsi engagé un candidat suite à des traces positives trouvées en ligne, soit autant que ceux qui ont été écartés car ces traces étaient jugées négatives. Base : tous - N=379 44% 8% 8% Recherches en ligne pour Candidat écarté suite à des informations Candidat recruté suite à se renseigner sur des candidats négatives trouvées en ligne des informations trouvées en ligne 12
  • 13. lE REcRutEMENt SuR lES RéSEAuX SOcIAuXQuElS RéSultAtS ?un recruteur sur quatre a déjà recruté sur les réseaux sociaux…Près d’un recruteur sur deux (48%) a déjà contacté un candidat en passant par un réseau social. La proportion est beau-coup plus forte chez les consultants (71%), ce qui semble indiquer à la fois que cette tâche est une spécialité mais aussique les réseaux sociaux sont particulièrement utilisés dans le cadre de la chasse aux profils pénuriques. Les recruteursayant contacté un ou plusieurs candidats sont généralement passés à l’étape suivante, à savoir faire passer un entretienà l’un d’entre-eux. C’est le cas pour 82% des sondés. 70% des recruteurs ayant fait passer des entretiens à des candidatstrouvés sur des réseaux sociaux en ont embauché au moins un. Au final, 28% des recruteurs du panel ont déjà recrutéau moins une personne sur les réseaux sociaux. Oui Base : Recruteurs ayant accordé Base : Recruteurs ayant contacté Non Base : N=379 Base : N=91 un candidat via un réseau social - N=180 un entretien après un contact via Oui un réseau social - N=148ayant accordé Base : Recruteurs Base : Recruteurs ayant contacté Non Base : N=379 Base : N=91 un candidat via un réseau social - N=180 un entretien après un contact via un réseau social - N=148 48 % 71 % 82 % 71 % 48 RECRUTEURS % 71 CONSULTANTS RH % 82 % 71 % Ce contact a-t-il Avez-vous finalisé un/des recrutement(s) Avez-vous déjà contacté un candidat via un réseau social ? RECRUTEURS CONSULTANTS RH débouché sur un entretien ? suite à un de ces entretiens ? Ce contact a-t-il Avez-vous finalisé un/des recrutement(s) Avez-vous déjà contacté un candidat via un réseau social ? débouché sur un entretien ? suite à un de ces entretiens ? BILA N BILA N 100% Part des recruteurs ayant engagé des actions de recrutement sur les réseaux sociaux. 100% … mais le nombre de recrutements reste faible Part des recruteurs ayant engagé 47% des actions de recrutement sur 39% Ce chiffre de 28% est à mettre en perspective, la différence les réseaux sociaux. 28% entre les consultants (44%) et les autres recruteurs (22%) étant très forte. Le nombre de recrutements effectués 47% est relativement faible. Dans la majorité des cas (65%), 39% les professionnels RH ont recruté moins de 5 personnes Base Contact Entretien 28% Recrutement sur les réseaux sociaux. Leur utilisation permet donc de combler des postes difficiles à pourvoir, mais pas de faire du recrutement à grande échelle. Base Contact Entretien Recrutement 100 100 13
  • 14. Bila n Cons ultan ts / autre s recr uteu rs ux Nombre de personnes recrutées via les réseaux socia 100% 100% 28% 26% 25% 71% 62% 44% 12% 40% 32% 10% 23% Base Contact Entretien Recrutement(s) 1 2à3 4à5 6 à 10 + de 10 Consultants RH- N=91 Recruteurs ayant finalisé un recrutement via les réseaux Recruteurs - N=288 sociaux - N=105les profils pénuriques sont privilégiés 30Les profils recrutés correspondent fort logiquement aux postes les plus25 recherchés. Parmi les RH interrogés ayant finaliséun recrutement, 54% ont fait signer des commerciaux. En queue de peloton, seuls 22% d’entre eux ont approché desprofils Communication/Marketing. D’une manière générale, les recruteurs embauchent avant tout des cadres (94%) sur 20les réseaux sociaux, mais beaucoup moins de techniciens (20%) ou d’employés (6%). 15 10 En term es de fonc tion En term es de qual ifica tion cial 54% mer ires 2% Com Stagia ctio n 32% Dire Recruteurs ayant finalisé ie 31% yés 6% nier Emplo un recrutement via les Ingé réseaux sociaux, N=105 tiqu e 31% rma Info 20% ratif 25% iciens inist Techn Adm Recruteurs ayant finalisé ing 22% rket un recrutement via les /Ma 94%Com 11% réseaux sociaux, N=105 Cadre s ofil e pr Autr 14
  • 15. le blog professionnel engendre les contacts les plus qualifiésDu côté candidats, le nombre de répondants recrutés par les réseaux sociaux est très faible. Il s’élève à 3%. Il y a defortes disparités entre les différents réseaux en ce qui concerne le taux de transformation. Viadéo est largement en têteau niveau des contacts générés (55% des utilisateurs ont déjà été contactés). En revanche, ces contacts sont très peuqualifiés et sont rarement suivis d’une embauche. Seules 4% des personnes inscrites au service sont ainsi concernées.Le média proposant le meilleur taux de transformation est le blog professionnel, avec 5%. Le moins efficace est sanssurprise Facebook avec 1%. 100% Blogs professionnels Viadeo Linkedln Facebook 55% Twitter 30% 30% 31% 14% 16% 13% 7% 7% 5% 4% 4% 1% 2% 1% Utilisateurs Contactés Entretien Recrutés sur les rése aux soci aux Reto mbé es de la rech erch e d’em ploi des cand idats % 34 % 19 % 3 % pourcentage de répondants Contactés Entretien Recrutés 15
  • 16. cONcluSION des utilisateurs du blog professionnel ont été recrutés par ce biais, soit un taux de transformation 5% bien meilleur que les réseaux sociaux professionnels. 3% des candidats de notre panel ont été recrutés via un réseau social. Un chiffre qui reste très faible. 28% des recruteurs ont embauché une personne via un réseau social. Près des deux tiers des recruteurs qui ont embauché sur les réseaux sociaux ne l’ont pas fait plus de 65% 5 fois. Les réseaux sociaux sont par conséquent plus un outil de complément qu’un réel remplacement des outils actuels. des recruteurs utilisent les jobboards pour recruter. Les sites emploi sont donc largement en 87% tête des usages. Même constat du côté des candidats, avec un taux d’utilisation de 98%. Seuls 9% des candidats jugent les réseaux sociaux importants dans leur recherche d’emploi. 9% Les recruteurs sont 22% à les considérer intéressants dans leur recrutement. des recruteurs utilisant les réseaux sociaux recherchent des commerciaux. Ce sont pourtant 60% les profils qui y sont les moins actifs. des recruteurs chassent des profils de cadres sur les réseaux sociaux. Le recrutement sur 90% ces nouveaux espaces de discussion est donc très ciblé. des candidats recherchent des informations sur les entreprises avant de postuler. Les résultats 88% trouvés influencent grandement leur comportement, la moitié abandonnant des candidatures pour cause de traces négatives et 77% postulant car ces informations étaient positives. L’e-réputation et la diffusion d’informations est plus que jamais une problématique centrale de la communication RH des entreprises. des candidats vérifient les résultats des moteurs de recherche sur la requête « prénom+nom » 30% au moins une fois par mois. La problématique de l’identité numérique fait son chemin. 16
  • 17. A PROPOS dE REgIONSJOB SASRéseau national leader de l’emploi et de la formation surInternet, RegionsJob.com accompagne les candidats toutau long de leur vie professionnelle (emploi, formation),les entreprises dans leur quotidien Rh (recrutement,formation) et les centres de formation (référencement destages, alternance).Véritables généralistes, les 8 sites RegionsJob.coms’adressent à tous les candidats de niveau Bac à Bac +5,jeunes diplômés ou expérimentés, dans tous les secteursd’activité.Les candidats accèdent gratuitement à des servicessimples, complets et efficaces pour faire évoluer leurcarrière dans la région de leur choix et ainsi trouver unéquilibre entre vie professionnelle et privée. Aujourd’huiprès de 30 000 offres d’emploi, de stage et de formationsont proposées en ligne et disponibles sur les applicationsmobiles.Atypique sur le marché des Jobboards, RegionsJob esten fait bien plus qu’un site emploi ! Précurseur en matièrede web 2.0 appliqué au monde du travail, RegionsJobscrute, décrypte et innove pour ses utilisateurs en leurproposant des solutions vraiment utiles pour booster leurrecherche d’emploi, de formation ou leurs recrutements.L’OJD (association pour le contrôle de la diffusion des médias) et le panel Médiamétrie NetRatings classenttous les deux RegionsJob 1er réseau de gestion de carrière et de parcours professionnel en France en termesd’audience avec respectivement 4,9 millions de visites et 2,7 millions visiteurs uniques* par mois selon l’OJd et1 465 000** selon le panel de Médiamétrie NetRatings.Partenaire privilégié de l’ANdRh (Association Nationale des directeurs des Ressources humaines) depuis 3 ans etsignataire de la « charte réseaux sociaux, Internet, vie privée et recrutement » d’A Compétence Egale, RegionsJobs’implique auprès des professionnels des RH et s’engage envers les candidats.RegionsJob SAS a comme actionnaires Le Télégramme, Le Monde et Le Nouvel Observateur. En septembre 2007,RegionsJob SAS s’est associé avec le Groupe Amaury pour créer ParisJob SAS - éditeur du site ParisJob.com.* sources : Xiti - Sept. 2010 - OJD Janvier 2011** sources Panel Médiamétrie/NetRatings - février 2011 17