Enquête : les community managers en France, édition 2011

  • 51,831 views
Uploaded on

Enquête réalisée par RegionsJob et ANOV Agency auprès de 454 community managers. Qui sont-ils ? A quoi ressemble leur quotidien ?

Enquête réalisée par RegionsJob et ANOV Agency auprès de 454 community managers. Qui sont-ils ? A quoi ressemble leur quotidien ?

More in: Career
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • Bonjour, Je crois qu'il y a une petite erreur à la page 14. Dans le texte vous parlez d'actualisations hebdomadaires, mais dans le tableau il s'agit d'actualisations journalières... Lequel est exact? Je suppose hebdomadaire, mais il serait bien de corriger l'information.
    À quand la version 2012??? :)
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • Une étude bien complète sur les profils des community manager. Je suis ravie car je me sens bien concernée !!! :)
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • Très belle enquête et utile de surcroît !
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • Excellent vulgarisation !
    Merci pour cette étude qui confirme ma perception du métier et de l'environnement du CM français. Typiquement dans le profil type (femme, 25 ans, BAC+5), j'attire votre attention sur le fait que c'est un poste qui nécessite une polyvalence personnelle et un soutien stratégique de votre direction. Pour une petite structure, vous pouvez à la fois être CM et chargé marketing ou communication ce qui facilite la cohérence de l'image corporate. Dans une grosse structure assurez vous d'être en permanence au courant des décisions internes pour adapter vos discours et ajuster vos outils d'analyse.

    La définition des KPI et indicateurs de calcul pour le ROI sont primordiaux en amont mais il est important de se souvenir que le rôle du CM c'est avant tout de créer une expérience originale PEOPLE to PEOPLE, un lien unique avec la marque et de créer/repérer des prescripteurs (plutôt que de vendre quoi que ce soit).
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • Bravo pour cette enquète claire et riche d'enseignements. Je suis surpris par le profil surdiplômé des CM en dépit de l'hétérogénéité relative des parcours ainsi que du rôle stratégique qu'ils s'attribuent (à tort ou à raison). C'est une très bonne chose. Au delà de l'aspect gestion et dévleoppement des communautés et de l'image de marque en ligne, le CM va constituer la porte d'entrée de nouvelles cultures, de nouveaux profils et des nouvelles expertises de pointe au sein des entreprises. Cette poussés va nécessairement faire évoluer le métier en le fragmentant. La management de communautés à l'état pur ne sera bientôt qu'une compétence parmi d'autre de ces experts des interactions sociales et de la communication en ligne.
    Alexandre Muller - CM, mais pas que.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
No Downloads

Views

Total Views
51,831
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
43

Actions

Shares
Downloads
1,386
Comments
8
Likes
78

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. IN T R O D U C T IO N Le community management passionne le web et les médias depuis quelques mois. Appellation fourre-tout, elle cristallise la montée en puissance des médias sociaux et leur importance pour les entreprises. Comme tout nouveau métier, les interrogations sont nombreuses et les réponses balbutiantes. D’autant plus que le poste de community manager recouvre de nombreuses réalités. Du stagiaire qui met à jour une page Facebook désertée, en passant par le responsable intégré à la direction ou le consultant qui s’est placé sur un thème porteur pour mieux s’approprier un statut qu’il ne maîtrise pas, difficile de tirer de réelles conclusions. Et comme bien souvent, il est difficile de faire la part entre le vrai et le faux dans les discours tenus sur le web depuis 2008 (année des premiers balbutiements du terme « community management » en France et dans le monde). Après un premier test sur la définition d’un profil-type l’année passée, RegionsJob et ANOV Agency ont cherché à mieux informer les recruteurs et community managers en lançant cette enquête. Qui est réellement le community manager ? Que fait-il au quotidien ? Quelle est sa place dans l’entreprise ? Avec 454 répondants, il s’agit de l’enquête la plus complète sur le sujet réalisée à ce jour. Elle offre une meilleure idée du (ou des) profil(s) du community manager pour en finir avec les idées reçues. Bonne lecture. Cette enquête a été réalisée en ligne du 17 juin au 8 août 2011 auprès d’un panel de 454 personnes exerçant ou ayant déjà exercé le métier de community manager.Réalisé par RegionsJob et ANOV Agency
  • 2. S O M M A IR E 4 unity manager Profil-type du comm 7 essio nnel et recrutement Environnement prof 13 Travail au quotidien reprise 17 e et intégration dans l’ent Importance stratégiqu 20 clés L’enquête en 10 chiffres
  • 3. P R O F IL-T Y P E D U CO M M U N IT Y M A N AG E R De jeunes Parisiens, mais pas seulement Premier constat, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à exercer ce métier. Elles représentent en effet 55% des personnes en poste. Paris domine logiquement la répartition géographique, mais la Province propose au total autant de postes. Les régions les plus actives en dehors de l’Ile-de-France sont le Nord Pas-de-Calais, le Rhône-Alpes, la région PACA, Midi-Pyrénées et la 45% 55% Bretagne. On savait que les community managers avaient tendance à être jeunes, l’étude le confirme. 45% d’entre- Base : tous eux ont entre 18 et 25 ans, 88% ont moins de 35 ans. LÂGE DES ERS COMMUNITY MANAG IS/PROVINCE RÉPARTITION PAR 46% 42% 50% 50 % 10,5% 0,2% 1,3% u- ns ns ns u+ 5a 5a 9a so so -2 -3 -4 an an 18 26 36 18 50 Base : tous 50% LIEU DE TRAVAIL 7% 8% 4,5% 5% 5% 5% 0,2% 0,2% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,5% 0,7% 0,7% 0,7% 1% 1,2% 1,2% 1,7% 2,2% 3% die é ne es ion e ie e in ine die c u re e ce ire ne s ca s s ce ée pe lai mt iqu gn do ito ain rd us nt nn rg sa ag Pa an Lo an un rra an Ca én Al Po Co go ue ca Ce mo tin uit ve de Al et Fr la rm Ré rm e- Lo e- yr ur ng Pi e- ar Aq Au Br e- Lu Ar ôn de -P -d No No Bo ch La M -d e- as idi Rh ys an Ile e- e- gn M -P Pa ss ut Fr pa rd Ha Ba am NoCh Réalisé par RegionsJob et ANOV Agency 4
  • 4. Communication ou marketing ?Le community manager est-il issu du monde de la communication ou du marketing ? Le débat fait rage. Au niveau desétudes de nos répondants, la balance penche du côté de la communication. 72% des répondants ont étudié dans cedomaine, contre 43% en marketing. De nombreux autres cursus ont été suivis, comme la psychologie, le secrétariat, legénie industriel ou encore la chimie. Les parcours sont hétéroclites, même si la voie logique reste la communicationet/ou le marketing. Une chose est sûre, mieux vaut avoir fait des études pour devenir community manager. La normesemble être un Bac +5, pour 52% des répondants. 80% des sondés ont au moins un Bac+3 en poche. NIVEAU ÉTUDES D’ÉTUDES SUIVIES 72% 52% 43% 29% 16% 15,6% 11,5% 8% 2,4% 3,5% 3,5% 3% 1,7% 1,5% 1,5% 0,6% 5 3/4 2 s e n g e es s ce t me ue ie s c+ c+ oin lôm en ine tre tio tin iqu om c+ ttr er tiq Ba Ba lis em um ica ke Au ma dip at Le mm Ba on tis na ar rm ag cà un co Hu Ar Ec ur ns M Co an fo mm Ba Jo Ba Sa es In M Co rc ou ss Base : tous ReProfil professionnel : une majorité de CDImais beaucoup de reconversionsContrairement aux idées reçues, la majorité des communitymanagers (50,22%) exercent en CDI, seuls 17,84% dessondés sont en stage. De leur côté, les freelances sont unpeu plus de 11%. Cela s’explique par une autre donnée : 3community managers sur 4 ont débuté à un autre poste. Le STATUTpeu de formations existantes dans ce domaine expliquece fort taux de reconversion, la majorité des CM étant enfait d’anciens employés de la société qui ont vu leur poste 50%évoluer.Les postes occupés auparavant sont multiples. Ceuxqui reviennent le plus sont les autres métiers du web, lacommunication, le marketing et le journalisme. Mais ontrouve aussi des restaurateurs, du personnel travaillanten clinique vétérinaire, une diététicienne ou encore 18% 13,5%des enseignants. L’engouement pour ce métier étant 11%très nouveau, il est logique de voir que la majorité des 4,5%personnes interrogées (68%) ont une expérience qui ne 2% 1%dépasse pas les deux ans. Au contraire, moins de 8% des I re D ce t i le plo CD iansondés ont quatre ans d’expérience ou plus. Le métier CD vo iai lan ’em ud né ag ee Et(dans sa forme actuelle) étant encore très jeune, nous Bé St ed Fr chpouvons logiquement en déduire qu’il s’agit d’un métier er chdécoulant d’une passion ou d’un fort intérêt. ReRéalisé par RegionsJob et ANOV Agency 5
  • 5. URS DÉBUT DE PARCOE CM UR DANS QUEL SECTE US AVANT ? EN TANT QU EXERCIEZ-VO 25 % OUI 27% Autres métiers du Web NON 27% Autres 16% Communication 8% Journalisme Base : tous 7% Marketing 6% Commercial 5% Informatique 3% Graphisme 1% RH CDI Bac +5 PROFIL-TYPE DU COMMUNITY MANAGER FRANÇAIS : 18-25 Selon les résultats de notre étude, le community manager type est donc une jeune CM femme de 18 à 25 ans qui vit à Paris. Elle a un an d’expérience et est titulaire d’un Bac+5 dans la communication. Elle est en CDI mais a commencé à un autre poste.Réalisé par RegionsJob et ANOV Agency 6
  • 6. E N V IR O N N E M E N T MENT PROFE S S IO N N E L E T R EC R U T E Avec qui travaillent les community managers ? Les agences (globales ou digitales) ne regroupent que 28% des community managers. Les plus gros employeurs sont les PME (pour 37% des sondés). Les freelances représentent 11% de nos répondants. STRUCTURE PME 37% Agence digitale 19% Taille intermédiaire 13% Freelance 11% Agence globale 9% Grande entreprise 8% Ne travaille pas 2% À APPARTENANCE RVICE U N SE Base : tous 45,4 % Les community managers travaillent le plus souvent dans 38,6 % le service communication (à 45%) mais se retrouvent également au marketing. Plus rares sont ceux qui sont intégrés aux RH, à la direction, au service informatique ou au développement commercial. Le CM travaille tout seul dans la majorité des cas (57%), mais les chiffres diffèrent entre agences et annonceurs. Ainsi, près de 2 community managers sur 3 sont seuls en entreprise, alors qu’ils sont Base : CM en CDD/CDI/stage (370) plus de 60% à travailler à plusieurs quand ils sont intégrés en agence. 4,9 % 4,6 % 3,5 % 1,1% 1,9 % l n g s ion e ion cia ine tio tin iqu ct ct er ica ke ma at re da mm ar rm un Di Hu Ré M fo mm Co es In rc Co ou ss Re Réalisé par RegionsJob et ANOV Agency 7
  • 7. NOMBRE DE CM SERVICE NOMBRE DE CM ANNONCEUR DANS LE AGENCE / 57 % 63,9 % Base : CM en CDD/CDI/stage (370) En agence Chez l’annonceur 23,5 % 37,6 % 34,2 % 13 % 18,8 % 18 % 6,5 % 11,3 % 10,2 % 1 2 5 u+ 3à 5o 1 6% 2 5 u+ 3à 5o É SECTEUR D’ACTIVIT 33,2 %Les community managers travaillent dansde nombreux secteurs d’activité. Le plusreprésenté reste celui de la communicationet des médias qui regroupe un sondé surtrois. Suivent l’informatique, le commerce 19,5 %et la grande distribution, les services etle tourisme. 11 % 11 % 8,1 % 8,7 % 5,1 % 2,7 % 0,5 % ce r i ias n ie e s e str ilie ice tio iqu ism str an éd Di ob ma rv at du ur ur M de Se mm rm or To In ss n- -G -F fo -A -I tio In ce es P ue ica BT er ud nq un mm Ét Ba mm Co Co Base : CM en CDD/CDI/stage (370)Réalisé par RegionsJob et ANOV Agency 8
  • 8. Le recrutement du CM via les médias sociauxRecruter son community manager sur les réseaux sociaux, quoi de plus naturel ? La pratique est beaucoup plus couranteque dans les autres secteurs d’activité, mais reste minoritaire. Seuls 19% des sondés ont trouvé leur emploi sur lesmédias sociaux. Le plus utilisé est de loin Twitter, salle de pause des travailleurs du web. Suivent les réseaux sociauxprofessionnels et Facebook. SI OUI, RECRUTÉ VIA LES CIAUX PAR QUEL MÉDIA SOCIAL ? MÉDIAS SO 17 17 % % 33 33 % % 19 % Pro Réseaux Oui Non s Blog 6 6 %% 44% % Base : tous 44 17 %Les salaires NUELLe métier étant difficile à cerner, les écarts en termes SALAIRE BRUT ANde rémunération sont très élevés. La moyenne semble 25,6 % 25,3 %se situer entre 20 et 40 000 euros bruts annuels,fourchette qui regroupe plus de 70% des répondants.Moins de 15% des sondés gagnent plus de 40 000 21,8 %euros par an, soit autant que ceux qui gagnent moinsde 20 000 euros. Du côté des freelances, la base desprestations est très basse, 46% facturent moins de200 euros la journée de travail. Un sur trois dépasseles 300 euros par jour. 13,5 % 7,3% 6,5 % - k€ k€ k€ k€ + ou ou 25 30 40 50 k€ k€ à à à à 20 20 25 30 40 50 Base : CM en CDD/CDI (289)Réalisé par RegionsJob et ANOV Agency 9
  • 9. O FREELANCE RÉMUNÉRATIPAN JOUR FACTURÉ) (EN € R - de 100 38 % 100 à 200 18 % 200 à 300 8% 300 à 400 14 % 400 à 500 12 % Base : CM freelance (=50) 500 à 1000 10 %On note les écarts de salaires les plus élevés entre Paris et la Province. Si seulement 25% des Parisiens gagnent moinsde 25 000 euros bruts par an, c’est le cas de 50% des provinciaux. Un écart qui s’explique facilement par le coût de la vieplus élevé dans la capitale qui tire les salaires vers le haut. / PROVINCE SALAIRES PARIS T ANNUEL) (BRU 46 % 50 % Paris 35 % Province Base : CM en CDD/CDI (289) 28 % 28 % 28 % 23 % 14 % 11 % 13 % 7% 6% - k€ k€ k€ k€ + ou ou 25 30 40 50 k€ k€ à à à à 20 20 25 30 40 50Réalisé par RegionsJob et ANOV Agency 10
  • 10. EXPÉRIENCE SALAIRES SELON L’ T ANNUEL) (BRU 57,1 % 1 an au - 2 à 3 ans 4 à 5 ans 44,4 % + de 5 ans Base : CM en CDD/CDI (289) 29,7 % 29,4 % 28,2 % 28,6 % 22,2 % 22,9 % 20,7 % 18,8 %16,8 % 16,7 % 14,3 % 10,6 % 11,1 % 8,2 % 5,6 % 5,6 % 4,7 % 4,5 % - k€ k€ k€ k€ + ou et 25 30 40 50 k€ k€ à à à à 5020 20 25 30 40Une fois de plus la règle est confirmée : les community managers expérimentés gagnent plus que les novices. 65%de ceux qui viennent de débuter gagnent moins de 30 000 euros par an. A partir de 4 ans d’expérience, 3 sondés sur 4dépassent ce salaire. C’est encore plus vrai pour ceux qui ont dépassé la barre des 5 ans d’expérience. Ils sont 85% àgagner plus de 40 000 euros. Les femmes ont tendance à gagner moins que les NUEL H/F SALAIRE BRUT AN hommes. Elles sont 42% à gagner moins de 25 000 28 % euros bruts annuels contre 37% pour les hommes. Cette différence s’explique probablement par l’écart en matière 25,8 % 24,8 % d’expérience. Les hommes sont en effet 37% à avoir au 23,4 % moins 2 ans d’expérience contre 25% chez les femmes. 22,7 % 20,5 % Hommes 15,6 % Femmes Base : CM en CDD/CDI (289)11,8 % 13 % 8% 11 % 8% - k€ k€ k€ k€ + ou et 25 30 40 50 k€ k€ à à à à 5020 20 25 30 40Réalisé par RegionsJob et ANOV Agency 11
  • 11. EXPÉRIENCE H/F 62,7 % 1 an ou - 74, 6 % 28,9 % 2 à 3 ans 18,5 % 4,8 % 4 à 5 ans Hommes 4,4 % Femmes Base : tous 3,6 % + de 5 ans 2,4 % TEMPS COMPLET 49 % UN VRAI POSTE OU UNE MISSION ? Le community management est-il un métier ou une simple mission intégrant un poste plus global ? Peut-être les deux. Il semble que les cas diffèrent : une personne sur Oui Non deux étant à temps complet sur les missions de community management, l’autre moitié étant à temps partiel. Base : tousRéalisé par RegionsJob et ANOV Agency 12
  • 12. T R AVA IL A U Q U O T ID IE N Le type de communautés gérées La grande majorité des community managers (88%) travaille sur les réseaux sociaux. Ils sont en revanche beaucoup moins nombreux à étendre leur activité au reste du web (48%), à gérer un espace hébergé par l’entreprise (21%) ou à animer une communauté interne (16%). Le nombre de communautés gérées ne dépasse pas les trois dans 65% des cas. De nombreux secteurs d’activité sont concernés, mais c’est toujours celui de la communication et des médias qui domine (33%) devant les services (32%), le commerce/grande distribution et l’informatique (30% chacun). Le tourisme suit de près. TYPE DE COMMUN AUTÉ NOMBRE DE ÉRÉES COMMUNAUTÉS G 88,5 % 10 4,4 % Base : tous 9 0,2 % 47,6 % 8 0,9 % 7 3,3 % 21,4 % 16,7 % 6 4,4 % e x e pr r re pa iau rn sé ise te er nt e oc l’e ergé In sp 5 9,9 % xs Di au b Hé se Ré 4 13 % 3 23,1 % 2 13 % 21,4 % 1 19,4 % SECTEUR DES COMMUNAUTÉS Tourisme 29,5 % Services 32,8 % Informatique 29,9 % Industrie 10,1 % Études / Formation 18,5 % Communication / Médias 33 % Commerce grande distribution 29,7 % BTP Immobilier 6,8 % Banque Assurance 13,8 % Base : tous Réalisé par RegionsJob et ANOV Agency 13
  • 13. Les tâches les plus courantesTrois tâches se distinguent par le temps qu’elles prennent aux community managers. En premier lieu, la veille et lebenchmarking, qui prennent plus de 5 heures par semaine pour 37% de notre panel. Viennent ensuite l’animation decommunautés (33%) et le rédactionnel (25%). Les tâches les moins courantes sont les conférences, la formation etl’organisation d’évènements.Au niveau de la mise à jour des espaces gérés par l’entreprise, Facebook et Twitter se détachent par le nombred’actualisations hebdomadaires. Les community managers sont respectivement 44% et 66% à poster plus de 10publications par semaine sur ces réseaux. Suivent les forums, les blogs et les réseaux professionnels. TEMPS PASSÉ A 1% 77% 16% 5% Conférence - de 1h 1 à 3h 37% 34% 17% 7% 4% Contacts Clients 3 à 5h 1% 5 à 10h 66% 21% 8% 3% Formation + de 10h 46% 25% 16% 8% 5% Base : tous Création 7% 30% 30% 21% 12% Animation 47% 28% 15% 7% 3% Évènements 30% 38% 19% 9% 4% Contacts blogs et communauté 8% 28% 27% 26% 11% Veille / Benchmark 15% 34% 26% 16% 9% Rédactionnel ISATIONS NOMBRE D’ACTUAL PAR JOUR 76% 19% 4% 1% Blog - de 5 21% 36% 24% 9% 11% 5 à 10 Facebook 10 à 20 17% 17% 23% 17% 26% 20 à 30 Twitter + de 30 69% 18% 5% 3% 4% Forums Base : tous 2% 79% 12% 5% 2% Site institutionnel 2% 86% 11% 1% Vidéo 3% 78% 13% 6% 1% Réseau pro 80% 9% 5% 2% 3% Réseau hébergé 1% 89% 6% 3% 1% AutresRéalisé par RegionsJob et ANOV Agency 14
  • 14. Les outils utilisésFait étonnant, 21% des community managers n’utilisent UTILISATION CIFIQUESaucun outil particulier pour travailler. Le règne du D’OUTILS SPÉbidouillage ? Pour ceux qui ont une gamme de servicesà leur disposition, Google est plébiscité, plaçant 3 outilsdans le top 4 : Google analytics, Google alertes et Googlereader étant utilisés par respectivement 76%, 72% et 43% Ouides sondés. Au rayon des clients Twitter, c’est Tweetdeck(51%) qui mène la danse devant Hootsuite (41%) et NonSeesmic (21%). D’une manière générale, les outils les plusutilisés sont des agrégateurs RSS et des clients Twitter. 79 % Base : tous QUELS OUS ? OUTILS UTILISEZ-V Google Analytics 76,5 % Google Alerts 72,3 % Tweetdeck 51% Google Reader 43,7 % Hootsuite 40,9 % Netvibes 36,4 % Seesmic 21,3% Base : tous Scoopit 19% Paperli 14,3 % Xiti 11,2 % Pearltrees 10,9 % Echofon 9,8 % Backtweets 9% Wikio Labs 8,4 % Yahoo pipes 4,5 % Giga Alert 2,24 % Ubersocial 1,68 %Réalisé par RegionsJob et ANOV Agency 15
  • 15. Le télétravail, pratique courante Même si le concept plaît beaucoup, seulement 9% des 39 % Oui salariés en France pratiquent le télétravail. La proportion est plus grande pour les community managers, qui Non l’expérimentent à 39%. Ils sont 30% à travailler parfois de chez eux pour le compte d’une entreprise, 40% dans le cadre d’une agence et plus de 85% chez les freelances. Base : tous 85,5 % Oui 69,5 % Non 61 % 39 % 30,5 % 14,5 % salariés agences freelances UTILISATION DES COMMUNITY MANAGERS MOBINAUTES MOBILE 1 4 ghi 2 abc 5 jkl bc 3 def ef La tendance est au mobile. Ça tombe bien, le travail du 7 pqrs 6 mno 8 tuv community manager ne s’arrête jamais, les communautés * 9 wxyz 0+ # 66 % DES COMMUNITY MANAGERS ne stoppant pas les échanges soudainement une fois passé 18h30. Il est donc assez logique de voir que 2 community managers sur 3 travaillent régulièrement depuis leur smartphone. UTILISENT LEUR MOBILE DANS LEUR TRAVAILRéalisé par RegionsJob et ANOV Agency 16
  • 16. IM P O R TA N C E S T R AT EG IQ U E Place et objectifs du community manager NIVEAU Les community managers déclarent avoir un rôle D’INTERVENTION décisionnaire important dans les entreprises. 52% s’estiment décisionnaires et déterminent la stratégie de 52 % Base : tous leur entreprise sur les médias sociaux. 38% participent aux réunions de travail et apportent leurs idées. Seules 10% 38 % des personnes interrogées se disent simples exécutantes. 10 % décisionnaire participant exécutant Trois objectifs se détachent parmi ceux fixés par l’entreprise. Le plus commun est de travailler sur la notoriété de l’entreprise (77% des cas). L’acquisition et la fidélisation des clients concernent 70% des community managers. La relation clients (26%), le recrutement (21%) ou encore le travail sur la marque employeur (20%) restent plus rares. Notons également que 6% des community managers n’ont pas d’objectifs d’imposés… OBJECTIFS FIXÉS Notoriété 77,5 % Acquisition 69,6 % Fidélisation 69,2 % CRM 26 % Recrutement 21,4 % Marque employeur 19,6 % Base : tous Pas d’objectif 6% Réalisé par RegionsJob et ANOV Agency 17
  • 17. Niveaux de présence de l’entrepriseLes spécialistes ont beau répéter qu’il n’y a pas que Twitter et Facebook en matière de médias sociaux, il n’en reste pasmoins que ce sont les deux outils les plus utilisés. 95% des entreprises disposant d’un CM sont ainsi sur Facebook, 88%sur Twitter. Le site institutionnel et le blog arrivent juste après, utilisé dans 73% et 68% des cas. Suivent les plateformesvidéo et les réseaux professionnels. PRESENCES TREPRISE EN LIGNE DE L’EN Facebook 95,4 % Twitter 88,3 % Site institut. 73,1 % Blog 67,8 % Vidéos 65,2 % Réseaux pros 51,3 % Forums 32,8 % Base : tous Réseau propre 16,5 %Dans la grande majorité des cas, le community manager intervient sur ces espaces ouverts au nom de l’entreprise. Troislieux se distinguent toutefois : les réseaux sociaux professionnels, les sites institutionnels et les sites vidéo, sur lesquelsles community managers interviennent finalement assez peu comparé aux taux de présence des entreprises. U CM INTERVENTION D Facebook 89,4 % Twitter 82,6 % Site institut. 57,3 % Blog 40,7 % Vidéos 35,9%Réseaux pros 33,5 % Base : tous Forums 28 %Réseau propre 11,5 % Le blog du modérateurRéalisé par RegionsJob et ANOV Agency 18
  • 18. Vers un renforcement des pôles decommunity management ?Le métier de community manager est à la mode. Mais R E VOTRE ENTREPE ISECRUTER ?cela va-t-il continuer ? Il faut croire que oui. Si les postescréés risquent de l’être dans les entreprises ne possédant VA-T-ELL Rpas encore de community managers, celles déjà stafféesne comptent pas s’arrêter là. Une entreprise sur quatrecompte ainsi recruter de nouveau.Pourquoi embaucher ? Principalement pour répondreà la demande du côté des agences, si l’on en croit les 27 % Ouitémoignages recueillis : « De plus en plus de grandes Nonmarques sont à la recherche de community management Base : tousefficace et innovateur - plus nous avons de clients,plus nous avons besoin de community managers. »Mais aussi, évidemment, pour des raisons de massede travail : « On voudrait développer des campagnesbeaucoup plus efficaces, être plus réactif et à l’écoutede ce qu’il se passe. Ce qui dépasse la capacité d’unseul homme. »Deux raisons reviennent souvent du côté des entreprisesqui ne comptent pas recruter davantage. Celle du ROI etcelle du budget lié à la taille de l’entreprise. Voici deuxcitations de sondés qui résument bien la situation. « Nousmanquons de recul pour le moment pour déterminer leROI de notre stratégie sur les réseaux sociaux, où noussommes actifs depuis septembre 2010 seulement.» Maisaussi « Très petite entreprise, et très peu de temps et debudget pour le CM ». ITÉ ACTIF SECTEUR D’ACTIV UX SOCIAUX ? ET LA CONCURRENCE ? SUR LES RÉSEA Et si une des motivations principales à s’engager sur les réseaux sociaux était la présence des 80 % 2 20 % concurrents ? C’est une possibilité. 80% des community managers estiment ainsi que leur secteur d’activité est actif sur les réseaux sociaux. Base : tousRéalisé par RegionsJob et ANOV Agency 19
  • 19. L’E N Q U Ê T E E N 1 0 C H IF F R E S C L É S femmes. managers sont des 55 55% des community 35 ans mmunity manager s (88%) a entre 18 et18-35 L’écras ante majorité des co c+5. sont titulaires d’un Ba 52 52% des community managers rs professionnel pa r un poste parcou ants ont débuté leur uls 25% des répond 25 Se er. de community manag une PME. agers exercent dans 40 man 40% des community tégie participant à la stra ex écutant, les autres ent s’estime simple 1 CM sur 10 seulem 10 de l’entreprise de m anière plus ou moins marquée. notoriété de l’entre prise, l’a ugmentation de la souvent fixé est L’objectif le plus 78 dans 78% des cas. an. ent entre 20 et 40 000 euros bruts par 20-40 70 % des sondés gagn reste la principale ac tivité de s CM, 88% d’entre eu xy La présence sur les réseaux sociaux 88 sont présents dans le cadre de leur trava il.Réalisé par RegionsJob et ANOV Agency 20
  • 20. NSJOBÀ P R O P O S D E R EG IOLeader national de l’emploi et de la formation sur Internet,RegionsJob accompagne les candidats tout au long deleur parcours professionnel et conseille, au quotidien,entreprises et centres de formation.Véritables généralistes, les 9 sites RegionsJob.comoffrent aux candidats des services simples, completset efficaces pour faire évoluer leur carrière dans larégion de leur choix et ainsi trouver un équilibre entrevie professionnelle et privée. Aujourd’hui 30.000 offresd’emploi, de stage et de formation sont proposées enligne et également accessibles sur mobile comme depuisles applications iPhone et Smartphone.Atypique sur le marché des Jobboards, RegionsJob estbien plus qu’un site emploi. Précurseur en matière de web2.0 appliqué au monde du travail,nos équipes scrutentet décryptent les dernières innovations technologiquespour apporter aux candidats, comme aux professionnelsRH, des services toujours plus efficaces.L’OJD et le panel Médiamétrie NetRatings classentRegionsJob 1er site français privé de gestion de carrièreen termes d’audience. Avec 4,3 millions de visites[1] et1 465 000[2] visiteurs uniques[1] enregistrés chaque mois,RegionsJob est l’acteur privé leader de l’emploi et laformation sur Internet.Partenaire privilégié de l’ANDRH (Association Nationale des Directeurs des Ressources Humaines) depuis 4 ans etsignataire de la « Charte réseaux sociaux, Internet, vie privée et recrutement » d’À Compétence Égale, RegionsJobs’implique auprès des professionnels des RH et s’engage envers les candidats.Sur le terrain, nos 150 collaborateurs répartis au sein de nos 12 implantations régionales, conseillent entreprises etcentres de formation dans leurs campagnes de recrutement et de communication. Pour préserver et maintenir la qualitéde nos services, nous créons d’ici fin 2011, 30 nouveaux postes commerciaux.RegionsJob SAS a comme actionnaires Le Télégramme, Le Monde et Le Nouvel Observateur. En septembre 2007,RegionsJob SAS s’est associé avec le Groupe Amaury pour créer ParisJob SAS - éditeur du site ParisJob.com.[1] source : Xiti – Août 2011[2] source : Panel Médiamétrie/NetRatings – Août 2011
  • 21. GENCYÀ P R O P O S D ’A N OV A« Bonjour et Bienvenue ! Installez-vous confortablement,vous allez entrer dans les conversations » ... ANOVagency est votre agence conseil en communicationdigitale (Social Media Stratégie, Conseil et formationen Community Management, Développement applicatif).Ouverte depuis 2010, elle est leader sur son marchérégional en conseil et relations numériques.Nous accompagnons au jour le jour les entreprisesfrançaises dans leur gestion et dans la création deleurs campagnes de marketing relationnel sur lesmédia sociaux. ANOV est l’idée complètement follede deux frères passionés de Contact, d’Entreprenariat,d’Internet, de Communication et de Marketing. Située au43 rue Nationale à Tours (Indre et Loire), l’agence peut sevanter de compter parmis ces clients de grands comptescomme Solognac, Caperlan, Jardiland, Bon-Privé.com,Evian, Arôli,...Nous basons l’ensemble de nos réflexions sur un principesimple : les internautes sont vos ambassadeurs. À nous devous donner le meilleur pour vous installer durablementsur Internet en respectant les codes de chaquecommunauté et de chaque marché. ANOV Agency, c’estavant tout une équipe de jeunes issus de la GénérationY baignant depuis plus de 15 ans dans un écosystèmenumérique volatile. Nous avons tous une expérience derédacteurs, modérateurs et acteurs dans nos domaines de prédilection qui nous permettent d’avoir une vision globalepour le montage de stratégies Social Media.Ce sont nos quatre valeurs qui nous poussent tous les jours à vous offrir les meilleures opportunités possibles pour vousprouver que le client est et restera R.O.I ... Ces quatre valeurs sont NOS engagements ! Nous les mettons en lumière tousles jours dans nos échanges, nos recommandations, nos interrogations, nos publications, nos stratégies, etc.Depuis peu, ANOV Agency a lancé Aattractive.fr (marque déposée). Un projet ambitieux plein de créativité pour vosLandingPages Facebook, vos Advergames, vos Customisation de comptes (Facebook, Twitter, Youtube, Dailymotion,etc.)et vos sites internet et Blogs. L’objectif d’Aattractive est simple : développer votre notoriété grâce au visuel !Plus d’infos sur http://www.aattractive.frNous vous invitons également à découvrir ANOV Blog, le blog dédié aux stratégies WebMarketing, Marketingcomportemental et Social Media Stratégie pour vous apporter une vision différente de cet univers sur http://www.c-anov.frVotre contact privilégié : Mathieu SITAUD - Directeur Associé - 06 82 78 00 77 ou mathieusitaud@anovagency.com