• Like
Guide des bonnes pratiques
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Guide des bonnes pratiques

  • 1,101 views
Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,101
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
42
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. GUIDE DESBONNES PRATIQUES 2011 spécialiste des certificats blancs Volt’Air, un réseau de professionnels capable d’amener le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie jusqu’au particulier
  • 2. LE DISPOSITIF DESCERTIFICATS D’ÉCONOMIESD’ÉNERGIE, DE QUOI S’AGIT-IL ?Le dispositif des Certificats d’Économies d’énergie repose sur desobligations imposées par le législateur aux fournisseurs d’énergie(carburant, électricité et autres). Ainsi ces acteurs dits « obligés »doivent s’acquitter de leurs quotas de certificats tous les 3 ans en lesgénérant eux-mêmes ou en les achetant à d’autres acteurs.Ce dispositif permet, par la redistribution des produits de la ventedes Certificats, de financer une partie les travaux générant deséconomies d’énergie.LE RÉSEAU VOLT’AIRCapital Energy, conscient des différentes problématiques environnementalesactuelles, a choisi de s’impliquer pleinement dans les économiesd’énergie auprès des particuliers. C’est ainsi qu’est né ce réseau deconstructeurs et d’installateurs qui leur est dédié : Volt’Air.
  • 3. Les professionnels de ce réseau apportent une expertise pointue en matière de solutions performantes d’un point de vue environnemental.Ils apportent, d’une part, des conseils pour réduire la facture énergétique, et d’autre part un moyen de financement des travaux non négligeable : le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie.
  • 4. CONSEILS TECHNIQUES ETOPÉRATIONS VALORISABLES Deux choix sont possibles, l’isolation des murs par l’extérieur ou par l’intérieur. Dans les deux cas, les façades nord, de part leur faible ensoleillement sont à isoler en priorité. L’isolation des façades ouest, plus exposées aux pluies doivent comporter une protection additionnelle contre l’humidité. IsolationL’isolation thermique de votre habitation est un moyen de diminuer votrefacture de chauffage et permet également de mieux contrôler la températureambiante de votre logement. On peut identifier plusieurs types d’isolationplus ou moins énergivores (sources ADEME) : • Isolation intérieure : Cette solution laisse intacte l’apparence de la • Isolation des murs (par l’extérieur ou l’intérieur), représentant 25% façade extérieure, mais réduit la surface habitable des pièces. Il peut des déperditions, s’agir d’un isolant fixé puis recouvert d’une finition (plaque de plâtre, • Isolation des combles ou toitures représentant 30% des déperditions, bois…) ou de panneaux composites fixés aux murs (ne nécessitant • Isolation des menuiseries extérieures, (fenêtres et portes fenêtres), aucune finition). représentant moins de 10% des déperditions de chaleur, • Isolation extérieure : Cette technique est à privilégier lors d’un rava- • Isolation des sols et planchers, représentant près de 10% des lement de façade ou de rénovations lourdes du bâtiment. La sup- déperditions. pression des ponts thermiques rend ce procédé particulièrementDans le cas de travaux de rénovation de bâtiments existants, on distingue efficace, et la surface intérieure ne s’en trouve pas modifiée.plusieurs types d’isolants : • Isolant minéral : dont les plus couramment utilisés sont les laines de Dans tous les cas, privilégiez une résistance thermique R supérieure ou égale verre, et laines de roche, à 2.5 m².k/W. • Isolant naturel : d’origine animale (laine de mouton, plumes de canard) ou végétale (fibre de bois, de lin, chanvre et autres), Isolation de combles ou toitures • Isolant synthétique : différents types de polystyrènes et autres L’isolation des toitures est le premier poste d’économies d’énergie. En effet, mousses phénoliques. l’air chaud, plus léger, s’élève naturellement et vient en grande partie se loger sous les toits. L’isolation permet de réduire les déperditions à traversIsolation des murs les parois en hiver et fait barrière au rayonnement solaire extérieur en été,Près d’un quart de la chaleur d’un bâtiment s’échappe par les parois verticales. l’avantage est donc double.L’isolation des murs vient donc se placer directement après l’isolation des Conditions nécessaires à la délivrance des CEE :combles et toitures. Si vous n’avez pas eu l’occasion d’utiliser des matériaux • L’isolant doit avoir une certification ACERMI ou avis du CSTB,isolants lors de la construction de votre habitation, il est toujours possible • La résistance thermique R doit être égale ou supérieure à 5 m².K/W,d’ajouter une isolation thermique efficace au bâtiment existant. (épaisseur d’isolation de 200 mm de laine de verre par exemple).
  • 5. Équipements de productionFenêtre avec vitrage isolant de chaleur pour le chauffage et l’eau chaude sanitaireLes fenêtres représentent une autre source importante de déperdition dechaleur sur un mur. En effet les menuiseries extérieures sont le siège denombreux transferts thermiques entre l’intérieur et l’extérieur.L’isolation des fenêtres peut se faire de 2 façons : • Changer les châssis ou colmater les entrées d’air par des joints. Le Plusieurs types d’équipements sont en mesure d’assurer vos besoins en chauffage choix du matériau est aussi déterminant : une menuiserie en PVC ou et en eau chaude sanitaire. En effet la nouvelle génération de chaudières, dites bois sera plus isolante qu’une menuiserie en aluminium. « hauts rendements » regroupe deux technologies différentes : les chaudières à • Changer le simple vitrage par du double-vitrage. Là aussi il existe condensation et les chaudières basse température. On peut y ajouter des systèmes plusieurs types de double-vitrages dont la performance dépendra de utilisant des combustibles renouvelables comme les pompes à chaleur, la chaudière son épaisseur et de sa composition. biomasse, le poêle à bois ou encore le chauffe-eau solaire.Voici quelques caractéristiques à respecter qui assurent la performance et Il existe aussi des équipements annexes qui pourront apporter un certain confortla qualité des menuiseries extérieures posées : de chauffage tels que les planchers chauffants ou les radiateurs à « chaleur • Le coefficient de transmission surfacique (Uw) doit être au maximum douce ». de 1,8 W/m².K. • Les fenêtres doivent disposer d’une certification Acotherm, NF ou La chaudière à condensation CSTB. La chaudière à condensation récupère la chaleur contenue dans les fumées lors de son fonctionnement. Ce procédé permet d’augmenter le rendement et deIsolation sol et planchers réduire la consommation énergétique finale.L’isolation des planchers intermédiaires et du sol est un bon moyen de maîtriserla température de vos pièces en diminuant les consommations inutiles. La mise La chaudière à basse températureen place de ce doublage isolant peut se faire au plafond lorsque le plancher estaccessible par le dessous, ou directement en plaçant l’isolant (bandes ou La chaudière à basse température est une alternative à la chaudière àplaques) sous le parquet ou sur les fondations. condensation et la chaudière traditionnelle standard. Celle-ci chauffe l’eau à une température entre 35° et 60°C, ce qui est suffisant pour les besoins enDivers types d’isolant peuvent être installés, privilégiez les matériaux résistants chauffage, contre 70° et 90°C pour une chaudière standard.au poids et à la pression et présentant une résistance thermique R supérieure ouégale à 2.4m².K/W. Le rendement de cette chaudière sera optimal lorsque l’installation est couplée avec des radiateurs ou un plancher chauffant basse température également. Les pompes à chaleur La pompe à chaleur est un système de chauffage différent des chaudières par son principe de fonctionnement. Ce dispositif capte les calories présentes dans lenvironnement et, par l’intermédiaire d’un compresseur et d’un fluide frigorigène, les porte à une température plus élevée puis les diffuse ensuite dans la maison.
  • 6. Il en existe plusieurs types : Poêle à bois • Pompe à chaleur « air/air » : la pompe va capter la chaleur contenue dans l’air extérieur pour pulser de l’air chaud dans le logement, Le poêle à bois permet, part le rayonnement de la chambre de combustion, de • Pompe à chaleur « air/eau » : fonctionne sur le même principe que la chauffer une ou plusieurs pièces. La production de chaleur est réglable par pompe air/air sauf que la chaleur dégagée va servir à chauffer l’eau qui l’intermédiaire de l’apport de combustible et du flux d’air (comburant). Avec un va alimenter un plancher chauffant ou des radiateurs. rendement énergétique pouvant atteindre 85%, le poêle à bois s’installe facilement • Pompe à chaleur « eau/eau » : la pompe va utiliser la chaleur contenue et permet de produire de la chaleur à partir du bois, source renouvelable et dans le sol (nappe phréatique). Celle-ci va ensuite chauffer l’eau qui économique. alimentera les radiateurs ou plancher chauffant. Il est important que votre poêle à bois fournisse un rendement d’au moins 70%Il est important de choisir un installateur signataire de la charte Qualipac qui tout en émettant une concentration en monoxyde de carbone inférieure ou égaleatteste de sa qualification professionnelle. à 0.3%. Afin de garantir la qualité de l’équipement, assurez-vous du respect des normesLe choix de la pompe à chaleur est tout aussi important, il faut veiller à ce que NF EN 13240, NF D 35376, NF 14785 ou EN 75250 pour les poêles, NF EN 13229celle-ci ait une certification NF PAC, un label EHPA ou l’Ecolabel européen, et ou NF D 35376 pour les foyers fermés, ainsi que les normes NF EN 12815 ouque le Coefficient de Performance (ou COP) soit d’au moins 3,4. Le niveau NF D 32301 pour les cuisinières utilisées comme mode de chauffage.sonore est également une caractéristique à prendre en compte, et peut êtresource de désagréments. Le chauffe-eau solaireChaudière biomasse Le chauffe-eau solaire permet de chauffer une partie de l’eau nécessaire aux besoins d’un foyer grâce à l’énergie procurée par le soleil. Ce système permet doncLa chaudière biomasse est une solution de chauffage et de production d’eau de faire un gain considérable en énergie, même s’il doit souvent être associé à unchaude sanitaire qui présente des avantages écologiques et économiques. Basé équipement pouvant produire de l’eau chaude en appoint. Afin de s’assurer desur la combustion de matière entièrement renouvelable, ce système permet de l’efficacité du chauffe-eau solaire, celui-ci doit être posé par un professionnelproduire de l’énergie à moindre coût avec environ 30% d’économie par rapport signataire de la charte Qualisol. Il pourra vous conseiller et dimensionner auau fioul tout en ayant un faible taux d’émission de CO2. mieux les capteurs et la capacité du ballon pour qu’il convienne au mieux à la consommation du logement. Les appareils doivent avoir une certification CSTB ou Solarkeymark, garantissant la qualité du matériel posé. Le plancher chauffant Il existe 2 types de plancher chauffant : • Le plancher chauffant électrique : un système de résistance est posé sous le plancher et émet de la chaleur, il doit être associé à une bonne isolation thermique pour éviter les pertes énergétiques. Ce système estPour plus de simplicité d’utilisation et d’approvisionnement, préférez une parfois posé en plafond.chaudière acceptant plusieurs types de combustibles. • Le plancher chauffant à eau basse température : un système de tuyauxIl vous faudra également choisir entre les différents modes de chargement du placés sous le plancher apporte de l’eau chaude. Le contact entre l’aircombustible, manuel ou automatique en fonction de vos besoins et disponibilité. et la dalle chaude va créer une différence de température et dégager laPrivilégiez des rendements énergétiques supérieurs à 80% pour un mode de chaleur. C’est principalement celle-ci que l’on ressent, en plus de lachargement manuel et 85% pour un mode de chargement automatique. chaleur émise par le rayonnement du plancher.
  • 7. Le plancher chauffant à eau, souvent associé à une pompe à chaleur, La ventilationnécessite moins d’énergie qu’un radiateur standard puisque l’eau passant Le système de ventilation est un élément important dans une pièce, unedans le système du plancher est à basse température. La facture énergétique bonne ventilation permet d’apporter un air sain en maintenant unes’en voit donc diminuer. Il présente aussi un autre avantage : le système est température ambiante et en évitant les déperditions de chaleur en hiver.réversible, ainsi l’été il peut rafraîchir l’air. Mais celle-ci doit pouvoir aussi procurer une bonne aération pendant l’été.Quelque soit le type de plancher chauffant choisi, il doit être posé par Sa mise en place doit être effectuée par un professionnel, il s’assurera deun professionnel qui réalisera une installation conforme aux prescriptions l’étanchéité de votre logement afin que le système de ventilation mécaniquetechniques et qui choisira au mieux les isolants thermiques vous permettant contrôlée offre la meilleure efficacité thermique.un chauffage optimum. La climatisationRadiateurs à « chaleur douce » : Des études montrent que nous chauffons de moins en moins nosLes radiateurs à chaleur douce possèdent 2 résistances : une résistance située habitations, à l’inverse les systèmes de refroidissement sont de plus en plusen façade qui va chauffer et diffuser directement la chleur par rayonnement, et utilisés. La climatisation se développe et occupe, dans certaines zonesune autre résistance située en arrière encastrée dans un matériau réfractaire qui géographiques, une place aussi importante que le chauffage.va permettre à la chaleur de persister.Cette double diffusion permet ainsi d’augmenter la chaleur rapidement dans lapièce, mais aussi de continuer la diffusion une fois le radiateur éteint, ce quidiminue la quantité d’énergie de chauffage. Ventilation et refroidissement Grâce aux systèmes réversibles, il est désormais possible d’utiliser une pompe à chaleur pour refroidir une pièce ou une habitation suivant le type mono ou multi split. Ainsi, des technologies air/air ou eau/eau sont capables (par les ventilo-convecteur) de refroidir une ou plusieurs pièces de l’habitation. Comme nous passons la grande majorité du temps dans notre habitation, Il est important de faire réaliser l’installation par un professionnel, celui-ci le renouvellement de l’air devient impératif pour assurer une bonne hygiène devra être signataire de la charte Qualipac qui atteste de sa qualification de vie, c’est ainsi qu’il peut être utile d’installer ou remplacer un système de professionnelle. ventilation mécanique contrôlée (VMC). Le choix de la pompe à chaleur réversible (ou climatiseur réversible) est Nos habitations sont de mieux en mieux isolées, ce qui entraine un chauffage aussi important, il faut veiller à ce que le système ait une certification moindre mais également une nécessité de refroidir les locaux lorsque les NF PAC, un label EHPA ou l’Écolabel européen, et que le Coefficient de températures augmentent. L’installation d’un climatiseur devient alors la Performance (ou COP) soit d’au moins 3,4. Le niveau sonore représente solution pour maintenir une certaine température dans l’habitation durant une caractéristique importante, et peut être source de nuisances pour le les périodes estivales. propriétaire comme pour l’entourage.
  • 8. COMMENT BÉNÉFICIER DU NOTESDISPOSITIF DES CERTIFICATSD’ÉCONOMIES D’ÉNERGIE ? .............................................................Champ d’application ............................................................. .............................................................Le dispositif est ouvert à tout particulier âgé de plus de 18 ans, propriétaire, .............................................................locataire, bailleur ou occupant à titre gratuit d’un local à usage d’habitationen France métropolitaine. .............................................................Le lieu des travaux est donc un logement existant (appartement ou maison)habitable depuis au moins deux ans. .............................................................Quels sont les avantages offerts par ceréseau ? ............................................................. .............................................................Le réseau Volt’Air valorise les travaux d’économies d’énergie pour obtenir .............................................................des Certificats dont les produits de la vente sont directement redistribués auparticulier, dans la facture de ses travaux. .............................................................Un outil de financement des travaux d’économie d’énergie, telle est la raison .............................................................d’être de ce dispositif. Volt’Air vous en fait bénéficier.Utiliser un installateur adhérent au réseau .............................................................Volt’Air ............................................................. .............................................................Le réseau Volt’Air regroupe environ 50 installateurs qui couvre l’ensemble dusecteur de la rénovation sur le territoire français. Il permet aux particuliers .............................................................de bénéficier d’avantages (remise commerciale ou services offerts) financéspar le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie. .............................................................Le site internet www.capitalenergy.fr propose un annuaire de ces .............................................................installateurs, facilement identifiables grâce à un moteur de recherche.Tous nos installateurs ont signé la charte du réseau Volt’Air, et ont été .............................................................choisis pour leur compétences et leur rigueur dans les domaines dont ilssont spécialistes. ............................................................
  • 9. 70, Boulevard de Grenelle 75015 PARIS Tel. : 01 77 35 81 00Volt’Air, un réseau de professionnels capable contact@capitalenergy.fr d’amener le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie jusqu’au particulier www.capitalenergy.fr