Speed Concept - L’élaboration d’une démarche de veille numérique - Marie-Blandine Trayaud
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Speed Concept - L’élaboration d’une démarche de veille numérique - Marie-Blandine Trayaud

on

  • 3,471 views

Présentation d'une expérience par Marie Blandine Trayaud, responsable du réseau information et documentation, Agricultures & Territoires, lors des 5e Rencontres nationales de la communication ...

Présentation d'une expérience par Marie Blandine Trayaud, responsable du réseau information et documentation, Agricultures & Territoires, lors des 5e Rencontres nationales de la communication numérique Cap'com.

Statistics

Views

Total Views
3,471
Views on SlideShare
1,002
Embed Views
2,469

Actions

Likes
0
Downloads
16
Comments
0

8 Embeds 2,469

http://www.vedocci.fr 1166
http://capcom.cap-com.org 1000
http://www.cap-com.org 179
http://projets-vsa.info 66
http://lalist.inist.fr 55
http://messagerie-12.sfr.fr 1
http://votresiteaccessible.net 1
http://messagerie-13.sfr.fr 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Speed Concept - L’élaboration d’une démarche de veille numérique - Marie-Blandine Trayaud Speed Concept - L’élaboration d’une démarche de veille numérique - Marie-Blandine Trayaud Presentation Transcript

  • Nouveaux outils, nouveaux service : savoir piloter sa stratégie de communication numérique Veille numérique dans les Chambres d'agriculture Marie-Blandine Trayaud
  • •  Objectif de la veille : fournir aux collaborateurs Chambres, environ 7 500 personnes, des informations pertinentes sur les thématiques agricoles et connexes –  Veille d actualités –  Veille juridique –  Veille thématique : articles de fond, études, publications… •  Veilleurs : un réseau de professionnels de la gestion de l'information –  25 personnes réparties sur tout le territoire –  Des équipes thématiques et équipes projets pour faire évoluer le réseau dans son fonctionnement et son offre de services –  organisation de travail commune : répartition d activités, procédures et mode d emploi pour la réalisation des veilles… –  utilisation d outils communs
  • Les évolutions du dispositif de veille •  Des sources papier au « tout numérique » –  Historiquement, veille partagée d'environ 150 revues papier et 120 sites web pour alimenter 30 newsletters thématiques hebdomadaires et 2 produits quotidiens –  Avec internet et le développement de sources d'information de "référence" en ligne passage d'une veille papier à une veille "mixte" papier-numérique puis numérique exclusivement •  Besoin d'un outil unique pour la veille numérique, partagé par les veilleurs : mise en place d'une plateforme de veille pour industrialiser le processus View slide
  • Choix d une plateforme de veille : Keywatch –  Publication d un cahier des charges dans le cadre d un appel d offres –  4 sociétés ont répondu : AMI software, Digimind, Iscope, KB Crawl SAS •  Après analyse, lscope avec le logiciel Keywatch a été retenu, notamment pour les raisons suivantes : –  L approche originale du processus de veille, basé sur la surveillance de sources d un coté, la veille sur les données collectées d un autre, permet la veille de tous les types de sources avec une grande souplesse –  Le nombre d utilisateurs (veilleurs, lecteurs…) n est pas restreint –  Le coût •  La mise en œuvre s est faite courant 2012 pour une mise en production sur l intranet des Chambres en avril 2013 View slide
  • Fonctionnement de la plateforme de veille •  Capitalisation des sources web dans la plate-forme –  Un important travail de paramétrage des sources dans l outil a été entrepris : pages veillées, type de contenus à conserver, fréquence de veille… –  Un groupe de travail est chargé de la surveillance, de la mise à jour et de l'intégration de nouvelles sources •  Mise en oeuvre de la veille numérique par les équipes thématiques –  Elaboration des équations de recherche associées à des panels de sources –  Traitement des résultats remontés automatiquement dans l outil : sélection partagée des informations pertinentes et publication dans des flux d information accessibles principalement sur le portail intranet des Chambres d agriculture
  • Des changements organisationnels •  Les veilleurs ont renforcé leurs pratiques –  Travail sur l expertise des sources internet –  Suivi régulier des sites (refonte, nouvelles rubriques…) –  Réajustement très régulier des profils de veille pour qu ils restent pertinents •  Les veilleurs travaillent en mode « collaboratif » –  Mise en place d outils complémentaires à la plate-forme de veille pour faciliter le partage d informations et la collaboration entre veilleurs : lecteur de flux rss, outil de partage de liens, réseau social… •  Un seul outil ne répond pas à toutes les demandes. En fonction des besoins, les veilleurs utilisent par exemple : –  Pour la veille d actualité : sélection à partir de Google Actu, des flux d actualités de la presse en ligne, de la plate-forme de veille… et diffusion sur un outil de partage de contenus, Scoop-it –  Pour la veille réglementaire, sélection dans les sources de référence et diffusion sur un outil de partage de liens, Diigo
  • Des changements de mode de diffusion •  Diffusion des veilles thématiques en interne –  Abandon des newsletters envoyées à près de 4 500 collaborateurs Chambres –  Consultation de flux d informations sur le portail intranet des Chambres, media principal interne : sur la page d accueil personnalisée et sur les pages thématiques –  Nécessité d accompagner le changement pour les utilisateurs « privés » de newsletters •  Volonté de diffuser des produits « grand public » –  Mise à disposition sur des outils de partage de contenus de : •  Une veille d actualité http://www.scoop.it/t/filagricole •  Une veille généraliste http://www.scoop.it/t/graines-de-doc •  Une sitothèque http://www.delicious.com/Grainesdedoc
  • Quelques conclusions •  Le plus important est de définir la stratégie de veille en amont : cible, contours de la veille, livrable attendu… •  Intérêt d'une plate-forme professionnelle pour une veille thématique « ciblée » avec un panel de sources défini •  De nombreux outils (parfois gratuits) existent pour compléter : –  Des outils de collecte : du lecteur de flux (netvibes, feedly, tiny-tiny…) à la plate-forme de veille en ligne (Talkwalker, mention…) –  Des outils de réseau social (google +, yammer…) –  Des outils de diffusion : du partage de liens (diigo, delicius, shaarli…) au partage de contenus éditorialisé (scoop-it…) •  Il semble possible de se passer de la veille "papier" pour certaines thématiques et de passer au tout numérique