• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content

Loading…

Flash Player 9 (or above) is needed to view presentations.
We have detected that you do not have it on your computer. To install it, go here.

Like this presentation? Why not share!

Construire une Une percutante

on

  • 276 views

Autonome, la Une joue le rôle d’une affiche qui délivre un message sur l’action de la collectivité. Première page du magazine, elle doit provoquer ce que la presse généraliste appelle « ...

Autonome, la Une joue le rôle d’une affiche qui délivre un message sur l’action de la collectivité. Première page du magazine, elle doit provoquer ce que la presse généraliste appelle « l’urgence de lire ». Quels sont les modes de lecture, les principes graphiques d’une Une attractive ? Comment la concevoir concrètement ?
• Bruno Lafosse, dircom de collectivité et directeur de l’agence JBA, conseil éditorial et design graphique

Statistics

Views

Total Views
276
Views on SlideShare
118
Embed Views
158

Actions

Likes
1
Downloads
2
Comments
0

1 Embed 158

http://www.cap-com.org 158

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Construire une Une percutante Construire une Une percutante Presentation Transcript

    • Presse territoriale : L’heure du lecteur Construire 
 une couverture percutante Bruno Lafosse Philippe Bissières agence JBA
    • Explication de texte 
 et plan d’intervention ! • La couverture, elle ne cache rien et dit tout ou presque | l’identité d’un support, un condensé des choix éditoriaux
 • Sous la couverture : du travail, de la créativité et de l’anticipation | première page vue, dernière page conçue : une vedette malmenée
 • Secrets de couverture… percutante | ça ne marche pas à tous les coups, mais ça vaut la peine d’essayer
 • Couvertures passées au scalpel | La critique est facile, 
 mais utile !
    • La couverture, elle ne cache rien et dit tout ou presque 
 • L’identité du support • La couverture raconte l’identité le support aux yeux du lecteur grâce à une combinaison d’informations : nom du magazine ou journal, périodicité, format, localisation, codes couleurs… • Ce qui produit l’identité du magazine : hiérarchie d’information, sujets traités, style iconographique et textuel.
    • La couverture, elle ne cache rien et dit tout ou presque 
 • Un condensé des choix éditoriaux et graphiques Figure de proue du magazine, elle présente de manière attractive une sélection du contenu d’information. 
 La “couv” met en avant ce qui est jugé comme le plus parlant pour le lecteur et le plus important pour l’éditeur. Sur le plan graphique elle est emblématique : nombre de journaux et de magazines proposent des ouvrages de compilation de leurs plus belles couvertures.
    • La couverture, elle ne cache rien et dit tout ou presque 
 • A chacun sa “couv” : les types de couvertures ! Les magazines • Entrée unique : 1 photo, 1 sujet • Photo unique, entrées textes multiples • Entrées multiples, textes et images
    • RENCONTRE PIERRE ARDITI : BORDEAUX, C’EST MON ESPRIT EN VACANCES www.bordeaux.fr Bordeaux 24 CULTURE COMPRENDRELAVILLED’HIER,D’AUJOURD’HUIETDEDEMAIN N°411 FÉVRIER 2014 - MAGAZINE D’INFORMATION DE LA VILLE DE BORDEAUX magazine Legoûtdupartage ÉVÉNEMENT  BRAZZA : PENSER LA VILLE AUTREMENT CONSEIL DE LA DIVERSITÉ 10 SEPTEMBRE2013 MAVILLE P.3 Coup deneufdansles écoles LA MER EN FÊTE DURANT TROIS JOURS P. 10 PROJET D’ÉCOQUARTIER SUR LE SITE LEBON P. 16 MAVILLE MONQUARTIER SKATEPARK: ÇA PLANE POUR MOI! P. 22 MAVIE Sport P.9 Lesclubsfontleurpromole 7septembre Anru P.19 LesespacesextérieursduVal Druelenchantier
    • La couverture, elle ne cache rien et dit tout ou presque 
 • A chacun sa “couv” : les types de couvertures ! Les journaux • La Une : une logique de hiérarchie d’info • Des entrées multiples, une structure tête, ventre, pied • Une fonction sommaire
    • LescomptesdePlaineco LaChambrerégionaledescomptescritiquelagestion dePlainecommune.P.Braouezecnotequecelaintervientau momentoùledevenirdesintercommunalitésestenjeu. p.7 L’ écolefrançaiseestdansleventremou duclassementrendupublicpar leProgrammeinternationalpour lesuividesacquisdesélèves.CePISAteste lesélèvesde65paysenfindescolaritéobli- gatoiresurlaconnaissancedeleurslangues maternelles,laculturescientifiqueetle bagagemathématique.Pourla5e puissance économiquedumonde,l’obtentiondela25e placeestévidemmentunesalenote.En France,parmiles5000jeunesde15anséva- lués,l’étudemontreque20placesséparent lesélèveslesplusfavorisésdesplusdéfavori- sés.Cequiillustreunefoisencorequenotre systèmeéducatiffonctionnepourunepartie seulementdelapopulationscolaire. Pourl’autre,ilneparvientabsolumentpasà remplirsafonctiond’égalité.Cequisepasse dansle93,avecunabsentéismedesprofes- seursetdeslacunesdansleursformations, illustrecetteécoleàdeuxvitesses.Jeudi5dé- cembre,unenouvellegrève(nationalepour leprimaire,académiquepourlesecondaire) sesitueradanslesillagedecettenotation. Au coin de la Une École inégalitaire Jolie Môme la bien nommée p.14 Sacs plastique p.3 Ça y est ! L’annonce de la suppres- sion des sacs plastique au marché du centre-ville commence à se traduire dans les actes.Avec une accélération jusqu’au printemps. Volley : trois générations autour du filet p.10 L’eau à la bouche La navigatrice Maud Fontenoy a rencontré les élèves de la 7e édition de l’éco-parlement des écoliers, pour parler avec eux de cette « ressource précieuse à partager ». p.5 Dentistes: lecombat del’OrdreL’Ordre national des chirurgiens-dentistes inquiète les centres de santé mutualistes, associatifs et municipaux. Les instances ordinales défendent une logique de marché et multiplient les procédures à l’encontre des structures qui, estiment-elles, font concurrence aux cabinets dentaires. p.4 N°979 1,00€ Du4au10décembre2013 N ° 117 DU 17 AU 30 JUIN 2014 LE JOURNAL DE LA VILLE ET DE SES HABITANT-E-S w w w. m o n t r e u i l . f r MA VILLE CROIX-DE-CHAVAUX ■ Résistante en 1942, Liliane Leclerc nous a quittés. PAGE 10 Fête de la ville, fête de la musique, c’est le 21 juin. PAGES 8 & 9 Le mondial de foot sur écran géant place Aimé-Césaire. PAGE 25 ©VÉRONIQUEGUILLIEN©GILLESDELBOS Ramenas - Léo-Lagrange : en attente de services publics. PAGE 12 QUARTIERS La pétition circule, signez ! La prolongation des lignes de métro (L11) et de tram (T1) est l'affaire de tous les Montreuillois. Vous pouvez déposer votre carte pétition dans les 33 urnes installées dans la ville. PAGES 4 À 7. ©D.R.©D.R. La mare TM117-P. 1-V10_Mise en page 1 13/06/14 11:07 Page1
    • Sous la couverture : du travail, 
 de la créativité et de l’anticipation 
 • Construire sa “couv” : les sujets à traiter Le bon sujet • Celui qui intéresse le lecteur : se placer de son point de vue • Celui que l’éditeur choisit de valoriser • Les sujets dominants, les sujets oubliés, les incontournables et marronniers 
 • L’équilibre des sujets sur la couv et dans la durée • La reprise de campagnes de communication
    • Sous la couverture : du travail, 
 de la créativité et de l’anticipation 
 • Construire sa “couv” : les règles rédactionnelles ! Le respect de la hiérarchie de l’information • Le sujet mis en avant est forcément celui jugé le plus déterminant • Le texte, les titres : questions de style Sur les questions de style et de ton, la couv pose les même questions que l’ensemble des contenus du journal
    • Sous la couverture : du travail, 
 de la créativité et de l’anticipation 
 • Construire sa “couv” : la force de l’image ! L’image est reine • L’image peut représenter jusqu’à 80 % de la surface de la couverture. La qualité de l’iconographie s’avère donc déterminante • Quelle image ? • Photo de reportage, shooting, photo de studio, illustration, graphisme, dessin de presse : il faut choisir
    • Sous la couverture : du travail, 
 de la créativité et de l’anticipation 
 • Construire sa “couv” : éclairages sur la photo ! Quels critères de choix • Qualités informatives • Qualités incitatives • Qualités réflexives • Qualités chromatiques • Qualités techniques
    • Sous la couverture : du travail, 
 de la créativité et de l’anticipation 
 •Construire sa “couv” : éclairages sur la photo ! La bonne photo au bon endroit • Enracinée dans le territoire • Se jouer des contraintes • Harmoniser les images (couleurs et cadrage) • N’oubliez pas les droits
    • Sous la couverture : du travail, 
 de la créativité et de l’anticipation 
 •Construire sa “couv” : halte aux unes sacrifiées ! Débutée en premier, bouclée en dernier • Débattre la « couv » en amont : sujet, angle, mode de traitement • Anticiper et prendre le temps de la réalisation • Mettre en scène plusieurs propositions • Questionner les productions
    • Secrets de couverture… percutante 
 • Réussir sa ”couv” : les ingrédients, pas la recette ! Quelle alchimie ? • La bonne image et le bon titre au bon moment • Surprendre et varier les effets • Proposer des couvertures “collector” • La fin de la couv unique avec le numérique
    • Presse  territoriale  :   L’heure  du  lecteur   Quelques   couvertures   passées  
 au scalpel 
 de  l’œil   • Titre  du  journal   ! • Typographie   ! • Mise  en  page   ! • Parti-­‐pris  visuel   ! • Traitement  photo
    •   • Le  logo-­‐titre  situe.     • Graphisme  très  news   magazine  d’info  grand   public.   • Parti-­‐pris  de  portraits  :   ça  nous  regarde  !
 Des  citoyens  traités   comme  des  peoples.   • Traitement  photo  
 façon  reportage.  
 Belles  prises  de  vues.   • Un  signifié  général  de   proximité  avec  les   habitants.
    •   • Le  logo-­‐titre  situe.     • Graphisme  élégant,   sobre,  plutôt  Revue.  La   place  du  titre  du  mag,   avec  une  grande  marge   au-­‐dessus,  en  réserve   blanche  dans  la  photo,   renforce  ce  ressenti.   • Parti-­‐pris  de  d’originalité   visuelle.  Prise  de  vue  et   montage  (la  route)   sophistiqués.   • Mais  le  logo-­‐picto  troue   l’image  et  dégrade  le   visuel.  Est-­‐il  nécessaire,   vu  le  logo-­‐titre  ?   LeDépartementvous faitdesroutesplus sûres,plusdurables, plusbelles Fabrègues : lancement del'Écoparc P. 6 Labonnesaison desféminines del'ASBH P. 32 LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT — N° 232 — FÉVRIER 2014 — HERAULT.FR
    •   • Le  logo-­‐titre  situe.     • Graphisme  minimaliste   (fond  blanc)  sobre  et   efficace.   • Parti-­‐pris  osé  de     typographie  exclusive  
 et  de  rédaction  longue.   • Traitement  intrigant,   donc  incitatif  :  le  sujet   n’est  pas  donné  tout  de   suite.  Mais  ce  ne  peut   être  qu’une  couverture   exceptionnelle.   • Le  logo-­‐picto  en  bas,   même  petit,  totalement   redondant,  n’est  pas   nécessaire.  
    •   • Le  logo-­‐titre  situe  
 et  qualifie  l’engagement   politique  municipal.  
 Une  oblitération   permanente  de  tous  les   sujets  annoncés.   • Parti-­‐pris  photo   d’illustration,  mais  prise  
 de  vue  banque  d’image  :   l’hypertrophie  de   l’émotion  est  un  code   publicitaire  qui  dégrade  
 le  sérieux  de  l’info.   • Titre  et  photo,  sont   pauvres  en  signifié.   • Graphisme  style  magazine,   sobre,  efficace.   • Logo-­‐picto  non  nécessaire. MAI 2014 N°126 MAI 2014 N°126 EN PAGES CENTRALES LE GUIDE DES ÉLU(E)S MUNICIPAUX À l’assaut des parcs !PAGE 14 LC126_couv.indd 1 29/04/2014 17:54
    •   • Le  logo-­‐titre  ne  situe   qu’auprès  des  habitants.   Essentiel  certes,  mais  le   journal  est  impuissant  à   contribuer  à  la  notoriété   extérieure  de  la  ville  au   delà  de  l’agglomération.     • Parti-­‐pris  de  graphisme   percutant.  Déclinaison   d’une  campagne  de  com   sur  une  fête  populaire  vue   dans  toute  la  Ville.   • Mais  le  graphisme  du  logo-­‐ titre  est  vieillot   (composition,  mise  en   couleurs),  en  décalage   avec  la  rigoureuse   composition  typo  des   sujets  annoncés.  
    •   • Le  titre-­‐sigle,  accompagné   d’une  head  line,  permet  un   fort  impact  visuel.     • Parti-­‐pris  de  couverture-­‐ sommaire.  Traitement   résolument  de  quotidien.   Signifie  fortement  l’info   locale  de  proximité.   • Choix  typo  très  efficace.     • Sur  la  deuxième   couverture,  une  grande   photo  rate  son  impact:  pas   d’émotion.  Le  sujet  tourne   le  dos,  casque  confondu   avec  la  végétation.  La   photo  devait  être  3/4  face   et  non  3/4  dos.  Il  fallait  un   brief  de  préparation  de   prise  de  vue… Le Panorama s’étend De local à régional : le Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient change de dimension mais conserve son attache dionysienne du 7 au 11 mai. p.8 A lstom. Fleuron de l’industrie française s’il en est, accolé à la construction duTGV depuis les années 80. Alstom, objet de grandes manœuvres dont on ne connaît ni la durée, ni le dénouement, mais dont l’issue quelle qu’elle soit fait déjà craindre le pire pour l’emploi. Le mot nationalisation semblant être sorti du vocabulaire socialiste, même quand il s’agit d’entreprises stratégiques, le feuilleton du dépeçage est lancé : de quel côté labalance ?GeneralElectricouSiemens ? Àcestadedel’histoire,nousn’avons qu’uneinvraisemblablecertitude :le patrond’Alstom,PatrickKron,aannoncé qu’ilallaitvendre–entroisjours !–une entreprisesauvéedelafailliteen2003grâce àdel’argentpublicetquivitprincipalement delacommandepublique.Mêmel’Élysée, pourtantpeuavaredecourbettesen directiondesgrandsgroupes,adécouvert lepotauxroses.Alorsquediredessalariés etdeleursreprésentants… Au coin de la Une Alstom, seule certitude À défaut de monter, ne pas descendre ! p.10 Département enbleup.5 Pour la première fois, la droite est majoritaire dans les villes (21 contre 19 à la gauche) de Seine-Saint-Denis. Retour sur le déclin de la banlieue rouge. À la Plaine, dans l’antre de la déco du 7e art p.3 N°998 1,00€ Du30avrilau6mai2014 Àl’école duvéloÊtre à l’aise sur une selle s’apprend à tout âge. L’associationVélo à Saint-Denis s’y emploie. p.6 LescomptesdePlaineco LaChambrerégionaledescomptescritiquelagestion dePlainecommune.P.Braouezecnotequecelaintervientau momentoùledevenirdesintercommunalitésestenjeu. p.7 L’ écolefrançaiseestdansleventremou duclassementrendupublicpar leProgrammeinternationalpour lesuividesacquisdesélèves.CePISAteste lesélèvesde65paysenfindescolaritéobli- gatoiresurlaconnaissancedeleurslangues maternelles,laculturescientifiqueetle bagagemathématique.Pourla5e puissance économiquedumonde,l’obtentiondela25e placeestévidemmentunesalenote.En France,parmiles5000jeunesde15anséva- lués,l’étudemontreque20placesséparent lesélèveslesplusfavorisésdesplusdéfavori- sés.Cequiillustreunefoisencorequenotre systèmeéducatiffonctionnepourunepartie seulementdelapopulationscolaire. Pourl’autre,ilneparvientabsolumentpasà remplirsafonctiond’égalité.Cequisepasse dansle93,avecunabsentéismedesprofes- seursetdeslacunesdansleursformations, illustrecetteécoleàdeuxvitesses.Jeudi5dé- cembre,unenouvellegrève(nationalepour leprimaire,académiquepourlesecondaire) sesitueradanslesillagedecettenotation. Au coin de la Une École inégalitaire Jolie Môme la bien nommée p.14 Sacs plastique p.3 Ça y est ! L’annonce de la suppres- sion des sacs plastique au marché du centre-ville commence à se traduire dans les actes.Avec une accélération jusqu’au printemps. Volley : trois générations autour du filet p.10 L’eau à la bouche La navigatrice Maud Fontenoy a rencontré les élèves de la 7e édition de l’éco-parlement des écoliers, pour parler avec eux de cette « ressource précieuse à partager ». p.5 Dentistes: lecombat del’OrdreL’Ordre national des chirurgiens-dentistes inquiète les centres de santé mutualistes, associatifs et municipaux. Les instances ordinales défendent une logique de marché et multiplient les procédures à l’encontre des structures qui, estiment-elles, font concurrence aux cabinets dentaires. p.4 N°979 1,00€ Du4au10décembre2013
    •   • Le  logo-­‐titre  situe.  Le  logo-­‐ picto  n’est  pas  nécessaire.     • Dans  la  couv.  de  Noël,  logo   et  fond  photo  se  fondent   au  noir  et  renforcent   l’impact  du  visuel.   • La  deuxième  couverture  est   traitée  reportage  ou  simulé   comme  telle.  L’émotion  est   là  mais  la  lumière  est  plate,   la  photo  est  sans  qualité   technique,  plus  vieillote   que  le  sujet  avec  ses   lunettes  vertes  !   • Choix  typo  maniéré,  pas   presse,  composition  typo   brouillonne,  assez  peu   magazine  d’info.    
    •   • Un  logo-­‐titre  complété  par   le  logo  du  département.   Dommage  que  ce  dernier   ne  soit  pas  au  niveau  !   • Un  fort  et  beau  parti-­‐pris   typo  (sobre,  contrasté)   mais  davantage  Rapport   d’activité  que  presse.  Le   tiers  de  la  surface  pour  le   titre  !  Au  détriment  de   l’info.  À  la  réception   régulière  du  mag  on  doit   ressentir  une  forme  de   matraquage  tautologique !     • Très  bonne  qualité  de  prise   de  vue  photo  (angle),   même  si  Photoshop  est   passé  par  là  (saturation). 64 / LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES / www.cg64.fr 64DE JEUNES GENS À L’ESPRIT CITOYEN 1914-1918: DES VISAGES, DES HISTOIRES DU VERRE DU BÉARN POUR HOLLYWOOD FÉVRIER-MARS 2014 / NUMÉRO 62 LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES www.cg64.fr ENVIRONNEMENT, PROXIMITÉ, QUALITÉ LES NOUVEAUX SILLONS DE L’AGRICULTURE
    •  • Le  logo-­‐titre  ne  renvoie  pas  à  la   collectivité.  Il  ne  contribue  guère  à   porter  l’image  de  la  Ville.   • Parti-­‐pris  illustratif  partagé  entre   graphisme  et  photo  de  studio.   • Traitement  de  plaquette  davantage   que  de  magazine.  La  richesse   éventuelle  du  contenu  n’est  pas   affichée,  même  à  minima.   • Grande  qualité  graphique  (bel  effort   pour  une  très  petite  ville  !),  mais   direction  de  la  photo  défaillante  pour   la  quatrième  couverture:  pas   d’émotion,  dispersion  des  éléments,   problème  d’échelle,  surfaces  vides  et   sombres…   • À  noter  le  blason,  antérépublicain,   aberrant:  tout  le  monde  a  oublié  le   sens  de  la  héraldique.
    •   • L’intitulé  et  le  cartouche,   archaïques,  ne  valorisent  pas   l’identité  de  la  Ville.  Ce  n’est   pas  seulement  la  photo  de  la   deuxième  couverture  qui  en   fait  un  journal  de  vieux  !   • Pictos  en  tête  en  pauvre   redondance  avec  le  titre.   • Croquis  pas  adapté  à  une   couverture:  sans  contraste  ni   focale,  pâle  et  écrasé  par  les   typos.  Commander  un  dessin   spécifique  ou  agrandir  très   fortement  un  détail.   • Les  typos  bariolées  luttent   avec  les  couleurs  du  dessin.   • Photo  sans  point  fort.  Trop  de   monde  sur  le  même  plan,   triste  lumière  ! Novembre 2013 / Le magazine de la ville de Blanquefort Equinoxes & Solstices n°56 Balade en centre-ville«La rue est le cordon ombilical qui relie l’individu à la société» Victor Hugo
    •  Quelques  pistes  de  méthode ! • Choisir un titre de journal qui  inclue  la  localisation,   c’est  la  première  info  =  valorisation  de  la  collectivité,   allègement  de  la  base-­‐line,  logo  territorial  pas  nécessaire.   • Typos sobres,  polices  garantissant  de  bons  contrastes   (variété  de  graisses)  =  bonne  hiérarchie  de  l’info.   • Mise en page sobre.  Ce  sont  les  visuels  et  les  titres  qu’il   s’agit  de  valoriser  :  ils  apportent  le  sens.  Cela  n’empêche  pas   d’établir  de  forts  contrastes  entre  infos.   • Fort parti-pris visuels :  illustrations  épurées,  photos   contrastées,  angles  originaux,  limiter  les  figurants…  Cultiver  la   surprise:  il  faut  arrêter  le  regard.  La  rédaction  d’un  bon  titre   permet  l’impact  du  graphisme  typo  !   • Grande exigence dans la commande photo :   signifiés,  technique,  angle,  lumière…  =  brain-­‐storming  en   comité  de  rédaction  et  brief  poussé  avec  photographe.