Communes et communauté : comment s’organiser pour mettre en place une communication concertée sur le territoire intercommunal
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Communes et communauté : comment s’organiser pour mettre en place une communication concertée sur le territoire intercommunal

  • 1,743 views
Uploaded on

Christian de La Guéronnière, directeur d'IDcommunes

Christian de La Guéronnière, directeur d'IDcommunes

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
1,743
On Slideshare
1,377
From Embeds
366
Number of Embeds
5

Actions

Shares
Downloads
32
Comments
0
Likes
1

Embeds 366

http://rencontres.cap-com.org 338
http://mediatheque.cap-com.org 22
http://ressources.cap-com.org 4
http://capcom.cap-com.org 1
http://www.cap-com.org 1

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide
  • Le principe de communication concertée s’applique à toutes les parties prenantes ayant un intérêt commun à communiquer ensemble Un même territoire Une même compétence Un même projet Objectifs stratégiques Augmenter la portée de la communication Mieux informer le citoyen Clarifier l’action publique Faire adhérer au projet ou au territoire Renforcer l’efficacité de l’action publique Objectifs opérationnels Faire travailler ensemble => Formalisation « des bonnes intentions » Mutualiser les moyens => Echange « de bons procédés » Élaborer un discours commun et le diffuser => Effet « boule de neige »
  • Les facteurs de réussite Faire comprendre l’intérêt commun de la communication Impliquer durablement par une volonté politique forte au plus haut niveau Mettre en place une médiation Une logique de récepteur : le citoyen, comme but essentiel Un préalable : le diagnostic partagé Méthode : Etude de la production éditoriale, Entretiens individuels et collectifs, Benchmark But : Evaluer les attentes et adapter le dispositif La coproduction et le partage d’une identité commune Contenu : Une « marque graphique », Un cartouche But : Incarner le projet, la compétence ou le territoire ; Etre reconnu et identifié par les citoyens La diffusion d’un discours commun : Méthode : Co-élaboration d’éléments de langage accessibles ; (documents sources, objectifs, mots-clés, chiffres, faits…) But : Garantir la cohérence du discours ; Démultiplier l’efficacité de sa diffusion
  • Acteurs Un chef de file des parties prenantes = La partie prenante habilitée à arbitrer et à trancher Qui ? L’animateur principal du territoire, le pilote ou financeur principal du projet, le récepteur du projet… Une médiation Qui ? Une autorité indépendante ou une agence de communication = Identifie les éventuels dissensus et les fait régler = Conçoit en amont la stratégie et les fondamentaux = Anime en aval le dispositif Outils - Une charte formelle de bonne gouvernance - Des réunions formelles et régulières = Cadrer et co-décider = Mettre en commun = Agir concrètement - Un outil de gestion des ressources communes = Fondamentaux de la communication = Compte rendus et relevé de décisions = Plans, outils PDF, ...
  • Bénéfice attendus / parties prenantes Une gestion simplifiée et sereine de la communication Une communication irriguant l’ensemble des réseaux ciblés Une appropriation du projet Une mutualisation des moyens Bénéfice attendus / cibles Une communication adaptée Une communication harmonieuse et audible Une communication repérable Une communication pérenne

Transcript

  • 1.
    • Rencontres nationales
    • Communication & Intercommunalité
      • > Atelier
      • Communes et communautés :
      • Comment s’organiser pour mettre en place une communication concertée sur le territoire intercommunal ?
    31 mars 2011 Christian de La Guéronnière 01 49 29 75 56 06 60 48 49 22 [email_address] Dans la communication, le plus compliqué n’est ni le message, ni la technique mais le récepteur D. Wolton
  • 2. Présentation
    • Intervenants
        • Jean-Pierre Triquet directeur de la communication de la communauté urbaine de Dunkerque
        • Jean-Paul Martel directeur de cabinet de la Ville de Trignac
        • Christian de La Guéronnière directeur d’Epiceum
    4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée
  • 3. Présentation
    • Déroulé de l’atelier – 14h15 > 16h00
        • La problématique : une gouvernance locale génératrice de brouillage pour les habitants
        • La communication concertée : une méthode adaptée aux territoires intercommunaux
        • Etudes de cas : les exemples de Dunkerque et de Trignac
        • Echanges : les méthodes qui fonctionnent, les limites du système
    4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée
  • 4. Problématique
    • Baromètre Les Français et la communication locale 2011: l’intercommunalité ne convainc pas et ne suscite pas d’attentes
    4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée
  • 5. Problématique
    • Baromètre de la communication intercommunale : Communes et Communautés se coordonnent peu…
    4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée
  • 6. Problématique
    • Baromètre de la communication intercommunale : …ce qui est source de brouillage pour les habitants
    4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée
  • 7. Exemples de communications brouillées
    • Communication touristique : le Pays du Tonnerrois
      • > 2 signatures différentes
        • « Source de bien être » édité par le CDT de l’Yonne
    4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée
  • 8. Exemples de communications brouillées
    • Communication touristique : le Pays du Tonnerrois
      • > 2 signatures différentes
        • « Source de RenaissanceS » (édité par le Pays du Tonnerois)
    4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée
  • 9. Exemples de communications brouillées
    • Communication touristique : le Pays du Tonnerrois
      • > Chacun sa chapelle !
        • « Il faut arrêter que chaque petit territoire tire la couverture à lui. »
        • « Les OT sont surchargés d’affiches hétéroclites, de flyers de toutes sortes : les touristes s’y perdent. »
        • « Le sentiment d’appartenance au Pays est inexistant. »
        • « Le problème continue et s’amplifie. »
    4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée
  • 10. Exemples de communications brouillées
    • Communication économique : le Val de Marne
      • > A chaque acteur son interprétation du territoire
    4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée Département Val de Marne CCI Val de Marne Agence de développement économique Val de marne 6 territoires 4 filières 2 territoires 6 filières 7 territoires 5 filières Haut Val-de-Marne Est Parisien Pôle Orly-Rungis Plateau Briard Val de Bièvre Val de Marne centre S anté Eco-Activités Agroalimentaire Image Orly-Rungis -Seine Amont Marne-la-Vallée -Est parisien Commerce de gros Logistique Tourisme Loisirs Multimedia Biosciences Plaine Centrale Val de Bièvre Plateau Briard Haut Val-de-Marne Est Parisien Pôle Orly-Rungis I ndustries financières Santé Eco-Activités Agroalimentaire Image
  • 11. Méthode 4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée
  • 12. 4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée
  • 13. Méthode 4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée
  • 14. Etudes de cas
    • La Communauté urbaine de Dunkerque
        • Le projet de refonte du centre d’agglomération
        • La charte des déchets
        • Les démarches de cohésion sociale par l’événementiel
    4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée
  • 15. Etudes de cas
    • La Ville de Trignac et la Carene (CA de Saint-Nazaire) : le PRU du quartier de Certé
        • Une identité et un discours commun pour tous les partenaires
    4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée
  • 16. Etudes de cas
    • Ville de Trignac et Carene : le PRU du quartier de Certé
        • Des supports d’information mutualisés
    4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée Lettre d’information Support de la concertation Panneau d’exposition
  • 17. Etudes de cas
    • Ville de Trignac et Carene : le PRU du quartier de Certé
        • Des informations reprises par les partenaires
    4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée Magazine municipal
  • 18. Echanges - Débat
    • Partage d’expériences et de réflexions
        • Comment parler à plusieurs, d’une même voix ?
        • Comment optimiser la communication intercommunale ?
        • Comment instaurer une gouvernance collégiale de la communication et la faire perdurer ?
    4 avril 2011 Cap’Com – Communication et Intercommunalité – Communication concertée